REQUINS EN AUSTRALIE : QUELS RISQUES ET QUELLES PRÉCAUTIONS ?

0
3361
Le Grand Requin Blanc
Le Grand Requin Blanc

La récente attaque de Mick Fanning lors du J-Bay Open en Afrique du Sud, n’est pas pour rassurer les surfeurs et autres amateurs de sports nautiques. En Australie, le risque requin est bien présent, mais il est inutile de gâcher votre séjour en sombrant dans la paranoïa. Quelques précautions suffisent amplement à réduire les risques, déjà minimes.

Le champion de surf Mick Fanning attaqué en live

Vous avez certainement déjà visionné la vidéo de l’attaque de Mick Fanning tant elle a fait le tour de la planète.

Le triple champion du monde de surf a été victime d’une rarissime attaque de requin alors qu’il s’apprêtait à concourir le dernier heat du J-Bay Open, en Afrique du Sud. C’est la première fois qu’une telle action est filmée en direct d’une compétition de surf.

On y voit le surfeur professionnel se débattre quelques secondes avec un requin d’une taille imposante (les experts pensent qu’il s’agissait d’un grand requin blanc), frapper le squale à plusieurs reprises avant de prendre la fuite à la nage. Heureusement, Mick Fanning a été rapidement secouru par les équipes de sécurité,et s’en est sorti sans une égratignure !

Malgré l’importante médiatisation de ces attaques et le phénomène de peur bleue qu’elles suscitent, il est important de préciser que le risque de se faire attaquer par un squale est quasi-nul. On vous montre tout cela par le biais de la probabilité.

Ce que vous devez savoir sur les attaques

Commençons par quelques statistiques. D’après l’ISAF (International Shark Attack File), 72 attaques  » non provoquées « * de requins se sont produites dans le monde en 2014 dont seulement 3 à l’issue fatale.

Partenaire du site

Requins Australie

Une statistique plutôt réconfortante comparée aux 761 victimes de crash aériens ou 1,2 million de victimes d’accidents de la route par an dans le monde. Sur les 3 attaques mortelles de requins, 2 se sont produites en Australie.

Mais ce dernier chiffre est trompeur puisque sur le plan global, l’Australie n’est pas le pays subissant le plus d’attaques de requins. La majorité des accidents interviennent aux États-Unis, et plus particulièrement à Hawaï, en Floride, ainsi qu’en Californie. Ainsi, en 2014, les USA ont totalisé 52 attaques, soit plus de la moitié des attaques mondiales. L’Australie totalisait 11 attaques, l’Afrique du Sud en recensait 2, l’île de la Réunion, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne subissait qu’une seule attaque mortelle. Ce qui, rapporté à la surface de sa côte, est tout de même assez élevé.

Requins Australie
Graphique des attaques : Copyright theaustralian.com.au

Sachant cela, vous pouvez vous « amuser » à comparer la probabilité de mourir d’une attaque de requins (1 chance sur 3,7 millions) avec celle d’autres accidents plus fréquents comme la noyade (1 chance sur 1134) ou l’accident de voiture (1 sur 84).

*Par attaques non provoquées, l’ISAF désigne les attaques effectuées sur des personnes vie dans son habitat naturel, sans provocation de l’homme sur le requin.

Les zones à risques requins

En Australie, le risque est particulièrement présent dans le Queensland et en Nouvelle-Galles du Sud. Il faut éviter à tout prix de se baigner ou de plonger dans et à proximité des ports. Les attaques de requins sont légèrement plus faibles en Australie de l’Ouest, dans les Territoires du Nord et le Sud de l’Australie du fait d’eaux plus froides, potentiellement moins fréquentées par certaines espèces de requins… mais surtout parce qu’elles sont moins peuplées par l’Homme.

Requins Australie

Si vous souhaitez vous documentez davantage, vous pouvez consulter la carte interactive et parlante de l’Agence Newscom.au qui recense les attaques de requins en Australie. Si elle donne une bonne indication des côtes les plus impactées, elle risque cependant de vous inquiéter inutilement du fait des descriptions détaillées.

Quelques conseils pour éviter les requins

Si vous êtes un plongeur, surfeur ou pratiquant de sport nautique, inutile de se voiler la face, vous êtes les plus exposés. Cependant, des règles simples peuvent vous permettre d’éviter ce face-à-face redouté et pourtant si rare.

1) Pur bon sens : ne vous baignez jamais si un requin est signalé dans la zone (ces panneaux ne sont pas rares en Australie) ou si vous êtes blessé. Les requins disposent en effet d’un odorat très développé et le sang les attire. De la même manière, en situation de pêche sous-marine, il ne faut surtout laisser les poissons se vider de leur sang des heures durant, ou pire, les accrocher à sa ceinture.

2) Évitez les heures matinales ou tardives, quand la lumière faiblit ou que les eaux sont très troubles (après de fortes pluies par exemple, qui charrient des odeurs et déchets pouvant les attirer).

3) Ne partez pas seul : les cas d’attaques mortelles montrent que les requins préfèrent les victimes isolées.

4) Ne portez pas d’objets ou de tissus brillants : les reflets dans l’eau pourraient se confondre avec ceux d’un poisson aux écailles argentés. Certaines couleurs comme le blanc, jaune, orange et rouge seraient également à éviter.

Requins Australie

Et si vous en croisez malgré tout ?

Le conseil des spécialistes le plus compliqué à mettre en pratique est pourtant le plus récurrent : rester calme à tout prix. Les requins peuvent être attirés par un comportement d’agitation ou de panique qui montrent que vous êtes potentiellement affaibli ou blessé.

Il ne faut pas tourner le dos le requin ou le fuir mais au contraire, lui faire face et si possible (!), le regarder dans les yeux. Autre conseil particulièrement difficile à mettre en œuvre : le frapper sur la tête et sur les branchies. Si vous avez un objet dur (une planche, un harpon ou une perche de caméra par exemple), il est recommandé de toucher son museau avec pour qu’il l’identifie comme non-comestible.

Requins Australie

Retenez que le requin est un animal timide et craintif. S’il n’est pas sûr d’avoir l’ascendant, il rebroussera chemin.

Et si malgré tout cela, vous n’êtes toujours pas rassurés, vous pouvez vous raccrocher à l’espoir réconfortant de tomber sous la protection de gentils dauphins. Il est en effet arrivé qu’un ou plusieurs dauphins protègent un baigneur en nageant en cercle autour de lui. Certes, ces phénomènes sont extrêmement rares, mais si vous voyez un dauphin à proximité, voyez-y un bon prétexte pour profiter du moment…

Partenaire Australia-australie.com