Colocation en Australie, la formule incontournable pour les WHV

33
4953
colocation en Australie
Partenaire

Lors d’une année de Working Holiday, il vient toujours un moment, tôt ou tard, où l’on souhaite s’établir en ville et la colocation en Australie est la première option que choisissent les backpackers.

Le principe de la colocation en Australie

La colocation, tout le monde connaît : il s’agit de louer une maison ou un appartement à plusieurs (houseshare ou flatshare), ce qui permet de diviser le loyer, mais aussi de vivre dans un cadre agréable et convivial pour un prix minimal. Mais là où en France nous avons l’habitude des galères de la caution, des garants et autres problèmes bureaucratiques divers qu’implique la recherche d’un logement, en Australie tout devient simple.

colocation en Australie

Ici, le loyer (rent) ne se paie pas au mois mais à la semaine ou toutes les deux semaines. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement une plus grande flexibilité qui permet de trouver facilement des colocs pour des durées courtes – 1, 2 ou 3 mois par exemple. Ici, on ne vous demandera jamais de garant ou de fiches de paie pour une simple collocation. À la place, rien de plus qu’une modeste caution (bond) et 2 à 4 semaines de loyer d’avance (selon le propriétaire).

Dans le cadre d’une colocation, vous pouvez partager l’appartement/la maison avec des amis ou remplacer une personne qui s’en va. Bien souvent, il est possible d’emménager immédiatement.

La recherche d’un logement

Groupe Australia-australie.com

La conséquence naturelle de la flexibilité qu’offre la colocation en Australie ? La recherche de logement est facile et rapide. Les gens sont réactifs. Pour trouver une collocation dans une grande ville australienne, il n’y a généralement pas besoin de plus d’une semaine de recherche.

Les petites annonces se trouvent en quantité dans dans les journaux locaux, sur des sites internet de particulier à particulier tels que Gumtree ou EasyRoommate, sur les panneaux d’affichage des universités, des auberges, des internet cafés ou des agences de voyage pour jeunes, et parfois même collées à des lampadaires au détour d’une avenue !

colocation en Australie

Pour entamer votre recherche de colocation en Australie, mieux vaut attendre d’être sur place, et ce pour plusieurs raisons :

Il est très important de visiter l’appartement ou la maison et de rencontrer ses colocataires (roommates ou flatmates) pour se faire une véritable idée des lieux et de l’ambiance,
Les gens qui proposent des colocations préfèrent inévitablement quelqu’un qui est sur place à une personne se trouvant à l’autre bout du monde.

De même, ils cherchent souvent une personne prête à emménager rapidement, et non dans plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Conclure un accord uniquement via internet, c’est s’exposer au risque d’une arnaque – ces dernières sont malheureusement légion de nos jours. L’arnaque la plus commune consiste en un soi-disant propriétaire qui prétend se trouver à l’étranger et propose de vous envoyer les clés de l’appartement par la poste, tandis que vous enverrez votre argent par Paypal ou Western Union.

N’acceptez jamais ce genre de proposition bancale !

Enfin, rappelez-vous : trouver une coloc en Australie, ce n’est ni bien compliqué, ni bien long ! Il est donc relativement inutile de s’y prendre trop à l’avance.

Où vivre et à quel prix ?

  • Le lieu

out d’abord, il faut penser à l’endroit où vous souhaitez vivre en collocation en Australie. Les coups de foudre ou les affinités pour une ville plutôt qu’une autre, cela ne s’explique pas. Mais d’un point de vue strictement budgétaire, une chose est certaine : toutes les villes ne sont pas égales. Les plus chères sont Sydney et Melbourne, qui sont bien évidemment aussi les plus grandes, les plus célèbres et les plus dynamiques. Au même titre, il est généralement plus cher de vivre en centre – ville plutôt qu’en banlieue – question de simple logique !

Si le rêve d’une majorité de backpackers est de vivre en plein centre de Sydney, il ne faut cependant pas oublier de l’assaisonner d’une pointe de raison : que diriez-vous à un australien fraîchement débarqué en France s’il vous faisait part de son intention de vivre en plein Paris, en faisant des petits boulots à droite à gauche ? Sans doute aurait t-il un peu de mal à joindre les deux bouts… Bien sûr, vivre à Sydney, même en plein centre, est un rêve réalisable. Mais il faut avoir conscience de son coût et être prêt à passer au plan B si les finances s’avèrent moins suffisantes que prévues.

colocation en Australie
Circular Quay

Heureusement, toutes les grandes villes australiennes sont dotées de banlieues vivantes et attachantes où il est possible de trouver un bon compromis entre qualité et coût de la vie : vous êtes à Sydney ? Essayez Balmain ou Newtown par exemple.

À Brisbane ? West End ou Paddington et ainsi de suite. Passez quelques jours sur place avant de vous lancer dans la recherche de logement, c’est aussi ça : donnez-vous le temps de visiter différents quartiers pour découvrir celui qui vous conviendrait.

  • Le prix

Les prix d’une colocation en Australie vont généralement de $120 à $350 par semaine, selon l’habitation et l’emplacement. Bien sûr, même à Sydney, il est possible de trouver une coloc pour $150/semaine, mais à ce prix là, vous devrez sans doute partager votre chambre avec 1 ou 2 autres personnes, tandis que dans une ville telle que Brisbane, vous auriez une chambre à vous seul !

Tout est une question de priorités. Notez que si vous êtes en couple, certaines colocations exigeront de vous un prix par personne, tandis que d’autres accepteront de vous louer au prix par chambre, ce qui est bien entendu beaucoup plus intéressant – une chambre à $150/semaine peut alors vous revenir à $75/semaine chacun, une somme relativement dérisoire !

colocation en Australie

Enfin, il est important d’établir dès le début ce qu’inclut le prix de votre colocation : l’électricité, l’eau, le gaz, le téléphone ou encore l’accès internet (des services regroupés sous le terme utilities ou simplement bills) sont-ils compris dans le tarif, ou faudra-t-il payer un supplément ? Si oui combien, et à quelle fréquence ? Votre logement comprend-il une machine à laver, ou, dans le cas d’immeubles, des infrastructures supplémentaires comme une gym ou une piscine ? N’oubliez pas de vous renseigner sur tous ces points lors de la visite et surtout avant de signer votre bail (lease).

Bonne recherche à tous !

Partenaire

33 Commentaires

  1. Bonjour à tous,
    Je m’appel Kevin, 22 ans, arrivé à Melbourne depuis hier et actuellement en backpaper hostel, je cherche activement une collocation qui se déroule dans la bonne ambiance, peu importe le quartier, tant que ce n’est pas trop loin du centre!
    Si vous avez des plans ou connaissez des personnes qui cherchent un collacataire, je suis preneur.
    Merci d’avance! :biggrin:

  2. J’ai une question sur la colocation:
    A t’on le droit de faire dormir quelqu’un dans notre chambre (une personne qui ne paye pas le loyer j’entends)?

    Je fais l’experience depuis mon arrivé (dormir chez des amis de temps en temps, ou une amie qui viens dormir chez moi)… Et à chaque fois j’ai la sensation que ce n’est pas très bien vu, alors que c’est surtout par commodité (éviter de prendre un taxi la nuit par exemple). Hors quels sont mes droits par rapport à ça? Mon propriétaire peut-il garder la caution sous prétexte que j’invite un ami à dormir chez moi?

  3. Pour tous ceux qui cherchent une colocation sur Perth et environ, je vous recommande les yeux fermés Yan, à Beckenham. A 10 min à pieds de la station, elle propose des chambres toutes équipées, lits king size et climatisation. Sa maison est très grand et séparée en 2 : 2 cuisines salons pour 8 chambres au total. 350$ la semaine. Yann est adorable, très très très (très) arrangeante !!
    Allez lui rendre visite, et venez de ma part (Will et Marine)

    +61 401 327 004