INVITATIONS A L’AUSTRALIENNE : APOLOGIE DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE

1
781
Invitations australiennes

En France, c’est simple, on vous invite à déjeuner vers 12h-12h30, ou à dîner vers 19h. Mais qu’en est-il lorsqu’on vous invite à 14h ou 16h ? Est-ce pour l’afternoon tea, le dîner ? Il semblerait que l’Australie, riche de ses multiples cultures, ait un rythme quelque peu différent en fonction des nationalités. C’est ce qui fait sa richesse, mais nous expose parfois à des moments de doute …

Être invité en Australie, ça ne coule pas toujours de source …

Avec notre installation récente sur ce continent, les nouvelles relations qui se créent, nous commençons à entrevoir la possibilité de quelques soirées sympas entre amis.

Mais les choses ne sont pas si simples. En tant que maman, les principales rencontres se font à l’école et de fait, la plupart de mes amies australiennes sont des mamans au foyer (et en Australie, il y en a un paquet !). Avec elles, les morning-tea au café du coin sont très simples à amener et deviennent vite un rituel incontournable.

Après cette première étape et n’ayant toujours reçu aucune invitation, je passe à l’offensive et invite une de mes amies avec sa famille à la maison.

Un dimanche midi, plus facile à gérer pour eux et leur petit dernier de 3 ans. Tout se passe très bien, à la française, avec un bon petit plat de chez nous, le poulet basquaise ! Midi – 4h, le rythme est bon, comme en France !

Invitations australiennes

Suite à cela, nous attendons, attendons et ne voyons toujours rien arriver … Nous renouvelons donc. Ça tombe bien, c’est l’anniversaire de mon loulou et une bonne occasion d’inviter quelques amis à déjeuner. Et là, bingo ! Après 6 mois d’installation, nous allons enfin découvrir les Australiens chez eux !

Partenaire du site

D’autres invitations suivront, mais uniquement de la part d’étrangers, résidant de longue date en Australie. Les « vrais » australiens ne semblent pas recevoir beaucoup, juste la famille aux occasions.

Quelques expériences culinaires australiennes … ou presque

Notre première invitation nous conduit chez des Australiens « pure souche » (enfin en Australie depuis plus de 2 générations quoi), à 16h. En même temps, quand on mange à 18h, il ne faut pas s’attendre à arriver trop tard !

Très désireux de connaître les spécialités australiennes, nous pensons naïvement au barbecue ! Mais ça, c’était sans compter sur les origines italiennes de Monsieur. Ce seront donc … des lasagnes !

À l’approche du dessert, on commence à se lécher les babines, quand arrive … le gâteau mode anglaise ! Tout en génoise, incrusté de gelée … Mais que faisaient les Belges et leur bon chocolat quand les anglais ont débarqué en Australie ?! Ce fut le premier contact avec la gelée pour les enfants, qui ont détesté ça ! Mais aujourd’hui, comme tout bon petit Australien qui se respecte ils adorent. La soirée s’achèvera sur cette petite touche traditionnelle, vers 19h.

Notre deuxième invitation vient d’Irlandais, installés downunder depuis leur enfance.« Venez vers 14h » … Humm, bon là, ça se complique ! Sommes-nous invités à déjeuner, à prendre le café, à dîner ? Dans le doute, nous prenons un petit encas vers midi et en route !

Nous sommes reçu autour d’une bière, grand rituel australien. Puis, juste le temps de mettre quelques victuailles dans la glacière et nous voilà parti pêcher à la plage, afternoon-tea sous le coude. L’afternoon-tea n’ayant de thé que le nom, on nous propose plutôt une bière, des crackers, du fromage et un genre de saucisse australienne dont ils raffolent !

Invitations australiennes

Finalement, le retour de pêche étant assez catastrophique, nous avons droit au plan B et nous régalons le soir d’un excellent rôti au petits légumes, accompagné d’un très bon vin rouge australien, n’ayant rien à envier aux vins français !

Nouvelle expérience Irlandaise, ceux-ci, installés à Perth depuis 2 ans, Invitation à 13h. Encore une fois, nous voilà perplexes quand au repas … Un rapide coup de fil pour indiquer que nous mangeons un petit quelque chose avant d’arriver, nous confirme que : « Mais Doric (ça c’est mon mari !), y’a plein de nourriture ici ! ».

Pas de problème, nous arrivons donc, bouteille de vin à la main et, pour ne pas faillir aux bonnes habitudes, nous commençons par l’éternelle bière en terrasse. Sur la table, plein de petites « gourmandises » : crackers, fromage (Brie, Bleu et Edam, diversité assez rare pour être relevée !), raisin, saucisses, pain.

Tout est là pour picorer à volonté tout l’après-midi. Les enfants font de rapides passages côté fromage avant de retourner jouer, emportant avec eux une petite dose de survie. Les verres de vins n’ont jamais le temps d’être vides et les bouteilles de bières semblent provenir d’un stock sans fin … Je suis pourtant Bretonne mais là, j’avais rarement vu un tel débit !

bbq

Vers 17 heures, les petites gourmandises s’amenuisant, arrivent alors les moules ! Suivies de cuisses de poulet et pour finir, une délicieuse glace maison, un régal ! Quelle journée, quelle convivialité ! Il n’y a pas à dire, ils savent y faire ces Irlandais !

Gastronomie indienne : enfin du dépaysement en Australie

Depuis 2 mois que nous habitons dans le quartier, nous sentons tous les dimanches cette alléchante odeur de cuisine indienne venant de chez nos voisins. Nous ne pouvions pas y résister et finissons par obtenir l’invitation tant espérée !

À notre arrivée, les différents plats, déjà alignés sur le plan de travail, nous donnent l’eau à la bouche ! Pénétrant un peu plus dans la pièce de vie, nous constatons que la seule table de la maison est occupée par un énorme poste de télévision … Nous restons un peu dubitatifs, mais qu’à cela ne tienne, nous prenons place sur le canapé et recevons un petit jus de fruit de bienvenue.

Après 5 minutes, je me lève pour proposer mes services en cuisine. Mais ma voisine, n’a même pas le temps de comprendre la question, que son mari m’arrête déjà et me dit que sa femme a l’habitude, qu’elle n’a pas besoin d’aide … Je retourne donc gentiment à ma place, après tout, ce sont leurs coutumes­.

Arrive alors la prière, où nous sommes remerciés de notre présence à partager ce repas. Du fait de notre culture et traditions familiales, nous n’avions jamais vécu cette expérience et sommes là, pour le coup, complètement imprégnés de la culture indienne. Le repas nous est alors servi … sur les genoux. La soirée se termine assez vite, mais nous permet de profiter pleinement de l’enchantement de cette cuisine digne d’un grand restaurant et d’une impression de voyage hors du temps.

L’Australie a ses cultures, sa diversité. Nous en faisons partie, et essayons de faire découvrir un peu de la cuisine française, qui fait notre réputation. Nous nous sommes adaptés et avons avancé l’heure de réception à 17-18h (oui, il ne faut pas exagérer non plus …). Nous avons aussi troqué l’apéritif contre la bière. Quant au traditionnel barbecue australien, nous ne l’avons toujours pas testé … Mais patience, c’est prévu pour Noël !

Alors à tous, bon appétit, et profitez bien des diversités culturelles et culinaires qu’offre l’Australie !

Partenaire Australia-australie.com

1 COMMENTAIRE