Le rugby australien : Une religion laïque

0
823
Coupe du monde Rugby, les australiens contre les Usa
Coupe du monde Rugby, les australiens contre les Usa
Partenaire

En Australie, le sport est une religion et le rugby un bon moyen d’avoir la foi. Dans les stades et dans les pubs, le ballon ovale passionne, les yeux rivés sur le championnat à XIII ou vers les Wallabies, l’une des équipes les plus célèbres au monde.

S’ils avaient écouté les Anglais, ils auraient pu s’appeler les « Lapins ». En 1908, l’équipe de rugby australienne fraîchement créée, effectue une tournée au Royaume-Uni. Les Néo-Zélandais voisins viennent d’en fouler les pelouses et les Anglais ont décidé de les surnommer les « All Blacks », en référence à la couleur de leurs maillots. Mais les Australiens n’entendent pas être assimilé à un animal nuisible, rapporté du continent. Non, ils seront les « Wallabies », du nom du petit marsupial, proche du kangourou, animal endémique et emblématique de l’Australie.

La légende d’une des équipes les plus célèbres au monde est en marche. Le rugby, qui se pratique à 13 ou à 15 joueurs, va devenir, petit à petit, l’un des sports les plus populaires d’Australie.

Rugby à XV, les Wallabies

Moins populaire que le rugby à XIII au sein du pays, le rugby à XV, ou « Rugby Union », est surtout représenté professionnellement par son équipe nationale jaune et verte, les Wallabies. C’est l’une des meilleures équipes au monde et la seule, avec l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, à avoir remporté deux coupes du monde en 1991 et 1999.

L’équipe joue également le Tri-Nations, renommé depuis 2011 The Rugby Championship, depuis qu’une quatrième équipe, l’Argentine, a rejoint le trio composé de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et de l’Afrique du Sud. Les Wallabies ont remporté trois fois ce tournoi de l’hémisphère sud, considéré comme l’une des compétitions mondiales les plus relevées au monde. L’équipe nationale n’a pas de stade approprié, mais elle dispose de terrains de jeu immenses, comme l’ANZ Stadium de Sydney, qui a déjà accueilli des rencontres de rugby dépassant les 100 000 spectateurs.

Groupe Australia-australie.com

Au rayon compétition nationale, le rugby à XV est beaucoup moins professionnalisé qu’en Europe, comme en France ou en Angleterre. Seules cinq clubs professionnels se distinguent : les Queensland Reds, les Melbourne Rebels, les New South Wales Waratahs, les ACT Brumbies et la Western Force. Ces équipes jouent au sein d’un championnat régional, le Super 15, qui regroupe des clubs australiens, néo-zélandais et sud-africains. La compétition a lieu de février à août et est retransmise dans le monde entier.

Des compétitions locales, par état, existent par ailleurs, comme la Queensland Premier Rugby. Sans oublier l’Australian Rugby Shield, un championnat amateur qui a pour but de développer le rugby dans des territoires peu défraichis, comme les zones rurales de Tasmanie ou du Territoire du Nord.

Match Wallabies

Rugby à XIII, les kangourous

Le rugby à XIII, ou Rugby League, reste plus populaire en Australie que le rugby à XV. Le phénomène est particulièrement australien : l’équipe nationale, surnommée les « Kangourous », est tout simplement la plus titrée au monde, avec dix victoires en coupe du monde sur quatorze possibles. Les causes sont également historiques et sociologiques, le rugby à XIII étant le sport de la « working-class », de la classe ouvrière et même des Aborigènes, contre le rugby à XV, le sport de la classe huppée, bourgeoise, « anglaise ».

Le championnat de rugby à XIII est la National Rugby League. Il se déroule en Australie et en Nouvelle-Zélande de l’automne jusqu’au printemps. Même si le ballon reste ovale, les règles entre le rugby à XIII et le rugby à XV varient, comme le nombre de points attribués par essai ou pénalité.

Selon le quotidien The Guardian, c’est, en termes d’audience télévisuelle, tout simplement le sport le plus suivi d’Australie, devant le football australien, dit « footy », ou le rugby à XV. En 2014, 590 000 personnes étaient chaque semaine devant leur poste pour la National Rugby League, contre 82 000 auditeurs hebdomadaires pour le Super 15 (en ne tenant compte que des équipes australiennes).

photo Matt Cole

Partenaire