Ciel ! voici les Royal Flying Doctors : Les médecins volants du Bush

0
1860
Royal Flying Doctors
Equipement intérieur d'un avion des Royal Flying Doctors
Partenaire

Des super-héros qui volent littéralement à votre secours pour vous sauver la vie ? Oui ça existe ! Et je ne parle pas de personnages en collants colorés ni aux pouvoirs extraordinaires, mais plutôt d’hommes et de femmes au grand cœur, venant en aide aux malades, aux blessés et aux isolés en plein bush australien. Superman peut se rhabiller, place aux Royal Flying Doctors !

Qu’est-ce que le Royal Flying Doctor Service ?

Le Royal Flying Doctor Service of Australia est une organisation de secours dont le but est d’apporter une aide médicale aux populations isolées sur le territoire. Ils opèrent gratuitement, 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

Les « médecins volants », composés de docteurs et d’infirmières, assurent en avion les visites médicales, soins de base, sauvetages et évacuations d’urgence dans les ranchs et les communautés éloignées sur une zone couvrant près de 2,3 millions de km2.

Site des Royal Flying Doctors
Site des Royal Flying Doctors

Le Royal Flying Doctor Service est divisé en 7 entités indépendantes ayant chacune leur propre Conseil et leur direction : Central Operations, Queensland Sections, South Eastern Section, Tasmanian Section, Victoria Section, Western Operations et Frontier Services.

Cette institution est financée par le Gouvernement fédéral et par les nombreux dons des particuliers.

De 1928 à aujourd’hui : l’histoire des Royal Flying Doctors

Groupe Australia-australie.com

Naissance d’un projet fou :Le Royal Flying Doctor Service est parti d’un rêve : celui du Révérend John Flynn.

Au début du 20ème siècle, ce pasteur et aviateur australien réalise à quel point il est difficile pour les pionniers et leurs familles de vivre dans les régions isolées de l’Outback. Il est extrêmement dur de leur venir en aide en cas de maladie ou d’accident, plutôt courants dans cet environnement hostile auquel ils ne sont pas habitués. À l’époque, il n’y a que deux docteurs pour soigner ces 2 millions de colons isolés.

Patient pris en charge à bord d'un avion du Royal Flying Doctor Service
Patient pris en charge à bord d’un avion du Royal Flying Doctor Service – Copyright photo : Royal Flying Doctors

Le Révérend Flynn imagine alors la création d’un service médical volant alliant les nouvelles technologies de l’époque : l’aviation et la radio. Il commence donc à collecter des fonds pour pouvoir mener à bien ce projet et rencontre Hudson Fysh, un pilote de la Première Guerre Mondiale (fondateur de la compagnie Qantas) avec lequel il développera l’idée pour enfin la concrétiser.

L’Australian Inland Mission Aerial Medical voit le jour en 1928 : premier vol au départ de Cloncurry (Queensland) avec le Docteur Kenyon St. Vincent Welch. Le réseau s’étend peu à peu au niveau national et l’organisation change de nom pour s’appeler le Royal Flying Doctor Service (effectivement plus facile à retenir !).

Développement d’un projet extraordinaire

Au début, l’organisation ne possède pas de flotte aérienne et doit faire appel à des sociétés annexes pour le matériel et le personnel. Ce n’est qu’à partir de 1960 qu’ils commencent à acheter leurs propres avions et à employer leurs pilotes et ingénieurs.

Aujourd’hui, le Royal Flying Doctor Service possède une flotte de près de 53 avions entièrement équipés des dernières technologies de navigation. Ils opèrent dans toute l’Australie, à partir de 21 bases. Une belle progression depuis 1928 !

Carte zones d'intervention en fonction de la base des Royal Flying Doctors
Carte zones d’intervention en fonction de la base des Royal Flying Doctors – Copyright carte : Royal Flying Doctors

Pour ceux qui sont en plein road trip et qui souhaiteraient visiter une des bases du Royal Flying Doctor Service, voici les villes où elles se trouvent. Renseignez-vous avant afin de savoir s’il est possible de visiter car elles ne le font pas toutes !

  • Bases dans le WA : Port Hedland, Derby, Meekatharra, Kalgoorlie et Jandakot.
  • Bases NT et SA : Adélaïde, Port Augusta, Alice Springs (possibilité de visites guidées), installations médicales à Marree.
  • Bases QLD : Brisbane, Bundaberg, Cairns, Charleville, Longreach, Mount Isa, Roma, Rockhampton et Townsville.
  • Bases NSW et ACT : Broken Hill, Bankstown, Dubbo, Mascot et Essendon
  • Bases VIC : Horsham, Ballarat, Seymour, Melbourne, Mildura, Shepparton, Traralgon, Wangaratta et Wodonga.
  • Bases TAS : Launceston.

Royal Flying Doctor Service : aviation et soins médicaux

Des avions de compétition ! Pour les mordus d’aviation, sachez que plusieurs modèles sont utilisés en fonction des différentes missions :

  • le Hawker 800XP (utilisé dans le WA et le NT)
  • le Pilatus PC-12 (utilisé dans le SA, le NT et le WA)
  • le King Air B350 C et le B200 C (utilisés dans le QLD, le NSW, le Victoria et en Tasmania)
  • le Cessna C208 (utilisé dans le QLD)
Royal Flying Doctors
Copyright photo : Royal Flying Doctors

Ils sont tous pressurisés et « modifiés » pour s’adapter au travail de cette organisation. Concernant l’extérieur de l’avion, les trains d’atterrissage doivent être capables de fonctionner sur des terrains particulièrement délicats. Les portes de l’appareil doivent permettre de faire entrer et sortir aisément les blessés sur civière. Un système d’élévation a aussi été mis en place pour descendre et monter les patients.

L’intérieur de l’appareil (en dehors de la cabine du pilote) est entièrement modifié et transformé en une véritable unité de soins intensifs avec tous les équipements nécessaires : défibrillateur, masques à oxygène, moniteurs, cabinet médical, etc.
Il doit aussi répondre à des normes d’hygiène très strictes. Pour chaque vol, l’avion comprend en général un pilote, une infirmière et un docteur.

Un job de super-héros !

La mission principale des Royal Flying Doctors est le sauvetage médical d’urgence (accidents de la route, morsures de serpents, grossesse, etc), mais ils ont aussi d’autres rôles.

Matériel d'urgence trousse de secours

Véritables médecins de famille, ils s’occupent des visites régulières, des traitements et du suivi médical des familles isolées. Ils ont aussi un rôle de consultation et de soins à distance (par téléphone ou radio). Ils doivent procurer à tous ces patients éloignés une trousse médicale complète avec tout le matériel et les médicaments nécessaires.

Trousse médicale d'urgence
Trousse médicale d’urgence que chaque famille doit posséder pour les premiers secours

Ainsi, quand un problème mineur survient, le médecin peut dicter à distance la marche à suivre, les produits à utiliser en fonction du diagnostique et la façon de les administrer.

Chaque année, les pilotes font l’équivalent de 25 voyages autour de la lune et les « médecins volants » soignent environ 270000 patients.

Comment les contacter ?

Si vous voyagez dans endroits très reculés et déserts, il est recommandé de noter les numéros de téléphone à appeler ou de connaître les fréquences radios des Royal Flying Doctors. Vous pourrez les trouver sur leur site internet.

N’hésitez pas à vous renseigner avant de partir afin d’être parfaitement opérationnel. Cela peut paraître « too much », mais connaître ces numéros ou fréquences peut vous sauver la vie s’il arrive quelque chose et que vous êtes perdu en plein désert.
Bon nombre des interventions d’urgence effectuées sont le résultat de voyageurs imprudents se retrouvant en mauvaise situation dans l’outback australien. Il est donc impératif de faire attention et surtout d’être préparé !

Royal Flying Doctors
Copyright photo : Royal Flying Doctors

Même si vous avez suivi toutes les émissions de « Man vs Wild » ou de « Bush Tucker Man », évitez de vous prendre pour l’un d’eux. Les chances de survie dans le bush pour nous, petits citadins, sont très minces, voir nulles !

Aider le Royal Flying Doctor Service

Le Royal Flying Doctor Service est une organisation qui a besoin d’aide à tous les niveaux. Si vous êtes intéressé, vous avez la possibilité de faire une donation sur leur site internet.
Il arrive souvent que les banques, les points d’information, les restaurants, etc., organisent des collectes avec tirelires de don.

Vous pouvez aussi vous engager dans l’aventure des Royal Flying Doctors en effectuant une mission de volontariat. Une expérience humaine intéressante et unique !


Interview d’un Royal Flying Doctor : le docteur Ballard

Quel est votre formation et comment avez-vous décidé de devenir un Royal Flying Doctor ?

J’ai d’abord travaillé 5 ans dans un hôpital public en soins intensifs, en pédiatrie, en obstétrie et au service des urgences, avant de me mettre à exercer en privé dans une ville de 12000 habitants. Après environ 13 ans de ce travail laborieux, il était temps pour moi d’opérer un changement dans ma vie professionnelle. La perspective de pouvoir participer à l’amélioration de la santé des aborigènes, des personnes isolées et de pratiquer la médecine d’urgence dans un environnement stimulant était très attractive. Quelques vols de secours à partir de la ville où je travaillais m’ont permis d’ouvrir les yeux sur un travail que je n’avais encore jamais considéré. Je suis tombé sur une annonce proposant un poste comme Royal Flying Doctor à Port Augusta et j’ai foncé sur l’opportunité !

Quelles sont les compétences professionnelles requises pour être un Royal Flying Doctor ?

Pour être retenu pour un poste de Royal Flying Doctor, il faut être membre ou travailler pour l’association du Collège Royal Australien de Médecine Générale (dans la branche rurale) ou du Collège Australien de Médecine dans les zones rurales et isolées.
Le docteur en question doit avoir des connaissance en médecine d’urgence, en médecine générale, de bonnes compétences en réanimation et idéalement (mais pas obligatoirement) en obstétrique.
Les compétences en anesthésie sont très demandées et appréciées dans les régions où les Royal Flying Doctors opèrent.

À votre avis, quelles sont les qualités personnelles requises pour être un Royal Flying Doctor ?

Les qualités nécessaires pour être un bon Royal Flying Doctor sont l’esprit d’équipe, une pratique de l’anglais courant, le sens de l’humour et la capacité de se débrouiller avec peu en travaillant loin de la sécurité des grandes infrastructures médicales.
Le personnel du Royal Flying Doctor Service est composé de gens ordinaires qui font des choses ordinaires dans des endroits peu communs. Il n’y a pas de place pour les « supermans » ou les narcissiques. Ce n’est pas non plus pour les gens rigides à l’esprit fermé. Trouver des solutions dans les pires situations fait partie intégrante de ce travail.

Pouvez-vous nous décrire une journée typique ?

Il n’y a pas vraiment de journée type. Une journée dite « de routine » peut rapidement tourner à la surprise la plus totale. Nous pouvons parfois survoler des centaines de kilomètres pour une simple consultation dans une famille et recevoir soudain un appel pour répondre à une situation d’urgence dans les environs.
Typiquement ces consultations sont faites dans les lieux reculés, dans les communautés aborigènes et dans les ranchs isolés où vivent seulement une ou deux familles. Maintenant nous fournissons également ces services sur les sites miniers.

Quelles sont les situations les plus difficiles auxquelles il faut faire face durant ces missions ?

Un des services les plus importants, si ce n’est LE plus important, est d’apporter les vaccins aux citoyens isolés. Le transport de ce type de médicaments est particulièrement délicat car il suffit d’une faille dans la chaîne du froid (conservation des vaccins) pour les rendre inutilisables.
En ce qui concerne les missions de secours, environ la moitié d’entre elles implique de fournir des escortes médicales pour des personnes très malades ou gravement blessées depuis une petite clinique de campagne jusqu’à une structure plus importante comme un hôpital (pour nous, il se situe à Adélaïde).
L’autre moitié des missions de secours implique des personnes gravement malades ou blessées en pleine nature, sans aucune structure médicale. Ces dernières ont généralement besoin d’être examinées et stabilisées dans un endroit éloigné, qui peut parfois être une mine, un bord de route, une station service avant d’être transportées dans un hôpital.

Quelles sont les principales difficultés de ce métier ?

Ce travail présente deux difficultés majeures. La première et la plus commune est d’obtenir le plus d’informations possible avant de partir. Être mal, voire pas du tout informé peut amener à une mauvaise prise de décision. S’adapter à cet inconvénient est un challenge quotidien.
La deuxième grande difficulté est lorsque l’état du patient est extrêmement mauvais ou pire que ce que nous attendions, en sachant qu’il peut parfois même se dégrader encore plus durant le transport. Une telle détérioration peut s’avérer catastrophique pour le patient et sa famille.

À votre avis, quelles seraient les améliorations à apporter à cette organisation ?

Une des sections du Royal Flying Doctor Service mène actuellement une grande étude sur nos ressources et le travail que nous effectuons, sur la façon dont ces derniers sont perçues par le personnel ainsi que par les patients qui ont besoin de nos services. Nous espérons que cette analyse nous aidera à en apprendre plus sur les besoins de chacun et sur ce que nous pourrions améliorer, en sachant que nos ressources ne sont pas non plus illimitées.
De mon point de vue, « l’apprentissage de la santé » comme nous l’appelons ici est très insuffisant en Australie. Le fait que les gens puissent accéder à des connaissances médicales de base et soient capables de les utiliser est un déterminant majeur pour la santé et le bien-être de chacun, aussi bien au niveau individuel que communautaire. La technologie moderne, en étant correctement utilisée pourrait permettre d’améliorer cela.
La santé publique est relativement peu coûteuse et je pense que c’est dans ce secteur que nous devrions plus nous impliquer.

Qu’aimez-vous le plus dans votre travail ?

J’aime vivre à Port Augusta et j’aime avoir des défis à relever chaque jour. Parfois le challenge consiste à arriver à faire une multitude de choses banales en même temps et d’autres fois, il s’agit de faire des choses simples qui font pourtant une grande différence pour les patients et leur famille. Faire cette même différence malgré les barrières géographiques ou les barrières de communication, sans le confort et le matériel d’un grand hôpital est un défi qui vaut le coup d’être relevé !

Difficile d’imaginer un service de médecins en avion quand on vient d’un pays où il y a une pharmacie à chaque coin de rue ! Pourtant, les Royal Flying Doctors sont une organisation essentielle sur un territoire aussi vaste que l’Australie. Les personnes constituant le maillon de cette chaine de sauvetage permettent de sauver chaque jour des vies et d’apporter les soins nécessaires au bien-être des plus isolés. Comme disait le Révérend Flynn : « Ne priez pas pour des tâches égales à vos pouvoirs, priez pour des pouvoirs égaux à vos tâches. »

Copyright photos et vidéo : Royal Flying Doctors service.

Partenaire