Sport : A la découverte du « Footy » à Melbourne

2
863
Match de footy
Match de footy

Les cyniques prétendent que le sport résume à lui seul la culture du Victoria, mais on a bien du mal à les entendre au milieu des clameurs enjouées et des applaudissements frénétiques… Les habitants du Victoria et de Melbourne prennent en effet le sport très au sérieux et en particulier le footy, le football australien.

En partenariat avec lonelyplanet.fr.

Le culte du sport, le footy, mais pas seulement…

Il est indéniable que le sport est une forme d’expression dominante rassemblant des gens de tous horizons dans la culture australienne.
Les rencontres sportives, bon moyen de se divertir, sont suivies avec une telle ferveur que le spectacle est aussi dans les gradins. Melbourne, berceau du football australien (Australian Rules Football ou footy), accueille d’innombrables manifestations sportives, dont l’Open d’Australie (tennis), l’Australian Formula One Grand Prix (Grand Prix de Formule 1) et la Melbourne Cup (voile). Les stades, pistes, terrains et courts de la ville sont considérés comme parmi les meilleurs et les mieux situés au monde.

De grands événements sportifs ont lieu au Victoria, comme le Rip Curl Pro (aussi appelé Bells Beach Surf Classic) – grande compétition de surf, l’Australian Motorcycle Grand Prix (moto) sur Phillip Island, le Stawell Gift (course à pied) et quantité de courses hippiques, dont la pittoresque rencontre de Hanging Rock.

Le Footy

Essayer de comprendre les règles de base de l’Australian Rules Football (ou “footy”) est un bon moyen d’engager la conversation avec les gens du coin, surtout en hiver. Melbourne est l’épicentre de ce sport australien et c’est l’Australian Football League, basée à Melbourne, qui organise les tournois nationaux.

Match de footy à Melbourne
Match de footy à Melbourne

En saison (mars à sept), le footy tourne à l’obsession chez une majorité d’habitants du Victoria : blessures, suspensions et pronostics sont dans toutes les conversations au travail, devant la machine à café et les quotidiens consacrent une large place aux victoires, aux défaites cinglantes ou encore aux dernières frasques des joueurs (sur le terrain et en dehors). Les conseils disciplinaires du lundi soir attribuent des points de pénalité au moindre comportement agressif et les supporteurs suivent ces péripéties et rebondissements avec presque autant d’attention que les matchs eux-mêmes.

Le MCG (Melbourne Cricket Ground), tendrement surnommé le “G”, est le berceau du football australien depuis 1859. Il y règne une atmosphère mémorable. L’AFL compte désormais des équipes dans tous les États du “continent”, mais 9 de ses 16 clubs sont toujours basés à Melbourne, ainsi qu’à Geelong.

Toutes les équipes de Melbourne jouent leurs matchs à domicile, au MCG ou au Docklands Stadium. Les rencontres opposant deux équipes locales déchaînent généralement les foules. Les huées et les sifflets ont leur lexique propre et l’on assiste souvent à cette occasion à des “conversations” à sens unique avec l’arbitre.

Melbourne Cricket Ground
Melbourne Cricket Ground

Autrefois surnommés “asticots blancs” (“white maggots”) à cause de leur uniforme immaculé, les arbitres sont aujourd’hui habillés en orange vif, afin que les joueurs puissent les repérer, même au plus fort de l’action. Et avec ce changement de costume, on les appelle maintenant tout simplement “asticots” (“maggots”).

Une fois que la sirène sonnant la fin de la rencontre a retenti et que les supporteurs des vainqueurs ont entonné l’hymne de leur équipe (généralement plusieurs fois de suite), tout le monde se retrouve au pub. Il arrive souvent que les supporteurs de deux camps opposés célèbrent ensemble la victoire et la défaite. Malgré l’élan passionné que suscite l’appartenance à un club de supporteurs de l’AFL, les manifestations violentes sont très rares, aussi bien avant, pendant qu’après les matchs.

Contenu reproduit avec l’aimable autorisation de Place des Editeurs/ Lonely Planet – Tous droits réservés

Crédits photos : Beau lebens , Flying Cloud , Simon Yeo

2 Commentaires