14.2 C
Sydney
dimanche, avril 5, 2020

Le plaisir de redécouvrir la France

  • Créateur
    Sujet
  • #6527
    Roxeve
    Membre
    WHV

    Je lis toujours, sur ce forum ou sur les blogs, les messages de déprime suite au retour en France, les larmes dans l’avion, le désespoir du métro parisien…

    Aujourd’hui j’ai envie de faire partager mon expérience, celle de la backpackeuse qui rentre en France dans la joie et la bonne humeur.
    Bon je ne suis rentrée que depuis 3 jours, la déprime viendra peut-être plus tard! (arf)

    J’ai passé un an et demi en Australie (voir mon blog), j’ai adoré ça, j’ai vécu des expériences très différentes les unes des autres, rencontré plein de gens, appris sur moi-même et sur les autres, sur le monde. J’ai été au bout de mon aventure (c’est ça le secret), jusqu’à ce que je n’en puisse plus 😛
    A un moment j’ai senti que mon état d’esprit changeait, que je ne souhaitais plus rester en Australie à tout prix, j’ai compris, en discutant avec d’autres, qu’il y un paquet d’autres voyages à faire et de projets à mener. J’ai senti que j’avais « fait le tour » (même si du coup, je me suis arrêté à la moitié de l’Australie!)
    Ensuite je me suis peu à peu à nouveau projeté en France, et comme le « retour » a pas mal trainé (longue attente pour vendre le van prés de Melbourne dans le froid du début de l’hiver, plus d’argent…) je rêvais de la France comme d’un mirage, et, avec mon copain, nous avons eu tout le temps de faire un tas de projets, de parler de la France, de ce qui nous manquait, de faire naitre une envie incroyablement forte de rentrer.

    Alors il y a 3 jours, quand nous nous sommes enfin retrouvé dans l’avion et que nous avons vu l’Australie s’éloigner sous nos yeux, nous étions prêts et pas du tout tristes.
    Nous étions comme des enfants dans l’avion Air France, à nous délecter du camembert de cantine et à discuter avec les hôtesses. Et une fois à Paris, j’ai presque (presque, hein, faut pas exagérer!) trouvé du charme au RER B, aux tags dans le métro et aux râleries légendaires de mes compatriotes.
    En tout cas j’ai retrouvé avec un immense plaisir les vieux bâtiments de Paris, les quais de la Seine, le saucisson, le pain, la bière et le vin si peu chers, les croissants, le fromage, le soleil qui ne crame pas instantanément la peau, le roucoulement des pigeons, et par la fenêtre du train qui me ramenait chez moi, les villages dans la campagne avec leur clocher central, les coquelicots dans les champs, les maisons en pierres et ardoises, les châteaux sur la Loire, et j’ai trouvé ça merveilleux!

    Donc mes conseils si vous êtes en Australie:
    _Essayez de ne rentrer que lorsque que vous êtes prêts. Ou préparez-vous bien à l’avance, en vous rappelant tout ce qui vous manque.
    _Faites des projets pour l’avenir, pensez au delà de votre voyage.
    _Rentrez en été!!!
    _Rendez vous compte que la France est aussi un pays magnifique, que l’on a des superbes paysages, de la bonne bouffe, peu de bestioles dangereuses, une Histoire et un patrimoine riche, et que les étrangers nous envient!
    _Et surtout dites vous bien que l’Australie n’est pas une fin en soi, que si vous n’avez pas vraiment envie de rester en France il y a un tas d’autres pays qui vous attendent, que ce n’est qu’un début, et faites en sorte que ce voyage ne soit pas juste une parenthèse ou des bonnes vacances, mais qu’il vous amène vers de nouveaux projets, de nouvelles envies, que vous en tiriez des enseignements, qu’il vous transforme et vous entraîne vers de nouvelles aventures.

    Bon voyage, bon retour! 🙂



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 49)
  • Auteur
    Réponses
  • #91992
    Toruk_Macto
    Membre
    Autre...
    Age: 38

    Roxêve
    Voilà un topic qui fait super plaisir!



    #91993
    Geoffrey31
    Membre
    Résident

    Magnifique 🙂



    #91994
    lutine_
    Membre

    Tout à fait d’accord avec toi !
    Nous dans l’avion on souriait comme des gamins à l’idée de remanger du Beaufort le jour de notre retour 😀
    Et puis, il faut bien se dire qu’il faut une fin à tout, mais c’est simplement pour débuter un nouveau projet,
    nous trotte déjà le prochain pays dans notre tête 🙂



    #91995
    Sinai974
    Participant
    WHV
    Age: 33

    Perso , je pense me faire un petit campervan une fois rentré en France, et me faire un petit road trip européen…



    Plus on est de fous, moins y'a de riz!
    #91996
    Lauriette
    Membre
    WHV

    Je ne suis pas pressée de revenir, en revanche je donnerais tout pour manger français right now !



    #91997
    plisken11
    Participant
    WHV
    Age: 37
    Roxêve wrote:
    _Rendez vous compte que la France est aussi un pays magnifique, que l’on a des superbes paysages, de la bonne bouffe, peu de bestioles dangereuses, une Histoire et un patrimoine riche, et que les étrangers nous envient!
    _Et surtout dites vous bien que l’Australie n’est pas une fin en soi, que si vous n’avez pas vraiment envie de rester en France il y a un tas d’autres pays qui vous attendent, que ce n’est qu’un début, et faites en sorte que ce voyage ne soit pas juste une parenthèse ou des bonnes vacances, mais qu’il vous amène vers de nouveaux projets, de nouvelles envies, que vous en tiriez des enseignements, qu’il vous transforme et vous entraîne vers de nouvelles aventures.

    je plussoie….



    1an au pays des kangourous... http://michal.kikooboo.com/
    #91998
    Roxeve
    Membre
    WHV
    Sinai974 wrote:
    Perso , je pense me faire un petit campervan une fois rentré en France, et me faire un petit road trip européen…

    J’adore cette idée aussi! Faire le backpacker en Europe! Pourquoi partir si loin? 🙂



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #91999
    adagusti
    Participant
    WHV

    Mouai! ! Perso be pense que ceux qui sont content de rentre sont ceux ki on vecu l aventure en mode picking dans des petites ville de Merde et toujours en galere.
    Perso moi et d autre que j ai rencontrer je vis ici comme je le fesais en France CAD appart en ville et taf « normal » et que dire a part que j adore ca.
    j ai voyager 6 mois pourt tafer en ferme pour mon visa c etait super j ai trop kiffer rencontrer des japs …. mais si j avais eu a le faire 2 ans ca m aurai gave.

    Bien sur la france me manque, la bouffe les potes … Mais juste 2-3 semaines c est tout.

    Petite paranthese comment peux tu etre contente de retrouver Paris le sud je comprendrai mais PARIS…Haha je le pense mais je plaisante si t aime c est ton point de vu.



    #92000
    Roxeve
    Membre
    WHV
    adagusti wrote:
    Mouai! ! Perso be pense que ceux qui sont content de rentre sont ceux ki on vecu l aventure en mode picking dans des petites ville de Merde et toujours en galere.

    J’ai adoré cette vie, bien plus que de rester en ville à avoir un taf « normal » comme tu dis, comme j’avais avant en France. Le fait que je sois contente de rentrer n’a rien à voir avec ça, car si je pensais que la vie que je menais en Australie n’était pas possible en France, j’aurais tout fait pour ne pas rentrer.
    Et je n’ai pas vécu en mode picking dans des villes de merde, j’ai vécu en mode aventure et découverte à travers tout le pays ^^

    adagusti wrote:
    Bien sur la france me manque, la bouffe les potes … Mais juste 2-3 semaines c est tout.

    Chacun son truc! Peut-être tout simplement que le mode de vie australien te convient mieux, que tu y trouve ton compte malgré le manque de la bouffe et des potes, pour moi (et d’autres) arrive un moment où l’on se rend compte que cela nous manque TROP, que les avantages de la vie australienne (et il y en a, on est tous d’accord là dessus!) ne peuvent plus rivaliser avec le plaisir de manger du bon fromage, de se balader dans les Alpes, de visiter des vieux villages, etc.
    Heureusement d’ailleurs, sinon la France se viderait bien vite! 😀

    adagusti wrote:
    Petite paranthese comment peux tu etre contente de retrouver Paris le sud je comprendrai mais PARIS…Haha je le pense mais je plaisante si t aime c est ton point de vu.

    Bah étonnamment je ne suis pas citadine, et encore moins parisienne. J’ai retrouvé Paris je pense comme un touriste peut voir cette ville, et comme tout le monde devrait essayer de la voir (je sais, quand on y vit dans le stress, la pollution et les grèves de transport, c’est dur!), avec ses magnifiques bâtiments historiques (on ne voit pas ça en Australie!), la Seine, et il faisait super beau donc tout le monde en terrasse des cafés, sur les pelouses, se baladant, etc… So romantic, so chic! 😛



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #92001
    GuISm0
    Membre
    WHV

    Snif snif, y’a plus ton blog …. Moi je prépare le mien, et cela m’aurait bien intéressé 🙂 J’arrive à Perth pour 3 mois puis après j’vais à Sydney et là je fais la demi-boucle en passant par Ayers Rock, darwin et toute la côte Est en 5mois, puis 1mois en NZ, et retour en France.



    #92002
    Roxeve
    Membre
    WHV
    GuISm0 wrote:
    Snif snif, y’a plus ton blog ….

    Comment ça y’a plus mon blog??
    –> roxstralia.blogspot.com



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #92003
    crabetan
    Participant
    WHV
    Age: 35

    Je suis tout à fait d’accord par rapport à ce que tu dis par rapport aux retours de l’Australie!

    La chose qui m’a le plus aidé lorsque je suis partir de l’Australie après 15 mois c’est que je suis parti aussi 3 mois en Asie! et Je savais que je voulais rentrer car j’ai rempli tous mes objectifs!



    WHV Oz 2009 - 2011 : Site : Conseil voyageur
    #92004
    enicao
    Membre
    WHV

    chacun vit le retour differement.
    mais ton retour est different par le fait que tu etais avec ton copain, donc tu peux partager plein de trucs, que tu as choisis de rentrer, tu as eu la chance que ton envie de rentrer arrive avant la fin de ton visa.
    donc a 2 tu peux faire des projets. tant mieux pour toi.

    moi ça été different, je suis resté 3 ans la bas, 2 WHV, 1 visa étudiant. et j’ai été obligé de quitter l’australie, de quitter mes meilleurs amis, de quitter le style de vie que j’aime, de quitter la copine que j’avais(allemande, donc pour vivre dans le meme pays c’est dur, elle pouvait pas venir en france, parcequ’elle parle pas français, et je peux pas aller en allemagne parce que je parle pas allemand, et que ce sont 2 langues qui s’apprennent pas si facilement, on a pensé aller dans les pays anglophones, mais en 2010 ça aurait été dur de trouver du boulot). et je suis rentré en france, ou je n’avais gardé aucun contact avec qui que ce soit, donc plus d’amis, les quelques uns que j’avais sont partis ailleurs et ont fait leur vie, on a tous trop changé pour rester vraiment amis. j’avais aucun projet, pas d’argent, pas de boulot. donc ça été dur…

    deux ans après, je trouve toujours que la vie a moins de piment en france qu’en australie. que tout est plus banal, qu’ils y a moins de moment exceptionnels, que les rencontres sont moins passionantes, que les gens sont moins accueillants, moins sympa…



    en france
    #92005
    Roxeve
    Membre
    WHV
    enicao wrote:
    chacun vit le retour differement.
    mais ton retour est different par le fait que tu etais avec ton copain, donc tu peux partager plein de trucs, que tu as choisis de rentrer, tu as eu la chance que ton envie de rentrer arrive avant la fin de ton visa.
    donc a 2 tu peux faire des projets. tant mieux pour toi.

    moi ça été different, je suis resté 3 ans la bas, 2 WHV, 1 visa étudiant. et j’ai été obligé de quitter l’australie, de quitter mes meilleurs amis, de quitter le style de vie que j’aime, de quitter la copine que j’avais(allemande, donc pour vivre dans le meme pays c’est dur, elle pouvait pas venir en france, parcequ’elle parle pas français, et je peux pas aller en allemagne parce que je parle pas allemand, et que ce sont 2 langues qui s’apprennent pas si facilement, on a pensé aller dans les pays anglophones, mais en 2010 ça aurait été dur de trouver du boulot). et je suis rentré en france, ou je n’avais gardé aucun contact avec qui que ce soit, donc plus d’amis, les quelques uns que j’avais sont partis ailleurs et ont fait leur vie, on a tous trop changé pour rester vraiment amis. j’avais aucun projet, pas d’argent, pas de boulot. donc ça été dur…

    deux ans après, je trouve toujours que la vie a moins de piment en france qu’en australie. que tout est plus banal, qu’ils y a moins de moment exceptionnels, que les rencontres sont moins passionantes, que les gens sont moins accueillants, moins sympa…

    Oui c’est clair que moi je m’y suis préparée, on avait commencé à faire des projets avec mon copain (que j’ai rencontré en Australie), des projets en France (même si pour l’instant, faute de sous et vivants dans des régions différentes, nous sommes séparés physiquement)
    ça n’a rien à voir quand, comme toi, tu avais vraiment commencé une nouvelle vie en Australie, avec des nouveaux potes, une copine, un style de vie, un taf, etc… Et que tu as dû tout lâcher sans le vouloir. J’imagine comme ça doit être dur :/

    J’avais aussi pris soin de garder contact avec mes amis en France, même si ce n’est pas toujours facile (il y a forcément un décalage) j’ai toujours fait l’effort d’entretenir l’amitié en sachant que ça serait important à mon retour.
    J’aurais bien pû me projeter en Australie, car le pays offre un certain cadre de vie idéal pour être au soleil toute l’année, barouder, travailler en ayant un meilleur salaire qu’en France, devenir bilingue, etc. Mais je savais que je devrais bien rentrer un jour, donc j’ai préféré me projeter au delà du pays, et même me concentrer sur ce que la France pouvait m’offrir.
    Même si aujourd’hui je suis (quand même!) nostalgique du style de vie que j’avais là-bas, je sais que j’aurais la possibilité, plus ou moins, de le reproduire où que j’aille, si je m’en donne les moyens (vivre proche de la nature, voyager un peu partout, même faire du wwoofing ou du fruitpicking!)

    Pour toi, as-tu fait d’autres WHV ensuite? Es-tu reparti en voyage? As-tu essayé de retrouver « l’etincelle »?
    Parce que par exemple, quelqu’un qui rentre en France et retourne bosser à Paris, après avoir vadrouiller 2 ans en Australie, forcément qu’il va trouver la vie plus ennuyeuse… En fait je ne voulais pas dire « moi tout va bien nananèreuh » (en plus c’est faux, l’administration française et ma mère me saoulent déjà 😀 ) mais plutôt que le retour n’est pas une fatalité, qu’il peut être le début de quelque chose de nouveau, en tout cas que l’on a les rênes en mains pour que ça soit le cas.
    Bon courage enicao en tout cas ^^



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #92006
    hypnos
    Membre
    Autre...
    enicao wrote:
    chacun vit le retour differement.
    deux ans après, je trouve toujours que la vie a moins de piment en france qu’en australie. que tout est plus banal, qu’ils y a moins de moment exceptionnels, que les rencontres sont moins passionantes, que les gens sont moins accueillants, moins sympa…

    [mode psychologie de comptoir]
    Je pense que pas mal de monde passe par cette phase la, ca dure +/- longtemps . . . perso je pense que le meilleur conseil a donner c’est tout simplement d’avoir d’autres projets en vue, ne pas s’arreter, rester en movement !! 🙂
    L’Australie c’est sympatoche, pour bcp (moi inclus) c’est le premier « gros » voyage hors de France donc ca marque, mais il y a tellement d’autres choses a faire et a voir, ailleurs . . . honnêtement ton message me fait penser a ce que j’ai pu ressentir en rentrant, cette espèce de période « post voyage » ou rien ne semblera pouvoir jamais attendre le degré d’intensité qu’on a connu a ce moment la . . . et pourtant c’est archi faux, aujourd’hui ca me fait sourire . . . je repense a l’Australie comme une destination certes jolie, mais bien moins attachantes que plein d’autres endroits ou j’ai pu aller depuis (autre debat . . .)
    Bref, tout ca pour dire qu’il y a une vie après l’Australie (plutot mieux d’ailleurs if you ask me) et qu’il faut voir cette expérience . . . comme une simple expérience justement! Comme on dit « La vie est comme un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une seule page »



    "Hey baby, would you like an Australian kiss, just like a French kiss but down underrr !!!" - Habib/Fat Pizza
    #92007
    hypnos
    Membre
    Autre...

    Et sinon ca fait plaisir de lire un post comme celui-ci, j’ai juste envie de dire « +1 » 🙂



    "Hey baby, would you like an Australian kiss, just like a French kiss but down underrr !!!" - Habib/Fat Pizza
    #92008
    Par Toutatis
    Membre
    Résident

    je vous envoie ce message de France (Paris) ou je suis depuis une dizaine de jours et c’est vraiment le choc culturel… ca faisait cinq ans que je n’etais pas rentre et ca a beaucoup change… 😮



    Un Akubra sinon rien!
    #92009
    enicao
    Membre
    WHV

    dis nous en plus par toutatis



    en france
    #92010
    Par Toutatis
    Membre
    Résident
    enicao wrote:
    dis nous en plus par toutatis

    non, je n’ai pas envie de me prendre la tete ce soir…



    Un Akubra sinon rien!
    #92011
    Roxeve
    Membre
    WHV
    hypnos wrote:
    [mode psychologie de comptoir]
    Je pense que pas mal de monde passe par cette phase la, ca dure +/- longtemps . . . perso je pense que le meilleur conseil a donner c’est tout simplement d’avoir d’autres projets en vue, ne pas s’arreter, rester en movement !! 🙂
    L’Australie c’est sympatoche, pour bcp (moi inclus) c’est le premier « gros » voyage hors de France donc ca marque, mais il y a tellement d’autres choses a faire et a voir, ailleurs . . . honnêtement ton message me fait penser a ce que j’ai pu ressentir en rentrant, cette espèce de période « post voyage » ou rien ne semblera pouvoir jamais attendre le degré d’intensité qu’on a connu a ce moment la . . . et pourtant c’est archi faux, aujourd’hui ca me fait sourire . . . je repense a l’Australie comme une destination certes jolie, mais bien moins attachantes que plein d’autres endroits ou j’ai pu aller depuis (autre debat . . .)
    Bref, tout ca pour dire qu’il y a une vie après l’Australie (plutot mieux d’ailleurs if you ask me) et qu’il faut voir cette expérience . . . comme une simple expérience justement! Comme on dit « La vie est comme un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une seule page »

    +1 😀
    C’est chouette que l’on soit plusieurs à voir les choses de la même façon!



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #92012
    Yocoo
    Participant
    WHV

    Le truc c’est que l’Australie ça a beau être magnfique, on n’est pas « chez soi » et au retour il y a toujours ce sentiment de joie de retrouver son pays 🙂 mais c’est surtout retrouver ses proches pour ma part.

    La déprime vient un peu plus tard en effet, me voilà rentré depuis 3 mois, et la liberté de l’Australie me manque, c’est vraiment qui me manque le plus, on peut partir où on veut dans le pays, et trouver un taf, trouver un logement en un jour sans toute la paperasse. Ce côté liberté me manque énormément, ainsi que les salaires il faut le dire dans certaines villes 🙂



    #92013
    Roxeve
    Membre
    WHV
    Yocoo wrote:
    la liberté de l’Australie me manque, c’est vraiment qui me manque le plus, on peut partir où on veut dans le pays, et trouver un taf, trouver un logement en un jour sans toute la paperasse. Ce côté liberté me manque énormément, ainsi que les salaires il faut le dire dans certaines villes 🙂

    Oui! Moi aussi là c’est ce qui me manque le plus! Pas le pays, mais le mode de vie que l’on a là-bas (et oui en effet, les salaires, héhé)
    Je cherche du taf en ce moment, et sans voiture, sans logement, sans trop le sou… J’ai l’impression d’être coincée, alors qu’en Australie ce n’est pas le genre de trucs qui freinent! On se rend sur place, on dors dans les auberges ou dans les camping, on démarche à pied ou avec des gens rencontrés! Parfois c’est ce que je me dis, mais pourquoi ne suis-je pas capable de faire ça ici? Parce qu’ici ce n’est pas dans la mentalité, et que même en ayant fait ça un an et demi, quand on revient dans son pays, on retrouve ses « vieilles habitudes », et les institutions ne nous aident pas (Pole emploi et compagnie, toute cette paperasse…)

    Le pire c’est que je connais des français, qui, en France, ont déjà vécu en van, à aller chercher du travail à droite à gauche, à se pauser où bon leur semble, à vivre cette liberté qui nous manque… C’est donc que c’est possible (même si c’est quand même moins évident)



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #92014
    lutine_
    Membre

    Oui je pense que c’est tout à fait possible de le faire en France, cela fait même plusieurs années que je vie comme cela.
    Le seul point négatif je trouve c’est qu’ici c’est mal vu, quand tu dis que tu bouge avec un camion etc tu es directement catalogué de drogué teufeur ou autre !
    Alors qu’en Australie personne ne va te juger sur ce point, mais bon comme vous le dites c’est dans les mentalités, après en France à nous de montrer qu’on est pas forcément des déchets même si l’on vit en camion, et surtout quand on cherche du boulot le mieux c’est de ne pas en parler 😉



    #92015
    hypnos
    Membre
    Autre...
    lutine_ wrote:
    Oui je pense que c’est tout à fait possible de le faire en France, cela fait même plusieurs années que je vie comme cela.
    Le seul point négatif je trouve c’est qu’ici c’est mal vu, quand tu dis que tu bouge avec un camion etc tu es directement catalogué de drogué teufeur ou autre !
    Alors qu’en Australie personne ne va te juger sur ce point, mais bon comme vous le dites c’est dans les mentalités, après en France à nous de montrer qu’on est pas forcément des déchets même si l’on vit en camion, et surtout quand on cherche du boulot le mieux c’est de ne pas en parler 😉

    Juste une réaction, sans aucune intention de vouloir juger ou quoique ce soit; effectivement l’Australie est clairement une destination ou le tourisme itinérant se prête particulièrement bien, est encouragé et est clairement un business comme un autre.
    Je pense que tu seras perçu par l’Australien moyen comme un touriste lambda en faisant cela, tu n’auras praobablement pas droit a un jugement genre « drogué teufeur ou autre », tu seras probablement juste vu comme un « TDD » (Touriste a Duree Determine) qu vient faire un break comme pleins d’autres, mais qui, a un moment donné, retournera dans la « vraie vie » et aura d’autres projets . . .
    Tout ca pour dire que « vivre dans un van » c’est super cool en Australie, un certain temps, mais en faire un mode de vie au long court, en France, en Australie ou ailleurs, c’est quand même pas la même chose, pas la même démarche, pas les mêmes implications . . .
    Bref, je referme la parenthèse 😉



    "Hey baby, would you like an Australian kiss, just like a French kiss but down underrr !!!" - Habib/Fat Pizza
    #92016
    Roxeve
    Membre
    WHV
    hypnos wrote:
    Tout ca pour dire que « vivre dans un van » c’est super cool en Australie, un certain temps, mais en faire un mode de vie au long court, en France, en Australie ou ailleurs, c’est quand même pas la même chose, pas la même démarche, pas les mêmes implications . . .

    Et pourquoi vivre en itinérant ne serait pas un mode de vie comme un autre? Pourquoi devrais t’on se contraindre à vivre en sédentaire, à avoir tout les jours la même vue par la fenêtre, les mêmes voisins, le même train-train quotidien, un loyer et des factures d’électricité à payer? Pourquoi les gens qui vivent en camion, van, camping-car, ou même à pied ne seraient pas juste acceptés comme des gens ayant fait un choix de vie différent, en adéquation avec leur envie d’aventure, de découverte, de liberté?
    Je sais que tu ne voulais pas « juger », je met volontairement les pieds dans le plat 😆 parce que je pense qu’il y a un gros tabou et un gros malaise, en France, au sujet des « vagabonds » de tout poil.



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #92017
    hypnos
    Membre
    Autre...
    Quote:
    Et pourquoi vivre en itinérant ne serait pas un mode de vie comme un autre? Pourquoi devrais t’on se contraindre à vivre en sédentaire, à avoir tout les jours la même vue par la fenêtre, les mêmes voisins, le même train-train quotidien, un loyer et des factures d’électricité à payer? Pourquoi les gens qui vivent en camion, van, camping-car, ou même à pied ne seraient pas juste acceptés comme des gens ayant fait un choix de vie différent, en adéquation avec leur envie d’aventure, de découverte, de liberté?
    Je sais que tu ne voulais pas « juger », je met volontairement les pieds dans le plat 😆 parce que je pense qu’il y a un gros tabou et un gros malaise, en France, au sujet des « vagabonds » de tout poil.

    Je voulais surtout souligner le fait que la plupart des gens qui vont en Australie (ou ailleurs) le font dans le cadre d’un « break » (linguistique, professionnel, post études, ras-le-bol, etc . . .). Cela sous-entend que c’est temporaire, une parenthèse. Mais est-ce que tu ne pourrais pas faire la même chose en France tout simplement? En étant prêt a faire des tafs sous payes et vivre en mode « van / camping », dans le Larzac p.ex ? 🙂
    C’est peut être pas aussi facile qu’en OZ c’est vrai, mais je pense que c’est tout a fait faisable (meme si j’ai perso jamais essaye il est vrai) . . . après c’est sur que c’est bcp plus exotique de le faire down under . . .



    "Hey baby, would you like an Australian kiss, just like a French kiss but down underrr !!!" - Habib/Fat Pizza
    #92018
    Roxeve
    Membre
    WHV
    hypnos wrote:
    Je voulais surtout souligner le fait que la plupart des gens qui vont en Australie (ou ailleurs) le font dans le cadre d’un « break » (linguistique, professionnel, post études, ras-le-bol, etc . . .). Cela sous-entend que c’est temporaire, une parenthèse. Mais est-ce que tu ne pourrais pas faire la même chose en France tout simplement? En étant prêt a faire des tafs sous payes et vivre en mode « van / camping », dans le Larzac p.ex ? 🙂
    C’est peut être pas aussi facile qu’en OZ c’est vrai, mais je pense que c’est tout a fait faisable (meme si j’ai perso jamais essaye il est vrai) . . . après c’est sur que c’est bcp plus exotique de le faire down under . . .

    Oui justement je n’ai pas envie que ce voyage soit juste un break, une parenthèse comme tu dis… je pense que c’est le meilleur moyen de déprimer que de retrouver sa vie « d’avant », comme si tout ça avait été un rêve.
    Après je ne sais pas si je veux revivre en van ici, j’y pense un peu c’est vrai, mais je pense aussi à pleins d’autres choses. Une chose est sûre, j’ai envie de faire des choses différentes d’avant, j’ai davantage envie de suivre mes idées, pas me contraindre à nouveau dans une routine metro/boulot/dodo avec vue sur le local poubelle, vous voyez le genre ^^
    Toi Hypnos tu es rentré il y a combien de temps? Tu as changé de direction professionnel en rentrant ou tu es revenu en quelque sorte à ta vie d’avant?
    Et Lutine tu te balades partout en France ou tu es surtout basé sur un endroit? Tu fais quel genre de taf? Des saisons?



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #92019
    Guide Backpackers
    Membre
    Autre...

    Interessant ce sujet, et effectivement le pb qui se pose c’est le mode de vie, la routine, le manque de liberte… et pas tant le pays en lui meme. Meme si l Australie est quand meme top pour vivre en van!
    En ce qui nous concerne, on a repris la « vie normale » mais en Australie. Et honnetement on a qu une envie c’est de reprendre la route !!! Pour l’instant on ne regrette pas du tout, le cadre de vie est sympa et la paye plus elevee, mais ca reste qd meme du metro boulot dodo…
    Je pense donc que bcp de backpackers souhaient rester a tout prix en Australie car ils ont vraiment adore leur experience WHV. C est un peu tot pour nous, mais il se peut qu après 2 ou 3 ans ici on se dise, bon bah en fait la France nous manque… Bon evidement il y a bcp de facteurs personnels a prendre en compte.
    Mais ca serait interessant de savoir comment vivent ceux qui sont restes en Australie après leur WHV…anyone? Enfin faudrait creer un nouveau topic en mm tps 

    Pour ce qui est de vivre en van en France, ou ailleurs, 2 pbs majeurs se posent. La carriere, car si on a un boulot a peu pres normal je pense que c est un peu mort. Ensuite quand on commence a avoir des enfants, qui l faut les scolariser etc… ca devient complique !
    Et puis socialement je pense que c est pas evident non plus, se sentir en marge tout le temps, etre decale par rapport a ses amis etc…
    Mais c vrai que cette experience WHV souleve parfois des questions tres importantes sur notre parcours !!!



    #92020
    Roxeve
    Membre
    WHV
    Guide Backpackers wrote:
    Pour ce qui est de vivre en van en France, ou ailleurs, 2 pbs majeurs se posent. La carriere, car si on a un boulot a peu pres normal je pense que c est un peu mort. Ensuite quand on commence a avoir des enfants, qui l faut les scolariser etc… ca devient complique !

    Oui je pense que les enfants surtout sont une raison de se poser. Niveau boulot on peut avoir un taf qui rentre dans le cadre de ce train de vie (par exemple: vendeur sur les marchés, ou un boulot qui demande une grande mobilité, certains vivent très bien aussi en travaillant en saison, et en voyageant le reste du temps)
    Mais dés que tu as envie de construire quelque chose de durable, de stable, quand tu vieillit aussi je pense, tu as envie de plus de confort, et puis s’il y a des enfants, il faut bien prendre en compte leur équilibre, ils ne doivent pas subir les choix de leurs parents (même si bon… même sédentaires, ces questions ne sont pas toujours respectées!)

    Guide Backpackers wrote:
    Je pense donc que bcp de backpackers souhaient rester a tout prix en Australie car ils ont vraiment adore leur experience WHV.

    Oui c’est aussi pour ça que j’ai voulu créer ce topic, pour tout ceux qui confondent leur manque de ce mode de vie-là et celui du pays! C’est à mon avis très différent! Il faut bien comprendre un pays pour vouloir y vivre et s’y intégrer, et je ne crois pas que c’est en un an en mode backpacker que l’on s’en rend vraiment compte!
    Alors que le mode de vie… Bien sûr qu’en Australie, vivre à l’aventure comme ça est plus facile, plus dans leurs moeurs. Mais il y a certainement pleins d’éléments à intégrer à sa future vie, en France ou ailleurs. On peut choisir de se mettre à voyager perpétuellement, ou vivre plus en adéquation avec la nature, ou trouver un taf dans le tourisme, ou acheter un camping car et bouger comme ça, pour 2 mois ou toute l’année, à chacun de transformer son expérience en un tremplin pour développer les envies et attraits acquis lors de ce voyage.



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #92021
    hypnos
    Membre
    Autre...

    Assez d’accord avec Guide Backpackers.

    Quote:
    mais ca reste qd meme du metro boulot dodo

    Faut pas rever, peut importe l’endroit, on retombe tous +/- la-dedans, on a tous besoin d’un minimum de stabilite je pense, meme si ca n’empeche pas de partir +/- longtemps en vadrouille . . . pour mieux revenir a une certaine routine plus tard.

    Quote:
    Je pense donc que bcp de backpackers souhaient rester a tout prix en Australie car ils ont vraiment adore leur experience WHV

    Juste pour apporter un peu d’eau au moulin, faut quand meme se dire que l’Australie n’est qu’un pays de backpacker parmis bcp d’autres . . .
    [mode theorie a deux balles ON] en fait l’Australie c’est un peu le niveau beginner de la vie d’un backpacker, ie un pays occidental ou il fait chaud ou tout est bien organise, carre, polise . . . mais c’est dommage de s’arreter la, t’as plein d’autres endroits un peu moins « carre » mais encore assez touristique comme l’asie du SE ou tu vivras des experiences au moins aussi forte qu’en OZ, puis le Nepal, l’Inde, et les pays d’Amerique du Sud, l’Afrique, etc . . . quitte a passer pour le mec un peu blase de l’Australie, je trouve vraiment dommage cette addiction a ce pays alors qu’au niveau « experience de voyage / enrichissement personnel » c’est quasiment mieux partout (ok j’y vais un peu fort mais je suis pas loin de penser ca . . .).

    @ Roxeve : je suis rentre fin 2005, apres un an. Retour assez difficile également (un peu de deprime, l’esprit toutjours la-bas, « ahhh qu’est-ce que c’était bien . . . », etc . . .) mais surtout une grosse envie de repartir ailleurs, et j’ai eu la chance de pouvoir le faire en VIE en Afrique justement, presque 3 ans en tout ; de retour en Europe aujourd’hui, mais toujours avec des envies d’ailleurs, mais plus vraiment d’Australie, que je vois aujourd’hui plus comme un pays loin de tout, qui se regarde un peu le nombril et un peu trop « proud of themself ». . .
    Tu dis «j’ai envie de faire des choses différentes d’avant, j’ai davantage envie de suivre mes idées ». C’est bien ! Y’a plusieurs manières d’y arriver ; soit en bossant ici et en voyage a coup de quelques semaines ; soit en bossant ici et en économisant pour faire un plus long voyage, soit en bossant ici et en faisant un congé sabbatique plus tard, soit en trouvant un taf a l’étranger, etc . . .

    Désolé d’être dans la contradiction, le but n’est pas de troller sur l’Autralie ou sur « la vie en van » mais plus de dire qu’il y autre chose après un voyage en OZ et que finalement l’important dans tout ca c’est plutot de vivre de nouvelles experiences, de rencontrer des gens differents, etc . . .

    On en rediscute dans 5 ans ? 😉



    "Hey baby, would you like an Australian kiss, just like a French kiss but down underrr !!!" - Habib/Fat Pizza
    #92022
    hypnos
    Membre
    Autre...

    En fait, j’aurais tendance à inviter toutes celles et ceux qui sont en mode déprime à aller surfer sur des forums comme ceux de ‘voyage forum’ p.ex. . . . un excellent moyen pour découvrir des nouvelles choses, les parcours d’autres personnes, des blogs très intéressant, des endroits inconnus et pour faire pourquoi pas de nouveaux projets . . . 😉



    "Hey baby, would you like an Australian kiss, just like a French kiss but down underrr !!!" - Habib/Fat Pizza
    #92023
    Roxeve
    Membre
    WHV
    hypnos wrote:
    mais plus vraiment d’Australie, que je vois aujourd’hui plus comme un pays loin de tout, qui se regarde un peu le nombril et un peu trop « proud of themself ». . .

    Oulala! Comme je suis d’accord… 😛

    hypnos wrote:
    quitte a passer pour le mec un peu blase de l’Australie, je trouve vraiment dommage cette addiction a ce pays alors qu’au niveau « experience de voyage / enrichissement personnel » c’est quasiment mieux partout (ok j’y vais un peu fort mais je suis pas loin de penser ca . . .).

    J’ai entendu ça souvent, de personnes ayant déjà une bonne expérience de voyage, et qui venait en Australie quasiment que pour se faire de l’argent… Le coté enrichissement personnel/voyage, ils le réservaient pour l’Asie, l’Afrique, l’Amérique latine, etc… (même si ça n’empêche pas de faire des rencontres et de vivre des choses formidables un peu partout, ça ne se choisit pas ça!)

    hypnos wrote:
    On en rediscute dans 5 ans ?

    Rendez-vous pris! 😀



    --> http://roxstralia.blogspot.com/
    #92024
    Yocoo
    Participant
    WHV
    hypnos wrote:
    Assez d’accord avec Guide Backpackers.

    Quote:
    mais ca reste qd meme du metro boulot dodo

    mais plus vraiment d’Australie, que je vois aujourd’hui plus comme un pays loin de tout, qui se regarde un peu le nombril et un peu trop « proud of themself ». . .

    Oui la même raison qui m’a poussé à rentrer en France alors que j’avais commencé des démarches pour rester en Oz mais me suis retracté.
    Ce que je conseille à tous ceux qui enchainent deux visas c’est de rentrer en France un temps entre les deux visas et voire ce que tu ressens.

    Premiere fois que je rentre, super content de rentrer, mais ensuite super content de repartir en Oz.
    La deuxième année en Oz a été une année complète de taf donc fini les voyages.
    Je suis meme rentré pour les fetes avant de repartir une 3e fois en Oz pour finir le visa (3 mois restants), et là surprise dans l’avion ça m’a fait chier d’y retourner !

    L’agrument numéro 1 comme tu as dit c’eest la distance, tu te dis OK t’es jeune, tu fais le voyage en avion, mais le jour ou tu t’installes la bas, si t’as les moyens t’aimerais bien rentrer idéalement 2 fois par an en france, et je pense que le voyage de 24h-30h en avion au bout d’un moment tu dois en avoir ras le bol.

    Si l’australie avait été en europe, sans hésiter j’aurais essayer de rester, car ça aurait été simple de rentrer en france régulièrement, mais là mince c’est beaucoup trop loin 🙂



    #92026
    plisken11
    Participant
    WHV
    Age: 37

    juste pour réagir à ce commentaire :

    hypnos wrote:
    Tu dis «j’ai envie de faire des choses différentes d’avant, j’ai davantage envie de suivre mes idées ». C’est bien ! Y’a plusieurs manières d’y arriver ; soit en bossant ici et en voyage a coup de quelques semaines ; soit en bossant ici et en économisant pour faire un plus long voyage, soit en bossant ici et en faisant un congé sabbatique plus tard, soit en trouvant un taf a l’étranger, etc . . .

    je trouve qu’il y a quand même une sacrée différence entre ces 3 philosophies de voyages!

    En effet, perso, même en allant très loin et dans des pays complètement différents culturellement (au Japon par exemple), je n’arrive pas à retrouver cette intensité que j’avais en voyageant à travers l’Australie. Il manque en fait ce stress de ne pas savoir de quoi le lendemain sera fait, de ne pas avoir la possibilité de complètement changer ses plans, et aussi de ne pas avoir le temps de vraiment se poser à un endroit car il faut en profiter un max avec le peu de temps disponible…



    1an au pays des kangourous... http://michal.kikooboo.com/
    #92027
    hypnos
    Membre
    Autre...
    Quote:
    je trouve qu’il y a quand même une sacrée différence entre ces 3 philosophies de voyages!

    Yep, on est d’accord

    Quote:
    Il manque en fait ce stress de ne pas savoir de quoi le lendemain sera fait, de ne pas avoir la possibilité de complètement changer ses plans, et aussi de ne pas avoir le temps de vraiment se poser à un endroit car il faut en profiter un max avec le peu de temps disponible…

    La aussi je suis d’accord; mais est-ce que ce n’est pas plus lié au mode de voyage (ie limité en temps et en argent) qu’a l’endroit lui-même!?
    Je pense que si tu fais un tour du monde ou un voyage de quelques mois p.ex. tu retrouveras ce genre de « feelings », genre « changement total d’itinéraire sur un coup de tete » ou autre, ca fait clairement parti du truc 🙂 Et même sur un voyage de 3 semaines en fait (dans une moindre mesure peut être).



    "Hey baby, would you like an Australian kiss, just like a French kiss but down underrr !!!" - Habib/Fat Pizza
    #92028
    lutine_
    Membre
    Roxêve wrote:
    hypnos wrote:
    Je voulais surtout souligner le fait que la plupart des gens qui vont en Australie (ou ailleurs) le font dans le cadre d’un « break » (linguistique, professionnel, post études, ras-le-bol, etc . . .). Cela sous-entend que c’est temporaire, une parenthèse. Mais est-ce que tu ne pourrais pas faire la même chose en France tout simplement? En étant prêt a faire des tafs sous payes et vivre en mode « van / camping », dans le Larzac p.ex ? 🙂
    C’est peut être pas aussi facile qu’en OZ c’est vrai, mais je pense que c’est tout a fait faisable (meme si j’ai perso jamais essaye il est vrai) . . . après c’est sur que c’est bcp plus exotique de le faire down under . . .

    Oui justement je n’ai pas envie que ce voyage soit juste un break, une parenthèse comme tu dis… je pense que c’est le meilleur moyen de déprimer que de retrouver sa vie « d’avant », comme si tout ça avait été un rêve.
    Après je ne sais pas si je veux revivre en van ici, j’y pense un peu c’est vrai, mais je pense aussi à pleins d’autres choses. Une chose est sûre, j’ai envie de faire des choses différentes d’avant, j’ai davantage envie de suivre mes idées, pas me contraindre à nouveau dans une routine metro/boulot/dodo avec vue sur le local poubelle, vous voyez le genre ^^
    Toi Hypnos tu es rentré il y a combien de temps? Tu as changé de direction professionnel en rentrant ou tu es revenu en quelque sorte à ta vie d’avant?
    Et Lutine tu te balades partout en France ou tu es surtout basé sur un endroit? Tu fais quel genre de taf? Des saisons?

    Oui je bouge régulièrement, je vais de région en région, tout dépend de l’endroit ou le vent me mène. En France j’ai un gros poids lourd ce qui me permet d’avoir un vrai appartement, donc beaucoup plus de confort qu’en Australie 😉 J’ai tout ce qu’il me faut pour vivre, y compris la douche, l’eau chaude, l’électricité avec mes panneaux solaire et tout le reste ! Je pense que cette vie il faut la vouloir, moi je ne me vois pas comme tout le monde dans un appartement à bosser pour payer mes factures. On est nombreux à vivre sur les routes, on fait des tas de rencontres exactement comme en Australie, et je vie de ces rencontres.
    Cette vie est en marge pour les français, mais elle peut très bien convenir à tout type de boulot je pense. Vivre en camion c’est soit dans l’optique de bouger soit dans l’optique d’être libre ne payer aucun loyer etc et dans ce cas on est pas forcement obligé de se déplacer.
    Avec l’age après oui on recherche plus de confort et souvent les gens se posent comme tout le monde.
    Je pense que l’on peut très bien vivre en France comme on le fait en Australie, c’est juste une question de volonté, et surtout d’accepter le fait d’être en marge de la société 😉



    #92025
    plisken11
    Participant
    WHV
    Age: 37
    hypnos wrote:
    Quote:
    Il manque en fait ce stress de ne pas savoir de quoi le lendemain sera fait, de ne pas avoir la possibilité de complètement changer ses plans, et aussi de ne pas avoir le temps de vraiment se poser à un endroit car il faut en profiter un max avec le peu de temps disponible…

    Je pense que si tu fais un tour du monde ou un voyage de quelques mois p.ex. tu retrouveras ce genre de « feelings », genre « changement total d’itinéraire sur un coup de tete » ou autre, ca fait clairement parti du truc 🙂

    j’y travaille…
    et sinon l’autre idée serai de vivre une expérience d’expatriation…



    1an au pays des kangourous... http://michal.kikooboo.com/
    #92029
    hypnos
    Membre
    Autre...
    Quote:
    et sinon l’autre idée serai de vivre une expérience d’expatriation…

    Je ne peux que t’encourager dans cette direction . . . et te souhaiter bonne chance ! 🙂



    "Hey baby, would you like an Australian kiss, just like a French kiss but down underrr !!!" - Habib/Fat Pizza
    #92030
    luc177
    Membre

    Ca fait 4 ans que je suis rentré et je suis toujours nostalgique.

    A chaque fois que je vois un reportage sur l’australie, j’ai un petit pincement.

    Et pourtant je voyage tous les ans (mais pas de la même façon).

    Ce mode de vie et cette « liberté », je pense me manquera toute ma vie. Mais comme il a été dis plus haut vivre sur la route toute ta vie peut faire envie, mais quand tu arrives a 40 ans et que tu veux avoir des enfants, je pense pas que ce soit le meilleur mode de vie.

    C’était juste mon petit point de vue.

    Luc



    #92031
    so_onia
    Membre
    WHV

    Je viens de rentrer chez moi il y a juste quelques heures et je suis incapable de dire si je suis contente ou pas d’être rentrée. Tout ce que tu as ressentis dans l’avion et en redécouvrant paris et les alentours, je l’ai ressenti aussi, ainsi que la découverte du fromage… Mais je n’arrive pas à m’enlever l’Australie de la tête et j’ai du mal à m’arrêter de pleurer. Entendre de l’anglais autour de moi, ça me manque déjà et toute cette gentillesse, cette douceur que représentait pour moi l’Australie, tout ça me manque terriblement et comment savoir si d’autres pays qu’il y a dans le monde seront à la hauteur de l’Australie et pourront nous faire rêver autant! dur é.è



40 réponses de 1 à 40 (sur un total de 49)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents