23.6 C
Sydney
mercredi, décembre 13, 2017
Le guide Gratuit du Working Holiday Visa Australie

SUR LA ROUTE EN AUSTRALIE

1) Conduire dans l’Outback

Le bush australien nécessite d’être prudent au volant. Vous conduirez sur de nombreuses routes de terre ou de graviers (« dirt road ») avec leur lot de nids de poule et d’ondulations (« corrugation »). Attention ça peut secouer ! Pensez donc à réduire votre vitesse (entre 50 et 80 km/h) et à bien tenir votre volant.

Les trous d’eau et les inondations peuvent être fréquents, surtout dans les endroits frappés par la saison des pluies. Vous pourrez donc parfois trouver des panneaux « floodway » avec une indication sur la profondeur pour savoir si vous pouvez passer ou pas.

4x4 dans l'Outback en Australie
Si vous n’avez aucun indicateur, stoppez le véhicule (sur le bas-côté de la route) et sondez l’eau avec un bâton ou avec vos pieds. Si vous n’êtes pas sûr, mieux vaut ne pas vous engager au hasard !

Si vous tombez sur un panneau « road closure », c’est que la route est fermée, n’essayez pas d’y aller à tout prix. Elle n’est pas fermée pour rien et vous prenez des risques d’accident comme d’amende.

En Australie, les animaux sont responsables de beaucoup d’accidents (« road kill ») et peuvent provoquer de graves dégâts. Entre les kangourous, les vaches, les chameaux, les nuages d’insectes et tout le reste, mieux vaut rouler prudemment. Essayez surtout de ne pas conduire la nuit puisque c’est le moment que beaucoup d’animaux choisissent pour sortir, sans compter la mauvaise visibilité.

panneau kangourou australieRègle de base : un kangourou peut en cacher plusieurs autres !

2) Mon matériel de base

Sur la route, il serait utile et judicieux de vous équiper en conséquence.

Cuisine, eau, camping, bricolage, panne, etc. Essayez d’être paré au maximum sans pour autant transformer votre voiture en Tétris géant !

Retrouvez « Ma liste d’équipement pour le road trip » en Annexe de votre Guide page 271.

Matériel pour la voiture

Direction les magasins Supercheap Auto qui proposent tous les équipements pour la voiture à prix plus ou moins bas.

Matériel de camping et divers

Vous pourrez trouver vos équipements de camping (réchaud, vaisselle, etc.) et autres dans les magasins K-mart, Target et Big W.

Pour la tente et les duvets, préférez des produits un peu plus chers mais de meilleure qualité. En cas de grand vent, de pluie diluvienne ou de grosse chaleur, mieux vaut avoir une tente qui tient la route ! Optez pour les magasins Ray’s Outdoors, Anaconda,BCF, Camping World.

Vous pouvez aussi trouver des outils et du matériel dans les magasins Bunnings.

Les indispensables
Il y a bien 3 indispensables à avoir pour assurer son voyage :

  • Une carte routière détaillée de la région où vous vous trouvez.
  • Un guide comme le Lonely Planet par exemple pour ne pas louper les endroits à voir.
  • Le livre Camps (n°9 en 2017) sera votre meilleur ami pour trouver un endroit où dormir. Il comprend les cartes routières de toute l’Australie, mais aussi (et surtout) il répertorie un grand nombre de campements payants ET gratuits en indiquant ce qui s’y trouve (toilettes, eau, point de vue, etc.). À partir de 59.95 AU$ selon le format, il sera rapidement et largement amorti ! Vous pouvez l’acheter en magasin (BCF, Ray’s Outdoors) ou sur internet. Il est aussi disponible en application mobile.
Bushcraft Kit
Bushcraft Kit par Christian Payne

3) Le camping en Australie

En Australie, il existe de nombreux endroits où poser votre véhicule pour camper à l’extérieur ou simplement dormir dedans.

Les « Caravan Parks »

Ces campings sont très nombreux (généralement indiqués par des panneaux bleus sur la route). Ils proposent des douches, des toilettes, un espace cuisine, une laverie et parfois d’autres services comme une piscine, une salle de jeux, etc.
Lorsque vous arrivez, vous devez choisir un « site » avec électricité (« powered ») ou sans (« unpowered »). Ceux avec le courant vous permettent donc de brancher tous vos appareils électriques mais seront évidemment un peu plus chers.

Tarifs

Ils varient selon le caravan park, l’emplacement choisi et la saison. Les prix restent cependant inférieurs à ceux pratiqués par les auberges et hôtels.
Comptez environ 20 à 40 AU$ la nuit (2 personnes) pour un « powered site ».
Comptez environ 15 à 30 AU$ la nuit (2 personnes) pour un « unpowered site ».

Dormir dans l'Outback
Dormir dans l’Outback

Les « Camp Spots »

Le camping en Australie est une véritable institution ! Vous trouverez donc sur la route une multitude de camps aménagés permettant de poser votre tente et/ou votre véhicule : les « camps spots ».

En général, ils sont équipés de toilettes, d’eau (pas toujours potable) et de BBQ. Certains proposent aussi des douches, des tables, des accès au courant, etc. Même si le confort est sommaire, vous pouvez y passer une nuit à quelques jours.

Certains sont payants mais les prix sont très attractifs (maximum 10 AU$/nuit) et d’autres gratuits (consultez le site AustralianCampsites).

Les « Rest Areas »

Il s’agit plus d’endroits où poser votre véhicule avant de repartir. Ces aires de repos sont gratuites et proposent des toilettes, de l’eau, etc. Par contre, vérifiez bien que vous avez le droit d’y passer la nuit car certaines ne l’autorisent pas.

Rester propre

Sur la route, entre la poussière, la chaleur, etc., il n’est pas toujours facile de rester propre. Sans compter le fait que vous ne pourrez pas forcement prendre une douche tous les jours. Il y a donc quelques solutions pour éviter de sentir la bête :

  • Certaines stations services proposent des douches pour quelques dollars seulement (environ 3 AU$).
  • La douche solaire (environ 15 AU$) : il vous suffit de la remplir d’eau, de la mettre au soleil pendant 1 ou 2h sur le toit de votre véhicule et le tour est joué ! Vous pouvez aussi la prendre froide si vous préférez !
  • Les lingettes pour bébé sont aussi très pratiques pour se nettoyer en attendant.
  • Le classique : une bassine remplie d’eau, un gant et un peu de savon.
  • Certaines villes mettent des douches froides à disposition des voyageurs (gratuites). Pour prendre une douche chaude, adressez-vous aux Centres d’Information, aux « roadhouses » et aux caravan parks. Moyennant quelques dollars (entre 1 et 5 AU$), vous pouvez faire une vraie toilette !

Bon à savoir

Outre le Lonely Planet, il existe certains guides particulièrement complets et adaptés que vous pourrez trouver sur place comme Explore Australia.

Même si beaucoup de backpackers le pratiquent, sachez que le camping sauvage est interdit dans la plupart des régions sous peine d’amende.

Lorsque vous passez la nuit dans un endroit, pensez bien à utiliser les poubelles ou à garder vos déchets avec vous. Gardons ce beau pays propre et évitons de le polluer !

Consultez le « Vocabulaire du camping en Australie » en Annexe de votre Guide page 272.

Trucs et astuces

  • Pour trouver des caravan parks et camp spots (gratuits/payants) demandez au Centre d’Information de la ville dans laquelle vous êtes.
  • Sur place ou avant de partir, essayez d’apprendre quelques basiques en mécanique : changer une roue, vérifier le niveau d’huile, d’eau et autres liquides, la pression des pneus. Demandez autour de vous si quelqu’un s’y connaît, regardez dans les livres ou sur Internet.
  • Si par mégarde, vous vous retrouvez embourbé, évitez de trop faire tourner vos roues dans le vide car ça ne ferait qu’empirer la situation. Essayez plutôt de glisser des branchages et des pierres dessous pour créer une adhérence ou attendez qu’un autre véhicule passe pour voir s’il peut vous aider.
  • Restez très vigilant face aux roadtrains. Ces camions composés de plusieurs remorques sont difficiles à dépasser. Lorsqu’ils viennent face à vous, écartez votre véhicule sur le côté pour éviter les débris qui pourraient être projetés sur votre pare-brise.
  • De nombreux « free camp » hors agglomération vous permettent de poser votre véhicule et de dormir dedans mais attention aux amendes pour ceux qui essaieraient de faire cela en ville car ce n’est pas autorisé (même si certains le font).
  • Si vous allez dans des endroits isolés, pensez impérativement à faire le plein d’eau et d’essence (bidon supplémentaire) car certaines stations/villes sont parfois à plusieurs centaines de kilomètres les unes des autres.
  • Profitez des stations moins chères pour remplir votre jerrycan d’essence.
  • Dans certaines régions, l’eau étant difficile à trouver, c’est aussi dans les stations que vous trouverez le plus facilement de l’eau potable en libre-service.
  • Pour trouver une place libre dans un camp spot, essayez d’arriver au moins une heure avant la tombée de la nuit. C’est d’ailleurs toujours plus pratique pour installer vos affaires et planter la tente !