17.1 C
Sydney
20 avril 2024

besoin d’un coup de pouce

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #59448
    scilly
    Membre

    bonjour!j’ai 22ans, je suis actuellement étudiante à rennes , je termine ma licence en mai prochain et je ne sais pas trop quoi faire de ma vie!!? 🙄 j’ai toujours rêvé de partir en australie(5mois environ) et je me dis que c’est le moment ou jamais!je bosse en restauration cet été en france pour etre sur d’avoir suffisament d’argent pour réaliser ce projet, j’ai déjà mon passeport et je pense prendre un visa working holiday, après j’ai très peur de tout quitter, de partir seule, peur de ne pas trouver de travail une fois sur place ( j’aimerai aller a sydney) peur de ne pas trouver des étudiants avec qui partager un appartement…donc s’il y en a parmis vous qui sont en mesure de me rassurer j’en serai ravis!!!pour me faire part de leurs experiences, me donner des conseils, des contacts fiables, ou juste des petits tuyaux!!merci d’avance!

    #273212
    LauraB12
    Membre

    Salut, tu n’es pas la seule à te poser tant de question ! Au début tout le monde se pose se genre de question et sur ce forum tu trouveras toute les réponses à tes questions !!! Je compte également partir en Australie avec le même visa (moi pour un an), entre octobre à janvier ! Je me pose également beaucoup de question mais à ce qui se dit dans le forum il est tres facile de partir seule (en tout cas sans organisme) et de trouver logement et travail rapidement ! Bonne chance à toi ! N’hésite pas si tu as d’autre questions !

    #273213
    legenie
    Membre

    hello je compte partir aussi seul et j’ai très peur de cela

    #273214

    ello Scilly !
    l’aventure se tente 🙂 en plus comme tu le remarques, c’est l’occasion ! fin d’études pas encore bossé… fonçes !!
    tu trouveras toujours sur place des conseils, des bonnes rencontres, des gens motivants. à mon avis si ta vie se passe bien en france, il n’ya aucune raison pour que tu te « foires » en oz !! et au pire, tu rentres avant, il n’y a aucune honte à revenir d’un si loin périple. au moins tu auras tenté l’expérience, et tu en apprendras déjà bien plus sur toi 🙂
    fais toi plaisir, écoutes ton coeur et prends ton courage à 2 mains (et 2 pieds… private joke lol) 🙂 la vie, c’est surtout une question de courage et d’opportunités à saisir 🙂

    #273215
    Rey92
    Membre
    Go’Oz wrote:
    au moins tu auras tenté l’expérience, et tu en apprendras déjà bien plus sur toi 🙂
    fais toi plaisir, écoutes ton coeur la vie, c’est surtout une question de courage et d’opportunités à saisir 🙂

    +1

    #273216
    scilly
    Membre

    merci bcp a ceux qui m’ont répondu et surtout a « go’oz » !! ton message m’encourage bcp! 🙂 et me remotive pour réaliser mon projet!!quitte a revenir plutot il est vrai au moins j’aurai tenter c’est fabuleuse experience!!!alors affaire a suivre!!!à bientôt!

    #273217

    No worries… 🙂
    « à l’auberge de la décision, les gens dorment bien » dixit un proverbe d’asie
    J’aurais tendance à dire peu importe le choix que tu fasses (même si attention il ne faut tout de même pas faire n’importe quoi…) tant que celui ci te conviennes 🙂
    Partir en Oz n’est pas une obligation, un truc à faire à tout prix ! Il faut en avoir réellement envie 🙂 Après si tu as l’envie, tu auras la force de soulever des montagnes et te frayer ton propre chemin 😛
    Plus sérieusement, prépare ce voyage, renseignes toi sur ce qui t’attends là bas, à la limite si tu n’es pas sûr de vouloir partir un an, essaye d’y aller en vacances 2-3 semaines (je sais les billets sont relativement chers… mais on a qu’une vie !!) pour avoir un aperçu. Bref mets toutes les chances de ton coté ! Et puis comme je te disais, c’est une excellente école de la vie, une expérience qui vaut le coup et aux risques limités malgré tout 🙂
    Une dernière chose… ce qui compte c’est ta vie pas l’avis des autres 😉
    Ce que je peux dire là pourra te paraître « bien » mais il faut que tu fasses toi, ton propre choix, en fonction de tes capacités et de tes envies 🙂
    Bon courage !!!! 🙂

    #273218
    Marie So
    Membre

    bonjour à tous,

    j’ai envie de rebondir à ce que dit Scilly.
    J’ai l’impression de me retrouver un peu en toi. Je m’explique.
    J’ai 24 ans et un boulot super sympa. Je suis ingénieur qualité achats et je suis amenée à voyager, certes dans des pays à bas couts (slovaquie, chine, turquie…). bref j’ai une situation bien et je commence dans la vie.

    A coté de ça, j’aime l’aventure, découvrir d’autres cultures, d’autres gens… ce gout de l’aventure a commencé par la participation à des chantiers de volontaires durant mes vacances d’été…

    Donc comme tu peux le voir Go’ Oz, je ne susi pas tout à fait dans la situation de Scilly. J’ai un boulot ici et un copain qui veut partir un an.

    Partir n’est pas le problème, je demande que ça mais qu’est ce qu’il passe après????
    je ne suis pas rassurée sur le retour. comment ça se passe? comment cette aventure est comprise par nos chères entreprises française?? car il faut bien savoir qu’il faut de l’argent pour vivre donc faut bosser, on peut pas trop y couper!!!!
    Go oz, tu dis  » faut pas faire n’importe pas ». dans mon cas, sur le point personnel je m’enrichis, mais honnetement, sur le plan professionnel (que j’ai deja commencé vu que je suis en CDI chez valeo) … je perds franchement.

    alors est ce que certains sont deja partis en OZ 1 an en ayant un CDI en france avant de partir. si c’est le cas, raconte moi ton retour histoire de me rassurer une bonne fois pour toute.
    Aujourd’hui, la solution qui me rassure est de demander un congé sabatique à mon entreprise qui m’emploie actuellement.

    Me voila toute pleine de questions …
    Merci d’avance à tous!!!

    #273219
    Piou-Piou
    Membre

    Salut Marie So,

    Je me suis posée aussi ces questions là car j’étais dans la même situtation que toi. J’avais fini mes études, obtenu un CDI à Montpellier à la suite de mon DESS, un bon boulot qui me permettait de faire pas mal de choses, bref tout pour être heureuse 😉 Finalement j’ai décidé de partir!

    Je n’ai pas choisi l’option WHV, par peur du retour comme toi, je ne savais pas exactement comment le valoriser donc j’ai choisi de faire un master. Depuis mon arrivée, j’ai rencontré des personnes en WHV et finalement il y a vraiment moyen de le mettre en avant sur le CV.

    Je ne regrette absolument pas ma décision, je n’appréhende pas vraiment mon retour parce que tu gagnes sur tous les plans (anglais, confiance en soi, débrouillardise lol, etc.) et je pense qu’un DRH n’y est pas insensible…
    Je ne peux pas répondre à 100% à ta question vu que je suis toujours en Australie mais je suis sûre qu’il y a de nombreux exemples qui prouvent que cette expérience n’a que des conséquences positives.

    #273220

    Perso je dirais « qu’après »… la vie te paraîtra beaucoup plus simple !!!
    Enfin j’espère !! En vivant via le whv, j’espère que tu prendras conscience qu’il y a beaucoup de boulots sympas qui te permettent de bien vivre, de vivre comme tu ne l’aurais imaginé. Entends par là que d’autres horizons peuvent s’ouvrir à toi 🙂 Je ne crois pas que le fait de partir un an soit pénalisant pour un cv. Au contraire. Je serais à la place d’un recruteur, je préfèrerais quelqu’un qui a osé partir un an à l’étranger à quelqu’un qui est resté 6 mois au chômage en attendant de trouver un job (attention je ne blâme pas celui ci… bien au contraire, c’est une situation difficile pour les jeunes diplomés de nos jours). Tu peux tout simplement dire que tu sais qu’avec le papy boom des postes vont se libérer prochainement et qu’en attendant, tu as voulu profiter de l’occasion pour t’ouvrir un peu, te montrer de quoi tu es capable ! En plus tu vas revenir avec un meilleur niveau d’anglais !! Que demander de plus 🙂 Perso je ne suis pas dans la même situation car mon domaine c’est le tourisme… donc j’ai pris peu de risques de ce coté, même si j’aurais pu rester en France et avoir un joli poste à la clé, et qu’aujourd’hui je repars à zéro, dans un nouveau job. Mais là aussi, le fait d’être parti, d’avoir progréssé en anglais est très bien vu par les recruteurs !! D’autant qu’à mon retour je suis resté des mois sans rien faire (coz problème de santé) et qui génaît parfois des recruteurs… mais on arrive toujours à s’en tirer 😉 Il y a différentes façons de justifier un tel voyage. Et je suis certain que tu en trouveras une pour en ressortir valorisée.

    De plus, un conseil, pour ceux qui quittent un travail, essayez de rester en bon terme avec votre employeur. Expliquer leur votre envie de partir un an essayer une nouvelle vie. Si vous tenez vraiment à ce job, tentez de négocier votre retour. Si vous êtes apprécié, l’employeur ne devrait pas vous le refuser. C’est dans l’intérêt des deux parties, même si vous le « plantez » un an. Il s’y retrouvera s’il est un tant soit peu intelligent, généreux et je dirais « humaniste ». Le bon travailleur mérite un bon employeur tout comme le bon employeur mérite un bon travailleur 🙂 Changez en sinon… (je sais c’est facile à dire… 😆 )

    Enfin je terminerai par ceci. A force de voyager et voir ce qu’il se passe en dehors de ce beau pays qu’est malgré tout la France, je dirais qu’on commence à avoir du recul sur sa propre condition de vie. Voir une image à la télé d’une famille qui crève la faim et se retrouver un jour à coté n’est pas du tout la même chose. Vous relativiserez ensuite votre propre existence. Vous vous surprendrez surement à vous satisfaire de beaucoup moins de choses qu’avant. Vous apprendrez à profiter un peu plus de chaque instant en souvenir de ces moments où vous avez galérer, en souvenir des ces gens malheureux qui ne connaîtront jamais ce que vous connaissez… Vous plaindrez les gens cupides, foncièrement méchant, malhonnêtes, profiteurs etc… Aujourd’hui encore je me demande comment des gens peuvent, autour de moi, autant râler, ne pas se montrer sympa envers autrui etc… Nous sommes, en Europe, les enfants « gatés-pourris » du monde. J’en fait partie malheureusement aussi. Et nous ne nous rendons pas assez souvent compte des caprices que nous nous subissons. Là où je veux en venir, c’est que par le fait de voir ailleurs, on vit mieux à son retour. Enfin chacun le devrait. Certes l’Australie n’est pas non plus le meilleur pays pour apprendre de la vie, mais c’est un bon début 🙂
    Bref, ma morale, Voyagez et vous Vivrez !!! Pendant et surtout, après 🙂

    En aucun cas un tel voyage de ne devrait vous pénaliser au regard d’un employeur… 🙂

    #273221

    oooops je viens de m’apercevoir que c’était un peu long… 😆

    en résumé:

    Bref, ma morale, Voyagez et vous Vivrez !!! Pendant et surtout, après 🙂

    En aucun cas un tel voyage de ne devrait vous pénaliser au regard d’un employeur… 🙂

    😆 😆

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles