ESCALE A KUALA LUMPUR EN MALAISIE

1
76
les Tour Petronas _kuala Lumpur
les Tour Petronas - Kuala Lumpur

Un vol pour l’Australie est un long trajet et aura obligatoirement une escale en cours de route, notamment à Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie. L’occasion de couper le voyage pendant quelques heures ou plusieurs jours, et de visiter une toute nouvelle ville avant de prendre le prochain avion. Voici quelques conseils pour profiter de cette métropole asiatique métissée qu’est Kuala Lumpur.

Flâner dans le dédale de l’aéroport

Lors d’une escale à Kuala Lumpur, votre vol va atterrir soit à l’aéroport international KLIA, principal hub aérien de la Malaisie, soit au KLIA2 situé à deux kilomètres, destiné aux vols et compagnies low-cost.

Les deux aéroports sont reliés par le KLIA ekspres, un train permettant également de rejoindre le centre-ville de Kuala Lumpur très rapidement. Ils disposent chacun de diverses enseignes pour effectuer quelques emplettes ou tout simplement se ravitailler.

KLIA et KLIA2 sont par ailleurs équipés d’un réseau Wi-Fi gratuit permettant ainsi de rester connecté.

S’aventurer dans le centre-ville de Kuala Lumpur

Vous ne serez pas encombré par vos bagages durant l’escale puisque leur enregistrement se fera jusqu’à la destination finale. Partez aussi l’esprit tranquille car vous n’aurez besoin d’aucun visa pour passer la journée sur le territoire Malaisien.

Kuala Lumpur
Kuala Lumpur

Pour sortir de l’aéroport afin de rejoindre le centre-ville de Kuala Lumpur, le plus rapide est de monter à bord du KLIA ekspres. Le train rallie la station KL Sentral, véritable centre névralgique des transports de la ville, en 28 minutes. Comptez 100 ringgits (22€) l’aller-retour. Les départs s’effectuent toutes les 15 minutes, cependant la nuit il faudra prendre un bus ou un taxi car le train ne fonctionne pas.

Beaucoup plus économique, un bus express relie l’aéroport à KL Sentral au tarif de 18 ringgits (4€) l’aller-retour. Le trajet est néanmoins plus long puisqu’il faut une heure pour arriver en centre-ville la nuit et davantage en journée à cause de l’infernal trafic routier de la capitale Malaisienne.

Des taxis sont aussi disponibles. Les tarifs varient selon la distance et le type de véhicule. En un peu moins d’une heure vous rejoindrez le centre-ville et la course vous coûtera environ 80 ringgits (17€). Un surcoût s’applique pour les trajets effectués de nuit.

Une fois en centre-ville vous pourrez emprunter l’une des trois lignes du métro aérien qui desservent les principaux quartiers et constituent la manière la plus simple de se déplacer dans Kuala Lumpur : la STAR LRT, la PUTRA LRT et le Monorail.

Les bus locaux sont souvent bondés et difficiles à utiliser car les arrêts ne sont pas toujours indiqués.

Visiter Kuala Lumpur en quelques heures

Une découverte de la capitale Malaisienne passe inévitablement par les Tour Petronas. Véritable symbole de la ville, elles culminent à 452 mètres. Réservez à l’avance votre ticket
pour monter jusqu’au sommet. Comptez 85 ringgits (19 euros) pour visiter le pont-passerelle aérien niché au 41ème étage et atteindre la terrasse panoramique du 86ème étage offrant une vue imprenable sur la ville.

Kuala Lumpur skyline et les tours Petronas
Kuala Lumpur skyline et les tours Petronas

Pour dominer le paysage urbain, vous pouvez aussi grimper jusqu’à la plateforme d’observation de la KL Tower (Menara Kuala Lumpur) qui se situe à plus de 270 mètres du sol. Si vos moyens vous le permettent, prenez un repas au restaurant situé en haut de la tour pour avoir une vue panoramique à 360 degrés sur la ville.

Pour une bouffer d’oxygène et de verdure en plein cœur de la ville, promenez-vous dans les jardins botaniques de Perdana (Lake Gardens) ou dans le KL Bird Park qui présente la plus grande volière du monde. L’occasion d’observer le célèbre calao rhinocéros, l’oiseau emblématique de la Malaisie.

Pour un dépaysement assuré, rejoignez les quartiers de Chinatown et de Brickfield, connu sous le nom de Little India. Déambulez entre les échoppes colorées, les marchés improvisés et les restaurants animés. Les odeurs, saveurs et couleurs qui se dégagent de ces ruelles raviront vos sens ! Le Central Market (Pasar Seni), un marché aux puces en plein air situé à Chinatown, mérite également le détour.

Pour les amateurs d’édifices religieux, le Sri Mahamariamman Temple, fondé en 1873, est le plus ancien temple indien de la ville. Un peu plus loin, la mosquée nationale Masjid Negara, lieu de recueillement pour les musulmans, est l’une des plus grandes d’Asie du Sud-Est et peut accueillir plus de 15.000 fidèles.

Sri Mahamariamman Temple, Kuala Lumpur - Malaisie
Sri Mahamariamman Temple, Kuala Lumpur – Malaisie

Pour avoir un bon aperçu rapide de Kuala Lumpur, le mieux est de monter à bord d’un bus touristique à étage Hop-On Hop-Off qui vous permet de vous arrêter au pied des principaux centres d’intérêt de la ville pour 40 ringgits (9€) la journée.

Visiter Kuala Lumpur en quelques jours

Pour une escale de plusieurs jours, ajoutez à votre programme la visite des sites se trouvant à l’écart de la ville comme Malacca, la plus ancienne ville portuaire de Malaisie, située à deux heures de bus de Kuala Lumpur. Fortement influencée par les présences hollandaises, portugaises et britanniques, Malacca dispose d’un riche patrimoine architectural et culturel classé à l’UNESCO.

Mosquée - Malaca
Mosquée – Malaca

À dix kilomètres au nord de Kuala Lumpur et facilement accessibles en métro, les grottes de Batu abritent le plus vaste sanctuaire hindouiste d’Asie du Sud-Est. L’entrée du site permettant d’accéder à ces trois gigantesques cavités taillées dans une colline de calcaire est gratuite mais une donation est recommandée.

Les grottes de Batu
Les grottes de Batu

Putrajaya, nouvelle capitale administrative de la Malaisie, ne manquera pas de satisfaire les amateurs d’architecture moderne. Pour symboliser les ambitions économiques et politiques du pays, tout y est démesuré, des palais, aux mosquées en passant par les avenues et les jardins.

Que ce soit pour quelques heures ou plusieurs jours, une escale à Kuala Lumpur (ou pourquoi pas pour un prochain voyage ?) à de nombreuses richesses à offrir.