12.3 C
Sydney
24 mai 2022

Se faire envoyer une caisse de vin en australie, ça va me couter cher ?

Le 1er site francophone sur l’Australie, le pays-continent Forums Général Australie – le pays-continent Se faire envoyer une caisse de vin en australie, ça va me couter cher ?

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)
  • Auteur
    Messages
  • #83538
    -Nico-
    Participant

    Voilà, je suis un peu en manque de vinasse, surtout des coteaux du layon et des monbazillac.

    Je comprends rien aux taxes sur l’importation des vins à usage personnel, quelqu’un à déjà tenté le coup ?

    #384822
    briiice
    Participant

    tu trouves pas ton bonheur en Oz, meme pas un minimum ???
    et un bon goon mdrrrr ???

    Au pire acheter une bouteille de vin francais un peu cher plutot d importer

    t es dans quel coin

    #384823
    -Nico-
    Participant

    Pffff je suis dans le Kimberley c’est mort pour le goon ❓

    Nan mais encore le goon je peux me le faire livrer, mais une bouteille de sauternes ou de loupiac ya pas en-dessous de 30$, en France on trouve du bon moelleux à 3€…

    25€ la caisse + 50€ de frais d’envoi c’est cher mais j’ai surtout peur qu’on me fasse payer des taxes pour récupérer mon colis…

    #384824
    benjamin-72
    Participant

    Si tu veux tu peux tester ce site (Non je ne fais pas de pub ! 🙂 ) : http://mmmule.com
    Perso’, je n’ai encore jamais eu l’occasion de le tester mais ça semble être l’occasion 🙂
    Si c’est le cas, je serai curieux d’avoir ton retour d’expérience.

    #384825
    Hallu
    Membre

    Tu as le détail ici : http://www.auspostcustoms.com.au/faqs.html#faq109 . Bref c’est entre 40 et 70 % du prix de ta commande en taxes. Et le 70 % c’est pour le vin. L’Australie en produit beaucoup, et le vend cher, donc ils font évidemment tout pour éviter que t’en achètes sur internet…

    #384826
    -Nico-
    Participant

    Ah merci Hallu pour cette réponse précise 🙂

    70% de 25€ ça fait environ 19€, donc environ 22$, apparemment les douanes estiment la valeur des bouteilles en fonction de la facture du fournisseur donc c’est cool…

    En gros faut bien compter 100€ tout compris pour se faire livrer une caisse vin…

    Si je l’achète ici ça va me revenir a + ou – 150€, c’est ptet + simple en fait…

    #384827
    gruik59
    Membre

    50 € de frais de port pour une caisse de vin?

    j’ai juste envie de dire lol, tu peux multiplié par 4, 5 ou 6… sinon par bateau mais ça prendra 3 mois pour 150/200 €

    d’Australie a la France, envoyé 1 BOUTEILLE c’est 80$ , rien q’en frais de port

    sur le site de la Poste francaise, ils donnent déjà 35 euros rien que pour une bouteille en emballage spécial international,

    #384828
    -Nico-
    Participant

    Tu t’es fait arnaqué mon pote, ou alors t’es mal renseigné…

    Sur http://www.coursesenfrance.com le tarif est de 40€ pour 5 Kg, ensuite ça passe à 57€ de 6 à 10 Kg.

    frais_port_inter-page.png

    #384829
    cmarie
    Participant

    C’est juste que les tarifs sont plus élevé dans le sens Australie > France que France > Australie.
    Pas étonnant vu le prix de tout ici !

    #384830
    gruik59
    Membre
    cmarie wrote:
    C’est juste que les tarifs sont plus élevé dans le sens Australie > France que France > Australie.
    Pas étonnant vu le prix de tout ici !

    mais pourquoi tout le monde dit ça !! 😕 😕

    #384831
    gruik59
    Membre
    -Nico- wrote:
    Tu t’es fait arnaqué mon pote, ou alors t’es mal renseigné…
    Sur http://www.coursesenfrance.com le tarif est de 40€ pour 5 Kg, ensuite ça passe à 57€ de 6 à 10 Kg.

    oh le site ! faut pas déconner

    jack daniel’s 70 cl : 36.44 € ( x1;27 = 46 $ ) —> liquorland joondalup : 1 litre 55 $
    ballantime’s 70 cl : 28.84€ ( x1,27 = 36.6$ ) —> meme liquorland, la même a 37$
    bonne maman cerise : 3.94 € ( x1.27 = 5$ ) —> coles : 4$ !
    la motte de beure president : 5.54 ( x1.27 = 7$ ) —> tjrs a coles : 5$ !

    et je passe sur le paquet de balisto a 4 euros sans frais de port 😆

    quand au vin, j’ai trouvé aucunes différence avec le vin francais, il est très bon, que ce soit rouge ou blanc, le rosé me manque un peu parfois mais sans plus, de toute manière c’est quasi tous des cépages francais

    idem pour les vins sud africains, rien a redire et comme pour l’australien, en guettant les 1 achetée une gratuite, on peut trouver des très bon vins pour moins de 15 $ les 2

    après je pense que c’est du chauvinisme poussé a l’extreme que de vouloir absolument du vin français …

    #384832
    -Nico-
    Participant

    J’avoue, le seul truc qui me manque c’est le moelleux (Monbazillac, Loupiac, Cotes de Bergerac, Sauternes, Coteaux du Layon…).

    Chez Dan Murphys la moins chère est à 24$ …. En France c’est 3€…

    #384833
    gruik59
    Membre

    oui mais au moins t’apprécie et tu fais tourner l’économie locale , c’est l’jeu en étant a l’autre bout du monde 😉

    #384834
    floreozi
    Membre
    gruik59 wrote:
    après je pense que c’est du chauvinisme poussé a l’extreme que de vouloir absolument du vin français …

    Decidement, je suis encore une fois plus que d’accord avec toi. Ma soeur est venu en vac l’annee derniere, j’ai du me facher avec elle pour qu’elle arrete de me faire acheter un certain vin plus cher juste parce que c’est….FRANCAIS ou alors le beurre president, ou les ptits toasts a la francaise…lol on a a manger ici!Certes , certains produits n’ont pas le meme gout, mais on mange (et boit 😀 ) tres bien aussi!!President ou pas president!!

    #384835
    -Nico-
    Participant

    Je ne pense pas qu’il s’agisse de chauvinisme. Il y a de bonnes raisons pour acheter du vin français :

    – c’est moins cher
    – c’est meilleur
    – il y a beaucoup + de variétés
    – Et on soutient l’économie française (l’économie Australienne on la soutient déjà beaucoup avec leurs taxes exorbitantes sur l’alcool)…

    Alors oui, on trouve de bons produits (j’adore la baguette rustique de Coles), du bon alcool (le rhum aux mangues ) mais sincèrement où il est le foie gras ? Et le saucisson à l’ane ? Et la mousse de foie de canard ? Et les gésiers ? Le confit ? Le reblochon ? La mayo ? Les biscuits ? La farine de blé noir ? Le Beaufort 😉

    C’est pas du chauvinisme, les produits sont juste meilleurs en France. Ici ils foutent du sucre partout même dans la mayo ou le concentré de tomates… Ai-je besoin de mentionner la végémite ? 🙁

    Pour revenir à mon sujet, je cherche un type de vin bien précis : pas du rouge, pas du blanc, pas du rosé, pas du pétillant, je cherche du vin « moelleux ». Ils n’en font pas en Australie d’où ma question initiale sur l’importation…

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vin_liquoreux

    #384836
    Hallu
    Membre

    Pas de différence de qualité entre vin australien et français ? N’exagérons rien. Ici le vin est fait de manière industrielle. Comme il n’y a pas d’assemblage (tjs le même cépage), c’est le même vin chaque année. Il n’existe donc pas de millésime en Australie (sauf quelques rares producteurs qui font de l’assemblage) : quand le vin est bon une année, il est bon tout le temps. C’est à la fois la qualité et le défaut du vin australien.

    Mais le plus gros problème, et ce qui saute aux yeux, c’est que trouver une bonne bouteille de vin en Australie, il faut y mettre à peu près 30$. Il est nettement plus facile en France de trouver quelque chose de bon à 10 €. Tout simplement parce qu’il y a plus de concurrence en Europe, et des consommateurs bien organisés. En Australie tu te fais enfler sur l’alcool, y a pas d’autre mot. Même les bières sont très chères.

    Après pour la bouffe en Australie il faut le faire exprès pour ne pas trouver de bonnes choses. Mais évidemment tu n’auras pas de produits français, à part quelques épiceries spécialisés. C’est dicté par l’immigration : tu as donc nettement plus de produits italiens, grecs, espagnols, allemands ou polonais, il suffit de voir au Victoria Market à Melbourne. Pour le fromage, le fromage coulant à base de lait non pasteurisé est interdit partout, seuls quelques producteurs (à Bruny Island notamment) ont le droit d’en faire. Voilà pourquoi un bon reblochon qui pue tu n’en auras pas ici. La mayo tu la fais toi-même c’est pas dur, les gésiers j’en trouve au marché (souvent labellé « giblets »). Le saucisson à l’âne ça n’a rien de français ( http://corse.evous.fr/?article112 ), les biscuits je sais pas de quoi tu te plains (les biscuits italiens ou espagnols sont très bons). Râler qu’on ne mange pas bien dans un pays donné je veux bien (et on mange bien en Australie), mais râler qu’on ne trouve pas les produits régionaux de son pays c’est juste ridicule.

    #384837
    briiice
    Participant

    Le vin australien est chere surtout a cause d une taxe sur les producteurs, celle du vieillissement de la bouteille.
    En france, une fois la production faite elle est taxé puis ca peut rester en cave et prendre sa valeur sans taxe ajoutée.
    En Oz, chaque année, une taxe est ajouté au prix de la bouteille voila pourquoi un vin de 2010 peut etre cher.

    Y a un producteur francais sur margaret qui fait de tres bon vin qui nont rien a voir avec le standard australien. La vente etant exclusivement à l export car trop peu d amateur en Australie pour en vivre.

    #384838
    floreozi
    Membre

    Je suis d’accord qu’on ne puisse pas comparer les vins, j’affirme juste qu’on peut trouver son bonheure partout (alcool et nourriture). Apres pour ca, faut etre pret a sortir de ce qu’on connait et aussi s’ adapter. Sinon ou est l’interet d’aller a l’etranger? Si c’est pour rester entre francais comme beaucoup le font apparemment, manger francais, boire francais…pour ma part aucun. Apres je n ai jamais dit que ca ne faisait pas plaisir de manger un bon foie gras 🙂

    #384839
    tortue102
    Membre

    Salut à tous! Je pense être pas trop mal placé pour débattre sur ce sujet. Je suis vigneron en France depuis 10 ans et je vis depuis maintenant 1 an et demi en Australie ou j’ai beaucoup bossé dans le vin et dans les vignes. Alors comme beaucoup de jeunes Français du milieu viti/vinicole venu travaillé dans ce domaine en Océanie (Australie/NZ), j’ai été plutôt déçu de la manière employé ici.
    -Pour commencer la durée de vie moyenne d’une parcelle de vigne en Australie est de 25 ans contre entre 60 à 100 ans en France. Tout ça à cause d’une surproduction (aucune législation sur les rendements), de sols trop exploités et d’une chaleur écrasante.
    – C’est un pays ou il fait beaucoup trop chaud, toutes les parcelles sont équipées de goutte à goutte pour l’irrigation (chose interdite en France) quand on connait les problèmes de manque d’eau de ce pays c’est un peu dramatique. Les viticulteurs sont souvent obligé de passé un produit sur les grappes pour évité les coups de soleil (It’s not a joke).
    -Les produits phytosanitaire parlons-en, il y existe depuis plusieurs années déjà en France une lutte raisonnée qui consiste à limité le traitement des vignes (on passait 2 fois plus d’engrais, de sulfate, de desherbant dans les années 80). En Oz, on ne se soucis guère de ces limitations.
    – La plantation de la vigne: Outre le fait que la durée de vie moyenne d’une parcelle en France est bien plus longue qu’en Oz, la replantation est aussi totalement différente.
    En France quand une vigne arrive en fin de cycle, on commence par l’arrachée puis on travaille le sol de façon à l’aérer au maximum. Avant de replanter au Printemps
    En Australie, on n’arrache pas, on coup à la base du cep de vigne et ensuite on greffe un nouveau plant par dessus. Ce qui contribue à appauvrir le sol d’avantage.
    -La taille de la vigne: En France il y a des législations sur la taille de la vigne qui est différente suivant les régions et les types de tailles, en Australie ça n’éxiste pas.
    – Les vendanges: Comme on le sait tous ce sont principalement des machines qui ramassent le raisin en Australie même si quelques parcelles sont ramassées à la main.
    Le transport des grappes de la vigne à la cave se fait par camion. Voilà un gros HIC. En France des raisins ramassés dans des vignes en Beaujolais seront vinifiés en Beaujolais, des raisins Bordelais dans le Bordelais, des raisin Champenois en Champagne……
    Ici pas forcement, une cave de McLaren vale peut acheter des grappes de la baroosa valley, du coonawara, Clare valley ou encore recevoir du jus de Tasmanie, du Victoria, Nsw…
    Quand on sait que la distance entre le coonawara et McLaren Vale est de 300 km, ajouté à ça une température avoisinant les 35°C (Fevrier, Mars…), à votre avis comment évité que la vendange tourne au vinaigre? La réponse est simple, on balance des litres et des litres de sulfites(j’en suis encore choqué). Sans compté tout le sulfite qu’on rajoutera une fois les grappes en cuve.
    Tout ça est une question de buisness malheureusement.
    Il faut savoir qu’en France (sans faire du BIO), on est capable de crée un vin sans une goutte de sulfite. Quand la vendange est saine, on en a pas forcement besoin ou très peu.
    – La vinification: Que ce soit en France ou en Australie, on rajoute des additifs (enzime, levure,différent acide….) mais encore une fois pas à la même quantité.
    Encore un détail: L’alcool dans le vin. C’est le sucre qui se transforme en alcool. La chaptelisation(sucrage) est autorisée en France sauf pour quelque appellation (notamment en Bordeaux) mais encore une fois l’ajout est limité et réglementé. En Australie, on à jamais besoin de rajouté de sucre, avec la chaleur qu’il fait il y à toujours assez de sucre naturel dans la grappe pour atteindre un degré d’alcool suffisant. Et parfois il y en à même trop donc la solution est simple il suffit de rajouter de l’eau et parfois j’ai pu ajouter jusqu’à 10 ou 15 % d’eau par rapport au volume total de la cuve. C’est énorme surtout quand on connait le prix des bouteilles.
    En gros ils sont libres de faire ce qu’ils veulent quand ils veulent que se soit dans les vignes ou dans le vin. En France la législation est tellement stricte (parfois trop) qu’elle peut obligé certain viticulteur à l’illégalité, mais toujours dans l’interet de fabriqué le meilleur produit possible.
    – Les Australiens dans le milieu du vin. J’ai eu l’occasion de bossé avec beaucoup d’entre eux. Il y à quelques écoles pour oenologue/winemaker en Oz qui sont plutôt réputé (Wagga Wagga, Adélaïde). J’ai vu des gens très intéressé qui connaissent leurs métiers, qui pour la plupart sont venus faire des stages dans des caves de qualités en France (Bordeaux, Bourgogne, Champagne…) . Mais la réalité économique les rattrapes, ont leurs demandent de fabriqué en quantité parfois au détriment de la qualité, c’est le buisness. La plupart des caves australiennes appartiennent à des gros groupes (Foster, Accolade wines même Pernod ricard…). Ce sont des entreprises et elles fonctionnent comme tel.
    Ensuite il y à tous les Caviste (cellarhand), occasionnel pour les vendanges ou permanent. Ce que je vais dire ne va peut être pas plaire à tout le monde, mais les Australiens ne sont pas des foudres de guerres. On était environ 20 occasionnels pour les vendanges 2012 et 2013 et à chaque fois les plus efficaces ont été les Kiwis, américains, sud africain ou français. Il est fou de voir le manque de conscience professionnelle chez les Australiens. En plus de ça c’est un boulot ou il faut être carré et ce qu’il se passe ici tu ne le verras jamais dans une cave en France.
    Le prix des bouteilles: J’ai eu la possibilité de vinifié des vins entre 20$ et 120$ la bouteille. Et franchement entre la bouteille la moins chère et la bouteille la plus chère la plus grosse différence reste l’étiquette. Car les méthodes de vinification pour chaque cuve sont vraiment similaire. La provenance du raisin aussi. Encore une fois c’est du buisness.
    Mais sur le coup on ne peut pas en vouloir car en France on est encore pire. Ce qui determine le prix d’une bouteille c’est la régions, le cépage et surtout l’appelation et le terroir. Mais quand je vois un Champagne à 500 euros la bouteille et ensuite un crémant d’Alsace ou de Bourgogne de qualité à 7 euros, je me dis qu’il y à quand même un problème. Le vin est l’un des plus gros marché fictif au monde. En France c’est le deuxième marché le plus porteur à l’export après l’aéronautique. La moyenne d’une exploitation est de 3ha/par viticulteur. Et contrairement à l’Australie, c’est un métier de passion ou il est venu très difficile de faire de l’argent.
    Voilà la qualité des vins Français restent à mon avis largement au dessus des vins Australiens, après ce n’est que mon humble avis.

    #384840
    Hallu
    Membre

    Merci de confirmer ce que je pensais. Il y a vraiment un esprit de production de masse ici. Je savais pour l’irrigation, qui est juste scandaleuse. Je pense qu’il est plus adapté de faire des vins en Tasmanie ou en Nouvelle-Zélande, mais je doute que les sols soient si bons.

    On touche aussi au problème de ce qui manque dans les pays anglo-saxons et qui a démarré en France avant de toucher l’Italie et l’Espagne : tout cette règlementation certes complexe mais qui garantit un bon produit. L’aspect de terroir, les AOC, labels rouges etc… En Australie rien de tel, il faut connaître le producteur pour savoir si ça vaut quelque chose ou pas, aller débusquer les fermiers etc… En supermarché ou même sur les marchés, c’est la loterie. Au Queen Victoria Market de Melbourne, il faut explorer un peu tous les étalages, que ce soit bouchers, poissonniers ou fruits et légumes. Je vois pas mal de poissonniers qui vendent des trucs très classiques et en surpêche totale, la chair clairement abîmée par le chalut, à côté d’un type qui va avoir une variété nettement plus élevée, des trucs frais. Pareil en boucherie : ils se fichent d’étiqueter les races de viande, les régions de provenance etc… Il faut aller chez des deli séparés pour voir ce genre de pratique.

    Du coup, une fois qu’on a trouvé un bon étalage, on y reste. Mais ça demande du tâtonnement, de faire des erreurs, etc… Un exemple assez classique : il est vraiment très difficile de trouver de bonnes tomates en Australie, même l’été. Elles sont toutes saturées de flotte, et les variétés ben y en a deux : les grappes, et les roma. Avant de trouver une tomate coeur de boeuf, bon courage. Vous n’en verrez que sur les farmers markets.

    Mais il y a aussi une raison à tout cela : l’intérêt des australiens pour la cuisine maison est tout récent, années 90, voire début des années 2000, où les émissions culinaires ont commencé à arriver ici, où les gens se sont mis à manger autre chose que du poulet et du boeuf. Maintenant ils s’essayent aux abats, commencent à accepter la viande saignante, découvrent les légumes autres que la patate et la tomate, etc… Pour l’instant c’est pas la folie encore : il y a bien une culture de l’huile d’olive, quelques bons produits exotiques. Mais ça manque de variété sur les étalages : les produits du bush (herbes, bush tomatoes etc…) ne sont pas encore assez implémantées, de même que les viandes (kangourou, wallaby, chameau, émeu). Pour les volailles, bon courage pour trouver une oie, du pigeon, ou un canard gras. Le gibier est également inexistant, à l’exception de quelques lapins et lièvres. Espérons que ça change.

    #384841
    gruik59
    Membre

    ou du lapin ! pourquoi ils ne mangent pas de lapin ? 😀

    sinon forcément un bon fromage ça manque,je pourrais tué la maintenant pour une bonne baguette et de la tomme de savoie mais bon c’est l’jeu ma pauvre lucette

    je ne me plaint pas, la France me manque mais je ne me prive pas pour autant ici et on peut trouver de très bonne chose ici aussi 😉 quand j’en vois qui se nourrisse que de noodle réchauffé au fond du van…

    ça fait partie du pack  » je quitte la France « , mais bon ça va durer 2 ans au max pour + de 90% des gens donc…

    #384842
    -Nico-
    Participant

    Merci Tortue pour ces explications 🙂

    Les Australiens veulent faire en 20 ans ce qu’on a fait en 2000 ans…

    Je pense que je vais tenter de me faire livrer une caisse quand meme, juste pour voir

    #384843
    sebaustralia
    Membre
    -Nico- wrote:
    Je ne pense pas qu’il s’agisse de chauvinisme. Il y a de bonnes raisons pour acheter du vin français :
    – c’est moins cher
    – c’est meilleur
    – il y a beaucoup + de variétés
    – Et on soutient l’économie française (l’économie Australienne on la soutient déjà beaucoup avec leurs taxes exorbitantes sur l’alcool)…
    Alors oui, on trouve de bons produits (j’adore la baguette rustique de Coles), du bon alcool (le rhum aux mangues ) mais sincèrement où il est le foie gras ? Et le saucisson à l’ane ? Et la mousse de foie de canard ? Et les gésiers ? Le confit ? Le reblochon ? La mayo ? Les biscuits ? La farine de blé noir ? Le Beaufort
    C’est pas du chauvinisme, les produits sont juste meilleurs en France. Ici ils foutent du sucre partout même dans la mayo ou le concentré de tomates… Ai-je besoin de mentionner la végémite ?
    Pour revenir à mon sujet, je cherche un type de vin bien précis : pas du rouge, pas du blanc, pas du rosé, pas du pétillant, je cherche du vin « moelleux ». Ils n’en font pas en Australie d’où ma question initiale sur l’importation…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vin_liquoreux

    Tu me fais réver avec ton saucisson et tes gésiers! Le Beaufort….

    Pour la mayo, tu as la Maille
    Pour le foie gras, tu peux te le faire envoyer ( en conserve)

    A ta place, je me ferais aussi envoyer une bouteille de ton vin préféré. Impec avec le fois gras d’ailleurs!

    Il y a moyen de trouver du  » vrai  » fromage dans les grandes villes.

    pour les gésiers, il faut étre pote avec un boucher…

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles