19.8 C
Sydney
28 février 2021

assedic…

  • Ce sujet contient 59 réponses, 22 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par elodie31, le il y a 12 années.
  • Créateur
    Sujet
  • #52736
    kam93160
    Membre

    Voilà je suis en CDD qui s’arrete le 31 aout et je pense partir en septembre, vu que je vais avoir le droit aux assedic, je me demandais si j’y aurai le droit tout en etant en australie?



    a sydney depuis le 10 sept ... so amazing :-D
Viewing 19 replies - 41 through 59 (of 59 total)
  • Auteur
    Réponses
  • #240575
    marmotte2912
    Membre
    christelle31nimes wrote:
    all wrote:
    Moi quand j’étais en France et inscrite, il fallait que je sois « en recherche active d’emploi et disponible » donc pour moi ce ne sont pas des éléments variables.
    Peut être que depuis un an les choses ont changé, mais si tu ne changes pas ton adresse, tu actualises toujours ta situation en indiquant demandeur d’emploi, et qu’ils te proposent une offre tu fais quoi ?
    Il me semblait qu’on ne pouvait pas refuser les offres indéfiniment, peut être cela aussi a changé.
    Moi je les ai prévenu que je partais à l’étranger et cela a entraîné la suspension de mes droits.
    Selon ce que j’avais compris et selon moi, on ne peut pas partir 1 an en australie et continuer à bénéficier des allocations assédics, ce que pour ma part je trouve logique.

    +1, Il faut etre en recherche active et disponible en France. Quoi qu’il en soit, tu as un rdv mensuel obligatoire avec un conseiller ANPE, je ne vois pas comment tu vas le faire depuis l’Australie? Si tu ne te presentes pas au RDV, tu seras radié.
    Le mieux est donc de déclarer les 35 jours de congés puis mettre en stand by les droits pour les reprendre si besoin est au retour d’Australie.

    Ben ça revient à ce que j’ai dit tu te mets en stand by et point à la ligne à quoi bon utiliser tes 35 jours.



    #240576
    marmotte2912
    Membre
    all wrote:
    Moi quand j’étais en France et inscrite, il fallait que je sois « en recherche active d’emploi et disponible » donc pour moi ce ne sont pas des éléments variables.
    Peut être que depuis un an les choses ont changé, mais si tu ne changes pas ton adresse, tu actualises toujours ta situation en indiquant demandeur d’emploi, et qu’ils te proposent une offre tu fais quoi ?
    Il me semblait qu’on ne pouvait pas refuser les offres indéfiniment, peut être cela aussi a changé.
    Moi je les ai prévenu que je partais à l’étranger et cela a entraîné la suspension de mes droits.
    Selon ce que j’avais compris et selon moi, on ne peut pas partir 1 an en australie et continuer à bénéficier des allocations assédics, ce que pour ma part je trouve logique.

    Ce sont des éléments variables dans le sens où ta mobilité géographique est un dépendante du contrat proposé, de ton moyen de locomotion et de tes finances. Ta disponibilité l’es aussi dans le sens où si tu es en formation tu es toujours demandeur d’emploi mais avec un maintien de tes paiements. ceci est toujours fonction du rapport que tu as avec ton consieller quoiqu’on l’en dise.



    #240577
    all
    Participant
    Résident

    des choses m’échappent…
    donc si j’ai bien compris, on peut dire à son conseiller voilà je pars en Australie pour chercher à m’expatrier, je compte y apprendre l’anglais, je suis tout à fait disponible pour travailler (mais en Australie) et continuer à percevoir ses indemnités ?
    et ben les choses ont changé alors, parce que lorsque je suis partie mon anpe ne me proposait pas de boulot en Australie et en partant en australie ça engendrait automatiquement une suspension de mes droits.



    "La vie est belle, et pleine de potentiel" Pour ceux et celles qui ont un iphone/ipod touch/ ou ipad on teste des appli et on est payé en échange ?
    #240578
    TNZ
    Membre
    Autre...
    Age: 36

    J’ai un RDV lundi, j’essaie de penser à leur demander…



    Petit guide pour préparer son voyage en Oz. Après 1 a
    #240579
    jpto
    Membre
    Age: 42

    Salut,

    Si tu ne passe pas plus de 2 ans hors Zone Europeene,que tu les a prevenu de ton depart pour l’etranger,tu es dans ton droit de retoucher les assedic lors de ton retour en France.

    Sinon tu peux egalement ne pas les prevenir !!! No risk ,no fun ah !!!



    "Nous vivons pour comprendre le Monde et ses merveilles.Le reste n'est qu'Attente" http://www.jpto.kikooboo.com http://www.jpto.over-blog.com (Si vous aimez le Poisson !!!)
    #240580
    marmotte2912
    Membre
    jpto wrote:
    Salut,

    Si tu ne passe pas plus de 2 ans hors Zone Europeene,que tu les a prevenu de ton depart pour l’etranger,tu es dans ton droit de retoucher les assedic lors de ton retour en France.

    Sinon tu peux egalement ne pas les prevenir !!! No risk ,no fun ah !!!

    tout à fait d’accord avec ce message.



    #240581
    TNZ
    Membre
    Autre...
    Age: 36

    Enfin bon perso j’ai passé un peu de temps à l’étranger (de septembre 2006 à septembre 2008 j’ai passé 20 mois hors de France) et les périodes à l’étranger ne sont pas du tout « suspentatoires » au niveau des droits ASSEDIC…



    Petit guide pour préparer son voyage en Oz. Après 1 a
    #240582
    lucchio
    Membre
    Autre...

    perso j’ai passé 2 ans en australie (de janvier 2006 à décembre 2007) quand je suis parti j’ai mis mon dossier en stand bye en leur expliquant le pourquoi de la chose de ce voyage. quand je suis revenu j’ai réouvert mon dossier et pu bénéficier du chômage le temps de retrouver un emploi.



    http://www.revenusupplementaire.fr
    #240583
    marmotte2912
    Membre

    2. Expatriation hors EEE
    Vous serez tenu de cotiser au régime du chômage de votre pays d’accueil. Cependant, sachez que si votre employeur a son siège en France, il est tenu de vous affilier au système français d’assurance chômage. Par contre, si votre entreprise est étrangère, elle peut vous affilier au régime volontaire du GARP (Groupement des Assedic de la région parisienne) et s’acquitter des cotisations. Mais ce n’est pas une obligation. A vous de négocier ce point avec votre employeur. Si celui-ci refuse, vous pourrez adhérer à titre personnel.
    ¤ Affiliation collective via votre entreprise : votre employeur effectue les démarches directement auprès du Garp.
    ¤ Affiliation individuelle : vous devez effectuer votre demande d’adhésion individuelle avant votre départ ou dans les 12 mois qui suivent si votre contrat de travail est encore en vigueur. Vous payez vos contributions au Garp chaque trimestre du premier au dernier jour d’activité professionnelle. Le montant des cotisations est calculé sur l’ensemble des salaires bruts plafonnés, convertis en euros sur la base du taux officiel de change en vigueur lors de leur perception. A savoir, en souscrivant de manière individuelle, en plus de la charge salariale, la charge patronale sera également à votre charge.
    Pour bénéficier des allocations chômage, vous devez vous inscrire comme demandeur d’emploi dès votre retour en France, et à l’Assedic en France dans les 12 mois qui suivent votre perte d’emploi. Le montant de vos allocations chômage sera calculé en fonction de votre âge et de la durée de votre travail.

    3. Autres situations
    Vous avez omis de vous affilier au GARP, si vous êtes au chômage de retour en France, seule une allocation d’insertion est accordée sous conditions, vous pourrez prétendre au RMI un an après votre retour.
    Vous démissionnez de votre emploi en France pour suivre votre conjoint expatrié ? Il s’agit d’un cas de démission légitime et vous pouvez bénéficier des allocations chômage à votre retour en France. Pour cela, il faut vous inscrire comme demandeur d’emploi en France ainsi qu’à l’Assedic dans les 4 ans qui suivent la fin de votre contrat de travail.
    Vous aviez ouvert des droits au chômage en France et avez vécu au sein de l’EEE ou en Suisse sans y avoir travaillé ? Vous pouvez bénéficier de la reprise de ces droits si le délai de déchéance est respecté (durée d’allocation + 3 ans).

    Adresses utiles :
    Garp (Groupement des Assédics de la Région Parisienne)
    Réception : 14, rue de Mantes, 92700 Colombes / Adresse postale : TSA 10107, 92891 NANTERRE Cedex
    tél. : 01 46 52 97 00 / fax : 01 46 52 26 23
    site internet : http://www.assedic.fr / expatries@garp.unedic.fr
    Assedic : http://www.assedic.fr

    source : http://vivrealetranger.studyrama.com/article.php3?id_article=692

    voilà des infos bien utiles et vérifiés

    Hind



    #240584
    marmotte2912
    Membre
    pelipe wrote:
    Salut,
    En fait tu peux les toucher mais seulement trois mois ce qui me parait qd même cool. Tu vas avoir ton premier rendez-vous dès ton inscription mais tu leur dit pas que tu pars. Ils vont te dire qu’il te laisse tranquille pendant trois mois. Et après au bout de trois mois ils vont te convoqué; et là vu que tu seras en Australie ils vont te radier car tu ne pourras pas y aller mais en aucun cas il ne te retirerons ce que tu as touché.
    Have a good trip.

    VOICI DES INFOS QUI VONT EN ECLAIRER PLUS D’UN :
    1. Au sein de l’EEE et de la Suisse
    Vous ne pourrez pas vous affilier au régime d’assurance chômage français, mais un règlement communautaire assure la coordination des différents systèmes d’assurance chômage de ces Etats. Ainsi, si vous avez travaillé au sein de l’EEE ou de la Suisse, vos droits à l’allocation chômage diffèrent selon votre situation :
    Vous rentrez en France après avoir perdu un emploi au sein de l’EEE ou en Suisse :
    ¤ Si vous avez retravaillé en France (ne serait-ce qu’un jour), vous bénéficiez des mêmes droits que les personnes ayant travaillé en France. Avant de partir, vous devrez faire remplir par l’institution compétente du pays où vous exerciez votre activité le formulaire E301. Ce dernier indique vos périodes de travail à l’étranger, qui seront prises en compte par l’Assedic pour le calcul de votre allocation.
    ¤ Si vous n’avez pas retravaillé en France ou si vous n’avez pas cotisé pour le chômage, seule une allocation forfaitaire peut être servie.
    Vous restez dans le pays où vous travailliez : Vous êtes soumis au régime local au regard du chômage, les contributions étant versées dans le pays où vous avez exercé votre emploi.
    Cas particulier : si en cours d’indemnisation, vous décidez de rentrer en France, vous pouvez continuer à percevoir les allocations de chômage durant 3 mois maximum. Pour cela, vous devrez, avant votre retour en France, faire remplir l’imprimé E 303 par l’institution compétente du pays concerné qui verse les allocations de chômage et vous inscrire sans tarder auprès de l’ANPE à votre retour.
    Vous percevez des allocations chômage en France et partez à la recherche d’un emploi dans un autre Etat de l’EEE ou en Suisse Vous pouvez continuer de bénéficier de vos allocations pendant 3 mois maximum. Vous devrez, avant votre départ de France, faire remplir l’imprimé E 303 par l’Assédic, pour permettre à l’institution étrangère de chômage de vous indemniser. Vous devez également vous inscrire comme demandeur d’emploi dans le pays où vous vous rendez, dans les 7 jours qui suivent votre cessation d’inscription à l’Assedic en France.

    2. Expatriation hors EEE
    Vous serez tenu de cotiser au régime du chômage de votre pays d’accueil. Cependant, sachez que si votre employeur a son siège en France, il est tenu de vous affilier au système français d’assurance chômage. Par contre, si votre entreprise est étrangère, elle peut vous affilier au régime volontaire du GARP (Groupement des Assedic de la région parisienne) et s’acquitter des cotisations. Mais ce n’est pas une obligation. A vous de négocier ce point avec votre employeur. Si celui-ci refuse, vous pourrez adhérer à titre personnel.
    ¤ Affiliation collective via votre entreprise : votre employeur effectue les démarches directement auprès du Garp.
    ¤ Affiliation individuelle : vous devez effectuer votre demande d’adhésion individuelle avant votre départ ou dans les 12 mois qui suivent si votre contrat de travail est encore en vigueur. Vous payez vos contributions au Garp chaque trimestre du premier au dernier jour d’activité professionnelle. Le montant des cotisations est calculé sur l’ensemble des salaires bruts plafonnés, convertis en euros sur la base du taux officiel de change en vigueur lors de leur perception. A savoir, en souscrivant de manière individuelle, en plus de la charge salariale, la charge patronale sera également à votre charge.
    Pour bénéficier des allocations chômage, vous devez vous inscrire comme demandeur d’emploi dès votre retour en France, et à l’Assedic en France dans les 12 mois qui suivent votre perte d’emploi. Le montant de vos allocations chômage sera calculé en fonction de votre âge et de la durée de votre travail.

    3. Autres situations
    Vous avez omis de vous affilier au GARP, si vous êtes au chômage de retour en France, seule une allocation d’insertion est accordée sous conditions, vous pourrez prétendre au RMI un an après votre retour.
    Vous démissionnez de votre emploi en France pour suivre votre conjoint expatrié ? Il s’agit d’un cas de démission légitime et vous pouvez bénéficier des allocations chômage à votre retour en France. Pour cela, il faut vous inscrire comme demandeur d’emploi en France ainsi qu’à l’Assedic dans les 4 ans qui suivent la fin de votre contrat de travail.
    Vous aviez ouvert des droits au chômage en France et avez vécu au sein de l’EEE ou en Suisse sans y avoir travaillé ? Vous pouvez bénéficier de la reprise de ces droits si le délai de déchéance est respecté (durée d’allocation + 3 ans).

    Adresses utiles :
    Garp (Groupement des Assédics de la Région Parisienne)
    Réception : 14, rue de Mantes, 92700 Colombes / Adresse postale : TSA 10107, 92891 NANTERRE Cedex
    tél. : 01 46 52 97 00 / fax : 01 46 52 26 23
    site internet : http://www.assedic.fr / expatries@garp.unedic.fr
    Assedic : http://www.assedic.fr

    F.B.

    source : http://vivrealetranger.studyrama.com/article.php3?id_article=692

    Hind



    #240585
    dabelyou
    Participant

    DE ce que l’on avait vu avant de partir, c’est mort.

    Et c’est normal, meme si tu justifie « chercher un emploi, mais en australie ». J’aimerai voir la tronche de la nana aux assedics d’ailleurs si tu sors ca !

    La france va te donner des sous pour stimuler l’economie australienne ? on est pas mal dans la solidarite mais je pense pas que ca aille aussi loin et c’est normal 😀

    La seule chose que tu peux faire, c’est ne pas dire que tu pars, prendre 2 mois d’alloc et apres ils t’arreteront ton paiement, mais c’est moche comme principe.



    http://www.travelbooks-online.com/displayCarnet.action?CId=11
    #240586
    madselecta
    Membre

    Ouais ils arrêteront ton payement mais il sera impossible de les récupérer à ton retour dans ce cas.
    Moi je préfère les prévenir et avoir un peu d’argent à mon retour.

    Par contre les rendez-vous mensuels (c’est pas pour vous encourager à profiter du système, hein, c’est juste à titre informatif), ça dépend dans quelle branche tu bosses mais moi perso je suis graphiste et en un an j’ai eu 2 rendez-vous à l’anpe, un en juillet (au bout de 3 mois) et un en septembre, après la conseillère m’a dit qu’elle me faisait confiance et qu’elle me filerait des rdv par téléphone, finalement elle m’a envoyé une seule fois un mail pour que je lui joigne mes justificatifs de recherche par mail. (donc à la limite je pouvais très bien être en oz)
    et aux assedics j’ai du avoir 2 rdv pareil, un au début et un au bout de 6 mois mais eux sont un peu plus tatillon.
    Ensuite des offres en tout en un an ils m’en ont envoyé 3 ou 4 par courrier, pas plus auxquels ils disent que tu es obligé de postuler mais rien ne leur prouve que tu as effectivement postulé.
    Mais bon si tu bosses dans le batiment par exemple ça doit certainement se passer différemment.
    Je pense que chaque cas est particulier, tout dépend du feeling que t’as avec le conseiller anpe.

    Le seul truc certain c’est que si tu veux récupérer tes droits à ton retour, il vaut mieux les prévenir mais sinon c’est pas très dur de gruger à mon avis.



    WHV - 03/2009 --> 03/2010 Trop dur le retour, je veux repartir !!!!!!
    #240587
    TNZ
    Membre
    Autre...
    Age: 36
    anatoine wrote:
    ****

    propos modérés par admin non conformes à la charte du forum

    *****

    ==> Je dois avouer que c’est ton comportement que je trouve « révoltant ». Le chômage n’est pas la pour te payer des vacances, il est la pour te soutenir financièrement lorsque tu es en recherche active d’emploi en France.
    De plus, bénéficier d’allocations chômage en étant en Australie devrait, pour reprendre tes termes, faire culpabiliser les personnes le faisant. Même plus, puisque cela est formellement interdit (en dehors des 35 jours annuels de congés autorisés) par la loi. Si tu choisis de « refaire ta vie » en Australie, tu assumes le choix jusqu’au bout et tu ne demandes pas à l’état français de te financer !

    Je suis actuellement en recherche active d’emploi en France (pour un job à l’étranger) et je ne touche pas un seul centime malgré plusieurs années de cotisations. Les gens qui font ce que tu défends -toucher des allocations alors qu’ils n’en ont pas le droit- font que des gens comme moi n’y ont pas le droit. Dommage pour moi, me diras-tu avec un ton égoïste…



    Petit guide pour préparer son voyage en Oz. Après 1 a
    #240588
    Christian_AA.com
    Participant
    Autre...

    Anatoine

    Merci de ne plus faire la promotion d’une pratique illégale
    en clair toucher ses assedics et partir en australie
    et continuer a toucher ses droits.

    tu as raison c’est un droit (les assedics) MAIS
    avec des règles a respecter pour ouvrir ET conserver ce droit

    l’un des critères est défini comme suit :

    « Vous devez rechercher un emploi de manière « effective et permanente ». Le loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005 précise que vous devez accomplir « des actes positifs et répétés en vue de retrouver un emploi, de créer ou de reprendre une entreprise ».

    L’Assedic contrôle régulièrement votre recherche d’emploi.
    Conservez toutes les preuves de vos recherches et envoyez des doubles de ces documents à l’Assedic (lettres de candidature spontanée, réponses à des offres, stages…).

    Elle peut vous convoquer si elle estime que vous n’êtes pas suffisamment assidu dans vos recherches « 

    voila ceci clos le débat (du moins sous l’angle « promotionnel » de pratiques qui ne sont pas conformes à la charte que tu as signé en t’inscrivant)

    merci 🙂



    Consultez nos articles régulièrement mis à jour : Whv : Formalités - Jobs - Logements - Pratique - Regards de whv - Transports Visas : Au Pair - Etudier - Expatriation - Tous les Visas Découvrir : Etats et villes - Faune et flore - Insolite - les Incontournables - Outback - Parcs Nationaux Forums : Découvrez les 24 Forums du site
    #240589
    Christian_AA.com
    Participant
    Autre...

    anatoine

    j’ai modéré du droit qui est le pendant de ma responsabilité (au sens de la loi) de directeur de la publication (voir loi sur la presse) en tant qu’administrateur du forum.

    tous les propos sur ce forum m’engagent (diffamation; injures…et
    donc ceux qui incite à des pratiques illégales.

    donc je crois que tu comprendra parfaitement ma modération.

    ps : relis la charte pour éviter des modérations

    site admin 🙂



    Consultez nos articles régulièrement mis à jour : Whv : Formalités - Jobs - Logements - Pratique - Regards de whv - Transports Visas : Au Pair - Etudier - Expatriation - Tous les Visas Découvrir : Etats et villes - Faune et flore - Insolite - les Incontournables - Outback - Parcs Nationaux Forums : Découvrez les 24 Forums du site
    #240590
    TNZ
    Membre
    Autre...
    Age: 36
    anatoine wrote:
    je ne fais en aucun cas la promotion de cette pratique, je pense juste que les gens on droit de profité de LEUR droits qui leurs sont attribués comme bon leur semble

    ==> Justement, le « comme bon leur semble » peut être hors la loi.
    Bref, j’arrête de discuter puisque le respect des lois n’a, semble-t-il, pas la même valeur pour tous les deux…



    Petit guide pour préparer son voyage en Oz. Après 1 a
    #240591
    all
    Participant
    Résident

    C’est du grand n’importe quoi!!!
    Je ne comprend pas comment ils y a encore des discussions au sujet des assedics.
    Comme le dit Christian, continuer à être indemnisé alors qu’on est en Australie c’est tout simplement illégal. (hors mis les 35 jours de congés ).
    Dire j’ai cotisé aux assedics j’ai donc droit à mes droits, c’est ne rien comprendre au principe de répartition, aurais tu le même raisonnement avec sécurité sociale ?
    J’ai côtisé donc j’ai droit, pour cela tu vas faire semblant d’être malade et faire de fausse déclarations pour avoir des remboursements?
    Cependant les droits peuvent être suspendus jusqu’à une durée de 3 ans + la durée des droits restant, alors pour les gens qui partent un libre à eux de voir à leur retour.
    Cela n’a rien à voir avec les frontières et bla bla bla, être nationaliste ou quoi, il y a des règles et des lois, c’est tout.
    Tu cherches du boulot en france tu peux être indemnisé au titre de l’assurance chomage, tu pars en WHV en France il n’y a plus rien à voir avec la France, tu n’es pas en recherche active d’emploi en France.
    J’ai l’impression que certains font semblant de pas comprendre et tournent les règles à leur façon.



    "La vie est belle, et pleine de potentiel" Pour ceux et celles qui ont un iphone/ipod touch/ ou ipad on teste des appli et on est payé en échange ?
    #240592
    rgalinier
    Membre

    Tiens tiens encore un sujet qui fait débat…
    Désolé anatoine mais en te lisant je n’ai pas pu m’empêcher de rédiger ce qu’il suit.
    Je comprends clairement ta façon de penser qui s’apparente à de la tolérance. Soit!
    Il y a cependant quelques points qui me gênes dans tes propos :
    Quand tu dis qu’ils (les ayants droits aux indemnites chomage) peuvent profiter de leur droit comme bon leur semble » Cela me gêne dans le sens où ce que l’on nous prélève tous les mois pour financer le système de solidarité, c’est à dire toutes les aides dont les assedics, n’est en aucun cas un capital mis de côté que tu peux réclamer quand bon te semble (une fois tes droits ouvert) et profiter comme tu le souhaites. Ce n’est pas le même systeme que pour la retraite! Dc oui quand on travaille on cotise, mais quand on parle d’ouvrir ses droits pour les assedics celà veut dire que tu as travailler assez pour pouvoir jouir d’une aide le jour ou tu en a besoin pendant une certaine période le temps de trouver un boulot. En aucun cas cela signifie que tu peux maintenant récupérer tout ce que tu as cotiser.
    Dans ce cas il faudrait que tu m’explique à quoi sert de cotiser si c’est pour forcement le récupérer le premier jour ou tu décides de partir en vacances prolonger à l’autre bout du monde? Ah beh oui ce serait mieux, on arrête de cotiser comme ca on a plus d’argent à la fin du mois et puis comme ca on peut partir en vacances sans avoir à tricher et voler l’etat. Vivement que les vrais capitalistes viennent au pouvoir pour supprimer tous ces aides qui semblent-ils, sont inutiles de la maniere dont tu les présentes!
    Que nenni! Heureusement qu’on y touche pas! Il y en a qui en on besoin. Et toi avec ton discours socialiste pourquoi tu ne comprends pas que certains sont plus dans le besoin que toi? Pourquoi ca t’embete tant de cotiser (c’est ce que j’interprete quand tu dis que l’etat nous prend 100% de ce que l’on gagne pour moi)? Pourquoi, comme tu le dis si bien, des gens se sont battu et certains sont mort pour obtenir ce que l’on a aujourd’hui et certains veulent piller ces avantages au risque de les voir disparaitre? Tu as pensé aux générations futures? Moi j’y pense, je suis prêt à sacrifier certains de mes avantages actuel pour qu’ils perdurent et ceci passera forcement par combattre les abus….



    Rémi
    #240593
    elodie31
    Membre

    non mais anatoine les assedics c’est pas le papa noel!!! tu parles de financer le rêves de certains qui n’ont pas les moyens, j’hallucine!!
    l’assurance chomage est faite pour les personnes en difficultés qui ne peuvent pas sans emplois subvenir à leur propres besoins (ici on parle de logement et nourriture) ou ceux de leur famille, pas à financer un rêve (se la couler douce au bout du monde)
    quelle mentalité…ca me fait peur
    c’est tellement facile de dire « toi t’as papa maman pour t’aider!! » y’a pas que les profiteurs du système ou les gens de familles aisées, au millieu il y a des personnes qui travaillent dur et qui économisent pour se payer leurs reves



Viewing 19 replies - 41 through 59 (of 59 total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents