Road Trip Sydney – Adélaïde express

0
1288
Les Blue mountains
Les Blue mountains
Partenaire

4 jours, 3 nuits : Sydney-Adelaide Express, c’est un trajet de près de 1500 km que les plus braves pourraient presque s’avaler en une journée. Oui, mais quand bien même faire express, pourquoi ne pas en profiter également pour visiter ce qui se trouve sur le chemin ? Une suggestion d’itinéraire avec camping gratuit, c’est parti !

Jour 1 : de Sydney à Conimbla National Park

Une belle matinée ensoleillée, un vent frais qui s’engouffre entre les gratte-ciels depuis le port de Sydney et l’appel de la route qui résonne au cœur du voyageur. Depuis le centre, il vous faudra suivre l’autoroute numéro 4, ou Western Motorway, pour vous extirper de la ceinture urbaine et prendre la direction des montagnes.

C’est une fois passés Penrith et Glenbrook que l’aventure commence : ici s’élève la Great Dividing Range, la chaîne de sommets qui sépare l’outback et l’océan. Dans la région de Sydney, la chaîne porte le patronyme de Blue Mountains – un hotspot touristique aimé des autochtones autant que des étrangers, où une brume bleutée nappe les vallées boisées d’eucalyptus, entre les parois de grès des falaises.

Blue Mountains
Photo Copyright Toothbrush Nomads

L’endroit se prête tout naturellement a un premier arrêt : il est temps d’évacuer le stress et les gaz des pots d’échappement accumulés lors de la traversée de l’agglomération de Sydney, et prendre une grande bouffée d’air frais. Pour vous dégourdir les guiboles, le choix est vaste : arrêtez-vous à Wentworth Falls pour arpenter la Valley of the Waters, à Katoomba pour contempler les tours sentinelles des Three Sisters, à proximité de Blackheath pour découvrir les points de vue offerts par Evans Lookout et Govetts Leap. Mais attention – il reste encore près de 200 km à parcourir pour arriver à destination ce soir !

C’est la Western Highway qui continuera à vous porter à travers Lithgow, Bathurst et Cowra, dans un paysage de verts pâturages dont l’apparence clémente après les pluies hivernales dément la vraie nature du climat australien. Le fleuve Lachlan coule non loin et irrigue abondamment les vallées : ce n’est pas très loin de ses rives, dans le parc national de Conimbla (indiqué depuis l’autoroute, à l’ouest de Cowra), que vous pourrez camper pour la nuit.

Jour 2 : de Conimbla National Park à Cocoparra National Park

Au matin, paisible réveil au cœur de la forêt. Après le café, une petite marche permet d’ouvrir le bal d’une journée dédiée à la découverte des environs : vous pourrez rejoindre le parking des Ironbarks à pied ou par la route. De là, une promenade de 4 km portant le doux nom de Cherry Creek permet de traverser les bois et guetter les silhouettes habiles des wallabis qui zigzaguent entre les arbustes. Au bout, un point de vue sur le lit du ruisseau, encastré dans des collines rocailleuses. La balade trace une boucle, qui vous ramènera sans peine jusqu’à votre véhicule. Il est temps de prendre la route.

Cherry creek
Photo Copyright Toothbrush Nomads

Retour à l’autoroute et l’arrêt suivant n’est pas très éloigné : il s’agit du parc national des Weddin Mountains, à l’ouest de Grenfell. Ici plane un certain folklore : jadis, ces montagnes ont servi de refuges aux bushrangers, ces bandits de grand chemin dont le charisme donne de la vie et de la couleur à l’histoire locale.

Les chaînes s’élèvent de prairies d’herbe dense, gorgées d’eau et de fleurs sauvages. Deux promenades vous ouvriront l’appétit pour le déjeuner : un aller-retour jusqu’à Ben Halls Cave (750 m), qui tient son nom du bushranger qui s’y abritait, et une boucle du nom de Lynchs Walk (2,5 km) qui mène jusqu’à un point de vue dégagée sur les plaines et redescend le long d’une rivière émaillée de petites cascades.

Après manger, un dernier détour avant de quitter le parc : Seaton’s Farm est une vieille ferme abandonnée, où des huttes de bois et de tôle et des machines rougies de rouille témoignent de l’ingéniosité et de la persévérance des premiers colons.

Jack Creek

De là, c’est encore et toujours la Western Highway qui vous entraînera par-delà West Wyalong. Il sera enfin temps de la quitter un peu plus loin, pour bifurquer vers le sud en direction de Griffith, et de là rejoindre le Cocoparra National Park. Les plus énergiques pourront consacrer une petite heure à explorer la gorge de Jacks Creek, enserrée de roc orangé, tandis que les plus fatigués pourront se rendre directement au camping de Woolshed Flat pour la nuit. Sur la route, les distractions demeurent nombreuses : en fin de journée, les kangourous sont de sortie en masse. Restez concentrés !

Jour 3 : de Cocoparra National Park à Kings Billabong

Se mettre en route de bonne heure réserve un véritable florilège d’oiseaux de toutes sortes qui volent de par et d’autre de la route : des perroquets verts au collier jaune, des perroquets jaunes au visage bleu, des cacatoès rose et gris… Autant de spécimens colorés qui se laissent contempler l’espace d’un instant, avant de disparaitre d’un battement d’aile.

Une route de terre vous permettra de traverser le parc et de faire un petit détour par l’aire de pique-nique de Spring Hill, d’où démarre un court sentier (30 mins) jusqu’aux cascades de Falcon Falls : l’eau mouille la roche ocre et dévale vers une herbe verte qui disparait sous les bouquets de fleurs jaunes du printemps, de quoi démarrer sa journée dans la joie et la bonne humeur.

Sourire aux lèvres et esprit frais, il est temps d’abattre de la distance et manger du bitume : du parc, il suffit de rejoindre Griffith et de poursuivre la route vers le sud pour attraper la Sturt Highway, qui vous remettra sur les rails de l’ouest, le long du cours de la Murrumbidgee River. Une pause à Hay, la plus grande ville des environs, pour déjeuner, se réapprovisionner et faire le plein d’essence, puis un ruban d’asphalte qui se poursuit vers l’ouest, en direction du fleuve Murray et de la frontière du Victoria.

Mais avant cela, une petite visite : sur le chemin, peu avant Balranald, se trouve le Yanga National Park. C’est un parc jeune : jusqu’en 2005, cette propriété était encore une ferme fonctionnelle. Maintenant laissée aux mains de l’office des parcs nationaux, elle est ouverte au public : l’occasion de faire une pause pour visiter des jardins encore méticuleusement entretenus avec vue sur le lac de Yanga (alimenté par la Murrumbidgee) et un petit musée expliquant l’histoire de la station. Un peu plus loin sur la route, il est également possible d’aller visiter le woolshed (l’atelier qui servait à la tonte des moutons) et de camper sur les bords du fleuve.

 Murray River
Murray River

Pour ma part, je préfère faire usage de la fin de journée pour continuer ma route : un peu plus de 150 km séparent Yanga National Park de Mildura, mais ma longue promenade m’a revigorée et la route est bonne. Un pont m’emporte sur l’autre rive du fleuve Murray : bienvenue dans le Victoria. Il est l’heure d’acheter une bière à emporter et d’aller la boire au camping, sur les rives de la Murray à Kings Billabong (depuis le centre de Mildura, suivez Eleventh Street vers le sud-est, tournez à droite sur Cureton Avenue et à gauche sur Psyche Bend Road).

Jour 4 : de Kings Billabong à Adelaide

Un lever de soleil sur le fleuve, en compagnie des oiseaux. Passer par Mildura permet de s’occuper de toutes ces petites choses que l’on oublie parfois durant quelques jours sur les routes : prendre un cappuccino, une douche à la piscine publique et accéder à internet depuis la bibliothèque – tout cela rassemblé dans un même bâtiment, celui du centre d’information sur Deakin Avenue.

En revanche, faites attention : ne faites pas ou peu de courses ! Vous vous apprêtez à franchir la frontière du South Australia et il est interdit d’emmener fruits et légumes de l’autre côté (seuls les légumes de type « racine », comme la pomme de terre ou la patate douce, sont autorisés). Mieux vaut le savoir, sous peine de voir ses sacs d’oranges et de tomates se faire confisquer à la station d’inspection…

Murray River
Photo Copyright Toothbrush Nomads

Heureusement, des courses, si besoin est, vous pourrez en faire du côté South Australia de la frontière : Renmark n’est pas bien loin. Cette ville, tout comme Mildura, est construite sur les rives de la Murray, il est donc facile d’aller se promener ou pique-niquer sur la pelouse au bord de l’eau. Pour un aperçu plus « sauvage » de ce grand fleuve, faites un petit détour par le Murray River National Park : soit à Lyrup Flats (près de Renmark), soit à Katarapko (près de Berri). C’est une des dernières occasions de profiter de la nature et du grand air avant de reprendre la route le long de la Sturt Highway, directe jusqu’à Adelaide.

Bonne traversée 😉



Guides sur l'Australie recommandés par Australia-australie.com

Guide du Routard Australie côte Est Un best seller
Guide Lonely Planet Le guide le plus complet
Guide Voir Australie
Petit Futé Australie
Guide Vert Australie Michelin 2018
Petit Futé Sydney (1Plan détachable)
Sydney En quelques jours - 2ed
Carte NATIONAL Australie Michelin

En anglais

Lonely Planet Australia's Best Trips - 1ed - Anglais
Lonely Planet East Coast Australia - 6ed - Anglais
Lonely Planet West Coast Australia - 9ed - Anglais
Lonely Planet Central Australia - Adelaide to Darwin - 6ed - Anglais
Lonely PlanetTasmania - 8ed - Anglais
Lonely Planet Outback Australia Road Trips (Travel Guide) ebook
Sydney - 11ed - en Anglais
Australian Language & Culture 4ed - Anglais
Carte Australie : 1/4 250 000 (Anglais)

Livres utiles, indispensables ou pour le plaisir recommandés par Australia-australie.com

Nos voisins du dessous : Chroniques australiennes
10 contes d'Australie : Le temps du rêve pour les enfants
Australie nos 100 coups de coeur Beau livre
Le petit guide de survie en Australie et Nouvelle-Zélande
L'anglais australien de poche Indispensable
S'installer en Australie Un peu ancien mais encore utile

Livres sur le Working Holiday Visa recommandés par Australia-australie.com

I love Australia: Budget Work and Travel Australia Travel Guide. Tips for Backpackers 2019
Trouver un emploi rapidement en Australie ebook
Looking for work in Australia (Anglais)
How to Work and Travel in Australia on a Working Holiday Visa (Anglais) ebook