Incendies en Australie

Le sud de l’Australie est en proie aux flammes et au pire incendie dans la région depuis trente ans. « C’est loin d’être terminé. Nous sommes engagés dans une course contre la montre pour contrôler cet incendie, le plus possible avant que le temps ne se réchauffe et que les vents ne se renforcent. » Jay Weatherill, Premier ministre de l’Etat d’Australie-Méridionale.

C’est le pire incendie dans le sud de l’Australie depuis le « mercredi des cendres » de 1983, où 70 personnes avaient péri sous les flammes en Australie-Méridionale et dans le Victoria. Depuis vendredi 2 janvier, les autorités se battent contre des feux qui ont déjà ravagé 13 000 hectares, détruit 26 maisons et fait 29 blessés, essentiellement des pompiers. Près de 800 soldats du feu et une dizaine d’avions bombardiers ont été mobilisés, pour un incendie parti des Mount Lofty Ranges, à 38 kilomètres au nord-ouest d’Adelaïde, et qui s’étale sur 283 kilomètres.

« Bien qu’il n’y ait pas de danger immédiat, les gens doivent rester vigilants et se tenir informés au cas où la situation évolue », a déclaré le Département des incendies et des situations d’urgence. Les conditions météorologiques, qui prévoient un affaiblissement du vent et une hausse des températures, jusqu’à 38 degrés dans les prochains jours, incitent à la prudence.

Côté politique, le parti des Verts australiens a rappelé au gouvernement l’importance de prendre des mesures drastiques contre le réchauffement climatique. « Chaque année, nous devons faire face à ces phénomènes climatiques extrêmes qui coûte des vies et des infrastructures. Trop, c’est trop », a déploré Christine Milne, la présidente des Verts. « Le gouvernement Abbott doit arrêter le déni climatique et aider le pays à s’adapter aux conditions les plus extrêmes. »

Crédits photo : Stephen Beaumont

Partenaire Australia-australie.com