15.8 C
Sydney
13 juillet 2024

Fukushima, une contamination planetaire?

Le 1er site francophone sur l’Australie, le pays-continent Forums Divers Divers Fukushima, une contamination planetaire?

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #14728
    amethyste
    Participant

    Meme si le plus inquietant a court, moyen et long terme(le cesium 137 a une demi-vie de 30 ans) est la pollution du pacifique(donc une partie de la chaine alimentaire), il est interessant de lire ceci:

    Radiation “Clouds” Over Australasia
    About two weeks ago a friend from down under wrote to me saying that in mid-April he heard a very brief report on ABC Radio Australia about trace levels of xenon-133 being detected in the city of Darwin (the middle of far northern Australia). This friend often listens to the radio in the background for a number of hours a day, so he hears a stream of the latest news coming in from around the world. However, he told me that there was never another mention of radioactivity being detected in Australia in any news story he has heard since, which clearly suggests that the story was permanently pulled.
    Within days of me hearing this interesting news from my friend, a small number of forecast images appeared (about one week ago now) in the private folder of the Norwegian server that do in fact show radioactive fallout over Australasia. So, let us take a look at two forecast images for this region.

    Voir les cartes sur http://globalcooperative.wordpress.com/2011/05/18/radiation-map-analysis-europe-australasia/

    In the first comparison from April 18 the public forecast shows no detectable levels of xenon-133 anywhere in Indonesia, Papua New Guinea, or Australia. On the other hand, the private forecast shows xenon-133 at levels above 4,000 bq/m2 covering much of Papua New Guinea and Indonesia, with levels of over 1,500 bq/m2 (light blue) being shown on the coast of far northern Queensland.

    The next comparison is from exactly 23 days later (on May 11) and once again the public forecast shows no detectable levels of xenon-133 anywhere near Indonesia, Papua New Guinea, or Australia. However, the private forecast shows a huge amount of xenon-133 swirling over the Philippine Sea with levels exceeding 2,000 bq/m2 in the central parts of this radioactive “cloud” formation. Also, the private forecast shows traces of xenon-133 at levels of around 100-200 bq/m2 in the region of Darwin (light purple).

    So, these private forecasts for Australasia directly correlate with the news report heard by my friend that there have been traces of radioactive xenon-133 detected in Darwin. Once again, this evidence leads to the conclusion that the private forecasts are accurate and the public forecasts are not at all accurate.

    http://enenews.com/australias-nuclear-safety-regulator-decided-there-is-no-need-to-screen-any-more-sea-or-air-cargo-arriving-from-japan

    #118343
    plisken11
    Participant

    bonjour Amethyste, ça fait « plaisir » de te revoir ici… on s’était quand même inquiété de ne plus avoir de tes nouvelles suite à la catastrophe survenue au Japon…

    comment vas-tu et surtout comment va le Japon 3mois 1/2 après?
    et toi, est-tu toujours sur place?

    #118342
    Ambrine
    Participant

    La chaine alimentaire mondiale sera contaminée d’ici à 1 an.
    C’est un scandale ce nucléaire! Les médias dissimulent ça par des mensonges sidérants:
    « les réacteurs endommagés » -> FAUX! Ils sont totalement détruits!
    « une eau faiblement radioactive » -> Sidérant, l’eau est hyper contaminée! Comme tout le reste d’ailleurs.

    Je vous conseille de voir la vidéo d’un expatrié français: vous verez la vérité et non ce qu’on essaye de nous cacher.
    http://www.dailymotion.com/video/xjceam_fukushima-message-d-un-expatrie-francais-15-06-2011_news

    Ses video sont souvent supprimées car elles dérangent.

    #118341
    amethyste
    Participant

    Salut Plisken(et les qlqs autres)

    Merci pour les pensees(je suis tres etonne).
    Alors comme disait mes detracteurs pro-Australie: La theorie du complot (en Australie ou ailleurs) ca n’existe pas?
    Le fait que cette catastrophe tjs en cours(pour au moins 6 mois) n’est(presque) plus suivie 😮 depuis pres de 3 mois par les medias occidentaux, australiens, … en est une nouvelle preuve.
    Je doute que cette catastrophe- la plus grande de l’ere industrielle pourtant – interesse bcp les whv dont le but est d’avoir l’esprit le plus leger possible.
    Meme s’il n’y a pas de centrales nucleaires dow under( mais de tres polluantes centrales au charbon et des mines d’uranium diaboliques et malheureusement tres lucratives) , ils devraient lire au moins cette nouvelle publiee aujourd’hui:

    1er juillet 2011: Les mensonges officiels du Gouvernement Britannique sur Fukushima. Un article du Guardian qui dévoile les manigances du Gouvernement Britannique, deux jours après le désastre nucléaire de Fukushima, pour minimiser les impacts de ce accident. Les divers départements du Gouvernement Britannique ont mis en place avec EDF Energy, Areva(France) et Westinghouse, une opération de diversion médiatique, en fait un programme de mensonges savamment dosés, afin de manipuler l’opinion Européenne. Choquant en plus d’être considérablement TROUBLANT. Toutes ces manigances ont été révélées par des e-mails en cavale. Un extrait: « Anti-nuclear people across Europe have wasted no time blurring this all into Chernobyl and the works, » the official told Areva. « We need to quash any stories trying to compare this to Chernobyl. » On ne pourrait pas mieux dire: écraser toute histoire comparant Fukushima et Tchernobyl. Mais leur stratégie n’a pas totalement fonctionné. http://www.guardian.co.uk/environment/2011/jun/30/british-government-plan-play-down-fukushima

    En ce qui me concerne:
    Je n’avais pas change ma residence sur mon profil. Je n’etais plus au Japon depuis qlqs annees. Alors, avons-nous eu de la chance?
    Oui et non.
    Oui: J’imagine pas la panique quand le 11 mars a Tokyo, on ne se trouvait pas au meme endroit que ses proches…avec l’impossibilite de les joindre pdt des heures. On a aussi echappe au plus forte emanations radioactives(nuage du 15 au 24 mars voir ici http://www.irsn.fr/FR/popup/Pages/animation_dispersion_rejets_22mars.aspx ).
    En fait nous avions reserve notre vol pour le 25 mars. On voulait continuer l’education de notre enfant ici a Tokyo.Le retour etait planifie depuis janvier.
    On annule les billets. Cela dit, plus de jobs(preavis donne le 1/2), plus d’appart(terme du preavis au 31/3), certains meubles deja vendus, voiture,…

    Non: Comme le blackout(censure) 😮 de l’info en Europe et ailleurs a commence avant la fin mars, on a cru que le pire etait passe. Je n’avais plus de connection net pour trouver de l’info alternative. Ma femme a pousse pour reserver un autre vol pour le 9/4(j’etais contre) parce que debut d’annee scolaire le 6/4.
    Depuis Bruxelles, j’avais compris que le plus gros probleme sur le long terme( demi-vie du cesium 137: 30 ans! le strontium, c’est pire!) ne serait pas les radiations mais la contamination des aliments. Quand min 3x par jour, tu dois te poser des questions sur ce que tu manges( est-ce qu’il y au menu de la cantine de l’ecole), cela devient invivable.
    Bref, ds 3 semaines, soit on va s’installer a Okinawa, soit on rentre en Belgique.

    Comment va le Japon? Il y a bcp a ecrire.
    Qlqs unes parmi les plus revoltantes:

    23 juin 2011: A Fukushima City: 81,37 microsieverts/heure = 710 millisieverts/année! Et Le Gouvernement Japonais dirait sûrement que ce ne sont que de méchantes rumeurs! C’est tout simplement 710 fois supérieur à la norme, l’ancienne norme Japonaise qui est toujours prévalente en France. Faut-il répéter: 710 fois supérieur à la norme. Ne serait-ce pas un seuil limite d’évacuation? Rappelons que Fukushima-City, à 60 km de la centrale nucléaire, ne fait pas partie de la zone d’évacuation. Rappelons aussi que le seuil d’évacuation pour Tchernobyl était de 5 millisieverts/année. GENOCIDE.

    17 juin 2011: Le Gouvernement n’analyse que 0,1% des produits alimentaires du Japon. Dans le même post du blogger Japonais dont le travail est inestimable depuis le début de la crise, un paysan d’Inawashiro, dans la Préfecture de Fukushima, s’exprime sur l’immense arnaque des analyses de produits alimentaires au Japon suite à Fukushima. Il estime que le Gouvernement n’analyse que 0,1% des produits alimentaires du Japon. En fait, il n’est prélevé qu’un échantillon agricole par ville ou par village afin de déterminer si toute la production de la ville ou du village est conforme à la consommation. Et c’est sans aucun doute ce que le Gouverneur de la Préfecture de Shizuoka a fait: il a fait analysé un sac provenant d’une seule usine de processing de thé et dans cette région du sud du Japon, il y en une centaine.
    Et puis il y a l’histoire scandaleuse des dosimetres hors de la zone d’evacuation(trouve plus le lien): des milliers d’enfants portent sur leur poitrine un espece de badge mesurant la radioactivite qu’ils se prennent quotidiennement.
    Officiellement, pour rassurer les parents. Officieusement, pour eviter au gouvernement japonais le cout faramineux d’une evacuation supplementaire. Jusqu’a 290.000 personnes sont concernees ! En fait, des cobayes.
    Encore merci au nucleaire. Une energie qui, quand on prend en compte tous les couts(evacuation, assainissement,…) coute plus cher que ce qu’elle ne rapporte.

    Depuis mon experience en Australie de l’escroquerie a l’immigration via le student visa( voir le sujet: les pieges de la residence permanente…..) , je n’applique plus dans ma vie cette citation: pour que ta vie soit confortable, suis le troupeau.

    #118340
    amethyste
    Participant

    Cette news n’a pas un rapport direct avec le futur de la contamination de la planete suite a Fukushima.
    Etant donne qu’Areva est la societe Francaise qui a mis en place le systeme(peu performant contrairement a ce qu’ils pretendent) de decontamination des eaux radioactives a Fukushima et que cette news concerne l’Australie , je poste ici.
    Voila comment les psychopathes du nucleaire vont essayer de se construire une facade propre a des fins malefiques:

    En Australie, Areva participera à la construction d’une méga centrale solaire. En échange, elle espère mettre la main sur le site aborigène de Koongarra, pour y exploiter l’uranium 😈 .
    Selon le journal de Melbourne The Age, la compagnie fran­çaise Areva aurait fait pression depuis plusieurs mois sur le gouvernement fé­déral australien pour l’empêcher de de­mander l’inscription du site de Koon-garra au patrimoine mondial de l’Unesco.

    Areva fait sa com sur tous les sites boursiers:

    « AREVA fournit à ses clients des solutions pour produire de l’électricité avec moins de CO2. L’expertise du groupe et son exigence absolue en matière de sûreté, de sécurité, de transparence et d’éthique font de lui un acteur de référence, dont le développement responsable s’inscrit dans une logique de progrès continu. Numéro un mondial du nucléaire, AREVA propose aux électriciens une offre intégrée unique qui couvre toutes les étapes du cycle du combustible, la conception et la construction de réacteurs nucléaires et les services associés. Le groupe développe par ailleurs ses activités dans les énergies renouvelables?éolien, solaire, bioénergies, hydrogène et stockage?pour devenir d’ici à 2012 l’un des trois leaders mondiaux de ce secteur.

    Grâce à ces deux grandes offres, les 48 000 collaborateurs d’AREVA contribuent à fournir au plus grand nombre, une énergie toujours plus sûre, plus propre et plus économique. »

    Le cynisme n’a pas de limite…

    #118339
    plisken11
    Participant

    Concernant Areva et Koongarra, un topic à déjà abordé ce sujet : Areva et Koongarra: Patrimoine Mondial de l’UNESCO

    sinon, quand est-il de ta décision… allez-vous finalement vous installer à Okinawa?
    et au fait, combien de temps avez vous alors finalement vécu au Japon? Etait-ce Tokyo?

    J’aimerai bien connaitre la gravité de cette crise nucléaire pour l’ensemble du pays. Nous savons tous que la région de Sendai, et plus particulièrement de Fukushima, sont bien touchées… notamment par rapport à la proximité de la centrale, mais quand est-il de villes comme Tokyo? Voir même de Osaka-Kyoto et toutes les villes encore plus au sud?
    Il me semble qu’elles n’ont pas été trop touchées par les nuages radioactifs (y a t-il aussi des mesures qui sont faites dans ces régions là?)? Où sont elle seulement touchées indirectement, notamment par le biais d’aliments contaminés?
    Bref, penses-tu que le Japon est encore un pays sur vers lequel s’expatrier ou vers lequel passer un long moment? (ton commentaire plus haut me fait penser que non…)

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles