ENTRE PLAINES ET MONTAGNES AU PARC NATIONAL DE KOSCIUSZKO

0
813
Snowy Mountains Kosciuszko National Park
Snowy Mountains Kosciuszko National Park

Sports d’hiver, randonnée, VTT : Kosciuszko promet de belles sensations en plus de ses paysages extraordinaires. Avec ses 673 000 hectares, il est l’un des plus grands parcs nationaux d’Australie, un lieu haut en couleur à découvrir si vous êtes dans l’état du New South Wales.

Le parc et son histoire

En 1840, quand l’explorateur polonais Pawel Edmund Strzelecki arrive au sommet du mont Kosciuszko, il baptise ce dernier en hommage à Tadeusz Kosciuszko, héros national polonais ayant participé à la guerre d’indépendance des États-Unis.

Avant cela, la région était habitée par les aborigènes qui vivaient dans les plaines, notamment le peuple de Walgal. Les montagnes ont depuis longtemps été une destination cérémonielle importante pour les autochtones qui se rassemblaient dans la région des Alpes australiennes pendant l’été lors d’un pèlerinage annuel aux monts Bogong et Snowy Mountains à l’occasion de la fête annuelle de Bogong.

Kiandra, à l’extrémité nord du parc national de Kosciuszko, a été le théâtre de l’une des plus courtes ruées vers l’or d’Australie, entre 1859 et 1860. La découverte du précieux métal a conduit à un afflux soudain de chercheurs, remplissant la ville de façon importante. Aujourd’hui, Kiandra est une ville fantôme que vous pouvez visiter avec notamment des bâtiments d’époque qui sont restés debout.

Le parc fut d’abord fondé en 1906 sous le nom de « National Chase Snowy Mountains ». Il fut ensuite rebaptisé Kosciuszko National Park.

ferme kosciuszko
Ferme abandonnée à Kosciuszko, Currango Station – Copyright : sri_the_quack

Le visage de Kosciuszko

Situé au sud ouest du NSW, le parc est contigu au Alpine National Park dans le VIC au sud, et au Namadgi National Park dans l’ACT à l’est. Il est traversé par deux fleuves, Murray River et Snowy River. Sur cet immense territoire, c’est la chaîne des Snowy Mountains qui domine, en particulier le mont Kosciuszko du haut de ses 2 228 mètres, soit la montagne la plus haute d’Australie.

Des monts enneigés aux prairies colorées de fleurs sauvages, des flancs rocheux escarpés aux forêts d’eucalyptus ou d’acacias, en passant par les marais, les landes et tourbières, Kosciuszko offre des paysages très variés.

Partenaire du site

Reconnu comme réserve de biosphère par l’Unesco depuis 1977, le parc abrite une faune et une flore uniques étant donné que ses températures sont plus basses que sur le reste du continent australien. Parmi les espèces rares situées dans les parties hautes, la grenouille corroborée à l’étrange peau rayée jaune et noire, l’opossum nain des montagnes ou encore l’antechin sombre, un petit marsupial. Il existe également une importante population de chevaux sauvages.

Des activités variées selon les endroits

Le parc est divisé en 7 zones offrant chacune divers loisirs :

  • Thredbo-Perisher

Porte d’entrée vers le mont Kosciuszko, elle comprend les meilleures stations de ski du NSW, de superbes randonnées alpines et des pistes de VTT.

kosciuszko skiing
Ski à Kosciuszko – Copyright : australian alps
  • Lower Snowy River

Située dans le sud sauvage du parc, elle permet d’accéder à de somptueux panoramas en marchant, à vélo et même à cheval. Elle comprend également un camping près de la rivière Snowy.

  • Khancoban

Cette région est la porte d’entrée ouest du parc. Elle comprend les campements de Geehi et Tom Groggin. Vous pourrez y pratiquer la pêche et l’équitation. En automne, les couleurs des paysages qu’elle offre sont spectaculaires. Vous pourrez également voir d’anciennes huttes considérées comme un véritable patrimoine, et explorer la nature sauvage de Jagungal.

  • Selwyn

C’est ici que vous pourrez visiter la ville fantôme de Kiandra, mais aussi faire de la randonnée, de l’équitation et de la pêche.

  • Yarrangobilly

Point culminant au nord du parc national Kosciuszko, elle abrite les grottes calcaires de Jillabenan. Après cela, il est plus qu’agréable de se baigner dans les eaux chaudes de la piscine thermale extérieure nourrie par des sources naturelles !

yarrangobilly caves
Yarrangobilly Caves – Copyright : Sharen
  • Tumut

Naviguez sur les eaux étincelantes du lac Blowering Reservoir avec notamment la possibilité de faire de la voile, du ski nautique ou simplement une bonne partie de pêche. L’endroit est idéal pour observer la faune. Vous y trouverez de nombreux sentiers de randonnée à travers la forêt et des chutes d’eau (presque) secrètes.

  • High Plains

Cette région promet de belles promenades estivales, des balades à cheval et des pistes cyclables. En chemin, vous croiserez des huttes de montagne, des grottes et des gorges spectaculaires.

Pour les amateurs de ski et de snowboard

Le parc national de Kosciuszko comprend près de 190km de pistes répartis sur 4 stations : Threbo, Selwyn Snowfields, Perisher et Charlotte Pass.

À savoir : le télésiège panoramique est ouvert 365 jours par an. Le trajet prend 15 minutes à l’aller et offre des vues spectaculaires sur les vallées lorsque vous êtes au point d’accès le plus proche du mont Kosciuszko.

Les loisirs printemps/été

Lorsque les températures montent, les visiteurs voient s’ouvrir devant eux tout un panel de loisirs comme le kayak, le VTT, le camping, le canoë, le bushwalking, la pêche, le rafting, la spéléologie, l’équitation et l’observation de la faune.

Les nombreux sentiers de différents niveaux permettront également aux marcheurs d’explorer les merveilles du parc, entre ruisseaux cristallins, lacs glaciaires, gorges, hauts sommets, huttes historiques, forêts et autres merveilles cachées en chemin.

Parmi les randonnées les plus prisées se trouvent Jounama Creek walk (6 km), Main Range walk (22km), Mount Kosciuszko Summit walk (18,6km), Kosciuszko walk (13 km). Découvrez tous les sentiers sur le site National Parks.

Pour les cyclistes, 8 pistes différentes vous emmènent à travers le parc.

mountain bike
Mountain bike Kosciuszko – Copyright : Amanda

Où dormir ?

Il existe plus d’une vingtaine de sites pour camper à Kosciuszko, avec des équipements et des installations variés.

Pour ceux qui souhaiteraient quelque chose de plus cosy, vous trouverez différents logements de type lodge ou cottage dans le parc.

Évidemment, les stations de ski en hiver, proposent une vaste gamme d’hébergements allant des auberges aux hôtels, en passant par les appartements et les chalets.

Visiter le parc

Le parc national Kosciuszko est situé à 354 km au sud-ouest de Sydney. Les villes alentours les plus proches sont Jindabyne, Cooma et Tumut.

Le site National Parks met un outil pratique (« Getting there and parking ») à votre disposition selon la ville d’où vous venez et la route du parc par laquelle vous souhaitez passer.

À l’intérieur du site, vous trouverez des routes traversant montagnes et vastes plaines ouvertes, offrant de beaux panoramas aux conducteurs comme aux passagers.

La météo à Kosciuszko

Le parc comprend plusieurs climats et donc plusieurs écosystèmes. Les zones les plus élevées présentent un climat alpin (chose rare en Australie) avec de fortes neiges sur les sommets en hiver.

L’été, il fait généralement entre 25 et 30°, tandis que l’hiver, les températures peuvent descendre en dessous de zéro.

La meilleure période pour visiter le parc en marchant, à vélo et autres se situe entre décembre et février. Ceux qui souhaiteraient y aller pour les sports d’hiver devront privilégier les mois de juin à août.

Pour voir les incroyables champs de fleurs sauvages, rendez-vous à la mi-été dans les hautes plaines (mi à fin janvier environ).

Souvenez-vous que le temps en montagne peut être très imprévisible et changer brutalement donc prévoyez des affaires chaudes au cas où, en particulier si vous dormez sur place ! Vérifiez la météo avant de vous lancer dans une excursion et renseignez-vous auprès des différents points d’information.

Source : National Parks NSW

Partenaire Australia-australie.com