COMMENT DEVENIR RESIDENT PERMANENT EN AUSTRALIE ?

33
7708
Passeport australien et emblème du pays
Passeport australien et emblème du pays

Pour les Français, l’aventure australienne s’arrête souvent après une ou deux années de Working Holiday Visa. Mais parfois, elle se prolonge grâce à la résidence permanente. Bien sûr, le fait de vivre à long terme sur le territoire australien prend du temps et a un certain coût. Toutefois, certaines voies semblent plus accessibles que d’autres.

Si vous vous voyez bien rester pour une durée indéterminée en Australie, suivez-le guide ! Certains l’ont fait, pourquoi pas vous ?

Le SkillSelect, c’est quoi ?

Le SkillSelect est un changement majeur dans la façon de gérer l’immigration choisie en Australie. Ce programme est là pour assurer que la migration par les compétences est bien basée sur les besoins économiques du pays. Ainsi, SkillSelect décide qui peut postuler, quand et en quel nombre.

Cette nouvelle procédure mise en place en juillet 2012, a permis de réduire le temps de traitement de chaque demande de visa auprès du DIBP (Department of Immigration and Border Protection).

SkillSelect est aussi là pour aider à combler les pénuries de compétences en région en demandant aux candidats s’ils seraient prêts à vivre et travailler en Australie régionale.

Department of Immigration and Border Protection (DIBP)
Department of Immigration and Border Protection (DIBP)

Auparavant, il y avait six groupes de visas basés sur un système de points : les visas 175, 176, 475, 885, 886 et 487. Depuis 2012, ces visas sont regroupés en trois groupes :

Les points sont toujours liés à l’âge, au niveau d’anglais, à l’expérience professionnelle ou aux études effectuées à l’étranger ou en Australie et à d’autres critères divers.

Partenaire du site

Aujourd’hui, le programme SkillSelect comprend 9 visas au total liés aux compétences, certains temporaires et d’autres permanents. Depuis la mise en place de ce système, chaque candidat libre (c’est-à-dire sans sponsor) qui remplit les critères de points doit désormais compléter une Expression of Interest (EOI), suite à laquelle le DIBP leur attribue un score. Les candidats aux scores les plus élevés passeront en premier et pourront être invités à déposer une demande pour le visa souhaité par le gouvernement australien.

Pour avoir plus de détails et savoir quel visa choisir selon votre situation, je vous invite à lire la suite.

Government House, Commonwealth of Australia
Government House, Commonwealth of Australia

L’Employer Nomination Scheme (subclass 186)

Le visa 186 est l’un des visas permanents ne fonctionnant pas sur un système de points et est de ce fait accessible à un plus grand nombre. Le temps de la procédure oscille entre 8 et 12 mois.

Pour être éligible, il faut être nominé par un employeur approuvé par l’immigration dans les 6 mois précédant la demande du visa, avoir moins de 50 ans pour le « Temporary Residency Stream » ou moins de 45 ans pour le « Direct entry stream », remplir les critères de compétences et de qualifications et avoir un niveau suffisant en anglais. Vous n’avez pas besoin de réaliser une « Expression of Interest », sauf si vous recherchez une organisation souhaitant vous nominer. Dans ce dernier cas, le fait de remplir une EOI sur SkillSelect pourra permettre aux employeurs, états ou territoires australiens de voir votre profil et de vous nominer s’ils le souhaitent. Qui ne tente rien, n’a rien.

L’Employer Nomination Scheme (dit « ENS ») est un visa destiné aux travailleurs étrangers ou aux résidents temporaires qualifiés qui vivent et travaillent en Australie. Il comprend trois classes :

  • La « Temporary Residence Transition Stream » correspond aux détenteurs du visa 457 depuis au moins deux ans et dont l’employeur peut offrir une position permanente.
  • Le « Direct Entry Stream » s’adresse à ceux qui n’ont jamais travaillé, ou peu, en Australie. Vous pouvez donc faire la demande depuis l’étranger.
  • L’« Agreement stream », qui se destine aux personnes sponsorisées par un employeur par le biais d’un accord de migration régionale.

Lorsque vous choisissez la première option, la « Temporary Residence Transition Stream », vous devez passer l’IELTS et d’obtenir un niveau de « competent user », c’est-à-dire 6 dans chaque composante du test. Par contre, nul besoin de faire valider vos compétences par un organisme, puisque vous avez travaillé deux ans en Australie et qu’ainsi, l’état reconnaît que vous avez les compétences appropriées.

Mais, pour ceux qui ne souhaitent pas attendre tout ce temps, il y a donc ce qu’on appelle l’entrée directe. Cette formule s’adresse donc aux personnes dont le métier figure dans la CSOL (tout comme le Sponsorship), qui ont effectué une évaluation de compétences, prouvé une expérience d’au moins 3 ans dans le dit domaine et obtenu un niveau de « competent English » à l’IELTS, c’est-à-dire 6 sur 9 dans chaque matière qui compose le test d’anglais.

Drapeau australien flottant sur le Parlement du Victoria
Drapeau australien flottant sur le Parlement du Victoria

Tous les candidats au visa 186 doivent débourser 3 670 AU$ pour déposer une demande (appelée « initial application charge »). À cela, il faut ajouter 1 835 AU$ par adulte supplémentaire et 920 AU$ par enfant de moins de 18 ans.

Côté employeurs, il leur faudra prouver qu’ils ont un poste à temps plein et disponible pour les deux prochaines années. Le coût de la nomination est de 540 AU$ pour le « Direct Entry Stream », que le poste soit situé en région ou en ville, de 540 AU$ pour le « Temporary Residence Transition Stream » si le poste est en ville. Sinon, la nomination est gratuite, tout comme pour l’ « Agreement Stream ».

Une fois obtenu, le visa 186 permet de vivre et travailler en permanence en Australie, d’y étudier, d’accéder à Medicare (la Sécurité sociale), de sponsoriser d’autres personnes pour la résidence permanente, et d’aller et venir en Australie pendant 5 ans. Si vous souhaitez poursuivre l’aventure après ce délai, il vous faudra obtenir le « Resident Return Visa » ou demander la citoyenneté.

Le visa 187 (Regional Sponsored Migration Scheme) suit les mêmes principes et coûts que le visa 186, sauf qu’il faut vivre et travailler en Australie régionale. On peut postuler après deux dans une entreprise via le « Temporary Residence Transition Stream », tout de suite via le « Direct Entry Stream » ou enfin via l’ « Agreement Stream ». L’Australie régionale, c’est simple, il s’agit de tout le pays sauf la Gold Coast, Brisbane, Newcastle, Sydney, Wollongong et Melbourne.

Le Skilled Independent visa (subclass 189)

Le visa 189 est ce qu’on appelle plus simplement le Skilled Visa. Il s’adresse aux personnes qui figurent parmi une liste critique de métiers, la MLTSSL (Medium and Longterm Strategic Skills List. Le temps de traitement de ce visa est de 12 mois.

Si vous êtes déjà en Australie, avec un autre visa, on vous délivrera un Bridging Visa entre le moment où vous aurez envoyé votre demande et le moment où le visa 189 vous sera délivré. Celui-ci vous permettra de rester sur le territoire et de travailler.

Ce visa, contrairement aux précédents, est basé sur un système de points, pour des personnes qui ne sont pas sponsorisées par un employeur, un état ou un membre de la famille. Le détenteur du visa 189 peut vivre et travailler en permanence et n’importe où en Australie.

Vous pouvez uniquement envoyer une demande de visa 189 sur invitation. Pour être invité, il faut soumettre une EOI, avoir un métier figurant sur la Skilled Occupation List (SOL), réaliser une évaluation de compétences, avoir moins de 50 ans, remplir les critères de langue, et recueillir au minimum 60 au test de points.

Comme pour les visas 186 et 187, le prix du Skilled Independant Visa est de 3 520 AU$ à compter de septembre 2013, plus 1 760 AU$ par demandeur supplémentaire adulte et 880 AU$ par enfant.

Il faudra également payer l’organisme chargé de l’évaluation des compétences (les prix peuvent varier selon les organismes, de 500 à 1000 AU$ environ), passer le test d’anglais pour vous et votre partenaire. Pour lui ou elle, il suffit d’une « proof of functional english », c’est à dire un score de seulement 4,5 sur 9 dans chacune des catégories (écrit, oral, compréhension écrite, compréhension orale). Pour vous, il faudra atteindre au minimum une note de 6 sur 9, sachant que ce score rapporte 0 points vis-à-vis de l’immigration. Si vous avez besoin de points, il vous faudra obtenir 7 sur 9 (10 points) ou 8 sur 9 (20 points).

Enfin, il sera nécessaire de traduire officiellement tous les documents que vous joindrez à votre demande, les faire certifier et aussi passer un test médical (dont la fameuse radio des poumons et le test HIV). En Australie, ce dernier coûte près de 400 AU$. On pourra également vous demander des pièces supplémentaires, comme un « Police Check » (casier judiciaire) par exemple.

Une fois que vous êtes invité à faire votre demande de visa, vous avez 60 jours pour la remplir en ligne. Vous pouvez aussi bien être en Australie ou en dehors au moment de la demande. Les invitations sont basées sur les faits avancés au moment de l’EOI. À la demande du visa, vos informations devront donc être en concordance avec celles de votre EOI et être appuyées par des preuves.

Le visa 189 est aujourd’hui choisi par de nombreux travailleurs qualifiés du monde entier qui vivent dans leur pays mais souhaitent immigrer en Australie. Même si les démarches et l’attente sont relativement longues, elles le sont bien moins qu’il y a quelques années.

Le visa 190 (Skilled – Nominated visa) est moins populaire que les précédents, car de loin le plus compliqué, mais demeure une autre option possible. Ce visa, délivré en 8 mois environ, est destiné aux travailleurs qualifiés nominés par un État ou un territoire. Les détenteurs de ce visa peuvent ensuite également vivre et travailler n’importe où en Australie. La demande se fait uniquement sur invitation. Pour être invité, il faut réunir les mêmes critères que le visa 189 (EOI, métiers figurant sur la SOL, faire une évaluation de compétences, avoir moins de 45 ans, remplir les critères de langue, avoir au moins 60 points).

Et comme le visa 189, vous pouvez ensuite souscrire à Medicare, sponsoriser des membres de votre famille pour la résidence permanente ou encore devenir citoyen (plus tard !).

Passeport australien et emblème du pays
Passeport australien et emblème du pays

D’autres visas existent bien sûr pour les cas particuliers (créateurs d’entreprises ou talents spécifiques). Quelles que soient vos interrogations, toutes les réponses se trouvent sur le site Internet, très détaillé, du DIBP.

Une fois la résidence permanente acquise, votre chemin est quasiment tout tracé, du moins si vous le souhaitez. Car après 4 ans dans le pays (avec un maximum de 90 jours à l’étranger la dernière année, et pas plus de 12 mois en tout), dont un an de résidence permanente, vous serez en droit de demander la citoyenneté australienne.

Contrairement à la résidence permanente, qui peut se perdre si vous quittez le pays, la citoyenneté est valable à vie, vous obtiendrez un passeport australien, le droit de vote, etc. Par chance, la double nationalité est possible entre la France et l’Australie.

Feu d'artifice à Melbourne
Feu d’artifice à Melbourne pour fêter votre statut de résident ?

Outre la durée de vie requise sur le territoire, il vous faudra passer un « citizenship test », c’est-à-dire un test de citoyenneté. Les questions de ce test rapide apparaissent sous forme de QCM et sont centrées autour de trois thèmes : l’Australie et ses habitants, les croyances démocratiques, les droits et les libertés en Australie, et enfin le gouvernement et les lois australiennes.

Dans les 3 à 6 mois après avoir obtenu la citoyenneté provisoire, vous serez invités à votre cérémonie de citoyenneté officielle, très solennelle. Bref, c’est le moment venu du feu d’artifice après des années de paperasse !


Plus d’informations

Liste de traducteurs officiels Naati
En savoir plus sur l’examen médical de Medibank Health
Foire aux questions SkillSelect

Métier éligible pour ces visa (STSOL et MLTSSL combinées)
Coût des différents visas
Temps de traitement de tous les visas
Tout savoir sur le Visa 186
Tout savoir sur le Visa 187
Tout savoir sur le 
Visa 189
Tout savoir sur le Visa 190
En savoir plus sur le Resident Return visa
Demander la citoyenneté
Coût de la citoyenneté
Test de citoyenneté

Photos : Adèle Bouet et Pierre Checa.

Partenaire Australia-australie.com

33 Commentaires

  1. Tres bon article simplifiant les etapes parfois complexes de la demande de visa. Si jamais vous avez besoin de service conseil, n’oubliez pas de verifier que votre agent(e) d’immigration soit enregistre(e) aupres du MARA (Migration Agent Registration Authority)avant de signer un contrat ou de payer pour les services.

  2. Bonjour,

    Tres bon article, je commence actuellement les demarches (au stade de l’assessment, le IELTS cest bon).

    Mais ya un point qui nest pas tres clair: jaimerais bien savoir comment ca se passe quand le partner de factor a plus de 60 ans (jen ai 36). Est ce qu’il a besoin d’avoir 4,5/9 au Ielts?
    Sachant qu’il n’a pas envie de travailler.

    Est ce que on doit payer les 4250 dollars de cours d’anglais sil na pas 4,5/9 au IELTS?
    Ou bien y a t’il une autre solution?
    Que me conseillez vous?

    Merci d’avance pour vos reponses

  3. Salut Ouilia, le requirement de 4,5 a l’IELTS n’a rien avoir avec le travail, il s’agit simplement de savoir que le partenaire saura se débrouiller et ne sera pas isolé. Si ton partenaire ne passe pas le test tu paieras en effet ton visa plus cher (4890 $ en plus). Je trouve que cela ne vaut pas le coup sachant que l’IELTS coute 330 dollars et que 4,5 est très facile a avoir. Des révisions d’anglais avant de venir vivre en pays anglophone, ça ne fait pas de mal non plus 🙂
    Bon courage !

  4. Bonjour Vivi 1, et bien ce serait un visa étudiant tout simplement, mais attention les études coûtent cher en Australie pour les étudiants étrangers (et locaux aussi d’ailleurs !), cela peut vite atteindre 30 000 dollars l’année. Apres tu pourras faire un petit boulot (20h par semaine) maximum, mais cela ne couvre pas le coût de la vie + les études.
    Good luck!

  5. Bonjour,

    Je recherche des informations a propo de l’optention du visa resident, j’ai entendu dire que si l’on trouvais une entreprise qui nous parainnais, il etait possible d’acheter directement le visa permanent a hauteur de 18 000 dollars.
    En suivant cette voie on ne serais pas oblige de rester dans la compagnie qui nous sponsore et il ne serais pas obligatoire de rester en australie pendant 4 ans et on serat libre de revenir quand bon nous semble.

    Avez vous des informatons concerant cette demarche? (cout exacte, IELTS … ?)

  6. Bonjour Basile,
    De quel visa parles-tu ? Il nous faudrait le numéro pour mieux te répondre.
    A mon avis, c’est une information erronée.
    Les visas de travail avec sponsor sont les 457, 186 et 187. Le 186 direct entry stream permet en effet d’être nominé par une entreprise et d’avoir directement un visa permanent. Ce qui te permet d’être libre d’aller voir ailleurs même s’il est plutôt bien vu de rester un peu. Mais il ne coûte un aucun cas $18 000, mais $3 520 (Voir plus haut dans l’article pour les détails).

  7. Salut,
    Qu’en est-il des conditins, si de nationalité française, d’un achat immobilier en Australie, du style résidence secondaire où y rester au moins la moitié de l’année, un semestre, l’été austral,
    Cela donne t-il accès à une forme de statut de résident, limitée, non liée au droit à travailler, à tout le moins, ou y a t-il des visas à renouveler ?

  8. Bonjour ! Je suis en Australie pour mon 2E whv depuis preque 6 mois (26 juin 2015). Je souhaiterai entamer une procedure de visa travail permanent. Donc je vois bien que parmis tous ces visas il y en a theoriquement plus simples que d’autres (comme le 186 par exemple), mais dans les faits le 190 me parait beaucoup plus « accessible » pour ma part . A savoir que je suis tourneur fraiseur (fitter turner) et soudeur (welder). J’ai un BTS en productique (tourneur fraiseur) et un basiqie diplome de chaudronier soudeur obtenu a la suite du bts. J’ai plus de 8ans d’experience dans les deux branches. Je correspond donc a la liste nationnale SOL ainsi que sur la liste regionnale du Nothern Territory ( je vis et travail a Darwin en tant que tourneur et soudeur depuis 6mois et vais donc etre obligé de quitter mon entreprise comme le prevoit le WHV). Mon metier et ma localisation geographique me donnent donc 5points de plus sur les 60 requis.
    Le probleme etant que a ce que j’entend le 189/190 necessitent environ 10,000AUD$ somme que je n’aurai jamais. Pourtant sur le site du gouvernement annonces 3600$.
    Donc pour eclaircir mon post lol simplement, quel visa semble etre le plus facile a obtenir en pratique, par rapport a mon cas ( je souhaiterai dans l’ideal etre resident permanent a vie)?
    Quelle budjet faut il que je compte en tout et pour tout ? (frais de traductions , frais colatteraux etc)
    MERCI BEAUCOUP

  9. Menguys, pourquoi pas un sponsorship visa alors ? Ce serait bien plus simple et moins coûteux. Pour le 189, 3 600 dollars c’est le prix du visa seul comme je l’ai expliqué, auquel s’ajoute plein d’autres frais (évaluation de compétences, traductions, IELTS, examen médical etc.) mais si tu es seul tu atteindras plutôt 5500 dollars que 10 000 (si tout roule parfaitement). Il faudrait déjà que tu calcules tes points car il ne suffit pas d’être sur la SOL list !
    Bonne chance

  10. bonjour je suis un algérien marié diplôme et j’ai une expérience de travail plus de 5 ans je veut bien immegrer a australie pour travailler et s’instaler svp j’ai besoin d’aide des informations de frais de traitement de demande et de delais pour le traitement
    mon metier c professeur d’enseignement moyen de mathematique
    mon diplome c’est licence en electronique option automatique

  11. Bonjour,
    Très contente de vous avoir retrouvé sur google et sur facebook.
    Pouvez-vous m’aider à avoir des réponses à quelques unes de mes questions SVP?
    Je suis titulaire d’un DIPETI(Diplome de Professeur d’Enseignement Technique du premier Grade), ce qui est équivalent à un (Bac+3) et j’ai une expérience de travail de 8 ans dans l’enseignement. En effet, je suis enseignante dans les lycées d’enseignement Technique au Cameroun.

    J’aimerais immigrer en Australie comme résidente permanente. Merci de m’éclaircir et de me dire si j’ai plus de chance d’aboutir.

    Merci

  12. Bonjour,
    Très contente de vous avoir retrouvé sur google et sur facebook.
    Pouvez-vous m’aider à avoir des réponses à quelques unes de mes questions SVP?
    Je suis titulaire d’un DIPETI(Diplome de Professeur d’Enseignement Technique du premier Grade), ce qui est équivalent à un (Bac+3) et j’ai une expérience de travail de 8 ans dans l’enseignement. En effet, je suis enseignante dans les lycées d’enseignement Technique au Cameroun.

    J’aimerais immigrer en Australie comme résidente permanente. Merci de m’éclaircir et de me dire si j’ai plus de chance d’aboutir.

    Merci

  13. Bonjour , j’ai une question.
    Je voudrais partir en Australie avec un working hollidays visa afin de perfectionner mon anglais puis ensuite partir pour un visa qui me permettrais de rester à vie dans le pays .
    Auriez vous un conseil afin que je puisse prévoir tout ça .
    Merci d’avance

  14. Bonjour je souhaite m’installer en Australie avec mes enfants de 3 et 5 ans. Je finis un Master 2 GRH et je voudrais commencer à regarder les jobs, logement, écoles….mais je ne sais pas sur quels sites aller…. c’est frustrant. Il faudrait que je puisse m’y installer en août ou octobre 2017 grand maximum. Merci. Super site

  15. Bonjour, ma fille est actuellement à Sydney dans une école d’esthétique avec un visa étudiant. Avant ça elle avait un WHV. Quel serait le meilleur moyen pour elle pour avoir la résidence permanente puis la citoyenneté en sachant que les métiers de l’esthétique ne sont pas dans les listes des métiers demandés…enfin, je ne crois pas. Elle est française de Nouvelle Calédonie. En vous remerciant