Coogee backpackers

À Coogee, une plage populaire de la banlieue de Sydney, des résidents veulent chasser les vans et les backpackers, qui saliraient les lieux.
C’est une expérience dégoûtante pour les résidents et les visiteurs du parc, et nous devons faire quelque chose par rapport à ça », se plaint le conseiller municipal Murray Matson, dans le Daily Telegraph.

Des excréments humains et du papier toilette. Des fils d’étendage et des vêtements à sécher. Des vans qui passent la nuit près du parc, au mépris des signes d’interdiction. Les habitants de Coogee, une plage populaire et familiale de la banlieue de Sydney, commencent à être excédés par le comportement des « backpackers », de plus en nombreux autour des plages, et ont décidé d’alerter les autorités.

« Nous devons modifier ou augmenter les compétences des rangers, afin de leur permettre de bouger légalement les campeurs », a lancé Tania Melnychenko lors du conseil municipal de Randwick, comme le rapporte le Daily Telegraph.

Pour la résidente, les coupables sont les sites internet pour backpackers, qui conseillent Coogee comme un bon « spot » pour camper. Une action commune entre les autorités des plages de l’est de Sydney, la police et le conseil municipal, est en discussion. Les compagnies de location de van pourraient être visées par des sanctions.

En Nouvelle-Galles-du-Sud, les touristes et les backpackers ont explosé en 10 ans, notamment avec la démocratisation du visa vacances travail. Selon l’Office de tourisme de l’Etat, au moins 77% des backpackers internationaux passent par la Nouvelle-Galles-du-Sud pendant leur voyage, la plupart visitant Sydney et Byron Bay. L’année dernière, le backpacker moyen a séjourné pendant 73 nuits pendant son séjour en Australie, dépensant 5423 dollars.

Partenaire Australia-australie.com