LA GREAT OCEAN ROAD : BIENVENUE SUR LA CÔTE DU SURF

3
164
Great Ocean Road - Les 12 Apôtres
Great Ocean Road - Les 12 Apôtres

Sur 243 kilomètres au sud du Victoria, entre Torquay et Warrnambool, la B100, dite « Great Ocean Road », étend son « long serpent de mer », entre falaise déchiquetées, plages isolées et parcs nationaux. Vendue comme l’une des plus belles routes côtières au monde, elle abrite des « choses » aussi diverses que des surfeurs, des koalas ou encore les fameux Douze Apôtres.

La capitale du surf, un festival rock et les vacances

« Bienvenue sur la côte du surf ». Ce panneau à l’entrée de Torquay met de suite dans l’ambiance de la Great Ocean Road. Sur la rue principale, les magasins des grandes marques se succèdent. Rip Curl, Billabong, Globe, les enseignes internationales possèdent des boutiques immenses, paradis de la planche et du style : surf, skate, snow, longboard… Chez Quiksilver, une affiche géante avec l’icône de la marque, Kelly Slater, dix fois champion du monde de surf, décore l’entrée… Dans la rue, les bancs sont en forme de surf, et des skateurs d’une dizaine d’années vont chercher leur glace au McDo du centre…

Puis il y a cette plage, Bells Beach, mythique, connue par les surfeurs du monde entier pour ses vagues impressionnantes et ses championnats du monde à Pâques… Comme peut-être nul part ailleurs en Australie, Torquay, la porte d’accès à la Great Ocean Road, célèbre les vertiges de la planche.

Great Ocean Road - Bells Beach
Great Ocean Road – Bells Beach

« Il est bon de prendre la Great Ocean Road comme elle est : une succession de plages, de barbecues, de parcs… Un air paisible de vacances, sans soucis, sans contraintes. »

Sur la route d’Apollo Bay, il est bon de prendre la Great Ocean Road comme elle est : une succession de plages, de barbecues, de parcs… Un air paisible de vacances, sans soucis, sans contraintes. Anglesea et Lorne sont deux petites stations balnéaires tranquilles et agréables. Lorne accueille quatre jours, autour du Nouvel An, le Falls Festival – qui possède aussi un site à Marion Bay en Tasmanie – pour des concerts plutôt rock au cœur d’un village culturel.

Great Ocean Road - Koalas
Great Ocean Road – Koalas

Apollo Bay est pour tous les goûts : plage mignonne, espaces verts avec skatepark, surfshops, cafés, restaurants… C’est également le seul point, avant la fin de la Great Ocean Road, où vous pourrez vous ravitailler pour peu cher en nourriture et alcool.

Douze Apôtres, des koalas et 500 millions de dollars

La partie jusqu’à Port Campbell serpente entre le Great Otway National Park et la côte, entre plages préservées et falaises escarpées. La route délivre un panorama fabuleux. On entre alors sur la portion la plus touristique, la plus courue, mais aussi la plus incroyable de la Great Ocean Road.

Great Ocean Road - Les 12 Apôtres
Great Ocean Road – Les 12 Apôtres

En prenant les Gibson Steps qui descendent sur la plage, les premiers « Apôtres » apparaissent dans l’immensité de l’océan. Rochers détachés des falaises par l’érosion, anciennement au nombre de douze – d’où leur nom – leur beauté est palpable, lyrique et mystérieuse. Un point de vue permet de les admirer depuis la falaise quelques kilomètres plus loin. Depuis la passerelle, les Apôtres s’étendent fièrement au-dessus de l’océan (jusqu’à 45m de hauteur), les vagues s’abattant sur la roche. Parallèle, la falaise semble continuer de s’exhiber sur des kilomètres.

Great Ocean Road - 243 kms de panoramas sublimes !
Great Ocean Road – 243 kms de panoramas sublimes !

La Great Ocean Road peut offrir bien plus que ses paysages rêveurs le long de l’océan. La route devient alors une véritable attraction touristique. Les panneaux marron, couleur qui indique qu’il y a une photo à prendre, sont légions. Nul besoin de s’arrêter à chaque indicateur, mais certains points comme la gorge du Loch Ard ou le London Bridge, qui a vu son pont de pierre se détacher du continent en 1990, méritent vraiment le détour.

Falaises déchiquetées, petites criques et vagues balayées par l’océan deviennent une habitude, et la beauté en est presque usuelle… Il n’y aurait pas ces cohortes de touristes avec appareils photos, on se poserait bien ici, avec un livre ou ses pensées, pour la journée.

Great Ocean Road - les 12 Apôtres
Great Ocean Road – les 12 Apôtres

La Great Ocean Road s’achève après Warrnambool, ville étudiante, et la Princess Highway prend le relais. De Port Campbell, et dans l’optique d’un retour sur Torquay ou Melbourne, la dernière portion qui passe par la petite ville de Peterborough, bien que sympathique, n’est pas indispensable.

Au retour, la Great Ocean Road peut offrir bien plus que ses paysages rêveurs le long de l’océan. Hors des sentiers battus, le Great Otway National Park, à quelque kilomètres de la route, délivre de superbes chutes d’eau, les Erskine Falls, avec une piscine naturelle. De courtes randonnées sont possibles dans le coin : l’Erskine Falls Walk (7,5km), la Kalimna Falls Walk (9km) ou la Sheoak Falls Walk (9km).

Plus sportive, la Great Ocean Walk permet d’accomplir sur six jours (104km) la distance entre Apollo Bay et les Douze Apôtres. Sur la Lighthouse Road après Apollo Bay, le Cap Otway abrite le plus ancien phare d’Australie, qui offre une vue superbe sur l’océan.

Great Ocean Road - Cape Otway
Great Ocean Road – Cape Otway

Quant à la portion de la Great Ocean Road entre Lorne et Apollo Bay, elle offre les meilleures chances d’apercevoir l’un des nombreux koalas perchés sur les eucalyptus le long de la route… Le plus simple étant de guetter les voitures arrêtées sur le bas-côté.

Endommagée par de violentes intempéries en janvier 2011, la Great Ocean Road fut fermée quatre jours. Pour prévenir cette perte d’argent conséquente pour le tourisme, l’État du Victoria aurait investi plus de 500 millions de dollars et fortifié les falaises afin de minimiser les risques d’éboulement. Car chaque année, rapporte le quotidien The Age, la Great Ocean Road attire plus de 8 millions de touristes, pour un revenu annuel d’1,5 milliards de dollars.


Aller plus loin

Torquay : site officiel

Falls Festival

Douze Apôtres

Great Ocean Walk

500 millions de $ pour la Great Ocean Road, The Age, le 6 février 2011

3 Commentaires

  1. Oui c’est la lighthouse road qui est la plus dense en koalas. Il y a notamment un spot avec des places de parking après une grille au sol pour le bétail où on peut se poser et marcher un peu plus profond dans la forêt (direction Est) pour en voir de plus près et s’éloigner des touristes. Y a pas vraiment de sentier, faut juste crapahuter dans les hautes herbes (pas bien loin). S’arrêter le long de la Great Ocean Road ou même le long de la lighthouse road un peu étroite c’est assez dangereux, donc faites-le plutôt dans ce spot après la grille.

    Mentionnons aussi le camping à Cape Otway NP qui vaut le coup : il y a deux spots fameux, à Aire River, où les koalas sont en bord de camping, et à Johanna Beach où la plage est à même pas 200 m.

  2. Très belle définition de la Great Ocean Road ! !
    La route jusqu’à Apollo Bay entre falaise déchirée, forêt impénétrable et marécage est vraiment magnifique.
    Pour les koala, effectivement, Cape Otway est l’endroit où on en a vu le plus…
    Je rajouterais un arrêt obligatoire pour gouter les burger de la Roadhouse de Lavers Hill et simplement prendre son temps car les paysages change tous les 10 kilomètres.

    J’ai essayé de résumé cette magnifique route en 18 photos…
    http://lionsroad.eu/voyage/australie/victoria/great-ocean-road-en-18-photos/
    C’était dur de se limiter alors n’hésite pas à venir jeter un oeil ! 😉

    ENJOY AUSTRALIA !