14.4 C
Sydney
24 mai 2024

odyssee agri

29 sujets de 1 à 29 (sur un total de 29)
  • Auteur
    Messages
  • #50190
    snucky57
    Membre

    bonjour, je suis en relation avec odyssee agri pour un depart prevu le 01/06, je n ai lu que des mauvaises choses sur cet organisme disant que c est un bouffe pognon, mais y a t il quelqu un qui est parti avec cet organisme et qu’en est il? merci pour votre reponse

    #231685

    Je voulais aussi partir avec eux mais le prix m’a vite fais changer d’avis…Le gars est juste un quelqu’un qui connait quelqu’un en Australie…Quand tu vois sur les forums, pas beaucoup de monde galère pour trouver du boulot alors c’est vraiment de l’argent jeter par la fenetre..
    Je sais que tu voulais une réponse un peu plus positive mais bon..

    #231686
    jko
    Membre

    Salut,

    J’ai vu leurs offres alléchantes sur le site de l’anpe et ils te proposent pas mal du truc plutôt bien payé pour du fruit picking. Ce genre d’annonce je n’ai pas du tout confiance, je ne suis meme pas aller regarder sur des forums mais généralement tu ne sais pas trop où tu vas tomber ni avec qui. Dans divers forums ils parlent pas mal du fruit picking et pas mal dise qu’il y a des abus donc méfiance et en plus de ça il y a 6 offres sur le site de l’anpe donc ça veut dire gros turn over et par conséquent que pas beaucoup reste.
    Après tu peux partir avec l’idée que si ça va pas tu te casse et tu vas voir ailleurs mais il te faut un certains pécules pour ne pas te sentir piégé.

    Bien sur ce que je dis ce n’est pas un subjectif, je ne les ai jamais contacté et je ne suis jamais parti en Australie mais je ne compte pas le faire avec eux, un peu trop méfiant peut être.
    Bon courage

    #231687
    snucky57
    Membre

    bonjour, merci pour les renseignements consernat odyssee agri, je pense effectivement qu il veut s en mettre plein les poches donc je vais tous faire moi meme!je vais donc faire moi meme une demande de visa! pensez vous que toutes les demandes de visa sont acceptes si on remplis les conditions necessaires? et combien de temps ca met si on le fait par internet, car je comptais partir debut juin! quel qun d autre compte partir debut juin?

    #231688
    Carinette
    Participant

    salut ! Franchement oui c super simple tu fais la demande par internet et tu recois ton permis en 48 h, sauf si tu as besoin d’une visite médicale ou si tu as des cas particuliers (t’as pas commis de meurtre ? 😀 )

    #231689
    marama
    Membre

    Bonjour a tous, je vois ke je ne suis pas le seul à connaitre odyssée agree. Alors déja kan j’ ai apellé ce type pour un taf (offre ANPE) j’ ai eu l’ impression qu’ en commercial me vendait un voyage et en plus il fallait débourser 250 euros(frais d’ inscription) + 350 pour le visa ki en fait en fait en fait 110(lol) tout ca pour un cdd de 2mois sans garantie par la suite!!!
    donc j’ai aussitot apelé l ANPE concerné en leur demandant comment c possible de mettre des offres d’ empoi PAYANTE.La personne en charge m’a répondu « ah on ne savait pas » alors qu il suffit d’ aller sur le site d’ AGREE ou tout est écrit(tarif..).
    Je pense que Agree n’ est pas un escroc il a simplement vécu la meme expérience que la plupart d’ entre vous (nous) et kil veut en tirer profit, c légitime et en plus il a était plutot franc avec moi.
    Par contre pour l’ ANPE c’ es INADMISSIBLE. La personne que j’ ai eu m’ a dit kel retirerait les offre mais bon … on connait l’ administration Francaise.

    A +
    JB

    #231690
    marama
    Membre

    Bonjour a tous, je vois ke je ne suis pas le seul à connaitre odyssée agree. Alors déja kan j’ ai apellé ce type pour un taf (offre ANPE) j’ ai eu l’ impression qu’ en commercial me vendait un voyage et en plus il fallait débourser 250 euros(frais d’ inscription) + 350 pour le visa ki en fait en fait en fait 110(lol) tout ca pour un cdd de 2mois sans garantie par la suite!!!
    donc j’ai aussitot apelé l ANPE concerné en leur demandant comment c possible de mettre des offres d’ empoi PAYANTE.La personne en charge m’a répondu « ah on ne savait pas » alors qu il suffit d’ aller sur le site d’ AGREE ou tout est écrit(tarif..).
    Je pense que Agree n’ est pas un escroc il a simplement vécu la meme expérience que la plupart d’ entre vous (nous) et kil veut en tirer profit, c légitime et en plus il a était plutot franc avec moi.
    Par contre pour l’ ANPE c’ es INADMISSIBLE. La personne que j’ ai eu m’ a dit kel retirerait les offre mais bon … on connait l’ administration Francaise.

    A +
    JB

    #231691
    jko
    Membre

    Hello,

    Moi ce que je ne trouve pas logique dans cette offre d’emploi c’est que si tu pars ils n’ont pas besoin de prendre en charge ton visa et en plus ils devraient être installés au niveau local et non en France. Franchement si je voyais sur place en Australie une place chez eux je me poserais moins de questions puisque je pourrais m’y rendre, voir comment ça se passe et discuter avec les employés. C’est une bonne chose d’avoir contacté l’ANPE car il devrait mieux vérifier les offres qu’ils publient.

    Tchô
    jkOz

    #231692
    fryzout
    Membre

    salut je suis aussi rentré en contact avec odisee agri et c’est vrais que j’ai aussi trouvé sa plutot abusé surtout pour le prix mais je cherche absolument a partir en australie l’année prochaine pour travaillé laba et aproffondir mon anglais en même temps donc si quelqu’un a une info ou est aussi intéréssé pour partir l’année prochaine dite moi quoi

    #231693
    avalsar
    Participant

    Hi,

    Il faut être sérieux dans les affirmations. Le niveau de précarité est souvent important. Une amie qui vient de rentrer m’a signalée que dans l’est, il y avait des difficultés de trouver du travail à cause de la sécheresse. Certains organismes proposaient seulement quelques jours et puis s’en vont. Tout cela en faisant des kms à chaque fois qui peuvent être important dans ce pays. Economiquement, c’est pas intéressant dans ces conditions.

    Dans l’ouest, les organismes sont plus sérieux avec une garantie de travail plus longue et jusqu’à 6 mois c’est à dire le maximum. Cela permet en plus d’être opérationnel dès le départ et de mieux se projeter.

    Quant à payer des frais, cela repose sûrement sur du conseil et pour un projet de placement assuré aux antipodes (quand même !), cela reste très raisonnable à comparer avec d’autres structures. C’est sûrement plus sécurisant.

    #231694

    j’ai un pote que je vais rejoindre dans une semaine a brisbane,lui est parti avec odyssé agri puisquil n’avait pas de tune et qu’il voulais avoir du boulot direct.mais une fois qu’il est arriver la bas,il a rencontrer du monde qui etait parti comme lui et tous avait l’impression de s’etre fait avoir…de ses propre mots il m’a dit au telephone: »claire laisse tomber odyssé agri du boulot yen a ici c’est tranquille!!! »…….
    alors bon je part comme ca jai pas beaucoup de tune mais je fais confiance au destin.En plus moi je voulais allez sur la cote est alors que eux il envoye du monde que du coté de perth…
    Enfin je sais pas trop si c’est des voleur mais ya moyen qu’il s’en mette plein les poches quand tu vois deja l’inscription a 250 EURO t’hallucine en plus il te font payer les sois disant frais de dossier 350 Euro et il te font croire qu’il ont des meilleur prix pour les billet d’avion alors c’est tous ce qu’il ya de plus normal….je sais pas enfait tu paye 500 euro en plus pour etre sur d’avoir du taf quand t’arrive c’est peut etre beaucoup quand meme….après c’est a chacun de voir…….

    #231695
    Toothbrush Nomads
    Participant
    avalsar wrote:
    C’est sûrement plus sécurisant.

    C’est justement sur ça que les organismes de ce style se basent : la peur des gens de quitter leur pays pour s’aventurer seuls à l’étranger. Le travail est très facile à trouver en Australie, il n’y a aucunement besoin de se faire plumer comme un pigeon pour venir passer un an ici en toute tranquillité…

    #231696
    avalsar
    Participant

    Sur le forum, il y a quand même plusieurs personnes qui ont galéré 15 jours voir un mois pour trouver du boulot en fruit picking et en pleine saison ! Parfois sans un sous en poche. En attendant, il faut se loger en auberge de jeunesse souvent en ville avec des frais conséquents. Personne ne veut vraiment accepter qu’il y a aussi des galères. Il y a de la concurrence.

    Vraiment, les frais proposés par Odyssée Agri ne paraissent pas élevés tout comme d’autres organismes d’ailleurs sachant que la proximité de service n’est pas toujours du même niveau. Il faut être sérieux !!! Tout le monde ne réalise pas que les récoltes peuvent se faire qu’à une certaine époque de l’année et donc l’offre est bien différente. Avoir une sécurité de placement, ce n’est sûrement pas exploiter la peur des gens !!! Avez-vous eu du travail facilement en France ? Vous comprendrez.

    Bon séjour en Australie.

    #231697
    Toothbrush Nomads
    Participant

    En même temps, rien n’empêche les gens de chercher dans d’autres domaines que les récoltes quand ce n’est pas le bon moment de l’année hein… 😆 Et puis, j’imagine que l’argent nécessaire à payer un organisme comme celui-ci serait tout à fait suffisant à payer 2/3 semaines de loyer en attendant de bosser…

    #231698
    avalsar
    Participant

    Bonjour Toohbrush Nomad,

    Trouver dans d’autres domaines peut-être mais il y a un point fondamental pour tous et surtout quand on part pour trouver un emploi et de surcroit dans un pays étranger, c’est la langue… Et les travaux saisonniers sont quand même une bonne porte d’entrée car peu exigeant en qualification et surtout au niveau linguistique car il y a suffisamment de monde en plein air, sans bruit de machine pour communiquer avec d’autres gens venus d’autres pays. Le moment où il y a plus de travail sont quand même pendant les récoltes sinon il y a plus de concurrence. C’est la même chose en France ! Pour trouver dans d’autres domaines, il faut élever son niveau linguistique. C’est comme partout, les employeurs prendront les meilleurs et surtout sur ce point là. Encore une fois, même pour accueillir un stagiaire étranger en France, vous verrez les réticences au niveau linguistique…

    2 à 3 semaines sans bosser en Asie mais sûrement pas en Australie. Le coût de la vie est plus important. Il faut être honnête, il y a des gens qui galèrent, c’est sûr aussi !!! Il y a d’autres organismes qui pour partir en Australie et quelque soit les domaines prennent beaucoup plus cher soit 1500, 2000 euros voir beaucoup plus et seulement pour des placements pour des stages sans l’avion et assurance. Sont-ils toujours disponibles ? Pas si sûr…

    Par contre pour l’avion, avec l’augmentation du coût de l’énergie, mieux vaut anticiper pour réserver le billet d’avion car des fluctuations importantes peuvent arriver à terme. A ce titre, le budget gasoil surtout dans un pays comme l’Australie avec ses grands espaces et donc forcément sur les milliers de km parcourus peut quand même avoir des conséquences sur le projet global de chacun. Tout d’abord partir avec une avance est plus sécurisant tout comme un travail à l’arrivée. C’est beaucoup mieux…

    #231699
    Toothbrush Nomads
    Participant

    Je passe fréquemment des mois entiers en Australie à ne pas travailler (et je ne suis pas riche), donc si… je pense que quelques semaines sans bosser, c’est possible 😆 Côté linguistique, outre le fait qu’il n’y a pas franchement besoin d’aide pour trouver du taf aux récoltes, j’ai souvent eu des collègues de travail dans d’autres jobs (en cuisine, au ménage…) qui parlaient très peu la langue et se débrouillaient 🙂

    Bref, différence d’opinions, je pense pas que l’un de nous va bouger 🙂

    #231700
    thibalu
    Membre
    Toothbrush Nomads wrote:
    Je passe fréquemment des mois entiers en Australie à ne pas travailler (et je ne suis pas riche), donc si… je pense que quelques semaines sans bosser, c’est possible 😆 Côté linguistique, outre le fait qu’il n’y a pas franchement besoin d’aide pour trouver du taf aux récoltes, j’ai souvent eu des collègues de travail dans d’autres jobs (en cuisine, au ménage…) qui parlaient très peu la langue et se débrouillaient 🙂

    Bref, différence d’opinions, je pense pas que l’un de nous va bouger 🙂

    C’est p’tet le type d’Odyssée Agree 😆

    #231701
    Toothbrush Nomads
    Participant

    Ce n’est pas peut-être, c’est une certitude ! 😆

    #231702
    imported_Flower
    Participant

    Bonjour, je relance la discussion car cela me semble important c’est une bonne chose.
    Mon dossier pour Odyssée Agri est tout prêt mais suite à tout vos commentaires, j’ai décidé d’appeler ce Monsieur Jean Marie Poirier pour quelques explications.

    Je lui ai demandé si il ne faisais que nous mettre en contact avec une agence d’intérim il m’as demandé d’abord où j’allais. Je lui ai demandé « Angleterre ou Irlande », il m’as dit « Ah oui dans ce cas je fais les recherches directement » donc je suppose que pour les autres destination il y a effectivement un intermédiaire mais est-ce une agence d’intérim je ne sais pas.
    Ensuite je lui ai demandé « Et si vous ne trouvais pas, allez vous nous rembourser? »
    Lui- « Dans ce cas je n’encaisse pas le chèque tout simplement »
    Moi- « Donc vous nous le renvoyer ? »
    Lui- « Non car je n’ai pas le temps, les recherches ça prend déjà beaucoup de temps, alors je le déchire »
    Moi-  » Y a t-il un contrat qui mentionne ce que vous venez de me dire? »
    Lui – « Tout est marqué dans le dossier d’inscription »
    Moi- « Dans le dossier d’inscription, il y a seulement les engagements du stagiaire mais aucun mots sur vos engagements à vous »
    Lui- « Moi je sais ce que je fais et c’est tout, tiens là je viens juste de faire un placement »
    Moi- « Peu importe je voudrais que ce soit marqué quelque part, qu’on fasse les chose dans les règles »
    Lui- « Je n’ai pas le temps pour cela, je fais des recherches j’ai beaucoup de travail, c’est assez… »

    Bref je lui ai dit que j’allais réfléchir, je n’en ai pas rajouté car il semblais très vexé.

    Je vous invite à partager votre expérience, bonne ou mauvaise. Mes mauvaises impressions sont peut-être fausses, ou vrais, alors partager, dites tous , merci

    #231703
    kevin-tanunda
    Participant

    Pas le temps de renvoyer un chèque (donc un courrier quelconque) ? La mauvaise foi de certains n’a vraiment aucune limite.
    Et puis comme il se dit couramment : « les promesses n’engagent que ceux qui y croient ». Donc si c’est pas marqué par écrit, c’est qu’il n’y a aucune raison d’y croire…

    #231704

    Je suis actuellement en Australie et je suis passé par cette association « Odyssée Agri » et je vous confirme que l’administrateur est vraiment à ne pas recommander. Tout d’abord il te fait payer les 330 euros de frais d’inscription bon jusque là je me suis dit c’est normal ensuite j’ai passé un entretien téléphonique avec lui en anglais et là il me dit que je dois absolument suivre une formation linguistique de en gros 1000euros tout compris pour 2 semaines tout proche de chez lui.. On était en gros une bonne quinzaines de blaireaux à s’y rendre. Je vous raconte pas les tunes qu’il a du se faire.
    Ensuite il me trouve un exploitant chez lequel je suis à l’heur actuel ou il me disait t’en fais pas sur place le gérant va t’ouvrir un compte et patati et patata le problème c est que le mec m’a fait croire que j’étais payé 17euros de l’heur alors que je ne suis qu’a 15 sans compte australien.. taxe file number n’y même superannuation. Apres je sais pas si tout les gérants de fermes sont comme mon boss mais je suis tombé sur la crème de chez crème, désagréable au possible, pas moyen de parler avec lui sans que le gars s’énerve ou te méprises. Je reste encore 2 semaines et je m’en vais dans le queensland découvrir et trouver du taff au porte à porte.
    Bref tout ca pour dire que mon expérience avec cette organisme s’est transformé en cauchermard et je vous le conseil vraiment pas. Delà vous êtes averti

    #231705

    Bonjour,

    Je me présente, Jean Marie Poirier, Responsable d’Odyssée Agri. Je viens de découvrir le message suivant de Flower.

    Il est très facile de déposer des commentaires sur un forum et de plus sous un pseudo donc sans signature réelle et gratuite. Avoir la volonté de rapporter une discussion est plutôt hasardeuse, partielle car forcément c’est sortie d’un contexte d’une communication, d’une prise d’information… Etant particulièrement disponible, il arrive parfois aussi que certains candidats n’ont pas toujours le tact attendu dans leur prise de contact. Rien n’est encaissé tant qu’il n’y a pas de placement !

    Tout d’abord, comme c’est expliqué sur le site internet et également par téléphone, Odyssée Agri est spécialisé en France pour placer des jeunes professionnels agricoles à l’étranger sous le statut de stagiaires ou comme salarié. Si je peux avoir un réseau personnel, je travaille également et fait partie d’un réseau européen et mondial sur les programmes d’échanges en agriculture. Odyssée Agri est aujourd’hui reconnu et n’a rien à voir avec une agence intérim. Environ 200 jeunes sont placés tous les ans, fruit d’un travail intensif avec de vraies expériences professionnelles.

    L’auteur n’a semble-t’il pas renvoyé son bulletin d’inscription. C’est son choix.

    L’auteur, parlant d’arnaque, utilise le ton de la calomnie mais aussi de l’insulte. C’est inacceptable.

    Cordialement.

    Jean Marie Poirier
    Odyssée Agri

    #231706

    Bonjour,

    Je me présente, Jean Marie Poirier, Responsable d’Odyssée Agri. Je viens de découvrir le message d’Arnaud Montagne résidant en Rhône Alpes.

    Il est très facile de déposer des commentaires sur un forum et de plus sous un pseudo donc sans signature réelle et gratuits. Venir s’exprimer sur un forum parce que le candidat ne vit pas l’expérience comme attendue alors que nous étions au moment de son message en situation d’échanges et d’écoute n’est pas à la hauteur.

    Reprenons les choses car il y a beaucoup d’approximations voir davantage.

    Dans un premier temps, les candidats doivent me contacter pour connaître leur profil personnel et professionnel, évaluer leur demande et connaître le niveau d’anglais. A ce titre, pour des expériences professionnelles qui demandent un certain engagement, les patrons de stage ou salarié sont particulièrement exigeants en Australie. Ensuite le candidat doit déposer un dossier d’inscription complet accompagné des frais d’inscriptions en attendant d’être placé. Rien de plus normal.

    Arnaud n’avait pas le niveau linguistique requis. Il existe quand même des programmes ou démarches ou il y a des conditions. Il a donc suivi une formation linguistique intensive spécialisée en anglais technique agricole dans une ambiance conviviale avec les autres participants pour d’autres destinations. les autres n’étaient pas des blaireaux comme traités par Arnaud et ont pu profité avec enthousiasme de cette formation et sont encore en train de réaliser de belles expériences notamment en Amérique du Nord.

    La formation pour cette année est de 760 euros pour 100 heures de formation bien en deça des prix pratiqués en général. Les formations intensives coûtent en général de 20 à 40 euros de l’heure voir beaucoup plus. Il faut bien sûr rajouter l’hébergement-restauration de 225 euros à prix coûtant. Une formation de cette nature, c’est beaucoup d’énergie dans la mise en place, les locations de salles et emploi de formatrices. Notre présence est permanente pour assurer l’ambiance. Voici pour la mise au point. Je considère qu’Arnaud est plutôt maladroit dans sa formulation !

    Pour le placement en Australie, en maraîchage bio, ce qui était la demande, Arnaud a été placé dans une structure avec rémunération qui a reçu déjà des candidats et cela a donné, dans le passé, satisfaction avec de beaux et longs compte rendus et une communication permanente. Je rappelle qu’en maraîchage bio, la plupart du temps, c’est en woofing donc non rémunéré et des placements courts. C’est à la charge du patron de faire le nécessaire en terme de démarche sur place. Autre info, j’avais une autre opportunité pour lui mais non rémunérée au départ, une période d’essai en quelque sorte. Je ne lui ait pas conseillé cette formule qui me paraissait mettre le candidat sous pression.

    Je crois Arnaud quand il dit qu’il s’est investi. Rapidement, le patron après de longs rapports écrits s’est plaint de l’attitude de notre jeune français. C’est bien sûr compliqué. J’ai demandé à ce qu’une concertation se fasse pour que chacun s’exprime. Cela peut arriver.

    Avant même que les choses soient scellées et que nous étions en pleine discussion, Arnaud vient nous insulter dans notre travail voir davantage. C’est inacceptable.

    Cordialement.

    Jean Marie Poirier
    Odyssée Agri

    #231707

    Objet de l’avis :

    Service insatisfaisant et inefficace par rapport à la fiabilité et à la qualité des conditions d’accueil attendues.

    Bonjour,

    Pardonnez-moi pour la longueur du message, je veux informer clairement.

    Je mets un avis au sujet de l’organisme Odyssée Agri sur ce forum, car j’y ai fait appel en janvier dernier et que je l’ai rémunéré pour me trouver un stage à l’étranger en 2016. Toutefois, le service s’est révélé insatisfaisant et inefficace. J’ai donc demandé à être remboursé du montant de 330 € que j’ai versé, mais je n’ai plus eu aucune nouvelle du responsable de l’organisme depuis que j’ai effectué cette demande par mail en avril 2016. Rentré de mon voyage en juin 2016, je lui ai pourtant envoyé trois courriers en lettre recommandée avec accusé de réception afin de renouveler ma demande. J’ai reçu les accusés de réception mais le responsable n’a pas daigné me donner des nouvelles ni par mail, ni par courrier, ni par téléphone. Je voulais donc informer toute personne intéressée pour contacter cet organisme mais ayant encore des doutes à le faire et leur conseiller de bien réfléchir avant, pour plusieurs raisons :

    – Le service ne garantit pas de résultat malgré le tarif excessivement élevé et il se dédouane de tout remboursement même en cas d’erreurs de sa part ;
    – Le responsable de l’organisme ne m’est pas apparu professionnel ;
    – À ce prix là il est au moins aussi efficace de faire ses recherches seul, d’autant qu’il existe de sites internet spécialisés dans le woofing qui sont 15 fois moins onéreux : Woofing, Workaway, HelpX…

    Résumé de l’affaire :

    – 21 décembre 2015 : Signature d’un contrat avec l’organisme et envoi d’un chèque du montant de 330 € afin d’entamer les démarches de recherche ;
    – fin décembre 2015 : Proposition d’un lieu de stage par l’organisme et contact téléphonique de ma part avec ce lieu de stage, qui semble positif ;
    – 15 janvier 2016 : Réception d’un avis de placement sur le lieu de stage trouvé par Odyssée Agri ;
    – 27 janvier 2016 : Encaissement de mon chèque par l’organisme (1 mois de délai de rétractation) ;
    – janvier-avril 2016 : Attente d’une convention de stage remplie et signée par le lieu de stage. Contact téléphonique régulier de ma part, à la fois du lieu d’accueil et du responsable de l’organisme, afin de faire avancer les démarches. Sollicitations fortes auprès du responsable de l’organisme dans la réalisation de sa mission ;
    – 31 mars 2016 : Arrivée sur le lieu de stage dans des conditions désastreuses (mauvais accueil, hébergement insalubre et humide, inconfortable pour y vivre et y dormir) ;
    – 31 mars-16 avril : Travaux de manœuvre dans la ferme sans rapport avec les attendus du stage (découverte et apprentissage) et absence d’encadrement ;
    – 5 avril : Mail du responsable d’Odyssée Agri pour me demander de lui envoyer une convention de stage signée et prise de nouvelles de sa part ;
    – 12 avril : Réponse de ma part au mail du responsable de l’organisme et plus de nouvelles de sa part ;
    – 16 avril : Départ définitif de la ferme ;
    – 12 avril-Juillet 2016 : Attente de nouvelles du responsable de l’organisme ainsi que d’un remboursement intégral du montant versé à l’organisme, en dépit de plusieurs relances ;
    – Juillet 2016 : Contact d’un délégué du défenseur des droits (non compétent pour les affaires d’ordre privé), d’un conciliateur de justice (non compétent car l’association n’est pas située dans mon département de domiciliation) et enfin de mon assurance pour faire fonctionner mon assistance juridique ;
    – Octobre 2016 : Mon assurance me conseille de faire appel à un avocat. Après consultation d’une association de consommateurs, abandon de ma réclamation de remboursement sur leurs conseils. En effet, le contrat comporte une mention « L’interruption de mon stage, quel qu’en soit la raison, ne donnera droit à aucun remboursement ou indemnité. ». Et malgré la mauvaise volonté de l’organisateur, aucune poursuite de l’organisme n’est envisageable étant donné que j’ai signé le contrat.

    Pour être plus clair et vous donner plus de détails sur le litige que j’ai eu avec Odyssée Agri, le responsable m’a simplement donné un contact et m’a laissé me débrouiller seul par la suite au tarif de 330 €. À partir du moment où j’ai accepté l’offre et en ai informé le responsable d’Odyssée Agri, s’en est suivi un parcours difficile pour avoir des nouvelles quand à mon futur accueil dans la ferme en question. Impossible d’obtenir une convention de stage au cours des trois mois qui suivent mon accord oral et précédant mon arrivée à la ferme. En fait, considérant que l’affaire était réglée et son travail terminé, le responsable d’Odyssée Agri n’a rien fait d’autre que de contacter une ou deux fois par mail et téléphone la personne chargée de mon accueil en Angleterre afin d’essayer d’obtenir la convention de stage. J’ai rappelé moi-même le contact en Angleterre à deux reprises et avec succès, pour essayer de faire avancer les choses et j’ai dû solliciter le responsable d’Odyssée Agri, de nombreuses fois en m’énervant, pour qu’il fasse son travail. Il n’a fait que me répondre en m’ordonnant de me calmer, se plaignant que contrairement à moi, lui n’avait pas de réponse du contact quand il lui envoyait un mail et il a gentiment attendu mon arrivée à la ferme pour me demander de lui renvoyer la convention signée par mail. Fin décembre 2015, il m’avait martelé que je devais appeler rapidement son contact, afin que je ne rate pas une occasion en « or ». Il n’a pourtant pas montré de rigueur de son côté. En gros tout ce qu’à fait le responsable d’Odyssée Agri c’est me donner un contact pour encaisser 330 € et j’ai fait le reste. En définitive, aucun document officiel illustrant les conditions de stage n’a été obtenu avant mon arrivée sur place, il s’agissait simplement d’un avis de placement et d’accords tacites que j’ai récupérés par téléphone, après avoir signé un contrat m’engageant uniquement avec l’organisme. Or, il était en partie de la responsabilité de l’association d’organiser mon accueil sur place en tant qu’intermédiaire rémunéré à cet effet :

    – Savoir ce que j’allais faire sur place ;
    – Comment j’allais être accueilli ;
    – S’assurer de la fiabilité du lieu de placement et coordonner les démarches administratives, particulièrement celles liées au placement par l’association (convention de stage).

    Pourtant, à aucun moment le responsable de l’organisme ne m’a dit que le lieu de placement n’était pas fiable, il m’a même encouragé à réagir rapidement afin de ne pas perdre la place offerte. Toutefois, rien n’était finalement préparé avant mon arrivée du côté du lieu de placement, pas même un endroit où me loger décemment. J’ai été hébergé dans un préfabriqué de chantier non meublé à mon arrivée et dans un état insalubre. De plus, le cadre de l’expérience que j’ai vécue pendant quelques jours sur le lieu proposé n’avait en rien l’air d’un stage, comme il l’était prévu à l’origine sur l’avis de placement. J’effectuais un travail inintéressant pendant environ 8 heures par jour sans aucune rémunération et simplement parce que je refusais de travailler plus. Le contact sur le lieu d’accueil n’a pas non plus respecté les positions qu’il m’a tenu par téléphone à propos des caractéristiques d’apprentissage qu’il envisageait au cours de mon stage et s’est même montré désagréable et absent dans mon encadrement sur place. Je travaillais avec deux roumains arrivés un mois avant moi à la ferme, qui ne parlaient pas un mot d’anglais, qui eux au moins étaient logés dans un mobile-home et rémunérés environ £ 1500,00 par mois, d’après ce qu’ils m’ont dit. Finalement, aucune mission ne m’était confiée, mon interlocuteur sur place ne s’adressait qu’aux roumains qui me donnaient des tâches à exécuter, comme nettoyer des barrières et déplacer les chutes de menuiserie de la ferme. Je dois reconnaître que je me suis aussi occupé des animaux, mais en me rendant sur place, je me suis reposé sur la confiance en la supposée fiabilité d’un organisme spécialisé dans la recherche d’expériences agricoles en milieu professionnel à l’étranger et elle s’est révélée insatisfaisante. Par exemple, j’ai donné mon accord au responsable de l’organisme de ne pas avoir de rémunération si ça n’était pas possible. Or, le propriétaire de la ferme m’a personnellement dit que ça aurait été possible si ça avait été négocié avant (le propriétaire de la ferme était une relation du contact que j’avais eu sur place). Ceci montre que la recherche faite par le responsable a été bâclée.

    Concernant les informations écrites mensongères que m’avait fournies le responsable d’Odyssée Agri, il était dit que je devais être hébergé avec la famille. Du reste, les informations concernaient en fait une autre ferme que celle où j’étais accueilli, y compris l’adresse, le nom du propriétaire et le nom de la coopérative dont ne faisait en fait pas partie la ferme où j’étais. Suite à l’absence de nouvelles de la part de son interlocuteur anglais, à aucun moment le responsable de l’organisme ne s’est manifesté pour se rétracter et me conseiller d’abandonner le contact avec la ferme que l’on aurait pu présumer non-fiable, ce qui pourtant aurait dû être son rôle de professionnel. Même s’il m’a dit que mon profil n’était pas simple compte-tenu de sa particularité avec l’absence d’expérience et de formation dans le domaine agricole, il n’a pas reconnu qu’il était dans l’incapacité de m’offrir quelque chose de sérieux et il m’a même affirmé qu’il avait quelque chose pour moi dans son répertoire. En bref il a fait de la désinformation pour toucher de l’argent. Par ailleurs, je pense que le responsable de l’organisme profite de l’envie des jeunes de partir en se permettant de mal se comporter. En effet, il s’est permis de me donner des ordres, ce qui selon moi, n’est en rien professionnel : « Appelle le rapidement ! », « Tu vas te calmer ! », sans que je ne réagisse à ce sujet parce que mon but était de partir. Ce responsable vous propose également de réaliser un stage de langue d’une semaine avec son organisme, près du Mont Saint-Michel, à un tarif exorbitant dépassant les 1000 € en raison de l’hébergement et de la journée touristique qu’il comprend et sous-entend que c’est presque indispensable pour partir dans de bonnes conditions. Il n’est évidemment pas nécessaire de faire un tel stage, surtout à ce prix là. Rien ne sera plus efficace que d’aller directement dans le pays.

    Les conditions qui m’ont amenées à faire appel à cet organisme et qui ont contribué à me faire agir dans la précipitation sans remettre en question sa fiabilité, sont à l’époque mon souhait d’avoir recours à des moyens me permettant de partir rapidement à l’étranger. De plus, cet organisme m’a tout simplement été recommandé par une association agissant pour l’emploi dans le domaine agricole et siégeant à la chambre d’agriculture d’Ille-et-Vilaine (auprès de laquelle je me suis déjà plaint). Toutefois, mon mode d’action étant dans la mesure de mes choix, je m’étais tout de même renseigné un peu sur l’organisme, étant donné le coût du service. J’avais consulté le site internet d’Odyssée Agri, qui donne plutôt une image sérieuse du dispositif, car je le trouve bien construit et qu’il est une source d’informations intéressantes, qui même m’ont été utiles pour organiser mon expérience à l’étranger. Je m’étais également renseigné sur des forums auparavant, afin de recueillir des avis sur l’organisme par des personnes ayant déjà eu recours à son service, car naturellement, le directeur de l’organisme ne laisse que les avis positifs sur son site internet. Cependant, les commentaires étaient partagés entre ceux qui disaient que de tels organismes étaient totalement inutiles et ceux qui disaient que quand on ne connaît pas l’endroit où l’on se rend, que l’on n’a pas de contact sur place et que l’on ne sait pas trop comment s’y prendre, cela pouvait se révéler être une aide afin de trouver un lieu d’accueil.

    J’ajouterai pour prévenir que le responsable refuse tout remboursement, car il propose de trouver un autre lieu de placement si le premier n’est pas convenable et il se prémunit d’ailleurs qu’il a déjà  »consacré du temps » pour vous attribuer un premier lieu d’accueil. Il ne tient pas compte du fait que vous avez vous-même perdu du temps et de l’argent en le contactant et en vous rendant dans une ferme, pour au final être accueilli dans des conditions lamentables et être déçu par rapport à ce que vous avez engagé. Ce qui selon moi, justifierait avec honnêteté un remboursement, au moins partiel.

    Si on y prête attention, un autre point qui peut renseigner sur le sérieux et la fiabilité de l’organisme est la présence de fautes d’orthographes dans le contrat réalisé avec lui.

    Enfin, pour la petite info complémentaire à propos des sites de woofing, il faut parfois envoyer une dizaine de candidatures à des endroits différents, mais il y a toujours des gens pour répondre, relativement rapidement et pour un début relativement proche dans le temps. De plus, il y a des offres pour des durées très variables avec le woofing. Même si la tendance est de trouver des accueils minimums de quelques semaines, il est possible de trouver des gens qui sont prêts à vous accueillir une semaine, pour essayer par exemple et voir si vous voulez continuer ensemble. Cela peut vous permettre d’arriver dans un endroit et de vous retourner en trouvant mieux après. Il y a toutes sortes de structures d’accueil : hôtellerie, ferme, aide à domicile… il faut se renseigner. Je ne vous cache pas que j’ai également eu une mauvaise expérience avec un couple qui m’a accueilli en woofing, mais je pense ne pas avoir eu de chance. Je vous conseille de regarder les avis laissés sur les personnes qui proposent d’accueillir, s’il n’y en a pas, c’est un risque de mal tomber. Par ailleurs, si vous avez encore des doutes pour savoir comment vous y prendre pour partir à l’étranger, je vous conseille de consulter des forums où des personnes ayant déjà voyagé donnent des conseils pour organiser votre départ et votre voyage. Ça sera au moins aussi efficace que de charger et de rémunérer quelqu’un pour  »tout organiser » pour vous, au risque qu’il soit plus mauvais que vous. C’est triste à dire, mais dans le monde du lucratif, on est jamais mieux servi que par soi-même.

    Si je ne vous ai pas suffisamment convaincu sur l’impertinence, de mon point de vue, d’avoir recours à Odyssée Agri pour vivre une expérience agricole à l’étranger, je vous souhaite bon courage !

    Bonne année et plein de bonnes choses pour 2017 !
    Kévin DELAIRE

    #231708

    JMP :
    « Il est très facile de déposer des commentaires sur un forum et de plus sous un pseudo donc sans signature réelle et gratuite. »

    Et vous alors monsieur Poirier ? Ou plutôt  »avalsar ». Vous êtes bien placés pour faire ce genre de remarque..  »Faites ce que je dis faites pas ce que je fais. »

    Un pseudo n’est pas nécessairement le prénom et le nom de famille, c’est un PSEUDO.

    Bonne année 2017 !
    Kévin DELAIRE

    #231709

    A la vue du blog de Mr Kevin Delaire, le logement qualifié d’insalubre ferait réagir bien des anciens stagiaires dont je suis et qui en ont vu bien d’autres. Le logement ferait bien envie à bon nombre de voyageurs. On voit bien dans quelle état d’esprit opère Mr Delaire : la malveillance.

    Mr Delaire, sans aucune compétence agricole et pour l’expérience, a bénéficié d’un placement dans une structure avec des installations flambantes neuves, très novatrices et en plein développement. Pour ce profil de candidat, il n’était pas forcément évident de trouver un placement aussi riche de diversité. Une candidate ayant déjà été placée au préalable et dont le placement avait donné satisfaction constituait une référence.

    Mr Delaire oublie dans son calendrier tout un ensemble d’interventions d’Odyssée Agri. Mr Delaire n’a pas hésité à s’adonner à des insultes inacceptables.

    Mr Delaire, dans son délire de mépris et de malveillance se permet des commentaires sur une formation qu’il ne connait même pas.

    Jean Marie Poirier
    Odyssée Agri.

    #231710

    Vous avez raison monsieur Poirier !

    Ce n’est que mon point de vue de petit prince qui parlait quand j’évoquais les conditions lamentables de mon hébergement. Vous avez bien fait d’évoquer mon blog, ça laissera l’opportunité à qui veut se faire sa propre opinion d’en juger par lui-même :

    http://monsieurldk.over-blog.com/2016/04/haberfield-park-farm-one-short-step.html

    Je suis désolé que vous ayez connu des conditions d’accueil plus désastreuse dans votre jeunesse.

    Je tiens à préciser si je ne l’ai pas déjà fait, parce que je lui dois au moins ça, que le propriétaire de la ferme où j’ai été accueilli s’est, lui au moins, montré très aimable avec moi. D’où l’ameublement du préfabriqué. Mais cela ne suffit pas.

    Kévin DELAIRE
    Le malveillant

    #231711

    Tout d’abord, je ne me suis jamais plains de mes conditions de stagiaire, puisque que l’on en vient à mes expériences. Toujours est-il que j’étais enthousiaste à l’idée de vivre ces occasions et comme beaucoup d’autres curieux du vécu de ces paysans vivant dans un contexte économique, culturel, climatique et environnemental bien différent. Véritables rencontres, elles ont marqués et marqueront encore pendant longtemps les jeunes de nos campagnes pour ceux qui auront tenté l’aventure. C’est tout le sens que se donne Odyssée Agri dans sa mission. Membre de l’alliance mondiale sur les programmes d’échanges en agriculture, les connexions sont nombreuses et offrent ainsi de belles expériences de vie et professionnelles.

    Le blog de Mr Delaire fait apparaître effectivement une installation moderne et plutôt unique sur les îles britanniques où les productions en caprins et ovins lait sont vraiment peu développées. Les initiés pourront y voir des niveaux d’investissements très importants apportant confort et productivité dans le travail.

    Parcours d’installations complexes, mise en place d’une filière en vente directe, accès aux financements, réalités économiques et parcours à l’installation ne permettent à tous y compris en France d’avoir des niveaux d’investissements aussi conséquents.

    Comme beaucoup d’anciens et avec le recul, l’analyse plus approfondie met en avant la richesse de l’expérience humaine vécue. Mr Kevin Delaire passera aussi par cette phase de maturité.

    Jean Marie Poirier
    Odyssée Agri.

    #231712

    Bon, je fais une dernière précision parce que je trouve que c’est important de remettre les choses en ordre pour qu’il n’y ait pas d’amalgame.

    Je sens que vous semez la confusion M. Poirier, en détournant l’objet de mon commentaire sur l’aventure, la rencontre, la modernité de la ferme et mon immaturité à m’en rendre compte. J’entends votre message et sur ce point je suis d’accord avec vous : il y a une rencontre et un plaisir à découvrir une autre culture quand on voyage. En même temps, je pense que vous détournez l’ATTENTION que je souhaite apporter sur les méthodes d’Odyssée Agri. Je ne veux en aucun cas critiquer la méthode de travail de la ferme dont vous m’avez donné le contact, ni son équipement technologique. Ce n’est pas le but que je recherche ici. Par ailleurs, vous l’avez-dit, je n’ai pas de connaissance dans le domaine agricole. Sur quelles bases donc je me permettrais de juger des méthodes de travail en élevage ou en agriculture outre sur ma culture générale et mon ressenti (je le fais sur mon blog) ?

    Comme je l’ai déjà précisé dans mon premier avis et comme je viens de le refaire ici, l’objectif de mon commentaire est d’informer les personnes qui sont en contact avec vous sur vos METHODES et sur le RESULTAT. Je donne aussi mon avis en exprimant que je pense qu’il n’est absolument pas nécessaire de contacter Odyssée Agri pour vivre ce genre d’expérience ou en tout cas, le même type que celle que j’ai vécue par votre biais. J’estime que cela n’est pas nécessaire parce que j’aurais pu me débrouiller seul, sans dépenser 330 €, pour trouver ce que vous m’avez trouvé, sans rémunération, ne serait-ce que par les sites internet spécialisés dont j’ai déjà parlé. C’est ce que j’ai fait après. Ensuite, parler du confort que l’on peut supporter dans le cadre de vie ou du confort que l’on peut apprécier sur le lieu de travail est un autre débat. Ici, j’analyse mon expérience au regard de l’argent que j’ai avancé, du rôle que j’estime que vous auriez du jouer et de ce qui a été convenu mais qui n’a pas été respecté.

    Libre aux personnes qui ont envie de vous contacter de le faire après. Je n’interdit rien : j’informe et je donne mon avis. Si elles ont toutes les informations nécessaires à leur portée et qu’elles le font en connaissance de cause, c’est leur choix.

    Kévin DELAIRE

29 sujets de 1 à 29 (sur un total de 29)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles