17.6 C
Sydney
28 novembre 2021

les médicaments

  • Créateur
    Sujet
  • #84865
    kevin-tanunda
    Participant
    WHV
    Age: 39

    On y est. On évolue ici, très loin de nos repères géographiques et culturels.
    Ça n’empêche pas de chercher ce qui nous manque. On pense évidemment à la gastronomie! Pour ma part, passionné de vin, je goûte tout ce que je peux avec plus ou moins de succès.
    Je vous propose de noter ici, dans ce fil qui ne servira à quasiment personne, sorti des dipsomanes de service, d’indiquer vos coups de coeur ou le contraire. Naturellement les vins français sont interdits.
    Alors voilà mes favoris, à l’heure actuelle (trouvable en bottle shop hors grande ville):
    – rouge : Saltram et Teussner (Syrah) de la Barossa : autour de 25-30$ la quille (ouch, je sais).
    Watershed, Margaret River : Cabernet-sauvignon, Merlot, Syrah ou les trois assemblés. Un monstre à petit prix (13 à 23$) avec un second vin à 11$ énorme (the Farm).
    Les autres tenant la route en rouge sont Hardy’s, Penfolds (pour certains), Amberley… mais faut pas être trop gourmand.
    En blanc, je n’ai jamais vraiment eu de révélation. Le savoir-faire et le terroir français sont nettement au dessus (la faute à l’irrigation peut-être, considérations techniques dont tout le monde se fout j’imagine). Bref ils sont en général plats et sans envergure mais si vous voulez tâter du sauvignon y a quand même du choix : Essenze (Malbourough, NZ) par exemple. Les chardo et riesling sont vraiment en dessous même si on arrive à en apprécier certains.
    Ceux qui voudraient un topo sur la vigne ici n’ont qu’à demander à Tortue, lui qui tâte vraiment (âge des ceps, irrigation, fantaisie locale), il en sait bien plus que moi. Faut en profiter avant qu’il s’arrache en NZ, puis ailleurs (en France oui).
    Ceux (ou celles) qui voudraient faire part de leurs découvertes seront vraiment bien accueillis.



4 réponses de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Réponses
  • #387944
    -Nico-
    Participant
    WHV

    Moi je galère toujours pour trouver un petit vin moelleux en bouteille 750 ml et pas cher made in Australia…

    Quand je pense qu’une bouteille de Monbazillac en France ça coute 3 euros 🙁

    Perso j’aime bien le cabernet merlot en Australie mais je suis pas trop fan du Syrah… Et puis quand je commence à boire du rouge je finis la bouteille, donc ça reste un produit de luxe pour moi ^^



    #387945
    kevin-tanunda
    Participant
    WHV
    Age: 39

    Salut Nico;
    Tout dépend de ce que tu appelles moelleux.
    S’il te faut quelque chose d’un peu sucré c’est assez simple. Tu peux trouver certains riesling correspondant à tes goûts. La fermentation étant achevée avant terme il reste des sucres résiduels suffisants pour donner le caractère doux à ces vins. En revanche ils ne sont pas issus de raisins sur-muris. Tout juste sont-ils vendangés un peu plus tard que les raisins destinés au vin blanc sec. Ça implique donc un taux d’alcool assez faible. Donc si tu trouves un riesling à 10%, il est probable qu’il soit doux. Certains de ces vins sont plus heureux que d’autres (Alkoomi est pas mal, d’autres sont vraiment moins aboutis) mais il n’y a pas à proprement parler d’équivalent en France.
    Tu cites les Monbazillac à 3€. Il faut savoir qu’à ce prix là, on se casse pas la tête. On ne cherche pas la sur maturité trop contraignante. Il est donc probable que ces vins soient chaptalisés si leur taux d’alcool atteint 12%. Ça n’est pas forcément mauvais, mais c’est souvent déséquilibré.

    Il n’y a pas 36 façons de faire du moelleux (en dehors de celle citée ci-dessus). Soit on vendange à surmaturité (la plupart des cas), soit on la crée par concentration des raisins en sucre par rapport à l’eau. Dans ces deux cas le processus compliqué et le rendement faible ne permettent pas des vins bon marché, du moins à 3 euros.
    Il existe une dernière façon, issue de la botrytisation (ou pourriture noble), qui, elle, est carrément élitiste tant les rendements sont faibles et les risques élevés. Ce procédé fait la grandeur des Sauternes ou Sélection de grains nobles d’Alsace, entre autres. J’ai réussi à trouver ce type de vin fait en Australie (Hunter Valley, Sémillon, me rappelle plus du producteur) dans un Dan Murphys de la banlieue d’Adelaide. Les autres bottle shop, hors grandes villes, n’en vendent pas. La 1/2 bouteille est vendue autour de 18$, soit un prix raisonnable pour ce type de produit.

    Si tu recherches des vins moelleux, tu peux toujours t’en faire expédier de France. Mais quitte à faire ça, abandonne les monbazillac à 3 euros. Tu trouveras nettement mieux du côté des Côteaux du Layon ou Jurançon, pour ne citer que ceux-là. Ils sont un peu plus chers mais je pense que ça vaut le coup. Sinon t’as les riesling australiens indiqués plus haut.

    Quant au rouge, cabernet, merlot ou autre, c’est vrai que c’est cher en Australie. Mais tu peux viser sur internet où parfois les offres sont intéressantes.



    #387946
    -Nico-
    Participant
    WHV

    Oui j’ai cité les Monbazillac mais en général je mets 5 euros minimum et j’ai déjà trouvé des Cotes de Bergerac vraiment excellent à ce prix.

    Je trouve ça dommage que les Australiens soient si désintéressés par les vins sirupeux, je ne connais pas grand chose de meilleur qu’un petit coteux du layon bien frais sur une terrasse en été ^^

    Et franchement la demi-bouteille à 18$ c’est du vol. Je me suis fait importé quelques bouteilles de Loupiac mais le transport est ce qui coute le plus cher malheureusement…

    J’ai déjà gouté les riesling mais c’est pas pareil, ça reste du blanc sec à mon gout, on est loin de la texture des moelleux.



    #387947
    tortue102
    Membre
    WHV
    Age: 36

    Comme tu dis Kevin je suis plus à l’aise à l’extérieur (dans les vignes) qu’à l’intérieur (dans la cave) meme si ce deuxième me convient très bien aussi surtout au moment de déguster.
    En parlant de déguster je n’ai pas eu l’occasion de le faire autant que vous apparament. Mon apprentissage sur les vins australien s’arrete « presque » à la région de McLaren vale.
    Je vais alors donné mes quelques coup de coeur de celle-ci:
    – Darenberg Shiraz (20$ la bouteille)
    – Coriole Shiraz en particulier mais tout les cépages qu’ils font sont en général bon, blanc comme rouge. C’est une petite cave donc pas facile de trouver leurs vins en magasin. Au cas où pour les gens qui passeront dans la région, la dégustation est gratuite et le cadre très agréable. Un restaurant est affilié au cas où….
    – Wirra wirra Shiraz encore , cellar door imprésionnante surtout avec leur bouteille géante entièrement constitué de bouchons en lièges.
    – Tintara Shiraz (pressé en « basket ») ça c’est juste un peu de chauvinisme pour y avoir travaillé pour les vinifs de 2012 et 2013 (30$ la bouteille)



4 réponses de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents