Dur retour a la réalité

  • Créateur
    Sujet
  • #57534
    pauline oz
    Membre

    Salut a tous,

    Après 10 mois d Australie me revoila en France a Palavass-les flots et franchement ca fait MAL.10 mois a découvrir, plonger, voyager et m éclater, on m avait di que le retour serrait dur mais faut le vivre pour comprendre, c ets pire que ce que j imaginais.

    Retour chez ma mère a 23 ans, sans un rond, sans boulot et des amis avec qui l on est complètement en decallage.
    Alors a tous ceux qui sont encore la bas, profitez en a fond parceque ca passe très vite;…..
    Et a tous ceux qui en sont revenu, je serrais ravi d avoir vos impressions et d ouvrir le club officiel des déprimé du retour….*

    Bisous a tous



    Dans la vie il n'y a rien de plus important que la découverte du monde!!!!!!!!!
39 réponses de 441 à 479 (sur un total de 479)
  • Auteur
    Réponses
  • #260776
    Cedric_AACOM
    Participant
    WHV
    aussie06 wrote:
    le titre de ce topic pique les yeux a chaque fois!!! y a pas moyen de l editer?

    C’est mieux ? :mrgreen:



    Consultez nos articles régulièrement mis à jour : Whv : Formalités  - Jobs - Logements - Pratique - Regards de whv - Transports Visas : Au Pair - Etudier - Expatriation - Tous les Visas Découvrir : Etats et villes - Faune et flore - Insolite - les Incontournables - Outback - Parcs Nationaux Forums :  Découvrez les 24 Forums du site
    #260775
    Anonyme
    Inactif

    il y a 3 autres énormes ici : « festivaux » – « évènements » à ne pas « manqués » :
    les évènements a ne pas manquer

    [attachment=0]Festivals 1.jpg[/attachment]



    #260774
    djoaroundtheworld
    Membre
    Age: 30
    lolozzz wrote:
    et je me suis dit pk ne pas aller en nouvelle zélande !

    un pays à voir 😉

    C’est clair moi je pense aller y faire un tour, ca a l’air vraiment beau aussi !

    Bon les mecs par contre niveau chasse aux fautes, c’est pas le sujet ici 😛 So créez un autre topic



    En direct de Cairns Suivez-mon trip sur mon blog : http://djoaroundtheworld.com/blog/
    #260773
    Anonyme
    Inactif
    djoaroundtheworld wrote:
    C’est clair moi je pense aller y faire un tour, ca a l’air vraiment beau aussi !

    Bon les mecs par contre niveau chasse aux fautes, c’est pas le sujet ici 😛 So créez un autre topic

    oh si si 🙂 je viens d’en voir une dans ton message !!! tu n’es pas encore en Oz alors tu n’as pas le droit de zapper les ç … kidding of course… 😉



    #260772
    aussie06
    Participant
    Résident
    cedric_AA.com wrote:
    aussie06 wrote:
    le titre de ce topic pique les yeux a chaque fois!!! y a pas moyen de l editer?

    C’est mieux ? :mrgreen:

    super merci! 😀



    #261217
    Wallis
    Membre

    Bonjour je m’appelle Wallis j’ai 18ans. Cette année je m’offre le voyage de mes rêves !! Je souhaite donc partir en australie pour une durée de 6 mois à partir de décembre. J’ai fait des recherches et j’ai vu que ce n’étais pas simple pour obtenir le visa etc.
    Je souhaite aller en premier temps dans une famille d’accueil du côté de syndey voilà ça serait cool si vous avec quelques adresses a me passer, ou des sites sur lesquelles je pourrais trouver ce qu’il me faut, ou encore des renseignements.
    Merci 😛



    #261218
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    Ton message n’a rien à voir avec le sujet ! Merci de le poster sur un sujet plus approprié…



    #261219
    Charly19
    Participant

    Bonjour à tous,

    je vous apporte un avis extérieur sur une personne qui est rentrée il y a quelques semaines après un an de whv. elle a changé effectivement, et les gens ici aussi en un an, à degrés moindre bien sûr. il semble « normal » qu’il y ait ce fameux décalage dont tout le monde parle, les discussions sont peu portées sur son voyage, etc etc… elle se sent différente, et a tendance à rejeter la France, entre autre le comportement du français, et le pouvoir d’achat… (notre gastronomie est épargnée!). et je ne suis pas le seul à ressentir ce changement (amis voire quelques éléments de la famille), j’essaye d’être objectif.

    mais vous qui êtes partis, je n’ai rien contre vous, cependant vous attendiez vous à rester dans le monde des bisounours, et que le monde que vous aviez laissé allait rester figé? ce serait trop simple, relation famille amis, vie professionnelle, centre d’intérêts… tant de choses changent. je n’ai aucune jalousie même si il est vrai que l’Australie me tente en whv. d’ailleurs, cette dernière année, je suis aussi parti 8 mois (échange académique aux USA), certes c’est différent mais je ne suis pas le vieux casanier jaloux, et je crois avoir mieux réussi ma « réinsertion ». même si ce n’est pas le whv, la rentrée scolaire, les relations, et tout simplement le quotidien sont loin d’être simples à gérer actuellement. le problème de mon amie est surtout, je pense, que son quotidien est vide en attendant… quelques mois pour un 2nd whv, qui n’était pas prévu il y a un an. si c’est son bonheur, très bien. mais le monde a tourné et continue de tourner pendant son attente. personnellement je ressens comme la perte d’une amie de mes 4 dernières années à qui je tiens énormément. il y a comme une incompatibilité. et à son vrai retour (« si il y a » d’après elle!) la relation sera quasiment plate et sans saveur, si toutefois il en existe encore une. c’est en tout cas ce que laisse envisager la suite des évènements. c’est pessimiste mais mieux vaut il être déçu par une relation « conservée » à coup de réseaux sociaux qui sont d’une superficialité incomparable, ou laisser évoluer les choses et être peut-être agréablement surpris au retour en étant « peiné » de la situation pendant le voyage…?

    voilà, ce n’est pas un coup de gueule envers elle, chacun fait son truc, mais ne vous plaignez pas à votre retour. je considère que le retour fait parti du voyage, car oui, il y a un retour, sauf expatriation (j’ai ma propre opinion à ce sujet que je ne développerai pas!). et plus les années passent, plus logiquement il semble difficile de revenir et de bien se sentir, je me demande à partir de quand ne vaut il mieux pas rester sur place. alors il est normal d’y penser un minimum, d’assurer son retour, car c’est celui qui part qui doit s’attendre à s’adapter de nouveau et faire les efforts, sauf si on est prêt à lâcher tout ce(ux?) qui nous a permis d’atteindre l’aéroport du tout premier départ. l’autonomie c’est bien, l’égoïsme, ça l’est moins! encore une fois j’ai tenté d’être objectif et constructif.

    A méditer pour tous (moi le 1er étant parti).
    Au plaisir d’avoir quelques réactions.



    #261220
    Geoffrey31
    Membre
    Résident

    Tout a fait d’accord avec toi, c’est a la personne qui revient de voyage de faire les efforts pour se reinserer 🙂



    #261221
    aussie06
    Participant
    Résident
    Geoffrey31 wrote:
    Tout a fait d’accord avec toi, c’est a la personne qui revient de voyage de faire les efforts pour se reinserer 🙂

    yes,si tant est qu elle ne soit pas mise a l écart PARCE QUE elle a fait un voyage!



    #261222
    Anonyme
    Inactif

    @Charly19 : ton amie a eu le déclic qu’un bon nombre d’entre nous avons eu en découvrant l’Australie – tu n’y es pour rien, tu vis une expérience difficile en ce moment et je ne peux que te souhaiter de vivre un jour ce même déclic… ce déclic qu’on voudrait faire durer parce qu’il est tellement agréable et magique ! c’est peut-être ça le Bonheur… 🙂



    #261223
    enicao
    Membre
    WHV

    charly pourquoi tu va pas en australie avec elle. si t’as envie d’etre avec elle, et que tu es tenté d’aller la bas? ça serait plus simple



    en france
    #261224
    Charly19
    Participant

    @enicao: je veux pas rendre la chose vraiment personnelle mais bon, disons que j’ai quelques obligations encore ici, vis à vis des études. à la limite ça peut se gérer, mais j’ai eu une relation avec elle en tant qu’ami puis petit copain, puis ami de nouveau. c’est pas le plus simple pour partir ensemble. je serais prêt à tenter, elle refuse. je peux la comprendre, il n’y a pas de débat. et je ne vais pas tout faire en fonction d’elle non plus, elle n’est pas ma vie.

    je voulais tenter de généraliser et simplement dire à ceux qui se plaignent d’arrêter car non seulement c’est une chance de partir dont ils se sont donnés les moyens, et c’est très bien, mais c’est eux qui partent donc ce sont les mêmes qui doivent se réadapter et repartir de l’avant. trop facile de trainer les pieds en disant qu’on s’ennuie, qu’on parle plus anglais, qu’il fait froid, blablabla… comme je l’ai dit, les aléas du retour font (souvent) partis du jeu… faut anticiper un minimum.

    @Rainbow: je suis content pour elle, il faut avoir des projets dans la vie. et je m’en remettrai mais c’est pas cool de voir ce genre de métamorphose dans des relations (il n’y a pas que moi je répète) et attitudes à souvent se plaindre (ce qui n’était pas le cas auparavant). être parti c’est quelque part une responsabilité, il faut assumer. mais je m’adresse aux backpackers de retour, pas à elle, ce sont des choses que grosso modo je lui ai dites directement.
    et pas de souci pour mon déclic, il y a autre chose que voyager. même si j’espère y aller un jour, mon déclic à moi je l’ai déjà! 😉



    #261225
    Charly19
    Participant

    re @enicao: je n’ai jamais dit vouloir être avec elle, au passage! je trouve regrettable l’attitude au retour. si jamais je pars là bas, j’aimerais partir à 2, elle est sûre d’y retourner, donc la facilité pour partir avec quelqu’un a fait que je lui ai demandé, mais être avec elle n’est pas une volonté du tout!



    #261226
    enicao
    Membre
    WHV

    quand je suis rentré d’australie, j’ai tout recommencé a zéro. nouvelle ville, nouvelle formation, nouveau boulot dans un nouveau domaine, nouveaux amis…

    j’ai gardé aucun contact avec qui que ce soit d’avant mon voyage en Australie. j’ai revus 3 amis d’avant, deux fois, mais je les ai trouvés ennuyeux, pas intéressants. je les ai jamais revus après. j’ai passé 3 ans en australie, a faire des trucs innimaginables, j’ai grandi, et pas eux, eux ils sont toujours pareil, y’en a deux qui habitaient encore chez leur parents a 27 ans, faisaient toujours le meme boulot de merde et sont jamais sorti du train train habituel. le seul truc qui avait changé c’était leur voiture. et y’en a plein que j’ai jamais revus, et aucun contact a part le « bon anniversaire machin, comment ça va, ça fait longtemps » traditionnel sur facebook



    en france
    #261227
    Charly19
    Participant

    mais tu t’en plains pas, tant mieux pour toi. actuellement mon amie se plaint de tout, et beaucoup de gens sur le forum râlent aussi.
    ceux qui se plaignent n’ont pas à le faire, c’est ce qu’il me semble. tu pars t’assumes, j’ai l’impression que c’est ce que tu fais, il n’y a que ça de vrai.
    attention quand même à ne pas dénigrer trop facilement ceux qui ont moins (n’ont pas) la bougeotte, c’est réducteur…!
    sinon, ton cas personnel me rassure pas vis à vis de mon amie mais je suis pessimiste à ce sujet donc ça ne pourra être qu’une bonne nouvelle si ça se termine bien.



    #261228
    guihern
    Membre
    enicao wrote:
    et y’en a plein que j’ai jamais revus, et aucun contact a part le « bon anniversaire machin, comment ça va, ça fait longtemps » traditionnel sur facebook

    et, en passant, sans aucun mérite puisque on le leur rappelle par mails…navrant !

    pour ma part, après les études, j’ai trouvé du boulot à 100 kms d’où j’ai grandit, qui semblerait être insurmontable pour garder certains contacts..

    je partage VOS points de vue.

    Geoffrey31 wrote:
    Tout a fait d’accord avec toi, c’est à la personne qui revient de voyage de faire les efforts pour se reinserer 🙂

    oui et non..partir signifie pour moi du changement, quitter une certaine routine où justement on fait des efforts pour se sentir au mieux. au retour, notre comportement peut avoir changer, notre façon de voir aussi, mais j’ai trouvé difficile de revenir dans des endroits familiers, ou plutôt des situations familières qui n’évoluent pas, ne changent pas. (autant ça peut être rassurant, autant également banal, ennuyeux)
    je serais curieux, si il était possible de mesurer le bonheur, de savoir à quel pourcentage les gens se sentent heureux dans leur vie.

    Charly19 wrote:
    mais tu t’en plains pas, tant mieux pour toi. actuellement mon amie se plaint de tout, et beaucoup de gens sur le forum râlent aussi.
    ceux qui se plaignent n’ont pas à le faire, c’est ce qu’il me semble.

    j’ai pu lire certains posts, et je partage cette impression des français  » à la mine grise ». je ne veux pas râler, mais après avoir bosser en afrique, je me suis bien rendu compte des conditions de vie que l’on peut avoir en france par rapport à beaucoup d’autres pays, que l’on a quand même beaucoup d’avantages (je sais bien que pour beaucoup, c’est très difficile, je ne veux pas relancer un débat), et quand je cottoie au boulot des gens qui vivent bien, mais qui se plaignent de tout ,et ne semblent pas bien dans leur peau…je n’y suis pas encore, mais le ressentit que j’ai en lisant ce forum, c’est que les australiens semblent « profiter » de leur vie, apprécier les petites choses qu’ici on semble avoir oublié..



    #261229
    Charly19
    Participant

    @guihern: d’accord à 100%, je rajouterai simplement que pour le ressenti de l’australien plus conscients des bonheurs du quotidien, je donne peu de crédit aux récits des backpackers, mais plus à ceux qui ont été chez l’habitant ou en entreprise (pas du fruitpicking ^^). simplement parce que j’imagine que le backpacker rencontre beaucoup plus de backpackers que d’australiens dans la vie de tous les jours (oui certains backpackers sont australiens, relativement peu). c’est peut-être une erreur, mais bon, je suis parti en erasmus et 8 mois aux USA, j’avoue que c’était ambiance entre étudiants étrangers quasiment tout le temps, j’ai difficilement fait une étude sociologique de l’habitant x ou y! et les meilleures connaissances de mon amie pendant son whv viennent des 4 autres continents, pas d’océanie. enfin ce n’est que mon avis, j’ai bien dit j’imagine. bref, le « no worries » et le reste, je demande à vérifier par mes propres yeux…



    #261230
    Par Toutatis
    Membre
    Résident

    C’est bien d’avoir, pour une fois, le sentiment de quelqu’un resté en France qui a vécu le retour d’un WHV. Merci de ton témoignage Charly. 🙂



    Un Akubra sinon rien!
    #261231
    Charly19
    Participant

    @Par Toutatis: De rien et c’est moi qui te remercie de prendre en compte ce que je dis, ça fait plusieurs mois que je me balade sur le forum puisque je compte partir, et le sujet du retour m’a vraiment choqué en lisant certains posts. j’avais hâte que mon amie revienne pour pouvoir donner mon idée vue de l’extérieur, car je trouve que ça manquait. en tout cas si j’arrive à partir je serais inexcusable si je fais la tronche au retour ^^ mais je la ferai pas je me suis auto conditionné pour anticiper, quoi qu’il se passe là bas. bon j’ai des projets en france ça évite de se laisser porter par le vent en prenant un 2nd whv, puis changer de pays, etc etc. tout ça est subjectif!



    #261232
    plisken11
    Participant
    WHV
    Age: 37

    je voudrais juste préciser que tout ceux qui sont partis en Australie (où ailleurs) en WHV n’ont pas tous eux de « déclic » ou de grande révélation sur la suite de leurs vie… beaucoup sont partis, ont vécu leur expérience là-bas, sont rentré, et ont continué à vivre de la façon dont ils l’ont souhaité sans jamais se plaindre!
    après, ceux encore présent sur ce forum après leur retour sont tous un peu (voir beaucoup pour certains) nostalgiques de leurs temps passé en Oz… et donc forcément reviennent ici pour partager avec des gens qui ont connu la même expérience! Aussi, parfois ces même gens se plaignent sur ce sentiment d’incompréhension et de mal-être qu’il ont en France, c’est ce qu’on peut lire sur ce topic.

    je voudrais aussi dire que le « déclic » dont parle Rainbow ne se trouve pas forcément en Australie… ni même forcément en voyageant! A chacun de le trouver soi-même là ou il faut!



    1an au pays des kangourous... http://michal.kikooboo.com/
    #261233
    guihern
    Membre
    plisken11 wrote:

    je voudrais aussi dire que le « déclic » dont parle Rainbow ne se trouve pas forcément en Australie… ni même forcément en voyageant! A chacun de le trouver soi-même là ou il faut!

    +1



    #261234
    enicao
    Membre
    WHV

    Un post a rallonge, un 🙂

    Charly19 wrote:
    mais tu t’en plains pas, tant mieux pour toi. actuellement mon amie se plaint de tout, et beaucoup de gens sur le forum râlent aussi.
    ceux qui se plaignent n’ont pas à le faire, c’est ce qu’il me semble. tu pars t’assumes, j’ai l’impression que c’est ce que tu fais, il n’y a que ça de vrai.attention quand même à ne pas dénigrer trop facilement ceux qui ont moins (n’ont pas) la bougeotte, c’est réducteur…!
    sinon, ton cas personnel me rassure pas vis à vis de mon amie mais je suis pessimiste à ce sujet donc ça ne pourra être qu’une bonne nouvelle si ça se termine bien.

    Pour les plaintes et le « ralement »/ »ralages », ça veut dire qu’on est encore bien Français. On est surement les champions du monde de ralage. toujours a faire greve pour un oui ou pour un non, a manifester contre tout, a inventer de nouveaux pretextes pour pas etre content, a gueuler sur le « vieux con qu’avance pas dans sa caisse pourrie devant »…

    Apres on se plaint parcequ’on avait une vie meilleure et plus exitante la bas. Moi je me plains plus, j’agis (voir plus bas)

    par rapport au dénigrement des gens qui ont pas la bougeotte, je dis que decouvrir d’autre cultures (australienne, celle des étrangers qui voyagent par exemples), de les comparer a la culture française, permet de la voir un autre oeil, de poser un regard vu de l’extérieur.
    c’est pas pour rien qu’on dit que les voyages forment la jeunesse, ou que le monde est un livre dont les gens qui ne voyagent pas ne lisent qu’une page.

    Charly19 wrote:
    en tout cas si j’arrive à partir je serais inexcusable si je fais la tronche au retour ^^ mais je la ferai pas je me suis auto conditionné pour anticiper, quoi qu’il se passe là bas.

    T’as une boule de cristal qui te permet de voir comment ce passera ton retour?
    Moi aussi en partant en Australie, je croyais pouvoir anticiper, plannifier un peu mon voyage. et bah mon plan je l’ai abandonné au bout d’un mois, en voyant que c’est impossible d’anticiper, et que j’aurais raté des experiences merveilleuses si j’avais suivi mon « plan » de depart: acheter un gros van, faire le tour de l’australie en un an, en prennant des autostoppeurs, en bossant un mois sur deux et en voyageant un mois sur deux.
    ya tellement de choses que tu peux pas prévoir dans la vie.
    si tu va en Australie en whv, tu va apprendre a « désanticiper », a profiter du moment présent, et aux opportunités qui se présentent a toi, et faire face aux imprévus.

    Charly19 wrote:
    @guihern: d’accord à 100%, je rajouterai simplement que pour le ressenti de l’australien plus conscients des bonheurs du quotidien, je donne peu de crédit aux récits des backpackers, mais plus à ceux qui ont été chez l’habitant ou en entreprise (pas du fruitpicking ^^). simplement parce que j’imagine que le backpacker rencontre beaucoup plus de backpackers que d’australiens dans la vie de tous les jours (oui certains backpackers sont australiens, relativement peu). c’est peut-être une erreur, mais bon, je suis parti en erasmus et 8 mois aux USA, j’avoue que c’était ambiance entre étudiants étrangers quasiment tout le temps, j’ai difficilement fait une étude sociologique de l’habitant x ou y! et les meilleures connaissances de mon amie pendant son whv viennent des 4 autres continents, pas d’océanie. enfin ce n’est que mon avis, j’ai bien dit j’imagine. bref, le « no worries » et le reste, je demande à vérifier par mes propres yeux

    Etre étudiant étranger et voyager avec un WHV sont deux choses completement differentes (j’ai fait les deux en australie, 2 ans WHV et 1 an d’etude).
    y’en a un tu travailles et pas l’autre (j’ai pas dit que les etudes c’est pas du travail)
    y’en a un t’es totalement libre de te déplacer dans le pays (t’as envie de changer de quartier/ville/région/état, tu demissionne le lendemain, ramasse tes affaire au backpacker, prends un bus et bye bye) et pas l’autre (pas facile de changer d’université)
    tu evolue pas du tout dans les memes spheres que tu sois étudiant ou whv.

    tout ça fait que les étudiants ont tous plus ou moins la meme expérience (rester dans la meme grande ville, études, soirée avec les étrangers, relativement peu de contact avec les locaux) mais les backpackers ont des profils de voyages beaucoup plus différents, vu qu’ils ont beaucoup plus de liberté. certains restent entre français, d’autres restent entre voyageurs, d’autres évitent les voyageurs et cherche le contact avec la population locale, d’autres restent dans les grandes villes, d’autres restent dans la nature, et font que du woofing…

    donc faut absolument pas tous les mettrent dans le meme panier.

    pour la connaissance des Australiens, je ne prétend pas connaitre l’Australien type/moyen qui n’existe pas, mais je pense avoir eu un bon aperçu de la culture.
    j’ai fait une quinzaine de boulot différents, dans des domaines très variés et des régions différentes, et la plupart du temps j’étais le seul de la boite a pas etre australien.
    j’ai voyagé seul en stop, pendant plus de 8 semaines (pas d’un seul coup, entrecoupé de travail/études), donc j’ai discuté seul a seul pendant 8 semaines avec uniquement des australiens, de tout age, milieu social, profession
    des fois, on se faisait 400 a 500 bornes dans la journée sans arreter de parler
    j’ai passé 2 semaines sur un voilier avec un australien, 3 semaines sur un autre.
    j’ai des amis australiens
    donc le « no worries », le « mate », l’entraide et tout ça c’est pas des inventions d’anciens backpackers français nostalgiques sur le forum.
    mais je te conseille d’aller voir la bas par toi meme.

    ça fait un an et demi que je suis rentré, et je sais que ma période en france sera provisoire, j’ai un drapeau Australien de 2m x 1m attaché au mur au dessus de mon lit, j’ai un autocollant australien sur ma voiture. et j’ai choisi une formation, une carrière et une entreprise qui me permettra de retourner travailler en Australie des que j’ai assez d’expérience professionnelle pour demander ma mutation, et rester a long terme en Australie. meme si après tout ça, ça marche pas, et bah j’irais voir ailleurs.



    en france
    #261235
    Anonyme
    Inactif
    enicao wrote:
    quand je suis rentré d’australie, j’ai tout recommencé a zéro. nouvelle ville, nouvelle formation, nouveau boulot dans un nouveau domaine, nouveaux amis…

    j’ai gardé aucun contact avec qui que ce soit d’avant mon voyage en Australie. j’ai revus 3 amis d’avant, deux fois, mais je les ai trouvés ennuyeux, pas intéressants. je les ai jamais revus après. j’ai passé 3 ans en australie, a faire des trucs innimaginables, j’ai grandi, et pas eux, eux ils sont toujours pareil, y’en a deux qui habitaient encore chez leur parents a 27 ans, faisaient toujours le meme boulot de merde et sont jamais sorti du train train habituel. le seul truc qui avait changé c’était leur voiture. et y’en a plein que j’ai jamais revus, et aucun contact a part le « bon anniversaire machin, comment ça va, ça fait longtemps » traditionnel sur facebook

    je ne t’imaginais pas revenir travailler en France quand tu sillonnais l’Océan en Australie… il y avait une sensation de liberté et d’aventure dans les clichés que tu nous montrait de tes périples en mer sur de beaux voiliers… complètement à l’opposé d’un poste sur la terre ferme 🙂



    #261236
    Charly19
    Participant

    @enicao: j’ai pas dit que je ne croyais pas les backpackers, tout dépend de leurs histoires, et je donne beaucoup de crédit à ce que tu racontes au vue de tes expériences. en tout cas ça donne envie! Tu entends quoi en disant « meme si après tout ça, ça marche pas, et bah j’irais voir ailleurs. » c’est à dire trouver une autre entreprise pour forcément aller là bas, ou dans tous les cas partir de fa France?
    Sinon pour le coup de la boule de cristal, je vais pas oser dire que j’en ai une mais j’ai pas mal d’accroches ici qui me plaisent énormément. entre autre j’ai une SCI avec mon frangin et on s’éclate, je me suis donné du mal en cours (je vois le bout cette année!) pour pouvoir faire un job qui me plait et qui me permettra de voyager à l’international si je le souhaite. le whv, si je peux le caler avant de rentrer dans la vie active c’est cool, mais le top ce serait une demande d’année sabbatique une fois dans la boîte, d’ici quelques années, avant 31ans bien sûr. et si je ne prends pas l’occasion de le faire, l’australie j’irai en vacances pendant 6 semaines un de ces jours, comme beaucoup d’autres pays. ça laisse peut de marge par rapport à un whv mais c’est moins que rien. il ne faut pas croire que ma vie est tracée, loin de là, mais je sais ce que je ne ferai pas c’est déjà pas mal! et j’ai une super technique pour ne pas rester plus d’un an… s’obliger à ne pas faire de fruitpicking, c’est suffisant pour légalement être éjecté non?
    En tout cas je suis bien content que les gens réagissent à mes propos c’était le but… Merci bien ça me donne des éléments de réponse 🙂



    #261237
    enicao
    Membre
    WHV
    Rainbow wrote:
    enicao wrote:
    quand je suis rentré d’australie, j’ai tout recommencé a zéro. nouvelle ville, nouvelle formation, nouveau boulot dans un nouveau domaine, nouveaux amis…

    j’ai gardé aucun contact avec qui que ce soit d’avant mon voyage en Australie. j’ai revus 3 amis d’avant, deux fois, mais je les ai trouvés ennuyeux, pas intéressants. je les ai jamais revus après. j’ai passé 3 ans en australie, a faire des trucs innimaginables, j’ai grandi, et pas eux, eux ils sont toujours pareil, y’en a deux qui habitaient encore chez leur parents a 27 ans, faisaient toujours le meme boulot de merde et sont jamais sorti du train train habituel. le seul truc qui avait changé c’était leur voiture. et y’en a plein que j’ai jamais revus, et aucun contact a part le « bon anniversaire machin, comment ça va, ça fait longtemps » traditionnel sur facebook

    je ne t’imaginais pas revenir travailler en France quand tu sillonnais l’Océan en Australie… il y avait une sensation de liberté et d’aventure dans les clichés que tu nous montrait de tes périples en mer sur de beaux voiliers… complètement à l’opposé d’un poste sur la terre ferme 🙂

    j’ai pas eu le choix. pu de visa, pu d’argent…
    mais c’est clair que l’aventure et les océans indien et pacifique me manquent beaucoup. et j’y retournerais c’est sur
    je travaille pour une entreprise qui est présente dans 67 pays, donc j’espère pouvoir aller voyager.

    je travaille pas sur la terre ferme, je travaille la haut:saulgond.jpg
    c’est un peu un métier d’aventurier.
    (pour info, le petit carré blanc au pieds de l’eolienne c’est un van volkswagen)

    307473_2249547072688_1068543928_32490219_1984805037_n.jpg

    208072_1884818594704_1068543928_32063481_2798803_n.jpg
    et la haut des fois ça bouge comme dans un bateau.



    en france
    #261238
    Laura59
    Membre

    Aussi gros qu’un car Volkswagen ? Wow, on dirait pas…



    #261239
    Anonyme
    Inactif

    yep superbes photos, thanks Enicao for sharing!!! tu as toujours un stock de superbes photos… 🙂 quel appareil utilises-tu ? remets-nous celles où tu es sur des superbes voiliers parce qu’elles me font rêver… on a besoin de rêves à Paris 😉



    #261240
    briiice
    Participant
    WHV
    Age: 38

    Ca serait pas des eoliennes Nordex. La cabine est specifique avec ces vitres arrieres et ca serait pas les modeles 90m de mat et 30 de pales ???
    J ai bossé pour les eliennes Nordex de l Eure et Loire du coté de Janville.

    J aurais du monter voir la haut mais l occase s est jamais presenté et je suis parti. Ca doit etre super interressant.

    Juste pour info, j etais en negotiation pour fournir les roulements des demultiplicateur de broche avant la generatrice et les graisseurs automatiques, marché de 80000€ sur un an et ce site avec possibilité de fournir la france entiere.

    C est une technologie super interressante et finalement plus technique que je l imaginais.

    A lepoque, j ai decouvert des forums de passionnés d eoliennes.

    Voilou
    Bon courage en tout cas.



    Mon blog: http://voyage2sensations.com NOUVELLE PAGE: Le Parachutisme[/url]
    #261241
    Anonyme
    Inactif

    mais non, ce sont les Eoliennes de Veolia car comme tout le monde le sait, Veolia est partout dans le monde 😆

    i’m kidding of course!!!



    #261242
    briiice
    Participant
    WHV
    Age: 38

    Veolia n est pas un fabricant, je sais pas si il gerent l exploitation, la recup du courant produit. Parcontre ils sont bien partout 😉
    Le seul fabricant francais d eolienne s appele Vergnet, il construit des modeles de plus petites tailles à 2 ou 3 pales. Ils sont bien loin des americains, chinois, danois leader sur le marché.



    Mon blog: http://voyage2sensations.com NOUVELLE PAGE: Le Parachutisme[/url]
    #261243
    Anonyme
    Inactif

    French!!! that’s good!!! cheers!!! 🙂



    #261244
    enicao
    Membre
    WHV

    Hors sujet mais c’est pas grave


    @Laura
    c’est un van, un fourgon utilitaire, un VW transporter, pas un car

    @ Briice:
    C’est des Vestas (c’est marqué dessus), V90 2MW 105, diamètre de rotor: 90 metres (donc pales 45m), hauteur de tour 105 metres.
    les trucs que t’apelle vitre a l’arrière, ce sont des radiateurs (exactement comme un radiateur de voiture mais en 2m par 2m) pour refroidir l’electronique de puissance et tout ce qui tourne et chauffe a l’interieur

    @ Rainbow, merci
    je fais un autre topic pour les photos de voilier
    appareil photo en australie: nikon coolpix premier prix a 140$, et pour les photos d’éoliennes:panasonic DMC-TZ1.
    J’ai pas des super appareils, ni une super technique, je fais aucun réglage (a part flash ou pas flash). je photographie juste des jolies choses, des endroits ou tout le monde ne peut pas aller.

    @ Briice:
    Le fabricant français Vergnet,http://www.vergnet.com est spécialisé dans les éoliennes conçus pour les réseaux isolés dans régions cyclonique. donc y’en a que dans les atolls, et les iles tropicales, pas en France métropolitaine. donc si tu veux travailler dans des endroits magnifiques, et isolés, bosse pour eux
    les éoliennes de coral bay, exmouth sont des Vergnet made in france. Coral bay tire 60% de son éléctricté des éoliennes, 40% diesel. c’est un record mondial, les plus proches doivent etre a 20 ou 25% d’energie éolienne. le réseau de coral bay utilise des technologies de pointe, des prototypes dont personne ne parle. avec stockage par volant d’inertie, enormement d’electronique….

    ya une video en bas de la page qui explique les particularités de Vergnet:http://www.vergnet.com/



    en france
    #261245

    Retour apres un 1 an en Australie sur Bordeaux…. Ca fait mal oui !
    21ans, retour chez les parents apres 1 an vecu sous le meme toi avec mon copain. Plus la meme independance..
    Rechercher un boulot encore.. meme si j ai pu mettre des sous de cote!
    Bref tout refaire mais en France et avec la mentalite francaise.
    Vouloir a tout prix parler de L Australie.. Mais jamais les australiens feraient ca etc.. mais en australie c est pas comme ca!..
    bref que de comparaisons.. voire ma ville retrecie tout d un coup..
    Avoir le reflexe de parler en Anglais..
    Waaa.. je crois que je suis en plein choc.. mal du pays…
    Je m ennuie ici.. Je trouve plus rien d interessant..
    je ne me sens meme pas en securitee le soir alors qu en Australie yavait pas de soucis..
    Breeeef…. Va falloir se readapter !!!



    Meltoizamoi
    #261246
    fatseth
    Membre
    WHV
    Age: 35
    meltoizamoa wrote:
    Retour apres un 1 an en Australie sur Bordeaux…. Ca fait mal oui !

    Bordeaux ça va encore comme transition… t’as le soleil et la plage à côté… 🙄
    Moi quand je suis revenu à Lille, ça a été la grosse déprime surtout à cause du climat.
    Marre du ciel gris et de la pluie! 😕



    Living/loving Australia since 4th october, 2008. Un an en Australie en couple, à travers la photo, la bouffe et la curiosité!
    #261247
    Anonyme
    Inactif
    fatseth wrote:
    meltoizamoa wrote:
    Retour apres un 1 an en Australie sur Bordeaux…. Ca fait mal oui !

    Bordeaux ça va encore comme transition… t’as le soleil et la plage à côté… 🙄
    Moi quand je suis revenu à Lille, ça a été la grosse déprime surtout à cause du climat.
    Marre du ciel gris et de la pluie! 😕

    Un revenant… 🙂 tu es toujours en Amérique Latine ? … si ma mémoire est bonne 🙂



    #261248
    fatseth
    Membre
    WHV
    Age: 35
    Rainbow wrote:
    Un revenant… 🙂 tu es toujours en Amérique Latine ? … si ma mémoire est bonne 🙂

    Moi? :eh: Tu dois te tromper de personne…
    Moi j’ai pas encore été là bas… Je suis en France, je vadrouille un peu en Europe en attendant de repartir un peu plus loin.



    Living/loving Australia since 4th october, 2008. Un an en Australie en couple, à travers la photo, la bouffe et la curiosité!
    #261249
    Anonyme
    Inactif
    fatseth wrote:
    Moi? :eh: Tu dois te tromper de personne…
    Moi j’ai pas encore été là bas… Je suis en France, je vadrouille un peu en Europe en attendant de repartir un peu plus loin.

    Exact, c’est un autre membre de ce forum qui a pour pseudo TNZ et qui intervenait à une même période que toi, désolée ! 🙂



    #712998
    enjoypolynesia
    Participant
    Etudiant
    Age: 39

    CA fait à peine 6 mois que je reviens d’Australie, parfois j’en souffre encore, c’est très difficile de tourner la page,

    Je vais vous dévoiler mon vécu là-bas,

    J’y été en tant que Student Visa, étant donné que j’étais trop âgé pour être en WH, donc j’ai décidé d’y aller tenter une expérience aux antipode, bien que la formation ne m’intéressais pas, je voulais vraiment y vivre, car ma curiosité était forte.
    Je viens en Sydney, les 6 premières semaines étaient un peu difficile, car s’adapter à un horizon et style de vie différent, prendre ses repères et j’ai perdu beaucoup d’argent car j’étais pas alimenté financièrement, là ou dés l’arrivé j’étais en cours d’Anglais durant 2 mois, pour le perfectionner, je commence à chercher un job 1 mois après mon arrivé et 3 semaines plus tard je trouve un job dans le Housekeeping Cleaner, chez les particuliers, le premier mois j’ai perdu un peu moins d’argent car je bossais que 10H dans la semaine durant 1 mois pour convaincre l’entreprise que je suis efficace et fiable, le mois suivant la balance penche de mon coté, car on augmentait mon temps de travail et j’avais des pourboire en plus,

    Par contre l’inconvénient du Student Visa est que faut vraiment que le métier vous intéresse, car vous n’êtes pas autorisé à travailler plus de 20 h à la semaine pendant la période des cours et tout les 10 semaines vous devez payer une somme conséquente, donc c’est très difficile d’économiser dans ce contexte malgré que j’étais bien payé, j’ai quitté l’Australie car ma vie se résumé aux cours ou aux taff, j’étais fatigué moralement et physiquement et je ne pouvais pas trop profiter de l’Australie.

    J’ai pu visité le Blue Mountains, le Jenolane Cave, la Perouse, Bondi Beach, Manly Beach et juste un peu avant de quitter l’Australie, j’ai été aux ile Tonga, que je ne regrette pas d’avoir visiter, un monde appart, des coraux, de super lagon bleu, des cocotiers à la pelle et une mer bleu ciel (c’est la Polynésie occidental, on se croyerais à Tahiti), les Tongiens étaient très chaleureux ! un moment que je n’oublierais jamais.

    Ce que je regrette, c’est que j’aurais voulu que ça se passe autrement pour l’Australie, et j’ai rencontré des gens sympas, j’étais dépité de quitter Sydney malgré que le contexte était difficile par rapport aux condition du visa.

    Une chose est sûr, si je sais que je décède dans peu de temps, j’irais sur une ile du Pacifique finir mes derniers jours et m’éteindre là-bas.



    Nicolas Paroche
39 réponses de 441 à 479 (sur un total de 479)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents