10.1 C
Sydney
jeudi, juillet 18, 2019
Partenaire e-Australie

avortement à sydney helppppppp

Ce sujet a 60 réponses, 27 participants et a été mis à jour par  Anonyme, il y a 4 ans et 10 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #23826

    Bonjour,
    Je suis francaise et je suis partie en australie à sydney pour 6 mois, dont les 2 premiers mois en famille d’accueil, et suivant des cours!
    Je susi arrivée à sydney le 4 septembre, et juste avant de partir j’ai fait un test de grossesse car j’avais un retard de règle!
    Ce test s’est révélé positif, sauf que mon copain et moi on ne veut pas le garder et cela risquerait d’être un handicap pour mon voyage!
    Cette semaine je vais refaire un test de grossesse, et s’il s’avère positif il faudrait que je me fasse avorter. Je voudrai savoir si quelqu’un pourrait m’aider à avoir des renseignements, surtout le prix que cela coute ici, et savoir où je dois aller aussi!
    Je suis sur sydney manly, merciiiiii



40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 60)
  • Auteur
    Réponses
  • #151472

    EmmaL
    Membre

    Le mieux, c’est d’aller voir un médecin qui t’indiquera ce que tu peux faire et où tu dois t’adresser.

    Il y a également le site de l’association http://www.pregnancycounselling.com.au/ qui correspond un peu au planning familial français.
    Il y a un numéro de téléphone pour obtenir des informations sur l’avortement. Ils pourront te dire ce que tu peux faire.



    #151473

    Somewhere in Melbourne
    Membre
    Résident
    Age: 43

    Et bien ma pauvre… malheureusement l’Australie est un pays ou l’avortement est encore qualifie d’acte criminel dans le code penal de la plupart des etats (seule exception, le Victoria ou il a ete decriminalise en 2008!).
    Resultats, des lois anachroniques qui different selon les etats avec des situations qui pourraient apparaitre comme tragico-comiques si la vie et sante morale de femmes n’etaient pas en jeu.

    Malgres les lois, les avortements se font quand meme, mais les procedures restent restrictives. Dans le NSW, l’avortement (selon la loi) ne peut se faire que si la sante mentale et physique de la mere est en danger. Mais bon, dans les fait, tu peux quand meme te rendre dans une clinique privee et le faire mais ne pas attendre trop longtemps.

    Liste des cliniques qui pratiquent l’avortement: http://www.childrenbychoice.org.au/nwww/clinicnsw.htm

    Si tu rencontre des problemes, va dans le Victoria, c’est l’etat de plus evolue en Australie dans ce domaine (et en bien d’autres). Beaucoup d’Australiennes se rende a Melbourne pour avorter – tu peux le faire gratuitement dans certains hospitaux/ cliniques.

    Pour info, le QLD est le pire etat (on s’en serait doutes). Un couple de jeunes a Cairns se sont fait recemment arretes et risquent 10 ans de prison. Leur crime? S’est fait envoye la pilule avortise RU486 par la poste de l’etranger pour que la nana avorte (pas dispo dans le QLD).

    Bon courage.



    #151474

    azerty87
    Participant
    Touriste

    D’un état à l’autre le délai legal pour avorter n’est pas le même.
    Plus d’informations sur la politique de chaque état :
    http://whv2009.blogspot.com/2009/10/avortement.html



    #151475

    chebachtien
    Participant

    J’adore ce texte !!

    Il y a deux visions de l’avortement :

    La première “progressiste”, qui permet à une fille d’éviter d’être mère dans de trop mauvaises conditions pour elle et pour l’enfant – viol, accident contraceptif chez la fille trop jeune, trop grande précarité sociale… Un avortement dont le droit à récidive devrait être contrôlé, pour qu’une liberté acquise ne tourne pas au droit à l’irresponsabilité remboursée par la sécurité sociale.

    La deuxième “libérale-libertaire”, celle du “mon corps m’appartient” de la femme dégradée en jouisseuse consommatrice qui, ne voulant pas voir plus loin que ses désirs individualistes conçus comme des droits (“c’est mon choix”), a perdu tout sens du devoir, tout sens du lien de l’enfantement avec le sacré – donner la vie – et le collectif : perpétuer l’espèce.

    Une déresponsabilisation de l’individu et une désacralisation de l’humain qui conduit aujourd’hui le législateur à porter à douze semaines [Passée depuis à quatorze NDLR] la limite légale de l’avortement, en attendant plus, toujours plus… jusqu’à la banalisation planifiée de l’infanticide.

    Inconséquence érigée en style de vie, pour que tourne à plein régime la société-du-désir-de-consommation qui permet aujourd’hui à la “jeune fille moderne” d’être à la fois pour l’avortement le plus libre, contre la peine de mort – pour des coupables lointains mais pas pour l’innocent dans son ventre – et écologiste : toujours prête à laisser faire la nature, sauf quand celle-ci s’adresse directement à elle !



    #151476

    Carolle
    Participant

    Pas impartial du tout le texte 🙄

    Je souhaite plein de courage à la personne auteur du poste pour la décision qu’elle va prendre, décision qu’elle a prise mais qui n’est pas facile tout de même, de surcroît à l’étranger, dans un pays où c’est mal vu 🙁



    L'utopie n'est pas l'irréalisable mais l'irréalisé.
    #151477

    Isobela
    Membre

    melle mimissiku : bon courage à toi dans cette épreuve. Je garde une grande pensée pour toi. Fais ce qui te semble être la meilleure solution, et sans culpabilité.



    #151471

    Par Toutatis
    Membre
    Résident

    Quelque soit ta décision, ton « trip » en Australie est devenu bien secondaire… car un avortement, il y a un pendant mais surtout un après. Tuer un enfant à naître n’est pas comme aller chez le dermato pour se débarrasser d’une verrue. «Heureusement» l’enfant ne sera jamais là pour témoigner de son « traumatisme » (même si les vidéos consacrées au sujet montre bien le bébé tenter de « se pousser » pour éviter les ciseaux). Mais pour la mère, les séquelles psychologiques profondes sont bien réelles. Toutes les études démontrent qu’une écrasante majorité reste traumatisée et finie par regretter son geste. Même certaines féministes soiscante-huitardes endurcies comme Stephane Audran en témoignent.

    L’avortement en France, c’est 200.000 bébés par an qui finissent dans les crematoria des hôpitaux, soit 22 enfants à l’heure.



    Un Akubra sinon rien!
    #151478

    ceja
    Participant
    Autre...
    Par Toutatis wrote:
    L’avortement en France, c’est 200.000 bébés par an qui finissent dans les crematoria des hôpitaux, soit 22 enfants à l’heure.

    Mieux vaut avorter que 200.000 enfants laissés à eux mêmes car les parents n’ont pas envie/moyen/maturité de les elever.

    L’avortement n’est pas un acte anodin pour une femme….mais je n’ai jamais entendu de temoignage d’homme disant avoir été traumatisé par l’avortement de leur partenaire.Pourtant ils sont egalement concerné à 50%…mais malheureusement dans les moeurs d’aujourd’hui c’est toujours et encore la femme qui semble être responsable de sa grossesse.



    #151479

    Roxeve
    Membre
    WHV
    Par Toutatis wrote:
    même si les vidéos consacrées au sujet montre bien le bébé tenter de « se pousser » pour éviter les ciseaux

    Eeeuh je me permet d’intervenir tellement cette phrase me parait aberrante… C’est fini le temps où on avortait en cachette avec des aiguilles à tricoter, merci bien!!!
    De plus au moment où l’avortement est pratiqué, on ne peut pas parler de « bébé », parler comme tu le fais de « 200.000 bébés par an qui finissent dans les crematoria des hôpitaux, soit 22 enfants à l’heure » ne sert qu’à culpabiliser des filles qui doivent déjà flipper d’être tombées enceintes, l’avortement n’est pas un infanticide faut arrêter! Comme le dit Ceja, il est bien préférable à un enfant non désiré qui débarque dans un contexte familial défavorable…
    Et puis de toute façon on est de trop sur la planète 😈

    Plus sérieusement l’avortement n’est pas à prendre à la légère, heureusement il existe des moyens de contraception efficaces de nos jours pour l’éviter, mais c’est une chose qui je pense concerne toutes les filles, car ça peut nous arriver à toutes… Pour une fille faire l’amour peut avoir bien plus de conséquences qu’un garçon! Et toutes les femmes a qui ça arrive n’en sont pas traumatisées à vie… C’est le regard des autres et ce genre de considérations qui traumatisent!!

    Bref, bon courage miss mimissiku, j’espère que tu vas trouver un solution et que tu profiteras quand même de ton voyage!



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #151480

    chebachtien
    Participant

    Eeeuh je me permet d’intervenir tellement ces phrases me paraissent aberrantes

    Roxêve wrote:
    De plus au moment où l’avortement est pratiqué, on ne peut pas parler de « bébé »,

    l’avortement n’est pas un infanticide faut arrêter! Comme le dit Ceja,

    Jamais je comprendrais que des femmes considerent leurs enfants comme un morceau de viande : le petit coeur qui bat, des petits cout de pieds, l’attention qui faut porter a la nourriture, aux medicaments, a la cigarette pour ne pas le blesser, tout le contraire d’un objet.

    Roxêve wrote:
    il est bien préférable à un enfant non désiré qui débarque dans un contexte familial défavorable…

    Ah le couplet « enfant dans familles non desire » quand on sait le nombre de couple voulant un enfant et ne pouvant pas et devant faire le tour de la terre pour en trouver un, il serait bien content de l’adopter. De plus je pense que beaucoup d’enfants ne sont pas programmer par leurs parents mais ils l’accueillent quand meme. Je ne pense pas que beaucoup de personne nie le fait que parfois ce n’est pas evident, mais de la a ne pas chercher de solutions (300 000 par an c’est la moitie des naissances, on est bien loin du nombre de cas lie au viol ou a l’inceste !!) et de ce retrancher derriere le « ah ! je ne savais pas que ca pouvait arriver ! »

    Roxêve wrote:
    Et puis de toute façon on est de trop sur la planète 😈

    Tu dois etre heureuse dans la vie pour sortir des choses comme ca !! Je te donnerais bien les meme conseils que Coluche a Gugusse dans le sketch du meme nom…

    ceja wrote:
    je n’ai jamais entendu de temoignage d’homme disant avoir été traumatisé par l’avortement de leur partenaire.Pourtant ils sont egalement concerné à 50%…mais malheureusement dans les moeurs d’aujourd’hui c’est toujours et encore la femme qui semble être responsable de sa grossesse.

    Les femmes qui sont pour sont les premieres a nous sortir le fameux « c’est mon corps, je fais ce que je veut tu n’as rien a dire ! » aux hommes qui osent avoir un avis sur ce sujet (sauf s’il n’est pas a 100% identique au leur). Tu as un culot monstre de venir ensuite te plaidre que vous etes toutes seules ! Maintenant, a moins que tu ai 70 ans, on est plus en 1920 et je ne connais personne qui pense que le mec n’a aucune part de responsabilitee dans une grossesse.

    Une question : tu as l’intention de faire du Homestay avec des enfants ?



    #151481

    OZdreams
    Membre

    bref vous vous éloignez tous du sujet la, on en vient a parler de loi tout ce que voulais la miss c avoir de l’aide et non pas la faire culpabiliser ou pas sur son choix, quoi qu-il en soir je te souhaite du courage étant en France je ne peux malheureusement pas t’aider j’espère que tu trouveras ce que tu chercher courage….



    Priscilla, 21 ans Lyon VISA en poche Billets en poche Départ le 3 Janvier 2011 :D
    #151482

    aussie06
    Participant
    Résident
    chebachtien wrote:
    Eeeuh je me permet d’intervenir tellement ces phrases me paraissent aberrantes

    Roxêve wrote:
    De plus au moment où l’avortement est pratiqué, on ne peut pas parler de « bébé »,

    l’avortement n’est pas un infanticide faut arrêter! Comme le dit Ceja,

    Jamais je comprendrais que des femmes considerent leurs enfants comme un morceau de viande : le petit coeur qui bat, des petits cout de pieds, l’attention qui faut porter a la nourriture, aux medicaments, a la cigarette pour ne pas le blesser, tout le contraire d’un objet.

    Roxêve wrote:
    il est bien préférable à un enfant non désiré qui débarque dans un contexte familial défavorable…

    Ah le couplet « enfant dans familles non desire » quand on sait le nombre de couple voulant un enfant et ne pouvant pas et devant faire le tour de la terre pour en trouver un, il serait bien content de l’adopter. De plus je pense que beaucoup d’enfants ne sont pas programmer par leurs parents mais ils l’accueillent quand meme. Je ne pense pas que beaucoup de personne nie le fait que parfois ce n’est pas evident, mais de la a ne pas chercher de solutions (300 000 par an c’est la moitie des naissances, on est bien loin du nombre de cas lie au viol ou a l’inceste !!) et de ce retrancher derriere le « ah ! je ne savais pas que ca pouvait arriver ! »

    Roxêve wrote:
    Et puis de toute façon on est de trop sur la planète 😈

    Tu dois etre heureuse dans la vie pour sortir des choses comme ca !! Je te donnerais bien les meme conseils que Coluche a Gugusse dans le sketch du meme nom…

    ceja wrote:
    je n’ai jamais entendu de temoignage d’homme disant avoir été traumatisé par l’avortement de leur partenaire.Pourtant ils sont egalement concerné à 50%…mais malheureusement dans les moeurs d’aujourd’hui c’est toujours et encore la femme qui semble être responsable de sa grossesse.

    Les femmes qui sont pour sont les premieres a nous sortir le fameux « c’est mon corps, je fais ce que je veut tu n’as rien a dire ! » aux hommes qui osent avoir un avis sur ce sujet (sauf s’il n’est pas a 100% identique au leur). Tu as un culot monstre de venir ensuite te plaidre que vous etes toutes seules ! Maintenant, a moins que tu ai 70 ans, on est plus en 1920 et je ne connais personne qui pense que le mec n’a aucune part de responsabilitee dans une grossesse.

    Une question : tu as l’intention de faire du Homestay avec des enfants ?

    arrête(z) ton (vos) pamphlet (s) donneur de leçons…on est au 21eme siecle pas au 18eme…
    c’est un choix légalement donne, a ce stade normalement il ne s’agit pas d’un poussin mais d’un oeuf au plat ou a la coque…
    de plus, pris assez tot, c’est une solution médicamenteuse non traumatisante physiquement..
    elle a le choix de prendre un cachet qui lui rendra son voyage et son avenir plus serein et certainement plus heureux. d’ailleurs elle n a pas demande notre avis sur le sujet mais de l’aide pour le faire (donc sa decision est prise)



    #151483

    chebachtien
    Participant
    aussie06 wrote:
    c’est un choix légalement donne

    Tu as raison aussie06, je suis 100% d’accord avec toi la loi c’est la loi et comme le dit Amsterdam « l’avortement – en Australie – est qualifie d’acte criminel dans le code penal ». Dans le NSW cela n’est autorise que si il y a risque pour la sante de la mere donc c’est pese et emballe, elle suit la loi POINT BARRE, fin de la discussion.
    Raz le cul des types qui vous sorte « c’est la loi ferme ta gueule ! » mais qui cherche a la contourner ou trouver une faille quand cela ne vas pas dans leur sens.



    #151484

    Reivax
    Membre
    WHV

    Waoh je savais pas qu’une discussion à ce sujet par des français(e)s pouvait être aussi enflamée et que de tels propos pouvaient sortir…

    Quoiqu’il en soit je souhaite bon courage à melle-mimisiku pour la suite.



    #151485

    hello à tous!!
    Je vois que mon sujet a lancé bien des débats…
    En tout cas pour ma part, j’ai fait une fausse couche du au stress d’être toute seule dans ce nouveau pays, avorter ou non…
    La question ne se pose plus car je ne suis plus enceinte…
    Je vais essayer doutre passé cette perdre et de retrouver mon but principal de mon trip en australie…
    Je termine l’école fin octobre et en espérant que mon anglais se soit améliorer je compte partir à l’aventure en australie, visiter ce beau pays, en travaillant…si des gens sont partant…



    #151486

    drup_2015
    Membre
    melle-mimissiku wrote:
    hello à tous!!
    Je vois que mon sujet a lancé bien des débats…
    En tout cas pour ma part, j’ai fait une fausse couche du au stress d’être toute seule dans ce nouveau pays, avorter ou non…
    La question ne se pose plus car je ne suis plus enceinte…
    Je vais essayer doutre passé cette perdre et de retrouver mon but principal de mon trip en australie…
    Je termine l’école fin octobre et en espérant que mon anglais se soit améliorer je compte partir à l’aventure en australie, visiter ce beau pays, en travaillant…si des gens sont partant…

    Bon courage 😉 Et ne fais pas attention à ceux qui sont rester au XIVeme siècle.



    #151487

    Par Toutatis
    Membre
    Résident
    creednord wrote:
    Et ne fais pas attention à ceux qui sont rester au XIVeme siècle.

    C’est vrai le XIVe siècle était une époque épouvantable où l’enfant était accueilli avec bonheur, beurk, quelle horreur !

    Enfin, restons optimistes, le XXIe siècle est lui sans nul doute une époque de progrès, tout est recyclé, même le tissu fœtal qui un jour où l’autre, mesdames, atterrira sur vos visages puisque il entre dans la composition des crèmes antirides. 🙂



    Un Akubra sinon rien!
    #151488

    Carolle
    Participant

    Totatis, j’espère que tu es tout simplement cynique là car la demoiselle n’avait sûrement pas besoin de tes détails idiots pour son cas tu ne crois pas? 🙄



    L'utopie n'est pas l'irréalisable mais l'irréalisé.
    #151489

    Cedric_AACOM
    Participant
    WHV
    Par Toutatis wrote:
    Enfin, restons optimistes, le XXIe siècle est lui sans nul doute une époque de progrès, tout est recyclé, même le tissu fœtal qui un jour où l’autre, mesdames, atterrira sur vos visages puisque il entre dans la composition des crèmes antirides. 🙂

    je trouve ce genre de remarque vraiment limite …



    Consultez nos articles régulièrement mis à jour : Whv : Formalités  - Jobs - Logements - Pratique - Regards de whv - Transports Visas : Au Pair - Etudier - Expatriation - Tous les Visas Découvrir : Etats et villes - Faune et flore - Insolite - les Incontournables - Outback - Parcs Nationaux Forums :  Découvrez les 24 Forums du site
    #151491

    Webflo
    Membre
    WHV
    Age: 36

    Voici un post qui part en live…de toute façon chacun a son avis sur la question et il me semble, si je comprend encore bien le Français, que cette jeune fille n’était pas là pour savoir s’il fallait le garder ou pas mais plutôt savoir comment avorter…dans la vie savoir respecter les décisions des autres est important, même si elles sont en désaccord avec ses propres convictions.



    http://www.fa-canada.com http://www.fa-australie.com
    #151492

    Par Toutatis
    Membre
    Résident

    Carole, oui, mon intervention était totalement ironique et visait plutôt le cynisme d’une société dans laquelle on se débarrasse des enfants comme d’une verrue et que l’on utilise pour faire des crèmes cosmétiques. Quelle image! Je trouve que cela en dit long sur la folie de notre monde.
    Ce message était aussi une réponse à Creednord, il n’est bien sur pas question d’accabler la « demoiselle ». Si j’avais voulu la culpabiliser, il m’aurait été très facile de lui trouver de belles images/videos épouvantables sur internet et de lui envoyer en mp.

    Cédric, tu parles de remarque « limite ». Qu’est ce qui est limite? le fait de le faire remarquer? ou le fait que ça existe?



    Un Akubra sinon rien!
    #151490

    Charlotte1369
    Participant

    je partage l’avis de beaucoup en disant que cette pauvre demoiselle souhaitait des infos, pas un avis sur sa décision… elle se serait surement adressée ailleurs pour ce genre de choses…

    Néanmoins je me dois de réagir sur quelques point évoqués… il ne s’agit pas d’une question d’époque !! et si c’est le cas pour certains parlons en !! Combien de femmes ont perdu la vie à cause de vieilles aiguilles à tricoter ?
    Alors certes, l’avortement n’est pas un moyen de contraception, mais on fait tous des erreurs et on n’est tous les victimes d’un accident ou d’un mauvais choix une fois dans sa vie !! et le fait que cela puisse être réversible est quand même une chance que pas toutes les femmes du monde ont !!
    Je peux accepter les convictions contraires, mais il faut quand même arrêter de parler d’infanticide, ou simplement de bébé dans ce cas la… l’image de l’œuf à la coque était bien trouvé !! il s’agit de cellules, certes vivantes, mais pas d’un bébé, du moins jusqu’à 12 semaine date limite pour un avortement…
    Alors oui, cet acte peut être condamné s’il est pris à la légère, mais pas dans son sens propre… il faudrait que les gens apprennent à se mettre à la place des autres dés fois… ça ouvrirait quelques esprits !!

    Sur ce miss mimisiku je te souhaite bon courage pour l’avenir et une bonne fin de séjour en oz !!



    Charlotte... Marseille... Départ pour Melbourne le 2 février 2011 à 11h15 avec singa... I'm Happyyyy :D
    #151493

    chebachtien
    Participant
    creednord wrote:
    Et ne fais pas attention à ceux qui sont rester au XIVeme siècle.

    Par ce que tu vie dans quel siecle ? Au XXIe ? Je crois pas car aujourd’hui il n’y a :

    – existence de la pilule et democratisation de son utilisation
    – existence du preservatif et democratisation de son utilisation
    – existence de l’education sexuel, qui croit encore que les gamins sont apporte par les cigognes ?
    – possibilite d’avoir un enfant sans etre marrie (le cas de la plupart des naissances), pas de pression sociale
    – possibilite d’avoir un enfant sans avoir de compagnon (un nombre non negligeable de femmes n’on personne a la naissance de leur enfant)
    – test genetique si un homme refuse de reconnaitre son gamin qui permet de trancher et de mettre les hommes devant leurs responsabilitees
    – possibilite d’accoucher sous X
    – possibiliter de donner son bebe a d’autres. De nombreux couples sterilent galerent pour adopter un enfant a cause de la paperasse et la « penurie » en France. Vous ne vous rendez pas compte a quelle point vous feriez des heureux.
    – aide social massive
    – pension alimentaire obligeant les peres a nourrir les gamins si ils ne restent pas

    Voici ce qui se fait au XXIe siecle et ce qui ne se faisait pas au XIVe. Ceux qui vivent au XIV ne sont donc pas ceux dont tu parles…
    Franchement je ne comprend pas qu’il y ai 1/3 des bebes qui finissent a la poubelles soit un nombre qui depasse sans commune mesure les cas lies aux viols/inceste (dans ces cas je peux comprendre que la fille ne puisse supporter de garder le gamin).



    #151494

    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    J’avoue que pour ma part je suis choquée par les propos ultra-conservateurs de tous ceux qui souhaitent interdire l’avortement, d’autant plus quand cette opinion est exposée de manière aussi violente qu’en parlant de ciseaux ou de cosmétiques (besoin de scandale ?)… naïvement, je ne pensais pas qu’une telle idéologie pouvait être encore aussi forte. Après, tout le monde a le droit à son opinion – on est d’accord, pas d’accord, à un extrême ou à l’autre, mais ce qui me choque le plus c’est de tenir ces propos quand une jeune femme vient chercher de l’aide ici alors qu’elle se trouve dans une situation plus qu’épineuse et délicate… tant chercher à la critiquer et la culpabiliser alors qu’elle est en position de faiblesse, ça me parait réellement dénué de la moindre empathie (et du moindre tact), surtout pour des personnes qui se vantent de leur sens de l’éthique en étant « pro-life » comme on dit.

    Messieurs les bons penseurs, oui, il existe des moyens de contraception, mais comme cela a été dit plus haut, il y aura toujours des accidents, des imprévus, des erreurs de jugement. L’avortement est une mesure de dernier recours, et considérant le choc que cela fait connaître aux femmes d’être enceintes sans le vouloir puis d’avorter, je pense que c’est un tantinet éhonté de vouloir les placer en sournoises prostituées qui considèrent l’avortement comme un simple produit de consommation… à mon humble avis, c’est rarement le cas.

    Personnellement je ne vois absolument pas en quoi ça peut être une bonne chose de forcer une femme à endurer sa grossesse si celle-ci n’est pas désirée. Ca ne fera que créer un autre traumatisme, possiblement bien plus grand que celui de l’avortement (parce que bon, donner 9 mois de sa vie à se trimballer lourdement, vomir tous les matins et ultimement souffrir l’accouchement, tout cela quand l’on a jamais eu le moindre désir d’avoir le bébé, c’est quand même fort). Le gamin, qu’il soit élevé par la mère ou par des parents adoptifs, sera lui aussi fortement susceptible de souffrir de l’idée qu’il n’a jamais été désiré.



    #151495

    Isobela
    Membre

    Et comme d’habitude, une tres bonne intervention de Toothbrushnomad, qui exprime clairement et courtoisement le fin fond de ma pensee 😉



    #151496

    Par Toutatis
    Membre
    Résident
    Toothbrush Nomads wrote:
    je suis choquée par les propos ultra-conservateurs de tous ceux qui souhaitent interdire l’avortement, d’autant plus quand cette opinion est exposée de manière aussi violente qu’en parlant de ciseaux ou de cosmétiques (besoin de scandale ?)…

    Ne raconte pas n’importe quoi et surtout cesse de sauter aux conclusions! des propos ultra conservateurs? mais tu plaisantes j’espere! il t’en faut pas beaucoup pour tomber cet extrême! Et puis si tu veux connaître le fond de ma pensée l’adoption d’un enfant non désiré est aussi une option mais ça personne n’en parle. En aucun cas je suis pour l’interdiction de l’avortement car on verrait apparaître les « faiseuses d’anges » avec leur cortège de drames. Personnellement, je pense que ce n’est pas à la loi d’autoriser ou pas cette pratique. Avorter, même si je n’approuve pas pour tout un tas de raison, c’est d’abord un choix personnel, pas celui du législateur.
    De plus, là où vraiment ça ne passe pas c’est quand un enfant est perçu comme « un handicap » alors qu’être enchaîné à un bureau 8 à 10 heures par jour, c’est tout à fait normal. Beaucoup d’entre vous sont en WHV. Sur l’année que vous passez en Australie, combien de temps vous allez passer à travailler? 30%? 50%? de votre temps? plus? A ce moment là je réponds quel intérêt d’aller en Australie si c’est pour aller se casser le dos dans une ferme ou croupir dans une cuisine de resto.

    Les ciseaux? les cosmétiques? c’est très facile de se voiler la face derrière de grands discours et de petites réflexions désagréables mais si on joue les adultes, à un moment il faut savoir faire face à la réalité et la réalité est plus en rapport avec des ciseaux qu’avec les « bons courage » des intervenants.
    Quant mon empathie, elle va à l’enfant, à celui qui n’a pas la parole. Désolé, ça doit être dans mes gènes, je suis toujours pour l’équipe la plus faible…

    Toothbrush Nomads wrote:
    Le gamin, qu’il soit élevé par la mère ou par des parents adoptifs, sera lui aussi fortement susceptible de souffrir de l’idée qu’il n’a jamais été désiré.

    Au final donc si on découpe et aspire un enfant, c’est finalement pour son bien. La grande classe!



    Un Akubra sinon rien!
    #151497

    Par Toutatis
    Membre
    Résident
    Isobela wrote:
    qui exprime clairement et courtoisement le fin fond de ma pensee 😉

    Ben bien sur, c’est l’opinion de tous les pays occidentaux! rien d’original, c’est ce que raconte la télé! 🙄



    Un Akubra sinon rien!
    #151498

    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...
    Par Toutatis wrote:
    Ne raconte pas n’importe quoi et surtout cesse de sauter aux conclusions! des propos ultra conservateurs? mais tu plaisantes j’espere! il t’en faut pas beaucoup pour tomber cet extrême! Et puis si tu veux connaître le fond de ma pensée l’adoption d’un enfant non désiré est aussi une option mais ça personne n’en parle. En aucun cas je suis pour l’interdiction de l’avortement car on verrait apparaître les « faiseuses d’anges » avec leur cortège de drames.

    Non, je ne plaisante pas, je trouve en effet ces propos ultra-conservateurs. Bien sûr, il s’agit simplement de mon opinion. Je suis désolée si j’ai faussement conclu que tu étais en faveur d’une interdiction de l’avortement alors que ce n’est apparemment pas le cas, mais la virulence de tes propos me semblait fort logiquement aboutir à cette conclusion. Il me semble que tu as une préférence « pro-life » très tranchée (au moins autant que ma préférence « pro-choice » ! 😉 ), un avis qui s’accompagne généralement d’un désir absolu d’empêcher les jeunes femmes d’avorter, et donc généralement d’être en faveur de lois l’interdisant. Ce n’est pas tout à fait ton cas, tant mieux, mais ça ne change toutefois pas ma perception de tes propos comme très conservateurs.

    Par Toutatis wrote:
    Personnellement, je pense que ce n’est pas à la loi d’autoriser ou pas cette pratique. Avorter, même si je n’approuve pas pour tout un tas de raison, c’est d’abord un choix personnel, pas celui du législateur.

    Mais si tu es de l’avis (comme moi) qu’il s’agit d’un choix personnel avant tout, pourquoi avoir parlé à la jeune femme qui a créé ce sujet de manière si odieuse ? Je comprends que tu penses que l’avortement doit être évité à tout prix dans la mesure du possible, mais il me semble que quitte à tenter d’exprimer cet avis là, cela aurait pu être fait dans le calme, et de manière plus douce, et non en brandissant immédiatement un arsenal d’images agressives. Encore une fois, j’en reviens à ce manque total d’empathie, de tact, voire même tout simplement de politesse ou de courtoisie, qui n’est en aucun cas justifié ici. Ce n’est pas comme si cette fille avait ouvert un sujet pour vanter les mérites de l’avortement ou tenir des propos choquants du style « tuons nos bébés, on s’en fout »…

    Par Toutatis wrote:
    De plus, là où vraiment ça ne passe pas c’est quand un enfant est perçu comme « un handicap » alors qu’être enchaîné à un bureau 8 à 10 heures par jour, c’est tout à fait normal. Beaucoup d’entre vous sont en WHV. Sur l’année que vous passez en Australie, combien de temps vous allez passer à travailler? 30%? 50%? de votre temps? plus? A ce moment là je réponds quel intérêt d’aller en Australie si c’est pour aller se casser le dos dans une ferme ou croupir dans une cuisine de resto.

    En l’occurence je te réponds peut-être depuis un point de vue particulier vu que je travaille habituellement seulement 4 mois par an, et que je mène une vie nomade depuis 4 ans… donc je ne ressens pas beaucoup non plus l’enchaînement du bureau :mrgreen: Par ailleurs, si je mène cette vie là, c’est parce que j’en ai fait le choix. De même, venir en Australie en WHV est un choix. Se dédier à une carrière en s’enchaînant au bureau 8H à 10H par jour est aussi un choix (même si c’est un choix que moi, personnellement, je ne comprends pas bien :mrgreen:). De la même façon, avorter ou non, c’est aussi un choix…

    Qui plus est, comparer l’obligation d’avoir un bébé à l’obligation de travailler pour se nourrir, ça me semble sauter un bon gros fossé… le bébé engendre bien des traumatismes psychologiques et émotionnels qui rentrent beaucoup moins en jeu dans le travail. J’ose espérer que tu es d’accord quand je dis que le bébé (que ce soit l’avorter, le garder, l’élever ou le donner à adopter) c’est un « commitment » mille fois plus lourd et important que de passer 3 semaines à ramasser des pommes…

    Evitons de tout mélanger… le WHV et l’avortement, ça n’a rien à voir, et amalgamer tout cela dans un même débat, ça me parait être une drôle de démarche…

    Par Toutatis wrote:
    Les ciseaux? les cosmétiques? c’est très facile de se voiler la face derrière de grands discours et de petites réflexions désagréables mais si on joue les adultes, à un moment il faut savoir faire face à la réalité et la réalité est plus en rapport avec des ciseaux qu’avec les « bons courage » des intervenants.
    Quant mon empathie, elle va à l’enfant, à celui qui n’a pas la parole. Désolé, ça doit être dans mes gènes, je suis toujours pour l’équipe la plus faible…

    Mais qui fait des petites réflexions désagréables, Par Toutatis ? Tu ne considères vraiment pas tes réflexions sur les ciseaux et les cosmétiques comme désagréables, mais surtout totalement inappropriées si ce n’est mal intentionnées par rapport à l’auteure de ce sujet ? 😕 « Jouer les adultes », ce n’est pas assomer des gens qui ont besoin d’aide à coup de propos tels que les tiens dans le seul but de leur imposer ta propre vision du monde, sans aucun respect pour leur situation, leurs sentiments ou leur fragilité (parce que bon, traite moi de cinglée, mais une jeune femme qui découvre qu’elle est enceinte alors qu’elle débarque dans un pays étranger à 20.000 km de chez elle – et qui par la suite fait une fausse couche due au stress – je pense qu’elle se rend bien compte de la gravité de sa situation, et qu’un « adulte » saurait lui montrer un minimum de compassion…).

    Tu n’es pas pour l’équipe la plus faible, là. Tu es juste pour toi-même.

    Par Toutatis wrote:
    Au final donc si on découpe et aspire un enfant, c’est finalement pour son bien. La grande classe!

    Bien sûr que non. Si on choisit d’avorter, c’est avant tout pour son propre bien, même si je suis également convaincue que le bien-être de l’enfant joue (plus ou moins fort selon les personnes et les situations) dans cette décision. Qui plus est, l’idée que je voulais exprimer, c’est également que garder l’enfant n’est pas une solution si simple et « magique » (sans dégâts, sans conséquences…) que certains le disent…

    Je comprends assez mal cette insistance de certains participants, en l’occurrence toi, à tenir des propos particulièrement incendiaires, exprimés de manière à choquer, révolter, provoquer… les lecteurs, tout en se vantant par la suite être l’adulte de la conversation, dénigrant tout avis contraire comme l’opinion d’un gamin qui recrache ce qu’on lui a dit à la télé… 😕



    #151499

    chebachtien
    Participant
    Toothbrush Nomads wrote:
    oui, il existe des moyens de contraception, mais comme cela a été dit plus haut, il y aura toujours des accidents, des imprévus, des erreurs de jugement. L’avortement est une mesure de dernier recours, et considérant le choc que cela fait connaître aux femmes d’être enceintes sans le vouloir puis d’avorter, je pense que c’est un tantinet éhonté de vouloir les placer en sournoises prostituées qui considèrent l’avortement comme un simple produit de consommation… à mon humble avis, c’est rarement le cas.

    Propos (volontairement ?) malhonnetes. L’avortement (en france) concernent 1/3 des bebes soit des centaines de milliers de cas par an, on est bien loin des cas particuliers lies aux accidents/imprevus/viols. Soulever le probleme et considerer le bebe comme autre chose qu’un bout de viande (un oeuf a la coque pour certain sur ce forum) releve d’une forme d’humanisme et une reflexion sur la nature de la societe.



    #151500

    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    Je n’ai rien contre le fait de soulever le problème, j’ai surtout quelque chose contre la façon dont cela a été fait ici, qui me semble « gratuite » et irrespectueuse. C’est tout 🙂 .



    #151501

    aussie06
    Participant
    Résident
    chebachtien wrote:
    Toothbrush Nomads wrote:
    oui, il existe des moyens de contraception, mais comme cela a été dit plus haut, il y aura toujours des accidents, des imprévus, des erreurs de jugement. L’avortement est une mesure de dernier recours, et considérant le choc que cela fait connaître aux femmes d’être enceintes sans le vouloir puis d’avorter, je pense que c’est un tantinet éhonté de vouloir les placer en sournoises prostituées qui considèrent l’avortement comme un simple produit de consommation… à mon humble avis, c’est rarement le cas.

    Propos (volontairement ?) malhonnetes. L’avortement (en france) concernent 1/3 des bebes soit des centaines de milliers de cas par an, on est bien loin des cas particuliers lies aux accidents/imprevus/viols. Soulever le probleme et considerer le bebe comme autre chose qu’un bout de viande (un oeuf a la coque pour certain sur ce forum) releve d’une forme d’humanisme et une reflexion sur la nature de la societe.

    arrete ton cinema!! ce ne sont pas de « bebes » mais juste des zygotes ou des embryons… certainement pas un organisme conscient



    #151502

    Charlotte1369
    Participant
    aussie06 wrote:
    arrete ton cinema!! ce ne sont pas de « bebes » mais juste des zygotes ou des embryons… certainement pas un organisme conscient

    Merci !! pck la ça devient gravos !!



    Charlotte... Marseille... Départ pour Melbourne le 2 février 2011 à 11h15 avec singa... I'm Happyyyy :D
    #151503

    aussie06
    Participant
    Résident

    le sujet devrait être cloture par les modos.. la miss a eu des réponses a ses questions des les premiers posts.. puis c’est parti en polémique insoluble et insolvable qui n est pas le sujet du post initial…



    #151504

    Par Toutatis
    Membre
    Résident

    Mes propos n’ont rien d’odieux, ce que vous ne supportez pas c’est le « wake up call » de la réalité. Je comprends qu’il soit plus douillet de s’imaginer qu’un avortement est aussi « pour le bien de l’enfant« , qu’il « suffit de prendre une pilule » pour se débarrasser « d’un handicap », au pire d’un « œuf » qui pourrait causer « des traumatismes » mais tout cela est totalement faux. Contrairement à ce que certains s’imaginent, un bébé de 8 semaines est formé et sa conscience est bien plus développée que ce que Aussie06 affirme. Je lui conseille vivement de se renseigner sur le sujet

    Alors bien sur, les redresseurs de torts se déchaînent: l’impertinent devient un « ultraconservateur » qui veut vivre « comme au XIVe siècle », il tient «des propos odieux» et se permet «des remarques limites» à coup « d’arsenal d’images agressives » (ma perle préférée!) car il a «besoin de scandales». Mais que font « les modos? le sujet devrait être clôturé ». bref que de la surenchère .

    Désolé si ma sensibilité est différente de la votre, pour moi un enfant n’est ni un handicap ni une cause de traumatisme, c’est une source d’enrichissement* même s’il est un challenge certain. Quand je pense que je suis attaqué pour ça, on est vraiment tombé bien bas.

    * Je me sens obligé de préciser que l’enrichissement peut être spirituel, pas forcément matériel.



    Un Akubra sinon rien!
    #151505

    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    L’enfant est quelque chose de différent pour chacun et selon chaque situation. Bien sûr qu’il est très souvent source d’enrichissement – heureusement, et je pense que personne ici ne nie cela. Mais pour une femme qui tombe enceinte sans l’avoir désiré, et qui n’a pas l’envie ou/et les moyens de garder le bébé… alors dans ce cadre là, oui, l’enfant peut devenir source de traumatisme, de souffrance, ou tout du moins un certain problème.

    Encore une fois je te renvoie au fait que mes remarques portent principalement sur le fait que tes propos me paraissaient inappropriés dans le cadre de ce sujet. Que tu veuilles envoyer un « wake up call » en parlant plus crument, je peux comprendre, mais ç’aurait été plus à sa place dans le cadre d’un débat sur ce thème plutôt que sur le fil d’un message de détresse. C’est tout.

    Tu ne peux pas te plaindre que l’on joue les « redresseurs de tort » envers toi quand c’est exactement ce que tu tentais de faire à cette jeune femme, et ce manière bien plus féroce.



    #151506

    Somewhere in Melbourne
    Membre
    Résident
    Age: 43

    Vraiment pouah pour tous ces mecs qui se permettent d’avoir une opinion si drastique sur le sujet alors qu’ils ne seront jamais dans cette situation. L’avortement a est une pratique qui existe depuis la nuit des temps et qui existera toujours, que les esprits chagrins en soit heureux ou pas. La seule difference, c’est que les femmes maintenant (dans les pays developpes) peuvent le pratiquer dans un contexte plus safe, ou elles seront protegees autant que possible de sequelles physiques et psychologiques. On dirait que cela derange certains qui prefereraient que cela se fasse encore au fond du bois avec le maximum de souffrances possibles pour la pecheresse pour la dissuader de recommencer.

    Les femmes ne sont pas de petites ecervellles superficielles qui prennent la decision d’avorter comme on prend la decision de squizzer un bouton ingrat qui menace un joli teint.



    #151507

    benenuts
    Participant
    Résident
    Age: 34

    Salut

    Juste pour information, mon ex-coloc (australienne) lorsqu’elle etait a Sydney est tombe enceinte (sous pillule – ca arrive des fois) et a avorte a sydney.

    Elle s’est simplement rendu chez son medecin qui lui a prescrit la pillule avortisee et voila.

    Je ne veux pas par ce message banaliser l’acte, mais je crois egalement qu’un enfant doit naitre dans une situation ou les futurs sont prets a accueillir un enfants pour son epanouissement, si c’est le cas le regret et les difficultes rencontrer par les parents seront ressenti par l’enfant.

    Bon courage.



    ----------------------------- Love Love Love Travelling 2008 - Arrives WHV 2009 - 457 2012 - PR 2013 - Dual Citizenship Today - Still in Brisbane Note: si tu cherches un logement a bon prix essaie https://goo.gl/QjzZr4
    #151508

    all
    Participant
    Résident
    Toothbrush Nomads wrote:
    parce que bon, donner 9 mois de sa vie à se trimballer lourdement, vomir tous les matins et ultimement souffrir l’accouchement, tout cela quand l’on a jamais eu le moindre désir d’avoir le bébé, c’est quand même fort.

    un peu limite la vision de la grossesse 😉

    benetus, la pillule avortive (me semble que c’est le terme) ne peut se faire que si la grossesse est à son debut.

    Pour revenir au sujet dans tous les cas il y a traumatisme, une femme qui avorte meme à 4 semaines de grossesse aura forcement des sesquelles psychologique, il est souvent conseillé de se faire aider pour bien prendre la décision car c’est une décision irremediable.
    Chacun est libre de ses choix, je dirai juste que mon avis est que ce n’est pas à prendre à la llégère.
    Chacun son avis sur la question, personnellement je ne suis pas contre ou pour l avortement mais contre l avortement comme moyen de contraception, vous allez rire mais cela arrive beaucoup plus que vous ne le croyez, des femmes tombent enceinte car aucun moyen de contraception et ensuite se disent « c’est bon je peux avorter » c’est là oú je trouve que c’est grave. mais bon on s’éloigne du sujet.



    "La vie est belle, et pleine de potentiel" Pour ceux et celles qui ont un iphone/ipod touch/ ou ipad on teste des appli et on est payé en échange ?
    #151509

    Charlotte1369
    Participant
    Par Toutatis wrote:
    Désolé si ma sensibilité est différente de la votre, pour moi un enfant n’est ni un handicap ni une cause de traumatisme, c’est une source d’enrichissement* même s’il est un challenge certain. Quand je pense que je suis attaqué pour ça, on est vraiment tombé bien bas.

    Faire un enfant pour s’épanouir c’est un peu égoïste non ? alors certes de toute façon le fait d’avoir un enfant est égoïste à la base, mais mettre une grossesse à terme en pensant à son enrichissement personnel c’est vraiment de l’abus !!

    L’enfant doit pouvoir avoir des parents qui l’on conçu avec amour, et qui soient présent tous les deux (même s’il sont séparés) il doit pouvoir s’épanouir lui aussi, ne manquer de rien, ne pas subir les files d’attente des resto du cœur, ou les moqueries de ses camarades quand il sera habillé differement faute de moyens… parfois on ne peux pas faire autrement, et les choses deviennent comme cela par la suite, mais moi aussi tout comme toi je me met du coté de l’enfant (qui, pour ma part n’en est pas encore un dans les délais de l’avortement) et le mettre au monde alors que le terrain dans lequel il va grandir est déjà miné avant sa conception je crois que c’est encore plus inhumain que de faire le choix de ne pas garder un embryon.
    Car peu être qu’il ne sera pas un handicap pour ses parents, mais un enfant devient un adulte, et dans certaines décision mal faite ce sont les parents qui sont des handicapes pour leurs enfants !!



    Charlotte... Marseille... Départ pour Melbourne le 2 février 2011 à 11h15 avec singa... I'm Happyyyy :D
    #151470

    plisken11
    Participant
    WHV
    Age: 36

    histoire de relancer le sujet… je propose un autre débat : POUR OU CONTRE LA PEINE DE MORT ????

    moi je dis contre : il faut garder les condamnés à mort pour faire des expériences scientifiques ou médicales sur eux!
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    message à prendre au 43ème degré… je précise…!



    1an au pays des kangourous... http://michal.kikooboo.com/
40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 60)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents