8.8 C
Sydney
17 mai 2021

De retour de Oz: avis mitigé

  • Créateur
    Sujet
  • #35557
    mezzomix
    Membre

    Hello, 😆

    J’envisage une expat sur Sydney ou Melbourne l’an prochain.
    Une amie y est allé 3 mois et alors que je m’attendais à ce qu’elle me vente les points positifs de cette expérience, voilà qu’elle me relate ce qui suit : 😕

    Je demande donc votre avis …. Je souhaite savoir si son cas est une exception ……

    Merci !! :mrgreen:

    « 
    Pour les visas, je suis pas du meilleur conseil, mais si tu n’as pas de taff prédestiné, si tu n’es pas étudiant + faire des petits boulots (en ferme, etc) = Working Holiday Visa, c’est putain de coton et surtout long de chopper tous les papiers…
    Ils vont te dire : « oui oui oui, pas de soucis », mais une fois sur place, sans visa en règle de moyenne à longue durée, t’auras que des stages de merde (voir plus bas).

    J’ai d’ailleurs reçu un mail ya un petit moment qui disait que les règles d’immigration se sont durcies (ya eu des abus, et là-bas aussi c’est la crise !!), mais j’en sais pas plus…

    Pour le logement, c’est plutôt très très très très cher (bien plus qu’à Paris !!) et tu es presque obligé de commencer par une coloc compte tenu des coûts… par contre, ça, c’est assez facile à trouver sur place. Après, il faut s’entendre avec les gens, souvent des clans d’asiats ^^

    La bouffe (bonne -entre USA et asiat – genre : burger à la sauce soja)mais méga grasse, les sorties, c’est à peine moins cher que Paris, mais le AUD est moins haut que l’€ (indexé sur l’USD), et les portions chanmés.
    Les clubs sont globalement à chier niveau musique, mais on se croirait parfois à LA ^^

    Par contre, les transports c’est juste mais HORS DE PRIX, genre comme à Londres, pas d’abonnement possible, bref, une rente, et comme Sydney (au hasard !!) est une graaaaaaande ville, impossible de faire sans… sinon c’est tacos (moins cher qu’ici, par contre, mais bon quand même !!)

    Pour l’intégration… les Ozzies sont super open de prime abord, mais tu t’apercevras vite que ça reste une (graaande) île, donc mentalité assez étriquée, notamment sur les Français, plutôt mal perçus (vieux stéréotypes en pagaille). Ca touche aussi bien l’Ozzie moyen que le Boss des Boss, donc impossible d’y échapper.
    Ils t’aiment bien, tant que tu déranges pas / tu leur piques pas leur place / tu monoopolises pas l’attention / tu fais pas de vagues

    Climat de ouf, super pubs à bière délicieuse et pas chère…

    Mais à côté de ça, pas mal de préjugés, si tu connais pas des gens à l’avance tu peux vite te retrouver enfermé tout seul, et si t’as le spleen, c’est 24h d’avion, 1200€ le billet retour, et le décalage horaire c’est 8h l’été, 10h l’hiver, donc pour appeler, laisse béton.
    Pourtant, les cartes d’appel prépayées sont carrément moins chères qu’ici. Juste : t’as pas l’occasion.

    Attention aussi, les saisons sont inversées, mais bon, leur hiver il fait 13 degrés. Par contre, Sydney est une ville BADANTE quand il fait moche.

    La plage n’est pas partout, mais elle vaut le coup.

    Des fois, comme c’est un pays moderne, t’as l’impression de vivre à « Dysneyland chez les Bourrés », bizarre, et un peu vide culturellement : les abos ne sont pas vus comme chez nous : pour eux ce sont des parias (genre les rebeus des Ulis vus par Le Pen un jour de crise) donc pas la peine d’en parler avec les Ozzies ils sont parqés dans les quartiers pourris sinon dans le désert, plutôt triste.

    En bref, l’Australie c’est exotique – mais pas tant que ça, ambiance très ricaine au final, c’est marrant… mais pas longtemps, on s’ennuie vite, c’est caaaaaaaalme, ya pas beaucoup de soirées, concerts, (et alors la zik est ringarde, truc de malade, on se croirait aux pires heures de la sdance bidon) etc…. les boutiques sont pas géniales, les fringues sont hors de prix, pas de H&M etc…

    Pour moi, franchement, c’est bien pour visiter, se bourrer la gueule un long été (un semestre maxi),; mais y vivre, franchement, en tant qu’Européen, c’est pas facile !!Et tout ce bataclan administratif pour un an d’expat, il faut voir ^^

    Voilà, désolée de modérer ton enthousiasme, mais ça c’est la vision de quelqu’un qui a vu l’Australie de l’intérieur, avec des Ozzies pourtant bienveillants tout autour… et qui a vécu et taffé comme une locale ^^ « 



Viewing 37 replies - 41 through 77 (of 77 total)
  • Auteur
    Réponses
  • #187883
    jagot23
    Membre

    En effet, c’est ce qui m’a le plus manqué aussi, le pain et le fromage… Même si un Tastyflette ça passe, ça vaut pas une tartiflette 🙂
    Pour ce qui est des artistes que tu cites, je ne les connais pas mais s’ils étaient venus chanter le soir sur les aires d’autoroutes après manger, ça m’aurait bien arrangé.



    #187924
    tactac77
    Membre

    Bonjour à tous avant tout…

    Alors pour ma part, je suis tres surpris par certains commentaire… on ne doit pas habiter la meme france ou bien ne pas avoir visité le meme pays au choix lol

    Quand j’entends que l’on mange mal en australie je ne comprends vraiment rien… J’ai encore le souvenir de leurs grandes « cantines » ou tout le monde peux choisir son repas de n’importe qu’elle origine et manger ensemble. alors certes c’est bruyant mais ne me dites pas que c’est mauvais et encore moins cher

    J’entends déja certains me dire « oui mais si tu trouves qu’une cantine c’est bien alors… » ne me dites pas que en france vous allez mangez dans des grands resto gastronomiques tous les midi… car c’est seulement là que vous pourrez trouvez de la bonne nourriture, mais alors attention à l’accueil….

    J’ai presque tout vu de la grande ville au petit bled, dormi dans des grands complexes hotelier sur sydney, jusqu’a des vieilles petites caravannes en passant par des gites sur kangaroo island et j’ai toujours eu un super accueil par des gens super gentil et vraiment tres accueillant « Cool no worries…)

    Je me souviens encore d’un dame sur sydney qui n’aillant pas assez de monnaie pour me faire le change sur 10 dollars ma gentillement payé deux heures de parc metre…. je ne cherche meme pas sur paris c’est impossible et ne me dites pas le contraire sinon vous mentez.

    Par contre je ne peux pas vraiment bien parlé des backpackers je n y suis aller que trois fois et vraiment je n’ai pas aimé.
    Par contre j’ai fait enormement de B&B et là merveilleux les gens sont adorables le service magnifique et qu’est ce qu’on mange bien (fruits frais, thé, café, bacon, omellettes…)
    J’ai même eu la chance de tomber dans un refuge pour bébé kangourou et de pouvoir en nourir les bébés au biberons je n’oublierais jamais tout ca…

    Je vais arretez la pour l’instant, mais ce qui est sur c’est que j’aimerais vraiment y vivre et ce n’est pas les 13.500 dollards de visa pour ma famille et moi qui me feront changer d’avis.

    Les gens sont fiers de leurs pays ont tous un drapeau de leurs pays et l’exibent fierment sur leurs voitures ou encore leurs balcons… et pour dire vrai je ne connais pas ca en france… je ne vois que et pour dire vrai ca me rend triste les « nique la france » ou encore « sale français » tagez sur les murs du metro…………

    Merci d’ailleurs à tout les gens que j’ai pu croiser sur mon parcourt….



    On parle pas avec une brouette on la pousse...
    #187925
    Jucam
    Membre
    Autre...
    Age: 35

    Vraiment félicitation Tommygun et Cuzco pour vos post plein d’humour (en particulier Cuzco) et tellement qui décrivent tellement bien le stéréotype du français (Tommygun)

    A croire qu’il y a deux type de francais qui voyage:

    – Le français imbu de sa personne qui sais tout mieux que les autres et qui a toujours raison. La français qui râle, qui n’est jamais content et qui dis toujours que son pays est mieux… (qu’il y reste s’il y est tellement bien)

    – le francais ouvert aux expériences qui va vers les gens, les cultures et qui cherche à toujours rencontrer d’autres personnes d’autres façons de penser et qui s’adapte et reste émerveillé par tant de différences…

    Ps: Ce n’est que mon avis à vous d’être daccord avec ca ou non celà n’a aucune importance ca s’appelle les gout et les couleur et ca se respecte 😉



    In tartiflette we trust
    #187926
    clo-Lyon
    Participant

    vraiment intéressant ce topic. c’est fou de s’appercevoir à quel point chacun peu avoir un ressenti différent de l’Australie!!

    pour en revenir au tout premier message, je ne reconnais pas vraiment le pays de ton amie décrit dans son mail. du moins on a fortement l’impression qu’elle exagère.

    Personnellement je ne suis pas venue en Australie pour la culture (dans le sens « arts, connaissances ») mais plutôt pour la nature, le côté sauvage, l’espace, les animaux, le climat…et je pense que j’y trouverai mon compte de ce côté !!

    J’ai aussi choisi l’Australie car il me semblais être le pays le plus proche de l’Amérique (mode de vie assez similaire pour les gens en ville et grandes fermes dans l’Outback ). Enfin, personnellement les USA me fascinent, donc peut être est-ce pour cela que leur influence sur l’Oz ne me choque pas.

    Pour reprendre quelques points :

    On mange mal et il y a beaucoup d’obèses : alors cela ne tiens qu’à vous de manger bien ,tout comme en France, si on évite les fast food et qu’on cuisine soit même, malgré le choix restreint en supermarché, il y a moyen de survivre quand même :mrgreen: et quand aux obèses, ….ben je dirais que c’est leur problème !! enfin à Sydney il n’y en a pas bcp en tout cas ou alors ils se cachent !

    la musique est pourrie dans les club
    : alors là je suis 100% contre, dans tout les bars où je suis sorti j’ai justement trouvé que la musique et les DJs étaient bien mieux qu’en France. il y a bcp de musique internationales, de bon mix, de la bonne house-electro-pop et en plus pas besoin de payer une boite pour danser, on peut le faire dans la plupart des pub/ bar.

    les français ont une mauvaise réputation : franchement ça fait 3 mois que je suis ici et je n’ai pas encore entendu une seule réflexion sur mes origines. je bosse dans un resto et tous les clients et le staff sont adorable avec moi, ils essayent de parler français parfois et me raconte leur voyage en France. et la plupart savent où se trouve Lyon alors que moi j’aurais bien été incapable de situer Sydney avant de venir :stupid:

    Pour l’instant les deux seuls point où je suis mitigés sont les suivants :

    1) la superficialité des relation Australiens/ étrangers : c’est vrai qu’ils sont très gentils, hospitaliés,serviables, mais difficile de créer de vrai relation et d’avoir des conversations profondes. en même temps quand j’y repense c’est aussi le cas en France, 90% des gens que je rencontre ne sont pas « vrais » au premier abord, il faut creuser loin pour trouver les perles rares. Et puis je les comprend : pourquoi voudrait-il faire amis amis avec des voyageurs qui ne font que passer ?

    2) la faible proportion d’australiens dans les grandes villes : c’est vrai que ça m’a choqué aussi. effectivement quand on s’y attend pas on est un peu déçu de ne pas être plongé directement dans un peuple à part entière. Mais bon cela est dut au fait que l’Australie ai accepté l’immigration de toutes nationalités, il en résulte un pays très cosmopolite ce qui donne cette impression de non-culture : en fait on a du mal à distinguer UNE culture. c’est pour cela que je suis pressé de quitter la ville pour rencontrer des vrais australiens pure souche, ceux du bush qui vivent simplement, des gens comme j’en rencontré dans le massif central en France.

    Bref, chacun sont avis et c’est bien de ne pas surcôter l’Australie car ce n’est pas le paradis (ça n’existe pas, nul part dans le monde) mais je suis bien décidé à profiter au maximum des bons côtés et tenter de changer mon impression sur les australiens tout au long de mon année de WHV.



    De retour en France depuis avril 2010.
    #187927
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...
    clo-Lyon wrote:
    en même temps quand j’y repense c’est aussi le cas en France, 90% des gens que je rencontre ne sont pas « vrais » au premier abord, il faut creuser loin pour trouver les perles rares.

    +1. J’ajouterai également que les relations se créent plus vite/facilement quand on sort des grandes métropoles. Là encore c’est pareil en France, c’est en général plus simple de lier conversation en province qu’avec un parisien non ? :mrgreen:

    clo-Lyon wrote:
    Et puis je les comprend : pourquoi voudrait-il faire amis amis avec des voyageurs qui ne font que passer ?

    Personnellement je pense qu’au lieu de se plaindre, c’est aussi et avant tout à nous, les voyageurs nomades, d’être actif afin que les relations se tressent. C’est nous qui choisissons d’entrer et sortir brusquement de la vie de ces gens, c’est donc aussi à nous de savoir leur montrer que malgré un aspect éphémére, ces relations peuvent être réelles et importantes.

    J’ai entendu beaucoup de français se plaindre des relations superficielles, personnellement je n’ai jamais eu cette impression, au contraire… j’ai rencontré bien plus de gens en voyageant, et je me suis attachée à eux davantage, et réciproquement : j’ai souvent eu la sensation qu’être une jeune « partie à l’aventure » leur inspirait une certaine bienveillance à mon égard notamment. Des australiens que je connais, j’ai encore des contacts emails épisodiques avec quelques-uns (dont une simple collègue de travail), j’en ai 2 ou 3 autres dans ma liste Facebook, il y en a une qui va brièvement passer par Paris prochainement et on va en profiter pour aller dîner ensemble…

    Pour la majorité des gens que je connais/apprécie là-bas, c’est vrai qu’on ne reste pas en contact. Mais j’ai également la certitude qu’ils seront toujours heureux de me revoir et de m’ouvrir leurs portes si je retourne dans leur partie du monde, et réciproquement… c’est ça qui compte non ?



    #187928

    Après un petit passage à vide, je pense qu’il faut de toute façon se forger son propre avis. Et puis tout le monde est si différent, il n’est pas possible d’établir une seule vérité puisqu’elle apparaîtra quoi qu’il en soit biaisée pour une autre personne (sauf fait incontestable). Je pense aussi que toute expérience dépend des gens que l’on rencontre, ce qui renforce le côté aléatoire de la chose !
    C’est avec sérénité que je pars, sans attente particulière et surtout sans me dire que je vais forcément adorer ce que je vais trouver…



    A quitté ce forum sous ce pseudonyme
    #187929
    Tony69
    Membre
    Touriste
    Age: 43

    Bonjour,

    Je ne suis pas du tout d’accord avec ton amie.

    Peut-être que Sydney (et encore plus Surfers Paradise) est comme ça, mais Melbourne par exemple n’a rien à voir : une vie culturelle exaltante, tous les styles de musique (la « bonne  » musique, c’est assez relatif), avec beaucoup de concerts, des gens très ouverts y compris sur le long terme, tu peux facilement t’intégrer.

    L’offre de nourriture est très variée aussi bien dans les restaurants que les magasins (ben oui, il n’y a pas Coles comme magasins…). et pas cher du tout. C’est bien plus variés qu’à Auchan (qui certes te propose 218 sortes de yaourts, c’est vrai, je l’admets).

    Presque obligé de faire de la collocation ? Ben oui, mais c’est leur mode vie, ce n’est pas qu’une question d’argent.

    Les boutiques pas géniales, y’a pas de H&M –> no comment.

    Après c’est à toi de voir. Si tu as l’habitude d’être du même avis que ton amie, que tu fréquentes les mêmes lieux, les mêmes gens etc, peut-être que l’Australie n’est pas pour toi, après tout.

    A+,
    Anthony



    Tony
    #187930
    chaaauuunnne51
    Participant

    he bien je tien a donner mon opinion as well 🙂
    l’australie j’y suis allé sur un coup de tete pendant lannee que jai passée en ecosse et quand je suis arrivé dans ce pays j’ai ete agreablement surpris par tout ce que jai vu.
    c’est sur que si on reste avec des points de vue detroitesse desprit tel que tout francais arrogant qui se respecte, l’australie est un pays ou les jeunes se crament le casque tout les soirs, ou leur humour est tout simplement different du notre, faut juste s’y faire et la culture culinaire n’est pas la meme que nous c’est sur.
    Moi ce que je vois c’est que l’australie est un pays ou les gens sont ultras respectueux ( je ne parle pas du cas aborigene etant moi meme assez mitige sur ce point et ayant cotoyés les abos que ce soit en ville, en country side ou meme ds leurs camps), ou ils sont heureux de t’aider, toujours heureux de rencontrer des gens dailleur ( je ne parle pas grande ville pour moi laustralie ne se cantonne pas a melbourne sydney ou brisbane ). apres les gens qui se permettent de juger alors qu’il nont vecu que ds des gdes villes en particulier sur la cote est je nai qu’une chose a dire : l’australie est plus grande que l’europes, les mentalites y sont different dans chaque etat, mais sont meilleure dans tous les cas que la mentalite francaise…
    Pour les prix la vie est beaucouup moins chere que dans ma partie de france ( sud est) que ce soit pour du logement, la bouffe ou autre. L’acces au technologies est plus cher ( internet) mais rien dextravagant.



    #187931
    ptitejue
    Membre

    Dire que la mentalité australienne est merdique serait du racisme, en revanche dire qu’elle est meilleure que la mentalité française est du racisme aussi, ON NE PEUT HIÉRARCHISER LES CULTURES ENTRE ELLES.
    C’est justement la polémique de se forum alors nuancez vos propos.



    ptitejue
    #187932
    sudaf
    Membre

    arrêter de comparer et penser à vivre. Si vous allez à l’étranger pour trouver du reblochon ou je ne sais quoi. restez chez vous !sinon accepter les différences….



    #187933
    Ricknow
    Membre

    mdr! Cet aprem, chuis tombe sur ce sujet que j’avais pas vu avant. Et la ce soir, je vais a un show organise par l’ecole d’art dramatique locale dans un pub (le trappist sur Perth pour ceux qui connaisse). Spectacle compose de one-man-shows comique. EXCELLENT ! Et figurez vous que le dernier (mais aussi le meilleur) nous a fait un tres bon sketch sur le backpacker francais. Il ne devait y avoir que moi comme frenchie dans la salle car bizarrement tout le monde a explose de rire tout le temps et que le sketch etait assez caustique. Du coup, ca va refait penser a ce sujet. Bein c’est clair que de l’humour, ils en ont ! Apres il faut aussi prendre les choses aux niemes degres et surtout avec du recul et philosophie. Bref, mon avis perso est que nulle societe est parfaite, que la francaise est bien pour certaines choses mais s’americanise un peu trop a mon sens en n’y prenant que le plus mauvais. La seule chose que je sais a propos de l’Oz, on me propose une qualite de vie que je ne trouverais que difficilement en Europe (un boulot TRES interessant, tres bien remunere avec des avantages tout aussi interessants et un environnement au top). La seule incertitude est: vais-je y trouver ma place au final ?

    P.S: Tommygun, c’est aussi le petit nom de la mitraillette utilise lors de la prohibition aux US, vous savez celle avec le chargeur en forme de camembert. Du coup, mettant cela en contexte avec ta premiere intervention, j’etais explose de rire a la lecture.



    Visa 457. Perth depuis septembre 2009. Youhou!
    #187934
    OceriseO
    Membre

    J ai vecu pendant 4mois à Perth et je peux vous dire que la vie culturelle y est tres presente!! Tout le temps des expo photo, de peinture, des salle de cine avec pleins de films sympas, chouette musee d art moderne, des stages photo, des cours gratuits de didjeridoo, …
    Pour en revenir au sujet premier de la discussion je suis un peu surprise par certaines reactions. Personnellement mon année en Australie a été extremement riche, une année extraordinaire. Jamais galérée une seule fois pour trouver du boulot (en effet des jobs mais largement suffisant pour la voyageuse que j etais), jamais galérée non plus pour l’argent, faut juste etre un minimum organisé, jamais galérée pour discuter culture, avec des australiens ou non, … Faut pas aller la bas comme si c t la terre promise, tout gratuit, job à gogo et compagnie. C un peu comme partout, un pays tt à fait developper et occidentalisé dc bien sur tu payes ta nourriture et ton metro mais il me semble que c partout pareil.
    En tous cas, pour moi c’etait extra et je le conseillerai à tt le monde.



    #187935
    OceriseO
    Membre

    et je pense que c exactement ca Sudaf, on va pas la bas pour retrouver ce qu on a ici sinon ca sert à rien et c clair qu on sera decu. (Quoique j etais bien contente de manger une vraie baguette la bas apres six mois de pain de mie…)



    #187936
    Tommygun
    Membre
    Ricknow wrote:
    P.S: Tommygun, c’est aussi le petit nom de la mitraillette utilise lors de la prohibition aux US, vous savez celle avec le chargeur en forme de camembert. Du coup, mettant cela en contexte avec ta premiere intervention, j’etais explose de rire a la lecture.

    Un connaisseur ! J’ignorais, celà dit, mais ça me donne envie de revoir Bugsy Malone !



    http://tommy.kikooboo.com
    #187938

    Mais je ris, mais je ris en lisant ce topic.

    premier point qui me saute aux yeux: il n’y a pas de culture. Alors déjà ceux qui écrivent en langage sms et qui osent dire ça mèriteraient une suppression de post. La culture est partout en australie: très différente de la france c’est sur mais toujours présente que vous soyez à Cairns, Alice Springs, Melbourne (trouvez moi une ville plus culturelle que celle là dans les villes des pays colonisés)… Moi j’ai vu un nombre de concert impressionnant.

    La musique et leurs DJ c’est de la merde: Leurs clubs sont quinze fois mieux qu’en france car ils ont des vrais DJ qui mixent du vrai son au lieu de passr comme le font la plupart de nos boites des musiques commerciales à 2 balles en cliquant sur le bouton play de Itunes dans leurs soi disant cabines de DJ. Pour ceux qui est des groupes, je peux en citer des dizaines pur australiens qui valent vraiment le coup, tout en étant persuadé que ceux qui critiquent leurs musiques n’en ont jamais entendu parler.

    Il n’y a que des obèses. C’est faux et vrai. Dans le bush en effet il semblerait qu’il y’ait plus de problèmes de surpoids que dans les grandes villes. Promenez vous à Sydney et Melbourne et croyez moi vous n’en verrez pas plus qu’à Paris.

    Ils bouffent n’importe comment: faux. C’est comme partout, saufs que la mentalité des anglos saxons fait qu’on peut y mettre un mcdo tout les 10 mètres. Mais c’est pas pour ça qu’il vont tous au mcdo. Ils mangent beaucoup de fruits et de légumes. Pour vous donner un exemple précis: demander à un barman français quel est le type de café qu’il fait le plus, ce sera l’expresso classique et l’allongé. Demandez à un barman australien, ce sera les Latté, Cappucino et Macchiato. Ils sont beaucoup plus ouvert que nous sur les cuisines étrangères (surtout asiatiques). Bien sur c’est peut être parce qu’ils n’ont pas de culture bouffe à proprement parlé.

    Ils boivent tout le temps. Ce sont des anglo-saxons donc ils ont une culture de l’alcool et des pubs complètement différente de la notre. Et eux au moins quand ils sont bourrés ils sont 10 fois moins cons que les français. (paroles de barman ayant bossé dans les 2 pays)

    La vie est plus chère: alors là je ne sais pas où vous habitez en France mais je déménage et je viens chez vous. Le pouvoir d’achat (si cher au français il faut le dire) est beaucoup plus important là bas.

    La réputation des français: ça doit être le seul pays (parmi les pays de même niveau de vie) qui a un bon à priori sur le français (je dis ça comparé à nos voisins d’europe). Après c’est à toi de faire l’effort et de sortir de ta coquille de français (tellement cliché mais tellement vrai pour les gens qui n’ont pas voyagé)

    Voila en gros n’écoutes pas ta copine écoute des mecs comme kuzco, tommygun…

    Moi je suis de retour en France pour 2 ans (obligé) et crois moi si je peux aller vivre là bas plus tard ce sera avec joie.

    A bon entendeur…



    #187939
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    « Leurs clubs sont quinze fois mieux qu’en france car ils ont des vrais DJ qui mixent du vrai son, eux au moins quand ils sont bourrés ils sont 10 fois moins cons que les français… »

    Bref, toujours les même jugements de valeur… Tu tiens exactement le même discours que ceux que tu critiques, mais dans l’autre sens…
    Ca ne fait pas vraiment avancer le débat qui était déjà bien enlisé…
    Ca c’est mieux la-bas qu’ici, un autre va te répondre que non, c’est mieux ici que la-bas, on peut continuer sur 40 pages comme ça…



    #187940

    Non je ne fais que contredire ce que sa copine lui annonce.

    Les choses que j’ai dites précedemment ne sont pas que mon avis, mais de l’avis de la plupart des gens que j’ai rencontré et qui entre autres connaissent plus que bien l’australie.



    #187941
    CRinOZ09
    Participant

    Aller enccore un avis.
    Apres 8 mois en Australie moi et ma copine on ne regrette absolument pas notre choix.
    C’est un pays grandiose, et quand vous rencontrez des retraites sur les longues autoroutes de South Australia, Western Australia ou Northern Territory, et que vous dites « I am French », desole mais ca fait partir de belle conversation.
    On a etait accuilli par des australiens, meme sans passe par couchsurfing ou aut’, et on a eut un apercu de la vie d’une famille moyenne, c’etait cool. C’est clair il y a des difference culturelle enorme.

    Meme si point de vue culture il n’y a pas le festival d’avignon ou celui de Cannes, il y a tout plein de petites fetes sans pretention mais qui vous font passer de bons moments, et ca c’est le principal.

    Nous on est a Cairns pour le moment, et les infrastructures de la ville dechire, il n’a aucun equivalent dans les pays que j’ai visite:
    piscine publique gratuite, des Barbeucs partout qui fonctionnent et qui sont laves tous les soirs de la semaine, des scenes musicales qui permettent a des amateurs de jouer…

    Bref l’australien n’a peut etre pas de « culture » mais c’est peut etre que c’est un pays tellement relax qu’ils s’en fiche…
    Apres tout y a qu’a jeter sa canne a peche a l’eau pour ramener du poissonm, tu bodyborde ou surfes n;importe ou, y a des tas de randos…tu peux passer 1 an sans mater la teloche (c’est d’ailleurs ce qu’on a fait a quelques heures prets)

    Comme l’a dit un des membres il y a certes beaucoup de francais et d’allemand, mais aussi de japonais, chinois…bah c’est vrai que quand t’es au milieu de l’OUTBACK et que la seule personne que tu vois est francaise, ca blaze. Mais sinon, si tu veux des australiens y en a plein, faut juste sortir de son backpacker et plutot alle au camping. Ce sont les rois du camping, mais de luxe. Avec notre tente Quechua on est le poid plume du camping. Ici c’estd egrosse tente ou des bus amenages…mais pourquoi pas!!

    Donc Manu et tous les aut’ avec un avis mitiges, si vous voulez viendre n’heisitez pas.
    Il y a peu de pays au monde avec autant de vie sauvage, d’aussi beaux paysages, des randos faciles et superbes, et une histoire vieille (aborigene) et recente (colonisation), des musees gratuits …

    Il y a beaucoup d’avantage.
    Seul hics:
    * les quelques papiers pour les taxes et la superannuation avant de partir,
    * rentrer en france en s’etant habitue a un cout de la vie 2 a 4 fois moins cher!!

    Bon voyage en tout cas, quelque soit ta destination



    #187942
    isobele
    Membre

    Cette file me rappelle un truc qu’avait dit un prof de socio en cours (il y a bien longtemps :mrgreen: ). Il nous racontait qu’un Français qui arrivait aux Etats-Unis était au départ très content de la communication : « Les gens sont cool ici, ils parlent si facilement ! » En effet, pour faire la queue dans un magasin, la conversation s’engageait simplement (pour faire schématique). Puis au bout de quelques temps, le Français se disait : « Qu’ils sont superficiels ici ! » parce que l’Américain qui lui avait parlé si facilement la veille n’était pas prêt à aller plus loin dans la relation.

    Pourquoi ?

    Explication sociologique très simple : en France, pour mettre de la distance avec un inconnu, on se tait. Aux Etats-Unis, pour mettre de la distance avec un inconnu, on lui parle !

    Belle différence culturelle, incompréhensible d’un premier abord pour un petit Frenchie plein de bonne volonté qui débarque tout frais aux States. Il résulte de ce genre de malentendus beaucoup d’incompréhensions culturelles.

    Je suppose à la lecture du fil que c’est le cas pour pas mal de personnes qui s’expatrient :sleepy:



    #187943
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    Tu as bien résumé le problème. C’est la source de tous les clichés, préjugés, mal-entendus. On en a une belle brochette dans ce topic.
    Beaucoup de gens arrivent à l’étranger en interprétant tout au travers de leurs propres codes culturels. D’où tous ces jugements de valeur débiles.



    #187944
    CRinOZ09
    Participant

    De toute facon apres 3 mois dans un pays, pour ne’n retire aucun point positifs, c’est que le probleme ne vient peut etre pas du pays, mais du voyageur non?



    #187945
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    Y’a des chances !



    #187946
    Fredttt wrote:
    Je pense que personne ne peut contester que le fait de de parler de vide culturel (donc absence de culture, ce qui en soi n’a aucun sens) ne témoigne pas d’une très grande ouverture d’esprit.

    !!bien d’accord, j’ai fait une ecole d’art et je m’y interraisse forcement… J’aimerai bien savoir a combien de vernissage et expos sont alles voir ceux qui pensent ca!!!!!!!!!
    Sa va bientot faire 3 ans que je vie a Sydney et dans tout les domaine il y a d’exellents artistes !!! …et pour les clubs.. je vais plus a Kingscross ou Darling harbour (les cartier disney machins) mais y’a des soirees special qui sont organises en salle, pub, theatre, rooftop, club, warehouse ou dans le bush et qui sont excellentes.
    .. les abos c’est tabou!! a bon … c’est un probleme important et j’en ai parle plusieur fois avec des Australiens! … au fait !! elle est sur que c’etait bien l’Australie t’as copine?! 😆



    "La Liberté, ce n'est pas de pouvoir ce que l'on veut, mais de vouloir ce que l'on peut." [/url]
    #187937
    YopYop
    Membre
    Fredttt wrote:
    Mais ne t’inquiète pas, l’Australie n’est pas un paradis

    Quote:
    Certes, sinon les australiens ne nous laisserais pas mettre un pied dans leur paradis :p
    Je me permet de participé a ce débat, mais pardonnez moi si je n’ai pas absolument tout lu ! j’arrive un peu à la bourre !

    Alors déjà je pense que certains témoignages assez dure sur les australiens ne sont en effet pas vraiment justifiés … Je ne pense pas que prendre un raccourci du genre : « les australiens sont comme ci ou comme ca, en loccurence il t’aime bien tant que tu ne leur prend pas leur place, ne fait pas de vagues etc … » est beaucoup trop baclé et c’est une vision bien francaise selon moi …! a ce titre que dire des français ?
    Ensuite ce n’est pas en 3mois ni en 6 mois ni même en 2 ou 10 ans que tu peu te faire une opinion parfaitement objective de comments sont les australiens ! en 23ans en france je reste réservé sur mon opinion concernant mon propre pays ! bref

    La où je voulais en venir c’est dans un milieu précis, celui du cheval, une grandeur d’esprit qui pour moi résume beaucoup sur la façon de penser des Australiens !
    J’ai eu la chance de travaillé dans un ranch du coté de townsville pendant 5mois dans lequel mon boulot etait de prendre soin des quelques 10 000 têtes de betails mais surtout préparer les chevaux au travail. Un métier que je n’avais auparavant jamais exercé, un milieu dans lequel tant de choses m’etaient alors inconnues et pourtant j’ai tout apris ! j’ai été payé pour ca, j’ai mis en pratique une ethologie qui vise une approche du cheval moderne dans la bonne volonté et qui vise a faire disparaitre toutes ces méthodes violentes et irrespectueuses des chevaux !
    Tout ca ils me l’ont offert, je dis « ils » en parlant de tant d’australiens ! j’ai pu partager leur vie, apprendre beaucoup grace a eux ! et le tout en étant salarié et donc payé !
    Ces gens, fort de leur expérience, sont soucieux de la transmettre au jeunes générations !
    Pour résumer le maitre mot est : « J’ai aquis cette expérience durant toute ma vie, prend de moi ce que tu pourra, c’est avec plaisir que je te l’offre »

    Si maintenant je vous parle de la situation telle qu’elle est en france le schéma n’est plus du tout le même ! la mentalité française est bien moins glorieuse !
    Ici le dresseur qui sait veut le garder pour lui … peu importe si le faite de transmettre une bonne méthode permet a des chevaux d’échaper a des traitement brutale … l’important est de pouvoir être le seul a savoir ! tout garder pour soit ! tu veux des indices alors paye moi et beaucoup d’argents ! tu veux apprendre ? ok mais je garde les points important pour moi ! Le cheval dans ce cas n’est qu’un accesoire, qu’un outils pour arrivé a ses fins ! Moi je, Moi je … qualifie parfaitement la manière de pensée francaise !

    Bref je suis peu être un peu hors sujet et je ne sais pas si mon message sera passé, mais un pays comme la france dont la devise est « Liberté, Egalité, Fraternité » a beaucoup a apprendre sur ces 3 points !

    Par contre ce qui est vrai c’est que les français sont parfois mal vuent dans le sens ou se sont des raleurs ! ca c’est pas faux 😉



    http://www.yopyop.kikooboo.com J'ai besoin de vivre devant moi Ceux qui m'aiment me suivent Je sais toi, tu reste là ... On ne devrait vivre qu'une minute et demi, le temps du premier baiser et du premier demi !
    #187947
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...
    YopYop wrote:
    tu veux des indices alors paye moi et beaucoup d’argents ! tu veux apprendre ? ok mais je garde les points important pour moi ! Le cheval dans ce cas n’est qu’un accesoire, qu’un outils pour arrivé a ses fins ! Moi je, Moi je … qualifie parfaitement la manière de pensée francaise !

    Bref je suis peu être un peu hors sujet et je ne sais pas si mon message sera passé, mais un pays comme la france dont la devise est « Liberté, Egalité, Fraternité » a beaucoup a apprendre sur ces 3 points !

    C’est peut-être vrai dans le monde des chevaux, j’en sais rien, mais je doute que ce soit vrai si l’on considère l’ensemble de la société. Pour ce qui est du « moi je », tu dis que ça qualifie parfaitement la manière française de penser… Je ne vois pas comment on peut dire ça, la société australienne est beaucoup, beaucoup plus individualiste dans son ensemble que la société française. C’est même ce qui distingue fondamentalement les deux systèmes.

    Même remarque pour l’importance de l’argent… Il n’y a pas photo, l’argent est une notion beaucoup plus présente et importante en Australie, et dans les pays anglo-saxon en général.

    Donc non, je pense que la France n’a absolument rien à apprendre du côté de l’Australie concernant les valeurs que tu mentionnes…



    #187948
    Quote:
    Il n’y a pas photo, l’argent est une notion beaucoup plus présente et importante en Australie, et dans les pays anglo-saxon en général.

    C’est peut être pour ça qu’ils ont une croissance meilleure que la notre aussi…



    #187949
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    Pas en ce moment en tout cas! 😀
    Mais dans l’ensemble oui. Par contre je ne sais pas si ça vient bien de la place que tient l’argent dans la société.



    #187950
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...
    Fredttt wrote:
    Je ne vois pas comment on peut dire ça, la société australienne est beaucoup, beaucoup plus individualiste dans son ensemble que la société française. C’est même ce qui distingue fondamentalement les deux systèmes.

    Mais il ne faut pas oublier que la société comprend un système et des gens. De mon point de vue, le système australien est plus individualiste dans la mesure où il ne donne pas tous les avantage sociaux qu’on reçoit en France (et dont les conséquences peuvent se discuter, mais c’est un autre débat) ; en revanche, les gens, eux, sont vraiment très solidaires et ont l’esprit de communauté. Le fameux « mateship » ce n’est pas qu’un mot, ça existe !

    Fredttt wrote:
    Même remarque pour l’importance de l’argent… Il n’y a pas photo, l’argent est une notion beaucoup plus présente et importante en Australie, et dans les pays anglo-saxon en général.

    Là encore, question de point de vue… pour moi la notion d’argent est avant tout décomplexifiée dans les pays anglo-saxons, dans le sens où il n’y a pas de tabou placé dessus, alors qu’en France si. Français ou australien, aucun n’est plus cupide que l’autre pour moi, c’est juste que les uns n’hésitent pas à en parler, les autres si. Pour moi, en Australie, l’argent est une donnée factuelle dont on discute comme n’importe quelle autre, et un moyen de réaliser ses objectifs. En France c’est presque un secret coupable, je ne sais pas trop comment dire. Différence de perceptions et d’attitudes qui prennent leurs racines dans le catholicisme et le protestantisme, si je ne m’abuse…

    L’une de ces « éthiques » est-elle « mieux » que l’autre c’est ouvert à débat, ça dépend des affinités de chacun ! Personnellement je préfère l’attitude des australiens (ou anglo-saxons), qui sur bien des points dont ceux-ci me semblent être des gens qui sont dans le « can do », alors que nous français je nous sens bien plus souvent dans le « can’t do » (ou plus justement « won’t do »…) !



    #187951
    plisken11
    Participant
    WHV
    Age: 38
    Toothbrush Nomads wrote:
    l’attitude des australiens (ou anglo-saxons) […] qui me semblent être des gens qui sont dans le « can do », alors que nous français je nous sens bien plus souvent dans le « can’t do » (ou plus justement « won’t do »…) !

    c’est pourquoi tout le monde s’entend à dire que les australiens sont plus positifs, alors que nous français sommes plus négatifs d’où râleurs!!!



    1an au pays des kangourous... http://michal.kikooboo.com/
    #187952
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...
    Toothbrush Nomads wrote:
    Là encore, question de point de vue… pour moi la notion d’argent est avant tout décomplexifiée dans les pays anglo-saxons, dans le sens où il n’y a pas de tabou placé dessus, alors qu’en France si. Français ou australien, aucun n’est plus cupide que l’autre pour moi, c’est juste que les uns n’hésitent pas à en parler, les autres si. Pour moi, en Australie, l’argent est une donnée factuelle dont on discute comme n’importe quelle autre, et un moyen de réaliser ses objectifs. En France c’est presque un secret coupable, je ne sais pas trop comment dire. Différence de perceptions et d’attitudes qui prennent leurs racines dans le catholicisme et le protestantisme, si je ne m’abuse…

    En ce qui me concerne, ce rapport à l’argent, c’est quelque chose qui m’a énormément gonflé là-bas. Oui, tu l’as dis, la notion d’argent est décomplexifiée et ils en parlent. En une journée en Australie tu peux entendre 10 fois la phrase « to make money » ou « to save money » (y compris dans la bouche de gamins de 8 ans). Dès que tu parles d’un job, la première question qu’on te pose c’est « good money, hu? » Pour beaucoup l’attrait principal d’un job c’est combien il rapporte et non pas le job en lui même. On peut s’en rendre compte dans la manière dont sont considérés certains job en Australie, par exemple instituteur. J’ai remarqué qu’en Australie ce métier n’était pas du tout valorisé, ne jouissait pas d’un très grand prestige en général. En tout cas beaucoup moins qu’en France où être instit’ est généralement assez bien vu dans l’imaginaire des gens. C’est simplement parce que quand on pense « instit' » en Australie, on pense « bas salaire », en revanche en France on pense d’abord à « transmission du savoir » (en simplifiant un peu)

    Comme tu le dis y’a pas une éthique mieux qu’une autre, mais selon les personnes on se sent mieux avec l’une ou avec l’autre.

    Sinon oui, indéniablement, les australiens sont plus positifs que nous. Ca aura été la grande leçon de mon voyage, et je m’efforce depuis que je suis rentré de garder cet état d’esprit. J’y arrive pas mal d’ailleurs, et les gens autour de moi qui sont négatifs où râleurs me font plus marrer qu’autre chose. 😆



    #187953
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...
    Fredttt wrote:
    C’est simplement parce que quand on pense « instit' » en Australie, on pense « bas salaire », en revanche en France on pense d’abord à « transmission du savoir » (en simplifiant un peu)

    Ah, non. En France, on pense surtout : nombreux avantages du fonctionnarat :mrgreen:

    Ceci dit, là-bas, un australien m’avait un jour bien résumé ce qu’il pensait au sujet des instits : « half the money, twice the value » !



    #187954
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...
    Toothbrush Nomads wrote:
    Ah, non. En France, on pense surtout : nombreux avantages du fonctionnarat :mrgreen:

    Oui c’est vrai aussi 😆

    Les pauvres instit’ en Australie j’en ai vu faire du fruitpicking pendant leurs vacances 😀



    #187955
    YopYop
    Membre
    fredttt wrote:
    Dès que tu parles d’un job, la première question qu’on te pose c’est « good money, hu? » Pour beaucoup l’attrait principal d’un job c’est combien il rapporte et non pas le job en lui même.

    Je pense que c’est normal de vouloir être payé en échange d’un travail fourni. Et là encore j’admire la simplicité des australiens. Je me souviens dans un café où je travaillé le patron m’a dis un jour : »tu veux bosser comme cuisinier dans mon resto ? tu gagneras plus d’argent qu’a la plonge … » alors j’ai dis c’est simpa mais j’ai jamais était cuisinier et n’ai aucune formation dans ce domaine … et il m’a regardé en souriant et dit : « T’es francais non ? » donc j’ai répondu que oui et il m’a dit alors tu es cuisto 😉
    J’ai trouvé ca plutot marrant mais le fait est que j’ai pu faire mes preuves et être embauché en tant que second de cuisine ! 2 semaines plus tard, c’est lui qui m’a parler d’augmentation de salaire vu mes bonnes prestation ! Avant de partir, en 3ans dans la même boite, je n’ai jamais vu mon salaire augmenté d’un seul centime !

    Bref je trouve ca normal de prétendre a un salaire quelque soit l’emploi ! Qu’il soit manuelle, intellectuel, interessant, rebarbatif ! je refuse de travailler pour rien !

    Par contre tu as raison dans le sens que l’attrait principale d’un boulot doit être le boulot en lui même ! je te rejoins sur ce point là !

    Et que les choses soit claire, je suis peu être dure a mon tour quand a ce que je pense de beaucoup de chose au niveau des français ! mais ce n’est que ressenti et je ne veux pas generalisé en disant les francais sont des cons car de plus je ne le pense pas ! D’ailleurs j’ai quand même choisie de commencer mon activité ici en france car pour plein de choses je reste plus attaché a mes valeur et mon pays 🙂



    http://www.yopyop.kikooboo.com J'ai besoin de vivre devant moi Ceux qui m'aiment me suivent Je sais toi, tu reste là ... On ne devrait vivre qu'une minute et demi, le temps du premier baiser et du premier demi !
    #187956
    plisken11
    Participant
    WHV
    Age: 38
    Toothbrush Nomads wrote:
    Fredttt wrote:
    C’est simplement parce que quand on pense « instit' » en Australie, on pense « bas salaire », en revanche en France on pense d’abord à « transmission du savoir » (en simplifiant un peu)

    Ah, non. En France, on pense surtout : nombreux avantages du fonctionnarat :mrgreen:

    et aussi aux 4 mois de vacances par an…

    (ça me rappelle la blague : Une question à un jeune prof, quelles sont les 3 raisons qui vous on poussé à faire prof? Réponse de l’intéressé : Juillet, Août et Décembre… )



    1an au pays des kangourous... http://michal.kikooboo.com/
    #187957
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    Oui, les vacances ça fait partie des avantages à mon sens 😉 ! De même que l’impossibilité d’être viré… j’en ai vu beaucoup des glandeurs en fac de lettres qui étaient là juste pour devenir prof, juste pour ces raisons de confort personnel et pas du tout par vocation…

    D’ailleurs des profs pourris j’en ai eu plein au cours de ma scolarité, collège et lycée… 🙄



    #187958
    Quote:
    Différence de perceptions et d’attitudes qui prennent leurs racines dans le catholicisme et le protestantisme, si je ne m’abuse…

    En effet ce serait apparement une des raisons les plus fondamentales. Les protestants considèrent (en simplifiant beaucoup) que pour accéder au paradis, il faut avoir réussi dans sa vie (et pour beaucoup, réussir sa vie c’est gagner de l’argent). Alors que le catholicisme, dans sa forme pure, prone une simplicité de vie et l’argent est en général mal vu.



    #187959
    boubagump
    Participant

    moi j’aime bien les mecs qui viennent ici pour défendre l’australie et l’ouverture d’esprit et qui après écrivent des tartines sur la « mentalité française »
    bravo l’ouverture 😀

    je suis pas non plus d’accord avec les raccourcis simplistes que font certains du genre « raleur=négatif »
    Je suis le 1er à critiquer dès que quelque chose m’emmerde et que c’est du fait de quelqu’un d’autre, ça m’empêche pas d’être positif, c’est juste que j’aime bien vider mon sac :p

    c’est vrai qu’en australie les gens vont vers les autres plus naturellement qu’en france, est-ce que c’est mieux? C’est juste différent, comme bcp d’autres choses.



Viewing 37 replies - 41 through 77 (of 77 total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents