Nullarbor Plain, la traversée du désert en ligne droite

3
1644
Nullarbor Plain
Nullarbor Plain, Australie
Partenaire

L’Australie et ses grands espaces… En faisant le tour du pays en voiture, vous en aurez vite un aperçu. Si à l’est le tissu de villes est assez dense, il en est tout autre au centre et à l’ouest. Pour vous y rendre, vous passerez certainement par la fameuse plaine de Nullarbor, qui relie les États du South Australia et du Western Australia. Si ce n’est pas une destination en soi, c’est un passage obligé vers l’ouest, qui permet de prendre vraiment conscience de la grandeur de l’île-continent. Pendant 1 200 km il n’y a pour ainsi rien, enfin pas tout à fait ! On the road…train.

Nullarbor plain
Paysage de Nullarbor plain

Nullarbor, la plus longue ligne droite d’Australie

« Null arbor » signifie sans arbre en latin. La plaine n’est toutefois pas entièrement désertique, on rencontre sur la plupart du chemin des petits buissons et du maquis. Il y a même, sur certaines portions, de petits arbres. Ainsi, de la route, on a vue sur des kilomètres et des kilomètres de plaine, avec, la plupart du temps, strictement rien à l’horizon.

Si la longueur de Nullarbor est impressionnante, autour ce n’est guère mieux. Au sud se trouve l’océan Austral, au nord il n’y a rien sur des centaines de kilomètres, outre le chemin de fer du Transcontinental Railway qui passe au milieu de nulle part, à 100 km environ de l’Eyre Highway. Cette autoroute consiste en une immense ligne droite, où il est bien facile de s’endormir. Pas de virage, peu de courbes, tout est infiniment plat. On y trouve d’ailleurs la ligne droite la plus longue d’Australie : 145 km, située côté Western Australia entre Caiguna et Balladonia. L’Eyre Highway est entièrement revêtue depuis 1976 seulement.

Les seules distractions sur la route sont les véhicules que l’on croise, des caravanes, des camping-car, des vans. Vous rencontrerez des voyageurs au long court, des Working Holiday Visas ou des retraités australiens. Ceux qui visitent l’Australie pour quelques semaines ou les Australiens en vacances prendront plutôt l’avion. Pour traverser ce vaste continent, il faut du temps, beaucoup de temps.

Vous verrez aussi et surtout beaucoup de camions, que l’on appelle communément des « road train » en Australie. Ces derniers traversent le pays d’est en ouest ou l’inverse et sont en général chargés de deux ou trois remorques au minimum. Résultat, ils font bien souvent plus de 20m de long, d’où leur nom. Sachant que le vent souffle facilement sur la plaine, vous les sentez passer en les croisant ou lorsqu’ils vous doublent. Il faut dire qu’ils vont en général bien plus vite que vous : 110 km/h sur une deux voies. Mais la traversée peut s’avérer dangereuse, sur cette plaine où il fait souvent très chaud, nous avons vu deux véhicules carbonisés, dont un road train, sur le bas côté.

Pendant ce temps, on prie pour que rien ne nous arrive au beau milieu du désert. Car ici, il y a tellement peu de gens que les conducteurs ont pris l’habitude de se saluer sur la route. L’Australian way of life, en somme.

Nullarbor plain

Faune et Road Signs

En chemin, vous verrez de nombreux panneaux routiers assez marrants indiquant le prochain service dans 200 km, le prochain magasin dans 1000 km, ou encore les animaux égarés que vous pourrez apercevoir sur les côtés, voire sur l’asphalte : des kangourous, des wombats, des vaches mais aussi des chameaux ! Mais cette fois, nous ne ferons pas de rencontre. Les chameaux sont bien cachés et les kangourous, plutôt gros d’ailleurs, se retrouvent régulièrement écrasés sur la route. Les road train doivent à peine trembler en les heurtant, mais pour les touristes, mieux vaut faire attention, en particulier quand le soleil se couche. Le soleil tombe vers 18h seulement ici et les voitures se raréfient sur la route, il est donc d’usage de gagner un camp avant la tombée de la nuit.

Alors que le Western Australia a deux heures (l’hiver) ou trois heures (l’été) de retard sur les États de l’est, les quelques villages du centre du Western, sur Nullarbor Plain, ont décidé d’avancer leurs horloges de 45 minutes par rapport à leurs consœurs de l’ouest. Cette décision, permettant de gagner un peu de jour, est appliquée par tous d’Eucla à Caiguna, mais n’est pas vraiment officielle.

Les stations services multi-fonctions

On ne pourrait pas traverser Nullarbor sans faire quelques pauses et refaire le plein, c’est pourquoi un certain nombre de villes/stations-services figurent tout au long du trajet, souvent espacées de 200 km. Ceci dit, on aurait bien envie de passer cette étape vu le prix du pétrole sur Nullarbor, qui coûtait jusqu’à 2$ par litre au beau milieu, alors qu’il ne valait pas plus de 1,50$ à l’est lors de notre passage. L’acheminement coûte cher, on peut le comprendre.

Sur Nullarbor, les principales étapes consistent donc en une station-service, couplée d’un petit magasin, un café et en général, un motel ou un camping (souvent les deux à la fois). Un poil triste et poussiéreux, ce n’est pas la destination idéale de vos vacances en tout cas. Tant qu’à faire, pour vivre l’expérience jusqu’au bout, vous pouvez camper un peu partout, dans des camps rudimentaires, au milieu du bush ou sur les falaises au bord de la mer.

Nullarbor
La Eyre Highway

À peu près à mi-chemin, se trouve un Border Village, la « frontière » entre le South Australia et le Western Australia. Même si on pourrait penser que ce n’est qu’un passage entre deux États, il s’agit bien d’une frontière. Car en Australie, il est souvent interdit de faire passer des fruits, des légumes, des plantes et tout un tas de produits d’un État à l’autre. Ainsi, on vérifiera votre coffre et si vous possédez des fruits et légumes crus, de l’ail de l’oignon, du miel, etc. et il vous faudra tout jeter.

Il est donc préférable de ne pas trop vous approvisionner en quittant les dernières villes, Ceduna à l’est, Kalgoorlie-Boulder ou Esperance à l’ouest. Ce serait tentant vu que tout coûte cher sur Nullarbor et qu’il n’y a de toute façon pas grand chose à se mettre sous la dent. Faites par contre le plein d’eau, sur place elle est rarement potable. Il y a certains points avec d’immenses réservoirs, mais étant percés sur le dessus et fréquentés par les oiseaux, mieux vaut éviter de vous y abreuver.

Comme dans d’autres coins reculés d’Australie, si vous avez un pépin de santé ce sont les « Royal Flying Doctors » qui volent à votre secours. Ces médecins un peu particuliers visitent leurs patients en avion. Le service coûtant cher, plusieurs boîtes à donation sont disposées le long de Nullarbor Plain afin que ces derniers puissent continuer de voler.

Nullarbor plain

Quelques rares attractions

Si les trois-quarts du temps la route traverse le désert, elle longe aussi une partie la mer, et plus exactement la Great Australian Bight. De quoi changer de décor quelques temps. Ce sera d’ailleurs votre principale attraction pendant 3 jours : les points de vue sur l’océan du haut des falaises de 80 m, ainsi que, l’hiver (de juillet à septembre), l’observation des baleines australes.

À Head of Bight, dans la réserve aborigène Yalata Indigenous Protected Area, vous pouvez accéder aux plateformes d’observation et éventuellement voir des cétacés pour quelques dollars. À part ça, vous trouverez quelques musées en chemin. Il y a le Woolshed Museum de Penong, le village aux 100 moulins à vent. Avec ses 200 habitants et ses fermes, ce village de cambrousse est pourtant le plus grand que vous verrez pendant 1 200 km !

Nullarbor plain
Nullarbor plain : La Great Australian Bight

À l’autre bout, à Balladonia, il y a également un musée consacré quant à lui à la navette spatiale américaine Skylab qui s’est écrasée non loin le 12 juillet 1979. Il y aussi de nombreuses grottes éparpillés le long de l’Eyre Highway au nord, au bout de plusieurs dizaines de kilomètres de routes de gravier. Si vous avez un 4×4, Murrawjinie Cave vaut donc peut-être le déplacement, tout comme l’Eyre Bird Observatory, un observatoire ornithologique situé dans l’ancienne station télégraphique d’Eyre, au sud de Cocklebiddy. Voilà pour les attractions !

Une autre curiosité attire certainement quelques voyageurs. Il y a, le long de l’Eyre Highway, le parcours de golf le plus long du monde. À chaque étape pendant 1 365 km, les golfeurs pourront jouer un trou. Il y en a 18 en tout. On ne les voit guère de la route et le climat étant plus sec, je me demande bien à quoi peuvent ressembler ces parcours. À priori juste un peu d’herbe sur le green et c’est tout. Toutefois, on trouve de nombreux parcours de golf en Australie, dans des endroits parfois improbables comme celui-ci, et c’est toujours là que l’herbe est la plus verte.

Même s’il n’y a rien à faire à Nullarbor Plain, on se souvient longtemps de cette traversée du désert. À la fin du voyage, on peut même demander son « diplôme » attestant « I survived the Nullarbor Plain » : j’ai survécu à la Plaine de Nullarbor.

C’est sûr que ce genre de décor et de distance n’existent pas en France, et ici, c’est finalement très fréquent de rouler le temps d’un plein d’essence sans avoir vu ni site touristique, ni ville, ni rien, en particulier dans le Northern Territory. Du coup, c’est une expérience assez amusante, qui permet de réfléchir un peu à sa propre dimension dans l’espace, à l’immensité autour. Et puis, sur 1 200 km de néant, il n’y a que ça à faire, tout en admirant le paysage changer lentement.


Informations pratiques

D’est en ouest

  • Stations-services à Ceduna, Penong, Nundroo, Nullarbor Roadhouse, Border Village, Mundrabilla, Madura, Cocklebiddy, Caiguna, Balladonia, et enfin Norseman. Plus vous êtes au milieu de la route, plus c’est cher ! Les prix sont également plus élevés dans le Western Australia que dans le South Australia.
  • Douches payantes (3 dollars en moyenne) à Penong, Border Village, Balladonia.
  • Caravan park et motel à Penong, Nundroo, Nullarbor Roadhouse, Border Village, Eucla, Mundrabilla, Madura, Cocklebiddy, Caiguna, Balladonia.

Photos : Pierre Checa

Votez pour cet article


Guides sur l'Australie recommandés par Australia-australie.com

Guide du Routard Australie côte Est Un best seller
Guide Lonely Planet Le guide le plus complet
Guide Voir Australie
Petit Futé Australie
Guide Vert Australie Michelin 2018
Petit Futé Sydney (1Plan détachable)
Sydney En quelques jours - 2ed
Carte NATIONAL Australie Michelin

En anglais

Lonely Planet Australia's Best Trips - 1ed - Anglais
Lonely Planet East Coast Australia - 6ed - Anglais
Lonely Planet West Coast Australia - 9ed - Anglais
Lonely Planet Central Australia - Adelaide to Darwin - 6ed - Anglais
Lonely PlanetTasmania - 8ed - Anglais
Lonely Planet Outback Australia Road Trips (Travel Guide) ebook
Sydney - 11ed - en Anglais
Australian Language & Culture 4ed - Anglais
Carte Australie : 1/4 250 000 (Anglais)

Livres utiles, indispensables ou pour le plaisir recommandés par Australia-australie.com

Nos voisins du dessous : Chroniques australiennes
10 contes d'Australie : Le temps du rêve pour les enfants
Australie nos 100 coups de coeur Beau livre
Le petit guide de survie en Australie et Nouvelle-Zélande
L'anglais australien de poche Indispensable
S'installer en Australie Un peu ancien mais encore utile

Livres sur le Working Holiday Visa recommandés par Australia-australie.com

I love Australia: Budget Work and Travel Australia Travel Guide. Tips for Backpackers 2019
Trouver un emploi rapidement en Australie ebook
Looking for work in Australia (Anglais)
How to Work and Travel in Australia on a Working Holiday Visa (Anglais) ebook

3 Commentaires