24.2 C
Sydney
8 mai 2021

Recherche témoignages sur périple en vélo

  • Créateur
    Sujet
  • #16242
    yannick74
    Membre
    WHV

    bonjour ,

    alors voila j’ai un peu fouiné ds les archives sans forcement trouver mon bonheur,je crée dc ce petit post pour receuillir des temoignages de gens ayant voyager à travers l’australie à l’aide d’un simple velo!!!!(courte ,moyenne ou tres longue distance).

    un ptit resumé de vos expeditions afin d’eclairer ma lanterne au niveau de l’intendance et de la praticité des choses sur le terrain!!!

    si vous avez des liens de blogs ou autres je suis preneur aussi.
    voili voilou,sur ce ,bonne route à chacun!!
    see you later



Viewing 40 replies - 1 through 40 (of 221 total)
  • Auteur
    Réponses
  • #124328
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Quel est ton projet? Ton parcours? la durée de ton voyage?
    Il n’y a pas de sites en Australie qui ne peut étre atteint à vélo.



    #124329
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...
    sebaustralia wrote:
    Il n’y a pas de sites en Australie qui ne peut étre atteint à vélo.

    Ouais mais pour certains sites, prevoir quand meme la citerne de 100 litres de flotte, a trainer derriere, et une remorque avec nourriture et divers equipements .. :mrgreen:



    #124330
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    salut Bacchus

    Mise à part les pistes de l’outback et d’improbables hors pistes, un bon voyageur à vélo doit pouvoir étre trés tranquille en ne transportant pas plus de 20 litres d’eau, cooking compris.
    Quelqu’un de raisonablement entrainé, et ils le sont tous puisque la forme vient en pédalant, accomplit une centaine de km sur route en 5 à 6 heures. Sur bitume, il y a des stations services partout maintenant. elles ne sont jamais plus éloignées de 200 km. Ce qui fait 2 jours de vélo et une seule nuit en autonomie de flotte. On peut monter à 25 pour s’assurer sur une distance de 200 km.
    Sur piste, c’est une autre histoire et une organisation toute différente du bitume.



    #124331
    yannick74
    Membre
    WHV
    sebaustralia wrote:
    Quel est ton projet? Ton parcours? la durée de ton voyage?
    Il n’y a pas de sites en Australie qui ne peut étre atteint à vélo.

    j’arrive à brisbane le 6 septembre,à partir de la j’ai une année pour en voir le plus possible ,mon idée etait de suivre la saison estivale en fesant une grde boucle pr revenir sur brisbane un an plus tard.
    je suis inscrit sur helpx et compte faire qqs etapes chez l’habitant au cours de l’année,faire un mois ou deux de picking histoire de rentrer qqs sous,enfin voila rien de bien original…..simplement apres avoir etudiée l’idée de l’achat d’un vehicule je me dis que ralier mes etapes en velo est aussi une solution…raisonnable je ne sais pas..d’où ce post pr receuillir des temoignages de gens ayant tenté(et accompli) la chose.



    #124332
    Cedric_AACOM
    Participant
    WHV

    le blog d’un membre du site sur un Perth-Darwin à vélo : http://eddiemittelette.blogspot.com/



    Consultez nos articles régulièrement mis à jour : Whv : Formalités  - Jobs - Logements - Pratique - Regards de whv - Transports Visas : Au Pair - Etudier - Expatriation - Tous les Visas Découvrir : Etats et villes - Faune et flore - Insolite - les Incontournables - Outback - Parcs Nationaux Forums :  Découvrez les 24 Forums du site
    #124333
    yannick74
    Membre
    WHV
    cedric_AA.com wrote:
    le blog d’un membre du site sur un Perth-Darwin à vélo : http://eddiemittelette.blogspot.com/

    merci!



    #124334
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    salut Yannick

    je ne peux que t’encourager dans ton projet. Les grands espaces s’apprécient d’autant plus qu’on les traverse lentement. De façon paradoxale, la vitesse peut étre source d’ennui. Le vélo te permettra de les ressentir et de les aimer comme nul autre.
    Comme je te l’écrivais, il n’y a pas d’endroits en Australie où tu ne pourras poser tes roues.

    Par contre partir de Brisbane en Septembre n’est pas l’idéal. Les routes du Nord du pays ne sont pas conseillées en été. Celles du Sud se feront contre les vents dominants.

    Brisbane-Sydney: Compte 3 semaines pour rallier les 2 villes en visitant sur ta route les National Parks. N’hésites pas à grimper dans la région de la New England qui mérite les 2 heures de grimpette en danseuse. Ou celle des Blues Mountains a l’Ouest de Sydney.

    Sydney-Melbourne: Encore 3 semaines si tu passes par la cote, ce que je te conseille. Ce parcours ressemble un peu aux montagnes Russes mais le paysage en vaut la chandelle. Encore une fois, n’h »sites pas à te détourner pour visiter ou passer la nuit dans les NP ( national Parks). Wilson Prom et Croajingolong dans le Vic sont superbes.

    Un tour de tasmanie prend 3 à 4 semaines. Tu passeras ton temps à grimper mais l’ile est magnifique.

    Melb-Adélaide: 3 semaines de plus dont les 2/3 dans le Victoria! Les vents devraient t’étre moins défavorables sur cette section, surtout à partir de la frontiére du SA. Prends ton tps pour découvrir la great Ocean Road. Vas aux Otways du coté du Cape Otway et Pt Lewis. A Warrnambool, je te conseille de remonter plein Nord vers les Grampians. Ca monte mais à ce stade de ton voyage, tu ne t’en rendras méme plus compte!.

    Adelaide- Esperance: 3 semaines. faits gaffe sur la section de route Adelaide- Port Augusta. Un bon nombre de voyageurs à vélo ont terminé leur voyage sous les roues des roads trains sur cette petite portion. Ca va mieux depuis que des travaux de rénovation ont doté cette route de bas cotés. Pas de stress néanmoins avec les road trains. Contrairement à tout ce qu’on te dira, les gars qui conduisent ces camions sont de vrais pros et ils feront tout pour laisser un bon espace entre toi et eux. Garde ta trajectoire droite ( méfies toi des coups de vent) et dégage de la route si 2 road trains doivent se croiser à ton niveau.
    Je n’ai jamais traversé le Nullarbor. J’en fait un point d’honneur et d’orgueil dont je te passerai les détails. Donc je ne peux te peux te dire que ce qu’on m’en a raconté. Le vent semble étre un probléme. Par contre, il y a des stations services partout donc pas d’inquiétude pour l’eau. Compte une dizaine de litres par 24 heures.

    Esp- Perth: 3 semaines. Longes la cote et visites tous les NP qui sont à portée de roue. Cape legrand, Fitzgerald, Stirling, Porongorup, Warren et le Cape to Cape sont superbes. Et les autres aussi d’ailleurs!

    Perth-Broome: un mois. Encore du vent de face ou plus surement de coté si tu es là en automne. Le Pilbara mérite le voyage. N’hésites pas à te détourner de la cote.
    Broome devrait te plaire.

    Broome-Kununurra. Un mois. n’hésites pas à rouler la Gibb River Road. C’est une bonne piste sans frosse difficulté. Un conseil: vas te baigner dés que l’occasion t’en est donnée! Si tu as le temps faits le détour sur Mitchell Plateau. Là, la piste est pourrie, surtout entre la Gibb et l’intersection pour Mitchell Plateau. Il y a énormément d’Art Aborigéne dans cette région. Tu n’auras pas de probléme d’eau. Transportes assez pour étre peinard ( 15 litres).

    Kunu-Darwin: 3 semaines. Tu suis le mouvement général: Keep River NP- katherine Gorge- Kakadu. Ou Tu redescends vers le Sud en visitant Purnululu qui est amha le plus beau NP d’Australie si tu le visites de fond en comble, puis tu prends Duncan Road à Halls Creek et remontée à travers gregory NP. Renseignes toi bien sur les points d’eau.

    Darwin-Cairns: 1 mois maxi. Vents dans le dos en allant vers le Sud. Tentes la piste entre Narwinbi et Normanton pour éviter de galérer sur la barkly et la Flinders Hwy. Au passage, détournes toi vers Lawn Hill NP!

    La baladeNormantaon-Cape York peut valoir le coup de pédale. La Telegraph Track à vélo te fera oublier les heures de corregation.

    Cairns- Brisbane: 5 à 6 semaines en visaitant les NP. Là, tu vas vraiment galérer contre les vents!

    Essaies de trouver un vélo qui soit à ta taille. le tour d’Australie à vélo, c’est une 20.000 km totu compris. Ca vaut le coup de faire en sorte que ce ne soit pas à toi de t’adapter au cadre de ton vélo! Charge à l’avant ( 2/3 à l’avant pour 1/3 à l’arrière). Prévoies du maton de rechange: rayons, chambre à air, pneux, chaine etc et les outils qui vont avec. n’hésites pas à chager la roue libre et la chaine au bout de 5 à 6000 km. les km sur piste comptent double. le port du casque est obligatoire en Australie, c’est l’enfer! Mais les flics s’en foutent en WA et NT et dans l’outback des autres états. Moi, je te conseille surtout de porter un chapeau pour te protéger du soleil. C’est bien plus important amha.

    Et faits gaffe, le vélo, ça rend accro!



    #124335
    yannick74
    Membre
    WHV

    merci seb,
    eh bien avec tout ca y’a plus qu’à commencer l’entrainement en france!!!
    pour le periple mon premier mois me servira surement à apprendre l’anglais dans une ecole donc j’attaquerai surement mi novembre depuis la goald coast dans le sens que tu preconises.
    ca me laissera un bon mois pour trouver un bon velo et préparer un peu l’intendance,et demarrer avec un niveau d’anglais minimum car bon je veux bien devenir aventurier mais de la à coupler vélo et incapacité de communication faut peu etre pas exagerer!!!!
    sinon juste pr l’aspect technique,la remorque me parait etre indispensable pr trimballer le minimum vital non???



    #124327
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    c’est une question de philosophie!

    La remorque te permet de transporter beaucoup de poids et de protéger la roue arriére des casses de rayon. Elle permet aussi à un vélo moyen de gamme de faire l’affaire. Mais elle te ralentira et déséquilibrera ton vélo si tu ne charges pas à l’avant. De plus en plus de voyageurs choisssent cette option et semblent en étre trés satisfaits.
    Un vélo robuste peut trés bien faire l’affaire sans remorque.

    Ne choisis pas ton matos en fonction du poids mais prévilégies la robustesse. Par exemple, je te conseille vivement d’acheter un vélo en acier et non en alu.

    Choisis du bon matos si tu dois voyager longtemps. Acheter 2 fois de la m.erde coute plus cher qu’une seule fois du matériel de qualité!

    Si tu arrives à rouler une vingtaine de km par jour tous les jours pendant un mois, tu devrais étre bon pour attaquer le tour d’Australie à vélo.

    Tu risques d’étre un peu court en tps mais là n’est pas l’important.

    d’autres questions?!?



    #124336
    yannick74
    Membre
    WHV

    eh bien pour l’instant c’est à peu pret tt,suis tombé sur un blog de trois voyageurs à velo hier et le mot réparation et crevaison se sont multipliés à m’en donner mal à la tete!!!!
    au moins apres avoir tt lu de leurs periples une chose est sur,ca confirme que c’est quand meme loin d’etre confortable!!!!
    apres je m’attendais pas en y pensant à une partie de plaisir nn plus mais je me demande si il est vraiment raisonnable de le faire seul…..je parle pour moi bien sur qui ne suis pas bricoleur pr un sous(et comme je l’ai deja dit encore novice de la langue)!!!
    pour en revenir à l’intendance ils disent avoir croisé certains cyclistes sans saccoches au vélo, ni remorque ,mais avec un sac de 20 kilos sur le dos!!!
    d’ici mon depart j’ai encore le tps de parcourir un peu le net à la recherche d’astuces et autre car malgré les difficultés l’idée du periple à velo me botte quand meme bien!!!



    #124337
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Essaies de ne rien mettre sur ton dos!

    La mécanique vélo est trés fragile, et ce d’autant plus que le vélo est chargé.

    les indispensables:

    -Une chambre à air de secours. En cas de crevaison, tu changes ta chambre à air et tu répares celle qui est crevée au moment du bivouac.
    les crevaisons sont rarissimes si tu suis ces 2 conseils:
    -Pose de chambre à air renforcée ( achétes les en Australie)
    -ne pas faire de hors piste dans le désert ( les sables sont truffées d’épines)
    En suivant ces 2 conseils simples, tu ne devrais pas crever plus d’une ou deux fois sur tout le voyage.

    -Un pneu de rechange ou deux. Un set pour la route (type Continental Town and Country 26 X 1.9) et un set pour les pistes ( 26 X 2.5 avec le maximum de portée sur le sol). Le pneu le plus usé à l’avant.

    -Rayons et clé à rayon. Achétes les rayons ( 10/20) à celui qui t’aura vendu le vélo. rayonner une roue est un art! Renseignes toi sur la technique. les forces se jouent au niveau du rayon cassé et à son exact opposé.
    Pour changer le rayon, en plus de la clé, il te faudra un démonte cassette ( les rayons ne cassent qu’à l’arriére et une fois sur deux coté roue libre). Là, pas de probléme, c’est facile.

    -prends un cable pour les vitesses et un autre pour les freins ( celui pour le freinage arriére). Mais ça ne devrait pas casser.

    -Choisis un vélo avec un systéme de freinage simple. Le plus simple est ce qui s’est fait pendant un siécle. Soit un cable qui relie les 2 patins et et un autre cable accroché au centre de l’ensemble et qui est relié à l’autre bout à la poignée.

    -Pour les jantes, essaies de trouver des « Sunrims Rhino ». C’est Américain et en acier. Il te faudra du solide pour résister à tes débuts dans le rayonage!

    -Une chaine de rechange avec l’outil démonte chaine.

    -Changer  » le moteur » ( chaine et cassette de la roue libre) tous les 5 à 6000 km ou aux premiers accros sur la chaine. Changes les plateaux usés si besoin par la méme occasion.

    – Encore une fois, préfére tjrs l’acier à l’alu, méme pour les manivelles.

    -Essaies de faire monter de bons axes sur ton vélo: Axe arriére et axe de pédalier. Les meilleurs coutent trés chers malheureusement.Hugi pour l’arriére et Edco pour le pédalier.

    -Prends des outils: tournevis, clé aléne, un ou deux outils de force ( Cle à griffe, clé à molette de 10), pince, clés de 8 et 10.
    -Vis ( aléne) de rechange

    -Entre Brisbane et Adelaide, tu ne seras jamais bien loin d’une ville ou d’un marchand de vélo. Tu as donc quelques mois pour étre indépendant coté mécanique et apprendre la mécanique. Certains marchands de vélo donnent des cours de mécanique. ca ne vaut le coup qui si la mécanique se fait sur TON vélo.

    Aussi, pour un tel trajet, tu peux essayer d’investir dans une selle en cuir!

    Quelle est ton expérience du camping?



    #124338
    yannick74
    Membre
    WHV

    merci pour les infos « mecaniques »,concernant le camping j’ai été pecheur ds ma jeunesse ce qui m’a valu pas mal de camping au bord de l’eau!!!!
    enfin la l’idee que je m’en fais c’est d’avoir une ptite tente ultra rapide à monter,un rechaud fiable et une nourriture reduite à une fonction nutritionnelle!!!!(boites de thons indispensablelol)
    sinon ,avec un budjet qui le permet ,dormir de tps en tps en auberge pour avoir un bon lit et retrouver un soupcon de confort ce qui mentalement peu etre tres utile!!!



    #124339
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    C’est un plus because apprendre à voyager à vélo et apprendre à camper dans le méme temps, c’est quand méme un challenge!

    Un bon ptit réchaud au fuel ( évites le gaz qui n’est aps tjrs facile à trouver et que tu ne pourras pas stocker), une ptite tente sympa et un peu d’expérience et le tour est joué de ce coté là.

    Pour la nourriture, oublies tes boites de conserves et les amuses gueules. Tu vas manger comme 4! le poids n’est pas le principal probléme du voyageur à vélo. cC’est le cas pour le randonneur à pied mais à vélo, ce n’est pas toi qui porte. C’est le job de ton vélo, toi, tu te contentes de le pousser en appuyant sur les pédales. Prends à manger tout ce que tu aimes et n’oublies pas le pinard! La différence de poids ne se fait pas trop sentir méme aprés avoir dévalisé le supermarché. c’est beaucoup moins vrai quand tu refaits le plein d’eau dans le Gibson ou le Tanami deserts…
    Pour le sleeping, tu seras surpris. En quelques semaines tu dormiras comme un bébé sur un parterre de galets et les matelas te fileront mal au dos. Ca , c’est le bon coté.

    Maintenant, il faut aussi que tu saches, et je n’ai pas trop appuyé sur ce poinrt, que ce n’est pas tous les jours facile. Ton plaisir sera immense mais tu devras payer chaque parcelle. Le vent de face, de coté, la pluie, la chaleur à crever, les touristes qui te prennent pour une » tourist attraction » dés que tu mets le pied par terre, les sites camping galére à trouver à proximité des points habités, les flics qui te poursuivent pour l’helmet ( casque), les grimpettes à répétition dans le SE et en Tassie, les routes pourries, les pistes de sable ou de corregation ou de rocks, le montage de la tente et le cooking quand tu es crevé, les mouches toute la journée et les moustiques juste aprés, les casses mécaniques, les moments de solitude et j’en passe, et des bien pires. Ton bonheur, tu devras le mériter! Et en plus tu feras le tour d’Australie dans le  » mauvais  » sens!Mais le prix de la liberté, c’ est de savoir s’affranchir des peurs et les contraintes qui accompagnent le vie que l’on s’est choisi.



    #124340
    yannick74
    Membre
    WHV

    mon age avancé est aussi signe de sagesse(faut bien que ca serve à qqchose de vieillir!!) donc je ne prefere pas surestimer mes capacités et mes limites(qui assis ds mon canapé depuis la france me paraissent difficile à definir!!),je lance donc un mandat officiel pour la recherche d’un cyclotouriste assez barré qui serait tenté par ce projet….d’ici mi octobre aux environs de la goald coast ca laisse un peu de tps au(x) futur(s) coequipier(s) pour y reflechir!!!
    je precise que le periple sera entrecoupé de picking voir de helpx car le but est evidement de vivre « autre chose » et pas seulement de se faire un fessier avantageux!!!



    #124341
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Quel age as tu? 30 ans?!?

    L’avantage du vélo est qu’il se moque de l’age de celui qui appui sur les pédales.

    Je me souviens avoir croisé au fin fond de l’arctic Canadien à quelques encablures d’Inuvik, un type qui affichait 70 balets au compteur et qui se portait comme un charme sur la corregation de la Dempster hwy. Qu’importe l’age, seule compte la volonté.

    Egalement, c’est fantastique de voyager avec un ami mais il vaut mieux étre seul qu’accompagné de qq’un qui n’a pas la méme philosophie de voyage. Etre seul n’est pas vraiment un probléme. d’ailleurs tu ne le seras pas vraiment. d’abord par ce que les touristes ne te laisseront pas de répit et ensuite par ce que tu croiseras un bon nombre d’autres voyageurs à vélo. Essaies de te renseigner auprés des « poseurs de questions » pour savoir s’il y en a un derriére toi.



    #124342
    yannick74
    Membre
    WHV

    seulement 28 ans!!!! et pas pressé d’atteindre les 30 d’ailleurs!!!!
    pour l’accompagnement je suis d’accord avec toi,meme si je me dis qu’une personne qui decide de faire un periple en velo doit sans doute posseder un minimum de bon sens et d’ouverture d’esprit.
    et puis apres tt il est simple de se separer si le courant ne passe vraiment pas…ce qui doit se sentir avant meme le debut du periple,meme si c’est ds la difficulté qu’on decouvre le vrai visage d’une personne.
    Au fait, as tu une idée du budget materiel(velo avec tt l’equipement necessaire )???



    #124343
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Non, je n’en ai aucune idée. En fait, tout dépend des composants que tu feras poser sur ton vélo et de ton matériel.
    Voyager à vélo coute bien plus cher qu’on ne saurait l’imaginer.

    Dans le méme temps, j’ai un pote qui a traversé l’Australie avec un vélo à 100 dollars qu’il avait troqué contre 3 jours de boulot dans un atelier de réparation. Il a collé une remorque à l’arriére et il a commencé son voyage à Adelaide. Les soudeurs ont eu du boulot le long de son parcours! Il a commencé par casser les bras de la remorque. Il faut dire qu’il a rejoint Alice en ne roulant que sur des pistes. Puis ce fut la Tanami jusqu’à Halls Creek et la casse du cadre. Du beau boulot! Il a poursuivi jusqu’à Darwin, toujours par des pistes bien pourries puis redescente sur Perth en passant par la Gibb et l’intérieur de l’Etat avec une préférence trés marquée pour le sable et la corregation. Le bitume, c’est pas son truc. Il faut aussi spécifier qu’il fait 1.9 m et que son vélo est tout petit. Et il est plus vieux que toi, la cinquantaine chauve! C’est un costaud.
    je vais essayer de retrouver l’adresse de son blog pour te la communiquer.

    Je te conseille quand méme de commencer dés mainteant à préparer ton voyage. Choisir et réunir tout le matériel nécessaire à un tel voyage n’est pas si facile, surtout à Brisbane où tout le monde parle Anglais! ne perd pas de temps à imaginer ton itinéraire, tu auras tout loisir de le faire dés que tu seras sur le vélo ou le soir en regardant le soleil se coucher.



    #124344
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Adresse du blog.

    http://web.me.com/graemecoop/Heading_west_blog/Welcome.html

    Celui ci semble encore actif mais je crois qu’il en a un autre maintenant.



    #124345
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52
    #124346
    yannick74
    Membre
    WHV

    merci pour les liens,je les garde sous le coude …..
    pour le budget je te rejoins sur le fait qu’un bon velo bien equipé coute un bras…apres pas besoin d’assurance ni d’essence!!!donc quand meme plus economique qu’un periple en van!!!!
    en effet pour l’itineraire je verai ca sur le moment ,pour le matos je pensais avoir le temps necessaire durant mon premier mois de cours pour rassembler toute l’intendance.
    je vais commencer à faire une ptite liste et visiter qqs magasins ici pour defricher le terrain!!bonne idée!!!



    #124347
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    L’australie est un pays où presque tout est trés cher. Il peut étre plus intéressant pour toi d’acheter une part de ton matos en france.
    Si tu achétes sur le net, faits gaffe aux conditions d’exclusivité sur le marché Australien. Par exemple, si tu achétes du matériel MSR ( sleeping-cooking) aux USA, ils refuseront de te l’envoyer en Australie.
    En gros, si tu trouves du matos qui te plait à bon prix en France, c’est peut étre une bonne idée de l’acheter.
    De plus, Brisbane est une ville assez petite et tu risques de manquer de choix.

    Il existe des magasins spécialisés dans le voyage à vélo à Paris et lyon.

    N’hésites pas si tu as des questions sut ton choix de matériel.



    #124348
    enicao
    Membre
    WHV

    qu’est ce que vous pensez des vélomobiles pour le voyage a vélo?
    borealis-cutaway.jpg
    waw-velomobile-bike-e204502.jpg

    position plus confortable
    bien meilleure aérodynamique, peut aller plus vite, plus loin pour le meme effort, pas de probleme de vent)
    à l’abris des élements: soleil, pluie, moustiques, mouches
    capacité de chargement

    par contre ça coute un bras.



    en france
    #124325
    yannick74
    Membre
    WHV

    trop design (et trop cher sans doute!!), je vais rester sur le velo classique!!!mais j’en ai deja croisé un ou deux (plus sobre quand meme) et apparament ca avance!!!!



    #124349
    yannick74
    Membre
    WHV
    sebaustralia wrote:
    L’australie est un pays où presque tout est trés cher. Il peut étre plus intéressant pour toi d’acheter une part de ton matos en france.
    Si tu achétes sur le net, faits gaffe aux conditions d’exclusivité sur le marché Australien. Par exemple, si tu achétes du matériel MSR ( sleeping-cooking) aux USA, ils refuseront de te l’envoyer en Australie.
    En gros, si tu trouves du matos qui te plait à bon prix en France, c’est peut étre une bonne idée de l’acheter.
    De plus, Brisbane est une ville assez petite et tu risques de manquer de choix.

    Il existe des magasins spécialisés dans le voyage à vélo à Paris et lyon.

    N’hésites pas si tu as des questions sut ton choix de matériel.

    justement pr le matos,j’ai parcouru un site hier(cyclorando je crois ,c’est suisse!!),en gros choix entre velo avec saccoches et velo plus remorque…budget un peu moindre pr l’equipement saccoche mais qui impose un velo plus onereux ,dc à reflechir!!!
    ils vendent aussi des velos pret à recevoir les saccoches(des specials randos quoi), le premier prix est quand meme ds les 2000 euros….
    pour les remorques il preconise pas moins de trois modeles differents(en fonction du point d’attache),apparament la classique qui s’attache à la roue arriere est une valeur sur!!!environ 400 euros de memoire….



    #124351
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    salut Enicao

    Ton tricycle a des airs de vaisseau spatial!

    Il doit faire une chaleur à crever là dedans en plein cagnard. Et pistes interdites.

    Alors, cette éolienne fabroquéé maison? Tu disais que c’était simple à monter et pas trop cher. Tu ne m’avais pas répondu. Est ce que tu peux détailler.
    ( ne me répond pas sur la page de Yannick, ce serait bien qu’elle reste consacrée au voyage à vélo en Australie)



    #124350
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Salut Yannick

    La liberté est la faculté de choisir ses contraintes!!! Remorques ou sacoches?

    Jettes un coup d’oeil au site de Randocycle qui est un fabriquant spécialisé dans le voyage à vélo. Mais c’est cher, je te l’accorde. Moins cher qu’un van en mauvais état mais ce n’est certainement pas un aspect qui doit décider ou non d’un voyage à vélo.



    #124326
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Voici un dessin animé poétique sur  » le Petit Velo »:

    http://xgarcia.perso.neuf.fr/movies_pages/veloflv.html



    #124324
    yannick74
    Membre
    WHV

    je remonte un peu le post pour deux raisons,premierement je sais que de mi septembre à mi octobre je serai bloqué sur byron bay donc si un eventuel partenaire de route est interessé d’ici la il sait où me retrouver.
    deuxiement je compte acheter mon velo une fois sur place donc si un vadrouilleur en fin de periple passe sur byron dans la periode citée plus haut qu’il me fasse signe aussi.
    voila, je maintiendrai le post en vie pour un projet qui ne va plus trop tarder à naitre!!!
    enjoy



    #124322
    Fabulous
    Membre
    Étudiant

    T’as bien fait de réaliser un petit up de ton sujet
    Pour le financement de ton périple et notamment l’achat de ton matos, je pense que tu devrais songer à utiliser le sponsoring. L’idée du tour en vélo pourrait intéresser des marques de sport ou d’articles de sport (Decathlon :mrgreen: au hasard). En leur proposant de communiquer en France sur ton projet et leur implication dedans, pis de tenir un blog « Made in Decathlon » durant ton trip, ça devrait le faire.
    Avantages pour eux : l’investissement n’est pas énorme, par contre le projet pourrait amener des retombées médiatiques intéressantes pour leur image (je te dis pas que tu vas faire la une du jt de claire chazal 😛 mais quelques articles dans certains quotidiens de ta région c’est fort probable).
    Ton projet a le mérite d’être très original, sers t’en !! 🙂



    http://fabuloz.over-blog.fr/
    #124323
    yannick74
    Membre
    WHV

    tres originale peu etre pas quand meme,y’a deja des centaines de fous furieux qui ont fait des periples en velo à travers le monde entier.
    pour ce qui est du sponsoring c’est effectivement une idée mais ca implique certaines contraintes que je n’ai pas forcement envie de me fixer( du style tenir un blog à jour moi qui sera plus carnet de bord ds le genre « danse avec les loups »),de plus je compte entrecouper mon periple avec du taf dans les fermes voir du helpx donc niveau budjet ca devrait passer!!!
    à mediter tt de meme!!!



    #124321
    Mathia
    Membre

    Coucou Yannick

    ton futur périple a du mérite! Partant pour l’Australie en fin d’année, j’ai pensé effectuer mon voyage en vélo. On m’a rapidement fait déchanter et c’est vrai que l’organisation est importante.
    Mais lire ces lignes me donne des ailes, comme le signale Seb, en réfléchissant, c’est sans doute le meilleur moyen pour apprécier le voyage malgré le lot de contrainte que ce mode de transport implique. Il n’en reste pas moins que tu gardes toute ta liberté..!
    Ça me laisse rêveur!! 🙄



    #124320
    yannick74
    Membre
    WHV

    concernant l’organisation on peut la qualifier d’importante si on decide de ralier perth à cairns en fesant un tout droit!!!!
    cette meme organisation sera de suite beaucoup plus souple si l’on se contente de relier des petits villes et villages le long des cotes en alternant nuits en tente et en auberge par exemple.
    en y reflechissant bien,et si on a un budjet suffisant ( ce qui est mon cas, meme si je compte travailler pour eviter de trop taper dedans!!);il suffit de se munir d’une carte,d »enfourcher son velo et pedaler!!!lol
    je caricature un poil mais le ON qui t’as rapidement fait dechanté serait il rempli de gens confortablement installés dans une vie bien reglée au sein de notre belle societé???? (jusqu’à ce jour je me reconnaissais parfaitement dans ce ON,depuis peu le JE a prit le dessus).
    comme je le disais plus haut,des voyageurs en velo y’en a sur la terre entiere donc je crois qu’il faut simplement avoir la foi dans ses projets pour rejoindre cette petite communauté finalement tres accessible.
    une citation quand meme excellentissime pour conclure: »0N ne lui avait pas dit que c’etait impossible,alors il l’a fait. »



    #124319
    Mathia
    Membre

    Oui, vu comme cela, rien ne sert de s’avancer, le parcours a tout le temps de se dessiner une fois en selle!
    Pour mes retours d’avis, en effet, on n’a pas pris au sérieux cette idée et c’est vrai que je n’étais pas totalement rassuré à l’idée non plus!

    Dis toi que je reconsidère ma position, et que l’idée d’être accompagner pour réaliser ce voyage me conviendrait davantage !
    Je réfléchis activement à ta proposition d’éventuel compagnon de route si elle tient toujours :tellme:



    #124318
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    salut Yannick

    Il semblerait que tu aies choisi de voyager sans remorques. As-tu choisi ton vélo?

    Egalement, si tu habites du coté de Lyon, tu pourrais aller voir Follys ou qqse comme ça. Ils sont spécialisés ds le voyage à vélo.



    #124317
    yannick74
    Membre
    WHV

    effectivement la solution saccoches est apparament tres repandue donc efficace je suppose.
    pour le velo , je compte l’acheter une fois sur place.j’ai d’ailleurs lu cette aprem que la marque GIANT etait fabriquée en australie ce qui m’orienterait logiquement sur leurs velos.il y’a apparament un magasin distributeur sur brisbane.
    pour en revenir aux saccoches je pensais en acheter deux ou quatres(ortlieb sans doute,mois de 200 euros le quatres en promo) mais je ne sais pas si je pourrai transporter tout ca ds mon sac à dos lafuma 60 litres!!!ou alors je les achetes ,les remplis de tout mon bordel et je met le tout dans un grand sac de sport…en fait je suis en pleine reflexion et c’est tres chiant!!!!!



    #124316
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Ton voyage semble prendre forme.

    Bien vu pour Giant. cette marque fabrique des vélos de randonnée depuis une quinzaine d’années.
    Essaies de trouver un modéle qui n’ait pas trop de  » slooping ». Plus la barre supérieur est horizontale, plus c’est confortable pour le dos.

    Bien vu aussi pour Ortlieb. Ce sont les meilleurs.
    Comme je te le conseillais précedemment, il est préférable de mettre le poids transporté sur l’avant. L’idéal est d’avoir un porte bagage avant surbaissé de façon à ne pas destabiliser ta conduite. Et aussi assez large pour recevoir des sacoches larges normalement destinées pour le porte bagage arriére.

    Tu vas galérer pour transporter tout ton matos dans un60 litres!



    #124315
    yannick74
    Membre
    WHV

    ok seb c’est bien ce qui me semblait pour le transport du matos!!!!
    mais je viens de penser à un truc qui me chagrine grandement avec les saccoches.
    mise en situation:je roule le matin et en debut d’aprem je fais mon stop dans une ville en prevoyant de dormir dans une auberge,la question est, qu’est ce que je fous de mes 4 saccoches une fois mon velo garé!!! je demonte tout et je me trimballe 4 saccoches ce qui en soit n’a rien de tres pratique.
    en revanche si j’arrive avec mon velo à remorque,il me suffit juste d’arracher l’unique sac de cette derniere(mon lafuma 60 litres d’ailleurs qui avec des saccoches serait tres chiant à trimballer) et c’est gagné!!!
    donc voila apres des semaines de reflexions retour au point de depart avec une preference pour la remorque aujourdh’ui!!!
    seul point positif j’ai demandé au directeur de l’ecole de byron et il m’a dit qu’il y’avait un bon magasin de velo sur byron bay.
    pour la remorque(les BOB me paraissent vraiment bien) je peux toujours la commander sur le net et me la faire livrer à ma student house sur byron .
    donc voila je crois que je vais partir comme un simple voyageur à pieds(en achetant neamoins le petit materiel et les habits velo en france)et m’equiper sur byron.
    donc si tu(ou quelqu’un d’autre) connais un bon vendeur sur le web qui livre en australie je suis preneur.



    #124314
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Tu sais, les auberges de jeunesse ou « backpackers » en Australien, on finit par s’en lasser. C’est cher, les chambrées sont souvent bondées et odorantes, les autres voyageurs ne seront pas dans le méme trip que toi et il n’est pas toujours évident de trouver un coin safe et pratique pour le vélo. A mon avis, c’est à n’utiliser que dans les grandes villes ou dans les endroits où tu comptes rester qques temps. Certains backpackers font aussi camping comme c’est le cas pour à Byron Bay. j’ai oublié le nom mais l’endroit méritait qu’on s’y attarde!

    A vélo, l’idéal est de camper. Le vélo est passe partout et il te sera trés facile, avec un peu d’expérience, de camper dans des endroits extra et virtuelement inaccessibles aux voyageurs motorisés ( et gratis). Le vélo est un moyen de transport vers la liberté!

    Dans les villes moyennes de type Broome, Alice ou peut étre Margareth River où tu seras amené à rester qques temps, alller planter ta tente dans les caravans parks sera plus facile que de faire ton trou dans un backpacker. Certains sont trés conviviaux, je pense entre autres à ceux de Broome ( prés de la baie) et à un autre sur Alice.

    L’avantage du camping est aussi que tu n’auras pas à enlever tes sacoches.

    Une fois que tes sacoches sont sur le vélo, tu n’y touches plus! Tu peux les sécuriser avec des colliers Serflex si tu as peur qu’un con te les pique. Ce qui n’arrivera pas!

    je ne me rappelle pas le magasin de Byron. la ville a bien grandi depuis 15 ans mais fais gaffe à ne pas étre bloqué sur un seul revendeur. Au pire, tu n’es pas loin de la Gold coast et de Brisbane.

    Fais gaffe aussi aux prix. l’Australie est un pays trés cher pour les produits manufacturés. Si tu trouves ce que tu cherches en France ou sur le net ( les sites US sont excellents sur les prix mais livraison en France conseillée) je te conseille de l’acheter.



    #124313
    yannick74
    Membre
    WHV

    deja,merci pour tes conseils avisés.
    pour en revenir aux saccoches au dela de l’ustensile c’est plus pour son contenu que je me questionne.en effet,j’ai beau securisé mes saccoches au velo je ne peux pas condamner leurs ouvertures(peu etre avec des cadnas tu me diras) et si un con veut me les ouvrir au cutter pour piquer le contenu je ne peux pas y faire grand chose.
    pour ce qui est du camping l’option caravan park n’est elle pas aussi cher que le backpacker?je trouve ca un peu « dur » de payer un emplacement pour planter une tente et prendre une douche pour 20 voir 30 dollars.
    j’ai parcouru aussi un blog où les trois comperes campaient un peu au petit bonheur la chance en prenant soin de demonter leurs tentes tres tot le matin ,neamoins pas d’acces facile aux sanitaires dans le cas du camping sauvage et si je voyage seul c’est un peu flippant quand meme de se retrouver dans des endroit non securisé en permanence.
    pour le materiel,si j’arrive à embarquer une tente,un sac de couchage et un pti matelas dans mon sac à dos ca sera deja pas mal.
    apparament je n’ai pas vraiment le choix,il me faudra acheter le gros du matos une fois sur place ou sur le net mais avec livraison en australie. donc toujours preneur d’un bon site livrant sur oz.



    #124312
    sebaustralia
    Membre
    Résident
    Age: 52

    Ne t’inquiétes pas pour la sécurité de tes sacoches ni pour celle du vélo. L’Australie n’est pas la France. Personne ne va découper tes sacoches au cutter!
    La sécurité des biens et de ta personne est une question de bon sens.

    La proba de te faire piquer les sacoches en dehors des grandes villes est presque nulle. De plus, ouvrir les sacoches n’est pas aisé. Il y aura tout ton matos sur les portes bagages pour les recouvrir ( ex: sac à dos ou tente ou sac de couchage ( dans un sac étanche)). Méme pour toi, aller fouiller dans les sacoches sans retirer ce matériel sera difficile. Il faut aussi comprendre que tu ne passeras pas beaucoup de temps loin de ton vélo donc les possibilités de te le faire piquer sont assez réduites.

    En voyage, tu ne t’en sépareras que dans 2 cas: Faire tes courses et visiter un site.

    Dans le premier cas, tu gares ton vélo bien en vu, dans un lieu de passage. L’entrée du supermarché convient trés bien. Pour l’attacher, ce n’est pas la peine de trimbaler un U en acier. Portes ta préférence vers un cadenas plus léfer, plus pratique et si possible assez long. l’intéret est simplement de dissuader. Si tu ne l’attaches pas (pour aller ds un magasin 2 mn par ex ), tu peux enclencher la vitesse la plus forte. Le voleur ne fera pas deux mètres!

    Dans les NP, 2 solutions: visite de jour ou over night.
    En visite de jour, tu peux commencer à rouler un peu sur le sentier et attacher le vélo à un arbre. En over night, il te suffit de l’attacher à un arbre à coté de ta tente. Si tu dois partir camper sur les sentiers, tu peux laisser le vélo au bureau des rangers.

    Planter sa tente en Australie ne présente pas beaucoup de dangers non plus. Perso, j’aime bien étre invisible. N’importe quel site à 200 mètres de la route me convient à condition qu’il soit beau! ne fais pas de feu si tu as peur d’étre repéré. Mais ne fais pas dans la parano. Tout ira bien.
    Ne plantes pas ta tente à proximité des grandes villes ou à proximité des sites où ça picole dur. Là, c’est chercher les emmerdes.

    Les caravans parks et les backpackers coutent à peu prés la méme chose. Le caravan park est seulement plus pratique. Tu peux en trouver pour moins de 20 aud. A Kununurra ou Alice, j’ai campé pour 12 aud la nuit et j’avais un emplacement de 50 métres carré ( kununurra). ca vaut le coup si tu dois rester lgts d’aller à l’information center demander la liste des accomodations et d’en faire le tour jusqu’à trouver ce qui te convient.



Viewing 40 replies - 1 through 40 (of 221 total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents