LA LIMESTONE COAST

0
193
Limestone Coast : Blue Lake

Entre Melbourne et Adelaide, tous les voyageurs connaissent le nom de ces étapes incontournables que sont la Great Ocean Road et les Grampians. Mais une fois la frontière passée, une autre région attrayante et méconnue se déroule au fil de l’eau dans le sud-est du South Australia : entre dunes de sable, anciens volcans et grottes sculptées par l’érosion, venez découvrir la Limestone Coast.

Une région de cratères ou dorment des lacs à la couleur turquoise

À moins de 20 km de la frontière du Victoria se dresse le plus grand centre urbain du South Australia après la capitale : Mount Gambier. Située au beau milieu d’un paysage rural dominé par les champs de céréales et les plantations forestières, forte d’à peine 25.000 habitants, la ville est renommée pour une chose : son lac. Sobrement baptisé « Blue Lake », le lac bleu, l’étendue d’eau est retenue entre les flancs d’un ancien volcan endormi. Profond de 70m, Blue Lake contient des milliards de litres d’une eau naturellement filtrée par le sol calcaire et si pure qu’elle sert de réserve potable à la cité.

Son nom anodin lui a été donné pour un phénomène étonnant : si, durant l’hiver, l’eau du lac est d’un bleu-gris ordinaire, quand vient l’été sa couleur se métamorphose soudain en un bleu turquoise éblouissant.

Bien qu’il soit le plus connu et sans doute le plus spectaculaire, Blue Lake n’est pas le seul cratère de cette région anciennement très volcanique : à ses côtés s’étendent les plus petits Valley Lake et Leg of Mutton Lake, tandis qu’un peu plus loin en direction du sud se dressent les remparts de Mount Schank, composés de deux cratères à sec d’environ 200-300 m de diamètre.

Limestone Coast

La côte sauvage ou un paysage de vignobles

En quittant Mount Gambier en direction d’Adelaide, deux itinéraires s’offrent au voyageur : remonter le long de la côte ou passer par l’intérieur des terres. Côté mer, le parc national de Canunda alterne entre longues plages de sable blanc, falaises de calcaire rongées par l’eau et vent, le tout battu d’une forte houle. De nombreux oiseaux marins nichent ici, tandis que sur les sentiers à travers la bruyère il est possible de croiser wombats ou échidnés en vadrouille.

Non loin, une vingtaine de hautes silhouettes blanches se détachent sur la ligne d’horizon : Canunda est également le site d’un grand champ d’éoliennes dont les turbines produisent suffisamment d’énergie pour alimenter 30.000 foyers.

Partenaire du site

Limestone Coast

Mais le long de l’océan, le cœur de la vie économique reste la pêche : amateurs sur les plages et professionnels partant des petits ports paisibles de la côte viennent tous tenter leur chance d’attraper requins, saumons, langoustes et abalones.

Pendant ce temps, l’itinéraire côté terre chemine au cœur d’un paysage champêtre presque entièrement dompté par l’homme : ici, seuls subsistent quelques petits « parcs îlots » conservant des bosquets touffus d’eucalyptus résonnant de chants d’oiseaux, derniers restes de bush non défrichés de la région.

Limestone Coast

À une cinquantaine de kilomètres au nord de Mount Gambier, la mainmise de l’homme sur la terre a ses attraits : entre Penola et Naracoorte s’étend la région viticole de Coonawarra, qui produit certains des meilleurs vins d’Australie. Les vignobles, souvent ouverts au public pour de délicieuses dégustations, sont particulièrement réputés pour leur cabernet sauvignon, mais la terre rouge et calcaire de la région (« terra rossa ») nourrit également des variétés de syrah, riesling, chardonnay et sauvignon blanc.

Un Parc National, patrimoine mondial de l’UNESCO

L’autre revers de la médaille de la géologie calcaire se découvre quant à lui à Naracoorte : là-bas, il faudra s’aventurer sous la terre pour explorer un parc national entièrement fait de grottes et de cavernes.

En tandem avec le site de Riversleigh, dans le nord du Queensland, ces cavernes sont listées au patrimoine mondial de l’UNESCO pour leur richesse en fossiles d’animaux depuis longtemps disparus. Quelques-unes des 26 grottes du parc ont été aménagées pour accueillir des visites, la plupart du temps guidées, qui permettent d’admirer les stalactites et stalagmites délicatement éclairées d’une lumière chaude, ou bien de s’initier à la spéléologie en allant ramper dans d’étroits passages pour découvrir de hautes chambres souterraines.

Côté faune, les cavernes de Naracoorte sont connues pour leurs colonies de chauve-souris : d’août à avril, il est possible d’observer leurs activités par l’intermédiaire de caméras infrarouges et pendant l’été elles s’envolent chaque soir en nuées, quittant momentanément leurs profondeurs pour disparaître dans la nuit.

Limestone Coast

C’est à Kingston SE, bourgade côtière placée sous le signe de « Larry the Lobster », langouste géante au rang des nombreuses « Big Things » qu’on peut trouver un peu partout en Australie, que se rejoignent les deux itinéraires. De là, il faudra continuer à suivre la côte en direction du nord pour rejoindre Adelaide.

La côte ? Depuis la route, impossible de voir l’océan : tout le long du rivage s’étend la longue péninsule de Younghusband, une mince bande de terre faisant barrière à la mer. Sur 130 km, le parc national du Coorong déploit ses gigantesques dunes de sable et ses vastes lagons d’eau saumâtre, refuges d’importantes colonies d’oiseaux. Pélicans, cormorans, canards, cygnes, sternes et nombre d’oiseaux migrateurs logent ici, en compagnie d’animaux terrestres comme les émeus, les kangourous et les wombats.

Les paysages, sauvages et rendus célèbres par le film Storm Boy, se composent de bruyère, d’arbres torves, de lacs à l’eau blanche de sel et de calcaire, de plages incrustées de couches craquantes de coquillages et de dunes mosaïques d’ombre et de lumière au soleil couchant.

À son extrémité nord, le Coorong s’achève sur les rives du lac Alexandrina, à l’embouchure du fleuve Murray : c’est ici que se mélangent l’eau douce de la rivière et l’eau salée de l’océan qui donnent ensemble naissance aux lagons saumâtres du parc national. Ne reste alors plus qu’à contourner le lac par le nord pour rejoindre les lumières d’Adelaide.

Limestone Coast

LA LIMESTONE COAST : PRATIQUE CORNER

  • Mount Gambier se trouve à équidistance entre Melbourne et Adelaide – comptez environ 450 km et 5H de route. Sortez des capitales via la M1, puis suivez les Hamilton (B140) et Princes (A1) Highways depuis Melbourne, ou les Dukes (A8) et Riddoch (A66) Highways depuis Adelaide.
  • Les lacs Blue, Valley et Leg of Mutton se trouvent à l’extrémité sud de Mount Gambier, suivez Bay Road. Pour rejoindre Mount Schank, comptez 15 minutes de route en direction du sud via la Riddoch Highway. Vous trouverez sentiers et aires de pique-nique autour des différents cratères, mais le camping n’est pas permis.
  • Le parc national de Canunda se trouve à 60 km à l’ouest de Mount Gambier. L’entrée est gratuite et la nuit de camping est facturée AU$12/véhicule.
  • La région viticole de Coonawarra et les cavernes de Naracoorte se trouvent au nord de Mount Gambier, respectivement à 60 et 100 km. La plupart des vignobles sont ouverts entre 10H et 17H pour des dégustations gratuites et la vente de bouteilles. La visite des grottes de Naracoorte est payante. L’accès n’est permis qu’entre 8H30 et 17H la semaine, et 9H et 17H les week-ends et jours fériés. Il est possible de camper sur place pour AU$29/véhicule/nuit.
  • Le parc national du Coorong se trouve à 200 km au nord-ouest de Mount Gambier. L’entrée est gratuite, et le camping vous coûtera AU$12/véhicule/nuit.
Partenaire Australia-australie.com