En direction du paradis marin des Abrolhos Islands

0
118
abrolhos islands
Abrolhos Islands - Copyright : Tourism WA
Partenaire

Des eaux cristallines, une biodiversité marine incroyablement riche, des épaves de navires et une industrie du homard florissante ; la zone des Abrolhos Islands est un endroit magique que tout le monde n’a pas la chance d’explorer.

Petite présentation des Abrolhos

Houtman Abrolhos est le nom officiels de cet archipel, nommé d’après le commandant néerlandais Frederik de Houtman, qui les découvrit en 1619.

Il se compose de 122 îles et se situe à environ 60km à l’ouest de Geraldton, sur la côte ouest de l’Australie. Les îles comprennent trois groupes principaux : Wallabi, Easter et Pelsaert, qui s’étalent du nord au sud sur près de 100km d’océan.

Une zone clé pour la protection des espèces et de la vie marine

Les îles et les récifs alentours constituent un environnement idéal, unique même, pour la faune et la flore qui profitent ici d’une mer à la fois tropicale et tempérée grâce au courant Leeuwin.

Les îles Houtman Abrolhos sont une réserve de catégorie A gérée par le Ministère des Pêches pour la conservation de la flore et de la faune (Department of Fisheries for the conservation of flora and fauna). C’est notamment la température de l’eau, oscillant tout l’hiver entre 20 et 22°, qui permet aux coraux et aux différentes espèces d’animaux marins de prospérer.

Un sanctuaire pour de nombreuses espèces protégées

Groupe Australia-australie.com

Les îles Abrolhos abritent une flore et une faune protégées qui se sont adaptées de façon unique aux divers écosystèmes insulaires. En Australie, elles font notamment partie des sites les plus importants pour la reproduction des oiseaux de mer. Plus de deux millions d’oiseaux de 35 espèces différentes s’y reproduisent, faisant de ce lieu un refuge sans prédateurs introduits.

Les îles sont aussi un sanctuaire pour le lion de mer australien. Autrefois abondante, sa population est aujourd’hui classée comme « espèce vulnérable ».

abrolhos islands
Lion de mer aux Abrolhos Islands – Copyright : Tourism WA

Les Abrolhos comptent également de nombreuses espèces endémiques de reptiles et la fameuse tortue marine verte. Deux espèces de mammifères terrestres se trouvent sur les îles : le wallaby de Tammar que l’on peut observer à l’est et à l’ouest de Wallabi, et le rat de brousse à l’ouest et à l’est de Wallabi.

Les épaves de bateaux

Les récifs somptueux mais traîtres des nombreux atolls ont vu s’échouer sur leurs bords tranchants bon nombre de navires au fil des siècles. On y compte près de 52 naufrages entre 1629 et 1971.

Ceux de la Dutch East India Company, Batavia et Zeewijk, sont probablement les épaves les plus connues aux Abrolhos. Le Batavia s’est heurté au Morning Reef, près de Beacon Island dans le groupe Wallabi en 1629, tandis que le Zeewijk a été détruit sur Half-Moon Reef dans le groupe Pelsaert en 1727.

Dix-huit autres épaves historiques ont été découvertes dans les eaux d’Abrolhos. Sans oublier le chalutier Southern Cross en 1971. Les épaves historiques des Abrolhos sont protégées par les lois de l’État et du Commonwealth. 

Les différentes industries des îles

En mer comme sur les îles, c’est un lieu où cohabitent différentes industries (tourisme, pêche et aquaculture), dont chacune s’efforce de préserver au mieux le fragile écosystème qui y habite. Ici, visiteurs et pêcheurs doivent avoir un impact minimum sur l’environnement naturel des îles.

L’abondante faune marine et ornithologique de l’archipel a servi de base aux industries de la pêche et de l’extraction du guano qui ont émergé pendant la période coloniale australienne. Le guano, un engrais dérivé des excréments d’oiseaux, a été exploité à des fins commerciales entre les années 1880 et les années 1920, et de nouveau au milieu des années 1940.

La pêche commerciale d’holothurie (concombre de mer) a été pratiquée à petite échelle aux Abrolhos dans milieu des années 1800.

Les îles Abrolhos ont été désignées comme site potentiel de pêche du homard de roche dès 1904. Aujourd’hui, la pêche commerciale de la langouste australienne (Panulirus cygnus) est considérée comme la plus précieuse de l’État du Western Australia. Elle est minutieusement contrôlée afin de préserver l’espèce et son habitat, notamment grâce à un système de quotas. Par conséquent, une gestion et une conservation prudentes des sites de reproduction du homard d’Abrolhos et de son habitat sont d’une importance vitale pour la durabilité de l’ensemble de ce secteur.

La culture des perles est une autre industrie d’Abrolhos qui compte pas moins de huit sites aquacoles. La perle noire notamment est particulièrement prisée, ainsi que la perle d’Akoya.

abrolhos island
Travail des perles aux Abrolhos Islands – Copyright : Tourism WA

Que faire et que voir dans les Abrolhos Islands ?

Les différentes activités

  • Nager

Les eaux limpides des Abrolhos Islands sont parfaites pour nager grâce au fameux courant chaud de Leeuwin.

  • Plonger

Plongée sous-marine ou snorkelling, vous aurez l’embarras du choix et profiterez d’une immersion haute en couleurs dans cette zone classée parmi les meilleures pour cette activité en Australie occidentale. Les différents récifs coralliens des Abrolhos offrent aux visiteurs des expériences de plongée aussi exceptionnelles que variées. Vous pourrez notamment y admirer une foule de poissons colorés, plusieurs sortes d’anémone, différents types de coraux et d’algues, des prairies sous-marines et admirer le ballet des bancs de poissons.

Dans des conditions de faible houle et de vent, il est aussi possible de plonger sur les épaves du Batavia et sur l’épave voisine, la Hadda.

  • Pêcher

La pêche récréative est autorisée autour des îles dans les saisons allouées. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Département des pêches.

abrolhos islands
Plongée aux Abrolhos Islands – Copyright : Tourism WA

Enfin, vous aurez également de nombreuses opportunités d’observation de la faune, notamment des oiseaux. Quant aux fans de photo, ils trouveront ici de quoi s’occuper !

Les sites à voir

  • L’épave de Batavia (1629) et ses sites terrestres associés dans le groupe Wallabi sont inscrits sur la liste du patrimoine national.
  • Sur l’East Wallabi, un chemin mène aux plages de Turtle Bay et de Fish Point, où les récifs sont à distance de marche du rivage.
  • Dans la zone Easter, les îles Wooded, Morley et Leo offrent de belles lagunes et des plages de sable.
  • Le groupe d’îles de Pelsaert a une histoire maritime riche et offre des opportunités uniques pour l’observation des oiseaux. Les reliques des opérations d’extraction du guano peuvent être vues à l’extrémité sud de l’île de Pelsaert.

N’hésitez pas à visiter le Musée de Geraldton, notamment pour en apprendre plus sur l’histoire des différents naufrages.

Les tours proposés

Plusieurs types de tours sont possibles :

  • Les écotours en bateau

Observer les animaux, se prélasser au soleil sur des plages désertes paradisiaques, explorer les somptueux jardins sous-marins et admirer la migration des baleines à bosse de juillet à octobre, telles sont les activités proposées par différents organismes pour des croisières de plusieurs jours à partir de Geraldton.

abrolhos islands
Tour en bateau aux Abrolhos Islands – Copyright : Tourism WA
  • Les vols scéniques

Depuis Geraldton ou Kalbarri, vous pourrez vous envoler pour découvrir les îles et leurs récifs depuis le ciel avec les compagnies Geraldton Air Charters, Shine Aviation et Kalbarri Scenic Flights.

Évidemment, ces balades demandent un certain budget. Pour plus d’informations sur les tours organisés, rendez-vous au Geraldton Visitor Center.

Préparer sa visite

Où dormir ?

Pour l’instant, il n’y a aucune structure d’hébergement public sur les îles. Les visiteurs en bateau doivent donc être bien équipés et autosuffisants, c’est à dire transporter suffisamment de nourriture, d’eau fraîche et de carburant pour tenir toute la durée de leur visite. Les bateaux doivent être équipés de dispositifs de communication et de stockage ainsi que d’équipement d’élimination des déchets.

Comme précisé plus haut, il est impératif pour chacun de laisser le moins de traces possible et de minimiser son impact sur l’environnement. Les animaux domestiques sont interdits dans les îles Abrolhos.

Météo

Les conditions météorologiques sur les îles Abrolhos peuvent être très changeantes. Les îles ne sont pas affectées par les brises de la mer continentale. Préparez-vous à une houle dominante d’ouest ou de sud-ouest pouvant atteindre plusieurs mètres dans des eaux non protégées.

Les Abrolhos sont parfois soumises aux cyclones. Dans ce cas, le bureau de météorologie émet un avertissement « Alerte bleue » ou « Surveillance des cyclones tropicaux ». Les visiteurs doivent alors immédiatement quitter la zone et retourner sur le continent.

 

Source : Department of Fisheries

Partenaire