Grande Barrière de Corail : les 10 îles qui vont vous éblouir !

2
4034
Grande Barrière
Lady Elliot Island, un paysage de carte postale
Partenaire

Quand on visite l’Australie, les îles ça fait forcément rêver, et encore plus celles de la Grande Barrière de Corail. Vous saviez que cette dernière se compose de plus de 2 900 récifs et 900 îles réparties entre Bundaberg et la pointe du Cap York ? État des lieux de quelques unes de mes préférées en partant par le Sud.

1. Grande Barrière de Corail : cap sur Lady Elliot Island

Lady Elliot est la toute première île australienne que j’ai visité. Ce fut aussi mon plus gros coup de coeur. Située à l’extrémité sud de la Grande Barrière de Corail, c’est tout simplement un paysage digne de carte postale. Une superficie de quarante hectares entourée de lagons turquoises et de récifs coralliens. Pour s’y rendre, il n’y a pas trente six solutions, c’est le petit avion à hélice. À bord, treize personnes maximum, c’est plutôt impressionnant. On se demande bien comment l’avion va pouvoir se poser sur un si petit bout de terre (la piste d’atterrissage traverse d’ailleurs l’île dans toute sa longueur) !

À Lady Elliot, seuls les clients de l’unique hôtel peuvent y accéder. Il est possible de s’y rendre à la journée, mais il est vrai qu’une fois sur place on a envie d’y passer la semaine. Au programme, plongée avec la colonie résidente de raies manta, nage avec les tortues marines dans le lagon, promenade à marée basse pour étudier le corail de plus près, observation des oiseaux et bien d’autres choses encore, mais le tout en harmonie avec la nature, encadré par un établissement éco-responsable.

Ceux qui le souhaitent pourront profiter quelques jours de ce paradis en optant pour un package de 2 jours et 3 nuits sur l’île.

2. Grande Barrière de Corail : cap sur Heron Island

Heron island est un autre joyau de la Grande Barrière de Corail du sud. Quinze hectares de pure beauté au large de Gladstone. Lorsque le ferry nous dépose au ponton après une traversée de 2 heures et demi, je reste bouche bée. Il est midi, le soleil est au zénith, ce qui rend l’eau d’un turquoise incroyablement perçant. Des poissons énormes et colorés se promènent en dessous du ponton et j’aperçois même des petits requins de récif (pas d’inquiétude, ceux là sont inoffensifs pour l’homme).

Grande Barrière
Heron Island, une vingtaine de spots de plongée parmi les meilleurs

La particularité ici : une vingtaine de spots de plongée comptant parmi les meilleurs du pays. Pourquoi ? Car l’île a une bio diversité marine exceptionnelle. À Heron, on dénombre 900 des 1 500 espèces de poissons vivant dans la Grande Barrière de Corail et plus de 72% des espèces de coraux. Cerise sur le gâteau, une importante population de tortues marines vient y pondre ses oeufs de novembre à février. Vous n’aurez qu’à vous promener sur la plage pour assister à ce spectacle.

En février et mars, les bébés naissent et gagnent la mer, simplement inoubliable !

Passionnés de plongée, profitez de 2 jours et 3 nuits à découvrir la somptueuse Heron Island.

3. Grande Barrière de Corail : cap sur Great Keppel Island

Je n’avais jamais entendu parler de Great Keppel et pourtant cette île fut pendant de nombreuses années une destination extrêmement populaire chez les backpackers, avant que l’hôtel ne ferme.

Grande Barrière
Great Keppel Island, plages d’eau turquoise et plongée sont les activités principales

Situé au niveau de la Grande Barrière de Corail du sud, au large de Rockhampton, ce petit bout de terre est très accessible. Il faut compter seulement une trentaine de minutes en ferry. Au programme, plages d’eau turquoise, plongée et snorkeling comme activités principales. À Great Keppel, l’ambiance est plutôt familiale et surtout très détendue. Vous logerez au camping ou dans des bungalows et vous ferez très certainement la connaissance de Geoff le propriétaire charismatique du camping. Une très belle surprise et c’est aussi là où j’ai vu mon premier dugong !

4. Grande Barrière de Corail : cap sur Whitsunday Island

Les Whitsundays sont une de mes régions coup de coeur en Australie. Un archipel de 74 îles, toutes plus belles les unes que les autres. Avec seulement 15 d’habitées, ce sont de véritables trésors de la nature.

Whitsunday Island est le coeur de l’archipel et abrite d’ailleurs l’une des plus belles plages du pays, Whitehaven Beach. 7 km d’un sable blanc pur et de lagons d’eau turquoise. Un spectacle grandiose et jamais identique, puisqu’il dépend des marées. Cette île, qui est aussi un parc national, est l’attraction phare de la région et le plus dur sera de choisir comment vous y rendre : en voilier, catamaran, speed boat ou encore en hydravion ou hélicoptère. Pour vivre l’expérience encore plus intensément, il est possible d’y camper tel un Robinson.

Grande Barrière
Un archipel de toute beauté de 74 iles !

La compagnie familiale Scamper se propose de vous y déposer en water taxi et de vous fournir tout le matériel de camping nécessaire. Facile, il n’y a plus qu’à décider d’une date de retour à la civilisation.

5. Grande Barrière de Corail : cap sur South Molle Island

Dans les Whitsundays, il y a aussi South Molle Island. Parmi les îles les plus proches de la côte et d’Airlie Beach, South Molle est la seule à offrir des sentiers balisés pour des randonnées à VTT.

South Molle Island, idéale pour les randonnée en VTT
South Molle Island, idéale pour les randonnée en VTT

Jamais faire du vélo n’aura autant été un plaisir que ce jour là ! J’enfourche ma bécane et il m’est à vrai dire difficile de fermer la bouche tant je suis en admiration devant le paysage qui s’offre à moi. Une végétation unique et luxuriante, j’adore ces énormes plantes à tige (on les appelle vulgairement des Grass trees), et en plus ça sent bon ! Les belvédères avec des vues à 360 degrés sur les îles environnantes sont à couper le souffle. South Molle island, c’est aussi une base d’aventure pour les backpackers en quête de nature et de dépaysement. Ils y arrivent pour quelques jours dans le cadre d’une croisière en catamaran, exotique !

6. Grande Barrière de Corail : cap sur Magnetic Island

En remontant au nord à la hauteur de Townsville, je ne résiste pas à l’appel de Magnetic Island. En seulement une demi-heure de ferry, je débarque dans un paradis pour vacanciers ! Ici, plus de 320 jours de soleil par an et plus de 24 km de randonnées à travers le parc national (recouvrant la moitié de l’île). De belles balades où des belvédères en crêtes, on admire les énormes rochers de granite et les vues splendides sur les baies et criques.

Magnetic Island, 320 jours de soleil par an !
Magnetic Island, 320 jours de soleil par an !

En regardant bien, il y a de grandes chances de croiser un koala ou deux perchés dans un eucalyptus. Ils ont été introduits sur l’île en 1930 par les rangers et aujourd’hui, on en dénombre environ 800 spécimens en liberté. À « Maggie », comme l’appellent les locaux, il est aussi possible de faire des promenades à cheval un peu particulières. Le long de la plage, chacun se met en maillot de bain et c’est parti pour la baignade à dos de sa monture ! Les chevaux sont aussi ravis que nous.

Profitez pleinement de Magnetic Island en restant 3 nuits magiques sur place.

7. Grande Barrière de Corail : cap sur Dunk Island

À la hauteur de Mission Beach et de ses iconiques palmiers, c’est avec un water taxi que l’on arrive à Dunk Island. Une petite île parfaite pour une excursion à la journée. On n’oublie pas ses baskets pour grimper en haut du mont Kootaloo. Certes, il n’y a que 270 m à gravir, mais avec la chaleur humide des tropiques, c’est déjà un bel effort. Largement récompensé par la vue !

Après l’effort, le réconfort : la paillotte de Dunk Island sert de délicieuses gambas dans des vasques en forme de coquillages, la signature de l’île. La sieste sous les palmiers confortablement installés dans un hamac, on sera bien triste de voir déjà revenir le taxi !

Dunk Island, parfait pour une excursion d'une journée
Dunk Island, parfait pour une excursion d’une journée

8. Grande Barrière de Corail : cap sur Green Island

Green Island est probablement l’île la plus visitée de la Grande Barrière de corail. Son emplacement y est pour beaucoup : aux portes de Cairns, il suffit de monter à bord des ferry et en moins d’une heure, on peut profiter des infrastructures disponibles.

Green Island la journée, c’est un peu un parc d’attraction. Une horde de touristes arrive chaque matin et s’empresse de s’inscrire à la plongée bouteille ou en scaphandre, au parachute et autres activités à sensation. D’autres se ruent sur les transats payants de la plage ou dans les boutiques.

Green Island, aux portes de Cairns, un peu envahie par les touristes
Green Island, aux portes de Cairns, un peu envahie par les touristes

Les plus curieux visiteront le parc animalier dédié aux crocodiles. En tout cas, les quelques chanceux qui pourront séjourner sur l’île n’en reviendront pas quand à 16h30, tout le monde repartira à bord du bateau pour Cairns, plongeant les lieux dans une tranquillité absolue. Des moments privilégiés commencent et le spectacle du coucher et lever du soleil sont plutôt inoubliable. Il n’y a plus que vous, les oiseaux et le clapotis des vagues sur ce petit banc de sable où il ne faut pas plus de 45 minutes pour faire le tour à pied.

9. Grande Barrière de Corail : cap sur Fitzroy Island

Fitzroy Island est une voisine de Green Island, mais elle est pourtant très différente. Ici, ce sont plutôt les locaux que les touristes qui viennent. Pourquoi ? Pour le calme, son coté très nature et aussi tout simplement parce qu’elle est moins connu à l’international. Pourtant je suis étonnée car cette île abrite une des plages les plus photographiées du Queensland : Nudey Beach. Pour moi, ce fut le coup de foudre !

Fitzroy Island
Fitzroy Island

Fitzoy Island en elle même a de nombreux atouts : très peu de monde au mètre carré, une belle randonnée dans le parc national entre forêt tropicale et plages qui offre un panorama époustouflant au sommet. Il n’y a, là encore, qu’un hôtel pour toute l’île et vous pourrez explorer en kayak ou en snorkeling les beautés du coin.

Si vous l’envie vous prend, profitez-en pour passer quelques jours au calme sur cette île privilégiée.

10. Grande Barrière de Corail : cap sur Michaelmas Cay

Michaelmas Cay est un des nombreux bancs de sable composant la Grande Barrière de Corail, mais il est spécial dans la mesure où il est l’une des plus importantes zones de reproduction d’oiseaux migrateurs de la Grande Barrière. Pendant les mois d’été, environ 20 000 oiseaux se regroupent ici et se partagent ce petit bout de terre en plein océan.

Le lieu est vraiment surprenant, on y vient en catamaran pour une journée voile et plongée au paradis, et on en repart avec des images de milliers d’oiseaux dans la tête. Surprenant ! Lors de votre excursion, vous y croiserez d’ailleurs peut-être les rangers qui y viennent une fois par mois afin de procéder au recensement des oiseaux et aux mouvements de ses populations.

Michaelmas Cay, en été 20 000 oiseaux s'y regroupent !
Michaelmas Cay, en été 20 000 oiseaux s’y regroupent !

Bien sûr, ne choisir que dix îles fut un exercice difficile, tant la Grande Barrière regorge de beautés. Il y en a beaucoup d’autres où j’aimerais aussi aller, tel que Lizard island ou encore Lady Musgrave. Autant d’excuses pour retourner en Australie !

Et vous, laquelle est votre préférée ?



Guides sur l'Australie recommandés par Australia-australie.com

Guide du Routard Australie côte Est Un best seller
Guide Lonely Planet Le guide le plus complet
Guide Voir Australie
Petit Futé Australie
Guide Vert Australie Michelin 2018
Petit Futé Sydney (1Plan détachable)
Sydney En quelques jours - 2ed
Carte NATIONAL Australie Michelin

En anglais

Lonely Planet Australia's Best Trips - 1ed - Anglais
Lonely Planet East Coast Australia - 6ed - Anglais
Lonely Planet West Coast Australia - 9ed - Anglais
Lonely Planet Central Australia - Adelaide to Darwin - 6ed - Anglais
Lonely PlanetTasmania - 8ed - Anglais
Lonely Planet Outback Australia Road Trips (Travel Guide) ebook
Sydney - 11ed - en Anglais
Australian Language & Culture 4ed - Anglais
Carte Australie : 1/4 250 000 (Anglais)

Livres utiles, indispensables ou pour le plaisir recommandés par Australia-australie.com

Nos voisins du dessous : Chroniques australiennes
10 contes d'Australie : Le temps du rêve pour les enfants
Australie nos 100 coups de coeur Beau livre
Le petit guide de survie en Australie et Nouvelle-Zélande
L'anglais australien de poche Indispensable
S'installer en Australie Un peu ancien mais encore utile

Livres sur le Working Holiday Visa recommandés par Australia-australie.com

I love Australia: Budget Work and Travel Australia Travel Guide. Tips for Backpackers 2019
Trouver un emploi rapidement en Australie ebook
Looking for work in Australia (Anglais)
How to Work and Travel in Australia on a Working Holiday Visa (Anglais) ebook