10.9 C
Sydney
20 juillet 2024

Utilisation du Français en Australie

  • Ce sujet contient 7 réponses, 7 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par fitzie, le il y a 15 années.
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #35483
    kdm
    Membre

    Bonjour

    Je demande si en pourrai utiliser le français pour contacter les Australiens?
    mon niveau d’anglais et débutant, et je doute que je pourrai l’utiliser a100%
    Dans ce cas, est ce que le contacte sera facile en français?

    Merci mes amis

    #187602
    Nathy
    Membre

    Mmmmh pour faire simple et concis: non.

    Je vois pas pourquoi la question peut-elle même se poser… En Australie, les gens parlent anglais. En Chine, les gens parlent Chinois. Au Japon, les gens parlent japonais. Alors certes, une minorité de personnes dans les pays NON-FRANCOPHONES balbutient peut-être 2-3 mots de francais, certains peut-être le parlent-ils un peu mieux mais c’est tout…

    Quand tu vas dans un pays (pas pour 2 semaines de vacances, on est d’accord), la moindre des choses est de faire l’effort de parler leur langue 😉

    #187603
    Zmei
    Membre

    Totalement d’accords avec Nathy bien qu’on se rends compte que même au fin fond de l’outback tu croisera des francais lol

    #187604
    T3tsu0
    Membre

    J’ai presque envie de dire que même le français laisse à désirer mais on va encore dire que je suis méchant !!! :mrgreen: A mon humble avis, peu importe ton niveau d’anglais, les australiens comprendront beaucoup mieux quelques mots d’anglais mals accordés que n’importe quelle phrase française très bien écrite !!! 😀

    #187605
    Charlotte59
    Participant

    Oui je crois aussi qu’il faut pas compter là dessus. Cependant, si ca peut te rassurer tu apprendras vite l’anglais une fois sur place.

    #187606
    Charlotte59
    Participant

    j’ai rencontré du côté de Perth quelques français (bien que ce n’était pas mon but) ils ne parlaient pas un mot d’anglais avant d’arriver.Ca fait maintenant dix ans qu’ils vivent ici ils n’ont pas eu trop de problème avec ca et maintenant biensûr ils sont bilingues.

    #187607
    john_lennon
    Membre

    A moins de faire des allers/retours entre l’amabassade et l’école française sans s’arrêter en route dans un shop, bar, ou autre, effectivement, balbutier quelques mots english (avec ton accent, ils comprendront que tu es étranger et seront donc indulgents) est le meilleur moyen de se faire comprendre.

    En france, peu de français parle une langue étrangère et c’est encore pire dans un pays anglo-saxon, puisque l’anglais est la langue universel 😉 Pourquoi ferait-il des efforts pour parler une langue étrangère puisque avec leur langue, ils peuvent se débrouiller partout ou presque.

    #187608
    fitzie
    Membre

    kdm, bonjour

    Bon nombre de nous les Aussies ne gardons que de mauvais souvenirs de notre apprentissage du français au lycée. (Disons plutôt au collège car ils sont et ont été nombreux à plaquer leurs études de langue étrangère, quoi qu’elle soit, à ce niveau élémentaire de leur scolarité secondaire. Les écoles privées réussissent mieux sur ce plan.) Moi aussi, je me souviens de mauvais profs pendant les quatre premières années au secondary school, malgré le fait que j’ai été élève dans un ‘college’ religieux, donc privé. Heureusement, j’ai tenu à l’apprendre aussi bien que je pouvais. Comme ça, j’ai tenu le coup.

    En tout cas, les forumards qui vous ont conseillé de faire des efforts en anglais (bien qu’il ne soit pas parfait) ont bien raison.
    Au fur et à mesure, votre anglais s’améliora. Mais j’ai suffisamment les pieds sur terre pour savoir qu’il est mieux d’avoir recours à quelqu’un qui pourrait vous aider, vous fournir du feedback, à qui vous pourriez poser des questions sur la langue, sur quelque chose que vous n’avez pas bien compris en parlant avec un Aussie, pour que vous n’appreniez pas l’anglais, tel qu’on le parle en Oz, sans soutien.

    Apprendre une autre langue sans gouvernail n’est jamais facile. Et, encore plus frustrant, c’est un chemin au bout duquel on n’arrivera jamais. Question d’attitude: Have a go, comme nous disons ici [essayez le coup].

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles