29.2 C
Sydney
3 mars 2024

galere…

40 sujets de 41 à 80 (sur un total de 91)
  • Auteur
    Messages
  • #216138

    Je viens de relire mon message c’est clair ya de quoi degouter certaine personne,alors a tous ceux que ca ferait flipper:Ne vous inquieter pas ya pas que des con en australie quand meme….C’est quand meme une bel experience l’australie,et puis c’est pas pareil pour tout le monde ca depend les mentalité,chacun n’attire pas les meme evenement….
    Profitez en bien….

    #216139
    quickntoast
    Membre

    claire je me retrouve completement dans ce que tu ecrit toi et moi on a du faire le meme trip

    #216140
    Toothbrush Nomads
    Participant

    Personnellement, j’ai envie de rappeler que le Working Holiday Visa est un visa dont le but premier est de permettre aux gens de voyager… et seulement deuxièmement de leur permettre de travailler légalement afin de financer leur voyage. En conséquence de cause, débarquer avec un WHV et vouloir trouver illico un travail qualifié dans sa branche, c’est un tant soit peu irréaliste (à moins d’avoir un métier très prisé) et c’est normal : le visa n’est pas fait pour ça ! Je le répète, c’est un visa fait pour voyager, et trouver des petits boulots (serveur, ménage, récoltes, etc). Ces derniers sont, de mon expérience, faciles à trouver. Oui, il faut compter 2 semaines et non 2 jours, personnellement je trouve ça rapide quand même 😮

    Il me semble compréhensible (surtout dans les jobs qualifiés) que vos employeurs demandent un certain niveau de maîtrise de la langue… vous êtes dans leur pays, c’est à vous de faire les efforts nécessaires avec le langage, pas à eux de baisser leurs standards. Encore une fois, le problème est inexistant dans certains petits boulots (les récoltes aux champs remplis de coréens…), et tout à fait contournables dans les autres (pas un problème d’avoir un accent quand on est serveur, tant qu’on sait comprendre et s’exprimer… pas de problèmes d’avoir un anglais un peu rudimentaire quand on fait le ménage…).

    Pour ce qui est des boulots-arnaques, pareil, ça fait 2 ans que je suis en Australie, j’ai toujours pas eu à faire à ça. Pourquoi ? Parce que les boulots-arnaques, de mon avis, ça se passe dans les endroits qui sont bourrés de backpackers. Ils deviennent sans doute perçu comme des employés jetables, surtout que malgré tous les ralâges que l’on entend sur les exploitations, les personnes qui se plaignent continuent souvent à travailler à leur arnaque pendant plusieurs semaines sous le prétexte « je peux rien faire d’autre ». Bon, se faire arnaquer, c’est aussi un choix parfois… c’est la responsabilité de chacun de se barrer ou d’y rester (ça ne justifie bien sûr pas le comportement des arnaqueurs, qui sont des salauds 😀 simplement, faut pas oublier qu’on est libres dans ce pays quand même…)

    Quote:
    Allez bon courage à tous, si vous êtes si pour voyager, ne laissez pas la mentalité australienne ruiner votre voyage, accrocher vous décrochez un job et voyager.

    Pour moi ce qu’il y a de beau en Australie c’est la nature, la faune, la flore, mais certainement pas les australiens

    Pas d’accord avec cela non plus, tant qu’à faire 😉 Je pense qu’il ne faut pas mettre tous les australiens dans la coupe des relations patrons-employés, qui sont forcément différentes et plus difficiles… c’est le cas n’importe où ! Les patrons du monde entier sont intéressés par avoir des employés aussi bons et productifs que possibles, c’est tout.

    Quote:
    On ne décourage personne. On ne fait que raconter nos expériences, notre vécu qui reflètent la réalité à l’heure actuelle. Personnellement je suis tombé de haut par rapport à tout ce que j’avais pu entendre avant de débarquer. Mais peut être que tu n’es pas prêt à entendre la réalité….

    C’est excellent de raconter ses expériences, et c’est vrai que l’aventure australienne n’est pas facile pour tout le monde (de toute évidence !). En revanche, des phrases comme « tu n’es pas prêt à entendre la réalité » c’est des conneries 😉 La réalité n’est pas que le WHV c’est naze-pourri-impossible. Dans l’ensemble, il me semble que l’énorme majorité des bénéficiaires de ce visa sont super satisfaits de leur expérience… c’est aussi ça la réalité. Ca n’empêche pas que les mauvaises expériences soient aussi une réalité, simplement les deux co-existent, l’un n’annule pas l’autre.

    Quote:
    Personnellement, ca me fait réfléchir à 2 fois ces témoignages …
    En gros, si tu veux aller en Australie pour un 1 an pour enrichir ton experience professionnelle et profiter de la vie … Ca a l air d etre presque mission impossible !

    Encore une fois : le but premier du WHV est le voyager. Donc, venir profiter de la vie pendant un an en travaillant de temps en temps pour alimenter les caisses c’est non seulement possible, mais également très facile. En revanche, vouloir se concentrer sur le côté professionnel en décrochant un contrat longue durée dans sa branche de travail, ça, c’est un peu à côté de la plaque.

    Quote:
    Sur le papier, le rËve australien semble à portée de main. La réalité me semble moins reluisante. C’est tout. J’ai juste l’impression que les backpackers sont un business comme un autre et que l’aspect « humain » est négligé. Déformation professionnelle, sans doute.

    Oui, les backpackers sont aussi un business, c’est définitivement vrai. L’industrie du tourisme bat son plein. Les femiers peu scrupuleux profitent pour exploiter les pigeons. C’est pas reluisant. Mais on en revient au fait qu’il dépend ensuite de chacun de se faire avoir ou non à ce piège.

    Pour finir, je dirais qu’il faut faire dans la demi-mesure… oui, le forum est principalement bondé d’expériences positives (qui à mon avis reflètent la réalité de la majorité), et oui, il existe pourtant des expériences négatives. C’est toujours comme ça, il ne faut pas faire l’erreur de prendre ça catastrophiquement en se disant « non, le rêve c’était pas vrai, la réalité c’est l’enfer ! ». Et il n’y a pas besoin d’être un « fils à papa bourré de thunes » pour passer un an (ou deux 😀 ) à s’éclater en Australie… faut juste avoir la tête sur les épaules et un minimum d’esprit d’indépendance et de débrouille, ce n’est pas beaucoup demandé !

    #216141

    😮 c’est fou j’ai l’impression de lire plus en plus de temoignages de gens qui galère depuis un moment!

    je suis arrivé sans parler Anglais du tout avec 1000¤, j’ai trouvé mon boulot ou je suis maintenant en sponsorship apres 1 coup de fil, le truc c’est que c’est sur la List MODL (ébéniste) j’était designer mobilier en France mais sans parler Anglais en arrivant .. 😕

    Je pense que celui qui peut faire un metier de la liste MOLD n’a pas trop de souci a ce faire (faut juste un minimum d’experience).
    Je trouve pas dur de trouver du boulot en Australie (j’en ai meme refusé) et encore mois dur en France (parlant bien Français, plus de casquette).

    Voilà pour mon cas perso, je souhaite a tous ceux qui cherche, de trouver du taf au plus vite!

    ps: je n’est pas vécu ça mais ce qui ne doit pas etre facile au bout d’un moment c’est arrivé a un entretien super motivé en étant sur d’etre fait pour le poste. …parce que le contraire c’est mort 🙁

    #216142
    bingbao
    Participant

    Je suis en France et je part en janvier en australie. Et là je suis un peu partagé après avoir lu ce topic.

    Concernant « l’exploitation » des backpackers,j’ai l’impression qu’elle se fait surtout dans les grandes villes comme Sydney où logiquement il y a plus de travail mais ces villes regorgent de backpacker. Donc la concurrence et plus rude.
    Je voudrais savoir si dans les villes plus petites (adelaide,darwin,…)la situation est la même?

    Evidement je ne parle pas de resident job ni de fruit picking dans les campagnes, mais de petits jobs(serveur,…)

    #216143
    bingbao wrote:
    … là je suis un peu partagé après avoir lu ce topic.

    tout comme les employeurs qui profite de la situation ou non, c’est partagé, il faut de tout pour faire un monde comme on dit.
    A Sydney ou je suis depuis un an et demi par exemple, beaucoup disent, la concurance et rude, y’a les Anglais et beaucoup d’autre qui parelent bien l’Anglais… etc .
    Pas faux, pour le centre ville où tout le monde ce marche sur les pieds, je suis à Bankstown à 20 km du centre, en 30 min je suis en plein CBD, les loyer sont beaucoup mois cher, (350$ tu loue une maison avec jardin).
    Et il y a plein de boulot, c’est en banlieu que sont les plus grande zone industrielles.
    …mais bon… un backpacker prefaire bosser dans un resto du CBD 😆

    #216144
    Toothbrush Nomads
    Participant

    Perso je pense que l’exploitation des backpackers se fait surtout dans le domaine du fruitpicking, dans des petites villes de campagne qui sont de grands centres agricoles (Bundaberg et consorts).

    Quoiqu’il en soit, on a bossé à Brisbane, à Adelaide et à Marysville (petite ville du Victoria) pour notre part, le tout sans aucun problèmes.

    #216145
    Claudius
    Participant

    C’est cool de relativiser 🙂 Merci ToothBrush…

    #216146
    soleil121287
    Membre

    Ca fou un peu la flip ms au final je pense que ToothBrush a tout vrai!!! Ca me garde le sourire!!!

    Je ne suis pas encore en Australie je cpte y aller l’année prochaine, ms je ne vais pas là bas pr trouver le boulot de rêve!! ne sachant pas tro parler anglais de tte maniere ca seré un peu dur, ms le WHV est fait pour trouver d boulo de merde on va dire, ms ki permet de voyager !!

    Malheureusement le business est présent ds le mde entier. En France , des salariés se font encore exploités. l’Australie, a mon avis, est la meme. ms faut tomber o bon momen o bon endroi forcément!!
    il y a encore des gens honnetes ds la vie, jve y croire !!
    le travail ne doi surtout pas gacher le reve australien, car le reve australien a mon avis, ce sont les paysages et la vie o jour le jour !!
    le travail je men fiche un peu. bien sur fodra ke j’en trouve qd joré besoin de tunes ms bon!! PROFITER est mon but c tout !!!!

    de tte maniere, l’argent a détruit l’être humain depuis bien lgtp malheureusement!

    #216147
    antopres
    Participant

    moi la derniers fois que ji sui aller ct en 2006 et les australien trop sympa
    je metai perdu , je demande donc de l’aide il me paye le cafe me ramene en ville en taxi gratuit alors que cela couter 10 dollar au conteur, entre temp il m’aver reserve une chambre en backpaper et c pas tou non seulement il me depose devant l’hotel mais en plus il sorte aussi voulant parler au gerant de l’etablissement pour etre sur que cela se passe bien.

    vraiment moi jai adorer l’australie.

    sinon au restaurant les filles maprenai l’anglais et aussi une fois j’etais sur le pont au rock store en allant vers le casino et la de la racaille saoul devant environ 15 persone vers 3 heures du mat et bien un australien d’environ 40 ans a vu le bleme et c approcher on a parler 10 minute pour les laisser passer et puis il sen est aller.

    vraiment tres sympa

    en revanche quand je suis arriver en france a laeroport la douanieres a dit a un italien qui avait oublier c papier que quand on avais pas la tete on avait des jambe oua l’acceuil.

    aller salut et bon courage a vous.

    #216148
    Zabou
    Membre

    Voilà un p’tit moment que je n’étais pas allée sur le forum et je vois ce topic super déprimant. Je suis encore en France et je vais partir avant la fin de l’année.
    Tous ces témoignages sont assez décourageants mais je voulais avoir l’avis des Toothbrush. J’ai adoré lire leurs expériences, leurs récits de voyage et ce sont vraiment elles qui m’ont donné encore plus envie d’y aller.
    Merci les filles d’avoir laissé votre petite patte dans ce sujet et d’avoir fait la part des choses. En tout cas, je pense qu’après 2 ans là-bas (veinardes !), vous êtes à même de parler du sujet.
    Merci aussi d’avoir répondu à ma question sur le Helpexchange et je pense que c’est d’ailleurs une bonne alternative à ces soucis de boulot.

    #216149
    chaliane
    Participant

    Merci pr vos réponses, ça fait du bien de voir qu’il n’y a pas que du négatif.. Et je pense qu’il ne faut pas écouter tout ce qu’il y a écrit sur ce forum, non, il faut aller voir PAR SOI-MEME, ya pas mieux pr se faire une idée!!
    C’est ce que je me dis!
    Aller bon courage à ts ceux qui partent, et don’t worry! Moi je décolle ds 20j!!

    #216150
    antopres
    Participant

    oui c exactement ma philosophie .

    je part aussi le 11 nov de londre , j’arrive le 13 nov a 8 heure sur sydney.

    peut etre a +

    antopres@hotmail.fr

    #216151
    Karma
    Membre

    J’ai fait mon whv il y a pas loin de 3 ans et de tout ce que j’entend, c’est une réalité, c’est de plus en plus dur pour les backpackers. Il y a beaucoup de concurrence, de plus en plus de monde.

    C’est pas seulement une histoire d’employeurs qui arnaquent, faut pas tout mettre sur leur dos. Il faut aussi comprendre qu’ils en ont marre d’avoir des mecs qui disent qu’ils restent bosser 3 mois et qui se barrent au bout de 10 jours, surtout en ville. C’est souvent la raison des « No Backpackers ».

    Pour les emplois qualifiés, je ne sais pas trop mais vu la crise ça m’étonne pas que ce soit compliqué (en dehors des « classiques » boulangers, bâtiment, info… »). Pour le non qualifié il y a encore moyen de trouver mais à mon avis faut éviter les usines à Backpackers type Bundaberg, c’est l’arnaque assurée même si on y passe du bon temps. Déjà les annonces qui sont dans les managzines genre TNT c’est souvent du pipeau.

    Ca me fait toujours sourire les gens qui trouvent scandaleux les témoignages qui ne sont pas conformes à l’idée qu’ils se font de leur voyage.
    Certains galères, d’autres pas, c’est pas la peine d’annuler son voyage pour ça, il faut tenter sa propre experience. On ne joue son avenir sur 3 lignes lues sur un forum 😉 .

    #216152
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Zabou wrote:
    Voilà un p’tit moment que je n’étais pas allée sur le forum et je vois ce topic super déprimant. Je suis encore en France et je vais partir avant la fin de l’année.
    Tous ces témoignages sont assez décourageants mais je voulais avoir l’avis des Toothbrush. J’ai adoré lire leurs expériences, leurs récits de voyage et ce sont vraiment elles qui m’ont donné encore plus envie d’y aller.
    Merci les filles d’avoir laissé votre petite patte dans ce sujet et d’avoir fait la part des choses. En tout cas, je pense qu’après 2 ans là-bas (veinardes !), vous êtes à même de parler du sujet.
    Merci aussi d’avoir répondu à ma question sur le Helpexchange et je pense que c’est d’ailleurs une bonne alternative à ces soucis de boulot.

    Merci pour tout ce message, ça fait chaud à mon ptit coeur de voyageuse 😀 !

    #216153
    MrBich
    Membre

    Perso, je suis plutot content de tomber sur ce post.
    Je pars le 21 novembre pour sydney, j’ai un anglais assez limité et je compte bien l’améliorer en Oz malgrès leur accent.
    Je pars également dans le cadre d’un WHV et espère bien travailler pour financer me voyages.
    A la lecture des différents messages j’a eu un peu peur aussi mais la situation en france n’est pas bien meilleure, quand je lis que certains patrons vous ont exploités, sous payés , pris pour des noeuds… j’ai envie de dire « ah! pour changer  » parce que perso je suis commerciale en france et dans c secteur c’est trop souvent comme ça.
    Après quand vous parlez de « business backpckers » ca m’a pas trop surpris et je penses qu’ils auraient tord de nepas en profiter (ok pas de là à exploiter non plus ).
    En tout cas c’est vrai que la majorité des posts de ce forum sont plutot optimiste e montre que les cotés positifs, donc c’est bien aussi de voir à quoi on peut s’attendre.

    Qui vivra verra , et quoi qu’on en dise on ne peut que revenir plus fort d’une telle expérience.

    #216154
    caroline21
    Participant

    hello, ça fait une semaine que l’on est arrivé à sydney, et bon aprés lu ce topic, je suis assez surprise de votre comportement..
    Je pense qu’il faut remettre les choses à leur place, le WHV n’est pas fait à la base pour bosser mais pour voyager (et pour donner un exemple parfait: les toothbrush!) donc il ne faut pas vous attendre à ce que les australiens soient heureux que vous veniez leur piquer leur job! donc des petits jobs pour survivre c’est possible mais ya tjs un peu d’arnaque..mais comme partout.. ya personne qui a travaillé en restauration en France?? ou qui a fait le mais? ou les vendanges?? vous allez voir si c’est 35h et si les heures supp sont comptés..lol!!
    donc pour ceux qui viennent chercher du vrai boulot, prenez votre mal en patience et surtout avant de partir dans un pays, renseigner vous sur les métiers qui sont vraiment en manque de travailleurs! et pas le contraire!

    donc bon courage à ceux a qui il arrive des mésaventures (pas toujours drole je sais..) mais garder la tete sur les épaules et arreter de vous faire des films… pretty woman c’est un film.. pas la réalité!! 😀 :D:D

    #216155
    elodiee
    Membre

    Je ne peux que réagir à ce post…

    Mon expérience avec les recruteurs d’ici est plutôt décevante: ils ne cherchent pas à placer des candidats, mais à faire du chiffre. On n’est pas au pays des Bisounours, je sais. Ils font dans la facilité: ils préfèrent un Australien qui n’a pas tout à fait le niveau attendu qu’un étranger à qui il faut trouver un sponsorship. Pas envie de se prendre la tête! Un peu comme ces recruteurs français qui attendent le mouton à 5 pattes pendant 12 mois alors que s’ils avaient pris un mouton à 4 pattes et l’avaient formé sur le terrain, ils auraient moins perdu leur temps. Y a du monde sur le marché du travail et malgré leur approche, très friendly et décontractée, surtout quand on lit les annonces, qui seraient incongrues en français, faut pas se leurrer c’est du business!

    Avant de partir pour un an, on se renseigne. Et perso, j’ai fait pas mal de recherches, mais Internet, c’est une chose, la réalité en est une autre. Il faut être sur place pour se rendre compte de ce qui se passe.

    Figure-toi que mon métier (RH) est sur la fameuse liste des compétences qui manquent en Australie. Je n’ai donc pas franchement l’impression de piquer du boulot aux Australiens. Mais je ne suis pas venue comme le Messie, non plus, faut arrêter! J’avoue que j’ai halluciné que ce job soit sur la liste. Mais s’il y est, il y a sans doute une bonne raison. J’ai appris que les Australiens sont très pragmatiques.

    Je n’ai pas hésité trop longtemps entre le WHV et le skilled workers visa (auquel je peux candidater) parce qu’avant de m’installer à long terme ici, je voulais vivre une expérience locale, une période d’essai, en quelque sorte. Faire un petit boulot dans mon domaine, faire mes preuves, avant de passer au niveau supérieur. Alors, oui, c’est vrai, je ne fais pas du fruitpicking pour financer l’essence de mon van. Je n’ai pas de van.

    Toutes les personnes de ce forum sont là pour échanger, pas pour être jugées. Chacun cherche quelque chose de différent et de personnel dans son voyage en Australie.

    Sur ce, bon séjour et bons rêves à tous en Australie!

    #216156
    etmichel
    Membre
    elodiee wrote:
    Je ne peux que réagir à ce post…

    Mon expérience avec les recruteurs d’ici est plutôt décevante: ils ne cherchent pas à placer des candidats, mais à faire du chiffre. On n’est pas au pays des Bisounours, je sais. Ils font dans la facilité: ils préfèrent un Australien qui n’a pas tout à fait le niveau attendu qu’un étranger à qui il faut trouver un sponsorship. Pas envie de se prendre la tête! Un peu comme ces recruteurs français qui attendent le mouton à 5 pattes pendant 12 mois alors que s’ils avaient pris un mouton à 4 pattes et l’avaient formé sur le terrain, ils auraient moins perdu leur temps. Y a du monde sur le marché du travail et malgré leur approche, très friendly et décontractée, surtout quand on lit les annonces, qui seraient incongrues en français, faut pas se leurrer c’est du business!

    Avant de partir pour un an, on se renseigne. Et perso, j’ai fait pas mal de recherches, mais Internet, c’est une chose, la réalité en est une autre. Il faut être sur place pour se rendre compte de ce qui se passe.

    Figure-toi que mon métier (RH) est sur la fameuse liste des compétences qui manquent en Australie. Je n’ai donc pas franchement l’impression de piquer du boulot aux Australiens. Mais je ne suis pas venue comme le Messie, non plus, faut arrêter! J’avoue que j’ai halluciné que ce job soit sur la liste. Mais s’il y est, il y a sans doute une bonne raison. J’ai appris que les Australiens sont très pragmatiques.

    Je n’ai pas hésité trop longtemps entre le WHV et le skilled workers visa (auquel je peux candidater) parce qu’avant de m’installer à long terme ici, je voulais vivre une expérience locale, une période d’essai, en quelque sorte. Faire un petit boulot dans mon domaine, faire mes preuves, avant de passer au niveau supérieur. Alors, oui, c’est vrai, je ne fais pas du fruitpicking pour financer l’essence de mon van. Je n’ai pas de van.

    Toutes les personnes de ce forum sont là pour échanger, pas pour être jugées. Chacun cherche quelque chose de différent et de personnel dans son voyage en Australie.

    Sur ce, bon séjour et bons rêves à tous en Australie!

    +1 contre les narrow minded, tout est possible et arretez de dire ce visa est fait pour X mais pas pour Y

    #216157
    Claire15
    Participant

    Bonjour,

    Juste une petite précision pour elodie, RH c’est pas sur la liste des métiers en demande (MODL) c’est sur la liste de soccupations possibles pour émmigrer (SOL), on est bien d’accord ils sont très loin de nous attendre.

    Alors oui le WHV je suis bien d’accord c’est fait pour visiter et voyager, mais étant RH moi-même j’aurais plusieurs questions à poser pour connaître vos avis.

    1) Comment comptez vous en France revendre aux employeurs l’année voire les 2 ans passés en Australie à faire des petits boulots?
    je m’explique : partir en australie etre serveuse, fruit picker pendant un an et rentrer en france apres, on va me dire que j’ai parlé de l’anglais de base et que meme si j’ai un bac+5 je me suis mise hors circuit toute seule.
    Alors que partir et réussir à bosser dans ma branche meme quelques temps la bas enrichit mon cv et booste une carrière.
    et pourtant j’adorerai sillonner les routes commes certains d’entres vous le font à la recherche de l’unique plaisir de vivre simplement en faisant des découvertes mais je crois que le retour pro serait dur (en plus du perso aussi pour l’avoir vécu déjà une fois en visa étudiant)

    Tout ça pour dire que je ne suis pas convaincue que le retour à la vie pro sur notre plancher des vaches soit si facile que ça;(mais je peux avoir tort et là pour le coup j’aimerai que ce soit le cas)

    2) on est d’accord que la seule possibilité de rencontrer des employeurs en direct et de leurs montrer nos capacités c’est bien en étant sur le terrain! il est hyper difficile d’obtenir un sponsorship depuis la France,

    le skilled migrant visa est une procedure longue onéreuse et qui n’est pas faite pour celui qui n’est pas sure de vouloir emmigrer.

    Le visa étudiant, les études coutent cheres et on ne peut pas bosser plus de 20h par semaine.

    le stage : peu répandu en australie et la plupart du temps non remunéré

    L’expatriation via entreprise : ça c’est le sésame mais quand on est jeune on est pas prioritaire.

    Enfin le VIE : mais pour l’australie les offres ne se bousculent pas croyez moi!

    Alors oui mon post est pas sur le bon forum il le mordille seulement, mais je fais écho à ce qui est dit.
    Mais si vous avez une meilleure idée quand on a pas de tunes que de passer par un WHV pour réussir ce que je suggère dites le moi je suis preneuse.
    Je m’attends bien à galerer pour trouver du taf et je m’attends à devoir faire un travail de développement de réseau intense, mais j’ai pas de meilleure idée.

    #216158
    miammiam
    Membre

    Claire15, je suis exactement dans la meme situation que toi . J ai la crainte de ne pas pouvoir « valoriser » professionnellement mon expatriation en Australie vu que le « risque » de faire des petits jobs apparait comme élevé …

    Maintenant (et c est ce à quoi j arrive peu à peu), je crois qu on n aura jamais la reponse à notre question … à moins de partir en Oz . Je veux dire par là que dans la vie, il faut savoir prendre des risques (meme si ils paraissent elevés) et écouter son coeur et ses envies. surtout …

    Car si on ne le fait pas, on ne saura jamais . Et il n y a rien de pire que de regretter chaque jour quelque chose que l on a pas fait : « et si j etais parti, que serais je devenu blablabla ? »….

    Here we go 🙂

    #216159
    popojo
    Membre

    euh dsl mais a défaut de trouver mieux a votre retour ,vous trouverez pas pire….

    ça reste quand même un enrichissement personnel quoique il arrive

    #216160
    miammiam
    Membre

    L enrichissement personnel est incontestable … mais si t es dans la tranche 25/30 ans (periode où tu te construis ta vie professionnelle) et que tu stoppe ta carriere pro par une année voire plus de petits jobs … ca pourrait (notez le conditionnel) effrayer certains employeurs …

    Apres, comme je viens de le dire plus haut, je crois qu au final, ca ne sert pas à grand chose de ressasser cela pendant des heures .

    #216161
    Billabonguette
    Participant

    Moi je dis oui à l’enrichissement personnel !!!
    Perso, je ne suis pas du tout carriériste, j’ai bientot 30 ans et ma plus longue expérience professionnelle est d’une durée d’un an et demi… Et je m’en fout ! Je vis comme ça, on ne vit qu’une fois, je ne veux pas avoir de regrets, on peut mourir dans 10 jours !!! LOL !
    Je m’en sors toujours très bien, je suis débrouillarde et j’arrive à me trouver des jobs sympas ! La vie me mènera ou elle voudra ! 🙂
    Ok me direz vous, on en reparle dans 10 ans…. lol

    Bref, pour les branchés de la vie professionnelle, si vous avez peur du retour en France, réfléchissez bien avant votre départ… Ca peut être à double tranchant… Mais si vous ne voulez pas avoir de regrets, PARTEZ !!!
    Et tant pis si vous ne trouvez pas le job de vos rêves en Oz, vous pourrez toujours voyager en Europe ! (on a de la chance d’être européen, croyez moi !) Et puis, quelqu’un de très débrouillard et kinenveu, retombera toujours sur ces pattes !!!

    Ok, ça parait peut-être utopique ce que je dis, mais je suis comme ça et je positive toujours !!!

    A bon entendeur…

    Cheers
    🙂

    #216162
    Isshin
    Membre
    Billabonguette wrote:
    Moi je dis oui à l’enrichissement personnel !!!
    Perso, je ne suis pas du tout carriériste, j’ai bientot 30 ans et ma plus longue expérience professionnelle est d’une durée d’un an et demi… Et je m’en fout

    Entièrement d’accord avec toi, et plus ou moins dans la même situation, j’ai 4 ans de « carrière » de graphiste derrière moi dont 1 en étant mon propre patron, ça pouvais m’emmener vers une avenir pas mal, mais je m’en tape 🙂
    à 27 ans je claque tout parce que la carrière c’est pas pour moi 😉

    Ensuite je comprends que certains soient déçus par rapports à leurs attentes, surtout si vous comptiez bosser dans la même branche qu’en france
    Je suis aussi un peu stressé d’entendre que la crise arrive en australie, mon choix s’est porté sur ce pays parce que justement je pensais plus ou moins « passer à travers » mais bon, faut pas se leurrer, le monde va être bancale quelques temps, je souhaite aux frenchies (moi y compris ^^) une belle expérience et beaucoup de rencontres, pensez que la galère serait la même en france, mais là vous êtes dans un pays sympa qui vous change de l’ordinaire, n’oubliez pas d’en profiter 🙂

    je vous remercie tout de même de nous prévenir que non, c’est pas la fête tous les jours, et qu’il va falloir se battre un peu pour y arriver 😉

    #216163
    LeFibs
    Membre

    OUhou

    je suis arrivee a melbourne il y a une semaine, le but de mon whv, c’etait de faire des ptis boulot a melbourne ( dans les surbubs surtout) et voyager aussi selon les rencontres que j’allais faire et les opportunites.
    Je suis quand meme inquiete suite a ce post. Je sais qu’il faut voir par soi meme et se faire sa propre idee, mais etant venue seule ici, et ayant laisser bcp de choses derriere moi en france, je flippe pas mal.

    En gros je suis prete a faire des pti boulots , mais je manque d’experience en pti boulots justement :/ , j’ai toujours bosse dans ma branche (meme si c t tres galere aussi en france)….
    Enfin bref, si y’a des conseils qui trainent, je suis preneuse 🙂

    #216164
    Billabonguette
    Participant

    Coucou !

    Pas besoin de grande expérience dans les petits boulots…
    J’ai vécu en Irlande et je ne parlais pas bien anglais, j’ai trouvé des jobs style plonge dans les restaurants, ramasser les plateaux repas dans les cantines d’entreprise, une copine à moi avait trouvé en manutention…

    Va dans les agences d’interim avec un CV… Inscrit toi dans un max d’agence et harcèle les pour trouver du taf ! Ils vont voir que tu en veux…
    Et souvent ça porte ses fruits !!!
    Je ne suis pas encore en Oz mais je pense que ça fonctionne pareil partout…

    Bizzzz et courage !!!

    #216165
    gnomette
    Membre

    coucou,
    je pars le 17novembre et tout ce qui se dit me fait un peu flippé mais si je sais très bien que l on n attire pas les événements et les gens par hasard!
    est ce que vous avez quelque conseils a donner pour éviter de se faire arnaquer dans le fruit piking, moi j aimerai travailler dans les road house(je ne trouve pas d adresses pour leur écrire sur le net) et les auberges de jeunesse, est ce faisable dans la réalité?je me dis que pour commencer c est peut être pas mal(en fait) de m imerger dans une famille(pour améliorer mon anglais!); il y at il des sites où l on peut contacter des familles gratuitement

    merci d avance pour toutes vos réponses
    avec le sourire
    gnomette

    #216166
    Claire15
    Participant

    Hello

    Je reviens vers vous concernant le thème abordé : oui trouver des petits boulots doit être même aujourd’hui du domaine du possible, certes je suis partie en 2004-2005 soit bien avant les évènements actuels.

    Trouver du travail à cette époque n’a pas été difficile mais je ne dirai pas que c’était facile non plus. Soit je ne restais pas assez longtemps, soit le nombre d’heures que proposait le café/restaurant était trop nombreux pour mon visa étudiant.

    Apres je pense aussi que tout ça est une question de projet personnel et professionnel, la plupart d’entre vous souhaitent visiter l’australie et faire des petits boulots ça je pense que c’est possible.

    Cette parenthèse dans votre vie d’étudiants et une excellente idée et m’a personnellement très fortement enrichie.

    Mais je ne suis plus étudiante.

    Pour les quelques autres qui comme moi ont d’autres ambitions, rechercher un sponsor et se bâtir une expérience professionnelle valorisante, le jeu n’est pas le même.

    Découvrir le pays, me plonger dans la différence interculturelle, apprendre l’anglais, faire des petits boulots pour moi ça c’est déjà fait. aujourd’hui j’ai 26 ans et je vois les choses sous un autre angle.
    J’ai toujours envie de voyager, de faire de nouvelles rencontres de découvrir mais professionnellement le besoin d’un vrai job qualifié correspondant à ce satané Bac+5 que je viens enfin de terminer est important.

    Alors voila le message final c’est soit vous voyez ce voyage comme une parenthèse découverte
    Soit vous avez un projet de vie derrière et là au regard des témoignages de mes nombreux amis australiens, je peux dire que c’est chaud patate.
    Et perso je vais désormais me tourner vers le VIE, surement pas en australie d’ailleurs car les offres sont hélas rares, mais peut etre à Singapour ou aux états-unis afin de pouvoir enfin faire comprendre aux recruteurs australiens que je suis une vraie necessité pour leur business!!!

    Good day mates! enjoy your trip and no worries!!!!

    Miamm, tu t’inquiètes de trouver du travail qualifié en Australie, mais si j’ai bien lu tu es comptable c’est un métier en demande en OZ, tu ne devrais pas avoir de soucis.

    #216167
    popojo
    Membre

    le VIE c’est quoi ?

    #216168
    Claire15
    Participant

    Le volontariat en entreprise, sot des missions professionelles à l’étranger pour les jeunes jusque 28 ans.

    #216169
    caroline21
    Participant

    alors je pense que mon post a été mal interprété, je ne juge personne,oula loin de la… je dis juste qu’il ne faut pas attendre trop de chose avec un visa comme le WHV, puisqu’a la base il est fait pour voyager et découvrir l’Australie pas pour trouver un vrai boulot, donc normal qu’il n’ai pas envie de se prendre la tête.. mais ça c’est comme partout..

    #216170
    Anonyme
    Inactif

    Voici un extrait d’un article de NINE MSN AUSTRALIA paru le 31 octobre 2008 : « Prime Minister Kevin Rudd says he is confident Australia will avoid a recession despite predictions of rising unemployment and the global financial crisis hurting other countries. » La suite de l’article : http://news.ninemsn.com.au/article.aspx?id=658694

    #216171
    oziangi
    Participant

    Moi perso je ne suis jamais venue en WHV car mon but justement, c’était 1/ d’enrichir mon expérience professionnelle pour postuler pour 1 M2 en France, et de 2/ de repartir une fois mon M2 en poche pour m’installer…

    Je suis donc venue 2 fois en stage (Sydney + Adelaide), le 1er pas rémunéré (enfin si mais $200 par mois tu ne vas pas loin!) et le 2e rémunéré…

    Je ne pense pas être une veinarde ayant trouvé la perle rare pour autant, j’ai juste bien ciblé mes recherches, ie entreprises françaises ayant une branche en Australie (ça c’était mon 1er stage, Maison de la France qui est l’Office du Tourisme Français mais il y a aussi les Alliances Française, Peugeot, Air France, Club Med et d’autres, voir le site de la CHambre du Commerce Franco-Australienne)…

    Ou entreprises australiennes ayant un marché en France (ça c’est plus rare)… Mon 2e stage je l’ai donc fait chez Roadsign, les petits panneaux jaunes, donc le plus gros marché est la France aprés l’Australie, et je suis maintenant sponsorisée par l’entreprise…

    Bref tout ça pour dire que si vous cherchez vraiment l’expérience pro voire une opportunité de s’installer, plus que le voyage et la découverte (qio est á mon humble avis tout aussi enrichissante car on apprend la débrouille, l’esprit d’initiatives etc), il vaut mieux avoir quelque chose de concret avant de partir et quelques économies aussi, et ne pas se dire j’y vais et on me proposera le boulot de mes rêves, car non les patrons Australiens ne vous attendent pas les bras ouverts!

    Cheers!

    #216172
    Niala
    Membre

    Le deuxième ou troisième sujet de 5-6 pages plutôt intéressante que je vois.
    et c’est plutôt très bien de redescendre sur terre, mais j’imaginai pas a ce que je lis, la chose aussi pire que ça.

    Au niveau du travail je ne me faisais même pas d’illusion, je ne m’attendais pas mieux que de la plonge et du fruitpicking, pas trop de responsabilité impek et basta.

    C’est marrant tous ça aout dernier on en parle avec deux amis de partir se taper une année de vradrouille, l’autralie, c’est bien sauvages, vaste, le whv a l’air d’etre une superbe bonne opportunité, pourquoi pas.
    décembre environ, on débute la planification, je commence a sérieusement me dire que je suis jeune, j’ai 23 piges pas de travail fixe, juste une bonne appart. allez tentons l’aventure ça serais trop con de ne pas essayer.
    On a passer ces trois dernier mois a se préparé, chaque semaine petite réunion pour mettre au point, on est chaud comme la braise. départ septembre 2009.
    On est tous directement dans l’idée, trouver des boulots a la con, ramassage de fruit. plonge … qu’importe, de quoi manger du riz, squatter un terrain pour les tentes, et tracer notre route, tchao les grandes villes, on veux de l’espace et être peinard, puis les gens sont plus véridiques hors grosses villes donc surement plus intéressant pour découvrir la culture. (un petit hôtel, auberge et un resto de temps en temps ne sera pas du luxe tout de même).
    On est tous asser débrouillard pour le boulot et les recherches qui tourne en rond pendant un moment on connais. Seul hic apparemment, nous aurons juste un billet aller, mais tous de même 3000¤ chacun (nous serons deux) et un anglais lycée voir plus pour mon collègue. on sera se faire comprendre j’imagine.

    Puis il y a une semaines j’ai calculé l’histoire autrement en faite, du moins j’ai réfléchi a une autre vision de la chose. Je me suis dis punaise, mais je lâche mon appart et le peu que j’ai pour aller me faire prendre pour de la merde, et finalement se retrouvé en galère au bout d’un mois dans le pire des cas et rentré avec presque plus rien, hum…
    On savais trés bien que ce visa n’est pas une invitation, mais plus un bon buisness mais c’est donnant donnant quelques part. on viens squatter bon ben de toute façon on veux juste de quoi manger et part la suite payer le retour tant mieux si il s’en foute plein les poches, mais une chose ne va pas.

    Au final claquer tous ce pognon durement gagner pour ça, puis maintenant que je lis pas mal d’expériences ou t’es vraiment pris pour un imbécile (pas pour la paye misérable mais plus parce que c’est ouvertement boss petit et t’aura ton carreau de chocolat), exploité a fond, voir defois sous payer et tu te fais avoir en beauté par le fermier qui arrive avec la banane jusqu’au oreilles, va te filer tes pauvres 10$ la journée.
    Ajouté a ça la petite crise existentielle a l’arrivée que bon nombre de personnes a du avoir, nouvelle vie etc.
    C’est finalement la prise de conscience ou tu dois te sentir très bête.

    Donc au final je sais plus trop comment voir les choses, je suis plus vraiment chaud de l’histoire et commence a trouver mon projet complètement stupide.
    C’est pas forcement une histoire financière, on est pas la pour se sortir un jackpot mais moralement il y a quelque chose qui ne va pas.
    Je ne dis pas non plus qu’il ne dois y avoir aucune galère, au contraire se sortir les doigts du cul ne peu que pimenté un peu plus seulement j’ai plus l’impression de partir au suicide pour me lourder méchamment comme un novice.

    Désolé si je post vous parait haineux (aucune haine envers l’australie au quoi que se sois hein 😀 ), mais ce n’est pas le but ni même la pensée, juste une interrogation qui viens de tilter telle l’ampoule au dessus de la tête dans les dessins animée.
    C’est bien de pouvoir partager ces avis un peu plus réalistes pour ceux qui y sont, et mieux préparé les futurs arrivant comme vous le faites sur ce sujet.
    Je me fais peux être de gros apriori, préjugé bien moisi (des mauvaises expériences, yen a partout faut pas non plus se leurrer et puis heureusement a l’inverse ça se passe très bien pour pas mal de monde, mais tous ça c’était généralement ya 2 ans environs), mais un projet de ce style, donc un bon road trip que j’avais en tête depuis 2-3 ans, ça m’embêterais beaucoup que ça foire aussi bêtement et je compte pas partir les mains dans les poches tête baissé non plus.

    Bref … grosse hésitation au final.

    #216173
    badimoin
    Participant

    je pense qu’il est difficile de se faire un avis sur ‘laustralie, en lisant ts les temoignages… qui pourraient influencer ton choix,

    je peux que te dire fonce.. sur tes premieres convictions… pour ne pas le regretter plus tard

    voilou

    #216174
    Damienroadtrip
    Participant

    ce qui faut se dire surtout, quand tu es sur tel ou tel forum et que tu lis tout ca, c’est qu’en regle général, quand tout se passe bien pour toi et que c’est le bonheur… tu profites et va pas relater tout ca sur un forum

    tout ca pour dire que si la tendance via ce site est au pessimisme, c’est aussi parce que les gens qui viennent prévenir (gentillement d’ailleurs c’est cool) de tel ou tel arnaque sont ceux pour lequel l’expérience s’est mal passé…

    Ceux pour qui tout roule sont au soleil en train de prendre une biere gagné apres leur journée de travail 😛

    #216175
    badimoin
    Participant
    Damienroadtrip wrote:
    ce qui faut se dire surtout, quand tu es sur tel ou tel forum et que tu lis tout ca, c’est qu’en regle général, quand tout se passe bien pour toi et que c’est le bonheur… tu profites et va pas relater tout ca sur un forum

    tout ca pour dire que si la tendance via ce site est au pessimisme, c’est aussi parce que les gens qui viennent prévenir (gentillement d’ailleurs c’est cool) de tel ou tel arnaque sont ceux pour lequel l’expérience s’est mal passé…

    Ceux pour qui tout roule sont au soleil en train de prendre une biere gagné apres leur journée de travail 😛

    exacte, je dis pas mieux 😉

    #216176
    Toothbrush Nomads
    Participant

    Je trouve dommage de se concentrer sur une minorité d’expériences négatives (voire catastrophiques) avant de partir, et je pense que cela traduit plutôt une réalisation de l’imminence relative du départ qui entraîne un gros coup de flippe qu’on peut souvent résumer en quelques mots : peur de l’inconnu.

    Après, c’est à chacun de voir ce qu’il fait avec cette peur. Certains vont l’affronter et en ressortir grandi. Pour d’autres, c’est une sirène d’alarme leur signifiant qu’au fond, ils ne sont peut-être pas prêts pour l’aventure… dans un cas comme dans l’autre, je ne suis pas sûre que ça ait réellement à voir avec les expériences vécues par autrui en Australie, mais plutôt avec l’état d’esprit de la personne concernée 😉

    #216177
    Niala
    Membre

    Salut, bon voila j’ai mon billet, et mon appart est laché finalement j’y vais, il me reste 4 mois pour mettre des sous de coté sachant que j’ai deja mes 3000¤ et mon pote aussi. on est en gros peaufinage de details pour se construire un solide pied d’estale du trip, comme ça on pourra se faire « du gros arrache » la conscience tranquille 😀

    Je vais pas rentrer dans de grande phrase, je vais tenter puis c’est tout, tanpis pour la situation actuellement économique, de toute facon je galere deja en ce moment pour aligner 2-3 semaines de boulot/mois.

    Wait and see puis c’est tout 🙂

40 sujets de 41 à 80 (sur un total de 91)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles