21.1 C
Sydney
30 novembre 2021

Petit guide: Faune dangereuse Australienne

  • Créateur
    Sujet
  • #16015
    BILIPS
    Participant
    Résident
    Age: 34

    Bonjour à tous,

    J’ai créé ce sujet à titre d’information (et non pas pour vous faire peur) concernant la faune dangereuse que vous pourriez croiser pendant votre périple en Australie.

    Il comprend un descriptif rapide de l’animal en question, dans quelle région vous pourriez le croiser, quelle type de blessure il peut infliger et surtout des conseils si malheureusement vous vous feriez « attaquer » .

    Comme le dicton le dit si bien «  mieux vaut prévenir que guérir » 🙂

    MEDUSE: Sea Wasp – Chironex fleckeri
    seawasp.jpg
    Cette méduse est considérée comme l’une des plus dangereuses de son espèce (membre de la famille des dites « Box jellyfish »). En effet les dards situés sur ses tentacules délivrent un puissant venin neurotoxique qui peut provoquer, selon l’individu et la zone touchée, des douleurs atroces (brûlures) qui peuvent aller jusqu’à un arrêt cardiaque conduisant à la noyade ou au décès de la personne. Si la zone touchée est très importante, la personne peut décéder en seulement quelques minutes!

    Cette méduse est localisée sur la côte nord de l’Australie (WA, NT, QLD), préférant les eaux chaudes. Elle est encore plus présente pendant la période estivale (de novembre à Mai).
    Quelques stations balnéaires équipent leurs plages de filets « anti-méduse ». Les plages susceptibles d’accueillir ces méduses sont souvent signalées par ce genre de panneau :
    379pxmarinesting1.jpg
    Si vous vous faite piquer, ne touchez et ne grattez surtout pas la zone touchée, vous risqueriez d’activer d’autres dards plantés dans votre peau. N’utilisez pas de produits contenant de l’alcool. Le garrot est fortement déconseillé.
    Vous devez appeler les secours au plus vite, ils administrerons un sérum antivenimeux spécifique à cette espèce.
    Le vinaigre est un bon remède pour atténuer la sensation de brûlure et inhibe les dards plantés en attendant les secours.

    CROCODILES: Saltwater crocodile (« Salties »)
    saltie.jpg
    Les Salties (surnom donné par les Australiens) sont une des plus grosses et féroces espèces de crocodiles sur Terre (avec ceux du Nil). Ils peuvent être observés (de loin) sur toute la partie Nord de l’Australie (du Nord-Ouest jusqu’au Nord-Est). Le plus grand spécimen aperçu faisait plus de 8 mètres de long. Ils peuvent allégrement dépasser les 700 kilos. Ne vous fiez pas à l’adjectif « saltwater » donné pour les différencier de leurs homologues, car ils peuvent nager aussi bien dans l’eau de mer que dans l’eau douce.

    Si vous vous trouvez nez à gueule avec l’un de ces redoutables prédateurs il sera surement déjà trop tard. Malgré sa taille imposante, ce mastodonte peut charger à une vitesse pouvant atteindre 30 km/h sous l’eau. Sur terre même combat, il peut atteindre une vitesse égale à celle d’un homme qui court (si il est en forme et vraiment affamé 😉 ). Les attaques mortelles restent quand même peu élevées, une à deux par an en moyenne.
    Évitez donc les eaux troubles et les grands estuaires de toute la partie Nord. Les endroits les plus dangereux sont souvent indiqués par ce genre de panneau :
    dangers.jpg

    REQUINS :Tiger shark – Great white shark – Bull shark
    tigersharkbullsharkgrea.jpg
    Pour les novices, l’Australie rime souvent avec « attaques de requins ». Il est vrai que ce pays a connu un certain nombre d’attaques de squales, mais cependant elles restent relativement rares (environs 134 mortelles en 90 ans). Les principaux spécimens classés « à risque » sont le requin tigre, le requin bouledogue et le grand requin blanc. Les deux premiers se situent le plus souvent dans des eaux tropicales et subtropicales peu profondes ou boueuses (de la côte Ouest, en passant par le Nord jusqu’à la côte Est) tandis que le dernier préfére des eaux plus tempérées (côte Sud, Sud-Ouest, Sud-Est et Est). Comme pour les méduses, les Australiens équipent certaines plages de filets pour éviter l’intrusion de ces gros poissons au milieu des baigneurs. Le risque est plus élevé si vous décidez de faire du surf dans des zones non protégés, car les requins confondent les surfeurs avec leurs proies habituelles (tortues, otaries…). Vous pouvez en croiser également en faisant de la plongée ou du snorkeling (palmes, masque et tuba), mais cela reste également très rare. Cependant si cela arrive et que le requin décide de se rapprocher un peu trop près voici quelques avertissements et conseils pour éviter les morsures :

    -Ne pas fuir à grands coups de palmes, cela risque d’exciter encore plus le requin.
    -Ne pas frapper ou toucher le requin (pour les plus téméraires 😆 ). Même résultat que pour le premier avertissement.
    Si vous êtes deux, collez-vous dos à dos. Si vous êtes seul, essayer de vous coller contre quelque chose (le fond, rocher, coque de bateau…)
    -Reculer doucement, en n’écartant pas les bras et en faisant attention à ses jambes (pas de grands gestes).

    [EDIT] : Messagepar Rainbow » Dim Aoû 28, 2011 4:10 am

    Voici quelques conseils donnés par L’internaute « pour éviter le pire lors d’une rencontre avec les dents de la mer ».
    Cependant je vous souhaite de ne jamais être attaqué(e) par un requin :
    http://www.linternaute.com/voyage/prati … 0811.shtml

    SERPENTS : Tiger Snake – Brown Snake – Taïpan – Common Death Adder
    brownsnaketapacommondea.jpg
    L’Australie est reconnue pour abriter les serpents les plus dangereux au monde.

    Le Brown snake, sa couleur varie, selon les régions, de brun clair à plus foncé. Il a colonisé à peu près tout le continent. Il peut atteindre 2 à 3 mètres de long et a la particularité de produire une grosse quantité de venin neurotoxique qui peut provoquer également des problèmes hématologiques (problème de coagulation).

    Le Taïpan du désert est incontestablement LE serpent le plus venimeux au monde avec quelques jolies records à son actif :

    Son venin est 5 fois plus élevé que celui du Cobra.
    Une seule dose peut tuer 100 hommes ou 250 000 souris (au choix…).

    Son venin est de type neurotoxique. Il existe un sérum qui doit être appliqué dans les plus bref délais après une éventuelle morsure. Sa couleur varie selon les saisons, du brun foncé en hiver à olive en été et atteint généralement plus de 2 mètres à l’âge adulte.
    Un point positif tout de même! Le Taïpan vit dans une zone de l’Australie relativement restreinte: Désert de Simpson (NT, QLD, SA) et au Nord du lac Eyre (SA).

    Le Tiger snake est un serpent relativement commun, on peut en croiser un peu partout en Australie. Il n’a pas de couleur spécifique, selon les sous-espèces cela peut aller du noir au vert en passant par le jaune orangé avec des bandes vertes. Sa taille varie entre 1 mètre et 1 mètre 80. Son venin est aussi de type neurotoxique avec un risque d’insuffisance rénale. Si vous croisez un Tiger snake plusieurs signes avant-coureurs d’une attaque peuvent être décryptés. Si le serpent se dresse (comme un cobra), se gonfle ou qu’il siffle, il est conseillé de ne plus s’en approcher, car il se sent vraiment menacé et risque d’attaquer.

    Le Common Death Adder ou vipère de la mort tire son nom du fait que ce serpent ressemble à une vipère et qu’il est dans le top 20 des serpents les plus dangereux au monde (encore un !!!). Il se trouve dans toute la partie orientale de l’Australie ainsi que sur une partie de la côte Sud (entre la SA et la WA). Ce serpent n’est pas très long, de 70 à 100 centimètres et passe la plupart de son temps caché sous des feuillages. Il sort principalement au crépuscule pour chasser . Il est très doué en camouflage grâce à ses rayures allant de brun clair à plus foncé qui jalonnent son corps et qui se marient très bien avec son milieu naturel (bois, prairie… ). Prudence, donc, où vous posez les pieds !
    Son venin très puissant se combine avec la vitesse d’attaque la plus rapide de tous les serpents. Il est donc impossible d’esquiver ce reptile s’il se sent menacé.

    Les attaques mortelles de serpent restent très rares. Les serpents décrits plus haut ne sont pas agressifs en temps normal. Ils n’attaquent que lorsqu’ils se sentent vraiment menacés ou surpris. La plupart du temps le serpent prendra la fuite quand il sentira votre présence. Si vous vous trouvez face à un serpent menaçant, ne faites surtout pas de gestes brusques, gardez votre calme et il est inutile de crier (les serpents n’ont pas une ouïe très développée) ; reculez doucement et laissez le serpent s’en aller. Lors de vos randonnées, préférez des chaussures montantes et n’hésitez pas à avoir un pas lourd (les serpents sont très sensibles aux vibrations).

    En cas de morsure il est conseillé de rester le plus calme possible (facile à dire) afin d’éviter une propagation accélérée du venin. Allongez vous et positionnez le membre mordu le plus bas possible, appelez les services de secours le plus rapidement possible (chaque secondes comptent). [edit Toothbrush] il ne faut pas nettoyer la plaie. Non seulement cela ne sert pas à grand chose, mais surtout une fois que les secours seront arrivés, il faut qu’ils puissent identifier le venin afin d’administrer le bon anti-venin (les anti-venins sont différents selon les espèces de serpents). C’est plus facile pour eux s’il y a toujours des traces de venin sur votre peau.
    Le bandage doit être serré dans le sens ferme (compression bandage), s’il est lâche il ne sert à rien. En revanche il ne faut pas qu’il soit serré au point de couper la circulation sanguine (tourniquet/garrot). En plus du risque d’oedème souligné par BILIPS, c’est une mesure inefficace puisque le venin se propage à travers le système lymphatique, et non dans le sang[Edit Toothbrush].Les choses à ne surtout pas faire sont d’essayer d’aspirer le venin avec la bouche, de désinfecter avec de l’alcool et de faire un garrot (risque d’œdème ). Les aspi-venin n’ont pas prouvé leur efficacité face aux morsures de serpents.

    ARAIGNEES : Red Back – Funnel Web Spider – White Tail Spider
    redbackfunnelwebspiderw.jpg
    Commençons par la plus dangereuse des trois, la Funnel Web spider (Atrax robustus ). Cette mygale noire endémique de l’Australie vit dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud (NSW), des Blue Mountains à la région d’Illawarra en passant par Sydney et sa banlieue. Sa taille va de 5 cm pour le mâle jusqu’à 7 cm pour la femelle. Elle se loge principalement dans des petits trous ou crevasses et tisse sa toile en forme d’entonnoir, d’où son nom « Funnel ». Elle possède de puissants crochets capables de transpercer un ongle voir le cuir d’une chaussure ! Ils peuvent atteindre 5 mm. Son venin est la « robustoxine » , un neurotoxique particulièrement puissant sur les primates. La morsure provoque de graves lésions neurologiques ainsi qu’une nécrose au niveau de la plaie suivi du décès de la victime si un traitement n’est pas vite administré. Le sérum est composé à partir d’anticorps de lapins qui sont, eux, immunisés contre ce type de venin (un lapin dans son sac à dos peut toujours être utile 😉 ).

    La célèbre mais non moins dangereuse Red Back est reconnaissable parmi des milliers d’autres arachnides grâce à sa tache rouge sur l’abdomen. On peut la trouver sur tout le continent (j’en ai croisé un certain nombre dans les toilettes) et se loge souvent dans des coins sombres. Sa toile est assez irrégulière. Ne vous fiez pas à sa taille (environ 1cm) car cette petite araignée a un excellent moyen de défense, son venin neurotoxique peut, si elle en injecte suffisamment, tuer un homme. La plupart des incidents rapportés à cause de la Red Back sont rarement mortels, la plupart des morsures se traduisent par une forte douleur et transpiration sévère, car l’araignée n’a pas le temps (ou l’envie) d’injecter une dose mortelle. On ne compte que 14 décès enregistrés en Australie. Si toutefois vous avez été mordus et que vous avez les symptômes suivant : inflammation des ganglions (gonflement), maux de tête, nausées, vomissement, tremblements ou encore hypertension, vous devez vite voir un médecin car un sérum existe !

    La White Tail spider est un peu moins connue que ses copines citées plus haut car moins dangereuse. Cependant sa morsure peut vite se compliquer. On la trouve dans la partie Est et Sud-Est de l’Australie. Contrairement à la plupart des araignées qui tissent des toiles, celle-ci chasse, on peut donc la trouver n’importe où et dans n’importe quel milieu (jardins, maisons, chaussures, serviettes…). Elle peut atteindre une taille respectable de 18 mm. Sa morsure engendre généralement démangeaisons, boursouflures, marque rouge. Plus rarement, des nausées, vomissements et malaises. Il a été rapporté des cas de nécrose mais certains scientifiques restent sceptiques quant au rapport avec une morsure de White Tail spider.

    Quelques conseils pour éviter les morsures : secouez bien vos chaussures, serviettes, chapeaux et sac de couchage car les araignées raffolent de ces petits endroits sombres et douillets. Évitez de mettre vos doigts dans des trous ou crevasses en aveugle.
    Pour finir évitez d’écraser gratuitement ces petites bébêtes car elles ne demandent qu’une chose c’est qu’on les laisse tranquilles. Pensez à la philosophie des japonais qui les considèrent comme les gardiennes de leurs maisons ! 😀

    NB: La Huntsman spider malgré sa grande taille est totalement inoffensive.
    [EDIT]NB2: Un site sympa qui répertorie quelques une des araignées que vous pourriez croiser en OZ http://ednieuw.home.xs4all.nl/australian/Spidaus.html

    MOUCHES: March Flies – Sand Flies
    marchflysandfly.jpg
    L’Australie est le paradis de la mouche, mais pour vous cela va vite devenir un enfer ! Si vous arrivez quand même à supporter les centaines de mouches communes mais inoffensives qui se collent sur tout votre visage, narines, yeux et oreilles vous allez très certainement moins rigoler quand vous aurez affaire à ces deux mouches de catégorie « supérieure » :mrgreen: !

    La March fly est un taon à l’australienne mesurant entre 10 et 30 mm de long. Elle est partout en Australie. Seule la femelle pique. Cette mouche est très agressive et vraiment collante. Sa technique est simple, elle vous arrache un bout de peau pour vous faire saigner et ainsi elle peut s’abreuver tranquillement. Elle dispose « d’amortisseurs » au niveau des pattes pour effectuer un atterrissage tout en douceur afin de ne pas être détectée par sa victime. Sa morsure est assez douloureuse et peut, dans de rares cas, s’infecter et transmettre toutes sorte de virus, bactéries et parasites. Quelques conseils : achetez un répulsif type Bushman (désolé pour la pub) et une bonne tapette à mouche. Si vous vous faites mordre, n’hésitez pas à désinfecter pour éviter toutes complications.

    Les sand flies sont des minuscule mouches qui se nourrissent également de sang. On les trouve partout et surtout en bord de mer. La piqûre provoque rougeurs et démangeaisons. Les conseils sont les même que pour les March flies.

    FOURMIS: Bulldog Ant Myrmecia
    bulldogant.jpg
    Cette fourmi géante est endémique à l’Australie. Elle peut atteindre 4 cm de long. Elle est dotée de mandibules démesurées ainsi que d’un aiguillon pour les soldats. Elle dispose également d’une vue excellente pour une fourmi qui lui permet de suivre un intru se trouvant à 1 mètre d’elle. Elle est très territoriale et n’hésite pas à attaquer pour défendre sa fourmilière. Le venin injecté peut, pour certaines personnes, créer un choque anaphylactique. Pour m’être fait attaqué par toute une bande (mon pied bouchait l’entrée de leur fourmilière 😛 ) je peux vous assurer que la douleur est très forte. Si cela vous arrive aussi, pas de panique, un peu de glace sur la piqûre pendant 30 minutes et la douleur disparaît progressivement. Un petit test que je me suis amusé à faire, j’ai frotté une brindille sur ma main et leur ai tendu… J’ai rarement vue un insecte aussi agressif et déterminé !

    PUNAISES: Bed bugs
    bedbug.jpg
    Ces petites punaises de 5 à 8 mm se nichent de les draps de lit, serviettes et depuis plus récemment sur les sièges des avions. Elles se nourrissent de sang et prolifèrent à vitesse grand V d’hôtel en hôtel. Vous serez peut- être victime d’une de ces colonies dans les auberges de jeunesses à l’hygiène douteuse. Le seul moyen de se débarrasser de ces parasites est le changement pur et simple des draps et de tout autre linge infecté. Les piqûres provoquent des plaques rouges et de très fortes démangeaisons. Vous devez prévenir le gérant au plus vite pour une désinsectisation complète de tout l’établissement qui peut être potentiellement totalement infesté.

    CHIEN SAUVAGE: Dingo
    dingom.jpg
    Vous croiserez sûrement tous un ou des Dingos pendant votre voyage en Australie. Ces chiens sauvages sont présents sur pratiquement tout le territoire australien. Ils ne sont pas spécialement dangereux en soit (ils sont très craintifs) mais comme tout animal sauvage ils peuvent avoir des réactions hostiles envers l’homme. Pour éviter toute morsure il est conseillé de ne pas leur donner à manger car ils peuvent devenir agressifs pour en avoir encore plus.

    AUTRES: Southern Blue-ringed Octopus – Stonefish – Geography Cone

    conepieuvrestonefish.jpg
    La pieuvre à anneaux bleus, d’une vingtaine de centimètres, peut être observée sur toute la côte Sud de l’Australie. Les petits trous d’eau entre les rochers sont son habitat favori. Si vous avez la chance d’en croiser une et que ses anneaux devienne phosphorescents, ne la touchez surtout pas car ceci est un signe avertissant d’une potentielle attaque. Grâce à sont petit bec, elle est capable d’injecter une neurotoxine qui provoque rapidement de gros problèmes respiratoires et qui peut conduire à la mort. En cas de morsure il est conseiller d’immobiliser la victime, de désinfecter la plaie, d’appliquer un glaçage et d’appeler les secours le plus rapidement possible.

    Le poisson pierre est très difficile à observer du fait de son camouflage très poussé et c’est à cause de ça qu’il est un vrai danger pour l’homme. La plupart des accidents sont dus au fait que les baigneurs marchent dessus alors qu’il est enterré dans le sable. Son épine dorsale sécrète un venin neurotoxique. Lors de la piqûre, une très forte douleur remonte le long du membre touché pouvant provoquer un malaise entrainant arrêt cardiaque ou noyade. Pour extraire le venin il est conseillé d’inciser la plaie (outils stérilisés) et de la chauffer (tremper dans l’eau chaude, cigarette, sèche cheveux…)

    Le cône géographe est un coquillage mesurant entre 10 et 15 cm de long. On le retrouve sur les côtes de l’océan Indien et de l’océan Pacifique. Ce mollusque dispose d’un long dard qui libère un venin très dangereux si on le manipule sans précaution. Il est responsable de plus d’une trentaine de victimes. Il n’y a aucun sérum pour ce venin très complexe.

    Le numéro d’urgence en Australie est le :

    N’hésitez pas à ajouter à la liste, des animaux que j’aurai oublié de mentionner. Toutes remarques constructives sont les bienvenues.

    J’espère que ce petit guide vous sera utile pendant votre voyage et faites attention à vous !

    Enjoy!

    NB: Tous les conseils et informations cités sont tirés du web.



    2008-2009: 1er WHV 2011: 1 mois touriste 2013-2014: 2nd WHV 2016 -2017: WHV NZ 2018:  820 Granted !
20 réponses de 81 à 100 (sur un total de 100)
  • Auteur
    Réponses
  • #123226
    BILIPS
    Participant
    Résident
    Age: 34

    Pour les araignées, malheureusement pour toi, tu en croisera partout que ce soit en ville ou dans l’outback. Désolé :huh: :mrgreen:

    Le crapaud perso j’en ai pas vue des masses. Peut-être parce que j’ai plus trainé dans les coins arides d’Australie.

    Enfin pour les serpents, pas de chance pour moi j’en ai croisé que 2 ou 3 en 2 voyages la-bas 🙁 . Donc tout dépend de ta chance (ou plutôt malchance dans ton cas 😀 😀 )



    2008-2009: 1er WHV 2011: 1 mois touriste 2013-2014: 2nd WHV 2016 -2017: WHV NZ 2018:  820 Granted !
    #123227
    sof8901
    Membre
    WHV
    Age: 32

    Merci Bilips et Bacchus pour vos retours d’expérience !

    Va falloir que je m’endurcisse un peu et que je prenne sur moi !
    Et puis c’est vrai que j’ai l’intention d’aller passer 4 mois dans le Northern Terrority, qui est à mon avis le paradis des serpents et des araignées, donc beaucoup de sang froid et une bonne dose de courage et ça devra aller …. !! LOL !

    Bilips tes conseils sont toujours précieux !! Merci beaucoup !



    Projet : Découvrir le pays à en tomber folle amoureuse, rencontrer des gens venus des quatre coins du monde ou de la bourgade du coin, vivre une belle et grande aventure, devenir bilingue, et peut-être s'y installer !
    #123228
    john74
    Membre
    Age: 37

    Pas trop d’accord que les blue ring octopus et les cone shell ne sont pas fréquent, IL y en a partout des que tu fait un peu de snorkelling dans le nord est .

    C’est sur il vont pas te sauté dessus mais mieux vaut être prévenu .

    J’ai faillit claquer à cause d’un cone shell car je ne savais pas que ces béstioles étaient mortelles, j’étais seulement depuis deux semaines en Oz, je vais a la chasse aux coquillages, j’en ramasse un tous beau tous gros et la une espèces de « langue » sort et essai de me choper, c’était bien la 1ère fois que cela m’arrivé.
    Je jette le truck, appel ma cherie, le rammase à nouveau et fait un petit film histoire d’immortalisé l’évenement et on voit bien la bestiole sortir son dare, on rigole bien ahaha .
    je repose la bestiole et reprenons notre route pour decouvrir pleins de panneau 2 ou 3 jour après : Attention, cone shell, risque mortel, blabla, (ils aurai pas pu le dire plus tôt!!!)

    Bref, faite gaffe quand même . mais maintenant que vous êtes informé, No worries

    En outre je suis assez attiré par la faune et j’ai donc chercher à observé tous ces animaux par mes propres moyen dans leur milieu naturel (pas de zoo, ou de parc, ou de plongé bouteillle, …) et j’ai eu la chance de TOUS les voir (du requin au brown snake) . On peut avoir une tel proximité avec la faune en Australie, c’est juste hallucinant et merveilleux .
    Juste pour dire aux phobiques des araignées et autres bestioles qu’il me semble quasiment impossible de voyager en Oz sans que vous soyer confronté à votre phobie qq fois.



    Salut les amis !
    #123229
    BILIPS
    Participant
    Résident
    Age: 34

    Ok merci John pour ton témoignage. Je peu éditer le texte pour les futurs lecteurs 😉



    2008-2009: 1er WHV 2011: 1 mois touriste 2013-2014: 2nd WHV 2016 -2017: WHV NZ 2018:  820 Granted !
    #123230
    kamadji
    Membre
    WHV
    Age: 39
    john74 wrote:
    En outre je suis assez attiré par la faune et j’ai donc chercher à observé tous ces animaux par mes propres moyen dans leur milieu naturel (pas de zoo, ou de parc, ou de plongé bouteillle, …) et j’ai eu la chance de TOUS les voir (du requin au brown snake) . On peut avoir une tel proximité avec la faune en Australie, c’est juste hallucinant et merveilleux .

    J’ai aussi eu la chance d’en voir une grande partie dans leur milieu naturel, par contre faut se lever de bonne heure avant que les hordes de touristes n’envahissent les board walk et ne fasse fuir toute la faune ! Par contre si je comprend l’envie de ne pas aller dans un Zoo (payer pour les voir en cage, on est bien d’accord c’est pas top) je ne vois pas pourquoi tu n’as pas fait de plongée bouteille ??? ca permet de prendre son temps pour l’observation sous marine dans une ambiance « zen » 😀 Même si j’ai pu voir les requins et les tortues en snorkeling ou en kayak !



    #123231
    john74
    Membre
    Age: 37

    BILIPS pas de souci pour editer le texte

    Kamadji : ben je faisai plein de plongé bouteille et surtout de l’apnée (l’apnée est 1000 fois plus zen) mais je peu plus car je me suis percé un tympan et maintenant c’est mort .

    Mais ce qui est dinge en australie c’est que même a 2 metrès de profondeur tu t’en mets plein les yeux. :inlove:



    Salut les amis !
    #123232
    Amina77
    Participant
    Touriste

    Salut,

    J’ai pas tout lu c’est long je le finirais en plusieurs fois en temps voulu, c’est super intéressant et en meme tps super flippant, ca me confirme que je n’irai pas m’aventurer dans le desert comme ca lol olala c’est pire que la jungle !!!! j’aime le risque et l’aventure mais dans des conditions raisonnables je n’irai pas me jeter dans la gueule du loup ca c’est sur 😉 nous voila prévenus !!

    Merci pour ton travail ca a du te prendre pas mal de temps!



    #123233
    Anonyme
    Inactif
    #123234
    BILIPS
    Participant
    Résident
    Age: 34

    Perso je trouve ça fascinant ! 🙂



    2008-2009: 1er WHV 2011: 1 mois touriste 2013-2014: 2nd WHV 2016 -2017: WHV NZ 2018:  820 Granted !
    #123235
    Anonyme
    Inactif
    BILIPS wrote:
    Perso je trouve ça fascinant ! 🙂

    :bigups: mets les dans ton lit ou dans ton van alors… 😉



    #123236
    BILIPS
    Participant
    Résident
    Age: 34

    Une araignée de garde :mrgreen:



    2008-2009: 1er WHV 2011: 1 mois touriste 2013-2014: 2nd WHV 2016 -2017: WHV NZ 2018:  820 Granted !
    #123237
    Anonyme
    Inactif
    BILIPS wrote:
    Une araignée de garde :mrgreen:

    quelle horreur.. j’ai eu du mal à regarder ces photos… 😥



    #123238
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    Magnifiques photos… J’ai passé des journees entieres a observer les araignees australiennes. C’est fascinant. Autant que les araignees elles-memes, ce sont leurs toiles qui me fascinaient. Leurs formes, leur resistance. Une fois j’ai reussi a faire tenir une grosse mandarine sur une toile d’araignee 😀



    #123239
    DamienParis
    Participant
    WHV

    Exelent je en parlerais dans mes prochains episode en citant la source



    #123240
    briiice
    Participant
    WHV
    Age: 39

    si qqun connait cette araignée et surtout esce une dangeureuse ?

    img1495w.jpg

    img1493m.jpg

    la toile etait juste immense:

    img1489kb.jpg



    Mon blog: http://voyage2sensations.com NOUVELLE PAGE: Le Parachutisme[/url]
    #123241
    BILIPS
    Participant
    Résident
    Age: 34

    Ca ressemble à une cross spider. Je ne crois pas qu’elle soit dangereuse.



    2008-2009: 1er WHV 2011: 1 mois touriste 2013-2014: 2nd WHV 2016 -2017: WHV NZ 2018:  820 Granted !
    #123242
    Hallu
    Membre
    Résident

    Non c’est pas une cross c’est plutôt ça : http://www.findaspider.org.au/find/spiders/images/116G10.jpg , à savoir une femelle Golden orb-weaver ( http://www.findaspider.org.au/find/spiders/116.htm ), pas dangereuse.



    #123243
    BILIPS
    Participant
    Résident
    Age: 34

    Un article du Australian Geographic sur les araignées (la galerie photo est pas mal :mrgreen: )

    http://www.australiangeographic.com.au/journal/australian-spiders-the-10-most-dangerous.htm



    2008-2009: 1er WHV 2011: 1 mois touriste 2013-2014: 2nd WHV 2016 -2017: WHV NZ 2018:  820 Granted !
    #123244
    briiice
    Participant
    WHV
    Age: 39

    je confirme que mon arraignée n est pas de la famille des dangereuse



    Mon blog: http://voyage2sensations.com NOUVELLE PAGE: Le Parachutisme[/url]
    #123245
    djphil
    Participant
    Autre...
    BILIPS wrote:
    Un article du Australian Geographic sur les araignées (la galerie photo est pas mal :mrgreen: )

    http://www.australiangeographic.com.au/journal/australian-spiders-the-10-most-dangerous.htm

    ouaa!! ca fait peur !! 😥



20 réponses de 81 à 100 (sur un total de 100)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents