11.4 C
Sydney
19 juillet 2024

Un article qui ne laisse pas indifférent !

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #70558
    bernisa
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je viens de lire un article sur le site de Marianne en ligne concernant les Aborigènes et plus particulièrement les femmes. Je vous laisse seuls juges et vous invite à aller le lire à l’adresse suivante.

    http://www.marianne-en-ligne.fr/exclusif/virtual/monde/e-docs/00/00/4D/9D/document_web.md?type=text.html

    Nous sommes pourtant en 2005…

    Isabelle

    #322441
    agora7
    Participant

    l’Homme ne changera pas : en l’an 5 ou 2005, pour la connerie humaine pas d’effet kitsh…

    « quand on est con… »

    #322442

    J’avais vu cette article , mais j’avais pas osé le mettre ! C’est clair que c’est navrant ! C’est surtout navrant pour la justice Australienne !

    😮 BG 😮

    #322443

    ceci dit… en comparaison de ce qu’il se passe dans nos sociétés… c’est du pareil au même…
    malheureusement cela illustre l’homme dans ses travers !
    comme quoi il n’y a vraiment aucune différence entre les hommes, quels qu’ils soient…..

    #322444
    Caroline
    Participant

    Y’a vraiment des provocatrices…
    Non, c’est une bien mauvaise blague…
    Argh…
    Y’a du boulot…
    Merci Isa pour l’article et merci les gars pour le soutien:-)

    #322445
    bernisa
    Participant

    oui, y sont bien ces p’tits gars… dommage qu’ils partent bientôt, on les verra plus aux g’day !
    ils sont tellement bien qu’ils se laisseront attraper par de jolies australiennes ! Hein Go’Oz 🙂 mais voui tu vas la trouver !
    Pour ça il faudra apprendre par coeur la leçon de drague de kykyboss !

    #322446
    bernisa wrote:
    oui, y sont bien ces p’tits gars… dommage qu’ils partent bientôt, on les verra plus aux g’day ! !

    Si si !!! 😆 😆 😆 Le retour ne sera que plus terrible , on en profitera pour noyer notre chagrin au café Oz !

    😮 BG 😮

    #322447
    bernisa wrote:
    oui, y sont bien ces p’tits gars… dommage qu’ils partent bientôt, on les verra plus aux g’day !
    ils sont tellement bien qu’ils se laisseront attraper par de jolies australiennes ! Hein Go’Oz 🙂 mais voui tu vas la trouver !
    Pour ça il faudra apprendre par coeur la leçon de drague de kykyboss !

    😆 on en reparle à mon retour au prochain G’day ?!?!? 😆
    je sens que j’vais finir par adopter illico un petit aborigène orphelin… ça sera plus simple 😆
    et à mes vieux jours il prendra la relève sur ce site… 😛

    #322448
    Caroline
    Participant

    Y’a de l’ID!!! Un peu 19ème siècle, mais efficace;-)

    #322449
    effisk
    Participant
    agora7 wrote:
    l’Homme ne changera pas : en l’an 5 ou 2005, pour la connerie humaine pas d’effet kitsh…

    « quand on est con… »

    Ce n’est pas aussi simple.

    L’intégration des aborigène au sein de la société australienne est réellement problématique.

    La situation n’est pas simplement dûe à de la mauvaise volonté de la part du gouvernement et des institutions en charge des aborigènes, elle est principalement dûe à la complexité du problème.

    D’un côté, il ne faut pas faire d’assimilation, il faut respecter leur culture et leurs traditions, de l’autre il faut intervenir pour les protéger, légiférer, aider, leur apporter des subventions, etc. Il suffit que l’état australien laisse le champ libre aux traditions (mariages arrangés, etc.) pour que dès qu’un problème survient on le tienne pour responsable. Si par contre l’état interdit ce genre de pratiques, alors il se mêle de ce qui ne le regarde pas… et ceci n’est qu’un exemple (simpliste) parmi tant d’autres.

    Un article comme celui qu’on peut lire plus haut nous fait bondir dans nos appartemments à Paris ou à Sydney, mais nons ne connaissons pas la réalité du terrain, ni la culture des aborigènes. Il faut la vivre au quotidien pour la connaître.

    Cet homme qui a violenté cette jeune fille a conclu un marché avec les parents, il lui semblait normal de recevoir sa part du marché. C’est comme cela que ça a toujours fonctionné dans leur culture et dans de nombreuses autres ; comment faire comprendre aux aborigènes qu’un tel comportement est illégal si personne ne leur inculque un peu de notre culture occidentale ? Pourquoi leur faire subir les contraintes d’une culture qui leur est étrangère et qu’ils ne comprennent pas ?

    L’assimilation est effectivement une solution qui a ses défauts ; perte de l’identité aborigène, perte de la culture, etc. mais en connaissez-vous une meilleure ?
    A l’autre extrême, on peut aussi laisser les aborigène se débrouiller dans leur coin, et faire un reportage de temps en temps pour s’horrifier devant le traitement réservé à certains membres de leurs communautés.

    Aujourd’hui, je ne pense pas que nous ayons le droit de critiquer l’action du gouvernement australien comme on le fait. C’est trop facile. Nous n’avons pas une vue globale du problème, nous ne voyons que ce que les médias (français) veulent bien nous montrer, des articles qui font sensation et qui choquent. Ceci ne suffit pas à se forger une opinion éclairée.

    Ce sujet a certainement été largement débattu dans ce forum. J’y interviens rarement car je me refuse à faire des interventions courtes et incomplètes qui provoquent toujours des débats sans fin.

    #322450
    Sylviedu75
    Membre

    Je te remercie Effisk de ton post. Durant les deux mois et demi où j’étais en oz, j’ai pu me rendre compte de certaines choses, mais il est difficile d’en parler. La condition de la femme est très importante pour moi, et oui j’en suis venue à me dire qu’il n’y avait pas que du mauvais que les australiens blancs pouvaient apporter aux aborigènes et en tout cas aux femmes aborigènes. mais comment parler de cela.

    C’est un sujet épineux et tu t’y es risqué.
    Et je t’en remercie. Car perso je ne suis pas en état moral de subir des critiques et attaques, alors je me tais.

    Sylvie

    #322451
    kero
    Membre

    Question: pourqoi y a t-il de la haine/violence entre les blancs et les aborigenes????

    kero

    #322452
    effisk
    Participant
    kero wrote:
    Question: pourqoi y a t-il de la haine/violence entre les blancs et les aborigenes????

    voir mon post plus haut.

    De manière générale, comment veux-tu que les aborigènes voient d’un bon oeil le fait que les blancs envahissent et défigurent l’australie comme ils le font ? le fait qu’ils les expulsent de leurs terres ?

    Le blanc de sont côté souhaite exploiter les ressources du pays (minerai, logement, agriculture, industrie). A ses yeux, l’aborigène n’utilise pas les ressources disponible, pourquoi ne pas profiter de ces ressources alors qu’elle sont facilement exploitables ? Leur seul obstacle, ce sont les aborigènes.

    A l’arrivée des blancs en Australie, les questions d’éthique ne se posaient pas de la même façon qu’aujourd’hui. Nous nous trouvons (enfin, les australiens se trouvent) devant une situation contruite par plusieurs générations successives ; à certains points de l’histoire, les blancs ont choisi des solutions radicales pour résoudre le problème une bonne fois pour toutes (enlèvement des enfants pour les éduquer « à la blanche » dans les internats, etc.), solutions pas forcément heureuses ni efficaces, que les générations d’aujourd’hui doivent assumer.

    Aujourd’hui les blancs doivent chercher des solutions à la situation actuelle alors même que leur légitimité est mise en doute à cause de ce passé plutôt lourd à assumer. c’est une situation pour le moins délicate.

    La violence et la haine découlent de l’incompréhension entre les deux communautés.

    #322453
    agora7
    Participant
    effisk wrote:
    agora7 wrote:
    l’Homme ne changera pas : en l’an 5 ou 2005, pour la connerie humaine pas d’effet kitsh…

    « quand on est con… »

    Ce n’est pas aussi simple.

    L’intégration des aborigène au sein de la société australienne est réellement problématique.
    Ma réponse ne concernait pas le peuple aborigene en particulier, c’est une reponse globale concernant les hommes qui de tous temps ont euent des comportements indignes. je parle d’un point de vu ethique.

    en effet ont peu juger un fait selon les lois australiennes ou la coutume aborigene ou selon n’importe quel autre code auquel ont se refaire et il n’y a pas de verite absolu.

    seulement de mon point de vue faire du mal a autrui pour se faire du bien que se soit coutumier ou tolérer par un quelconque article de loi, c’est une immense connerie.

    une femme s’est faite tabassée et violée, ses parents ont pris une decision qui la ammener à cette situation qu’un homme à réaliser. c’est une connerie enorme que de prendre une decision pour quelqu’un d’autre que soit même s’il y a un lien aussi fort que la filiation.

    Que dire des filles de 11 ans qui sont excisée pour le plaisir d’homme d’age mure parce qu’il s’agit là d’une tradition. Que dire des arabes madievaux qui tuaient leurs filles à la naissance et leur femme parce qu’ils voulaient une descendance mâle…

    La loi, coutume ou tradition ne les condamne pa, elle les justifie. Que fais tu effisk dans ce cas, que te dicte ta conscience face à la douleur de celles qui ne peuvent pas se defendre seules ???

    (ce n’est pas une aggression effisk, mais il me semble que l’éthique et la morale humaine sont au dessus des lois humaines elles aussi, c’est mon point de vue)

    La situation n’est pas simplement dûe à de la mauvaise volonté de la part du gouvernement et des institutions en charge des aborigènes, elle est principalement dûe à la complexité du problème.

    D’un côté, il ne faut pas faire d’assimilation, il faut respecter leur culture et leurs traditions, de l’autre il faut intervenir pour les protéger, légiférer, aider, leur apporter des subventions, etc. Il suffit que l’état australien laisse le champ libre aux traditions (mariages arrangés, etc.) pour que dès qu’un problème survient on le tienne pour responsable. Si par contre l’état interdit ce genre de pratiques, alors il se mêle de ce qui ne le regarde pas.. et ceci n’est qu’un exemple (simpliste) parmi tant d’autres.

    Un article comme celui qu’on peut lire plus haut nous fait bondir dans nos appartemments à Paris ou à Sydney, mais nons ne connaissons pas la réalité du terrain, ni la culture des aborigènes. Il faut la vivre au quotidien pour la connaître.
    je suis d’accord avec toi que la plupart d’entre nous reagissent selon leur education, leur regles, leur lois…
    En ce qui me concerne et dans ce cas je condamne l’aborigene pour la souffrance et les sequelles qui marqueront la jeune fille qui n’a rien demandée ni a ses parents ni a cette homme. vis a vis de cette filles c’est une injustice et les premiers fautifs sont ses parents.
    Cet homme qui a violenté cette jeune fille a conclu un marché avec les parents, il lui semblait normal de recevoir sa part du marché. C’est comme cela que ça a toujours fonctionné dans leur culture et dans de nombreuses autres ;c’est une culture tres ancienne que celle des aborigenes ce qui nous pousse aujourd’hui et pour les persecussions qu’ils ont subient de la part des europeens colonisateur à les defendre (les aborigenes et leur culture) mais dans cette culture comme dans nos lois ou tout autre cultures humaine, il y a des choses condamnables ! les traditions et cultures sont en general institués par les plus fort ou les plus nombreux, le chefs prend des decison s’il est bon se seront surement de bonnes decisions, s’il est en revanche une personne qui a mauvais fond ou simplement quelques vices, dans ce cas certaines traditions peuvent etre completement mauvaises (vis a vis de la moral, de l’interet general, de celui des plus faibles aussi…) comment faire comprendre aux aborigènes qu’un tel comportement est illégal si personne ne leur inculque un peu de notre culture occidentale ? Pourquoi leur faire subir les contraintes d’une culture qui leur est étrangère et qu’ils ne comprennent pas ?

    L’assimilation est effectivement une solution qui a ses défauts ; perte de l’identité aborigène, perte de la culture, etc. mais en connaissez-vous une meilleure ?

    A l’autre extrême, on peut aussi laisser les aborigène se débrouiller dans leur coin, et faire un reportage de temps en temps pour s’horrifier devant le traitement réservé à certains membres de leurs communautés.

    Aujourd’hui, je ne pense pas que nous ayons le droit de critiquer l’action du gouvernement australien comme on le fait. C’est trop facile. Nous n’avons pas une vue globale du problème, nous ne voyons que ce que les médias (français) veulent bien nous montrer, des articles qui font sensation et qui choquent. Ceci ne suffit pas à se forger une opinion éclairée.
    je suis d’accord avec toi sur le fond, et pour notre facilité a critiquer aux vues de ce que nous presentent nos chers medias (totalement desinterressés) ce pendant ma conscience m’interdit d’aller dans le sens de la justice australienne qui est (d’apres son propre fondement) garante de la liberté et du bien etre de chacun. Tu connais bien sure « la liberte de chacun s’arrete là ou commence celle d’autrui » c’est finalement simple et pas si bete.

    Ce sujet a certainement été largement débattu dans ce forum. J’y interviens rarement car je me refuse à faire des interventions courtes et incomplètes qui provoquent toujours des débats sans fin.

    M

    voilà, j’ai reagit vite et en 2 lignes la premiere fois (sans m’expliquer veritablement), je tenais donc a preciser et à confirmer ma position sur le sujet de bernissa.

    desolé d’avoir rempli la page mais c’est bien de pouvoir aussi debattre de sujets comme celui ci qui sont important.

    en esperant avoir ete clair dans mes propos mais je suis d’accord avec effisk sur la façon de traiter les choses.

    à plus

    #322454
    ornythorinx
    Participant

    il est certain que les médias peuvent parfois transmettre une image quelque peu déformée de la réalité…Quand bien même, cela permet de nourrir la population internationale et par ce biais, d’ouvrir la porte aux associations humanitaires et défendeurs des Droits de l’Homme…

    Il s’agit d’un topic cho car ni noir ni blanc; il faut prendre en compte effectivement bcp de critères pour pouvoir se forger une opinion.

    Toujours est-il que de nos jours et dans un pays tel que l’Australie, il est inacceptable qu’un viol ne soit puni que d’un mois! même si les parents étaient dans le coup, dans ce cas, il faut condamner tout le monde!

    La loi australienne à ce niveau là doit évoluer et ne pas se cacher derrière le caractère coutumier des pratiques arborigènes.

    Ce qui est vraiment hallucinant, c’est qu’ils ne voient pas la chance qu’ils ont d’avoir sur leur territoire cette richesse culturelle…

    #322455
    effisk
    Participant

    ok, je ne me suis pas bien exprimé.

    Ce que j’ai voulu dire, c’est que l’agresseur n’a pas conscience d’être dans son tort, et c’est bien là le problème. Il a payé la famille, il prend son dû (c’est un peu cru mais c’est comme ça).

    Si tu commets un crime et que tu en es conscient au moment des faits, tu sais que tu risque la prison et que tu es en tort.

    Si tu comments un acte qui pour toi est légitime, comment peux-tu comprendre qu’on te punisse pour cet acte ?

    Ceci est applicable à de nombreux actes commis par les blancs par le passé.

    Je n’excuse en aucun cas l’acte en lui-même, mais je tente juste de mettre l’accent sur le fait que la situation ne se limite pas à un combat bien/mal. Tout n’est pas rose d’un côté et noir de l’autre.

    Quote:
    seulement de mon point de vue faire du mal a autrui pour se faire du bien que se soit coutumier ou tolérer par un quelconque article de loi, c’est une immense connerie.

    évidemment. Mais ce n’est pas l’avis de tout le monde, et on revient au problème cité au début de ce message.

    Quote:
    c’est une connerie enorme que de prendre une decision pour quelqu’un d’autre que soit même s’il y a un lien aussi fort que la filiation.

    Non. Tes parents ont pris des décisions pour toi jusqu’au jour où ils ont jugé que tu étais en mesure de prendre toi-même ces décisions. Qui décide où se trouve la limite ?
    (on s’égare un peu du sujet, je n’irai pas plus loin)

    Je suis d’accord sur ta réflexion sur l’éthique et la morale humaine, mais qui va expliquer ça au coupable ? Des blancs ? Question crédibilité, je crois qu’ils en ont pris un sacré coup…

    #322456
    effisk
    Participant
    agora7 wrote:
    voilà, j’ai reagit vite et en 2 lignes la premiere fois (sans m’expliquer veritablement), je tenais donc a preciser et à confirmer ma position sur le sujet de bernissa.

    Oui, c’est ce que j’essaye d’éviter, ça lance toujours des discussions sans fin. Je pense qu’il faut soit exprimer complètement son point de vue soit s’abstenir. C’est contraignant, mais c’est le meilleur moyen pour éviter les malentendus et les discussions enflammées où finalement tout le monde est d’accord mais n’exprime pas son point de vue de la même façon.

    J’ai cité ton intervention car c’était la première réaction, et ça me donnait un point de départ. 🙂

    #322457
    agora7
    Participant

    tu as raison je pense qu’on est d’accord sur le sujet.

    je m’arrete là.

    mais c’est sympa d’echanger aussi sur ces sujets moins rose et moins evident.

    à plus l’ami.

    #322458
    Caroline
    Participant

    Bravo, et merci pour cet échange très intéressant!
    Je trouve aussi qu’il faut « contextualiser » davantage (surtout si on n’est pas soi-même historiquement très net…)… Difficile d’atteindre une sorte d’objectivité…
    Si ça vous tente, j’ai essayé un peu de regarder un peu les soucis que posaient par exemple l’application de deux types de justices (ancestrale aborigène et ancestrale-de-nous;-) à un même problème. Le système en Australie Occidentale est très intéressant à cet égard, basé sur le compromis. Rien n’y est acquis, il est peut-être inutile d’établir des règles prédéfinies et sclérosantes, et ça semble marcher.
    Quand on commence à réfléchir à tout ça : morale, valeurs, droit, douleur infligée, justice punitive et rétributive… Il doit bien quand même y avoir des absolus, mais… Il va nous falloir encore quelques années de lecture et d’expérience, les gars! En même temps, on est bien sympas à réfléchir dans nos fauteuils… On fait ce qu’on peut!
    Bises,
    Caro

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles