15.1 C
Sydney
19 juillet 2024

PREMIER WHV EN AUSTRALIE

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #91276
    Johan Mnh
    Membre

    Bonjour à tous,

    J’aimerais partir avec mon meilleur ami en WHV. Nous avons fais tous les deux des études professionnel et eut deux expériences chacun, pour ma part dans l’électricité et pour la sienne dans l’alimentaire.

    Nous aimerions partir afin de découvrir une autre culture, se perfectionner en Anglais et travailler tout en profitant des belles choses de ce pays. Je me suis renseigné un peu sur le site et j’aimerais en savoir un peu plus sur ce fameux « budget » minimum à avoir avant le voyage qui me parait assez léger connaissant déjà le prix du billet d’avion.

    Concernant les jobs, nous aimerions savoir comment cela se passes en Australie, est ce qu’il est vraiment si simple que ça de trouvé un travail correct ? Y-a-t-il des villes ou des endroits à éviter pour travailler ? J’ai entendu dire que certains employeurs profitaient un peu des européens et qu’il fallait faire attention aux salaires etc.

    J’aurais d’autres questions à l’avenir mais j’aimerais déjà connaitre vos avis !

    Merci d’avance !

    #400512
    kevin-tanunda
    Participant

    Salut ;

    Le budget minimum correspond à une obligation de fonds suffisants à l’arrivée en Australie. Cela n’inclut donc pas le prix du billet d’avion. En pratique, ça n’est que très rarement (voire jamais ?) contrôlé par les autorités. Néanmoins, pour des questions de confort, il est préférable d’au moins s’en rapprocher. À savoir AU$ 5000 de disponibilités immédiates. À convertir selon le taux de change en cours lors de l’arrivée, mais en gros ça correspond à 3000-4000 €.

    Ensuite, non, il n’est pas si simple de trouver un job en Australie. Même si à l’heure actuelle, c’est sûrement moins compliqué qu’en Europe.
    Surtout si vous cherchez dans votre branche professionnelle.
    Je ne suis pas très au fait de vos différents secteurs, mais je crois que pour bosser dans le bâtiment (dont l’électricité semble faire partie), il faut a minima obtenir une carte professionnelle nommée white card. Et peut-être qu’un électricien doit faire valider une capacité reconnue localement. À vrai dire je n’en sais rien…
    Concernant ton pote, je n’en sais strictement rien. Mais s’il a un niveau ingé, il aura sûrement plus de chances qu’avec un niveau BTS, quasiment pas reconnu. À voir selon vos expériences aussi.

    Enfin, il existe effectivement des employeurs peu scrupuleux, que ce soit avec la main d’oeuvre européenne ou d’ailleurs. Certaines zones en regorgent peut-être plus que d’autres, mais de là à cibler un endroit en particulier… disons que plus un lieu concentrera des voyageurs en quête de petits jobs, plus il y a de risques de mal tomber.
    Ceci étant, il n’y a pas de règle pré-établie. Du bon sens et surtout partir dès que ça se passe mal (d’où l’importance de disposer d’un matelas financier suffisamment confortable).
    Dans tous les cas, je ne pense pas qu’il y ait plus d’employeurs malhonnêtes en Australie qu’ailleurs. Tu vas forcément trouver sur le net des témoignages anxiogènes. Mais il faut savoir aussi que pour beaucoup, tout se passe bien sans qu’ils ne viennent en faire étalage sur la toile.

    #400513
    Johan Mnh
    Membre

    Salut,

    Pour les budgets c’est donc bien ce que j’avais compris. Pour ça aucun problème, nous avons mis suffisamment d’argent de côté.

    Non justement, nous ne pensons pas forcément a travailler dans notre branche. J’ai vu qu’il y avait des petits boulots dans l’agriculture et la pêche. Nous serions plus orienté vers ce type de job. y-a-t-il des contrats comme en France (CDD,CDI ou intérim), ou est ce totalement différent ?
    Très bien, nous ferons attention à tout cela alors.

    Au niveau des logements, nous aimerions savoir comment cela se passe pour trouver un appartement. Faut-il si prendre bien à l’avance (sachant que nous partirions d’ici septembre-octobre prochain)? Les locations sont elle plus chère d’une ville à l’autre (Entre Brisbane et Melbourne par exemple) ? Faut-il des papiers particuliers sachant que nous venons de l’étranger ?

    Merci d’avance pour t’as réponse !

    #400514
    AmelieP
    Participant

    On a plus tendance a parler quand ca se passe mal et a se taire quand ca se passe bien 🙂

    Je rajouterais que vous faites bien de vas vraiment cherfcher dans votre branche (surtout ingenieur). Trouver un petit boulot dans un metier qualifie c’est pas facile du tout. Encore electricien ca doit pouvoir se trouver (avec la white card, et voir s’il y a pas une reconnaissance de diplome a faire) mais pour ingenieur je pense pas. Un employeur va plutot chercher quelqu’un qui reste (PR ou australien) pour un boulot qualifie. Donc vous faites bien de ne pas vous orienter la dedans.

    Pour les petits boulots il y a pas vraiment de contract ecrits, c’est tout a l’oral, surtout pour les petits boulots type picking, peche, cuisine etc. J’ai perso jamais eu de soucis de ce cote la, suis toujours tombee sur des employeurs honnetes (je suis ton retour positif lol).

    C’est pas toujours facile et faut pas s’y prendre au dernier moment (attends pas d’avoir que $500 en poche) mais avec du bon sens et de la debrouillardise ca se trouve !
    Petit exemple : je cherchais du picking/packing et j’ai donne mon numero a un couple qui commencais a recolter dan 2 semaines. Apres 1 semaine j’y suis retournee pour leur rappeler que j’etais toujours disponible. Ils m’ont pris et j’ai appris plus tard car j’etais la seule a y etre retournee. Faut pas non plus trop en faire mais faut montrer que tu en veux!

    Pour le logement, il ne faut pas le papier particulier. Faites attention si vous sous-louez et qu’il y a pas de contrat, notament au niveau du bond (caution). Sinon c’est comme partout, tu visites, tu fais la demande, t’es accepte (ou pas) et t’es contant (ou tu continue de chercher).

    Et pour finir, foncez. C’est pas rose tous les jours, il y a aura forcement des coups de blues et des coups durs a un moment ou a un autre mais c’est une experience a vivre.

    #400515
    kevin-tanunda
    Participant

    Pour poursuivre sur la lancée d’Amélie :
    Les contrats de travail sont dans le principe assez proches des contrats français. « Casual » et « temporary » correspondant à nos CDD ou intérim, portant sur des missions à terme plus ou moins déterminé. Le CDI est à comparer au « permanent » australien et ne concerne pas les whv.
    Ça c’est sur le principe mais bien sûr, d’un point de vue juridique, il n’y a pas de comparaison à faire. Et ce n’est pas l’objet de toute façon !

    Pour tout ce qui est logement allez sur Le Bon Coin australien afin de vous faire une idée des prix et des possibilités. Dans tous les cas, aucun intérêt d’entamer la moindre démarche depuis la France. Il faut le faire sur place.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles