12.8 C
Sydney
22 mai 2022

L’Australie, le pays des opportunités

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #62861
    cam
    Participant

    On peut lire dans tous les postes la nostalgie générale au sujet de l’Australie, ses fêtes et ses rencontres. Je profite d’avoir un peu de temps devant moi, c’est-à-dire que suis rentrée il y a trois semaines, j’atterris encore doucement.
    J’ai passé six mois en Australie, je n’avais aucun plan, à part une semaine bookée en Backpack (pour info Glebe YHA à Sydney ), trois numéros de téléphone d’amis d’amis, et 1 000 euros dans la poche. Je savais que je voulais visiter le pays, et passer du temps en Nouvelle Calédonie !! vous me direz, tout ca avec 1000 euros et un WHV, ça fait un peu court ! C’est ce que m’ont dit mes amis (certains pas tous), mais bon, je suis partie quand même ! et j’ai réussi à tout faire !
    J’ai été serveuse, deux jours, j’ai été manageuse d’une boulangerie, deux mois, portier de nuit en backpack trois mois, guide touristique tout autour de l’Australie un mois et je suis partie un mois en vacances en Nouvelle Calédonie…. en six mois comme prévu !

    Mon conseil : soyez ouvert, et réactifs. Dans ce forum, on voit souvent les francais taxer les aussies de superficialité : mon conseil : n’attendez pas qu’ils vous appellent, demandez leur leur numéro de téléphone, organisez une petite soirée, c’est très important. Il faut savoir que la plupart du temps, être français, c’est déjà une énorme pas de fait, ils adôôôrent notre accent ! avant de partir, faites le tour de vos connaissances, il y a toujours quelqu’un qui connait qq’un qui..etc. et une fois sur place, appelez les !
    On croit souvent qu’il est facile de trouver du travail à sydney. or j’ai vu pas mal de français qui s’étaient mal préparés au travail OZ : bétonnez votre cv, soyez prêts à faire des jobs a priori très différents de vous, et surtout peaufinez bien votre anglais, il s’agit de vite se mettre à leur sens de l’humour ! n’oubliez pas que c’est à vous de faire les efforts d’adaptation et non l’inverse ! personnellement, en bossant en boulangerie, au bout de deux mois, je me suis vue proposer une formation, l’aide de l’avocat du patron pour obtenir le visa permanent… alors que je n’ai jamais rêvé de faire ce métier ! comme quoi !
    Il s’est d’ailleurs passé la même chose quand j’étais guide touristique !

    Un ami qui vit là-bas depuis longtemps m’avait dit : en Australie tu peux devenir la personne dont tu reves et personne ne te demanderas pourquoi tu es là. c’est ce que j’ai expérimenté, avec bien sûr des gros points noirs dans cette société, mais laquelle n’en n’a pas ?

    J’ai trouvé que ce pays était « Easy », facile, très positif, à condition d’accepter de devenir des immigrés à notre tour, ce qui est loin très loin de notre propre vision de nous mêmes !

    #287807
    Vodlerette
    Membre

    Salut Cam,
    Je partage à 100% ton point de vue. Je crois aussi qu’il faut toujours aller de l’avant avec les Australiens, aller vers eux et ils t’accueillent à bras ouverts.

    Les petits boulots c’est pareil, bien qu’on n’est pas toujours l’experience, là-bas, ils te donnent ta chance.

    Chapeau pour la gestion de ton temps et budgets, tu as vraiment profité à fond. Pour qui as tu bossé en temps que guide? J’ai failli le faire pour Contiki, mais j’ai eu un autre poste entre temps.

    J’ai vraiment adoré ce pays, l’accueil et le style de vie… Rien n’est un problème pour les aussies, ce qui compte c’est de passer de bons moments et de profiter des belles choses de la vie. Les gens sont plus relax et calmes, ils ne râlent jamais ni après le gouvernement, ni le temps qu’il fait… je crois que quelque part ça ne les atteint pas.

    Pourtant les différences culturelles sont là et ce n’a pas été si simple tous les jours pour se sentir complètement intégrée, mais si tu donnes du temps aux gens de t’accepter dans leur cercle, ensuite tu les as pour toute ta vie.

    J’invite vraiment tout ceux qui doutent encore à partir découvrir l’autre bout du monde, c’est une expérience qui change une vie, qui ouvre les yeux en grand et nous rend humble, nous permet d’apprécier et de cultiver les différences et de voir son propre pays avec du recul,… On se rend réellement compte des richesses de notre culture mais aussi de ses limites.

    On rencontre des gens absolument merveilleux, qui viennent du monde entier, d’orgines complètement différentes (surtout celles asiatiques) et on réalise qu’on est tous un peu pareil quelque part, on vit un de la même façon, on aime les mêmes choses, c’est incroyable…

    Il y aurait tellement plus de choses dire, tant de souvenirs et d’expérience à partager, j’en dirai encore un peu la prochaine fois!!!

    Bon voyage!

    @+++

    #287808
    Coralie
    Participant

    Merci pour vos témoignages !

    #287809
    CheGereka
    Participant

    comment vous donnez trop trop envie de partir!!!

    je sens que je vais adorer mon année a l’autre bout du monde!!!

    #287810
    Zabou
    Membre

    Voilà bien longtemps que j’ai en moi cette envie de partir là-bas mais le pas n’a pas encore été fait.
    L’appréhension de me retrouver seule à l’autre bout du monde, de ne pas trouver de boulot, de ne pas savoir où je vais dormir, de ne pas trop savoir par où commencer pour m’organiser à partir, etc…? Je sais pas exactement.
    Mais vos témoignages, les filles ! Waw ! Vous êtes hyper motivantes !
    Surtout quand je lis que si on s’y met vraiment, on peut faire des boulots comme guide. J’ai fait mes études dans le tourisme alors ça m’a interpelé.

    Je fais mes premiers pas aujourd’hui dans ce forum pour vous dire merci parce que vos récits d’expériences m’ont reboustée !

    Une petite nantaise

    #287811
    ALIENNISTA
    Participant
    cam wrote:
    bétonnez votre cv,

    Euuuh… et ton CV comment tu le « betonne »? tu mets des jobs bidons, c’est sa? 😆

    #287812
    cam
    Participant

    Mais non, ce que je voulais dire, c’est de s’assurer auprès d’un anglophone natif que votre cv est compréhensible par un australien… evitez la liste de diplomes qui ne veulent rien dire à nos amis OZ, préférez utiliser un équivalent, en détaillant surtout vos compétences concrètes, surtout si vous recherchez un job non qualifié (je ne parle pas des futurs banquiers du CBD !!). Ca ne sert à rien de mentir, car si les australiens font a priori confiance aux inconnus (ca change de chez nous), s’ils s’apercoivent que vous leur avez menti, vous êtes virés illico…c’est le fair game, normal !!!

    #287813
    neness5
    Membre

    Voila, ca c’est ce que j’aime entendre…l’oz attitude..que du positif,
    lorsqu’on revient ici, le côté egris et le fatalisme revient en force…l’australie a un coté magique, moi elle me suit chaque jours de ma vie, et every single day, je pense a elle…j’ai meme envie de dire que c’est elle qui pense a moi et me rapelle a l’ordre bien souvent lorsque je suis démoralisée ou sur les nerfs quand rien ne va,elle me laisse une petite phrase dans la tête » est ce donc ca que je t’ai appris? tu as déja tout oublié alors » et c’est etrange mais je ne veux pas la décevoir, alors je fais face a la vie,et je vais de l’avant…pr etre a la hauteur et l’honorer, pour tout ce qu’elle m’a apporter
    on peut dire que l’oz m’a rendu plus forte,et c’est devenu plus qu’un pays, ou une terre dans mon esprit, mais une croyance, une foi, inébranlable…
    voila, je souhaitais juste lui rendre un petit hommage…
    en partant je lui ait dit » gday oz…I will come back
    et je repars avec le second visa le 24 juin prochain…et peut-etre tenter le sponsorship,si elle veut bien de moi…a suivre…
    Bon enrichissement a tous
    Ness

    #287814
    ALIENNISTA
    Participant
    cam wrote:
    Mais non, ce que je voulais dire, c’est de s’assurer auprès d’un anglophone natif que votre cv est compréhensible par un australien… evitez la liste de diplomes qui ne veulent rien dire à nos amis OZ, préférez utiliser un équivalent, en détaillant surtout vos compétences concrètes, surtout si vous recherchez un job non qualifié (je ne parle pas des futurs banquiers du CBD !!). Ca ne sert à rien de mentir, car si les australiens font a priori confiance aux inconnus (ca change de chez nous), s’ils s’apercoivent que vous leur avez menti, vous êtes virés illico…c’est le fair game, normal !!!

    Ok, merci CAM pour ton explication, car c’est vrai que je ne voyais pas comment « bétonner » un CV 😉

    #287815
    chrystie
    Participant

    Tout à fait d’accord avec tout ce qui a été dit! L’Australie c’est un Pays que quand on Veut on Peut!!!! Allez toujours de l’avant et profitez un max, car le retour à la réalité n’est pas du tout facile!

    #287816
    Arrache-rotule
    Participant

    Je me souviens encore de ces étoiles qui souvent la nuit descendaient jusqu’à moi… Je pouvais alors monter sur leur dos et parcourir à une vitesse fulgurante tout le pays en quelques minutes… Je me souviens de ces elfes dans les forêts, qui m’accueillaient à bras ouvert dans leur village et m’offraient des fruits succulents, des breuvages enivrants… Il y avait aussi ces petites collines qui respiraient et pouvaient lire dans mes pensées, souvent elle m’entouraient d’un halo d’argent et alors il me semblait que je pouvais atteindre la compréhension universelle!!!
    Et oui…
    Le retour a été dur. Ici en France c’est horrible. Une centrale nucléaire a explosé près de chez moi quelques semaines avant mon retour. Les gens sont restés car ils n’ont nulle part ou aller (et oui il est trop dangereux de s’aventurer au delà des montagnes) Encore ce matin des gens se battaient à la kalashnikov dans ma rue, et d’autres pillaient des magasins. Les gens sont si négatifs, tout le monde complote contre son voisin, il y a des exécutions sommaires de partout et des enfants en guenille marchent dans les rues, orphelins et l’air hagard.

    C’est dur…

    #287817
    amethyste
    Participant
    cam wrote:
    … j’ai été manageuse d’une boulangerie, deux mois, portier de nuit en backpack trois mois….
    personnellement, en bossant en boulangerie, au bout de deux mois, je me suis vue proposer une formation, l’aide de l’avocat du patron pour obtenir le visa permanent… alors que je n’ai jamais rêvé de faire ce métier ! comme quoi !

    avec bien sûr des gros points noirs dans cette société, mais laquelle n’en n’a pas ?

    J’ai trouvé que ce pays était « Easy », facile, très positif, à condition d’accepter de devenir des immigrés à notre tour, ce qui est loin très loin de notre propre vision de nous mêmes !

    Hello Cam,

    Pourrais-tu me dire comment tu es devenue manageuse de boulangerie sans experience prealable ds ton pays d’origine et ce ds une autre langue ?
    Une femme portier de backpacker?
    Comment peux-tu etre sponsorisee sans pls annees d’ experience ou/et sans diplome ds la branche?

    tu passes bcp de temps a developper les points + mais pq ne pas developper les negatifs?
    pour certains candidats immigrants, certains points noirs annulent tous les points positifs.

    Ta conclusion mets le doigt sur ce qui est le plus important: etre un immigrant ou un WHM( meme pdt 2 ans), c’est 2 statuts tres differents.
    Le probleme, c’est que la plupart des backpacker qui revent d’y retourner pensent que( logiquement ),c’est la meme vie(travail, voisins, regard des aussies) .
    Faites ce petit test: dites aux aussies blancs autour de vous que vous desirez devenir un resident permanent.
    Quand je l’ai dit a certains de mes collegues de travail, voisins, connaissances qui savais que j’etais un etudiant(donc temporaire), les tetes sont soudainement passees de 😀 a 👿
    Pour moi, en tant que chanceux Europeen et d’apres mon experience de pres de 2ans, l’immigration comme solution a toute nos insatisfactions est , sur le moyen, long terme, une illusion. 🙁
    Il y a encore tellement a dire sur le sujet…

    #287818
    Tommygun
    Membre
    amethyste wrote:
    Faites ce petit test: dites aux aussies blancs autour de vous que vous desirez devenir un resident permanent.
    Quand je l’ai dit a certains de mes collegues de travail, voisins, connaissances qui savais que j’etais un etudiant(donc temporaire), les tetes sont soudainement passees de 😀 a 👿
    Pour moi, en tant que chanceux Europeen et d’apres mon experience de pres de 2ans, l’immigration comme solution a toute nos insatisfactions est , sur le moyen, long terme, une illusion. 🙁
    Il y a encore tellement a dire sur le sujet…

    C’est bien de vouloir tempérer un peu … Personnellement, j’ai vu la vie là-bas comme une occase de se forger un état d’esprit positif, tenter des choses inédites, se remettre en question, avoir des projets motivants. J’ai monté un club de frisbee, suis devenu prof de français, etc, choses qui ne me seraient pas venues à l’esprit ici, alors qu’y a aucune raison de ne pas s’éclater en Europe également. Mon espoir à présent que je suis rentré, c’est de garder cet élan pour me pousser à imaginer des projets qui me feront avancer.

    Je ne suis pas trop surpris par les expériences de Cam (si ce n’est par le job de sorteuse qui est en effet assez inhabituel) parce que dès lors qu’on montre qu’on en veut, qu’on rencontre les bonnes personnes et a un peu de chance, alors je suis d’accord : rien n’est impossible !

    Sinon pour te répondre, mes colocs australiens m’ont encouragé à faire la demande de résident …

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles