22.1 C
Sydney
5 mars 2024

La sociabilitié en Australie

28 sujets de 1 à 28 (sur un total de 28)
  • Auteur
    Messages
  • #24348

    Bonsoir 😀

    Depuis plusieurs mois, j’envisage de faire mes études et de m’installer en Australie. L’écho que j’avais eu de ce pays jusque là était très flatteur, et il me semblait presque être une terre promise…
    Mais depuis quelques jours, j’ai fait face à quelques déconvenues sur ce pays tant prometteur. Ces déceptions, elles viennent de la sympathie des Australiens : sur plusieurs sites specialisés, j’ai trouvé des témoignages d’immigrants faisant part de leurs difficultés à lier des relations avec des Australiens. Des francophone racontent qu’ils vivent principalement entre eux… Ces témoignages sont (relativement) nombreux sur le web… 😥

    Mais le coup de grâce, c’est quand j’ai vu l’émission « J’irai dormir chez vous » en Australie ce matin : les gens semblaient méfiants, secrets, distants les uns par rapport aux autres…Je ne sais pas si vous avez vu cette émission, mais ça m’a donné un coup de cafard…Soudainement, ce pays où j’espérais travailler et passer ma vie semble doté de codes sociaux innacessibles aux non-initiés…

    Aussi, je pose la question : est-il aisé de nouer une relation avec un Australien ? Arrive-t-on à discuter avec eux, et à passer du temps ensemble ? Sont-ils méfiants à l’égard des non-Anglo Saxons ?

    Merci d’avance 😀

    P.S : Bien qu’ayant été elevé dans un pays francophone, ma mère est Ecossaise ; pensez vous que cette ascendance pourrait m’être d’une quelconque utilité si je l’affiche une fois sur place ?

    #153324
    CamCam78
    Participant

    Salut la table vivante!

    Alors pour la sociabilité des australiens, moi je les ai trouvé plutot accueillants dans l’ensemble. Je n’ai pas vu le reportage mais il me semble qu’il la fait dans une grande ville?
    Effectivement à Sydney et dans les grandes villes, les gens sont toujours plus méfiants mais quand tu commences à t’éloigner des grandes agglomérations les gens sont très différents. Enfin moi je l’ai ressenti comme ca. Par contre c’est vrai que on n’a jamais vraiment créer de vrais liens avec les « jeunes australiens » qui effectivement restaient plus entre eux. Apres c’est mon experience personelle. Nous avons rencontrer plusieurs personnes qui nous ont proposé de prendre une douche chez eux ou meme prendre un verre, se ravitaillé en eau etc… et on s’est meme fait accueillir par un couple d’australiens qui avait la cinquantaine pendant une semaine et demi alors qu’on les avait rencontrer sur la plage. Une telle générosité, j’en ai les larmes au yeux qu’en jy pense!!On était 5 vans dans leur jardin soit 12 personnes et ils était trop heureux de nous accueillir. c’était génial.
    Donc pour faire un bilan je crois que ils aiment les voyageurs en général mais les australiens sont plus distants dans les grandes villes.

    #153325
    beuns64
    Participant

    Salut pour ma part, je suis deja en Australie depuis 9 mois et jai rencontre des australiens super sympa qui mont invite chez eux pour noel du fait que je ne connaissais pas grand monde et d’autres qui mont invite pour prendre un petit dejeuner ou diner parce quils connaissaient des personnes francaises qui navaient pas forcement de parler dans leur langues. Apres jai travaille 6 mois avec des australiens et la, jai eu beaucoup de desillusion, ils sont tres personnels et ils ne font pas la part des choses, et vraiment speciaux surtout au niveau de leur comportement, quand il ny a pas de probleme tout sourrire etdes quil y a un probleme ils t’en font voir de toutes les couleurs. Pour information, je suis dans une petite ville. Mais apres, je pense quil faut faire le tri entre collegue et australien car tous les australiens que jai rencontre sont sympa et sont pret a aider

    #153326

    Mon but, ça serait de m’installer à Brisbane…Croyez vous qu’il soit possible de s’intégrer dans la société australienne en fréquentant des australiens ? Je ne voudrais pas vivre en autarcie avec les francophones, en fait…

    #153327
    aussie06
    Participant
    LaTableVivante wrote:
    Mon but, ça serait de m’installer à Brisbane…Croyez vous qu’il soit possible de s’intégrer dans la société australienne en fréquentant des australiens ? Je ne voudrais pas vivre en autarcie avec les francophones, en fait…

    Bie sur! Ca reste des etres humains 😛 Comme partout… on ne peut pas generaliser, y a des gens qui sont ouverts d esprit et d autres fermes…ce qui est vrai c est qu’il faut briser la glace et obtenir la confiance avant d entamer une relation d amitie avec un OZ… mais en réfléchissant un peu c est partout la meme chose a Paris ou n importe ou en france.. fais toi ton avis et tes impressions par toi meme sans a priori… 😉

    #153328
    enicao
    Membre

    Pourquoi tu va pas en Australie te faire une idée par toi même, au lieu de stresser sur les on dit? et puis si ça te convient pas tu reviens en France.
    je trouve que les Australiens sont bien plus sociables que les Français

    d’après mon expérience (3 ans en Australie) les Australiens sont très gentils, toujours prêts à aider et à faire confiance à des inconnus.
    je me suis souvent mis dans des galères plus ou moins graves, et toujours des australiens me sont venus en aide. genre 4 jours après mon arrivée en Australie, j’étais sur une plage à 50km de l’endroit ou je logeais, j’ai raté le dernier bus, et j’avais pas de quoi payer un taxi, j’ai demandé à des gens sur la plage si ils pouvaient me ramener à une gare, et il y en a un qui m’a ramené chez moi, il a fait un détour de 100km juste par gentillesse, 2 jours après ils m’ont invité a diner et dormir chez eux.

    j’ai fait plus de 5000km en stop avec une quarantaine d’australiens, de toute profession, de tout age. j’ai quasiment toujours été pris dans une des 5 premieres voiture qui passait
    ils étaient tous très sympa.
    ils ont tous refusé que je leur donne un peu d’argent pour payer une partie de l’essence, alors que ca me semble normal, après plus de 500km dans la meme voiture.
    j’ai même été pris en stop par une vieille dame qui emmenait ses petits-enfants à la plage, en France, le stop ca marche pas comme ca, les gens se méfient beaucoup plus des inconnus

    ce ne sont que quelques exemples parmis les centaines que j’ai vécu en oz.

    si des français vivent entre eux en Australie c’est qu’ils n’ont pas fait l’effort d’aller vers des Australiens, que le probleme de sociabilité vient d’eux et pas des aussies.
    Il y a aussi le fait que les français sont surtout des voyageurs, donc ne restent pas longtemps dans la meme ville, et ne fréquentent pas les memes endroits que les australiens (lieux touristiques, auberges de jeunesses…)

    une question: pourquoi Brisbane?

    #153329
    Arrache-rotule
    Participant

    J’ai eu beaucoup moins de chance que toi avec le stop enicao. Je n’ai jamais autant attendu que sur les routes d’Australie! De ma propre expérience, le stop est beaucoup plus facile en France ou ailleurs!

    #153330
    petitclem
    Membre

    pour simplifier, je dirais que c’est tres facile de nouer le 1er contact : ils vont spontanément te rendre service, t’inviter. ils feront tout ce qu’ils peuvent.
    en revanche, nouer des contacts sur du long terme est beaucoup plus dur qu’en France. je n’ai ainsi gardé contact qu’avec mon boss qui avait bien l’esprit backpacker.
    les autres, c’est compeltement oublié.

    #153331
    enicao
    Membre

    @ bacchus. tu faisais du stop ou? quel état? en ville ou dans le bush?
    moi c’était un peu partout dans le WA
    tu compte ton attente en temps ou en nombre de voiture qui passent? parceque moi une fois j’ai attendu 1heure, mais ya que 3 voiture qui etaient passées

    @ petitclem: est ce que c’est de la faute des australiens ou de la tienne? si tu étais resté longtemps au meme endroit, ca aurait été différent
    quand on est backpacker c’est normal, tu rencontre tellement de gens tous les jours que tu peux pas garder contact avec tout le monde.
    est ce que tu as gardé plus de contact avec d’autres nationalités?

    #153332

    Mais je me suis posé une question : les Australiens ne réagissent-ils pas différemment aux étrangers selon que ces derniers soient de passage ou habitent le coin ?

    Enfin, j’avais une dernière question : votre origine a-t-elle un lien avec vos relations avec les Australiens ? Je veux dire, arrive-t-on plus facilement à nouer le contact lorsqu’on précise qu’on est d’origine écossaise ?

    #153333
    aussie06
    Participant
    LaTableVivante wrote:
    Mais je me suis posé une question : les Australiens ne réagissent-ils pas différemment aux étrangers selon que ces derniers soient de passage ou habitent le coin ?

    Enfin, j’avais une dernière question : votre origine a-t-elle un lien avec vos relations avec les Australiens ? Je veux dire, arrive-t-on plus facilement à nouer le contact lorsqu’on précise qu’on est d’origine écossaise ?

    ca dependra aussi si de part cette origine tu parles parfaitement anglais et sans accent ou si c’est juste une origine lointaine qui n effacera pas ton cote french

    #153334
    petitclem
    Membre
    enicao wrote:
    @ petitclem: est ce que c’est de la faute des australiens ou de la tienne? si tu étais resté longtemps au meme endroit, ca aurait été différent
    quand on est backpacker c’est normal, tu rencontre tellement de gens tous les jours que tu peux pas garder contact avec tout le monde.
    est ce que tu as gardé plus de contact avec d’autres nationalités?

    oui avec des francais et des belges notamment 🙂
    mais c’est clair qu’il y a beaucoup de personnes avec qui je n’ai pas gardé contact.
    j’en ai parlé avec plusieurs francais et en soirée par exemple, tu vas rencontrer un groupe d’australiens, mais une fois la party finie, ils ne te recontacteront pas. c’est du style : « c’etait sympa, on a passé un bon moment et profites bien de ton séjour ».
    je connais tres peu de francais qui ont gardé des liens etroits avec des autraliens.

    #153335
    aussie06
    Participant
    petitclem wrote:
    enicao wrote:
    @ petitclem: est ce que c’est de la faute des australiens ou de la tienne? si tu étais resté longtemps au meme endroit, ca aurait été différent
    quand on est backpacker c’est normal, tu rencontre tellement de gens tous les jours que tu peux pas garder contact avec tout le monde.
    est ce que tu as gardé plus de contact avec d’autres nationalités?

    oui avec des francais et des belges notamment 🙂
    mais c’est clair qu’il y a beaucoup de personnes avec qui je n’ai pas gardé contact.
    j’en ai parlé avec plusieurs francais et en soirée par exemple, tu vas rencontrer un groupe d’australiens, mais une fois la party finie, ils ne te recontacteront pas. c’est du style : « c’etait sympa, on a passé un bon moment et profites bien de ton séjour ».
    je connais tres peu de francais qui ont gardé des liens etroits avec des autraliens.

    je trouve ca plutot sain; pourquoi vouloir garder contact si ils ne le souhaitent pas…?

    #153336
    petitclem
    Membre

    les contacts avec les australiens sont plus superficiels, voila tout.
    c’est ce qui me manquait a la fin de mon trip : tu rencontres plein de monde mais au final ca ne durera pas.

    #153337

    Whoa, maintenant, je stresse un peu… °___°

    Je pensais pouvoir m’intégrer une fois sur place, de manière à ce qu’au bout d’un certain temps, je sois fondu dans la population locale…Je me rends compte que ça risque d’être dur…

    #153338
    BILIPS
    Participant

    Il faut peut-être penser dans quel contexte tu rencontres les gens en Australie ( locaux ou pas), si tu ne restes que très peu de temps sur place forcément les contacts resteront superficiels car ils savent très bien que tu partiras au bout de quelques jours.

    Met toi à leurs place, tu rencontres un australien en France mais il compte bouger un peu partout et bien tu perdras contact avec lui un jour ou l’autre.

    C’est le voyage qui fait que t’es contacts sont éphémères. Mais si tu t’installes à plein temps la bas et bien c’est comme partout tu te fera un cercle d’amis plus ou moins rapidement. En plus les aussies adorent les frenchy 😆 😉

    #153339
    petitclem
    Membre

    j’ai quand meme eu des contacts de personnes installées depuis longtemps et qui ne connaissent quasiment que des etrangers.
    mais apres, ca depend des expériences, difficile de faire une généralité a partir de quelques expériences.
    quant aux aussies qui aiment les frenchies je suis un peu sceptique. en fait, j’ai trouvé les australiens assez peu curieux et ne posent pas trop de questions sur ton pays. ca leur ai un peu égal. (au contraire des japonais pour qui tu vas etre THE attraction et vont te bombarder de questions !)

    #153340
    Isobela
    Membre

    Je ne crois pas en avoir déjà parlé sur ce forum, mais j’aimerais partager une histoire que nous avait raconté un prof de sociologie à l’époque (maintenant lointaine) de mes études, à propos de la France et des Etats-Unis.

    Il nous disait que beaucoup de Français qui allaient aux Etats-Unis étaient ravis des contacts humains, au début : « Les gens discutent avec toi partout, c’est pas comme en France où tout le monde fait la gueule tout le temps ! ». L’enthousiasme retombait souvent au bout d’un certain temps, quand ils se rendaient compte qu’ils pouvaient avoir super discuté avec quelqu’un, qui « faisait mine » de ne pas les reconnaître le lendemain. « Ben hier on était comme des potes et aujourd’hui il me calcule pas ! Ces Ricains, tous des cons en fait ! »
    Apparemment, d’après mon éminent prof de socio, la raison est simple : en France, on met de la distance avec des inconnus par le silence. Aux Etats-Unis, c’est le contraire : on met de la distance en parlant (ce qui nous fait tout bizarre à nous, Frenchies). Simple différence culturelle, toute bête mais qui peut avoir de grandes répercussions sur la vision qu’on peut avoir des habitants d’un pays.
    (mes propos sont à nuancer, déjà parce que je suis jamais allée aux States :mrgreen: et aussi parce que c’est un grand pays où les attitudes des locaux doivent changer plus ou moins – c’était juste pour l’idée que je raconte cette histoire)

    Quand à ton « intégration », la table vivante, je ne peux que te citer un de mes amis brésiliens, qui vit depuis plus de 15 ans en France : « Quand tu t’expatries, tu es un étranger partout, même dans ton pays d’origine : tu t’en rends compte quand tu y retournes. »

    Voilà ma modeste contribution.

    #153341
    keniya
    Membre

    Salut LaTableVivante,

    C’est normal de se poser des questions mais un conseil : ne te prends pas la tête, tu verras bien une fois sur place. Tous ceux qui t’ont répondu ont donné LEUR avis. Après tout dépend de leur personnalité, de leur facilité d’adaptation etc,.
    C’est bien d’avoir des avis et tout mais ne prends pas pour argent comptant ce qu’on te dit.

    Encore une fois, tu verras bien là bas, et comme le dit si bien Aussie06, ne pars pas avec des à priori tu te feras ton idée bien à toi.

    Pars dans un esprit positif et tout ira bien !

    #153342

    Bah, que dire… si tu as une personalite interessante , tu te feras rapidement des amis australiens. Si tu es chiant(e), tu n’auras pas d’amis australiens (ou de quelconque autre nationalite par ailleurs). 😉

    Ca fait 4 ans que je reside en Australie, et la grande majorite de mes amis sont australiens. J’ai vecu 5 ans aux Pays Bas, et en repartant, j’avais UNE amie neerlandaise avec qui je suis toujours en contact , le reste etait expat … Perso, j’ai toujours trouve les australiens curieux, ouverts d’esprits et tres chaleureux (mais je suis a Melbourne – c’est peut etre different dans le fin fond du QLD). J’ai vecu dans plusieurs pays et j’ai trouve que l’Australie etait le pays ou il etait le plus facile de s’integrer (c’est pour ca que j’y reste).

    Apres, si on est backpacker, c’est clair que le contexte est different. Faut pas s’attendre a avoir des amis locaux – je ne connais pas beaucoup de gens qui s’investissent dans une amitie avec quelqu’un qui n’est que de passage (a moins d’une personalite exceptionelle). Les backpackers sont souvent juste consideres comme des touristes qui ont le droit de travailler donc ils ne soulevent pas un interet particulier aupres de la population locale. Il y a une grosse population ‘en transit’ ici (pres de 200,000 de WHV, et 600,000 d’etudiants etrangers).

    Apres que tu sois d’origine ecossaise ou colombienne on s’en fout un peu. Tant que tu parle correctement l’anglais et que t »arrive a te faire comprendre…

    #153343
    petitclem
    Membre

    j’avais lu dans le tres bon livre de Pascal Baudry : Francais, ameriacains, l’autre rive (telechargeable gratuitement et légalement ici : http://www.pbaudry.com/cyberlivre/) que les francais avaient en general 2 types de relation : l’une ou les personnes sont tres proches et « fusionnent » littéralement et l’autre ou les 2 ne se cotoient absolument pas.
    Pour les américains, il y en a que une : les 2 se cotoient, sans jamais atteindre le noyau.
    et comme un dessin vaut mieux qu’un long discours :

    sanstitrebrg.jpg

    tiré du livre de Pascal Baudry – Francais, americains, l’autre rive

    #153344
    ceja
    Participant

    Chacun se fait ses propres rencontres et sa propre experience. Mais de sources non personnelles mais sures (jy’ suis pas encore allé, prevu pr novembre), les australiens ne sont pas forcement les personnes avec qui tu vas le plus sympatiser. Il faut aussi les comprendre, ca grouille de backapers autours d’eux. Une amie qui y a vecu 2 ans et qui pourtant y est aller pr vivre avec son copain australien (rencontré aux USA) a été tres decu. De part son petit ami elle en a rencontré pas mal, mais aucun avec qui elle a vraiment lié contact. Il y avait peut etre une difference de temperament et de culture, mais ca c’est autre chose. Apparement les jeunes australiens sont tres fetards et tres portés sur l’alcool et les drogues (je parle des grdes villes et j’en fait pas non plus une generalité) et si tu ne les suis pas, t’es pas vraiment fun. Après d’experience personnelle non australienne mais ecossaise, il n’est jamais simple de lier une relation durable avec des locaux surtout si tu ne maitrises pas la langue. Apres 1 an passé à Edinburgh, je n’ai eu aucun ami ecossais et pourtant je suis allé à l’université, j’ai fait plusieurs petits boulots. Ils sont tous curieux au debut, ca les amuse mais apres si tu n’est pas bilingue, cest chiant pour eux comme pour toi. Mets toi à leur place: ils riens, tu riens pas car t’as pas capté le second degré ou la blague, ils doivent t’expliquer, parler lentement ect ect…honnetement jetez moi une pierre si vous voulez, mais pour avoir deja plusieurs fois frequenté des etrangers en france qui parlaient bien francais, par moment ca devient vraiment chiant de devoir tt repeter, expliquer ect ect…
    Et puis tu vas voyager, aller dans les auberges de jeunesse, donc pas dans les endroits frequenté par les locaux. Les bars, boites? Tu crois que tu sors dans l’endroit « branché »…mais en fait c’est branché pour les touristes, les locaux sont ailleurs. Et puis c’est toujours plus simple quand tu es seul d’aller vers les personnes qui parlent ta langue parce que tu l’entends et la comprends à 10km à la ronde 😉 Ca me fait rire quand je lis sur les forom, « bougez vous le c. et evitez les francais! ». C’est bien beau, mais quand y’en a partout tu fais comment? Et tu vas pas faire semblant de ne pas les comprendre car ton accent va vite etre decouvert lol
    Si tu veux vraiment rencontrer des locaux, il faut aller vivre chez l’habitant, etre au pair, faire du woofing ou faire du couch surfing. Mais pour ce dernier, cest svt des expat, qui aident d’autres expat…les places sont cher chez les locaux 😉
    Bref tt ca pour dire, que l’essentiel, c’est que tu vas en Australie pour decouvrir ce pays, rencontrer des gens de toutes nationnalités, t’amuser…et crois moi, meme si tu ne seras pas entouré que d’Australiens, le fait d’etre dans le pays te fera deja decouvrir leur culture, car sur certaines choses tu seras obliger de faire comme eux.

    #153345
    Arrache-rotule
    Participant
    enicao wrote:
    @ bacchus. tu faisais du stop ou? quel état? en ville ou dans le bush?
    moi c’était un peu partout dans le WA
    tu compte ton attente en temps ou en nombre de voiture qui passent? parceque moi une fois j’ai attendu 1heure, mais ya que 3 voiture qui etaient passées

    J’en ai plutôt fait dans le bush, dans le QLD et le NSW. Et en moyenne j’ai trouvé les temps d’attente beaucoup plus longs qu’en France. Que ce soit en terme de temps ou de nombre de voiture qui passent. Mais bon, je suis toujours arrivé à bon port, c’est le principal 🙂

    #153323
    Par Toutatis
    Membre

    Ca dépend avant tout de qui tu es, de qui tu fréquentes, de ce que tu fais dans la vie.

    Les Australiens sont différents des Français, c’est vrai, c’est culturel. S’ils sont faciles d’abord, cela reste souvent une façade. Il ne faut pas mal le prendre, ce n’est pas personnel, c’est juste une façon d’être, il faut juste le savoir et ne pas l’oublier.

    #153346

    Enfin pour remettre le sujet sur le tapis, j’ai une autre question :

    Dans vos réponses, vous m’avez plutot détaillé l’aspect « voyage » des relations Australiennes : mais qu’en est-il si on reste sur place, par exemple pour faire des études ou pour y travailler ? Les relations ont -elles des chances de durer plus longtemps ?

    #153347
    drup_2015
    Membre

    Y’a pas longtemps j’ai vu une émission sur la sociabilitée des parisiens, y’avait des étrangers qui demandaient leur chemin a des parisiens et on voyaient comment ces derniers réagissaient. y’en a qui les ont meme pas regardé, d’autre ont répondu mais rien de plus, et encore d’autre qui ont tapé la discut’, moi j’habite dans le sud, ici y’a des gens avec qui je m’entends pas, d’autres a qui je dis bonjour et rien de plus et d’autres avec qui j’ai sympathisé.

    c’est pas pcq tu es français que tu es accueillant ou pas, et c’est pas non plus pcq tu es australien que tu l’es plus qu’un français.
    des cons y’en a partout et la bas aussi alors arretez de croire que c’est la terre promise que tout est parfait, y’a des prisons la bas aussi c’est pour une raison, ils sont pas tous blanc comme neige.

    #153348
    azerty87
    Participant

    Je trouve que les australiens parlent facilement dans les lieux publics. Et pour peu que tu ais ton sac à dos avec toi on t’accostera plus pour savoir d’où tu viens ou tu vas ….
    Voici la petite histoire qui m’est arrivée il n’y a pas long. J’étais arrivée par le bus de nuit dans la ville où ma fermière devait venir me prendre en voiture. J’étais en centre ville possée sur un banc et je piquais du nez car je n’avais pas dormi dans le bus, j’avais encore 2 heures à attendre. Une dame m’a demandé si j’allais bien si j’avais un endroit pour dormir etc… Je ne suis pas sûr que cela arriverait en France.

    Question HS : C’est safe de faire de l’auto stop en Australie ?

    #153349
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Quote:
    Mais le coup de grâce, c’est quand j’ai vu l’émission « J’irai dormir chez vous » en Australie ce matin : les gens semblaient méfiants, secrets, distants les uns par rapport aux autres…Je ne sais pas si vous avez vu cette émission, mais ça m’a donné un coup de cafard…Soudainement, ce pays où j’espérais travailler et passer ma vie semble doté de codes sociaux innacessibles aux non-initiés…

    Cette émission (en tout cas, son édition Australie) est une vraie merde. Le présentateur s’y prend tout simplement comme le dernier des imbéciles, et son expérience est à mon sens tout sauf représentative. J’veux dire, il attaque comme un bourrin (en plein Sydney, il aborde un mec occupé à son travail, et quasiment directement lui dit « allez, tu m’héberges… », ce qui est tout sauf approprié… et après il s’aventure en territoire aborigène comme s’il n’avait aucune idée des possibles tensions et difficultés de cette communauté… etc…). Franchement, il limite s’il me fout pas la honte d’être française ce type…

    Quote:
    les contacts avec les australiens sont plus superficiels, voila tout.
    c’est ce qui me manquait a la fin de mon trip : tu rencontres plein de monde mais au final ca ne durera pas.

    Il y a une part de vrai là-dedans, et je pense qu’il est impossible de rester en contact réel avec tous les gens rencontrés (entre autres parce qu’on rencontre tout simplement trop de monde :lol:), mais pour ma part j’ai gardé le contact avec plusieurs personnes, que ce soit des hôtes HelpX, des collègues de travail, des potes… et il y en a beaucoup que j’ai revu maintenant que je suis revenue en Oz, et l’amitié est toujours aussi forte. Donc je pense que ça dépend un peu aussi de savoir si on a vraiment envie de garder ce contact ou pas…

    Pour ma part expérience ultra-positive des australiens, qui sont quasiment toujours super accueillants, drôles, sympathiques…

28 sujets de 1 à 28 (sur un total de 28)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles