11.9 C
Sydney
22 juin 2024

Coup de gueule contre certains Backpackers francais

Le 1er site francophone sur l’Australie, le pays-continent Forums Working Holiday Visa Visa Working Holiday Coup de gueule contre certains Backpackers francais

40 sujets de 1 à 40 (sur un total de 127)
  • Auteur
    Messages
  • #6744
    Pika87
    Membre

    Bon ca ne va pas plaire a tout le monde, bien que j’espere que certaines personnes se sentiront visees!

    Je viens d’avoir une discussion avec la receptionniste d’un Caravan Park sur Carnarvon qui nous disait O combien les francais etaient mal vu dans la region et O combien les employeurs faisaient tout pour eviter de prendre des BP francais (que se soit dans n’importe quel corps de metier).

    La question innevitable: pourquoi donc?

    Reponse: Ils sont egoistes, bruyants, ne font attention a rien et pense que tout le monde leur est redevable pour quelque chose. Le Caravan Park en question fait la chasse aux francais qui viennent prendre des douches dans leur camping illegalement, sans payer d’emplacement. Et ils ne sont pas les seuls. Tous les jours des BP de ce genre profitent des Caravan Park, cassent des barbies public et volent dans les magasins. Une francaise a meme ete pris en flagrant delis de vol de velos dans un Caravan Park, non mais serieusement ou on va la???

    Alors ce post est pour tout ceux qui se sentent concernes: si vous n’avez pas les moyens de venir en Australie, restez en France! Si vous n’avez plus les moyens de rester en Australie, retournez en France! Arretez de profiter comme ca a tout bout de champs, arretez de ternir l’image des francais qui, eux, essait de travailler et de passer une annees ou deux en toute legalite en se conformant aux regles du pays qui les accueille! Arretez de voler les autres BP, arretez de voler dans les magasins, arretez de vous plaindre parce que vous n’avez une tune alors que vous venez de depenser $40 dans un pack de bieres! Serieusement vous nous faites honte!

    Donc voila c’etait juste un coup de gueule qui, je pense, sera partage. Attention je n’inclus pas TOUT les BP francais dans ce post, j’en ai croise qui etaient dans la galere et qui pourtant respectaient pour autant, seulement se donnaient a 200% pour se sortir les doigts du cul (si vous me permttez l’expression). Heureusement il y a d’honnetes francais qui sont la pour relever le niveau et je leur dit un grand MERCI!

    #92534
    Arrache-rotule
    Participant

    Ces Francais, toujours en train de se plaindre! 😆

    Il existe deja des posts sur le sujet.

    Comme je l’ai deja dit je ne pense pas que les backpackers Francais soient pires que les autres. Si tu as cette impression, c’est parce que tu es Francais et que tu focalises sur les Francais. Tu retiendras plus volontier un mauvais comportement de la part d’un Francais que d’un etranger. Si dans une soiree tu vois un Francais voler un paquet de cigarettes, il peut y avoir 10 Irlandais autour qui devastent le pub tu ne vas retenir que le Francais voleur de cigarette. J’exagere mais c’est souvent comme ca.
    Je consulte beaucoup de forums de voyageurs sur le web, de tous pays, et il n’y a pas un forum qui n’aborde pas le sujet de la mauvaise reputation de leur concitoyens a l’etranger. La raison est simple, comme je l’ai dit plus haut, on focalise naturellement sur le mauvais comportement de nos concitoyens.

    Tu peux jeter un oeil sur des forums etrangers, tu verras que ce genre de post existe de partout. Tiens juste un exemple, meme les Australiens s’interrogent sur leur mauvaise reputation a l’etranger:

    http://www.topix.com/forum/world/australia/TE7PT077D0B1I2CU2

    Et dans les media australiens, ils n’y a pas que les backpackers Francais qui en prennent pour leur grade. Mais encore une fois etant Francais, on ne retiendra que les articles qui parlent des Francais…

    http://www.news.com.au/

    Bref en clair, arrete de focaliser sur les Francais, tu verras, le phenomene disparaitra de lui-meme. 🙂

    #92535
    r2MI
    Membre

    je suis complètement d’accord avec Bacchus, mais cela n’explique pas pourquoi nous autres les Français nous sommes cités par mes anciens patrons, mon actuel patron, et la plupart des dirigeants de caravan park ou backpack comme la nationalité à éviter d’embaucher ou d’héberger. Même si ce classement bouge avec nos voisins les Allemands, je dois reconnaître que notre nationalité est beaucoup plus souvent décriée comme irrespectueux, voleur, toujours en train de se plaindre, fainéant, et j’en passe… après nous somme aussi une nationalité pas mal représenté, contrairement aux hollandais, ou aux belges, donc le risque de voir des français se précipiter à la porte d’un backpack est plus grand.

    et pour autan sans me vanter à chaque fois que je pose la question de manière ouverte afin qu’ils m’expliquent, il me disent bien que des fois ils tombent sur des français remarquable sur tout les bords, et je peux vous assurer que j’essaie temps bien que mal d’inverser la tendance, mais ça m’a l’air peine perdue.

    #92536
    briiice
    Participant

    juste un petit mot vite fait.

    Baccus, d accord avec toi.

    Toute fois, etant en trip sur la cote ouest, actuellement a Exmouth avec ma copine, nous avons remarqué que bcp d avertissement dans les magasins type librairie, sont marqués en francais et seulement en francais. Meme les machines a laver sont sous surveillance et vous etes informés en francais.

    Je pense que je vais les prendre en photo tellement y en a partout 🙂

    Parcontre, On trouve dans les coles et wool ces avertissements en espagnols et allemands aussi.

    #92537
    Toothbrush Nomads
    Participant

    Partiellement d’accord avec Bacchus, mais au bout du compte ce n’est peut-être pas un hasard non plus si l’expression est « French Shopping »… et non pas German, Irish, Brazilian, Klingon… etc… Shopping ! Il y a des nationalités qui conservent plutôt bonne réputation dans l’ensemble – les backpackers allemands justement sont généralement réputés pour être des bons bosseurs sérieux, en + de parler un anglais impeccable.

    Après, c’est certain, on focalise toujours davantage sur notre propre nationalité, et ce n’est pas forcément un mal – en tant que français, c’est surtout à la communauté française qu’on peut s’adresser (les autres pourraient bien nous dire « de quel droit !? » 😉 ), et avoir une piqûre de rappel avec ce genre de coup de gueule de temps en temps ne fait pas forcément de mal…

    Récemment j’ai publié un article sur les amendes en Australie sur ToothbrushNomads, qui a provoqué quelques commentaires sur la page Facebook du site. Personnellement ça me désole un peu (même si ça ne m’étonne pas) que certains de mes lecteurs disent sans la moinde honte des choses comme « pas vu pas pris », « hors de question de travailler pour payer des prunes », etc, et même la justification type « l’Australie fait son business sur notre dos de toute façon », ce qui à mon sens rejoint pas mal le commentaire « ils pensent que tout le monde leur est redevable ». C’est vraiment un comportement et une attitude dans le plus pur style sans foi ni loi, je fais ce que je veux et je vous emmerde. Autant pour les idéalistes naïfs comme moi qui croyaient que le respect était un élément essentiel du voyage…

    #92538
    Pika87
    Membre

    Je suis d’accord avec vous, et je sais bien que je ne me focalise que sur les BP francais alors que d’autres peuvent tres bien faire de meme. Mais c’est justement parce que ou qu’on aille (je n’ai fait qu’une partie de la cote ouest cependant) les gens ne se plaignent pas des irlandais ou des espagnols, mais essentielement des francais. Alors est ce que c’est parce qu’il y a une grosse communaute de francais, plus importante que les allemands ou les hollandais? hum a voir, mais en attendant le seul comportement qui m’est vraiment marque est celui de BP francais.

    Et je suis aussi de l’avis de Brice, dans certains supermarches les affiches de securite sont traduites directement en francais, ca veut bien dire qu’ils s’inquietent plus des frenchy que des autres BP, non?

    La ou nous travaillons actuelement, notre manager m’a clairement dit que si mon copain n’etait pas australien, je n’aurais jamais eu le post car il y a longtemps qu’ils ne prennent plus de francais suite a divers problemes qu’ils ont pu avoir…

    Mais encore une fois tout est relatif, je connais un couple de francais qui travaille en fruit picking 7j/7 pres de 10h/jour depuis plusieurs semaines et je ne les ai jamais entendu se plaindre que le travail etait trop difficile ou qu’ils etaient exploites a un point qu’ils ne pouvaient pas se permettre de payer le camping pour pouvoir prendre une douche chaude en rentrant. Je ne generalise pas, mais le fait est que c’est cette image qui ressort lorsque tu parles avec un natif: peut importe que tu sois honnete, si tu es francais tu es comme les autres.

    #92532
    Arrache-rotule
    Participant

    Ok donc admettons que les Australiens preferent embaucher des Anglais ou Irlandais plutot que des Francais. Mais au Mexique, ou je viens de passer 5 mois, ils preferent embaucher des Francais ou des Italiens plutot que des Anglais ou des Americains, qui ont la reputation de se bourrer la gueule tous les soirs, de rester entre eux, de ne pas apprendre la langue et de ne rien respecter.

    Vous voyez ce que je veux dire? Les backpackers Francais ne sont pas pires que les autres. Si on a cette impression, c’est parce qu’on focalise sur eux, ou bien parce qu’on est culturellement plus éloignés des Australiens que d’autres backpackers, d’où plus d’incomprehension et de mauvaises interpretations, voire de repulsion de leur part. Le backpacker Francais n’est pas genetiquement mauvais, tout est histoire d’interpretation.

    Quant a l’expression « french shopping » mes amis Australiens ne savent pas ce que c’est. Mais nous Francais, on oublie pas cette expression si on peut la lire dans les media australiens. 😉

    #92533
    Anne et Romain
    Participant

    Je suis d’accord avec ce coup de gueule! Il est vrai que les Français ont une mauvaise réputation et je ne pense pas qu’elle se soit faite toute seule…
    Pour moi, et ce n’est que mon point de vue, les français sont trop assistés et mal habitués à pouvoir réclamer des aides un peu partout du coup quand il faut mettre la main à la poche ou se sortir les doigts des fesses 😛 ils ne sont jammais contants!

    Heureusement qu’il y a des exeptions 😉

    #92539
    Anonyme
    Inactif
    briiice wrote:
    juste un petit mot vite fait.

    Baccus, d accord avec toi.

    Toute fois, etant en trip sur la cote ouest, actuellement a Exmouth avec ma copine, nous avons remarqué que bcp d avertissement dans les magasins type librairie, sont marqués en francais et seulement en francais. Meme les machines a laver sont sous surveillance et vous etes informés en francais.

    Je pense que je vais les prendre en photo tellement y en a partout 🙂

    Parcontre, On trouve dans les coles et wool ces avertissements en espagnols et allemands aussi.

    oui toutes les nationalités sont concernées par ces critiques…

    je me souviens sur un vol Qantas : des passagers Australiens se sont mis soudainement à critiquer tous les Latins parce que deux enfants Espagnols très gâtés avaient été insolents envers le personnel de bord… On avait compris par leurs comportements que ces enfants avaient du personnel à leur service chez eux : par leur façon de s’adresser aux hôtesses et aux stewards : ils leur donnaient carrément des ordres : par exemple quand ils avaient fini leurs plateaux-repas : ils sonnaient le personnel encore occupé ou levaient l’index sans dire un mot pour faire signe aux hôtesses de retirer immédiatement le plateau… Quand une des hôtesses excédée s’est mise en colère, un des gamins a jeté délibérement le papier gras de son gâteau dans l’allée pour obliger l’hôtesse à le ramasser. Face aux remontrances du personnel : ils répondaient avec mépris en Espagnol : « je ne comprends pas l’Anglais » « retirez ces plateaux au plus vite » et ils mettaient ensuite leurs têtes dans leurs oreillers pour ignorer tout le monde… C’était mémorable et les deux gamins étaients de véritables petits tyrans… :|

    #92540
    Arrache-rotule
    Participant
    Anne&Romain wrote:
    Je suis d’accord avec ce coup de gueule! Il est vrai que les Français ont une mauvaise réputation et je ne pense pas qu’elle se soit faite toute seule…
    Pour moi, et ce n’est que mon point de vue, les français sont trop assistés et mal habitués à pouvoir réclamer des aides un peu partout du coup quand il faut mettre la main à la poche ou se sortir les doigts des fesses 😛 ils ne sont jammais contants!

    Heureusement qu’il y a des exeptions 😉

    Oui les francais sont trop assistés et reclament toujours des aides, c’est bien connu. Il faut faut dire qu’on mange tellement de fromage et qu’on boit tellement de vin sous la tout eiffel avec nos berets en ecoutant du Edith Piaf…. Tout s’explique. Et je ne parle pas de la baguette, toujours sous le bras!!!!

    #92541
    Roxeve
    Membre

    Pour ma part, après 1an et demi en Australie, je suis assez partagée sur la question.

    J’ai été moi aussi choquée par certains backpackers qui me racontaient fièrement leurs exploits de « French shopping », j’étais à Exmouth quand une bande de backpackers « majoritairement français » ont été arrêtés à Carnarvon pour vols dans les magasins (d’où je pense tous les avertissements en français)

    Cependant, à l’inverse, je trouve par moments la réaction de certains australiens à ce sujet aussi idiote que l’attitude de certains de nos concitoyens. A Shepparton, mon copain et moi nous sommes fait littéralement agressés par un gérant de caravan park qui avait eu, l’année d’avant, des problèmes avec des français. Nous venions juste demander à louer une caravane, car notre contractor vivait dans ce camping, et nous n’avions alors pas de voiture. Le type est entré dans une colère noire, nous a insulté, provoquait physiquement mon copain, comme si nous étions ceux avec qui il avait eu des problèmes, que nous en étions également responsables car nous avions la même nationalité. Nous avons essayé de lui parler calmement, de lui expliquer que les gens ne sont pas tous les mêmes, que nous sommes honnêtes, mais il était devenu complétement dingue. Pour moi ce genre d’attitude est aussi condamnable que celle des français malhonnêtes, et je ne pensais certainement pas me retrouver face à une telle violence en partant en voyage, à cause de ma nationalité.

    En ce qui concerne les « défauts » que l’on attribue aux français, notamment dans le milieu du travail (feignants, raleurs, etc), mon opinion a également évolué. Quand on voit parfois les conditions de travail que les patrons de ferme imposent sans scrupule à leurs employés, les lieux déplorables dans lesquels ils les font vivre, et la façon dont ils profitent de la multitude de travailleurs disponibles et prêts à tout pour travailler, je suis plutôt soulagée d’appartenir à une population qui trouve cela choquant, irrespectueux, injuste, etc… Alors forcément, un patron de ferme qui veut des employés qui travaillent non-stop sans rechigner, comme des robots, va préférer employer des indiens, des asiatiques, et va traiter les français de raleurs parce qu’ils ont osé lui dire que les conditions de travail n’étaient pas convenables, ou feignants parce que les français ne se laissent pas « zombifiés » si facilement…

    Heureusement, il y aura toujours des gens intelligents des deux côtés (et de tous les côtés) pour juste être ouvert aux autres et les respecter. A Exmouth où j’ai passé 3 mois, malgré tous ces « avertissements » en français et la proximité de Carnarvon, beaucoup de backpackers français sont régulièrement embauchés dans les différents services de la ville (supermarchés, hotels, caravan parks, restaurants, petrol station…) et je n’ai jamais entendu parler du moindre problème.

    #92542
    Arrache-rotule
    Participant
    Roxêve wrote:
    En ce qui concerne les « défauts » que l’on attribue aux français, notamment dans le milieu du travail (feignants, raleurs, etc), mon opinion a également évolué. Quand on voit parfois les conditions de travail que les patrons de ferme imposent sans scrupule à leurs employés, les lieux déplorables dans lesquels ils les font vivre, et la façon dont ils profitent de la multitude de travailleurs disponibles et prêts à tout pour travailler, je suis plutôt soulagée d’appartenir à une population qui trouve cela choquant, irrespectueux, injuste, etc… Alors forcément, un patron de ferme qui veut des employés qui travaillent non-stop sans rechigner, comme des robots, va préférer employer des indiens, des asiatiques, et va traiter les français de raleurs parce qu’ils ont osé lui dire que les conditions de travail n’étaient pas convenables, ou feignants parce que les français ne se laissent pas « zombifiés » si facilement…

    Completement d’accord. Parmi la myriade de nationalité present dans l’industrie du fruitpicking, j’ai pu constater que les Francais etaient ceux qui se laissaient le moins exploiter, qui se posaient toujours la question de savoir si ce qu’ils touchaient etait correct, qui venaient toujours reclamer leur paye a tous prix si le fermier tardait a allonger l’argent, qui pouvaient faire des remarques desobligentes si on leur demandait de travailler sans parler au voisin (dans le packing). Alors oui, du coté du patron Australien cupide et esclavagiste, le Francais peut alors paraitre cass’couille et raleur, car il ne se laisse pas faire et arnaquer comme les autres.

    #92543
    Roxeve
    Membre
    Bacchus wrote:
    Si on a cette impression, c’est parce qu’on focalise sur eux, ou bien parce qu’on est culturellement plus éloignés des Australiens que d’autres backpackers, d’où plus d’incomprehension et de mauvaises interpretations, voire de repulsion de leur part. Le backpacker Francais n’est pas genetiquement mauvais, tout est histoire d’interpretation.

    Oui je pense aussi que ça joue beaucoup, il y a toujours eu une espèce d’incompréhension entre francophones et anglophones, et plus largement entre peuples d’origine latine et germane, une différence culturelle à la base de nos civilisations, de nos cultures, de nos esprits. En rencontrant beaucoup de backpackers de différentes nationalités, je me suis souvent sentie plus proche culturellement parlant d’espagnols, d’italiens, que d’anglais ou d’australiens.

    Bacchus wrote:
    Completement d’accord. Parmi la myriade de nationalité present dans l’industrie du fruitpicking, j’ai pu constater que les Francais etaient ceux qui se laissaient le moins exploiter, qui se posaient toujours la question de savoir si ce qu’ils touchaient etait correct, qui venaient toujours reclamer leur paye a tous prix si le fermier tardait a allonger l’argent, qui pouvaient faire des remarques desobligentes quand on leur disait de travailler sans parler au voisin (dans le packing). Alors oui, du coté du Patron Australien cupide et esclavagiste, le Francais peut alors paraitre cass’couille et raleur, car il ne se laisse pas faire et arnaquer comme les autres.

    :bigups:

    #92544
    Anonyme
    Inactif

    Sincèrement, je n’ai jamais été mal reçue en Australie, j’ai toujours rencontré des Australiens sympathiques qui n’étaient pas hostiles aux Français…
    j’ai plusieurs amis Australiens qui aiment les Français, la France, ils font l’effort d’apprendre le Français et viennent en France régulièrement. Ils ne pensent qu’à la pâtisserie Française, à l’Armagnac, au Cognac, aux bons vins et aux plats Français… alors il ne faut pas généraliser parce qu’il existe encore de nombreux Australiens qui aiment la France et les Français, j’en suis convaincue ! 🙂

    #92545
    Sinai974
    Participant

    De toute façon c’est toujours pareil…les gens voient un français bourré ou en train de faire une connerie ils vont venir blablater ici (et je pense sans avoir rien dit au mec en question) par contre on va voir un anglais bourré ou un irlandais, on va dire que c’est des bons vivants. Ca fait trois mois que je suis la, et le seul mec qui m’a dit que c’etait facile de voler et qu’il fallait le faire c’est un allemand, et un anglais l’a appuyé en disant que c’etait trop cher ici…

    #92546
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Bacchus wrote:
    Vous voyez ce que je veux dire? Les backpackers Francais ne sont pas pires que les autres. Si on a cette impression, c’est parce qu’on focalise sur eux, ou bien parce qu’on est culturellement plus éloignés des Australiens que d’autres backpackers, d’où plus d’incomprehension et de mauvaises interpretations, voire de repulsion de leur part. Le backpacker Francais n’est pas genetiquement mauvais, tout est histoire d’interpretation.

    Bacchus, OK, on a très bien compris ton point de vue (déjà maintes fois exprimé :mrgreen:). Mais est-ce vraiment productif de dévier éternellement sur le fait que les français ne sont pas forcément pires que les autres ? D’autant que l’auteur avait pris soin de noter dans son message qu’il connait aussi des français qui sont irréprochables, et ne faisait que donner un exemple concret auquel il a été confronté, le cas d’un employeur qui ne veut réellement pas de français de manière générale.

    Personnellement je pense que c’est également important de faire passer ce message clairement : quand on continue à se comporter comme des cons, on va finir par le payer à la sortie. Il y a des conséquences à nos actes, même quand on ne se fait pas prendre en flagrant délit. Si chaque « coup de gueule contre les frenchies » se transforme en philosophique « ils ne sont pas pires que les autres, Edith Piaf, baguette, LOL », c’est certes un point de vue valide, vrai et non dénué d’intérêt, mais ça ne fait rien pour adresser le problème de base, à savoir : il y a des français qui méritent tous les coups de gueule qu’on peut leur passer.

    Alors, certes, on peut arguer que passer des coups de gueule ne changera jamais rien, c’est probablement vrai. Mais à mon sens ces coups de gueule contribuent au moins à faire passer le message que se comporter ainsi, ce n’est pas OK et c’est mal vu même par la communauté concernée, les backpackers français. Si le comportement de certains français nous choque, c’est tout de même davantage de notre devoir de le faire savoir et de faire des tentatives d’éducation / prévention, si minces soient-elles, plutôt que de se perdre dans une discussion qui ne sert qu’à établir que les généralités ne sont jamais 100% exactes (surprise !).

    Le comportement de certains backpackers français (possiblement de + en + nombreux à en juger par les discussions qu’on voit sur le web) est un problème. C’est bien de le dire. C’est bien d’en discuter. Et ça ne veut évidemment pas dire qu’il n’y a que les français qui sont un problème, ni que tous les français sont un problème.

    #92547
    Sinai974
    Participant

    Le truc c’est qu’a chaque fois qu’un de ces coups de gueule est passé c’est toujours la meme rengaine… Je suis le backpacker idéal, je respecte tout, je fais tout bien et ceux que je connais aussi. Mais les autres c’est des cons et des voleurs…
    C’est chiant. Et en faisant ça ils contribuent à la mauvaise image qu’on a. Ils se plaignent, et sous entendent qu’eux meritent plus de rester qu’un autre.

    #92548
    Anonyme
    Inactif
    Sinai974 wrote:
    Le truc c’est qu’a chaque fois qu’un de ces coups de gueule est passé c’est toujours la meme rengaine… Je suis le backpacker idéal, je respecte tout, je fais tout bien et ceux que je connais aussi. Mais les autres c’est des cons et des voleurs…
    C’est chiant. Et en faisant ça ils contribuent à la mauvaise image qu’on a. Ils se plaignent, et sous entendent qu’eux meritent plus de rester qu’un autre.

    :bigups:

    #92549
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Sinai974 wrote:
    Le truc c’est qu’a chaque fois qu’un de ces coups de gueule est passé c’est toujours la meme rengaine… Je suis le backpacker idéal, je respecte tout, je fais tout bien et ceux que je connais aussi. Mais les autres c’est des cons et des voleurs…
    C’est chiant. Et en faisant ça ils contribuent à la mauvaise image qu’on a. Ils se plaignent, et sous entendent qu’eux meritent plus de rester qu’un autre.

    Tu as raison Sinai, clairement on contribue davantage à donner une mauvaise image en disant que certains comportements sont inacceptables qu’en volant dans les supermarchés et en collectionnant les amendes ignorées pour infractions diverses et variées au code de la route 🙄

    #92550
    Sinai974
    Participant

    Ne deforme pas mes propos pour renforcer les tiens stp. Tu as très bien compris ce que je voulais dire.

    #92551
    Par Toutatis
    Membre
    Sinai974 wrote:
    Ne deforme pas mes propos pour renforcer les tiens stp. Tu as très bien compris ce que je voulais dire.

    personnellement j ai compris la meme chose que tb

    Ce qui me frappe quand meme, rien que sur ce forum, c’est que pour certains la gruge n’est qu’une option parmis d’autre. Tricher n’est pas une affaire de respecter ou non les locaux, c’est juste une affaire de prise de risque.
    Camping sauvage? Quel sont les risques? J’ai des amendes, quels sont les risques si je ne paie pas? Que va t il se passer si je me barre sans payer l’hopital? J’ai un casier, quels sont les risques si je ne le declare pas,…

    Et le fait que certains panneaux soient en anglais et en Francais ne laissent aucun doute sur les problemes que les Australiens rencontrent avec une proportion importante de bp francais.

    #92552
    Sinai974
    Participant

    Et pourquoi tous ces gens ne leur disent rien? Parce que jusqu’à maintenant j’ai toujours lu des choses du genre  » j’ai vu des français faire ça j’etais outré… donc je passe un coup de gueule » ou  » ça m’énerve de voir les français faire ça donc je passe un coup de gueule ». Cependant, je n’ai jamais vu  » j’ai vu un français faire ça, je lui ai dit qu’on était pas chez nous et qu’il fallait se tenir à carreaux » ou  » j’ai engueulé un français qui volait dans un magasin ». (Qu’on me montre le lien si je me trompe et je m’excuserai platement).Ça aussi c’est bien français, se taire devant l’action et ouvrir sa bouche une fois que c’est fini.
    Je comprend l’agacement mais ce que je ne comprends pas c’est la démarche qui consiste à venir cracher ici tout ce qu’on a pas osé dire quand ça se passait sous nos yeux, et qu’on me dise pas que c’était par peur d’avoir des problemes ou je ne sais quoi parce que la plupart des backpackers Français que j’ai croisé, c’est des gens tout cool qui feraient pas de mal à une mouche.
    On sait tous qu’on a une mauvaise réputation à cause de certains connards mais faut arreter l’auto-flagellation à un moment.

    #92553
    Roxeve
    Membre
    Sinai974 wrote:
    On sait tous qu’on a une mauvaise réputation à cause de certains connards mais faut arreter l’auto-flagellation à un moment.

    Je suis d’accord! C’est aussi « typiquement français » de se complaindre: « aaah que mon pays est nul, que mes concitoyens sont cons, ailleurs c’est tellement mieux, les gens y sont tellement plus gentils/respectueux/intelligents/souriants/etc! Aaaah vite vite, un sponsorshiiiiiiiiip!!!! »

    #92554
    nicoloco17
    Membre

    Bon j’ai pas tout lu mais je retiens donc que :

    Sinai pense que les mec qui volent dans les supermarche ( ou autre délit mentionnes ) sont des gentils BP qui ne feraient pas de mal a une mouche donc faut pas hésiter a leur dire de filer droit.
    Et toothbrush pense donc que si on dit a un mec qui vole que c’est pas bien alors ca le fera reflechir ??

    J’ai bon ?? 😀

    #92555
    Toothbrush Nomads
    Participant

    Sinai, je n’ai pas davantage déformé tes propos que tu avais déformé les notres.

    Pour ce qui est de ta dernière tirade, outre le fait que les gens ne vont pas nécessairement éprouver le besoin de se vanter d’avoir donné leur avis en live à des français, je me permets de te rappeler que l’auteur du sujet n’a jamais prétendu avoir pris des backpackers en flagrant délit. Elle a simplement eu des échos très négatifs sur les français de la part d’australiens, et ça ne lui plait pas ! Normal, il y a de quoi être alarmé et un tantinet énervé quand on découvre que notre nationalité a parfois une réputation exécrable, et qu’on peut en souffrir les conséquences même lorsqu’on est innocent.

    Passer un coup de gueule, ce n’est pas « l’auto-flagellation de ces idiots de français angéliques qui aiment râler sur leur patrie, blablabla ». C’est faire passer un message, et tenter de dire clairement à la communauté que ces comportements sont inacceptables. Peut-être que ça n’a pas d’impact, mais personnellement je trouve important que les membres de la communauté s’expriment sur le fait que cette attitude est condamnable, plutôt que de l’encourager ou n’en avoir rien à cirer. Qu’on le veuille ou non, l’attitude des gens autour de nous peut influencer nos actions. Si le petit jeune qui va partir en WHV en 2014 voit un forum plein de « ouais, les australiens on les encule, on dort où on veut, on va à 160 km/h si on veut, on n’a pas besoin de payer nos amendes, et quand on a faim pas la peine de débourser, on peut toujours chourrer ce qu’on veut au supermarché », il n’adoptera peut-être pas la même attitude que s’il avait lu un forum plein de messages invitant davantage à pratiquer des concepts comme la responsabilité et le respect. C’est tout.

    Personnellement je trouve ça tout de même dingue que simplement parce que le message originel a le malheur de mentionner le mot « français », au lieu de dire simplement « backpackers », ça dévie dans un tournoi de « non non on peut pas critiquer les français, ils sont pas pires que les autres, c’est un stéréotype, ragnagna »… et tout l’aspect manque de respect, mauvaise attitude de certains backpackers, dégradation de notre réputation et problèmes que cela peut entraîner à l’embauche par ex, etc… est royalement ignoré.

    Conclusion ? Chapeau l’égocentrisme outré du… français :france

    #92556
    Toothbrush Nomads
    Participant
    nicoloco17 wrote:
    Bon j’ai pas tout lu mais je retiens donc que :

    Sinai pense que les mec qui volent dans les supermarche ( ou autre délit mentionnes ) sont des gentils BP qui ne feraient pas de mal a une mouche donc faut pas hésiter a leur dire de filer droit.
    Et toothbrush pense donc que si on dit a un mec qui vole que c’est pas bien alors ca le fera reflechir ??

    J’ai bon ?? 😀

    T’as tout bon. Moralité : on est aussi con l’un que l’autre 😛

    #92557
    Hbrown
    Membre

    Les australiens sont réputés mondialement pour leur honnêteté. Une campagne de publicité récente pour une banque australienne met en scène une caméra
    cachée dans laquelle un australien dans la rue feint de perdre un billet de 20 dollars de sa poche. La quasi totalité des Australiens qui se rend compte de la perte de ce billet le
    ramasse et court vers la personne qui l’a perdu pour lui remettre.

    Maintenant, la réflexion suivante s’impose: je décide de partir dans un pays étranger, dois-je adopter les usages du pays d’accueil? Pour moi, la réponse va de soit.

    #92558
    Roxeve
    Membre
    Hbrown wrote:
    Maintenant, la réflexion suivante s’impose: je décide de partir dans un pays étranger, dois-je adopter les usages du pays d’accueil? Pour moi, la réponse va de soit.

    Je pense que ce n’est même pas seulement une question d’adopter les usages du pays!!! J’espère que les gens ne vont pas se dire « bon en Australie ils sont honnêtes, je le serais là-bas, mais par contre dés mon retour en France, ouille aie aie je vais faire la razzia des supermachés! »
    Il faut juste savoir ce que l’on veut dans la vie, chacun s’arrange avec sa perception de l’honnêteté, de la gentillesse, du respect. Le backpacker de 2014, s’il lit sur le forum « allez y volez, ne respectez rien ni personne » j’espère bien qu’il ne va pas faire pareil juste comme un mouton, mais que sa conscience va juste lui dicter l’attitude qu’il trouve la plus correcte, dans son propre intêret.

    #92559
    BILIPS
    Participant

    Le problème ne vient pas du fait que la personne soit de telle ou telle nationalité. Tout ceci n’est qu’un problème d’éducation que vous soyez français, allemand ou australiens.

    #92560
    Hallu
    Membre

    Tiens j’avais zappé ce topic. Malheureusement il montre une tendance que je pensais au moins à un ou deux ans de s’établir : les australiens ont d’ors et déjà le stéréotype du français en eux… Et ce stéréotype, c’est voleur, menteur, profiteur saccageur… Alors oui les français ne sont pas les premiers à avoir un stéréotype, mais honnêtement je préfère encore celui de l’indien tout mou qui ne sait pas parler anglais, ou celui du chinois riche et renfermé dans sa communauté que celui du lâche voyou faignant. Mais au-delà de ce stéréotype qui ne traduit certes sans doute pas la majorité des backpackers, il faut essayer de comprendre comment on en est arrivé là…

    En France on a une éducation de français, à savoir la grève, les plaintes à outrance, plein de petits trucs pour échapper aux radars (avertisseurs, cartes des radars) ou aux contrôles d’alcoolémie (le bon vieux truc du grain de café à croquer avant de souffler n’est-ce pas ?). Et comme je suis du Sud-Ouest, je vois ce comportement amplifié lors des ferias, où l’on squatte et dégrade n’importe où. Donc quand on arrive dans un pays comme l’Australie avec nettement moins de contraintes (pas de fouille des sacs au supermarché, pas de vigile, les campings de l’outback reculés sans surveillance), les vannes s’ouvrent et on en profite un max… Un pote venu me rejoindre pour 3 semaines en Australie m’a d’ailleurs dit une phrase qui illustre bien ça « pourquoi payer pour les parcs nationaux alors qu’il suffit de chopper le papier sans payer, ils vont pas vérifier ! » (c’était en Tasmanie). Moi ça m’a choqué, lui trouvait carrément stupide mon entêtement à ne pas frauder… Et j’ai envie de suivre TB dans son raisonnement : si une forme de « communauté » comme ce forum se met en place et « éduque » ou au moins guide les futurs WHV, peut-être qu’on y verra du mieux…

    Parce que l’alternative à long terme c’est quoi ? Des employeurs qui se plaignent au gouvernement, et la suppression pure et simple du WHV pour la France… Vu le nombre de backpackers européens actuellement, rien ne les empêche de se passer des français… Et pourquoi certains prennent des raccourcis (vol, vandalisme, squat…) ? Car certains leur ont dit que c’était possible (« va là-bas tu peux te doucher en douce » « mets ça dans ton sac tu risques rien » etc…). On se contrefiche que les espagnols ou les allemands fassent pareil ou non, ça n’enlève rien au dégoût que j’éprouve devant ce comportement, ici on est sur un forum français que je sache, et donc on ne peut faire de la prévention que pour les français… Pour dire, j’ai rencontré une française à Darwin (en WHV donc), qui, fatiguée de voir les français profiter de tout, voler, et se défiler, a tout simplement décidé de ne plus en fréquenter : elle refuse toute coloc avec des français… Et ça ne s’arrête pas au vol : dans les parcs nationaux ou autres, ce genre de comportement dérive inévitablement en dépôt de déchets n’importe où, nourrir les animaux, pisser et chier n’importe où, dégrader les infrastructures etc… Et c’est évidemment un phénomène amplifié quand on est plusieurs français « dans le coup ».

    Malheureusement il est difficile de mettre des chiffres sur tout ça. Mais vu les témoignages de ce topic, le cliché du français est déjà bien ancré dans l’esprit de certains australiens, et il y a donc déjà des français qui se font insulter juste à cause de leur nationalité… Actuellement on dit surtout aux backpackers de venir avec un bon CV s’ils veulent trouver du boulot dans les grandes villes, bientôt on devra aussi leur dire « attention ils n’aiment pas les français »…

    Au passage sur le Facebook de TB j’ai vu une personne qui en gros avait un mode de pensée sans doute partagé par beaucoup : ils ne se sentent pas coupables de quoi que ce soit, puisque le pognon économisé en ne payant pas ses amendes, dans les courses grâce au shoplifting, économisé en faisant du camping sauvage illégal, ils le reversent tout de même en Australie en allant faire de la plongée, payant des cours de surf, ou je ne sais quoi… Ca me paraît assez dangereux comme attitude, car on se croit alors tout permis… Et ce sont sans doute des gens qui ne font pas l’effort de chercher de vrais bons plans légaux, qui ne se rendent pas compte qu’on paye tout moins cher au marché qu’au supermarché par exemple, qu’il y a des bonnes offres juste avant la fermeture pour écouler les stocks, qu’au lieu de faire du camping sauvage on peut se contenter de rencontrer des australiens dans un pub et voir si y a moyen de loger chez eux (ce qu’ils offriront souvent eux-mêmes si vous leur décrivez vote situation, tout du moins dans des petites villes) etc… A quoi bon chercher un « coin où on sera pas vu et où on peut squatter tranquille » alors qu’il suffit de faire quelques rencontres et d’embrasser la générosité des gens ?

    #92561
    Crash-Test
    Participant

    Je squatte les connexion McDo depuis le parking et sans consommer (en ce moment même entre autres), je traverse hors passage piéton ou quand le feu est rouge, je dors dans ma voiture hors zones autorisées, devinez ma nationalité 😀

    J’ai pas lu l’intégralité du post (actuellement sur un parking de Mc Do, j’ai pas le temps de tout parcourir 😛 ), mais j’ai entendu le même bruit (i.e. que les français étaient réputés voleurs en Oz) de la bouche d’Allemands et Anglais avec qui je bossais en picking, donc pas certains qu’on face une fixation erronée sur la nationalité.

    En attendant, certains backpackers de cette ferme (Allemands, Italien, Anglais… et surement aussi des Français, Australiens et autres nationalités que j’ai pas croisé lors de mon passage) étaient forts pour se rajouter des heures sur leur relevé d’heures travaillées, pas besoin d’être de chez nous pour frauder.
    On est peut être pire que les autres… ou juste moins discrets

    C’est pas tout ça, mais j’ai faim et il se fait tard, j’vais aller voler un sac d’oranges dans une petite cabane en bord de route, puis me poser pour la nuit dans un camping non surveillé dans lequel on compte sur l’honnêteté des campeurs pour mettre les sous dans une caisse :mrgreen:

    (pour ces dernières lignes, je plaisante, bien que y’ait rien de plus facile à faire)

    #92562
    Toothbrush Nomads
    Participant

    J’avoue que ça me fait rire jaune plus qu’autre chose, même si c’est une plaisanterie innocente. Pour la petite histoire (qui se passe en NZ et non en Oz, mais je pense que le scénario doit souvent être le même chez les kangourous aussi), je connais un fermier qui a plusieurs centaines de poules et, outre vendre ses oeufs dans les cafés/restaus locaux, les met aussi dans 1 ou 2 stalles en bord de route fonctionnant sur le principe de l’honesty box. En hiver, pas de problème, seulement environ 5% des oeufs sont pris sans être payés. En été, les backpackers envahissent la région, et c’est 30% des oeufs qui sont pris sans être payés. Moralité : maintenant il n’utilise plus de stalle en été. C’est tout de même assez nul…

    #92563
    Sinai974
    Participant

    Et les voleurs sont tous français?

    #92528
    Anonyme
    Inactif
    Sinai974 wrote:
    Et pourquoi tous ces gens ne leur disent rien? Parce que jusqu’à maintenant j’ai toujours lu des choses du genre  » j’ai vu des français faire ça j’etais outré… donc je passe un coup de gueule » ou  » ça m’énerve de voir les français faire ça donc je passe un coup de gueule ». Cependant, je n’ai jamais vu  » j’ai vu un français faire ça, je lui ai dit qu’on était pas chez nous et qu’il fallait se tenir à carreaux » ou  » j’ai engueulé un français qui volait dans un magasin ». (Qu’on me montre le lien si je me trompe et je m’excuserai platement).Ça aussi c’est bien français, se taire devant l’action et ouvrir sa bouche une fois que c’est fini.
    Je comprend l’agacement mais ce que je ne comprends pas c’est la démarche qui consiste à venir cracher ici tout ce qu’on a pas osé dire quand ça se passait sous nos yeux, et qu’on me dise pas que c’était par peur d’avoir des problemes ou je ne sais quoi parce que la plupart des backpackers Français que j’ai croisé, c’est des gens tout cool qui feraient pas de mal à une mouche.
    On sait tous qu’on a une mauvaise réputation à cause de certains connards mais faut arreter l’auto-flagellation à un moment.

    Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis.

    briiice wrote:
    Toute fois, etant en trip sur la cote ouest, actuellement a Exmouth avec ma copine, nous avons remarqué que bcp d avertissement dans les magasins type librairie, sont marqués en francais et seulement en francais. Meme les machines a laver sont sous surveillance et vous etes informés en francais.
    Je pense que je vais les prendre en photo tellement y en a partout 🙂
    Parcontre, On trouve dans les coles et wool ces avertissements en espagnols et allemands aussi.

    Je souhaitais préciser que c’est la présence Française de plus en plus importante en Australie qui explique l’apparition des panneaux en langue Française sur les plages, dans les commerces, etc. Ce ne sont pas des panneaux dédiés exclusivement à des « voleurs potentiels » Français…

    Cela fait une dizaine d’années que je me rends régulièrement en Australie : j’avais constaté que la langue Française avait commencé à apparaître sur les panneaux des plages et des commerces il y a 4 ans environ : j’en suis toujours ravie 🙂 Avant il n’y avait que l’Allemand sur ces panneaux.

    Dans certains villages _ dont l’activité principale est la production de fruits _ il est probable que les locaux soient agacés par cette forte présence de WHV Français mais il ne faut pas généraliser et ne pas prendre les Australiens pour des imbéciles… : ils savent parfaitement que dans toutes nationalités il y a des personnes honnêtes et d’autres malhonnêtes : ce sont des adultes plein d’expériences qui vous reçoivent dans les fermes, dans les auberges, etc. : ce ne sont pas des bisounours…

    Je suis toujours très bien accueillie partout en Australie. Les Australiens ne me collent aucune étiquette… bien que les événements malheureux de Carnarvon* aient fait le tour des média Australiens… L’Ambassade de France en Australie a un travail d’information urgent à faire auprès des WHV qui s’imaginent que l’Australie est toujours un eldorado : elle devrait les informer régulièrement sur la situation réelle du marché du travail dans ce pays afin de leur éviter les situations dramatiques dans lesquelles ils tombent ensuite… * http://www.theaustralian.com.au/news/nation/french-backpackers-turn-to-shoplifting-in-wa-tourist-town-of-carnarvon/story-e6frg6nf-1226078757244

    Ceci dit, je sais que les WHV sont fortement représentés sur ce forum mais je souhaitais juste rappeler que parmi tous les Français qui se rendent en Australie régulièrement il y a également des businessmen & businesswomen, des touristes, des étudiants, des diplomates, des expatriés, des salariés qui se rendent ponctuellement à des meetings…alors il ne faut pas oublier qu’ils sont eux aussi des Ambassadeurs de la France auprès des Australiens… 😉

    #92564
    doume06140
    Participant

    perso,j avais deux « potes » qui adoraient voler dans les bottles shops et dans les coles,ce malgre le fait qu ils avient tous les deux des tafs bien payes.
    peu leur importait que les commerces doivent payer leurs fournisseurs mais passons.
    recemment,j ai appris que ces deux taches devaient passer devant les tribunaux pour violences en pleine rue,sans commentaires.
    de plus,ces branleurs n etaient pas les seuls a avoir ce genre de comportement dans notre communaute.
    aussi,quand je vois ça je me dis qu il n ya pas de fumee sans feu.

    #92565
    Roxeve
    Membre
    Hallu wrote:
    Et ça ne s’arrête pas au vol : dans les parcs nationaux ou autres, ce genre de comportement dérive inévitablement en dépôt de déchets n’importe où, nourrir les animaux, pisser et chier n’importe où, dégrader les infrastructures etc… Et c’est évidemment un phénomène amplifié quand on est plusieurs français « dans le coup ».

    Partout où je suis allé en Australie, je n’ai pas vu ni rencontré un seul backpacker s’amusant à dégrader, polluer, les parcs nationaux. On vient pour la beauté du pays, et je pense qu’en Europe nous sommes largement sensibilisés à la pollution de notre environnement (même si, bien sûr, il reste beaucoup à faire)
    Par contre, j’ai clairement vu, à plusieurs reprises, des australiens et des aborigènes jeter ordures, canettes de bière, pneus, emballage de bouffe, paquet de clopes, déchets de construction (beton, ferraille, polystyrène), bidons de produits, ou même télé cassée, meubles, literie, couches sales, etc… un peu partout au bord des rivières, au bord de la mer, dans les forêts.
    Donc qu’on ne confonde pas tout et qu’on accuse pas non plus les backpackers français de tous les maux, please.

    Hallu wrote:
    Et ce sont sans doute des gens qui ne font pas l’effort de chercher de vrais bons plans légaux, qui ne se rendent pas compte qu’on paye tout moins cher au marché qu’au supermarché par exemple, qu’il y a des bonnes offres juste avant la fermeture pour écouler les stocks, qu’au lieu de faire du camping sauvage on peut se contenter de rencontrer des australiens dans un pub et voir si y a moyen de loger chez eux (ce qu’ils offriront souvent eux-mêmes si vous leur décrivez vote situation, tout du moins dans des petites villes) etc… A quoi bon chercher un « coin où on sera pas vu et où on peut squatter tranquille » alors qu’il suffit de faire quelques rencontres et d’embrasser la générosité des gens ?

    Là je suis complétement d’accord! Et j’ai envie de répondre… Tant pis pour eux. Ce sont eux qui passent à côté de quelque chose, de ce qui rend le voyage magique et l’aventure plus intense. Ils vont se payer des attractions touristiques horriblement chères avec « l’argent économisé » mais n’auront pas le plaisir, bien plus profond, de dénicher une super réduction à Woolworths alors qu’on a plus un sou, de découvrir les trucs et astuces pour moins dépenser (Op shop, marchés, etc), de rencontrer des australiens qui pourraient leur en apprendre bien plus sur le pays que leur guide Lonely planet, de sentir la générosité des gens, de connaitre ses propres ressources, de s’en sortir par sa seule volonté et son instinct, d’apprendre sur soi-même, sur les autres, sur le fonctionnement du monde, toutes ces choses qui donne au voyage son caractère unique, imprévisible et immensément riche. Tant pis pour eux s’ils ne comprennent pas ça! C’est ça qu’il faut transmettre aux futurs backpackers!

    #92566
    Sinai974
    Participant

    Ca c’est de l’emotion!!!!! Roxeve tu as vendu du rêve là!! J’en ai la larme à l’oeil, j’en ai le WHV qui frétille :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Serieusement, le coup de la reduc Woolworths…..ce moment, il est juste magique.

    #92529
    Arrache-rotule
    Participant
    Toothbrush Nomads wrote:
    Bacchus, OK, on a très bien compris ton point de vue (déjà maintes fois exprimé :mrgreen:). Mais est-ce vraiment productif de dévier éternellement sur le fait que les français ne sont pas forcément pires que les autres ?

    Productif je ne sais pas. Surement pas moins que de rappeler ad eternam que c’est pas bien de voler, de polluer, de faire trop de bruit, qu’il faut se laver les dents tous les jours, manger equilibré, etre gentil avec les gens :mrgreen:

    Je voulais mettre en evidence le fait que les idees qui circulent sur la reputation de certains backpackers peuvent etre deformees (focalisation sur les membres de sa propre communauté, ou sur des articles qui en referent) et dans le cas ou l’idee de cette reputation peut effectivement circuler parmi les locaux, qu’elle peut etre infondée (prejugés, fossé culturel)

    Il me semble important de le rappeler. Contrairement aux afficionados de l’expression debilisante « il n’y a pas de fumee sans feu » je prefere toujours de plonger la tete sous l’eau pour observer la partie immergee de l’iceberg que j’observe. Est-ce mal docteur Tooth? 😛 Essayer de voir plus loin que le bout de son nez n’a jamais tué personne.

    #92530
    Hallu
    Membre

    En l’occurrence on a plutôt l’impression que tu te voiles la face plus qu’autre chose malheureusement. Le gros problème c’est que le comportement de cette supposée minorité suffit pour imprimer le cliché du backpacker français dans l’esprit des australiens. Et surtout ces faits de backpackers français ne surprennent personne, vu qu’on a tous assisté à une facette ou une autre de ces comportements… Personnellement je ne base pas mon avis sur des articles ou des forums, mais sur 1) l’attitude de mes potes français quand ils sont arrivés en Australie (mépris des lois, conduite dangereuse, envie de nourrir les animaux, de frauder sur beaucoup de choses) 2) ce que je vois de mes yeux des français à Melbourne ou ailleurs 3) des avis d’autres backpackers français que je rencontre (honnêtes) qui en ont côtoyé d’autres (nettement moins honnêtes). Tous les backpackers honnêtes que j’ai rencontrés étaient avant tout des solitaires, et les fouteurs de merde sont souvent des groupes.

    D’autre part, l’opinion des australiens n’a rien à voir avec un préjugé global sur les français, quand je parle à des australiens qui ne côtoient pas de backpackers français (donc dans mon boulot ou autre), ils ont un bon a priori des français (en général le français romantique dragueur alcoolique et qui cuisine bien, et ça me convient).

    #92567
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Bacchus wrote:
    Productif je ne sais pas. Surement pas moins que de rappeler ad eternam que c’est pas bien de voler, de polluer, de faire trop de bruit, qu’il faut se laver les dents tous les jours, manger equilibré, etre gentil avec les gens :mrgreen:

    Selon cette logique, on pourrait donc dire adieu au concept d’éducation. Il me semble que faire passer des messages de prévention, faire comprendre que certains comportements ne sont pas acceptables, etc… c’est un des fondements de la société. Sans ça, on en revient rapidement à l’anarchie, non ? « Reveillons-nous.fr », c’était du vent ?

    Bacchus wrote:
    Je voulais mettre en evidence le fait que les idees qui circulent sur la reputation de certains backpackers peuvent etre deformees (focalisation sur les membres de sa propre communauté, ou sur des articles qui en referent) et dans le cas ou l’idee de cette reputation peut effectivement circuler parmi les locaux, qu’elle peut etre infondée (prejugés, fossé culturel)

    Il me semble important de le rappeler.

    Oui, bien sûr, c’est tout à ton honneur. Mais je trouve dommage que ce rappel prenne de telles proportions qu’on ne puisse même plus discuter du sujet initial, à savoir le mauvais comportement de certains backpackers. Il me semble que ça, c’est aussi un sujet important.

    Bacchus wrote:
    Contrairement aux afficionados de l’expression debilisante « il n’y a pas de fumee sans feu » je prefere toujours de plonger la tete sous l’eau pour observer la partie immergee de l’iceberg que j’observe. Est-ce mal docteur Tooth? 😛 Essayer de voir plus loin que le bout de son nez n’a jamais tué personne.

    Non, mais le problème c’est que j’ai l’impression que tu es maintenant tellement focalisé sur la nécessité de défendre les français contre toutes critiques, que tu ne vois pas plus loin que le bout de ton propre nez en ignorant totalement le reste du sujet… ! On aurait pu avoir une simple piqûre de rappel sur le fait que ce ne sont pas que les français ni tous les français qui sont des sous-merdes, et ensuite échanger au sujet du problème – quelles sont ses causes, comment pourrait-on faire pour améliorer la situation, etc. Malheureusement, tout ça c’est apparemment beaucoup moins intéressant que de se crêper le chignon sur le mot « français ». Tant pis.

40 sujets de 1 à 40 (sur un total de 127)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles