L’écotourisme en Australie, une autre forme de voyage

1
7784
Eco tourisme

L’écotourisme en Australie ne cesse de grandir, d’évoluer. L’île-continent est en effet l’endroit idéal pour pratiquer cette forme de voyage, de par son implication dans la protection de son environnement, mais aussi parce qu’elle foisonne de nombreuses zones naturelles uniques.

Qu’est-ce que l’écotourisme ?

De plus en plus prisé par les vacanciers et professionnels du voyage, l’écotourisme offre une nouvelle façon d’appréhender ce dernier.
Il propose ainsi de découvrir différents lieux tout en limitant l’empreinte écologique que nous laissons. Préserver l’environnement en prenant en compte le patrimoine naturel et parfois culturel de l’endroit. Le tourisme vert a pour but de sensibiliser les voyageurs, mais aussi les populations locales à la sauvegarde de la biodiversité. Tout le monde a donc son rôle à jouer. Des groupes plus restreints, des thèmes nature et des entreprises locales permettent de créer des revenus pour les communautés sur place, sans oublier les organismes favorisant la préservation des différents espaces naturels.

Écotourisme en Australie : découvrir autrement des merveilles naturelles

L’Australie est reconnue pour son incroyable biodiversité. Elle possède une faune et une flore variées comprenant de nombreuses espèces endémiques.

Sur cette île-continent se trouvent pas moins de douze zones naturelles inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, dont notamment le Parc National de Kakadu, Fraser Island, la Grande Barrière de Corail, etc.

Des milliers d'atolls, d'iles et de Cay ponctuent la Grande Barrière
Des milliers d’atolls, d’iles et de Cay ponctuent la Grande Barrière

Le sujet de l’environnement en Australie

Particulièrement sensible au réchauffement climatique (grandes périodes de sècheresse suivies d’incendies, détérioration rapide de la Grande Barrière de Corail, etc.), ce continent a tout intérêt à préserver son environnement. Le tourisme s’y développe à vitesse grand V et est devenu la principale source de revenus du pays.

L’écotourisme en Australie a commencé à se développer dans les années 90. Le gouvernement l’encourage fortement, ainsi que les organismes et établissements qui y participent. Le but est d’agir, mais aussi de sensibiliser les voyageurs, notamment les backpackers qui sont de plus en plus nombreux à se rendre là-bas en Working Holiday Visa.

Outre les parcs nationaux et autres zones protégées, vous trouverez de nombreux refuges pour animaux, où ces derniers sont soignés, bichonnés puis replacés ensuite dans leur habitat naturel.

La devise de l’état du Queensland ? « Marche prudemment, ne laisse que tes traces de pas et ne prends rien d’autre que des photos. »

Ecotourism Australia

Cette ONG a pour objectif de consolider le tourisme durable et responsable. Elle permet d’identifier les opérateurs de voyage pratiquant un vrai écotourisme en Australie, de le promouvoir, de le développer et de l’encourager.

En 1996, Ecoutourism Australia a créé l’Eco Certification Program, le tout premier programme national d’accréditation au monde. Elle délivre différentes certifications aux opérateurs de voyage répondant à ses critères et ses aspirations (ECOcertified Tourism, ECOcertified Nature Tourism et ECOcertified Advanced Ecotourism). Parmi les types de produits agréés, sont concernés les tours organisés, les sites et les centres de sensibilisation, les logements écologiques, etc.

Voyager de manière responsable

Voyager de manière responsable signifie réduire au maximum votre impact sur l’environnement. Il est primordial de respecter l’endroit où vous vous trouvez, qu’il soit sauvage ou urbain.

Voici quelques conseils :

  • Soyez vigilants sur votre consommation d’eau et d’électricité, triez également vos déchets, même quand vous êtes sur la route.
  • Lorsque vous vous trouvez sur un site naturel, évitez le plus possible de rapporter avec vous des objets souvenirs (fleurs, pierres, sables, etc.).
  • Choisissez si possible des hébergements touristiques en harmonie avec l’environnement. Évitez les gros complexes hôteliers et préférez des structures attentives, notamment celle avec la fameuse certification.
  • Vous pouvez aussi opter pour des organismes comme Wwoofing, HelpX, ou Coachsurfing plutôt que de dépenser de l’argent dans des structures non respectueuses.
  • Si vous faites des tours organisés (croisière baleine, plongée sur la Grande Barrière de Corail, etc.), renseignez-vous sur les différents opérateurs et favorisez ceux qui bénéficient d’une certification.

Quelques établissements éco-responsables recommandés

Les éco-hébergements existent sous des formes variées : auberges, campings, gîtes, lodges ou hôtels. Qu’ils soient luxueux ou modestes, ce sont des établissements veillant à minimiser leur impact sur l’environnement.

Nullarbor Traveller

Cet opérateur propose des tours entre la région du South Australia et le sud du Western Australia. C’est un australien passionné d’écotourisme qui a créé cette compagnie afin de proposer des expériences nature authentiques aux voyageurs. Il est également hôte pour ceux qui souhaiteraient faire du WWOOFing. Nullarbor Traveller est labellisé « Ecotourism Australia ».

eco tourisme Australie

Oongkalkada Wilderness Camp

C’est un endroit dans lequel j’ai eu la chance de faire du WWOOFing, un peu avant l’ouverture du camp. Je garde un merveilleux souvenir de cette expérience au fin fond du bush australien, dans la région des Kimberleys.
Vous pourrez explorer les environs, profiter de la nature sauvage et des connaissances de Neville, aborigène de la tribu des Nyikina. Plusieurs possibilités d’hébergements sont proposées, dont des éco-tentes haut de gamme et confortables.

Eco tourisme

Daintree Ecolodge

Situé au cœur la forêt tropicale de Daintree, cet établissement propose une immersion en pleine nature. Les chambres comme suspendues dans les arbres laissent le voyageur profiter de la vue et des sons pour une mise en ambiance totale. Le Daintree Ecolodge n’est pas accessible à tous les budgets, mais constitue une belle escapade dans un endroit prônant le respect de l’environnement et la durabilité.

Eco tourisme

Undara Experience

Ce lodge situé au cœur du Parc National volcanique d’Undara, dans le nord du Queensland, a été construit dans un souci de respect de l’environnement et bénéficie du label « Eco Certified Advanced Ecotourism ». Différents types d’hébergements y sont proposés, dont des wagons de train reconvertis en chambres.

Grampians Eco YHA

Cette auberge du groupe YHA bénéficie d’une éco-certification et propose des chambres relativement confortables dans la région dans le Parc National des Grampians. Les tarifs (à partir de 35$) y restent tout à fait abordables, notamment pour les backpackers.

Karrijini Ecoretreat

À la fois campement et retraite nature, l’endroit offre des hébergements écofriendly au cœur du Parc National de Karrijini, ainsi que plusieurs tours et activités. L’endroit est idéal, le site magnifique, et l’établissement s’est d’ailleurs vu désigner de nombreuses récompenses concernant le tourisme durable et le tourisme aborigène.

Eco tourisme australie

Également :

The Green Travel Guide permet de trouver produits, hébergements et activités certifiés ECO dans toute l’Australie.

Rate this post

1 COMMENTAIRE