21.1 C
Sydney
27 novembre 2020

« La réalité sur le travail en Australie »

Le 1er site francophone sur l’Australie, le pays-continent Forums Working Holiday Visa Jobs whv « La réalité sur le travail en Australie »

  • Créateur
    Sujet
  • #87205
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27

    Avant que vous ne pensiez quoi que ce soit, je tiens à préciser que je ne suis pas entièrement d’accord avec cet article et surtout j’aimerai connaître l’expression de vos points de vue sur cet article

    En effet, je suis très optimiste pour mon futur voyage et j’essaie de mettre toutes les chances de mon coté, mais après lecture de cet article, je me sens légèrement refroidi concernant les jobs !

    S’agit t-il d’une réalité peu exposée concernant la « facilité de trouver un job en OZ » ou alors d’une personne qui n’a vraiment pas eu du tout de chance ?

    je vous laisse en prendre connaissance 😉

    http://chroniquesdaustralie.com/2013/06/15/la-realite-du-travail-en-australie/



40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 57)
  • Auteur
    Réponses
  • #393064
    plisken11
    Participant
    WHV
    Age: 37

    C’est bien d’être optimiste, mais je pense que l’age d’or du WHV en Australie est passé…

    Il y a 1 mois environ, la dernière émission d »Un oeil sur la planète’ présentait une image de l’Australie beaucoup plus pessimiste que celle qu’on pouvait voir dans les reportages qui lui était consacré il y a encore quelques années.
    Il y a d’ailleurs eu un topic à ce sujet sur le forum :
    Reportage Un oeil sur la planete : Faut-il quitter la France ?



    1an au pays des kangourous... http://michal.kikooboo.com/
    #393065
    OzEmi-mb-58c8f733b808c
    Membre
    Autre...
    Age: 32

    Je pense que l’Australie c’est comme partout ailleurs, si tu te bouges pas le c** et que t’y mets pas du tien le travail il tombera pas du ciel.
    Il n’y a personne la-bas qui attend désespérément qu’un petit Français veuille bien venir travailler pour lui.
    Cependant, je pense que l’aventure vaut le coup d’être vécue, personnellement je la tente début 2015, d’ici la, je prends des cours d’Anglais pour améliorer mon niveau (qui soit dit en passant n’est déjà pas si mal), et je continue à me renseigner sur la réalité du travail dans mon domaine en Australie.
    Biensur que j’ai conscience que je n’aurai pas un job de rêve le lendemain de mon arrivée, bien évidemment que les Australiens n’attendent pas ma venue avec impatience, mais ça n’empêche que je garde l’envie et la motivation de partir. Quitte à revenir si ça foire…
    Alors wakers, donne toi à fond pour obtenir ce que tu veux, et ne t’attarde pas sur les personnes qui cherchent à décourager les futurs WHV de tenter l’aventure. Vaut mieux partir, tenter, et revenir que rester ici, atteindre ses 31 ans et regretter toute sa vie de pas être parti!
    😉



    La vie n'attendra pas... :good:
    #393066
    AmelieP
    Participant
    Résident
    Age: 29

    J’étais tombée sur l’article par hasard quand elle l’avait écrit. Ce n’est pas facile c’est vrai mais je pense qu’elle a aussi cumulé de la malchance et peut etre un manque d’organisation. Après je connais pas la demoiselle, j’ai pas toute l’histoire non plus.

    Mais ce qui est vrai c’est qu’il y a bien des crapules et qu’il faut faire très attention lorsque l’on recherche un job. En bref il faut bien se renseigner avant de partir, ou sur place, sur la legislation francaise. Combien de personnes ne savent même pas ce que c’est la superannuation ? Parfois les questions que les gens posent sur les groupes facebook me dépassent. On voit qu’il y en a qui ne font aucune recherche !
    Il y a aussi beaucoup de concurrence. Je ne sais pas pour il y a quelques années, si ca a augmenté avec le temps : moi je ne suis la que depuis 1 an et 1/2. Je présume que oui vu que de plus en plus de jeunes en WHV se présentent à la frontière. En tout cas la concurrence est rude, en été comme en hiver (donc hors saison) ! Les deux atouts majeures sont l’experience et l’anglais.

    Niveau temps d’attente, faut être patient. En ville faut être au bon endroit au bon moment pour se trouver un job dans la semaine de son arrivée. En general je dirais qu’on attends 3 semaines/1 mois. Mais quand on y réfléchis bien, je ne suis pas sure qu’en France, tu trouveras un petit boulot en 1 semaine non plus… Faut être perserverant et cumulé aussi un peu de chance (rencontrer la bonne personne, déposer son CV juste quand une place se ilbère…). Et forcément moins tu parles bien anglais et moins t’as d’experience (apprécié australienne bien sur), moins t’as de chance de trouver un boulot dans la restauration !

    Mais malgré tout ca c’est faisable, j’en suis l’exemple parfait lol :
    Quand j’ai cherché un boulot de picking, je suis arrivée juste avant la saison dans le sud du WA. D’abord petits jobs, par perseverance j’ai fait toute une vendange de picking/packing payé à l’heure (5 semaines). Mais pour avoir ce job, j’ai fait du porte à porte avec ma voiture et quand on m’a dit que ca commence dans 3 semaines, j’ai donné mon numéro et je suis repassée une fois par semaine (pas de téléphone) pour confirmer que j’étais toujours dispo et leur redonner mon tel au cas ou 🙂 . Faut pas se leurrer, ils en voient passer des gens, même pour dans 1 semaine en général ils prennet un n° au pif ou ceux qu’ils ont pas encore jeté! Et il m’ont dit à la fin de la saison qu’ils m’avaient prit pck je montrais que j’en voulais et revenaient pour le montrer (pas tous les jours bien sur, faut pas les harceler lol). Donc oui un bon job de picking/packing ca se trouve 🙂
    Avant de chercher un job dans la restauration, j’ai cherché à avoir une référence australienne. Pour ca j’ai fait plusieurs mois en Tasmanie dans un motel/restaurant via helpx (un autre site que woofing mais même principe). Ca m’a permis de mettre une experience + reference avec n° de tel sur mon cv. Et à mon sens, un australienne preferent 4 mois d’experience australienne qu’il peut verifier que 1 an en France qu’il ne verifiera pas ! Comme ca j’ai trouvé un temps plein (38h/s) en tant que kitchen hand et j’y suis restée 6 mois.

    L’autre problème récurrent je pense c’est la réputation des backpackers. Au fil des années, les employeurs ont compris qu’ils ne restaient que 3/4 mois et qu’au bout de ce temps la, ils avaient forcément devoir chercher quelqu’un d’autre. Donc même si toi tu veux rester 6 mois ben ils te croient pas forcement !

    Alors oui ca se se trouve ! Mais il faut de la perseverance et un peu d’organisation, ne pas avoir peur de rappeler si ca commence dans plusieurs semaines, de montrer qu’on en veut quoi ! Mais tout ca, c’est comme en France non ?

    Maintenant mes petits trucs :
    – Si tu veux faire du picking/packing, appelle avant de faire des 100aines de km plusieurs fermes pour tater ou en est la saison. Le mieux c’est d’avoir son véhicule et faire du porte à porte par fermes, ne pas hésiter à placer dans la conversation que tu cherches un boulot, qui que ce soit que tu rencontre. On ne sait jamais ce qui pourrait arriver ! Les workings hostels c’est bien qu’en t’as pas de véhicule mais le truc c’est qu’en genera faut payer une à 2 semaines de loyer quand t’arrives et comme disait la fille de l’article, jamais sur d’avoir du boulot non plus (liste d’attente). Aussi ne pas chercher dans une voiture avec 3 autres personnes. Forcément si vous êtes 4, vous cherchez 4 places. Imaginez s’il n’y a que 2 places de libres, qui les prends ? Si vous êtes 2, vous ne chercher que 2 places donc plus de chance de trouver…
    – Pour les jobs en ville, ne pas avoir peur d’attendre 3 semaines avant de trouver un boulot. Ne pas hésiter à faire du porte à porte (la grande timide comme moi s’en rends malade :/ ) et savoir que sur 100 portes, t’en auras 90 qui vont te dire non et ne même pas prendre ton cv. Les 3/4 qui vont prendre ton cv vont le mettre à la poubelle direct parce qu’ils ne cherchent pas pour le moment. Retourne 2 semaines plus tard et refais une tournée de porte à porte. On ne sait jamais, cette fois pourrait être la bonne. En quittant un job, demande à ton patron si tu peux le noter en temps que « referee » avec son n° de telephone sur le cv. Attention ca veut dire qu’un potentiel employeur risque de l’appeler pour savoir comment tu bosser, donc vaut mieux être parti en bon termes. (ca m’est arrivé qu’on appelle).
    – Quel que soit le job, reste 6 mois ! D’accord 6 mois c’est chiant, t’as envie de voir de nouveaux horizons, t’es la pour voir du pays mais vaut mieux 6 mois dans le même job que 2*3 mois + à chaque fois 1 mois de recherche (donc au lieu de 6 mois tu fais 8 mois sans voyager quoi…). C’est mathématique.
    – Ne te concentre pas que sur la restauration. Il y a pleins d’autres possibilités : nanny, travail en station essence ou en car wash…
    – Et à mon sens LE PLUS IMPORTANT : n’attends pas le dernier moment pour rechercher ! S’il ne te reste que 1000 aud en banque il est grand temps de se mettre au boulot. Cet argent va fondre comme neige au soleil, encore plus en ville. En plus plus tu t’y prends tôt, moins tu stresses à trouver un job dans la semaine qui suit. S’il te reste 500aud, c’est un peu tard…

    Avec tout ca t’es parée. Et je rejoins Oz’Emi pour un point : Vaut mieux foncer, tenter le coup et rentrer en avance que ne pas y aller et regretter tout ca vie de ne pas être partie. L’experience en vaut largement la peine et ca se trouve !



    1er et 2nd WHV : Novembre 2012 a Novembre 2014 // Demande du 820 de facto visa, septembre 2014 // Visa 820 recu, octobre 2015 // Demande du 801 permanent residency, octobre 2016 // Visa permanent 801 finalement recu Novembre 2017 !!!
    #393067
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27

    Merci beaucoup pour tous vos conseils !
    Je ne me démotive pas du tout et je reste vaillant !
    Oui la concurrence est rude, vous avez raison, c’est comme partout ailleurs, il faut savoir se bouger ..

    Une autre question, j’ai une expérience de deux ans dans une ferme self-cueillette en France ainsi qu’un bts agri, ce sera quand même difficile de faire valoir ces compétences en Australie étant donné qu’ils aiment « l’expérience australienne » ?



    #393068
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...
    Oz’Emi wrote:
    Vaut mieux partir, tenter, et revenir que rester ici, atteindre ses 31 ans et regretter toute sa vie de pas être parti!

    alors un scoop. On peut faire exactement la même chose après 31 ans. WHV ou pas, quand on veut, on peut. J’ai 35 ans et je n’ai vu aucune différence passé 31 ans lol… Avec un passeport francais on peut vivre et bosser où on veut. Bref la vie ne s’arrête pas à 31 ans parce qu’on a plus le droit au WHV.



    #393069
    gruik59
    Membre
    WHV
    wakers wrote:
    Merci beaucoup pour tous vos conseils !
    Je ne me démotive pas du tout et je reste vaillant !
    Oui la concurrence est rude, vous avez raison, c’est comme partout ailleurs, il faut savoir se bouger ..
    Une autre question, j’ai une expérience de deux ans dans une ferme self-cueillette en France ainsi qu’un bts agri, ce sera quand même difficile de faire valoir ces compétences en Australie étant donné qu’ils aiment « l’expérience australienne » ?

    si tu peux justifié un permis pl ou une expérience en tant que conducteur d engins / tracteur oui! pour la cueillette non ca ne jouera pas



    #393070
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...
    gruik59 wrote:
    wakers a écrit
    Merci beaucoup pour tous vos conseils !
    Je ne me démotive pas du tout et je reste vaillant !
    Oui la concurrence est rude, vous avez raison, c’est comme partout ailleurs, il faut savoir se bouger ..
    Une autre question, j’ai une expérience de deux ans dans une ferme self-cueillette en France ainsi qu’un bts agri, ce sera quand même difficile de faire valoir ces compétences en Australie étant donné qu’ils aiment « l’expérience australienne » ?

    si tu peux justifié un permis pl ou une expérience en tant que conducteur d engins / tracteur oui! pour la cueillette non ca ne jouera pas

    Je connais quand même des fermes, dans les cerises pour la cueillette, où tu ne rentres pas sans justifier de plusieurs années d’expérience. Beaucoup de fermiers en ont marre des backpackers sans aucune experience qui ramassesnt 5 lugs par jours et ravagent les arbres en arrachant tous les bourgeons…



    #393071
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27

    D’accord c’est noté, c’est déjà ça ! ou même pour avoir d’autres responsabilités au sein d’une exploitation agricole



    #393072

    D’après mes expériences en tant que picker (cherries, grappes) et maintenant cellar hand à plein temps, voici mon ressentit: Il est vrai que les fermiers sont de plus en plus méfiant envers les backpackers dans le picking. Les raisons évoquées sont principalement : manque de maturité ou de motivation: il faut choisir entre faire la fête ou travailler (certains qui font les 2 arrivaient aux picking complètement bourrés ou défoncés, ou ne venaient même pas incapable de se lever); l’autre principale raison est le faite que certains backpackers sont pressés de terminer la saison avant même qu’elle le soit. Les fermiers préfèrent donc recruter des locaux malheureusement de plus en plus nombreux à chercher dans le picking ou encore des pickers professionnels qui travaillent dans les mêmes fermes d’année en année. Après ce n’est pas une science exacte et heureusement, j’ai vu aussi des locaux incompétents et irrespectueux envers l’employeur.Donc oui c’est dur de trouver du boulot mais si vous êtes motivés et des fois des petits coups de pouce, on arrive à ses fins…



    #393073
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27

    D’accord je comprends et c’est une réaction normale, néanmoins les opportunités sont toujours là quand même ? il y a toujours de la possibilité pour les personnes motivées sérieuses et ayant un peu d’expérience dans le domaine ..



    #393074

    Pour trouver un boulot, il y a le facteur chance. En 2012, j’étais en vacances à St Chinian, région viticole du sud de la France. Je suis allé à la fête vigneronne du village et nous étions assis à coté d’un vigneron…australien. Mon premier boulot était trouvé = chance.
    L’autre grand couple de facteur est motivation/organisation. Mon deuxième travail en oz, je l’ai trouvé en parlant un maximum autour de moi, tous les fermiers que tu croises, tu leur parles, tu te renseignes. tu te fera renvoyé direct quelque fois, d’autres te diront « désolé y’a rien » et là tu dis  » prenez mon cv quand même on ne sait jamais » (même s’il s’en foutent, y’aura ton numéro de tel!)et d’autres te diront peut être « oui » directement. Et bien entendu, dans le picking, il faut être au bon endroit à la bonne saison.
    Voili voilou



    #393075
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27

    Evidemment ^^
    D’accord oui, ne rien lâcher, jamais !
    Merci



    #393076
    amethyste
    Participant
    Autre...
    plisken11 wrote:
    C’est bien d’être optimiste, mais je pense que l’age d’or du WHV en Australie est passé…
    Il y a 1 mois environ, la dernière émission d »Un oeil sur la planète’ présentait une image de l’Australie beaucoup plus pessimiste que celle qu’on pouvait voir dans les reportages qui lui était consacré il y a encore quelques années.

    Même si mieux vaut tard que jamais, cela en a pris du temps! Pour rappel, ce topic publié il y a plus de 5 ans :
    STOP LINTOX PAS DE TAF EN OZIE!!!



    Even positive thinking can not change facts
    #393077
    AmelieP
    Participant
    Résident
    Age: 29
    wakers wrote:
    D’accord je comprends et c’est une réaction normale, néanmoins les opportunités sont toujours là quand même ? il y a toujours de la possibilité pour les personnes motivées sérieuses et ayant un peu d’expérience dans le domaine ..

    A mon sens il y a toujours des opportunités. Faut savoir un peu provoquer la chance mais on trouve (perso’ j’ai toujours trouvé). Faut juste pas etre dans un endroit a la fin de la saison quoi. Un peu de renseignement et d’organisation aident pas mal aussi.

    Mais comme Bachuus, j’ai rencontré des fermes ou ils voulaient reellement de l’experience. Et quand j’ai fait les pommes, ils prenaient 2 paniers par jour (1 matin, 1 aprem) qu’ils controlaient pour voir si on cueillait bien les fruits. Si on les abimaient trop et ben on était virés. Mais suffit d’avoir le coup de main, ca s’attrape rapidement.



    1er et 2nd WHV : Novembre 2012 a Novembre 2014 // Demande du 820 de facto visa, septembre 2014 // Visa 820 recu, octobre 2015 // Demande du 801 permanent residency, octobre 2016 // Visa permanent 801 finalement recu Novembre 2017 !!!
    #393078
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27

    Oui après je comprends tout à fait la réaction des employeurs face aux abus et au manque de sérieux
    Mais oui je reste persuadé comme nombreux d’entres vous qu’il y a toujours des opportunités si l’on se remue !



    #393079
    gruik59
    Membre
    WHV

    nan mais se remuez ca fait pas tout, t as beau arrive super motivé et tt et tt….si y a trop de monde y a trop de monde! si tu te presentes a un boulot et qu un mec est la sur sa deuxieme annee, avec de l expérience et un meilleur anglais que toi t as plus qu a repartir avec ta motivation et la queue entre les jambes, c est avant tout de la chance et du feeling, de la concurrence y en a , il y a plus d allemands que de francais, et je ne te parle meme pas des irlandais ou des asiats legaux ou pas, en ville faut être indien ou asiat pour avoir du boulot, et ca va devenir la meme a la campagne, alors viens ici avec le max d argent parce que meme motive tu peux mettre des mois a trouver. ce n est pas une bonne idee que de te dire que seule ta motivation suffit, en te mettant une tape sur l epaule en te disant  » vas y bonhomme ca va aller  » , la réalité est toute autre



    #393080
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27

    Rassurant ..
    Pourtant en parcourant de nombreux blog actuels on constate quand même qu’ils trouvent du boulot, on voit bien parfois l’acharnement mais d’après tous les récits et toutes les expériences que je vois, le boulot est toujours présent.
    Mais oui je suis quand même très conscient du problème de concurrence et j’avais dans l’idée aussi de partir avec un maximum d’argent pour assurer les arrières ..



    #393081
    AmelieP
    Participant
    Résident
    Age: 29
    gruik59 wrote:
    nan mais se remuez ca fait pas tout, t as beau arrive super motivé et tt et tt….si y a trop de monde y a trop de monde! si tu te presentes a un boulot et qu un mec est la sur sa deuxieme annee, avec de l expérience et un meilleur anglais que toi t as plus qu a repartir avec ta motivation et la queue entre les jambes, c est avant tout de la chance et du feeling, de la concurrence y en a , il y a plus d allemands que de francais, et je ne te parle meme pas des irlandais ou des asiats legaux ou pas, en ville faut être indien ou asiat pour avoir du boulot, et ca va devenir la meme a la campagne, alors viens ici avec le max d argent parce que meme motive tu peux mettre des mois a trouver. ce n est pas une bonne idee que de te dire que seule ta motivation suffit, en te mettant une tape sur l epaule en te disant  » vas y bonhomme ca va aller  » , la réalité est toute autre

    Je te trouve quand même assez radical. Tu parles comme si il y avait plus de chance de ne rien trouver que de trouver quelque chose. Enfin certes une experience australienne, un bon anglais et un facteur chance jouent beaucoup mais faut aussi se donner les moyens.
    Je veux dire, par exemple si t’as pas d’experience ben tu te fais un woofing/helpx de plusieurs mois quelque part pour gagner de l’experience et pourquoi pas mettre le patron comme reference sur ton cv (et s’il ecrit une lettre de reference c’est encore mieux). Après dans ces cas la faut pas non plus rester 1 mois mais je dirais 5 mois pour être plus crédible aussi. Ben d’accord quand on y réfléchit bien, au final ca fait 5 mois + ensuite un boulot à côté donc c’est quand le voyage ? Mais le boulot à côté peut etre du fruit picking, qui permet d’avoir un 2nd visa sous certaines conditions (postcode) et ainsi voyager sur la 2nde année…
    Et pour l’anglais et ben pareil, si mauvais anglais au départ on rencontre des anglais/australiens/américains, bref dont l’anglais est la langue natale et on apprends. (d’ailleurs pour ca l’helpx c’est super bien aussi !)
    Et surtout surtout surtout, partir avec des fonds de côté et chercher un boulot avant d’arriver a une centaine de dollars sur le compte en banque !

    Comme dit wakers, il faut s’acharner mais ca se trouve. Certes ca va pas tomber en 1 semaine hein, ou alors voilà vraiment un gros facteur chance.



    1er et 2nd WHV : Novembre 2012 a Novembre 2014 // Demande du 820 de facto visa, septembre 2014 // Visa 820 recu, octobre 2015 // Demande du 801 permanent residency, octobre 2016 // Visa permanent 801 finalement recu Novembre 2017 !!!
    #393082
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    C’était quand même plus facile avant… Avant le boulot tombait du ciel. En 4 ans je n’ai jamais cherché un travail plus de 3 jours, en ville comme à la campagne. Y compris à mes débuts quand je ne parlais pas anglais. En fruitpicking les fermiers faisaient le tour des caravan park tous les matins pour trouver de la main d’oeuvre. Si on étais pas content d’une ferme on pouvait se barrer au bout de 2h et aller dans la ferme d’à côté.
    Aujourd’hui il faut beaucoup plus de persevérence, de patience et aussi de la chance. Mais en tout cas tous ceux que je connais qui sont en Australie aujourd’hui, ou qui en reviennent, ont trouvé du boulot. En fait je ne connais personne qui n’en ait pas trouvé. Donc il ne faut pas s’inquiéter.



    #393083
    SuperWombat
    Membre
    WHV

    C’est effectivement plus difficile qu’avant mais çà reste aussi le pays qui s’en sort le mieux au niveau économique … essayez de trouver un job en France en 2-3 semaines ! lol

    Y’en a aussi beaucoup qui n’y arrivent pas car aucune expérience niveau taff dans son pays d’origine, un niveau d’anglais assez bas ,préparation parfois hasardeuse etc … si en plus t’as pas de budget en arrivant forcément … puis si tu n’as pas un minimum de chance ben l’addition est là ! 😛



    #393084
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27
    SuperWombat wrote:
    C’est effectivement plus difficile qu’avant mais çà reste aussi le pays qui s’en sort le mieux au niveau économique … essayez de trouver un job en France en 2-3 semaines ! lol

    En effet, je pense que ça restera toujours plus facile qu’en France, après comme il a été dit de nombreuses fois, les facteurs bon niveau d’Anglais, expériences et motivation restent le meilleur cocktail pour trouver ..



    #393085
    AnthonyEP
    Participant
    WHV
    Age: 40

    franchement faut avoir de la chance mais pense que la plupart du temps c est vraiment des jobs pourris, le pire c’est d’être payé au rendement car ça te rapporte vraiment rien.

    De plus pour y etre depuis 9 mois, 90% des fermiers sont rustres des mecs qui hesiteront pas a t insulter des qu ils peuvent et sans aucun pretexte.

    entre nous fait toi plus l amerique du sud ou l asie si t as un peu d argent de coté.



    #393086
    SuperWombat
    Membre
    WHV
    AnthonyEP wrote:
    franchement faut avoir de la chance mais pense que la plupart du temps c est vraiment des jobs pourris, le pire c’est d’être payé au rendement car ça te rapporte vraiment rien.

    Ça dépend des jobs et surtout des personnes pour le rendement, il y en a qui sont incapables de travailler au rendement, quand je faisais 250 dollars par jour, certains faisaient entre 50 et 100 !!!



    #393087
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    Ca dépend aussi de la saison et de la ferme. Selon ces 2 paramètres le même picker peut faire 300 dollars par jour ou 50…



    #393088

    Comme la taille des cerises 🙁 🙁 🙁 ou des cerisiers
    Remplir un bucket avec des cerises de 3cm de diamètre met plus de temps qu’ avec des cerises de 6cm.
    Après suffit de se montrer très très gentil ( j’ai pas dis sucer 😉 !!!!) avec le fermier pour qu’il ne vous envoie pas dans les rangs les plus merdiques!



    #393089
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    Exact, selon les rangées, ta paye peut varier du simple au double. Certains fermiers organisent des tirages au sort, c’est un bon système pour éviter les tensions. La variété a aussi son importance, les pickers expérimentés savent dans quelles fermes travailler selon le nombre d’arbre par variété.



    #393090
    AmelieP
    Participant
    Résident
    Age: 29

    Après certaines fermes paient à l’heure aussi :p. J’étais tombée sur une ferme qui payait le packing de grapes (parfois picking pour aider) à 20aud/h avant taxes. De quoi se faire 950aud – bouffe et logement/ semaine de côté. Faut tomber sur la bonne ferme quoi.
    Au rendement je suis d’accord avec la conditions des fruits. Quans je faisais les pommes ca se voyaient vraiment selon la taille des fruits et le nombre de mures sur l’arbres. Ca joue sur le rendement au maximum (pour ca qu’a la toute fin il nous a payé à l’heure, les 2 derniers jours). A vous lire, je crois que je suis toujours tombée sur de bonnes fermes.

    Et non, je ne suis pas tombée sur des fermiers rustres. D’accord, la saison était pas vraiment terrible et ils étaient à cheval sur leurs pommes (ne pas les abimer, il verifiaienr 2 paniers par jour/duo). Mais bon ca je trouvais normal pck c’est quand même leur commerce aussi ! Mais rustre jamais.



    1er et 2nd WHV : Novembre 2012 a Novembre 2014 // Demande du 820 de facto visa, septembre 2014 // Visa 820 recu, octobre 2015 // Demande du 801 permanent residency, octobre 2016 // Visa permanent 801 finalement recu Novembre 2017 !!!
    #393091
    imported_Valou
    Membre
    WHV
    Age: 36

    Le principal problème aussi c’est qu’il y a énormement de personnes qui sont prêts à travailler pour 5-10$/heure (asiatiques ou personnes qui ne veulent que leurs jours pour le WHV)! Alors quand toi tu demandes le minimum australien (en casual c’est environ 20$/h) tu te fais renvoyer!
    Nous avons travaillé dans une ferme de fraises où les packers étaient payés 13$/h pour les plus rapide et ce après 3-4 ans d’experience! Et cela ne les dérangés pas!
    D’autre travaillait dans une ferme de poivrons que 1 à 2 heures par jour pour un salaire de 5$/h et ne restaient là que pour leur jours! Juste hallucinant !!!!

    Mais même sans parler d’un travail de fermes, les asiatiques par exemple sont solidaires entre eux et c’est d’autant plus difficile de trouver quelque chose! Je pense par exemple à Coles : les shift sont assurés par un manager asiatique la plupart du temps et qui ne veux que des employés asiatiques! Si tu n’es ni Australien ni asiatique tu as peu de chance de te retrouver là bas! Et c’est parfois la même chose pour les fermes!

    Ensuite il y a comme pas mal de personnes l’ont dit, il y a le facteur chance!
    Nous avons fait tout le tour de l’australie et parmis les personnes que nous avons croisées, certaines ont trouvé à la première ferme rencontrée et d’autres ont du attendre plusieurs mois dans la galère la plus complète!
    Nous avons nous même attendu plusieurs mois avant de trouver finalement une position stable, en voyant nos finances diminuer dramatiquement! Avec un très bon niveau d’anglais et en cherchant partout partout (coup de tel / déplacement dans les fermes…).
    Mais ce qui est bien en Australie c’est que quand tu trouves une position stable pour plusieurs mois, tu es safe pour longtemps! En 3 mois de travail (bon on cumulait 2 jobs) on a réussi à tenir 1 an de road trip en se faisant plaisir (restau / shark diving…) et ils nous restent encore de l’argent!

    Il y a de plus en plus de backpacker et le même nombre de jobs donc forcément moins de chance d’obtenir un job! Il faut vraiment tomber au bon endroit au bon moment ou sinon perseverer (parler au maximum avec les gens et parfois tu obtiens des tuyaux).

    Mais bon faut pas oublier que nous restons des petites mains et que c’est très rare de trouver une ferme qui n’essayera pas de nous exploiter!

    Et je parle même pas des Helpx/Woofing où la c’est du quite ou double! Nous avons testé du helpx dans un sanctuaire de kangourous où tu te dis tiens les gens aiment les animaux et ca sera super sympa…Mais non ils t’exploitent carément! Et te prennent pour leur boniches!

    Clairement je dirais que l’australie n’offre plus les mêmes chances qu’auparavant et qu’il faut savoir à quoi on a à faire. Ce ne sera carément pas gagner de trouver un job à moins d’avoir un gros coup de chance! Mais cela se fait 🙂

    Donc voilà je veux pas faire peur mais montrer aussi un peu la réalité des choses pour que les futurs backpackers ne s’imaginent pas rentrer dans un eldorado du travail^^



    #393092
    AmelieP
    Participant
    Résident
    Age: 29

    Non tu as raison de montrer la mauvaise facette. De mon côté je n’ai eu que des bonnes facettes dans ma recherche de oulot. Mais qu’acquiese pour ce qui est des « groupes ». Après certes c’est plus facile de sectariser les asiatiques pck ils sont facile à reconnaitre pour nous caucasiens. Mais je pense quand même qu’on a tendance a donner plus de tuyaux a quelqu’un de sa nationalité qu’a quelqu’un d’une autre nationalité. Moi-même quand j’avais trouvé du picking de pommes, le fermier cherchait une autre personne, et bien j’ai demandé à une francaise que je connaissais. Et de même pour le picking/Packing de raisin. Je ne l’ai pas fait intentionnellement, je pense que c’est dans la nature des gens aussi.

    Mais pour le boulot j’acquiese, c’est hallucinant ! Quand t’as rien trouvé depuis des mois, je peux comprendre que t’accepte un boulot aussi merdique mais tu economises même pas, ou est l’interet de bosser dans ces cas la ? (même pour les jours du 2nd visa). Enfin il y a des bonnes et des mauvaises personnes partout. Si tout le monde ne prenaient pas ces jobs la, ca n’existeraient plus mais avec des si, on referait le monde ! Le problème c’est que pour certains des paie plutôt basses restent quand même mieux que dans leur propres pays donc ils acceptent, même si c’est en dessous du minimum legal. Car t’as l’impression que c’est bien (comme c’est en dessus du propre pays de la personne). Je pense notament aux asiatiques entre autre.

    Et pour helpx c’est marrant, j’ai eu quasiment que des bonnes experiences. Mais j’allais surtout dans des familles et non dans des business. Je sais pas si ton sanctuaire était la pour faire du profit mais sur mes 8 helps, les 2 que j’ai fait ou c’était un business ca c’est mal passé (cottages puis centre equestre/polo ferme). Ils cherchaient juste une main d’oeuvre bon marché. Alors que dans le domaine « personnel » (pas business je veux dire) ben j’ai jamais rien eu a redire.

    Et quand on pense qu’ils parlent d’ouvrir un whv avec la grèce. Le pays a quand même un chomage chez les jeunes super élevés et j’imagine bien une nouvelle vague de jeunes arriver si cela se fait.



    1er et 2nd WHV : Novembre 2012 a Novembre 2014 // Demande du 820 de facto visa, septembre 2014 // Visa 820 recu, octobre 2015 // Demande du 801 permanent residency, octobre 2016 // Visa permanent 801 finalement recu Novembre 2017 !!!
    #393093
    gruik59
    Membre
    WHV
    AmelieP wrote:
    Et quand on pense qu’ils parlent d’ouvrir un whv avec la grèce. Le pays a quand même un chomage chez les jeunes super élevés et j’imagine bien une nouvelle vague de jeunes arriver si cela se fait.

    t’as lu ça ou….???

    la Grece étant un pays européen il n’y a pas besoin de visa ( pour nous européens ) pour y travailler ou y vivre, un WHV doit se faire entre pays, si la grèce accepte par exemple un programme avec l’australie c’est pour que les jeunes grecs partent en australie et non l’inverse, sont pas con ^^



    #393094
    AmelieP
    Participant
    Résident
    Age: 29

    Non je parle d’un whv entre la grece et l’australie lol et justement d’une vague de jeunes grecs vers l’Australie. Ca paraissait clair pour moi, justement parce qu’on parle du boulot en Autralie plus difficile à trouver qu’avant (alors avec en plus de nouveaux whv qui arrivent…) Ca doit être pck je me bourre de medoc à cause d’un virus lol.

    DOnc je disais, whv entre grece et australie sauf que chomage elevé en grece donc jeunes grecs qui partent vers l’australie.

    je vais essayer de retrouver l’article.



    1er et 2nd WHV : Novembre 2012 a Novembre 2014 // Demande du 820 de facto visa, septembre 2014 // Visa 820 recu, octobre 2015 // Demande du 801 permanent residency, octobre 2016 // Visa permanent 801 finalement recu Novembre 2017 !!!
    #393095
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27

    Je vous remercie à tous pour ces points de vus différents, ça permet de m’éclaircir un peu selon vos différentes expériences
    Et malgré tous ces points négatifs , je viens de faire ma demande et viens juste de recevoir mon visa 😀 !!

    J’espère que tout se passera pour le mieux (avec des bas bien sur, mais ça fait parti de l’aventure!)



    #393096
    tortue102
    Membre
    WHV
    Age: 35
    Valou wrote:
    Le principal problème aussi c’est qu’il y a énormement de personnes qui sont prêts à travailler pour 5-10$/heure (asiatiques ou personnes qui ne veulent que leurs jours pour le WHV)! Alors quand toi tu demandes le minimum australien (en casual c’est environ 20$/h) tu te fais renvoyer!

    C’est vrai mais le soucis vient aussi du gouvernement qui ferme un peu trop les yeux. Même si ils commencent à contrôler un petit plus qu’avant les fermes.
    Par exemple en France, les fermiers ne s’amusent pas trop à ce genre d’abus ou du moins pas pendant longtemps. Pendant les vendanges il n’est pas rare, je dirais même fréquent de voir les gendarmes débarquer dans les vignes et contrôler si il n’y a pas plus de travailleurs que le fermier en a déclaré. Ils passent même sans arrêt en hélicoptère au-dessus des vignes pour vérifier.
    Alors c’est vrai que l’Australie ce n’est pas la même superficie que la France, pas la même population et que le nombre de fermes est important. Je veux bien que ça coûte de l’argent au gouvernement d’aller contrôler une ferme dans le fin fond du WA ou du Queensland.
    Mais il n’est pas difficile pour eux d’aller vérifier des villes comme Mildura, Budenberg, Shepparton, Waikirie ou arnaques et abus sont coutumes, en pleine saison.
    Et le nombre de fermier qui ne sont pas réglo est hallucinant, il suffit de lire ce forum ou bien discuter un peu avec des backpackers venant des 4 coins du globe.



    #393097
    Cedric_AACOM
    Participant
    WHV
    tortue102 wrote:
    C’est vrai mais le soucis vient aussi du gouvernement qui ferme un peu trop les yeux. Même si ils commencent à contrôler un petit plus qu’avant les fermes.

    Je pense que le problème vient aussi du manque de signalement à Fair Work de la part des travailleurs dans ces cas là.



    Consultez nos articles régulièrement mis à jour : Whv : Formalités  - Jobs - Logements - Pratique - Regards de whv - Transports Visas : Au Pair - Etudier - Expatriation - Tous les Visas Découvrir : Etats et villes - Faune et flore - Insolite - les Incontournables - Outback - Parcs Nationaux Forums :  Découvrez les 24 Forums du site
    #393098
    AmelieP
    Participant
    Résident
    Age: 29

    Et du manque de connaissance des travailleurs au niveau des règles et lois en vigueur !



    1er et 2nd WHV : Novembre 2012 a Novembre 2014 // Demande du 820 de facto visa, septembre 2014 // Visa 820 recu, octobre 2015 // Demande du 801 permanent residency, octobre 2016 // Visa permanent 801 finalement recu Novembre 2017 !!!
    #393099
    Cedric_AACOM
    Participant
    WHV
    AmelieP wrote:
    Et du manque de connaissance des travailleurs au niveau des règles et lois en vigueur !

    Oui aussi ! 😉



    Consultez nos articles régulièrement mis à jour : Whv : Formalités  - Jobs - Logements - Pratique - Regards de whv - Transports Visas : Au Pair - Etudier - Expatriation - Tous les Visas Découvrir : Etats et villes - Faune et flore - Insolite - les Incontournables - Outback - Parcs Nationaux Forums :  Découvrez les 24 Forums du site
    #393100
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    … et de ceux qui connaissent les règles mais qui se laissent exploiter comme des abrutis.



    #393101
    gruik59
    Membre
    WHV

    Oh oui, je viens d en avoir la preuve pas plus tard qu hier, on m a promis un job qualifié pour 28$ et j arrive sur place, job pourri pour 15$ ….bah ts les autres sont restés ^^ entre ceux qui ont besoin de leurs 3 mois ou qui n ont plus un rond…

    Tortue, c est la meme en france, une entreprise viendrait repeindre la cantine de l inspection du travail en employant des polonais au noir qu ils ne feraient rien, trouve un chantier ou un gros restau chez nous sans illégaux. ..



    #393102
    wakers
    Membre
    WHV
    Age: 27

    il n’y a pas de recours ni rien à faire lorsque qu’on subit des conditions d’exploitation comme ça ?



    #393103
    gruik59
    Membre
    WHV

    Bah tu t en va ! Le reste ca ne nous regarde pas



40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 57)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents