Les Road Train : les chevaux mécaniques de l’Outback

0
3894
Road-train
Road-train
Partenaire

Avec les Road Train, littéralement les trains de la route, la route australienne a un petit air du film Mad Max. L’Outback australien est sillonné par ces impressionnants camions rugissants au volant desquels les chauffeurs, les Truckies, constituent un des visages emblématiques du Bush. Avec leur manière de vivre solitaire et indépendante ayant pour seul décor l’Outback et ses infinies distances, les Truckies roulent dans la fournaise du jour ou la fraîcheur de la nuit étoilée au volant de leur train sur roues.

Chevaux mécaniques contre chameaux afghans

Bien avant que ces monstres de 400 chevaux filent dans le bush australien dans un nuage de latérite rouge en engloutissant des centaines de litres de fuel pour étancher leur soif, les pistes de l’Outback australien étaient traversées par des caravanes plus paisibles, nonchalantes et beaucoup plus économes, les Camel Trains, les caravanes de chameaux Afghans.

Camel train, un peu l'ancêtre du Roadtrain
Camel train, un peu l’ancêtre du Roadtrain

Mais c’était sans compter l’ingéniosité et le souci de rationalisation, peut-être même une conséquence de l’ennui dans l’Outback qui donnèrent l’idée à Kurt Johansson, un australien d’Alice Spring d’utiliser un tank de l’armée US pour créer le premier Road train qu’il baptisa avec élégance « Bertha ». La grosse Bertha transportait en un seul trajet 4 fois plus de bétail de sa ferme isolée au milieu du Bush jusqu’au lieu de vente : le 1er Road train était né et Kurt y gagna la postérité.

Road Train : Quand la démesure de l’Australie rime avec route

Les Road Train australiens (ils en existent aussi au Canada et aux USA) sont taillés aux dimensions du pays-continent, taillés pour la route, pour avaler les milliers de kilomètres qui séparent la côte sud du nord ou la côte est de l’ouest de l’Australie sur des routes goudronnées (sealed) ou des pistes (unsealed).

Ils transportent du minerai, du bétail, du carburant sur les interminables routes de l’Outback.

Groupe Australia-australie.com

Ce sont les plus gros et les plus lourds véhicules au monde, conçus pour la route, certains atteignent les 200 tonnes et plus de 50 mètres de longs ( à comparer avec les poids lourds européens, poids plume de 38 tonnes), engloutissant des centaines de litre de carburants.

Les Road Train les plus courants sont des Double (2 remorques) ou Triple (3 remorques), mais vous pourrez rencontrer d’autres configurations plus impressionnantes aux sigles ésotériques comme un AB Triple, 3 remorques où le nombre d’essieux varient de la version triple de base, un ABB Quad, 4 remorques avec un nombre de roues à faire pâlir d’envie un marchand de pneumatiques taille Big size, ou même un 2AB QUAD.

Le plus long est le Powertrain ou Body and Six, comprendre 7 remorques ! Vous pourrez peut être, avec de la chance, en rencontrer un dans l’Ouest du Territoire du Nord, un monstre rugissant de pas moins de 1000 chevaux.

Transport d'animaux par Roadtrain
Transport d’animaux par Roadtrain

Truckies, le salaire de l’Outback

Vous remarquerez que beaucoup de chauffeurs de Road Train, les Truckies, sont relativement âgés, d’autant plus âgés que leur Road Train est imposant et long. La raison est que l’expérience parle et que pour toucher le Nirvana du plus long Road train et du plus gros chargement composé de plusieurs trailers (remorques), il faut commencer par dompter les fauves des catégories inférieures avant de cornaquer un mastodonte de 450 chevaux avec un moteur V8, le tout au rythme d’une boite à 13 vitesses !

À partir de 18 ans, il vous sera possible de conduire un Road Train, mais ce n’est que théorique car les compagnies qui pourront vous donner des missions ne vous confieront pas leur chargement avec si peu d’expérience en poche. Les conducteurs doivent suivre une formation (TAFE) où ils apprendront tout de la mécanique du tracteur (la cabine), tout ce qui est nécessaire pour se débrouiller seul dans l’Outback, dépanner son camion, les règles de sécurité… Une fois la formation en poche, il faudra année après année, camion après camion de plus en plus gros, gravir toutes les étapes pour devenir un vrai Trucky, une des icônes de l’Outback australien.

Road Train - Australian outback
Road train – Australian outback

Un Trucky est payé au kilomètre, il se fait en moyenne un salaire de 600 à 900 $ par semaine. Il gagne sa vie quand il roule, s’il tombe en panne, le temps d’immobilisation ne sera pas payé, ce qui explique que souvent le Trucky est aussi un bon mécanicien capable de se tirer d’affaire le plus vite possible, seul ou avec d’autres drivers, sans perdre de temps, donc d’argent.

Le rythme de vie impose en moyenne 2 semaines au volant et une semaine en famille.

Les Truckies se retrouvent souvent dans d’improbables Roadhouses au milieu de nulle part. Probablement pour eux la « meilleure » adresse pour manger et boire à des centaines de kilomètres aux alentours. La meilleure car il n’y aucune autre adresse dans l’immensité de l’Outback, ambiance garantie !

La conduite des Truckies semble imprégnée de la certitude qu’ils sont les maîtres de la route et de la piste, ce qui à l’évidence n’est pas vraiment faux. Leur présence et leur rapidité en imposent à tout conducteur bien que la vitesse soit limitée pour eux à 100 km/h. Mais l’absence de police sur ces distances considérables leur fait souvent oublier cette limitation et ce ne sont pas les kangourous qui épousent régulièrement les barres de protection fixées sur l’avant de leur camion qui seront d’un avis contraire.

Road Train : Roadtrain transport de carburant
Roadtrain transport de carburant

Kit de survie en cas de rencontre

Vous roulez tranquillement dans l’immensité du bush, laissant le paysage défiler sous un soleil de plomb admirant un groupe de kangourous qui bondit devant votre véhicule. Vous ne regardez plus depuis longtemps ces accessoires de conduite presque superflus que sont les rétroviseurs sur cette piste où on ne croise personne et sur laquelle personne ne nous suit. Soudain, votre regard est attiré par ce qui vous semble être un banal tourbillon de cette poussière rouge du bush, un tourbillon qui se rapproche étrangement vite dont deux points lumineux, deux yeux semblent sortir… Un Road Train est en approche !

À ce moment, il sera bon de vous souvenir de ces lignes et d’appliquer le kit de survie en cas de rencontre avec un Roadtrain.

Vous êtes suivi ?

Difficile de garder un Road Train qui fait jusqu’à 50 mètres de long pour 200 tonnes et qui file à 100 kilomètres par heure (ou largement plus) derrière soi sur des centaines de kilomètres de piste en restant calme. Un peu stressé ? Vous ne voulez pas rejouer un scène du film de Steven Spielberg, « Duel », alors prenez une bonne avance en accélérant, garez-vous sur le côté, attention de ne pas se garer sur un terrain meuble (bien sur le côté) et laissez passer le monstre en retenant votre respiration. Si vous sortez de votre voiture pour immortaliser le moment, n’oubliez pas de protéger votre pare-brise et votre visage par la même occasion.

Vous choisissez de le laisser doubler ?

Vous allez vivre un moment fort ! Surtout fermez vos fenêtres, maintenez votre vitesse, ne ralentissez pas et quand le Road Train vous aura dépassé, avertissez le conducteur qu’il peut se rabattre en faisant un appel de phares .

Restez à distance de cette tornade de poussière pour ne pas manger toute la terre de l’Outback.

Vous êtes intrépide et vous avez décidé de le dépasser

Ce sera probablement le plus long dépassement de votre vie, alors prévoyez une longue, longue ligne droite avec visibilité. Quand vous êtes prêt à vous lancer dans ce « corridor de la mort », signalez-le au conducteur du Road Train par un appel de phares et dépassez-le rapidement mais à vitesse constante.

Vous rencontrerez assez souvent des Road Train sur la Stuart Highway au nord d’Alice Spring, sur la Great Northern Highway entre Katherine et Broome, sur la Savannah Highway au nord du Queensland et dans les régions proches des mines ou des régions d’élevages.

Comment stopper un Road Train avec le pouce

En matière de rencontre, vous pouvez aussi avoir envie de découvrir ce personnage indépendant et solitaire qui dompte cette bête de 400 chevaux, le driver de Road Train.

Les Truckies aiment partager leur temps de conduite avec des auto-stoppeurs. Attention la conversation risque d’être peu animée si vous ne parlez pas bien anglais, et vous risquez fort de décevoir le trucker qui s’est fait une joie d’échanger avec vous et de partager quelques centaines de kilomètres !

Road Train : Roadhouse point de rencontre des truckies
Roadhouse point de rencontre des truckies

Les parkings des Roadhouses sont les meilleurs endroits pour rentrer en contact avec des truckies et être pris en stop. La raison est toute simple, les Roadtrains sont à l’arrêt. Ça semble évident, mais dans l’Outback un Road-train qui file à 100 kilomètres à l’heure voire plus, nécessite plusieurs centaines de mètres voire jusqu’à 1 kilomètre (les plus imposants) pour s’immobiliser.

Si vous souhaitez néanmoins arrêter ces monstres avec un simple pouce, choisissez une zone de plusieurs dizaines de mètres avec un large bas côté pour que le Road-train puisse stopper. Laissez votre backpack à cet endroit pour éviter de le porter sur une longue distance puis parcourez plusieurs centaines de mètres plus loin sur la route et attendez.

Vous serez souvent accueilli à bord par un « Ever had a go driving one of these ?” qui traduit bien que le conducteur, en vous prenant vous fait partager un moment unique de la vie de l’Outback. Peut-être aurez-vous ce rare privilège d’être quelques instants au volant du monstre, récompense ultime d’une conversation qui a su séduire ce solitaire du bush.

Encore plus long et encore plus fou !

Vous pensiez que les Road Train avaient une limite ? Certains pensent que non. Ils sont évidemment australiens et pulvérisent le nombre possible de remorques et de charge.

En 1989 un Trucker au doux surnom de Buddo a créé un Roadtrain de 12 remorques, mais c’était sans compter sur une société de transport de Merredin dans le Western Australia qui porta le record à 45 remorques pour une charge totale de 600 tonnes… Record totalement inutile car à mesure que la longueur du Road Train augmente, de record en record, la distance parcourue diminue pour atteindre un ridicule 100 mètres pour un Road train de 112 remorques de 1300 tonnes tiré sur la route principale de Clifton dans l’état du Queensland.

Road Train : Tentative de record - Photo John Denman
Tentative de record – Photo John Denman

Si vous avez croisé des Road Train lors de votre voyage ou mieux, que vous avez eu la chance de monter à bord, n’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires de cet article !

Partenaire