11.8 C
Sydney
18 mai 2021

l Australie…toujours l eldorado?

  • Créateur
    Sujet
  • #39052
    calamityJane
    Participant

    Bonjour à tous,
    Je suis une frenchy nouvellement arrivée en Oz avec mon WHV en poche. Comme vous, je veux découvrir ce pays jusqu´au moindre recoin, comme vous j´ai besoin de sous…je cherche du boulot… j´en trouve par ci par là…puis les galères…les hauts…les bas…mais au final toujours autant de plaisir d´être ici et de pouvoir réaliser un rêve ! 😀
    Mais voilà…avant de partir on me disait, « tu verras, tu trouveras du boulot à chaque coin de rues (faux), les australiens cherchent toujours des gens pour bosser (faux) tu gagneras bien assez pour voyager et vivre comme un prince (faux) »
    😕
    Bref ma réalité est plutôt : je trouve quelques petits boulots, difficilement, je gagne assez pour voyager (et encore), mais a condition de se serrer la ceinture comme jamais, certains employeurs raccrochent au nez, te parlent mal, ne te donne pas ton salaire, etc.… 👿
    bref j´ai entendu de certains de très mauvaises expériences, d´autres, la vie en rose…
    On est loin de l´eldorado, si facile, dont on m´avait dressé le tableau.

    Alors j aimerais connaître votre sentiment, actuels ou anciens WHV : le voyageur haut de 20 ans qui part a l autre bout du monde pour un an de folie, de découverte, d´ouverture, avec ses quelques dollars en poche et tout va bien…est ce toujours ainsi ? L´Australie a connu beaucoup de succès grâce a ce nouveau visa ces dernières années, mais n´est on pas rendu à la fin d´un mythe ? La destination de rêve…oui elle fait autant rêver, mais est ce toujours aussi facile ? 😕
    J´aimerais sincèrement avoir votre opinion sur la question, comment vous percevez l´évolution de cette « mode »…

    Merci a tous pour vos opinions, vos expériences…



Viewing 34 replies - 1 through 34 (of 34 total)
  • Auteur
    Réponses
  • #198818
    badimoin
    Participant

    il y a eu tellement de debats a ce sujet, utilise la fonction recherche,



    #198819
    calamityJane
    Participant

    j ai vu des debats sur le boulot difficile a trouver, la langue, le logement, l argent…….. etc.
    je voulais lancer un debat global et avoir des informations, des avis sur l evolution du WHV et la frequentation en australie, ce qu les gens ressentent.
    tout ce que j ai pu lire et entendre sont soit des plaintes surrealistes ou au contraire un tableau parfait. J aimerais me faire une idée generale et en pas seulement partir de mon point de vue.
    Il y a des choses qui m echapent a ce sujet.
    parfois je me suis retrouvée dans de telles situations penibles que je me considerais comme au milieu d une machination, avoir fait tourner un commerce et au final de pas en toucher les fruits.
    alors je me demande parfois, en quoi est ce util pour l australie d augmenter l immigration quand il y a du chomage. comment reagissent les employeurs ( et employés qui perdent leur boulot), surtout au bout de plusieurs années. quel avenir? etc…
    tout cela, personne n y a repondu concretement alors….



    #198820
    enicao
    Membre
    WHV
    calamityJane wrote:
    alors je me demande parfois, en quoi est ce util pour l australie d augmenter l immigration quand il y a du chomage. comment reagissent les employeurs ( et employés qui perdent leur boulot), surtout au bout de plusieurs années. quel avenir? etc…
    tout cela, personne n y a repondu concretement alors….

    la reponse a ta question: $$$$$$ tout simplement

    (tous les chiffres sont vraiment approximatifs)

    si je me rapelle bien des chiffres, ya eu environ 150 000 WHV l’annee derniere, ils amenent dans le pays au moins 3000$ chacun: ca fait au moins 450 millions qui leur tombe du ciel chaque annee.

    les backpackers font des petits boulots sous payes que les australiens ne feraient pas. sans backpacker, plus de fruits ni de legumes, de gros problemes dans les bars et restos…
    si tous les WHV faisaient greve en meme temps, le pays serait mal.

    et si les backpackers ont pas de boulot, ils demandent de l’argent a papa et maman, se qui amene encore plus d’argent dans le pays.

    et tu rajoute 280 000 visas etudiants, avec de prix d’etudes dans les 15 000$ plus disons au moins 15000$ pour les couts de la vie pendant un an, parceque la plupart des etudiants ne travaillent pas: 8 milliards 400 millions de $ qui viennent dans l’economie.

    pour les migrants je connais pas les chiffres, mais ca coute super cher d’obtenir un visa permanent, autant d’argent qui rentre dans le pays

    et je compte meme pas les touristes en vacances

    dans un pays de 20 millions d’habitants c’est loin d’etre negligeable, ca doit pas etre loin derriere l’industrie du charbon (voir meme devant), comme importation d’argent.
    et apres on demande pourquoi la crise touche pas trop l’australie.

    ceci dit on est tous content de participer a ce business 😮



    en france
    #198821
    ozstralie
    Membre
    Quote:
    je me demande parfois, en quoi est ce util pour l australie d augmenter l immigration quand il y a du chomage

    Je suis pas (encore) parti en Australie, mais j’imagine que le marché des backpackers est très rentable pour eux.

    Entre les centaines de Backpackers (je parle des hôtels), le marché de l’automobile d’occasion, les garages, les agences de voyages australiennes qui te vendent des tours, les bars, les boites, les campings, la nourriture, …..

    Même si les WHV ne travaillent pas, ils depenseront le peu qu’ils ont … Ca ne coute rien à l’Australie de recevoir des milliers de WHV, bien au contraire … Dans le pire des cas, quand tu n’as plus d’économie, tu rentres en France. Et ils te doivent rien …

    Imagine, si demain l’Australie arrête le WHV …. C’est tout un segment de marché qui prend l’eau … Des entreprises, des emplois ….

    Sans compter tous les emplois que les WHV occupent pour un salaire minime …

    Ca m’étonnerait que l’Australie stoppe le WHV. Qu’il régule le nombre de Visas accordé, je veux bien mais le supprimer ….



    #198822
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    Le débat « Australie el dorado » sera perpétuellement stérile de toute façon dans la mesure où on voit tous les choses à travers la lunette de nos propres expériences. Personnellement, j’ai passé 2 années superbes là-bas, et j’ai jamais vraiment galéré. Résultat, j’ai du mal à croire que certains se retrouvent dans des situations désespérées – exploitation, chômage, etc. Une part de moi se dira toujours « ils ne cherchent pas assez », « ils ne sont pas assez flexibles » ou autre raison quelconque qui puisse expliquer tant d’infortune. La logique est simple : je suis pas moins bête qu’un autre, et j’ai réussi. Donc, les autres doivent réussir aussi 😉 !!

    De même, quelqu’un qui a eu une très mauvaise expérience ne peut tout simplement plus croire que d’autres s’en sortent comme une lettre à la poste. Il va se mettre à penser que ceux qui s’en tirent sont incroyablement chanceux (ou mythomanes dans leurs récits…). La logique est la même. Nos expériences définissent notre point de vue, et leur réalité pour nous nous persuade de leur réalité globale… même si ce n’est pas si simple que ça 😉



    #198823
    drup_2015
    Membre
    enicao wrote:
    et apres on demande pourquoi la crise touche pas trop l’australie.

    Ah oui? T’es sur qu’on vit dans le même pays?



    #198824
    enicao
    Membre
    WHV

    compare au reste du monde, l’australie va bien



    en france
    #198825
    thibalu
    Membre

    Le picking, c’est facile…



    http://enaustralie.over-blog.com
    #198826
    Xavier-Perth
    Membre
    Résident
    Age: 63
    Quote:
    je me demande parfois, en quoi est ce util pour l australie d augmenter l immigration quand il y a du chomage

    Ce n’est plus tout a fait vrai car, par exemple, le nombre de visas 457 accordes va diminuer de plus de 15%…. sans prendre en compte ceux qui sont annules.
    L’immigration en Australie suit de pres les courbes economiques. Quand tout va bien, le nombre d’immigrants acceptes augmente quand ca va moins bien, il diminue.

    Toutefois le nombre de nouveaux arrivants reste et restera relativement important ; ceux-ci contribuant a soutenir l’expansion naturelle de la population et a combler le manque de personnes qualifiees dans certains secteurs de l’economie.

    En ce qui concerne les WHV, comme il est dit plus haut, l’Australie tire profit de son attrait de derniere frontiere aupres de la jeunesse europeenne en proposant une formule qui beneficie aux deux parties… tant que l’economie va bien.

    Ce n’est plus le cas actuellement, et meme si la situation ici est bien meilleure qu’ailleurs, il y a quand meme un taux de chomage en hausse, des usines, mines commerces, restos… qui ferment tous les jours. Il est donc evident que les besoins de main d’oeuvre diminuent et que les WHV auront de plus en plus de difficultes a trouver un job (quelque soit leur courage, tenacite… etc).

    Il est donc important de realiser que pour venir un an ici il faut avoir les moyens financiers plus importants et ne pas compter uniquement sur les eventuels boulots sur place. L’age d’or du WHV est passe. Tant mieux pour ceux qui en ont bien profite et qui ont vecu une experience fantastique sans de galere ou d’effort.

    Ce qui peut se passer a propos des WHV, c’est que leur nombre ne reste pas illimite et qu’un quota soit applique au debut de l’annee par exemple ou alors selon les pays (peu probable). En tout cas les WHV ne vont pas disparaitre car ils remplissent un besoin particulierement dans le secteur agricole et contribuent a l’essor d’une large portion du secteur touristique.

    Pour information, voila un petit article paru dans The West Australian il y a une paire de semaines. Il concerne plus particulierement l’immigration en Australie Occidentale:

    Quote:
    WA’s population growth is accelerating, increasing by 171 people every day, led by international and interstate migrants.

    Australian Bureau of Statistics figures show that the State’s population grew 2.9 per cent, or more than 62,600, to the end of the September quarter last year, the fastest growth rate of any State or Territory and WA’s fastest since 1980.

    Nearly 18,000 overseas migrants arrived in WA in the September quarter, offset by 6500 departures. It was the second biggest quarterly intake of migrants in more than 30 years.

    Nationally, 128,216 migrants landed during the quarter, offset by 58,932 people who moved overseas. Over the past year, 464,000 migrants came to Australia while 228,981 headed to another country.

    The Government announced this week it would slice the skilled migrant intake by 14 per cent, and immigration experts believe numbers will fall as the global recession forces many people to put off their plans to move to Australia.

    WA also drew new residents from every other State and Territory bar Tasmania, including 2500 people from NSW, 2400 from Victoria and 2100 from Queensland. WA was the only State or Territory to draw more people from Queensland than lose residents to the Sunshine State, with 1981 West Australians heading to Brisbane and surrounding centres.

    In a sign of the continued success of the Howard government’s baby bonus, 7673 children were born in WA in the September quarter. Over the past 12 months a record 31,000 children were born in the State. The fertility rate now stands at a decades-high 2.1 per cent, or natural replacement level.

    Perth remains the fastest growing capital after Darwin, with the population reaching 1.6 million. Bunbury is the nation’s second-fastest growing centre with a growth rate of 3.7 per cent.

    Australia’s population rose 389,000 in the quarter to more than 21.5 million. WA’s population is almost 2.2 million. Since the start of the decade, the number of people in the State has swelled 318,000 or 17 per cent.
    SHANE WRIGHT



    The West is the Best
    #198827
    thibalu
    Membre

    En meme temps, je vois pas comment il peut y avoir probleme d’immigration dans un pays qui doit bien faire la taille de l’Europe et peuple de seulement 20M d’habitants. 😕

    L’immigration massive serait justement une tres bonne solution pour relancer l’economie australienne…



    http://enaustralie.over-blog.com
    #198828
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    Ouais, enfin, le pays il est grand mais ça veut pas dire que les infrastructures et l’économie nécessaires à accueillir ouatmille personnes sont en place, hein. De même, le pays est grand, mais niveau ressources naturelles, continuer à augmenter la population de l’Australie, c’est débile. Bref.



    #198829
    thibalu
    Membre
    Toothbrush Nomads wrote:
    Ouais, enfin, le pays il est grand mais ça veut pas dire que les infrastructures et l’économie nécessaires à accueillir ouatmille personnes sont en place, hein. De même, le pays est grand, mais niveau ressources naturelles, continuer à augmenter la population de l’Australie, c’est débile. Bref.

    Debile ? T’y vas fort dis donc 😮

    J’pense que l’Australie a sans doute plus de ressources naturelles que le Benelux, par exemple, et j’pense aussi que 30 M de personnes n’auraient pas trop de mal a vivre dans ce pays sans mettre a mal les ressources naturelles 😮

    Quand a ta premiere phrase, je pense que tu prends un peu le probleme a l’envers : c’est l’apport de nouvelles personnes qui cree les infrastructures et relance l’economie.



    http://enaustralie.over-blog.com
    #198830
    drup_2015
    Membre

    non ce n’est pas l’eldorado. je sais pas comment c’etait avant je n’y etais pas mais j’ai aussi beaucoup entendu dire que tu trouves du boulot sans soucis etc.

    bin la j’y suis, et comme beaucoup de monde, jusqu’au cou. il y a tres tres peu de jobs (a melbourne du moins) et enormement de gens en galere de boulot.

    personnellement j’ai arrete de chercher du boulot, ca consomme trop de temps (6 semaines) pendant lequel tu depenses du loyer etc pour finalement trouver un casual de 12h/sem payé 10$ de l’heure (lygon street anyone 😀 ).

    donc au lieu de rester un an et de me faire peter une voiture, je vais rester 3 mois, claquer les 6000$ et rentrer quand j’en aurai plus.
    c’est dommage mais c’est la vie, c’est dur partout en ce moment.



    #198831
    drup_2015
    Membre

    Avant de dire qu’il faut créer des nouvelles infrastructures pour des nouveaux arrivants il faudrait d’abord s’occuper des infrastructures existantes qui sont dans un état lamentables, pour les personnes qui sont déjà sur place.



    #198832
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...
    thibalu wrote:
    Debile ? T’y vas fort dis donc 😮

    J’pense que l’Australie a sans doute plus de ressources naturelles que le Benelux, par exemple, et j’pense aussi que 30 M de personnes n’auraient pas trop de mal a vivre dans ce pays sans mettre a mal les ressources naturelles 😮

    Oui c’était un peu violent comme terme, j’étais pas bien réveillée 😆 Désolée 😉 !

    Pour les ressources naturelles, je ne connais la Belgique & co. Mais j’aurais tendance à dire : OK, ils ont (énormément) moins de place. Ils n’ont pas le même climat non plus. L’Australie a la superficie d’un continent, mais la majorité se compose de terres arides et désertiques où la civilisation n’a que très peu de prise… c’est un territoire énorme, pourtant 80% de la population vit à 50 km de la côte. Sur un pays qui fait environ 4000 km de côte à côte ! Rien que les capitales d’état rassemblent plus de la moitié de la population. L’immensité du continent est de fait en partie… illusoire.

    Ce n’est pas un hasard, ils sont là où il y a des ressources. A l’intérieur des terres, l’Australie est riche en minerai par exemple. Mais pour les premières nécessités… la proportion de forêts pour le bois n’est pas énorme. Plus important, l’eau tout simplement. C’est pas ce qu’il y a de plus humide comme bled. Des fleuves comme le Murray sont déjà surexploités, jalonnés de barrages, l’eau est redirigée vers des canaux d’irrigation pour l’élevage, l’agriculture… oui, mais on se rend de plus en plus compte que cette eau n’est pas un volume infini. Il va y avoir une limite qui sera atteinte tôt ou tard. Sans parler des ravages écologiques que cette modification de l’environnement entraîne. Ils ont d’énorme problèmes de salinisation…

    Un géographe (Griffith Taylor), au début du XXème siècle, avait calculé à partir de ce genre de données que l’Australie ne pouvait pas réalistiquement soutenir une population de plus de 20 millions d’habitants. Aujourd’hui, on y est. Bien sûr, à l’époque, beaucoup d’autres spécialistes proclamaient sans hésiter qu’on pouvait accueillir 50 à 100 millions de personnes sur le continent. Il y aura toujours les deux camps pour s’opposer, et seul l’avenir dira qui avait raison. Mais à l’heure du changement climatique et compagnie, je pense qu’il est sage de se pencher sur l’argument du « moins, c’est mieux » au lieu de poursuivre aveuglement la croissance à tout prix 😉

    30 millions c’est peut-être facile à dire comme chiffre, ça représente quand même une augmentation de +50% ! C’est énorme.



    #198833
    Xavier-Perth
    Membre
    Résident
    Age: 63
    Quote:
    Avant de dire qu’il faut créer des nouvelles infrastructures pour des nouveaux arrivants il faudrait d’abord s’occuper des infrastructures existantes qui sont dans un état lamentables, pour les personnes qui sont déjà sur place.

    ????

    De quelles infrastructures parles tu ?



    The West is the Best
    #198834
    thibalu
    Membre
    Toothbrush Nomads wrote:
    thibalu wrote:
    Debile ? T’y vas fort dis donc 😮

    J’pense que l’Australie a sans doute plus de ressources naturelles que le Benelux, par exemple, et j’pense aussi que 30 M de personnes n’auraient pas trop de mal a vivre dans ce pays sans mettre a mal les ressources naturelles 😮

    Oui c’était un peu violent comme terme, j’étais pas bien réveillée 😆 Désolée 😉 !

    Pour les ressources naturelles, je ne connais la Belgique & co. Mais j’aurais tendance à dire : OK, ils ont (énormément) moins de place. Ils n’ont pas le même climat non plus. L’Australie a la superficie d’un continent, mais la majorité se compose de terres arides et désertiques où la civilisation n’a que très peu de prise… c’est un territoire énorme, pourtant 80% de la population vit à 50 km de la côte. Sur un pays qui fait environ 4000 km de côte à côte ! Rien que les capitales d’état rassemblent plus de la moitié de la population. L’immensité du continent est de fait en partie… illusoire.

    Ce n’est pas un hasard, ils sont là où il y a des ressources. A l’intérieur des terres, l’Australie est riche en minerai par exemple. Mais pour les premières nécessités… la proportion de forêts pour le bois n’est pas énorme. Plus important, l’eau tout simplement. C’est pas ce qu’il y a de plus humide comme bled. Des fleuves comme le Murray sont déjà surexploités, jalonnés de barrages, l’eau est redirigée vers des canaux d’irrigation pour l’élevage, l’agriculture… oui, mais on se rend de plus en plus compte que cette eau n’est pas un volume infini. Il va y avoir une limite qui sera atteinte tôt ou tard. Sans parler des ravages écologiques que cette modification de l’environnement entraîne. Ils ont d’énorme problèmes de salinisation…

    Un géographe (Griffith Taylor), au début du XXème siècle, avait calculé à partir de ce genre de données que l’Australie ne pouvait pas réalistiquement soutenir une population de plus de 20 millions d’habitants. Aujourd’hui, on y est. Bien sûr, à l’époque, beaucoup d’autres spécialistes proclamaient sans hésiter qu’on pouvait accueillir 50 à 100 millions de personnes sur le continent. Il y aura toujours les deux camps pour s’opposer, et seul l’avenir dira qui avait raison. Mais à l’heure du changement climatique et compagnie, je pense qu’il est sage de se pencher sur l’argument du « moins, c’est mieux » au lieu de poursuivre aveuglement la croissance à tout prix 😉

    30 millions c’est peut-être facile à dire comme chiffre, ça représente quand même une augmentation de +50% ! C’est énorme.

    Euh 4 000 km de cotes ?! 😮 d’Est en Ouest, peut etre, mais il y a 20 000 km de cote sur tout le pays, ce qui est enorme…Il me semble meme que c’est 90% de la population qui vit a moins de 100 km des cotes.

    Pour ce qui est des ressources, l’Australie est fort bien pourvue dans le domaine agricole et des minerais : zinc, or, uranium, tomates, melons, lichi, bananes, avocats, pommes, poires, pasteques, mangues, raisins, j’en passe et j’en passe.

    Tout cela est bien utile pour l’equilibre de la balance commerciale dans le domaine import/export…Griffith Taylor etait probablement competent et a peut etre vise juste dans ses estimations population/ressources naturelles mais je ne pense pas qu’il ait pris en compte qu’aujourd’hui au XXIe siecle, un pays ne vit plus uniquement sur ses ressources naturelles mais s’approvisionne par l’intermediaire d’un marche mondialise.

    Apres il y a le probleme de l’eau que je te concede, bien que l’Australie soit loin d’etre le pays dans la situation la plus difficile dans ce domaine la : un pays comme l’Espagne est dans une situation beaucoup plus precaire par exemple.

    Voila pourquoi je pense que le recours a l’immigration est loin d’etre une solution debile, le pays ayant selon moi beaucoup de ‘marge’ au niveau de sa population.



    http://enaustralie.over-blog.com
    #198835
    enicao
    Membre
    WHV
    Toothbrush Nomads wrote:
    Pour les ressources naturelles, je ne connais la Belgique & co. Mais j’aurais tendance à dire : OK, ils ont (énormément) moins de place. Ils n’ont pas le même climat non plus. L’Australie a la superficie d’un continent, mais la majorité se compose de terres arides et désertiques où la civilisation n’a que très peu de prise… c’est un territoire énorme, pourtant 80% de la population vit à 50 km de la côte. Sur un pays qui fait environ 4000 km de côte à côte ! Rien que les capitales d’état rassemblent plus de la moitié de la population. L’immensité du continent est de fait en partie… illusoire.

    Ce n’est pas un hasard, ils sont là où il y a des ressources. A l’intérieur des terres, l’Australie est riche en minerai par exemple. Mais pour les premières nécessités… la proportion de forêts pour le bois n’est pas énorme. Plus important, l’eau tout simplement. C’est pas ce qu’il y a de plus humide comme bled. Des fleuves comme le Murray sont déjà surexploités, jalonnés de barrages, l’eau est redirigée vers des canaux d’irrigation pour l’élevage, l’agriculture… oui, mais on se rend de plus en plus compte que cette eau n’est pas un volume infini. Il va y avoir une limite qui sera atteinte tôt ou tard. Sans parler des ravages écologiques que cette modification de l’environnement entraîne. Ils ont d’énorme problèmes de salinisation…

    l’australie a enormement de ressources naturelles: tu connais un pays qui a plus de vent, plus de soleil, plus de vagues que l’australie.
    sans parler de l’uranium, du gaz, du charbon et autre minerais

    tu met 3 eoliennes, 5 panneaux solaires, 3 centrale solaire thermales, 4 generateurs a vagues, 2 centrales geothermiques, 2 desalinisateur et tu peux accueillir des dizaines de millions d’autre personnes. l’australie en a largement les moyens.

    question nourriture: le port de fremantle a exporte 2,5millions de tonnes de blé, 150 000 tonnes de moutons, 37000 tonnes de vaches, 46 000 tonnes de produit laitiers, 29 000 tonnes de fruit et legumes en conserve en 2007/2008. (donnees issues du rapport d’activite du port de fremantle sur http://www.fremantleports.com.au)

    je pense que quelques millions en plus ne mourront pas de faim

    de nos jours on peut construire des grandes villes dans le desert, regarde les emirats arabes unis, c’est pas difficile de le faire de facon ecologique. cherche MASDAR sur google, c’est une ville en construction dans le desert des UAE qui produit toute son energie de facon renouvelable.

    ca serait meme mieux de construire une ville dans un endroit desertique pour laisser les endroits ecologiquement riches a la nature



    en france
    #198836
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...
    Quote:
    Euh 4 000 km de cotes ?!

    4000 km de côte à côte, donc d’est en ouest oui 😉 Je voulais simplement illustrer que oui, 20.000 km de côte ce n’est pas rien dans l’absolu, mais à l’échelle de l’Australie c’est vraiment une toute petite partie de la superficie totale du pays.

    Quote:
    Apres il y a le probleme de l’eau que je te concede,

    L’ennui c’est que le problème de l’eau est forcément connecté aux ressources agricoles comme minérales : ces industries ont besoin d’eau pour subsister, et encore plus pour croître. Tu prends Shepparton, le « food bowl » du Victoria : OK, en effet, c’est très riche en matière de cultures. Mais à quel prix ? Ce sont les canaux d’irrigation qui puisent dans la Murray qui permettent de faire pousser tout ça. Je ne vais pas refaire mon petit paragraphe du post précédent là-dessus, j’ai déjà évoqué le souci 😉

    L’un dans l’autre, je trouve très illogique de dissocier « le problème de l’eau » des richesses naturelles de l’Australie.

    Qui plus est, il y a deux façons de voir l’expansion des mines et des cultures. D’un point de vue économique, OK, très bien : des jobs pour les australiens et les vagues d’immigrants, de la thune dans les caisses, etc. D’un point de vue écologique… il faut avoir conscience qu’une mine supplémentaire, c’est un endroit naturel de plus qui est dévasté. De même, pour faire la place aux cultures, on pose des problèmes de déforestation, de destruction de la biodiversité et le l’habitat naturel. Est-ce que ça n’a vraiment aucune importance ? Parce que c’est loin et qu’on ne le voit pas nécessairement de nos yeux ? En ce moment, entre autres, le Kimberley est en pleine ligne de mire de notre merveilleux développement : http://www.savethekimberley.com/threats.php

    Perso, mes errances dans le Kosciuszko par exemple m’ont choqué : les lignes à haute tension, les centrales et les énormes pipelines du Snowy Hydro Scheme… en voilà un autre fleuve qui a est surexploité et réduit à une misère de ce qu’il devrait être. Les écolos se battent pour le restaurer à ne serait-ce que 15% de son flot originel…

    Oui, il y a d’autres arguments pour contrer ces tristes états de fait (Snowy Hydro c’est le concept de l’énergie renouvelable en produisant de l’électricité à partir de l’eau, bonne idée dans l’absolu), et il y aura toujours besoin de faire des compromis : on ne peut pas n’avoir aucun impact sur la planète, on a besoin de ressources comme n’importe quelle créature vivante. La question c’est de prendre conscience de notre impact et de lui imposer des limites plutôt que se jeter à corps perdu dans l’idée incroyable que de toute il y aura toujours assez de place, d’eau, de ressources, de ci, de là.

    Quote:
    tu met 3 eoliennes, 5 panneaux solaires, 3 centrale solaire thermales, 4 generateurs a vagues, 2 centrales geothermiques, 2 desalinisateur et tu peux accueillir des dizaines de millions d’autre personnes. l’australie en a largement les moyens.

    Qui représentent le même problème que Snowy Hydro : oui, c’est bien beau tout ça, mais ça n’en défigurera pas moins de nombreux endroits. Il faut leur faire de la place à toutes ces installations, et ce au détriment de la nature.

    Quote:
    ca serait meme mieux de construire une ville dans un endroit desertique pour laisser les endroits ecologiquement riches a la nature

    Enorme ! 😆 Le désert est pauvre pour nous, pas pour la nature. C’est un biotope comme un autre, tout aussi beau qu’un autre, aussi riche (même s’il l’est d’une manière différente et plus subtile), aussi important. Ce que tu dis n’a aucun sens et est déformé par les oeillères de l’humain moderne, non seulement parce que le désert n’a ni moins ni plus de valeur intrinsèque qu’une forêt pluviale, mais également parce que même construire dans le désert, une ville aura besoin de consommer de la matière première (qui devra venir d’ailleurs du coup, ajoutant au prix et à la pollution en transports pour l’acheminement)… je vais chercher Masdar sur Google (je ne connais pas du tout 😉 ) mais ça m’étonnerait que je trouve une ville qui n’a besoin ni de bois ni d’eau 😆



    #198837
    enicao
    Membre
    WHV

    c’est un debat interessant et d’actualite, continuons le.

    Toothbrush j’ai rien contre toi.

    Toothbrush Nomads wrote:
    L’ennui c’est que le problème de l’eau est forcément connecté aux ressources agricoles comme minérales : ces industries ont besoin d’eau pour subsister, et encore plus pour croître. Tu prends Shepparton, le « food bowl » du Victoria : OK, en effet, c’est très riche en matière de cultures. Mais à quel prix ? Ce sont les canaux d’irrigation qui puisent dans la Murray qui permettent de faire pousser tout ça. Je ne vais pas refaire mon petit paragraphe du post précédent là-dessus, j’ai déjà évoqué le souci 😉

    L’un dans l’autre, je trouve très illogique de dissocier « le problème de l’eau » des richesses naturelles de l’Australie.

    l’eau est une des raisons pourquoi il faut des energies renouvelable: une eolienne consomme 500 fois moins d’eau dans son cycle de vie qu’une centrale au charbon ( principalement pour le nettoyage des pales), et 600 fois moins que le nucleair par unite d’energie produite

    avec des energies renouvelables on resoud les problemes de pollution et d’eau d’un seul coup.

    Toothbrush Nomads wrote:
    Qui plus est, il y a deux façons de voir l’expansion des mines et des cultures. D’un point de vue économique, OK, très bien : des jobs pour les australiens et les vagues d’immigrants, de la thune dans les caisses, etc. D’un point de vue écologique… il faut avoir conscience qu’une mine supplémentaire, c’est un endroit naturel de plus qui est dévasté. De même, pour faire la place aux cultures, on pose des problèmes de déforestation, de destruction de la biodiversité et le l’habitat naturel. Est-ce que ça n’a vraiment aucune importance ? Parce que c’est loin et qu’on ne le voit pas nécessairement de nos yeux ? En ce moment, entre autres, le Kimberley est en pleine ligne de mire de notre merveilleux développement : http://www.savethekimberley.com/threats.php

    Perso, mes errances dans le Kosciuszko par exemple m’ont choqué : les lignes à haute tension, les centrales et les énormes pipelines du Snowy Hydro Scheme… en voilà un autre fleuve qui a est surexploité et réduit à une misère de ce qu’il devrait être. Les écolos se battent pour le restaurer à ne serait-ce que 15% de son flot originel…

    [/quote]

    tu remarquera que je n’ai pas inclu de nouveaux barrages dans mes installations de nouvelles energies renouvelables. Plusieurs etudes montrent que dans la plupart des pays industrialises, le potentiel d’energie produite par des barrages est quasiment utilise a 100%. en gros y reste plus beaucoup d’endroits ou on peut mettre des barrages, sans avoir trop d’impacts.

    Pour moi l’hydropower devrait etre uniquement utilise dans des petits bassin comme reserve d’energie: si trop d’energie est produite par les autres stations, on pompe de l’eau dans le reservoir du haut, quand on a besoin de plus d’energie, on fait redescendre l’eau par des turbines.

    Toothbrush Nomads wrote:
    Oui, il y a d’autres arguments pour contrer ces tristes états de fait (Snowy Hydro c’est le concept de l’énergie renouvelable en produisant de l’électricité à partir de l’eau, bonne idée dans l’absolu), et il y aura toujours besoin de faire des compromis : on ne peut pas n’avoir aucun impact sur la planète, on a besoin de ressources comme n’importe quelle créature vivante. La question c’est de prendre conscience de notre impact et de lui imposer des limites plutôt que se jeter à corps perdu dans l’idée incroyable que de toute il y aura toujours assez de place, d’eau, de ressources, de ci, de là.

    Quote:
    tu met 3 eoliennes, 5 panneaux solaires, 3 centrale solaire thermales, 4 generateurs a vagues, 2 centrales geothermiques, 2 desalinisateur et tu peux accueillir des dizaines de millions d’autre personnes. l’australie en a largement les moyens.

    Qui représentent le même problème que Snowy Hydro : oui, c’est bien beau tout ça, mais ça n’en défigurera pas moins de nombreux endroits. Il faut leur faire de la place à toutes ces installations, et ce au détriment de la nature.

    le bonus environnemental de barrages c’est vraiment au cas par cas, sans compter la rupture du cours d’eau, et autre, des etudes montrent que certains barrages polluent plus que des centrales au charbon de meme puissance: les arbres et la biomasse en general qui ont ete engloutis dans le lac de retenue peuvent dans certains cas etre decomposes de facon anaerobique, relachant du methane dans l’atmosphere ( le methane etant un gaz a effet de serre plus de 20 fois plus puissant que le CO2)

    des eoliennes ca defigure le paysage beaucoup moins qu’une mine de charbon a ciel ouvert. Et plein d’eoliennes protege meme la nature en dessous, parce que personne va aller construire des immeubles ou quoi que ce soit au milieu des champs d’eoliennes.

    Ya le «  faux probleme » des oiseaux avec les eoliennes: au danemark pour faire une etude, ils ont fait expres de mettre une ferme a eolienne offshore pile dans le chemin de migration des oiseaux. Ils ont trouve que les oiseaux gardaient leur distances des eoliennes, mais ca les empechait pas de se nourrir juste a cote des eoliennes.

    En moyenne ya un oiseau tue par an et par eolienne

    si tu mets des panneaux solaires sur tous les lacs salés assechés du WA, t’aura pas mal d’electricite generée. tu peux pas dire que les lacs sales sont des environnement riches

    Toothbrush Nomads wrote:
    Quote:
    ca serait meme mieux de construire une ville dans un endroit desertique pour laisser les endroits ecologiquement riches a la nature

    Enorme ! 😆 Le désert est pauvre pour nous, pas pour la nature. C’est un biotope comme un autre, tout aussi beau qu’un autre, aussi riche (même s’il l’est d’une manière différente et plus subtile), aussi important. Ce que tu dis n’a aucun sens et est déformé par les oeillères de l’humain moderne, non seulement parce que le désert n’a ni moins ni plus de valeur intrinsèque qu’une forêt pluviale, mais également parce que même construire dans le désert, une ville aura besoin de consommer de la matière première (qui devra venir d’ailleurs du coup, ajoutant au prix et à la pollution en transports pour l’acheminement)… je vais chercher Masdar sur Google (je ne connais pas du tout 😉 ) mais ça m’étonnerait que je trouve une ville qui n’a besoin ni de bois ni d’eau 😆

    Enormissime!!!!! d’apres ce que tu dit, la desertification de nombreux pays n’est pas un probleme, vu que le desert a autant de valeur que d’autre environnements. le rechauffement climatique n’est pas un probleme non plus, ca crée de nouveau deserts, c’est bien les deserts. Donc d’apres toi la construction d’une route trans-amazonienne aurait autant d’impact sur l’ecosysteme que une route trans- sahara.

    le desert a moins de valeur que d’autre environnements car il y a moins de vie vegetale et animale au metre carre que dans la foret, la foret interagit beaucoup plus avec le cycle de l’eau et des gaz (oxygene- CO2).

    le bois on peut s’en passer, ca fait quelques centaines d’annees qu’on a developpé de nouveau materiaux de construction.

    les materiaux de construction sont de toutes facon transportés sur des milliers de km, ou que tu sois en australie. ( j’ai bosse sur un chantier de construction d’un hotel a port douglas ou 100% des materiaux de constructions sont importes par containers de Chine.)

    l’eau y’en a plein dans la mer, suffit d’enlever le sel, ca demande de l’energie, mais ca peut se venir d’energies renouvelables. Existe deja

    donc d’apres toi, faudrait que tous les touristes, migrants etaustraliens quittent l’australie et qu’il aillent polluer ailleurs, parceque ailleurs l’ecosysteme a moins de valeur, pour que l’australie devienne un parc naturel geant.

    Sinon dans le sujet, un acte horrible: WA water corporation a eu une idee pour recuperer plus d’eau dans les reservoirs pour un cout minimal: injecter un poison dans les arbres pour les tuer, l’arbre mort ne consomme plus d’eau, donc l’eau de pluie va dans les rivieres et est prise dans les barrages (25% d’eau en plus)
    le rapport EPA: http://www.epa.wa.gov.au/docs/2116_B1196.pdf j’ai pas tout lu

    cette bande d’abrutis a vouloir economiser de l’argent a tout prix, tout ca pour arroser les pelouses. Les techniques de conservation d’eau sont tellement mieux: genre reutiliser l’eau de la douche pour les toilettes.
    Et desalinisation est aussi une meilleure solution.

    D’accord l’australie a l’heure actuelle a de nombreux problemes d’eau et de pollution.

    Ce que je dis c’est qu’avec un peu d’intelligence et de nouvelles technologies actuellement en developpement,n c’est possible de faire certaines parties de l’australie une terre habitable pour des millions d’autres personnes sans trop abimer l’ecosysteme.

    Sais tu que l’Australie produit 3 fois plus de CO2 par personne que la France (difference entre 80% charbon et 80% nucleaire)

    @+ 😀 😀



    en france
    #198838
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    Non j’ai rien contre toi non plus, même si parfois je m’emporte un peu dans mes propos au fil du débat 😀 ! Aucun souci 😉

    Globalement, je suis bien évidemment pour les énergies renouvelables (difficile d’être contre n’est-ce pas !). Ce que je voulais dire, c’est que même les énergies renouvelables ont un impact sur l’environnement. Ca ne veut pas dire qu’elles sont mauvaises, bien au contraire : elles sont une amélioration indéniable sur des technologies plus polluantes. Mais ça veut dire qu’à mon sens, elles ne représentent pas non plus une solution miracle.

    Pour moi, le nerf de la guerre, ce n’est pas tant le développement de nos moyens technologiques qu’une remise en question de notre civilisation. J’aurai toujours un côté un peu « sceptique » quant aux avancées que l’ont fait en matière de technologie dans la mesure où en un sens… on continue à en rajouter sur ce qu’on a déjà fait, on poursuit sur notre chemin de croissance exponentielle et on se jette dans des projets dont on ne maîtrise pas nécessairement toutes les conséquences, ou qui ne sont pas nécessairement tout blanc tout noir.

    Je pense que la vraie solution de nos problèmes écologiques est simplement de consommer moins, et de respecter la nature pour ce qu’elle est davantage plutôt que de la voir avant tout comme un trésor à piller. Les énergies renouvelables, oui, ça va nous aider, c’est même génial comme idée. Mais dans l’absolu, si on continue à croître, il faut tout de même installer davantage d’éoliennes, davantage de panneaux solaires, davantage de… etc… et à chaque fois détruire des sites naturels pour faire de la place. Franchement, j’adore les éoliennes pour l’énergie propre qu’elles procurent, mais d’un autre côté voir un champ vide seulement rempli d’une centaine de turbines, ça calme aussi quand on réfléchit à ce qu’il pourrait y avoir à la place en terme d’éco-système préservé. OK, on ne va pas construire en dessous, mais je ne pense pas non plus qu’une éolienne va pousser en plein milieu d’une forêt intacte par exemple 😉 Reste les plaines naturelles où il n’y aurait pas à dégrader grand chose… si ce n’est l’esthétisme et au final l’âme d’un lieu… ça a une valeur aussi.

    Bref, du blabla d’idéaliste. Ca n’a pas sa place dans le monde actuel de toute façon. Mais personnellement, prôner le développement pour nous sauver du développement, je m’en méfie un brin.

    Pour les lacs salés, ça reste à débattre. C’est sûr, ce n’est pas l’opulence d’une rainforest. En même temps, le lac salé, c’est l’habitat du Lake Eyre Dragon par exemple, de manière générale de formes de vie minuscules et uniques car adaptées à cet environnement extra-salé et démuni… sans parler du fait que ces lacs salés se remplissent périodiquement à la suite d’inondations importantes et créent alors un hâvre de paix temporaire pour une énorme quantité d’oiseaux. Donc, oui, même un lac salé a une valeur…

    Ces propos ne nullifient pas l’importance du problème de désertification ou de changement climatique 😉 Après, vaut-il mieux sacrifier le Sahara ou l’Amazonie, je pense que la question est assez maladroite. En bonne hippie je serais bien incapable de choisir entre les deux 😛 Regarde l’outback, c’est une étendue aride et désertique qui renferme pourtant myriade de paysages sublimes et d’animaux étonnant… doit-on accepter de le sacrifier parce que ça manque d’eau et d’arbre ? 😕

    Sinon on est d’accord pour préférer conserver l’eau, c’est déjà ça 😆 !

    Oops, j’avais raté cette phrase :

    Quote:
    donc d’apres toi, faudrait que tous les touristes, migrants etaustraliens quittent l’australie et qu’il aillent polluer ailleurs, parceque ailleurs l’ecosysteme a moins de valeur, pour que l’australie devienne un parc naturel geant.

    Ailleurs non dans la mesure où tous les endroits naturels du monde ont de la valeur, mais dans l’absolu, oui, d’un point de vue purement écologique c’est sûr que la perte de l’homo sapiens serait une bonne chose 😆 De là à dire que c’est ce que je souhaite, non 😉 Je souhaite qu’on remette en cause notre civilisation et qu’on calme fortement notre obsession avec le matérialisme et la croissance, rien de plus.



    #198839
    enicao
    Membre
    WHV
    Toothbrush Nomads wrote:
    Non j’ai rien contre toi non plus, même si parfois je m’emporte un peu dans mes propos au fil du débat 😀 ! Aucun souci 😉

    Globalement, je suis bien évidemment pour les énergies renouvelables (difficile d’être contre n’est-ce pas !). Ce que je voulais dire, c’est que même les énergies renouvelables ont un impact sur l’environnement. Ca ne veut pas dire qu’elles sont mauvaises, bien au contraire : elles sont une amélioration indéniable sur des technologies plus polluantes. Mais ça veut dire qu’à mon sens, elles ne représentent pas non plus une solution miracle.

    la solution miracle n’existe pas, c’est pas possible de vivre dans un endroit sans le modifier.

    Toothbrush Nomads wrote:
    Pour moi, le nerf de la guerre, ce n’est pas tant le développement de nos moyens technologiques qu’une remise en question de notre civilisation. J’aurai toujours un côté un peu « sceptique » quant aux avancées que l’ont fait en matière de technologie dans la mesure où en un sens… on continue à en rajouter sur ce qu’on a déjà fait, on poursuit sur notre chemin de croissance exponentielle et on se jette dans des projets dont on ne maîtrise pas nécessairement toutes les conséquences, ou qui ne sont pas nécessairement tout blanc tout noir.

    je suis d’accord, tu peux avoir la meilleure technologie, si tu ne l’utilise pas de facon optimale, ca sert a rien.
    modifier le comportement des gens est un plus grand defi que la technologie.
    mais la technologie aide a changer les comportement, les gens qui achetent un panneau solaire, font bien plus attention a leur consommation d’energie que ceux qui en ont pas.

    certaines avancees technologiques remplacent les vieilles inefficaces: tu prefere conduire une vieille voiture qui consomme enormement ou une voiture recente qui consomme moins, meme si elle a plein de gadget inutiles.

    l’avancee technologique permet d’utiliser les ressources de plus en plus efficacement (moins d’energie depensée pour un meme travail, moins de materiaux pour construire une structure aussi solide)

    par exemple une bougie eclaire 350 fois moins qu’une ampoule derniere technologie (CFL)pour la meme quantite d’energie consommée (energie contenue dans la cire, et energie contenue dans le charbon brulé pour faire de l’electricite) source: le livre sur les energies que je suis en train de lire

    Toothbrush Nomads wrote:
    Je pense que la vraie solution de nos problèmes écologiques est simplement de consommer moins, et de respecter la nature pour ce qu’elle est davantage plutôt que de la voir avant tout comme un trésor à piller. Les énergies renouvelables, oui, ça va nous aider, c’est même génial comme idée. Mais dans l’absolu, si on continue à croître, il faut tout de même installer davantage d’éoliennes, davantage de panneaux solaires, davantage de… etc… et à chaque fois détruire des sites naturels pour faire de la place. Franchement, j’adore les éoliennes pour l’énergie propre qu’elles procurent, mais d’un autre côté voir un champ vide seulement rempli d’une centaine de turbines, ça calme aussi quand on réfléchit à ce qu’il pourrait y avoir à la place en terme d’éco-système préservé. OK, on ne va pas construire en dessous, mais je ne pense pas non plus qu’une éolienne va pousser en plein milieu d’une forêt intacte par exemple 😉 Reste les plaines naturelles où il n’y aurait pas à dégrader grand chose… si ce n’est l’esthétisme et au final l’âme d’un lieu… ça a une valeur aussi.

    Bref, du blabla d’idéaliste. Ca n’a pas sa place dans le monde actuel de toute façon. Mais personnellement, prôner le développement pour nous sauver du développement, je m’en méfie un brin.

    moi je trouve que les eoliennes sont un bon complement au paysage naturel, bien mieux qu’une mine de charbon a ciel ouvert ou une centrale au charbon, ou une raffinerie de petrole.
    l’ideal c’est de mettre la production d’énergie directement la ou elle est consommée, sur le toit des bâtiments c’est le plus efficace, ya pas de perte de transmission, pas besoin de méga lignes electriques, le reseau electrique ne serais la que pour ajuster et stocker la production.

    les grosses eoliennes peuvent aller dans des champs ou dans la mer, comme ca ca prend pas de place en plus sur la nature. t’as pas besoin de detruire la nature pour les energies renouvelables, tu peux les incorporer dedans.

    c’est fini les champs avec des centaines voir des milliers de petites eoliennes, maintenant ils en font des grandes tres espacées (plus belles, produisent plus d’électricité a moindre coup, les pales sont plus loin du sol donc gène moins)

    Toothbrush Nomads wrote:
    Pour les lacs salés, ça reste à débattre. C’est sûr, ce n’est pas l’opulence d’une rainforest. En même temps, le lac salé, c’est l’habitat du Lake Eyre Dragon par exemple, de manière générale de formes de vie minuscules et uniques car adaptées à cet environnement extra-salé et démuni… sans parler du fait que ces lacs salés se remplissent périodiquement à la suite d’inondations importantes et créent alors un hâvre de paix temporaire pour une énorme quantité d’oiseaux. Donc, oui, même un lac salé a une valeur…

    Ces propos ne nullifient pas l’importance du problème de désertification ou de changement climatique 😉 Après, vaut-il mieux sacrifier le Sahara ou l’Amazonie, je pense que la question est assez maladroite. En bonne hippie je serais bien incapable de choisir entre les deux 😛 Regarde l’outback, c’est une étendue aride et désertique qui renferme pourtant myriade de paysages sublimes et d’animaux étonnant… doit-on accepter de le sacrifier parce que ça manque d’eau et d’arbre ? 😕

    c’est pas possible tu peux pas ne pas sacrifier le sahara pour sauver la foret amazonienne.
    si tu fait une route en amazonie, faut couper des millions d’arbres, assecher des marais, detruire des habitats, detourner des cours d’eau…
    alors que dans le sahara, la route ne changera rien, les 3 pauvres animaux au kilometre carre peuvent traverser la route sans probleme

    Toothbrush Nomads wrote:
    Sinon on est d’accord pour préférer conserver l’eau, c’est déjà ça 😆 !

    il faut tout conserver (eau , energie, materiaux), et tout reutiliser ou recycler.
    ca veut pas dire qu’on peut pas vivre comfortablement, au contraire.

    je pense il faut partager l’effort a 50% pour la conservation d’energie et d’eau et 50% pour la production d’energie renouvelanble et d’eau.

    Toothbrush Nomads wrote:
    Ailleurs non dans la mesure où tous les endroits naturels du monde ont de la valeur, mais dans l’absolu, oui, d’un point de vue purement écologique c’est sûr que la perte de l’homo sapiens serait une bonne chose 😆 De là à dire que c’est ce que je souhaite, non 😉 Je souhaite qu’on remette en cause notre civilisation et qu’on calme fortement notre obsession avec le matérialisme et la croissance, rien de plus.

    les pays « developpés » ont une croissance démographique naturelle minimale. les pays « en developpement » ont une croissance elevée. tout ca va finir par se stabiliser, esperons plkus tot que plus tard.

    donc qu’est ce que tu pense des guerres, pour ou contre:
    imagine tous les hommes morts dans les guerres au cours de l’histoire de l’humanité, si ils avaient pas été tués, ils auraient eu des descendants, ces descendants auraient eu eux meme des descendants, tout ca pendant des generations.
    on seraient combien sur terre maintenant? il serait comment l’environnement?

    qu’est ce que tu pense du chromosome Y comme limiteur de population? (c’est les hommes qui font la guerre, et tous les trucs destructifs). les femmes sont pas meilleures, elles les laissent faire. 🙄 🙄

    ben je crois que je dévie un peu du sujet du forum



    en france
    #198840
    Damienroadtrip
    Participant

    pouah ca c’est du debat endiablé et de l’echange d’idee dis donc 😀



    #198841
    enicao
    Membre
    WHV

    Damien on veut savoir ton avis sur le sujet



    en france
    #198842
    Niala
    Membre

    ils sont 20 millions d’habitant mais avec toutes l’immigration, whv, tourisme qui a l’air super a la mode c’est temps ci didonc on est pas deja dans une bonne parti au dessus ?

    et une petite question con a propos des fleuves qui ont trop de barrage et archi pompé, ça ne reviens pas au meme que le debit sois plus lent ou plus rapide ? et que pour le cas « troplent » et pompé, si l’eau s’evacuz depuis le pied d’un arbres apres qu’un australien ait pisser ou depuis l’ocean ne reviens pas au meme ?

    Enfin toujours est-il que pas mal de ces problemes etaient là avant cette periode encore plus pourri et ça n’a pas empecher un super trip pour ceux qui l’on fait depuis 3-4 ans et de trouver des gens qui avait tout de meme la pêche ça pete 😀



    #198843
    enicao
    Membre
    WHV
    Niala wrote:
    ils sont 20 millions d’habitant mais avec toutes l’immigration, whv, tourisme qui a l’air super a la mode c’est temps ci didonc on est pas deja dans une bonne parti au dessus ?

    Population: 21,262,641 (July 2009 est.)
    d’apres le site de la CIA qui a plein de donnees interessantes sur l’Oz:
    tu peux rajouter 500 000 pour les WHV et les etudiants etrangers
    les touristes nrestent pas longtemps donc ca compte pas pareil.

    Niala wrote:
    et une petite question con a propos des fleuves qui ont trop de barrage et archi pompé, ça ne reviens pas au meme que le debit sois plus lent ou plus rapide ? et que pour le cas « troplent » et pompé, si l’eau s’evacuz depuis le pied d’un arbres apres qu’un australien ait pisser ou depuis l’ocean ne reviens pas au meme ?

    non, parceque tout ce qui est consomme en amont, ne va pas etre disponible en aval, les ecosystemes n(forets, marecages) en avl, ont besoin d’un certain niveau d’eau, les poissons aussi.

    Niala wrote:
    Enfin toujours est-il que pas mal de ces problemes etaient là avant cette periode encore plus pourri et ça n’a pas empecher un super trip pour ceux qui l’on fait depuis 3-4 ans et de trouver des gens qui avait tout de meme la pêche ça pete 😀

    on dit pas qu’on a pas tous fait un super trip. j’ai fait un mega super trip, meme si j’ai pas fait le quart de ce que je voulais faire.



    en france
    #198844
    Ricknow
    Membre

    Wouaiiis ! sacre troll…

    Plusieurs precisions:

    – Les raffineries de petrole ne servent pas qu’a fournir du petrole. Faites tout simplement l’inventaire de ce qui n’est pas a base de produits petroliers autour de vous… vetements, bureau, voiture, habitation… Enlever tout les plastiques…

    – le probleme de l’energie, c’est une combinaison des prix de production a court terme (nucleaire pas cher, hydro pas cher, eolienne cher, panneau solaire cher…) mais c’est aussi un truc tout simple : la consommation d’energie par habitant qui augmente. Vous vous eclairez ala lampe CFL mais vous avez un frigo, une tele, un ordi, un ipod, une chaine et des appareils menagers … tout cela en mode veille bien sur ! Donc vous consommer toujours plus. Arreter votre tele (pour ce qu’il s’y passe), ecouter vos voisins au lieu de vos Ipods, … Ah oui, j’avais oublie, un aspect important de l’energie est sa transportabilite. L’essence ou le diesel sont transportables sans perte, l’electricite, non et surtout demande des installations specifiques qui ont un cout non negligeable. Cela explique en partit pourquoi on reste avec l’essence en moyen de locomotion.

    – Pour ce qui est de choisir entre Sahara et Amazonie, je garde les deux moi aussi. Sur quel criteres tu te bases pour dire que le sahara a moins de valeur que l’Amazonie ? Tu as defini une echelle de valeur entre des ecosystemes qui n’ont rien a voir. Alors oui, entre deux solutions, faut prendre la moins pire mais bon. Ne peut-on pas eviter cela ? Oui, c’est trop tard, on peut raser les deux, ca changera pas grand chose, toujours une 100 aine d’annees en moins pour la planete.

    – Les guerres, les famines et maladies ont par le passe etait un regulateur de la population mondiale. L’homo sapiens a decide d’arreter cela, c’est ainsi qu’on va vers une trop grande population mondiale. Cela couple a un systeme mondial base sur le capitalisme entraine que rien n’est fait pour preserver intrinsequement la planete. Allez donc demander aux grands de ce monde de reduire leur population et taux de natalite puis d’arreter leur usine a charbon…

    – L’implantation terrestre d’Eolienne demande a RASER toute vegetation en dessous du champ. Quant a en avoir dans son jardin, faut quand meme imaginer des pales de 3m de diametre et il en faut plusieurs et toujours plus. Au passage, sans jardin, tu fais comment ? Pour le solaire, interessant de mettre des champs entiers dans des deserts. Duree de vie des panneaux et productivite ? Quant a en mettre sur le toit, oki. Seulement, tu as besoin de 15 ans pour rentrer dans tes frais sauf qu’en 15 ans ta consommation a tripler et que tes panneaux solaires sont en fin de vie…

    Donc oui aux renouvellables mais y’a la mentalite des gens face a la consommation d’energie a changer d’abord et surtout faut les rendre competitif et abordable face aux autres types d’energies.

    Australie eldorado, ca depends de ce que t’y recherches. Si tu as pas trop d’ambition et que tu es debrouillard, ca doit se gerer en tout cas bien mieux sans doute que dans d’autres pays. Par contre, vu ce qui se dit, il vaut mieux mettre toutes ses chances de son cote. Perso, j’y bouge avec un job sur. Il m’est cependant avis que cela reste un endroit relativement epargne par la crise et que donc cela reste un meilleur eldorado qu’ailleurs.



    Visa 457. Perth depuis septembre 2009. Youhou!
    #198845
    enicao
    Membre
    WHV

    toothbrush

    comment resoudre la plupart des problemes d’energie du monde avec de nouvelles technologies (et en video s’il te plait):

    1: tu met des eoliennes verticales (silencieuse) sur tous les batiments exposes a un vent descent: http://www.youtube.com/watch?v=q9flSPAdOLk

    2: tu remplace une grande partie des voitures par des velomobiles (voitures a pedales) ca a l’air con, mais c’est genial
    http://www.youtube.com/watch?v=zogHUxXNtNs
    je reve de faire le tour de l’australie avec une velomobile 2 places que j’aurais invente et construite moi meme

    3: tu met des panneaux solaires concentrés sur les toits exposés au soleil. (plus de 2x plus d’electricite produite par metre carré pour beaucoup moins de silicium, donc moins cher)
    https://vimeo.com/fr/

    et voila…. dit moi pas que la technologie c’est pas beau. 😮



    en france
    #198846
    gilloz
    Membre
    Résident

    pour en revenir au sujet, oui l’Australie est bien encore un eldorado.

    Mais cela ne veut en aucun cas dire que tout est facile, mais plutot qu’ici c’est plus facile qu’en Europe.

    J’ai passé une année en whv, à voyager, j’ai toujours travaillé dans des endroits extraordinaires, rencontré des gens super.

    Aujourd’hui ça fait plus de 2 ans que je suis ici, je bosse depuis plus d’un an dans une entreprise de maintenance de toitures, gagne 1000$/semaine, j’ai des responsabilités, mon patron et mon manager son contents de moi.
    Tout ça sans jamais avoir montré de CV, aucun diplome et pas d’experience dans ce domaine.
    2 augmentations de salaire en 6 mois, et c’est pas fini. En France on m’aurait même pas donnée une chance.

    Bref, je suis heureux, professionnellement en Australie tout est possible, on vous juge sur vos qualités, pas sur un CV.



    #198847
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...
    thibalu wrote:
    L’immigration massive serait justement une tres bonne solution pour relancer l’economie australienne…

    Immigration massive dans un pays en récession??? Je ne vois pas comment ça pourrait relancer l’économie.

    En ce qui concerne l’augmentation de la population australienne, elle ne peut-être que très limitée, au vue des ressources en eau et terres cultivables de ce pays. Il y a quelques années alors que l’Australie comptait 18 millions d’habitants, le gouvernement de l’époque avait un peu ouvert les vannes de l’immigration en vue de porter le nombre d’australiens à 23 millions sur 50 ans !!! On est donc très loin des 30 millions ou même de l’augmentation de plusieurs dizaines de millions (!!!) comme j’ai pu le lire plus haut. La marge d’augmentation de la population existe mais elle est très faible. Quant aux nouvelles technologies ou l’apport de ressources de l’étranger, ça ne se fera pas sans boulverser des écosystemes, en Australie ou ailleurs. On revient en fait au vaste problème de la surpopulation dans le monde… Ce n’est pas qu’un problème australie. Notre espèce ne pourra pas se repandre a l’infini sur cet espace limité qu’est la terre, et les nouvelles technologies, aussi efficaces soit-elle, ne feront que retarder le problème, jusqu’à ce quon arrive au contrôle des naissance… ou a notre expansion dans l’univers!!!
    Bref (je m’égare là)
    Je voulais simplement dire qu’il faut prendre conscience que l’augmentation de la population, et ce n’importe où, n’est plus souhaitable.

    [/b]



    #198848
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...
    Fredttt wrote:
    Je voulais simplement dire qu’il faut prendre conscience que l’augmentation de la population, et ce n’importe où, n’est plus souhaitable.

    Copain 😀 !



    #198849
    amethyste
    Participant
    Autre...

    les commentaires qui suivent sont la suite d’un topic qui est moins en rapport que celui-ci. Donc je post ici.
    Job à pourvoir (gardien de l’île Hamilton)
    Tjs les memes repliques malhonnetes et simplistes dont le but est d’inverser les roles. Je vais quand meme y repondre pour ceux qui risquent de tomber ds la propagande pro-aussie.
    Citations de Mr Moroch »the connoisseur »:

    Quote:
    ..d’avoir autant de désillusion

    Tu as raisons de parler d’illusion car la reputation de l’australie(un pays de friendly people ou l’immigrant est acceuilli a bras ouverts) releve du message subliminal.
    Celui qui circule sur ce site ou ds ‘immigrer en Australie » (editions rebondir). J’avoue que, comme bcp de personnes ouvertes d’esprit, je suis tombe dedans.
    Comment un pays artificiel qui a ete bati en partie par des prisonniers pourrait-il etre le pays le plus friendly de la terre? coluche aurait apprecie.
    Apparement, si tu es honnetes sur ton profil, tu es un WHV en 2eme annnee.
    Perso, 17 mois sur un student visa avec une vie de ts les jours proche d’un immigrant permanent(job, voisins,quartier,residence stable,.. ).D’ailleurs, meme un expat et un immigrant(PR) ne sont pas ds le meme etat d’esprit et ne recherchent pas les memes buts. Ils ne peuvent donc pas (tjs) se rendre compte des memes choses.
    Pdt mes 3 mois en tant que touriste/ wwoofer, j’ai bien evidemment ete aveugle( oui,le sable est blanc, la mer est bleue,…) Sinon, j’y serai pas retourne. Mais voila, 2 ans + tard, sous un autre statut, J’ai commence a voir la lumiere…Je devrais pour autant m’abstenir de poster?

    Quote:
    Je savais pas qu’il était possible d’être aussi pessimiste

    Tu devrais addresser tes remarques a Rudd et ses predecesseurs depuis 1788.C’est eux qui ont creer le modele Australien, pas moi!
    Si arriver a voir l’envers du decor, fruit d’une experience personelle basee sur des faits reels (et de celles de bcp d’autres), doit etre taxe de pessimisme, alors oui je suis un pessimiste. content?

    Quote:
    de ne voir QUE les mauvais côtés et d’être aussi amère

    Exemple: Quand un garagiste t’arnaque de 50000$, tu vas sur un forum pour le recommander aux autres? comprend pas la logique. encore merci
    90% des gens(sondage uk) vont en Australie pour le climat et la nature. Pas pour le peuple ni la culture.(Mal)heureusement, quand on devient un immigrant, on vit en societe.

    Quote:
    Ça fait peur

    Ceux qui partent avec un WHV en 2009 et les students qui pensent obtenir la Residence permanente a 100% , ils feraient bien d’avoir peur ou en tout cas de fouiller un peu + et de croiser leurs donnees.

    Quote:
    Le pire c’est qu’en principe je m’énerve sur des gens comme ça

    S’enerver sur un forum, a quoi ca sert? Parce que tu pretends detenir La cle de la reussite et LA verite sur l’Australie ?

    Quote:
    Comment je te plains…

    Oui et non. Je ne souhaite a personne de vivre notre experience Down Under(arnaque, racisme, irrespect des autorites et des tafes,..), sauf aux laches qui se cachent derriere un profil ou qui se prennent trop au serieux.
    Mais je souhaite a tout le monde de ne pas pratiquer la politique de l’autruche, genre ce qu’on peut lire sur ce forum (surtout depuis 2009): »

    Quote:
    dites les gars, j’ai tjs pas trouver un job, c’est que je dois etre nul ou alors j’ai pas de chance’ ou  » je suis tombe sur un aussie unfriendly et raciste, ca doit etre l’exception qui confirme la regle ou alors , j’ai pas de chance »,…

    😆
    Nos visas etaient encore valides pdt 1 an et demi apres notre depart de l’oz. L’Ex DIMIA ne nous a pas force a partir. nous avons assume notre choix. Donc sur ce point la, tu ne dois pas me plaindre. la dignite, c’est bien + important qu’un coin de ciel bleu. Mais quand on a 20 ans…

    Quote:
    j’ai vraiment limite envie de pleurer tellement tu dois être triste au fond de toi.

    Comme notre fermiere. Une Aussie de 65 ans qui en a vu defiler des Wwoofers. Elle nous a ecrit il y a qlqs mois (extraits) » Your letter brought tears to my eyes, it’s a beautiful letter….
    Tu vois, mr le moralisateur WHV, meme une aussie from british background de la 1ere heure accepte, + que toi, nos conclusions peu rejouissantes sur son pays.
    A bon entendeur..



    Even positive thinking can not change facts
    #198850
    amethyste wrote:
    Tu as raisons de parler d’illusion car la reputation de l’australie(un pays de friendly people ou l’immigrant est acceuilli a bras ouverts) releve du message subliminal.

    Toi tu connais bien l’Australie, il n’y a pas de doute ! 🙄

    Quote:
    Comment un pays artificiel qui a ete bati en partie par des prisonniers pourrait-il etre le pays le plus friendly de la terre? coluche aurait apprecie.

    ça c’est très intelligent ! ça prouve ta grande ouverture d’esprit …



    WHV Australie[/url]
    #198851
    antoineinoz
    Participant

    c est la Haute Saone l’eldorado, le 70… moi je dit ca je dit rien



Viewing 34 replies - 1 through 34 (of 34 total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents