16.7 C
Sydney
17 mai 2022

Recherche témoignages sur périple en vélo

40 sujets de 161 à 200 (sur un total de 222)
  • Auteur
    Messages
  • #124471
    sebaustralia
    Membre

    Bacchus.

    Tu vas adorer!

    #124472
    bohwaz
    Participant

    Han la Munja Track en vélo ! Raconte un peu !

    #124473
    yannick74
    Membre

    si jamais tu te retouves par je ne sais quel hasard vers thonon les bains,fait signe!

    sebaustralia wrote:
    yannick74 a écrit
    au fait Seb,si jamais tu veux faire un ptit periple en novembre ds le western je suis partant!!!!

    je suis en France depuis ajd! Retour en décembre.

    #124474
    sebaustralia
    Membre

    Salut Bohwaz

    je suppose que tu connais ce track!

    En fait, sur certaines sections, je préférais étre à vélo qu’en 4WD. Les « jump-up » ne sont pas à prendre à la légére. C’est en voulant en rouler un sur le retour que j’ai cassé le moyeu arriére.

    En dehors des 3 jump-up, le Munja Track est parfait pour le vélo. Pas ou trés peu de corrugation, une géologie en faux plat descendant en direction de Bachsten. Beaucoup d’eau. Par contre, il faut des pneus larges pour rouler sur le sable. J’avais des 2.5 pouces.
    Je l’ai fait en 4 jours à l’aller et 2 au retour.
    Il faut savoir réparer son vélo et savoir protéger son matos photo, ça secoue pas mal quand méme.

    Je suis tout de méme vraiment surpris que personne n’ait pensé avant moi à « rouler  » le Munja Track à vélo. Je recommencerais bientot, ce qui me permettra d’étre aussi le second! Je n’en ai pas fini avec les gorges du Prince Regent River National Park….!

    Mon idée d’origine était de revenir sur la Gibb via Beverley Tck ( Charnley river) mais ce sentier a été avalé par la végétation. je l’ai suivi à pied au GPS sur 5 ou 6 km. Méme sur les portions brulées, j’arrivais à le perdre. Il me semble qu’il a été abandonné il y a 7 ou 8 ans suite à une forte saison des pluies qui détruisit les gués. Passer à vélo est toujours possible mais il faut étre bon en orientation, pousser 40 km et porter sur les gués ou les sections qui ont été emportées par les eaux. Si j’ai toujours l’autorisation ( ce qui n’est pas le plus simple à obtenir), j’essaierai peut-étre un jour de passer. Là, ce serait une derniére!

    #124475
    sebaustralia
    Membre

    Salut Yannick

    On ne sait jamais.

    Je vais à Annecy de tps en tps.

    #124476
    bohwaz
    Participant
    sebaustralia wrote:
    Salut Bohwaz
    je suppose que tu connais ce track!

    Pas vraiment, mais j’en ai entendu parler et j’ai vu qq photos ou visiblement en 4×4 c’est chaud. Et j’ai dans l’idée de revenir en Australie pour faire un tour en vélo en passant par les pistes, j’ai une petite expérience comme mécano vélo alors j’ai une bonne idée de ce qui peut casser, ce qui peut se réparer avec n’importe quoi, et surtout je sais que c’est plus simple / moins risqué en vélo qu’en voiture ! Enfin si on se prépare un minimum. C’est ce topic qui m’a donné envie et aussi le carnet de voyage d’un fou qui a traversé l’australie en diagonale en solo, en ne passant que par les pistes (carte du trajet ici : http://www.crazyguyonabike.com/doc/page/?o=1&page_id=250279&v=Vh ), d’ailleurs ptet que le lien vient d’ici je sais plus.

    Bref c’est une des track qui m’avait donné envie d’y aller en vélo. Merci du retour ça a l’air sympa. Je me suis juste posé une question très con, mais vu que c’est le top end, pour traverser les rivières/gués avec les crocos, tu fait comment, tu passe vite en serrant les dents ?

    #124477
    sebaustralia
    Membre

    Pour le lien, c’est bien celui de Graeme. On a traversé à vélo le désert de Tanami ensemble en 2009. L’un de mes meilleurs souvenirs à vélo avec un coéquipier. On s’est bien marré. Il faudrait que je poste la photo où nous sommes à l’intersection pour rejoindre Rabbit Flat.
    Graeme est devenu une véritable star. je m’en suis rendu compte dans les Kimberleys. Tous les voyageurs à vélo connaissent ses blogs. Et comme j’aime bien discuté de mon vieux pote avec tous ses groupies!
    J’ai retrouvé l’adresse du premier blog:http://www.crazyguyonabike.com/doc/page/?o=1&page_id=136001&v=S2
    Pour la photo de Rabbit Flat avec Graeme et moi, c’est à la page 131.

    Je ne veux pas me faire mousser mais j’ai moi aussi traversé l’Australie par les pistes: Cape York-Cape Leeuwin avec la Gunbarrel en plat de résistance. Et à l’époque on ne voyait pas une roue de vélo sur les pistes!

    Pour le Munja Tck, il n’y a pas de problémes pour traverser les riviéres. On est sur le plateau donc les crocos sont bloqués en bas des waterfalls.

    #124478
    bohwaz
    Participant

    C’était donc toi, j’avais pas fait le rapprochement à l’époque.

    Et y’a pas de honte à te faire mousser, tu le mérite amplement 😉

    Tout ça me pose des questions quand même, plus personnelles genre toi ou d’autres comme graeme semblez toujours sur la route, alors que faites-vous dans la vie pour avoir autant de temps libre ? (bon pas que je suis envieux, ça fait 3 ans que j’ai pas bossé et je m’en porte très bien), ou encore du coup une question con comment fait-tu pour rester en australie ? tu as la nationalité ?

    Enfin je trouve que vu la mine d’infos que tu donne ici c’est dommage que tu n’ait pas un site/blog 😉

    #124479
    sebaustralia
    Membre

    Un de mes potes est justement en train de créer un site web pour moi. En échange, je dois lui poser son parquet flottant! Rien de gratos dans ce bas monde…

    Résidence depuis 94 et citizenship depuis l’an 2000. ca aide bien pour rester en Australie!

    Graeme a bossé 6 mois à Perth avant d’attaquer son retour à Melbourne en zigzag via Cape York. Il a aussi bossé 4 mois à Alice.
    Maintenant, je ne sais pas ce qu’il fait pour gagner sa croute. Aux derniéres nouvelles, il se consacrait pas mal à son blog consacré aux sentiers des NP de l’ile Sud de NZ:http://www.tramping.net.nz/kahurangi-blogs/

    Et moi, je suis en France pour bosser….dur!

    mais la vérité est qu’en effet, on n’a besoin que de trés peu d’argent pour voyager à vélo ou en canoé, kayak, raft etc etc… Il y a un investissement de départ puis l’essentiel du budget passe en nourriture… et en pinard.
    Tu t’en rendras rapidement compte quand tu seras sur le vélo. l’important est de ne pas avoir de moteur!
    Quand tu n’as pas de voiture, pas de loyer, que tu dors gratis sous ta tente et que tu te déplaces à la force de ton corps, ça réduit sérieusement les frais!

    #124480
    bohwaz
    Participant

    Cool pour le site ! Tiens nous au jus !

    Déjà avec un moteur je dépense « que » 700$ par mois (bon sans compter le prix d’achat du truc à moteur), mais j’hallucine quand j’entends des gens raconter des trucs genre « pour voyager en Australie il faut 60$ par jour par personne », je dois être vraiment radin ou je sais pas ^^ Mais ouaipe pas de loyer, pas d’assurance habitation, pas d’assurance voiture, tout ça allège la pression et l’esprit !

    Enfin bon faut déjà rentrer en france pour bosser et remplir les caisses !

    #124481
    Ben-J
    Participant

    Un mot… concernant ce topic: Waouuuh!

    #124482
    sebaustralia
    Membre
    bohwaz wrote:
    Cool pour le site ! Tiens nous au jus !
    Déjà avec un moteur je dépense « que » 700$ par mois (bon sans compter le prix d’achat du truc à moteur), mais j’hallucine quand j’entends des gens raconter des trucs genre « pour voyager en Australie il faut 60$ par jour par personne », je dois être vraiment radin ou je sais pas ^^ Mais ouaipe pas de loyer, pas d’assurance habitation, pas d’assurance voiture, tout ça allège la pression et l’esprit !
    Enfin bon faut déjà rentrer en france pour bosser et remplir les caisses !

    Finalement, mon pote ne m’a pas fait le site. J’ai pas eu le tps de lui poser son faux parquet. C’était le deal, parquet contre site. Donc pas de site. C’est un monde sans pitié.

    #124483
    sebaustralia
    Membre
    Ben-J wrote:
    Un mot… concernant ce topic: Waouuuh!

    C’est vrai qu’on a bien bossé!

    #124485
    bohwaz
    Participant

    Ouaipe ça marche !


    @seb
    : tu peux essayer de te créer un journal sur mon site http://journalintime.com/ sinon 😉

    #124486
    Cedric_AACOM
    Participant

    Je viens justement de tomber sur ce blog : L’Australie à bicyclette si ça peut intéresser quelqu’un ! 😉

    #124487
    Ben-J
    Participant
    Cédric wrote:
    si ça peut intéresser quelqu’un !

    Toute « information » est la bien venue pour préparer un périple à vélo, digne de ce nom! 😀

    Thx, Cédric!

    #124488
    bohwaz
    Participant

    Y’a aussi le blog de ce mec qui a traversé de Sydney à Perth en trike (tricycle couché) :
    http://melvynyap.com/blog/category/sydney-to-perth-tour/

    IMG_4463.jpg

    Et une vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=N1x5DM7vr8E

    Le parcours n’est pas très original, mais c’est plutôt rare de le faire en trike.

    Je m’intéresse au sujet depuis qu’on m’a offert un trike, mais je crois pas que ce soit une bonne idée de partir avec pour faire les pistes australiennes : trop de pièces difficiles à trouver en cas de casse, sans compter le prix pour le transporter jusque là bas, et impossible de faire du single track avec ça. Faut donc que je lui trouve une utilité en france !

    #124489
    sebaustralia
    Membre

    Salut Bohwaz

    Ce n’est pas vraiment un probléme. Tu peux transporter tes piéces de rechange, ce qui t’offre en plus une autonomie maximale.

    Qu’est ce que tu entends par  » single track »?

    Et à priori, je ne serais pas surpris que ce tricycle se comporte trés bien sur piste. Je monterais seulement des pneus un peu plus large et aussi un drapeau pour signaler ma présence. Et je dégage les garde-boue.

    Voici le blog d’un pote, Chris, qui d’ordinaire préfére l’eau du Yukon aux routes encombrées de l’Alaska. Il y a qques années il a choisi le bitume et le  » trike »:

    http://www.long-expeditions.de/2009-Alaska-Yukon-Trike-Tour

    C’est en allemand ( big problem…) mais les photos méritent le coup d’oeil.

    D’évidence, tu peux transporter du lourd sur ce genre d’engin. Et Chris n’est vraiment pas du genre à voyager léger.

    #124490
    bohwaz
    Participant

    Single track pour moi c’est les sentiers pas larges, taille piétons quoi. Le trike est un peu large pour ça, mais le gros souci surtout c’est les passages de barrières des pistes cyclables (un comble), surtout celles en quinconce. Mais oui ça se comporte pas mal sur piste, mais vu que c’est un peu bas de caisse faut limiter.

    Les pièces le souci c’est : la chaîne fait 4 mètres de long (donc 3 chaînes de vélo classique), les moyeux avant sont déportés et spécifiques (prix unitaire : 80 €), le moyeu arrière c’est du Shimano à vitesse intégrée. En théorie c’est bien car pas besoin d’entretien, en pratique c’est plus facile d’entretenir ou changer un moyeu classique et même d’en trimballer un de rechange (ou d’en piquer un sur une carcasse). Alors que réparer un moyeu à vitesses c’est très compliqué, même en atelier.

    Mais le point le plus bloquant c’est le prix du transport pour l’amener là-bas, et le fait que s’il pète je serais un peu marron d’avoir pété un vélo à 4.500 €, même si je l’ai pas payé 😉 Bref je crois que mon projet de retourner faire 6 mois de vélo en Australie sera plutôt en VTT classique acheté sur place. Après c’est ptet le fait de cotoyer des vélos au quotidien et de voir tout ce qui casse régulièrement et comment ça peut se réparer facilement sur un vélo classique qui me fait avoir cet avis 😉

    Sinon une autre trouvaille, un photographe qui va passer une semaine chaque année à camper sur le Lake Eyre. Il en a sorti un petit docu de 30 minutes : http://www.saltdoco.com/ Bon c’est pas du gros voyage, il gare son 4×4 au bord du lac avant de prendre son vélo pour s’éloigner des rives, mais c’est quand même pas commun (et ça fait partie de ma todo liste pour mon prochain voyage en Oz, de passer au moins une nuit à camper sur le lac).

    Quelques photos du film :

    Salt
    6IckyH9Gv.shot0002.s.jpeg 6IckyOrUf.shot0003.s.jpeg 6IckyXpII.shot0007.s.jpeg 6Ickz7l46.shot0008.s.jpeg 6IckzeLyk.shot0012.s.jpeg 6Ickzl5RS.shot0013.s.jpeg

    #124491
    yannick74
    Membre

    new trip,new stuff,new memories

    #124492
    Ben-J
    Participant
    yannick74 wrote:
    new trip

    Développerais-tu, Yannick?

    #124494
    sebaustralia
    Membre
    bohwaz wrote:
    Single track
    #124484
    sebaustralia
    Membre

    J’ai retrouvé la photo avec Graeme à Rabbit Flat.
    Reste à savoir si je vais arriver à la poster….

    #124495
    sebaustralia
    Membre

    Voulu modifier le texte sur la photo de Graeme et l’informatique géniale du site Australia-Australie l’a décalé jusqu’ici. Ils avaient un bon format avant, facile d’utilisation. Mais pourquoi faire simple si on peut tout compliquer?

    #124493
    sebaustralia
    Membre
    bohwaz wrote:
    Single track pour moi c’est les sentiers pas larges, taille piétons quoi. Le trike est un peu large pour ça, mais le gros souci surtout c’est les passages de barrières des pistes cyclables (un comble), surtout celles en quinconce. Mais oui ça se comporte pas mal sur piste, mais vu que c’est un peu bas de caisse faut limiter.
    Les pièces le souci c’est : la chaîne fait 4 mètres de long (donc 3 chaînes de vélo classique), les moyeux avant sont déportés et spécifiques (prix unitaire : 80 €), le moyeu arrière c’est du Shimano à vitesse intégrée. En théorie c’est bien car pas besoin d’entretien, en pratique c’est plus facile d’entretenir ou changer un moyeu classique et même d’en trimballer un de rechange (ou d’en piquer un sur une carcasse). Alors que réparer un moyeu à vitesses c’est très compliqué, même en atelier.
    Mais le point le plus bloquant c’est le prix du transport pour l’amener là-bas, et le fait que s’il pète je serais un peu marron d’avoir pété un vélo à 4.500 €, même si je l’ai pas payé Bref je crois que mon projet de retourner faire 6 mois de vélo en Australie sera plutôt en VTT classique acheté sur place. Après c’est ptet le fait de cotoyer des vélos au quotidien et de voir tout ce qui casse régulièrement et comment ça peut se réparer facilement sur un vélo classique qui me fait avoir cet avis
    Sinon une autre trouvaille, un photographe qui va passer une semaine chaque année à camper sur le Lake Eyre. Il en a sorti un petit docu de 30 minutes : http://www.saltdoco.com/ Bon c’est pas du gros voyage, il gare son 4×4 au bord du lac avant de prendre son vélo pour s’éloigner des rives, mais c’est quand même pas commun (et ça fait partie de ma todo liste pour mon prochain voyage en Oz, de passer au moins une nuit à camper sur le lac).
    Quelques photos du film :
    Salt

    Pour le transport, tu le démontes.Ca te permettra en plus de connaitre ses petits secrets!

    Piste cyclable. Il n’y en a qu’en ville pour ainsi dire. Il y a bien le Munda Biddi aussi. Il faudrait voir si les entrées sont en « quinconces ». Mais à ta place, je ne m’arréterais pas à ce probléme.

    Je connais le docu sur le Lake Eyre. Il est trés bien fait. C’est un endroit extrêmement corrosif pour…. le moral. Murray Fredericks souffrait en plus de l’éloignement avec sa famille. Ca l’a bouffé. Le lake Eyre n’est pas un lieu accueillant pour les esprits un peu dépressifs. A vélo, l’endroit est extrémement impressionnant.
    Il avait un super matos photo. Et il a su s’en servir, ses films et photos sont magnifiques.

    J’avais essayé de traverser le Lake Eyre le 10 octobre 1998. Aprés une vingtaine de bornes, j’étais revenu sur la rive. J’avais eu peur. Mon seul échec à vélo… La mort est partout au Lake Eyre, c’est oppressant. J’ai appris plus tard que Walter Bonatti ( Terres Lointaines ) avait lui aussi essayé de traverser le Lake Eyre, à pied ( mais en partant de la rive Est ). Il avait abandonné aprés une vingtaine de bornes également. Je crois qu’il y a aussi un Asiatique dans les années 90. A pied aussi. On ne l’aurait jamais retrouvé. Ca c’est une histoire qui trainait au comptoir de Williams Creek. C’est donc à prendre avec des pincettes. Je ne sais pas si la traversée à pied ou à vélo a été réussie depuis.

    Photo: Lake Eyre en 1998.

    #124496
    yannick74
    Membre
    Ben-J wrote:
    yannick74 a écrit
    new trip

    Développerais-tu, Yannick?

    cetait plus histoire d’enrichir ce post en montrant un autre exemple d’installation(plutot experimentale avec le remplacement de la sacoche de guidon par un sac ortlieb fixé sur les cornes) à partir d’un vtt de base.

    pour le coup,c’etait au premier jour d’un ptit periple m’ayant vu partir d’Auckland pour atteindre Napier en ayant longé la cote Est et un ptit crochet par Taupo.

    j’avais donc prit partie pour ce voyage d’emmener simplement cette remorque beecyclo(entreprise lyonnaise), la bagageries(sacoche de selle,de cadre,gourdes,cornes,outils,ect) et d’acheter un velo une fois sur place.

    il faut savoir que cette remorque se demonte suffisament pour prendre place dans le sac ortlieb 90L livré avec, et permet avec mon autre sac ortlieb 24l d’embarquer tt le matos necessaire à un trip velo.
    au final,ca permet de prendre l’avion sans surcout de bagagerie.

    Neamoins, cette situation n’est pas non plus parfaite car pour avoir experimenté la recherche d’une auberge lors de mon dernier soir à auckland avec ds un bras pas loin de 25 kilos (le sac avec la remorque,la tente,le duvert,le matos cuisine,ect)on touche vite au limite de la mobilité(à pied j’entends).

    sinon l’achat de ce vtt entree de gamme Giant à environ six cents dolls NZ(neuf)m’a pleinement satisfait meme si j’ai tres tres vite regretté ma selle brooks que javais lors de mon dernier trip australien.

    en conclusion,
    je valide cette magnifique remorque made in france,la plus legere du marché , et qui avec son lamellé collé en bois absorbe parfaitement les vibartions du terrain.
    je valide aussi cette « invention » du sac ortlieb 24l fixé sur les cornes qui permet de charger en volume et en poids sur l’avant .
    je rajoute aussi la fixation avec des ptits tendeurs de bouteilles d’eau le long de la fourche suspendue(tres stable si on ne depasse pas 1,5l de chaque coté).
    petit bemol sur cette astucieuse sacoche de selle vendue comme etanche mais qui ne l’est pas!!

    pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas transporter leur velo dans l’avion,cette organisation,meme si elle n’est pas parfaite,vous permettra de voyager tres sereinement.

    #124497
    bohwaz
    Participant
    sebaustralia wrote:
    Pour le transport, tu le démontes.Ca te permettra en plus de connaitre ses petits secrets!
    Piste cyclable. Il n’y en a qu’en ville pour ainsi dire. Il y a bien le Munda Biddi aussi. Il faudrait voir si les entrées sont en « quinconces ». Mais à ta place, je ne m’arréterais pas à ce probléme.
    Je connais le docu sur le Lake Eyre. Il est trés bien fait. C’est un endroit extrêmement corrosif pour…. le moral. Murray Fredericks souffrait en plus de l’éloignement avec sa famille. Ca l’a bouffé. Le lake Eyre n’est pas un lieu accueillant pour les esprits un peu dépressifs. A vélo, l’endroit est extrémement impressionnant.
    Il avait un super matos photo. Et il a su s’en servir, ses films et photos sont magnifiques.
    J’avais essayé de traverser le Lake Eyre le 10 octobre 1998. Aprés une vingtaine de bornes, j’étais revenu sur la rive. J’avais eu peur. Mon seul échec à vélo… La mort est partout au Lake Eyre, c’est oppressant. J’ai appris plus tard que Walter Bonatti ( Terres Lointaines ) avait lui aussi essayé de traverser le Lake Eyre, à pied ( mais en partant de la rive Est ). Il avait abandonné aprés une vingtaine de bornes également. Je crois qu’il y a aussi un Asiatique dans les années 90. A pied aussi. On ne l’aurait jamais retrouvé. Ca c’est une histoire qui trainait au comptoir de Williams Creek. C’est donc à prendre avec des pincettes. Je ne sais pas si la traversée à pied ou à vélo a été réussie depuis.
    Photo: Lake Eyre en 1998.

    Traverser Lake Eyre ! L’idée ne m’a même pas traversé la tête tellement c’est impensable… Rien que pour essayer il faut un sacré courage. J’avais lu une traversée en Kayak (après les inondations en 2011 je crois ?) dans National Geographic ou je sais plus, mais je me rappelle plus si la traversée avait été complète. En tout cas chapeau pour avoir essayé.

    Je crois que tu n’arrivera pas à me convaincre pour le trike, mais merci d’essayer 😉 Je crois que même complètement démonté le cadre seul dépasse les dimensions d’un vélo ordinaire. Je crois que je préfère acheter sur place un vélo d’occasion ou neuf, comme Yannick74, et le revendre avant de reprendre l’avion.

    Mon idée de prochain voyage avec mon amie c’est profiter du WHV en NZ avant d’être trop vieux (d’ici un an et demi) pour y aller 6 mois ou plus et faire des randos à pied et bosser un peu. Puis retourner en Australie en visa touriste pour 6 mois environ, y acheter un vélo et faire : Tasmanie vélo+rando à pied (1 à 2 mois ?), puis prendre le train de Melbourne à Alice Springs, faire le Larapinta Trail à pied, et reprendre le vélo pour descendre vers Adelaide en passant par la Finke Rd, puis Oodnadatta Track, et redescendre jusqu’à Adelaide par les Flinders Ranges et Mawson Trail (je dirais deux mois dont les trois quarts de vélo). Puis Adelaide -> Perth en train, et faire le Munda Biddi au moins, et ensuite l’idée serait d’aller à François Péron, Kennedy Range et Mt Augustus. Je pense que la meilleure option pour se taper le moins d’autoroute est de remonter d’Esperance jusqu’à Mt Augustus via Meekatharra, puis redescendre sur Gascoyne Junction, Kennedy Range, puis la péninsule de Shark Bay, avec éventuellement un stop à Carnarvon, ça devrait faire un peu plus de 2 mois. Et revenir à Perth en bus.

    Bon j’ai aucune idée de ce qui est réalisable en vrai, je me suis juste aidé du site de GJ qui est excellent, mais je sais pas si Esperance->Mt Augustus est réalisable par les pistes (niveau délais entre approvisionnements notamment). Et c’est peut-être un peu énorme pour un premier voyage à vélo au long cours. J’ai compté environ 50 km réalisés par jour pour être large, idéalement ça va un peu plus vite. Peut-être aussi que le mieux serait de faire le trajet dans l’autre sens : Perth/Munda Biddi/Mt Augustus puis train et Adelaide/Alice Springs/Finke/Oodnadatta/Mawson trail et terminer par un peu de rando en Tasmanie. Bon c’était juste une préférence perso de commencer par Melbourne car on commence à y connaître un peu de gens et l’atelier vélo (Bike Shed) est bien pour travailler sur le vélo avant de partir et éventuellement construire une remorque, alors que je crois pas qu’il y ait le même genre de truc sur Perth. T’en pense quoi de l’itinéraire ? Ça te paraît irréaliste en 6 mois ?

    On n’a pas encore décidé du moyen de transport en NZ, mais on ne veut plus de voiture (donc ça c’est réglé), et je suis pas sûr que le vélo soit idéal vu la météo et le relief. Du coup peut-être du stop et de la rando, car le réseau de huts donne quand même une bonne base pour séjourner tranquillement et pas trop cher. Mais bon pour le moment on ne fait qu’y réfléchir : faut déjà réunir les moyens financiers de repartir 😉

    #124498
    sebaustralia
    Membre

    Salut Bohwaz

    Le vent est fort entre Alice et Adélaide. A ta place, je choisirais le trajet Adélaide vers Alice et non le contraire.
    J’ai fait les 2. Pas un jour de vent favorable en allant d’Alice à Adélaide en novembre ( le lake Eyre, c’était le 10 Novembre 98- Je m’étais planté sur le mois mais je touche à rien sinon le post va remonter ).
    Sur le trajet Adelaide-Alice en Avril, j’ai eu un vent de coté ( tempéte ) jusqu’à Port Augusta. Ensuite, je me suis régalé vent dans le dos.

    La piste entre Finke et l’Oodnadatta suit l’ancienne voie du Ghan. C’est trés sablonneux.

    Graeme a roulé le Manson Trail. Il m’en parlait souvent avec plaisir.
    Pour ma part, je me suis tapé 2 fois la N1 entre Adélaide et Port Augusta et je n’en garde aucun bon souvenir.

    Pour Mt Augustus. Je ne connais pas. Mais Graeme est allé là bas. Il me semble qu’il est remonté à partir d’Espérance lui aussi. Tu devrais aller voir son blog sur crazyguyonabike.
    A priori, rien d’impossible. A toi de gérer un peu ta conso en eau.

    Pour la Tassie. Il n’arrête pas de pleuvoir… Mais aprés la NZ, ce sera la routine! Je te conseille quand méme d’aller là bas en été.

    Tu feras facilement tes 50 bornes. Tu peux compter 100 dés que tu auras trouvé la forme.

    A ta place, je prendrais le  » trike »!!! Tu l’as un peu testé au moins?

    #124499
    sebaustralia
    Membre
    yannick74 wrote:
    Ben-J a écrit
    yannick74 a écrit
    new trip
    Développerais-tu, Yannick?

    cetait plus histoire d’enrichir ce post en montrant un autre exemple d’installation(plutot experimentale avec le remplacement de la sacoche de guidon par un sac ortlieb fixé sur les cornes) à partir d’un vtt de base.
    pour le coup,c’etait au premier jour d’un ptit periple m’ayant vu partir d’Auckland pour atteindre Napier en ayant longé la cote Est et un ptit crochet par Taupo.
    j’avais donc prit partie pour ce voyage d’emmener simplement cette remorque beecyclo(entreprise lyonnaise), la bagageries(sacoche de selle,de cadre,gourdes,cornes,outils,ect) et d’acheter un velo une fois sur place.
    il faut savoir que cette remorque se demonte suffisament pour prendre place dans le sac ortlieb 90L livré avec, et permet avec mon autre sac ortlieb 24l d’embarquer tt le matos necessaire à un trip velo.
    au final,ca permet de prendre l’avion sans surcout de bagagerie.
    Neamoins, cette situation n’est pas non plus parfaite car pour avoir experimenté la recherche d’une auberge lors de mon dernier soir à auckland avec ds un bras pas loin de 25 kilos (le sac avec la remorque,la tente,le duvert,le matos cuisine,ect)on touche vite au limite de la mobilité(à pied j’entends).
    sinon l’achat de ce vtt entree de gamme Giant à environ six cents dolls NZ(neuf)m’a pleinement satisfait meme si j’ai tres tres vite regretté ma selle brooks que javais lors de mon dernier trip australien.
    en conclusion,
    je valide cette magnifique remorque made in france,la plus legere du marché , et qui avec son lamellé collé en bois absorbe parfaitement les vibartions du terrain.
    je valide aussi cette « invention » du sac ortlieb 24l fixé sur les cornes qui permet de charger en volume et en poids sur l’avant .
    je rajoute aussi la fixation avec des ptits tendeurs de bouteilles d’eau le long de la fourche suspendue(tres stable si on ne depasse pas 1,5l de chaque coté).
    petit bemol sur cette astucieuse sacoche de selle vendue comme etanche mais qui ne l’est pas!!
    pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas transporter leur velo dans l’avion,cette organisation,meme si elle n’est pas parfaite,vous permettra de voyager tres sereinement.

    salut Yannick

    Donc, te revoilà sur les routes avec une remorque!
    Elle semble de bonne qualité.

    T’as donc vendu ton vélo. T’es pas un sentimental! c’est bien!

    Intéressant ta sacoche de guidon fixée sur les  » cornes ». Ca me semble quand méme un peu contraignant mais ce n’est qu’une impression visuelle.

    J’aime bien la configuration de ton vélo. On sent qu’il y a de l’expérience!

    #124500
    yannick74
    Membre

    Salut Seb,

    pour mon velo il avait un coté tres sentimental et c’est donc une belle symbolique que de l’avoir vendu et par la meme refermé une bien belle histoire.

    Beecyclo pour le site où trouver cette remorque qui honnetement(pour un systeme de fixation sur la roue arriere) detronne la tres celebre Bobyak.

    pour ma « saccoche » de guidon,le seul souci pourrait etre la pression excercée par le sac sur les cables de vitesses ou des freins mais dans la pratique je n’ai constaté aucun dereglement ni meme gene.
    j’y conservai mes affaires de camping et cela ne necessitait donc aucune manip ds la journee( meme si l’installation sur les cornes est extrement rapide).
    precision « importante » ,j’avais un mini sacoche fixé sur la potence du guidon et reposant sur le cadre qui dans le cas d’une telle installation se releve ultra pratique pour garder un acces en qqs secondes à son tel,son app photo ou une ou deux barres de cereales.

    en conclusion,le gros point fort pour moi est de pouvoir embarquer ds un avion avec un bagagge à main (sept kilos ds le ortlieb 24L) et le sac ortlieb 90l en soute avec tt le matos (gourdes,pompe,outil,bequille,cooking,ect ect) et de n’avoir reellement q’un velo nu à acheter en arrivant.

    bonne continuation à toi (et aux autres),ptit coucou ensoleillé de haute savoie.

    #124501
    kooki
    Membre

    Expérience vraiment sympa a lire sur ce topic.
    Auriez vous un bonne adresse pour un bike shop sur Perth ou trouver sacoches etc ?
    Pour un road Perth Alice Adelaide Melbourne de novembre a avril combien de litres d’eau prendre? Les points d’eau sont espacé de 250 km a peut près?
    Avez vous eu l’occasion d’essayer les tablettes de désinfection d’eau et filtration?

    merci

    Camille

    #124502
    sebaustralia
    Membre

    Salut Camille

    Vous allez profiter du SW du Western Australia en novembre.
    Donc vous rejoindriez Alice en décembre.
    Dans ce cas, je ne conseille pas cet itinéraire.
    Quelle est votre expérience des déserts, de la chaleur extréme et de l’autonomie à vélo?

    Tablettes de décontamination. Oui, pas de problémes. Tu les trouveras en pharmacie par paquets de 50. L’eau en Australie est propre. Fais comme il te plait. Perso, je ne les utilise que trés rarement.
    Pour l’eau de bore ( eau du bassin artésien), tu peux ajouter qques gouttes d’essence de menthe pour faire passer le gout.
    Tu n’as pas besoin d’un filtre Katadyn. Inutile en Australie amha.

    Pour le nombre de litres à transporter, c’est extrémement aléatoire et ça dépend de vos habitudes. Pour ma part, sur un itinéraire goudronné, je prends 16 litres histoire de m’arrêter où bon me semble le soir ( 2 jours-1 nuit ). Mais par 40°c, tu peux boire jusqu’à 10 litres/5-6 heures de vélo. L’Australie en été, c’est difficile!

    Bike shops sur Perth/ Fremantle:

    The bicycle entrepreneur (tbe)

    Runners world

    Bespoked

    Mercer Cycles
    97 South Terrace, Fremantle WA
    (08) 9335 9536

    #124503
    kooki
    Membre

    je n’ai aucune expérience du désert cependant je suis très débrouille dans la nature Je cherche une expérience ou il faut se dépasser d’ou mon intérêt pour cet itinéraire. Pour les comprimés je pense en prendre uniquement en cas d’urgence. je pratique le sport quotidiennement depuis presque 20 ans en club et le vélo en passionné mais simplement pour de la dh enduro etc. Pourquoi déconseillez vous cet itinéraire
    ?

    #124504
    Arrache-rotule
    Participant

    Alice en décembre = fournaise

    #124505
    yannick74
    Membre

    Hi Kooki,si tu n’as jamais fait de voyage à velo au long cours je pense que quelle que soit la voie empruntée,l’Australie à coup de pedales t’apportera forcement une forme de depassement.
    la periode estivale envisagée m’insiterai à inverser le tajet avec un depart de Melbourne.
    Tu pourrais aussi prendre la parti de faire la liaison Perth Albany sur un trail (dont j’ai perdu le nom)serpentant la foret sur environ 1000 kms.
    pour te preparer ensuite au « depassement mental » recherché en reliant Adelaide par le Nullarbor.
    Si il advenait que tu te lances dans de telles expeditions je ne te conseillerai jamais assez de le faire avec du tres bon matos car souffrance et galeres ne sont jamais tres loin du voyageur mal accompagné.

    keep in touch

    #124506
    kooki
    Membre

    niveau matériel plutôt sur place ou acheté en France?
    Quel budget avais tu pour ton vélo et matoss de départ?

    Camille

    #124507
    sebaustralia
    Membre

    Salut Camille

    Rejoindre Alice par la Great Central Rd ( Leonara-Uluru ), c’est vraiment une mauvaise idée en décembre.
    Voici la climatologie à Warburton ( à mi chemin sur la Great Central Rd )
    http://weather.theaustralian.com.au/wa/interior/warburton/averages-and-records
    .

    Tenter la traversée à vélo en décembre serait un véritable challenge. Fais gaffe, tu ne peux pas t’imaginer l’enfer que c’est que de pédaler sur une piste Australienne en été.
    .

    Rouler le Nullarbor ( Perth-Adélaide par le Sud ) à la méme date ne sera pas une partie de plaisir non plus. Je te conseille vivement cet itinéraire si tu veux tout faire à vélo.
    Tu auras eu le tps en visitant le SW de connaitre ta conso en eau.
    .

    Le sentier signalé par Yannick est le Munda Biddi track.
    Si tu le prends, je te conseille de faire un détour pour aller explorer le cap to cap à l’Ouest ( cap Geographe to cap Leeuwin – Margareth River).
    Voici le lien:
    http://www.dpaw.wa.gov.au/parks/alerts-and-updates/munda-biddi-trail
    .

    Est ce que tu veux absolument rejoindre la East Coast par vélo ou est ce que tu es ouvert à un autre itinéraire?

    #124508
    yannick74
    Membre

    So, plusieurs options s’offrent à toi…

    first,tu peux tenter ce que j’ai fait pour mon premier periple australien qui etait aussi mon premier periple en velo de ma vie.
    acheter un vtt d’entree de gamme sur place et installer ton sac à dos sur le porte bagages arriere via une installation de fortunes avec bout de bois et tendeur.
    toujours avec des tendeurs,bidouiller une installation sur le guidon pour faire passer une bonne partie de ton matos sur l’avant.
    la photo de ma monture doit apparaitre sur une des pages de ce topic mais je ne te le conseille pas.
    simplement car il m’a semblé etre à la limite de l’acceptable sur la partie la plus « easy » de l’Australie,à savoir la East coast.

    la deuxieme option,sans doute la plus « sage » et de d’atterir sur le sol Australie tout equipé.c’est ce que j’ai fait pour mon second visa.
    achat du velo et de la bagagerie en France,petit periple de qqs jours pour tester camping,cooking,optmimisation du rangement et te familiariser avec ta monture et ses composants.
    Ayant la caracteristique de destester « l’avant depart » et l’organisation qui va avec,cette option,si tu me ressembles, n’est pas la meilleure car elle implique l’empaquetage du velo pour prendre l’avion,avoir une personne dispo pour te deposer à l’aeroport,le serrage de fesse pour esperer qu’il arrive en etat,accepter l’idee de sauter en selle des la sortie de l’avion,ect ect.
    une fois cette « douloureuse » phase passée,et qui plus est pour un WHW d’un voir deux ans ,c’est clairement THE solution.

    la troisieme option est un bon compromis testé en nouvelle zelande il y’a qqs mois.
    achat d’une remorque fliable et pliable ( tu peux foncer sur la beecyclo les yeux fermés)en France.
    transport de cette derniere et de tt ton matos dans l’avion.repos de qqs jours à ton arrivee le temps de te degoter un velo solide et basique une fois sur place.

    niveau budjet,je te conseillerai de ne pas faire de fioriture ni sur l’aspect camping ni sur le reste.
    Quand on decide de mener une vie de vagabond sur le long cours,avoir avec soit du matos de qualité apporte un confort moral extraordinaire.
    met donc le prix qu’il faut pour ta tente monoplace,ton duvet,ton cooking,ton sac de couchage,ect.

    Je me mets aussi à ta place,jeune Francaise peu etre sans le sous et qui n’a sans doute pas la possibilité de s’alleger de trois mille euros pour t’equiper à la hauteur de ton defis.
    j’ai mené mon premier visa avec moins de mille dollars australien en terme de matos et de la souffrance en retour.ce fut aussi le plus beau de mes trois periples.

    mon equipement francais pour mon second visa devait flirter avec les deux milles euros(ce qui pour les specialistes est plus que correct)et te permettrai de partir des plus sereines vers la magnifique aventure qui t’attend.

    enfin,une remorque beecyclo coute au bas mot cinq cents euros ,tu rajoutes à cela tt le matos necessaire plus un vtt de base acheté sur le sol australien et tu devrais etre aux alentours des 1500 euros.

    Je me remets en situation il y’à trois ans,sans avoir ce qu’etait une bonne tente,comment on changait une roue ni meme avoir une vague idee de la sensation d’un mal de cul apres trente bornes de velo.
    à l’epoque,Seb m’avait guidé du mieux qu’il pouvait mais mon ignorance c’etait un peu perdue dans touts les details techniques qu’il m’avait gracieusement delivré.
    quelques annees ont passés depuis mais je suis toujours dans ce reve du voyageur qui a du apprendre pour un jour pouvoir transmettre.
    alors si tu veux plus d’info,plus de details,ce qui faut mettre ds tes sacoches et ce que tu peux laisser,ect ect,on peut en parler plus en longueur (mail ou tchat sur facebook).

    commande qqs magazines Carnet d’aventures,ils parlent souvent de voyage à velo,bcp de test de matos et le plus important,du reve en pagaille.

    #124509
    kooki
    Membre

    avec plaisir ajoute moi ( dicquemare camille ), cependant en cherche pas une jeune demoiselle française 😉 😎 . J’ai une préférence pour l’achat du matériel sur place car je décolle pour les états unis mi octobre et je pense prendre mon vol pour l’Australie dans la foulée (3 novembre). Niveau économie je dispose de fond dispo suite a la vente de ma société.
    Pour mon arrivé je pensais prendre 3000 4000 dollars US. pour le vélo sacoches tente duvet etc. Je souhaite voyager 6 mois jusqu’au mois d’avril et si possible jouer dans une équipe de hockey australienne d’avril à septembre suite à ça si l’expérience a été bonne je souhaiterai encore 6 mois de trip vélo et pourquoi pas par la suite la NZ ou l’Asie. Mais je pense que les projets sont à vivres plus où moins à court thermes.
    Je pense prendre mon billet fin de semaine prochaine. Je suis parti sur Perth car je bosse dans le bâtiment en tant que plombier depuis 6 ans et je passe un diplôme de sommelier dans deux semaines. Avec ce que j’ai pu lire Perth me paresser une région intéressante.
    Pour le coté tenace je pense que je le suis cependant ma connaissance du terrain est complètement nul. De ce fait je ne suis pas bloqué sur mon itinéraire.

    #124510
    kooki
    Membre

    Totalement « ouvert » sebaustralia

40 sujets de 161 à 200 (sur un total de 222)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles