23.5 C
Sydney
28 janvier 2023

Qui n’a plus d’argent ici ?

40 sujets de 41 à 80 (sur un total de 90)
  • Auteur
    Messages
  • #101408
    Nicoarca
    Membre

    Salut,

    Je suis arrive a Sydney il y a 4 mois. Avec 1000eur. Et je le deconseille a tout le monde, car j’ai eu une belle frayeur.
    Le premier mois, impossible de trouver du travail, poste une centaine de cv, gumtree etc, rien. Il est donc arrive un jour ou, apres avoir payer la semaine d’accomodation, j’avais 6AUD sur le compte… LOL. Par miracle, j’ai trouve du travail a Sydney donc maintenant j’ai assez pour me payer le retour.
    MAIS l’ete est passe et la boite dans lauelle je bosse veut me jerter, apres presque 3 mois de taf chez eux… Du coup maintenant, j’ai les petoches de retomber dans la meme merde, mais sans reussir a trouver du travail…

    #101409
    Tsubigol
    Participant

    J’ai debarque avec environ 1400 dollars (ou 1200, je sais plus). L’interet du voyage, ca a ete la debrouille, la galere, le sel qui te transporte un peu partout pour continuer a vivre. Y’a du taff, j’en ai eu 5 en 3 mois, taffs que j’ai toujours rapidement quitte (sauf un duquel je me suis fait virer). A Sydney en tant que serveur, dans l’outback a planter des barrieres de barbelet, dans le desert. Ma chance c’est que je deteste taffer, donc je tiens en moyenne 10 jours, juste de quoi avancer chaque fois. C’est ce qui m’a fait bouger en stop, en transcontinental, en covoiturage, dormir n’importe ou, dans un garage, une tente. Bref si j’avais eu 5000 dollars sur mon compte, et un boulot que j’aurais gentiment tenu trois mois, quel genre de trip aurais-je vecu ? Un an de grandes vacances ?

    Au bout de quatre mois, c’est la premiere fois que j’ai de la maille, donc apres avoir fait tout le sud en pauvre, je fais l’est en mode tranquille. Ca ne fait qu’une semaine… mais qu’est-ce que c’est chiant !La je vais taper du saut en parachute a Brisbane, nager au large de la barriere de corail et puis me barrer en Indonesie. Et essayer a nouveau de faire des trucs de niques.

    Franchement, les bagpackers 5 etoiles…

    #101410
    Anonyme
    Inactif
    Sinai974 wrote:
    hmmmmm la bonne pommade.

    Wooohoooo Jérôme a une carrure qui ferait des jaloux… 😮 lui, c’est certain, il n’aura aucun problème à trouver du travail en Australie 😀

    #101411
    In_Oz_soon
    Membre

    Moi je pense que tout dépend des gens en fait…certains partirons avec 5000 AUD (voir plus, ou beaucoup plus) et certains le contraire, avec moins ou beaucoup moins que ça…le tout étant de savoir savoir ce à quoi nous sommes capables. Je veux dire par là que certains seront débrouillards plus que d’autres, y’a aussi ceux qui aiment « les galères » dans le sens où ça met un peu de piment dans l’aventure, donc je pense qu’il faut avant tout BIEN se connaïtre avant de partir comme ça dans un pays si lointain. Tout dépend de la personnalité, du caractère, et des expériences de chacun. Personnellement je pourrais pas faire du stop, dormir au milieu de nul part comme tu as fais Tsubigol, de une parce que je suis une fille, et de deux parce que j’ai jamais été en trip à l’aventure aussi loin. Bref tout ça pour dire que chacun est différent, et heureusement d’ailleurs, le tout c’est de connaïtre nos limites.

    #101412
    Anonyme
    Inactif
    In_Oz_soon wrote:
    Moi je pense que tout dépend des gens en fait…certains partirons avec 5000 AUD (voir plus, ou beaucoup plus) et certains le contraire, avec moins ou beaucoup moins que ça…le tout étant de savoir savoir ce à quoi nous sommes capables. Je veux dire par là que certains seront débrouillards plus que d’autres, y’a aussi ceux qui aiment « les galères » dans le sens où ça met un peu de piment dans l’aventure, donc je pense qu’il faut avant tout BIEN se connaïtre avant de partir comme ça dans un pays si lointain. Tout dépend de la personnalité, du caractère, et des expériences de chacun. Personnellement je pourrais pas faire du stop, dormir au milieu de nul part comme tu as fais Tsubigol, de une parce que je suis une fille, et de deux parce que j’ai jamais été en trip à l’aventure aussi loin. Bref tout ça pour dire que chacun est différent, et heureusement d’ailleurs, le tout c’est de connaïtre nos limites.

    Tout à fait d’accord avec tes remarques ! Thanks!

    #101413
    Arrache-rotule
    Participant
    In_Oz_soon wrote:
    Personnellement je pourrais pas faire du stop, dormir au milieu de nul part comme tu as fais Tsubigol, de une parce que je suis une fille, et de deux parce que j’ai jamais été en trip à l’aventure aussi loin.

    Etre une fille, et ne jamais avoir voyager de la sorte, ce n est pas une raison pour ne pas essayer. Ensuite bien sur tout le monde n est pas fait pour ca, je le comprends, et ca rejoind ce que tu as dit. Il faut un minimum de maturité et de gout pour l aventure, c est vrai. Beaucoup de gens ne sont pas effrayes par les galeres, mais au contraire, y trouvent une source d excitation. Cet ete au Canada, j ai croise des quebecoises de 16 ou 17 ans qui avaient traverse tout le Canada (5000 km) en stop, et seule, pour picker des fruits dans l ouest. Tout l´ete, elles se sont deplacees en stop, et sont rentre en Automne au Quebec… en stop.

    Idem au Mexique, les jeunes voyageuses de moins de vingt ans qui voyagent toute seule, y compris en stop, sont nombreuses. Une fois encore, c est une histoire de personnalité et de maturité, peu importe l age et le sexe. Il y a des filles de 30 ans qui seraient incapables de faire se genre de chose (et des gars aussi!)

    #101415
    In_Oz_soon
    Membre
    Rainbow wrote:
    Tout à fait d’accord avec tes remarques ! Thanks!

    You’re welcome 😉

    #101414
    In_Oz_soon
    Membre
    Bacchus wrote:
    Etre une fille, et ne jamais avoir voyager de la sorte, ce n est pas une raison pour ne pas essayer. Ensuite bien sur tout le monde n est pas fait pour ca, je le comprends, et ca rejoind ce que tu as dit. Il faut un minimum de maturité et de gout pour l aventure, c est vrai. Beaucoup de gens ne sont pas effrayes par les galeres, mais au contraire, y trouvent une source d excitation. Cet ete au Canada, j ai croise des quebecoises de 16 ou 17 ans qui avaient traverse tout le Canada (5000 km) en stop, et seule, pour picker des fruits dans l ouest. Tout l´ete, elles se sont deplacees en stop, et sont rentre en Automne au Quebec… en stop.

    Idem au Mexique, les jeunes voyageuses de moins de vingt ans qui voyagent toute seule, y compris en stop, sont nombreuses. Une fois encore, c est une histoire de personnalité et de maturité, peu importe l age et le sexe. Il y a des filles de 30 ans qui seraient incapables de faire se genre de chose (et des gars aussi!)

    Tout à fait d’accord avec toi, c’est vrai que tout dépend de la personnalité et de la maturité. Il y’a des filles qui en sont tout à fait capables, alors que même des mecs ne le sont pas, et vice versa, enfin y’a de tout pour faire un monde c’est bien connu, et c’est bien comme ça 🙂
    Moi pour le moment je ne m’en sens pas capable, j’ai jamais réellement tenté de partir à l’aventure donc je ne sais pas trop, mais qui sait peut être que cette aventure australienne m’ouvrira une vocation de grande aventurière 😀

    #101416
    guillaume34
    Membre

    Salut,
    Ca fait 4 mois que je voyage en australie et je m’en sors tres bien financierement. Je vais donc essayer d’apporter une reponse a tous ceux qui preparent leur voyage et qui s’inquiete de voir sur des forums comme celui ci que tous les backpackers finissent sans un sous.
    Car non le probleme ne vient pas de la chute de l’euro (qui n’est pas de plus de 5% depuis mon arrivé…), ni du fait que le gouvernement te prend pour un immigré de bas étage…
    Le probleme vient du fait que beaucoup de backpackers ne savent pas gérer leur argent (Souvent car ils sont jeunes, vivaient chez leurs parents et n’ont jamais eu de budget a gerer).
    Il est important de voir cette situation venir; si tu arrive avec 3000e et que tu vit en backpac et que tu claque 100e tous les jours dans les mc do, l’alcool et les soirées, tu tiendras 1 mois…
    Si tu arrive avec la meme somme et que tu achetes un van, que tu te fais a mangé et que tu cherche du boulot avant de profiter, tu tiendra facilement un an.
    Et si tu es du genre a mettre ton billet de 100$ dans un surf qui te fera passer qq bonnes journées sans depenser un sous plutot que de jeter ce meme billet dans une soirée « no limit » qui t’apportera un seul « bon » souvenir et un mal de tete toute la journée, tu devrais réussir ton voyage…
    En australie, tu peux trouver facilement du boulot dans le fruit picking (si tu bouge pour en trouver) et gagner en moyenne 150e/j.
    J’espere donc avoir cassé le mythe du « voyage en australie qui ruine » et avoir rassuré tous les personnes qui préparent leur voyage pour profiter pleinement des paysages et des gens tres sympathiques que t’offre ce pays et non pour passer leurs journées a se plaindre qu’elles galerent.
    Moi j’ai choisi la premiere option et c’est que du bonheur.

    #101417
    Sinai974
    Participant

    Salut, je me pose aussi la question. et ton message est rassurant mais un van ca coute cher… perso j’arrive avec 4000e et c’est sur que les soirées je vais les eviter au début mais acheter un van direct je sais pas…

    #101419
    ANDY44300
    Participant

    L’idéal c’est quoi alors?

    Déposer des CV pendant une semaine NON-STOP, et si rien changer de ville directement ?
    C’est pas relou de bouger a travers le pays avec sa valise, son sac etc et en plus de ça, avec la chaleur ? .. 😡

    #101420
    Arrache-rotule
    Participant
    ANDY44300 wrote:
    C’est pas relou de bouger a travers le pays avec sa valise, son sac etc et en plus de ça, avec la chaleur ? .. 😡

    En gros tu pars en voyage, et tu te dis: « c est pas relou de voyager? » :mrgreen:

    #101421
    Sinai974
    Participant

    Bah non tu prends un sac de voyage que tu peux mettre façon sac à dos au pire. Et la chaleur….sinon il y a le Canada si tu veux 😀
    Ca depend du budget, si un mec débarque avec 5000$ et qu’il achète un van à 4000…c’est vite vu.

    #101422
    Arrache-rotule
    Participant
    Sinai974 wrote:
    Et la chaleur….sinon il y a le Canada si tu veux 😀

    J ai crevé de chaud cet ete au Canada. 😉

    #101423
    Sinai974
    Participant

    Bon OK mauvais exemple

    #101424
    ethan-edward
    Membre

    Je pars en Australie dans 2 semaines, j’ai prévu entre 5000 et 6000euros. J’ai réservé 2 semaines à Sydney dans une auberge de jeunesse à Xbase. Vu que j’ai terminé mon taff en france depuis 1 mois, j’ai eu le temps de préparé mon cv et de faire connaissance avec un australien vivant las bas via un site de rencontre international. Aprés si vous avez des problèmes de tunes, je sais que mon conseille général (Morbihan) m’offre 2000euros si je trouve un travail de 3 mois minimum avec le même employeur avec 20h minimum par semaine. Certes, tout les départements sont différent mais renseignez vous de partout avant de partir. Je ne parle pas trés bien anglais, disont que j’ai les bases mais je suis motivé donc aucune crainte pour le moment 🙂

    #101425
    elrapta
    Membre

    POur mon experience perssonnell je suis arrivé il a plus d’un an en australie avec seulement mes 18ans et 500 euro en poche
    et je m’en suis sorti tres bien avec des haut et des bas . et ceux que j’ai vu et compris de la plus par des backpacker c’est qu’il ne font pas la difference entre vacance et voyage !! Pense que trouver un travaille c’est facile .j’ai trouver des francais qui resté entre eux et aprés 6 mois parlai anglais comme des chevres ! Alor oui l’australie ca coute cher mais bon faut savoir s’adapter dans ce pays il y de quoi faire ! faut faire des effort et bien sur avoir un peu de chance.( et quand sa va mal et bien conseil direction le woofing ou help x !! c le top ) aller bon voyage a tous

    #101426
    Bodaa
    Participant

    J’ajoute ma petite pierre histoire d’avoir un avis supplémentaire, qui sait si cela pourra aider quelqu’un.

    Cela fait 4 mois que je suis arrivé, et à l’heure d’aujourd’hui le bilan n’est pas positif, je suis dans une galère depuis un bout de temps et ce n’est pas très réjouissant. Il s’agit de mon premier voyage réel où je pars seul pour longtemps, je suis parti avec un poil moins que le budget recommandé. Mon parcours :

    – Arrivé mi octobre à Sydney, j’avais booké 1 mois de cours d’anglais avec famille d’accueil. Aujourd’hui je le regrette, je pensais que je n’aurai rien à payer durant cette période, erreur. Famille d’accueil cliché au possible intéressée uniquement par l’argent, j’ai dû payer internet, ma bouffe, les transports si chers car c’était loin etc. En bref j’ai commencé à me ruiner avec des dépenses que je n’avais pas prévu.

    – peu de temps après ça je ne supporte plus Sydney, je pars à Brisbane plein d’espoir, deuxième erreur. La ville est pas folichonne en elle-même, et je suis tombé dans la période vacances scolaires d’été. En gros, tous les boulots déjà pris par les étudiants australiens, très difficile d’accéder en transport en commun en dehors du centre ville. Après avoir passé 1 mois à envoyer des dizaines de mails chaque jours sur gumtree, avoir posé quelques centaines de CV partout, j’avais juste trouvé une place dans une boulangerie « luxe », en casual, quelques heures par semaine si dieu le veut.

    – Avec un moral déjà bien entamé, je décide de retourner juste après noël sur Sydney, je me disais que c’était l’endroit avec certes le plus de monde, mais aussi le plus d’endroits susceptibles d’avoir du boulot. Et avec quelques connaissances sur place, quand on connaît déjà les lieux etc plus facile de se motiver pour aller chercher du taf. Je ne sais pas si c’est une erreur, toujours est-il que depuis 1 mois et demie de recherche acharnée, j’ai eu un essai dans un café busy à Westfield peu concluant, 2 jobs décrochés mais jamais commencés (livreur chez Dominos, 27 livreurs embauchés pour 6 plannifiés réels… et un carwash qui soit-disant n’a pas encore l’autorisation d’ouverture). Plus quelques anecdotes surréalistes de manager profiteurs.

    Mes seules expériences en France sont dans la vente en magasin, ici on m’a fait comprendre que ça ne valait rien, mon anglais n’est pas mauvais mais dans toutes les réponses que j’ai eu c’est : On veut que des résidents australiens/ Pas de WHV / Déjà full, peut-être d’ici 2-3 mois/ Trop calme la période, on a jamais vu ça depuis 40 ans, c’est mort.

    Autour de mois, les gens que je connais sont en cata de boulot aussi, plusieurs personnes qui bossaient en café ou restauration depuis 2-3 mois se retrouvent du jour au lendemain de 45h / semaine à 12h, 2 filles qui bossaient dans un truc de jus de fruit à plein temps se sont fait virées un beau matin, raison « too quiet, sorry ».

    Bref j’ai beau lire les beaux discours de ceux qui réussissent, quand on fait quelques erreurs (j’assume, je découvre..) et qu’on tombe dans quelques mauvaises périodes, manque de chances etc, finalement on est juste écoeuré et le rêve se transforme en cauchemard. Sans l’aide de mes parents ça fait un bail que je serai rentré, je fait ultra gaffe à la moindre dépense, ne sors jamais, pas de superflu, juste logement (un appart à 4 par chambre pour ne pas devoir payer de backpacker plus chers), transports, nourriture et rien que ça la vie coûte plus cher qu’en France, avec en prime la sensation de passer à côté de sa vie sans profiter de rien. Ma dernière « folie », visite des Blue Mountains, location de voiture à 5 la journée revient à 35$, et même ça j’ai beaucoup de mal à les sortir, difficile de profiter dans ces conditions.

    Mes regrets :
    -Ne pas avoir acheté directement un van ou voiture pour dormir dedans, aujourd’hui impossible ou très difficile pour moi de me déplacer, pour aller chercher du fruit picking par exemple. Mais ça on s’en rend compte une fois qu’on rencontre des gens qui sont dans diverses situations et qu’on peut mesurer les pour et contre de visu.

    – Avoir pris un gros sac avec roues plutôt qu’un gros backpack (avec roues aussi c’est l’idéal), quand on est sur place on constate rapidement la galère que représente chaque déplacement, ne serait-ce qu’entre backpackers dans la même ville. Je n’ose imaginer ce que ça sera si je vais de ferme en ferme avec ça. Et tant qu’à faire niveau poids, se limiter à 20kgs je pense que c’est une nécessité. (30 pour mois…)

    Voilà mon retour, désolé pour la longueur du message mais encore une fois si ça peut aider certains à ne pas faire les mêmes erreurs, même s’il y a bien sûr une grosse part de chance et de période dans tout ça.

    Merci à celui ou celle qui aura eu le courage de lire :mrgreen:

    #101427
    drix
    Membre

    J’ai pas vraiment lu tous les posts mais franchement, pour galérer en australie, faut vraiment pas y mettre de bonne volonté.

    J’y suis depuis 3 ans (je suis sponso depuis 1 an).Qquand j’étais backpack, j’ai jamais, jamais, jamais galéré financièrement.

    Par contre, aujourd’hui que je bosse en full time et que j’ai l’occasion d’embaucher des backpacks, je me rend compte que les galériens sont vraiment des galériens. Combien de français viennent en pleurant, sous prétexte qu’ils sont grave en galère, et ou certes je leur refile du taf de merde (la plonge)… mais dès qu’ils bossent plus de 30 heures dans la semaine, ils se plaignent parce que ça fait trop. Ou alors, le boulot est trop dur (genre la plonge quoi…) dès qu’il faut simplement bosser et plus glander pendant 3 heures.

    Je met pas tout le monde dans le même sac mais pour j’avoue que la mentalité française, quand on vient en australie, faut la laisser en france.

    C’est ma pensée du jour à 2 balles et une chose est sûr, je prend plus de français au taf, ce sont les pires relous.

    #101428
    ochiibi
    Membre

    @Bodaa J’ai eu le meme sentiment que toi … mais un peu plus chanceux

    Arrivé en octobre à Adelaide. Je pars 3 jours plus tard à Renmark (via un bus à $50) pour du picking. Orange à $22 la bin. Je faisais 7-16h pour $66 environs par jour … J’ai arrête au bout de 10jours (le contractor ne me payé pas tout mon salaire…).
    Je suis partie à Sydney. Je n’ai pas aimé et je suis donc parti à Melbourne. J’ai trouvé du taff en 1 semaine dans un resto italien. Kitchen-hand/plonge. Pas trop mal payé. J’étais bien, je bosse depuis 1 mois mais on me propose de venir passer les fêtes en nouvelle Zélande. Je dis oui, je prend un WHV NZ et je pars début décembre.
    Mes amis qui se trouvent en NZ, repartent en France début Janvier. Je me retrouve seul à Wellington. Je cherche du boulot, j’ai 2 entretiens sans succès et c’est la période morte. Tout le monde me dit de revenir dans 2 semaines car en ce moment c’est les vacances. Par chance je rencontre un français qui possède un van. On trouve un plan dans les vignes dans l’ile du sud. On descends, 2j après on commence le boulot. Mal passé aussi. Le contractor m’a oublié dans les vignes à 1h de mon backpack, travail payé en dessous du salaire minium …. Je change de contractor. Le lendemain, je recommence le même travail avec un nouveau contractor. Tout se passe niquel mais la saison se fini. Je ne bosse que 5jours. Je continue de chercher mais il n’y a plus rien avant 1 mois dans l’ile du sud. J’ai téléphoné à 39 contrators, fait 6h de route pour rencontrer des fermiers et rien. On décide de remonter dans le nord car on a un nouveau plan dans les pommes qui commence dans 10jours. On se pointe, trouve une colloc mais du au mauvais temps (un temps de normandie ici) on a du attendre 2 semaines avant que la saison du picking commence. Je bosse depuis 2jours et j’ai des courbatures 😀

    Ma grosse erreur, à été de me déplacer uniquement en avion … $200 par ci, $200 par là … J’ai du demandé à ma mère de me faire un virement. Chose que je m’étais juré de ne pas faire. J’ai attendu au maximum mais arrivé à $10 sur le compte je n’ai pas eu le choix. J’ai préféré attendre la saison et être sûr d’avoir ma place au boulot plutôt que de changer d’endroit et de rechercher un taff, logement …

    Cerise sur le gâteau, depuis 1 mois, j’ai une furieuse envie de reprendre mes études en master. (je suis parti après avoir obtenu ma licence). Je rentre donc en avril pour les entretiens … Je pensais rentrer en octobre-decembre en france donc c’est raté. Si je ne trouve pas d’école, je pars en whv au canada.

    Merci d’avoir lu ;D

    #101429
    Tsubigol
    Participant

    Vous etes mauvais les gars, et je dis ca en tant que bon gros francais branleur et casanier. Deja quand je lis que vous passez de Sydney a Brisbane pour chercher du taff… c’n’est jamais que tomber de Charybde en Sylla.

    Si vous voulez du taff, BARREZ-VOUS DES VILLES DE LA COTE EST. Allez a Perth et a partir de la, vous aurez surement du taff pour la cote ouest – l’agence qui m’avait trouve du taff dans le desert me proposait d’autres trucs en meme temps -. Ou alors montez bien au nord, je suis a Cairns en ce moment, et y’a du taff, j’ai rencontre personne qui soit dans la galere. Apres si votre kiff c’est de faire le chinois clandestin paye au lance-pierre, 12h de taff par jour (je l’ai fait aussi, vous inquietez pas), vous serez servi. J’ai pas fait Darwin, mais il doit y avoir des choses proposees dans les environs.

    Sinon pour les economies, et revenir su mon post precedent ici, j’ai fait du stop avec une fille depuis le nord de Brisbane jusqu’a Airlie Beach. On a meme pu dormir 2 soirs chez une femme qui nous avait recueilli dans la rue. Autant dire que ca a fait des economies, et ca m’a permis de payer le saut en parachute et la plongee sous-marine au large de la barriere de corail.

    Bref vous galerez ? C’est normal, vous ressemblez tres fort aux millions de bagpackers qui suivent exactement le meme chemin que le votre, vous ne provoquez rien. La plupart viennent ici pour « se changer du quotidien », mais changer le quotidien, ce n’est surement pas rencontrer plein de mioches de differents pays dans une auberge et boire tous les soirs ou trimer dans un job pourri, se faire un groupe de potes et gratter de menus plaisirs, bref, ce n’est pas transporter la France 17 000 kms plus loin. C’est agir comme vous n’auriez pas agi en France, c’est ose ce que vous n’auriez pas ose en France. C’est ca qui fera que vous serez differents en rentrant, et non pas le fait que votre passeport aura un peu vieilli…

    #101430
    drix
    Membre

    Tu marques un point là :p c’est vrai que quand je vois des français, en général ils sont toujours en troupeau genre une secte qui balbutie un début d’anglais (genre après 5 ou 6 mois en australie) et qui fait la teuf de backpack en backpack.

    Un gros +1 sur ton commentaire :onfire:

    #101431
    Sweedo
    Membre
    Tsubigol wrote:
    Vous etes mauvais les gars, et je dis ca en tant que bon gros francais branleur et casanier. Deja quand je lis que vous passez de Sydney a Brisbane pour chercher du taff… c’n’est jamais que tomber de Charybde en Sylla.

    Si vous voulez du taff, BARREZ-VOUS DES VILLES DE LA COTE EST. Allez a Perth et a partir de la, vous aurez surement du taff pour la cote ouest – l’agence qui m’avait trouve du taff dans le desert me proposait d’autres trucs en meme temps -. Ou alors montez bien au nord, je suis a Cairns en ce moment, et y’a du taff, j’ai rencontre personne qui soit dans la galere. Apres si votre kiff c’est de faire le chinois clandestin paye au lance-pierre, 12h de taff par jour (je l’ai fait aussi, vous inquietez pas), vous serez servi. J’ai pas fait Darwin, mais il doit y avoir des choses proposees dans les environs.

    Sinon pour les economies, et revenir su mon post precedent ici, j’ai fait du stop avec une fille depuis le nord de Brisbane jusqu’a Airlie Beach. On a meme pu dormir 2 soirs chez une femme qui nous avait recueilli dans la rue. Autant dire que ca a fait des economies, et ca m’a permis de payer le saut en parachute et la plongee sous-marine au large de la barriere de corail.

    Bref vous galerez ? C’est normal, vous ressemblez tres fort aux millions de bagpackers qui suivent exactement le meme chemin que le votre, vous ne provoquez rien. La plupart viennent ici pour « se changer du quotidien », mais changer le quotidien, ce n’est surement pas rencontrer plein de mioches de differents pays dans une auberge et boire tous les soirs ou trimer dans un job pourri, se faire un groupe de potes et gratter de menus plaisirs, bref, ce n’est pas transporter la France 17 000 kms plus loin. C’est agir comme vous n’auriez pas agi en France, c’est ose ce que vous n’auriez pas ose en France. C’est ca qui fera que vous serez differents en rentrant, et non pas le fait que votre passeport aura un peu vieilli…

    Il a peut être pas free mais en tout cas il a tout compris <3

    #101432
    JG 44
    Membre

    C’est affolant le nombre de gens qui ont l’air d’être en galère cette année. Je suis en Australie depuis maintenant 5 mois et demi et depuis le début il y a une chose qui m’as surpris. C’est le manque d’informations que les gens ont en arrivant !!!!
    Pour être sur de trouver du travail en Australie (surtout en picking) il faut suivre la belle saison. C’est à dire descendre la cote Est à partir de Septembre Octobre. Procurez vous le guide du harvest trail soit sur internet ou dans une de leurs agences, il vous sera très utile pour voir où se diriger et à quel moment.
    Pour ceux qui veulent trouver dans les grandes villes c’est clair que c’est plus difficile surtout à Sydney. N’hésitez pas à vous rendre dans les banlieues c’est là que vous trouverez le plus facilement. En général le centre des grandes villes est blinder de backpakers arrivant de tous les horizons!

    Et pour ceux qui aiment faire la fête certes c’est profiter de l’Australie mais parfois il aussi savoir se serrer un peu la ceinture en attendant d’avoir du taf pour faire durer ses économies durement gagner parfois !!!!! Et au cas où garder un peu d’économie en France en cas de réel manque.

    Personnellement pour le moment je n’ai jamais été en galère financièrement bien qu’un imprévu puisse toujours arriver.

    #101433
    jerome
    Membre

    Je ne sais pas quel regard porte ceux qui sont encore en France, ou ceux qui ont du job en Aussie, mais moi ma realite est toute autre.
    Quand je vois des backpackers arriver en groupe de 3, en mode on part a la plage, dont 1 seul baraguouine un anglais approximatif, juste deposer un CV pour bosser en construction… je ne suis pas etonne qu’y en ai tant en galere.
    Y’a une concession moto qui fait un peu toute les marques dans le centre de Melbourne, ils cherchaient un mecano capable de brancher des alarmes…
    Ford au Nord de Melbourne (vers Mill Park) embauche en ce moment, j’ai fais tourner l’info aux francais de St Kilda et on m’a repondu « c’est trop loin de la plage »… Certe c’est du Casual une semaine tu vas faire 6x8h la semaine qui suit peut-etre que 2x4h, mais le job est a pourvoir.
    A Brendale, au Nord de Brisbane y’a une societe de peinture de facade qui cherchent des manoeuvres ayant le permis.
    Bouger pour trouver du taf c’est valable dans le fruit picking, mais le mieux ca reste de se poser dans une ville, et de discuter, y’a bien plus de jobs qui se filent de bouche a oreille (notament dans les auberges, ou certains se barrent et laissent leur boulot) ou en parlant avec les habitants du coin…

    Ici comme en France, avoir un diplome et tres peu d’experience pro, c’est plus complique de trouver… surtout que les diplomes sont pas trop reconnus, mais ca se trouve.

    Je rejoins Bodaa sur pas mal de points, un sac est bien plus adapte qu’une valise a roulette, a moins d’etre certain de se sedentariser (d’arriver en aussie avec un job de plus de 3 mois), n’hesitez pas a demander un remboursement de shuttle quand vous arrivez dans une auberge, souvnet en bokkant 3 nuits c’est OK (15 a 20$ d’economiser)

    La vie n’est pas si chere que ca a bien regarder, enfin moi j’trouve pas que ce soit beaucoup plus cher qu’en france, mis a part pour le logement, l’alcool et la clope (mais dans l’absolu ce n’est que mieux pour notre sante lol), y’a moyen de manger pour 10$ dans les p’tits bistrots, perso en 5 semaines, je n’ai mange que 2 fois a l’auberge, et c’est parce-qu’il pleuvait, sinon c’est des burgers sur les BBQ ou un p’tit snack.

    Autre info, evitez X BASE en point d’arriver a Sydney, tous les nouveaux francais qui passent par Visa First se retrouvent dans cet auberge (en gros pas loin de 60%), donc y’a tres peu d’echanges de bons plans, la moindre pseudo info de boulot fait tres (trop) vite le tour. Perso j’ai prefere le Wake Up (enfin nan le Bounce, mais la nuit vaut une blinde)

    #101434
    Bodaa
    Participant

    Pour répondre un peu aux derniers posts,
    Je vais parler uniquement de mon exemple étant donné que c’est là-dessus que je peux avoir un avis, mais dans l’absolu je suis profondément d’accord sur le fait qu’il y a bien trop de gens qui arrivent en mode vacances, qui claquent toutes leurs tunes dans des conneries, qui volent au supermarché, qui font bien attention à conserver cette mentalité de « bon gros français branleur (merci pour la finesse…) ». Enfin oui bien sûr cela existe, et après si ceux-ci viennent pleurer un peu partout que l’Australie c’est plus comme avant (quoiqu’ils n’en savaient rien, généralement ce n’est pas le stéréotype de la personne curieuse, ouverte, qui s’informe avant etc…) et je condamne ces comportements allègrement. Pour moi ce sont simplement des gens un peu gamins dans leur tête, qui n’ont pas de notions encore très profondes de la vie, peu de maturité, enfin je vais pas faire un dessin.

    Par contre, il y a quelque chose qui me sort par les yeux, ce sont les M. Jesaistout, qui foutent tout le monde dans un même panier, incapable de faire la part des choses et sous prétexte d’être un peu plus âgé, ou d’avoir joué d’heureuses expériences, pensent pouvoir faire la morale à tout va.

    J’ai voulu partager mon expérience, ce n’est pas dans le but de dire  » l’Australie c’est de la merde, c’est pas vrai que tout est facile blablabla ». Je suis convaincu et je l’ai dit qu’il est tout à fait possible de s’en sortir convenablement. Je suis le premier à reconnaître avoir fait des erreurs, et en essayant en permanence de prendre du recul, de tirer des leçons de mes expériences, ou encore de faire gaffe à tout au quotidien avec un maximum de pensée raisonnable, je ne pense légitimement pas rentrer dans une case de « gros branleur français ». Il ne faut pas croire que la malchance n’existe pas, peut-être celle-ci a-t-elle été entraînée par une situation créée par une erreur, mais être au mauvais endroit, à la mauvaise période, avoir été mal informé, avoir fait confiance aux mauvaises personnes etc, cela existe et ce n’est pas condamnable, cela ne rime à rien de blâmer quelqu’un sur le simple fait qu’il soit novice en voyageur et fasse des erreurs de premières expériences.

    Perso si je vois quelqu’un dans le même cas que moi, je vais pas chercher à l’enfoncer comme certains mais plutôt l’aider à sortir la tête de l’eau. Facile de siffloter un « c’est pas difficile pourtant de pas être un con », moins facile de se bouger le cul à aider. Enfin bref tout ça pour dire qu’aux vues de certains messages, il paraît facile de dénigrer ou de généraliser alors qu’il existe tellement de personnes, comme moi, qui découvre ce qu’est un voyage à long terme, quitter non pas « papa maman » mais sa vie d’origine, vie qu’on a souvent toujours connue, avec ses éléments de conforts, d’habitudes, de mentalité. Choisir de partir c’est vouloir vivre autre chose, ça ne veut certainement pas dire avoir la science infuse et faire tout parfaitement.

    Pardon pour le billet d’humeur, mais encore une fois si ne serait-ce qu’une seule personne puisse se reconnaître dans ce que j’écris, cela pourra au moins aider quelqu’un à ne pas se laisser abattre.

    PS : Pour l’info je vais partir d’ici quelques jours en HelpX, solution qui je l’espère me permettra de faire beaucoup d’économies tout en m’enrichissant de rencontres et nouvelles compétences, en attendant de trouver un nouveau point de départ pour du boulot.

    PS 2 : Pour ceux qui soutiennent l’idée qu’il y ait du boulot facilement trouvable, au nord par exemple, j’ai passé une aprem complète à appeler des dizaines de workings hostels, un peu partout sur le continent, et AUCUNE place libre, soit c’est déjà full, peu d’entre eux, soit ce n’est la saison de rien, et au mieux d’ici 2-3 semaines. Alors oui, depuis Sydney sans avoir de véhicule perso, appeler est le seul moyen que j’ai pour me renseigner, mais ma réalité à moi des choses c’est ça, je rigole bien en voyant l’inverse total écrit avec tant d’assurance.

    :hamster2

    #101435
    ethan-edward
    Membre

    Moi de mon coté, j’ai réservé 2 semaines à Xbase et j’arrive le 24 février prochain, ma soeur qui est parti en 2007 me l’a conseiller. Je ne pense pas resté 1 mois là bas non plus. Je pense quitter Sydney et me dirigé vers Cairns. Cela dit, peut etre que je changerai de plan, enfin de ville arrivé sur place. J’arrive avec une valise à roulette et non un sac à dos. Tout est relatif 🙂

    Ce que je veux dire par là, c’est que je suis motivé, je pense partir en Australie pour travailler et voyager par la meme occasion. J’appréhende mais je crois en moi et si je ne trouve pas un boulot tout de suite, j’en trouverai un plus tard, je ne me dégonflerai pas. J’en reste bouche bée de voir des gens refusé un travail qui n’est pas pres de la plage. Ma seule exigence pour le moment, ce sera d’éviter le fruitpicking, aprés si je trouve que ça, j’irai tout de même. Je suis français mais je ne suis pas difficile.

    J’ai le droit à une bourse avec mon département, donc si je peux resté 3-4 mois avec le meme job, ce sera le top car il faut que je trouve un employeur avec qui travaillé 3 mois minimum pour toucher celle ci. Bref on verra et au plaisir si je croise certains du forum 🙂

    #101436
    Mak Sim
    Membre

    Salut les gars,

    Pour faire bref , je suis venu a Sydney le 28/12 avec 2500 euros en poche pas plus pas moins ! J’avais aucun contact , juste un pote qui était déjà a Sydney et qui galérait magistralement dans son van HS depuis un mois.

    Le 30/12, on trouvaient notre premier taf vers Collaroy, moi si je peux vous donnez un bon conseil pour ce qui est de trouver du taff, c’est de ne pas chercher dans les endroits trop  »busy » de la City mais plutôt de vous tourner vers Sydney et sa banlieue pour commencer, même si pour cela vous devez  »bouffer » 1h30 de bus A/R pour allez chercher du taf.
    Roder aussi les backpackers de type YHA et Cie,voir s’il n’y a pas des restos ou autres qui recherchent du monde. Essayer d’être opportuniste et de provoquer la chance pas de l’attendre.
    Moi le 1er boulot je l’ai trouver en chopant une annonce  »réservée » aux residants d’un backpack ou l’on fraudait pour prendre des douches. Quoiqu’il en soit on a eu ce taf de serveur après un essai concluant, et on bossait comme des dingues, on faisaient le service , le ménage, pas de break a midi…. Si vous mettez du coeur a l’ouvrage, on vous gardera !

    J’ai décidé de revenir sur la City croyant que j’avais plus de chance de trouver un boulot, et la ce fut la grosse désillusion !
    Déjà si vous voulez être serveur ,vous devez passer votre RSA et RCG (200 dollars la broutille , merci !). Il y a beaucoup de boulots mais d’autant plus de concurrence, et le nombre d’heures que les bars et restos vous proposent vous permettent parfois juste de payer votre logement!!

    J’ai galéré un mois avant de trouver un emploi stable (full time), entre temps, j’ai dépensé beaucoup de fric dans les bringues, les transports, les backpackers … faites pas la même erreur. J’ai fais vraiments des tafs de m**** mais c’est le jeu,et maintenant j’en rigole !
    J’ai distribuer 50 CV par semaine dans tout les quartiers de Sydney, découragez vous pas , roder le pavé, regarder les vitrines des restaurants voir si il ne cherche personnes. Demandez et souriez ! 😀
    Moi il y a certains restos qui m’ont rappelé 3 semaines après, donc précipitez vous pas a vouloir bouger a Brisbane ou je ne sais ou en croyant que l’herbe sera plus verte ailleurs sans en être certain car vous allez craquer tout votre blé.

    Faites les agences de recrutements type  »Benchmarque » , les sites internets d’emploi type  »seek.com » et pas uniquement  »Gumtree » qui est bien merdique a mon gout , appelez n’envoyer pas uniquement les CV.

    Et aussi un bon conseil arrêtez de rester et de bouger qu’avec des Français car au lieu de chercher du boulots , vous allez finir au Mc Do ou au bistrot , moi j’en croise pas mal dans le cadre du taf, je les vois avec des CV a se plaindre de-ci de-ca,alors qu’ils ne demandent même pas s’il y a du boulot dans le bistrot ou ils consomment… 😕
    Essayer de parler avec des Australiens qui bossent dans les Bars , ils seront plus a même de vous conseiller si vous êtes sympas.

    Voila,

    Bonne chance a tous les Frenchies,

    MakSim

    #101418
    drix
    Membre

    Y’a quand même beaucoup plus simple pour trouver du taf rapidement…

    Quitter les villes…

    #101437
    wind_Oz
    Membre

    Wow ce topic refroidit un peu… J’atterris à Brisbane le 13 juin, mon but est de bouger vers les endroits les moins fréquentés pour rencontrer des australiens et d’autres étrangers et ‘fruitpicker’ pour tenir la route (je pense réussir à partir avec 3000 euros pour trois mois); est ce que je dois désespérer dès maintenant ? :lookround: (help! rassurez moi!)

    #101438
    cherounette
    Participant

    Aie, ça refroidie un peu de lire vos expériences. Mais bon, australie ou pas, c’est galère de trouver du boulot maintenant. Mais il est clair qu’il faut se mettre dans la tete qu’on va faire des taffs qu’on aurait pas fait ici, en france (je sais plus qui a dit ça mais c’est tout à fait réaliste!). On est pas là pour avoir un taff confortable, on est là pour kiffer notre année WHV : rencontrer, partager, découvrir… Je suis une fille de 24 ans et je n’hésiterai pas à me lever aux aurores pour ramasser des fruits, trier des cerises. J’ai une licence pro en marketing, 3 ans d’expérience. Mais si ça me permet, derrière, de kiffer mon road trip et voir des trucs de dingue, je le ferai. On a qu’une vie, ne l’oubliez pas. VIVEZ!

    #101439
    Bodaa wrote:
    Par contre, il y a quelque chose qui me sort par les yeux, ce sont les M. Jesaistout, qui foutent tout le monde dans un même panier, incapable de faire la part des choses et sous prétexte d’être un peu plus âgé, ou d’avoir joué d’heureuses expériences, pensent pouvoir faire la morale à tout va.

    +1

    Bon courage en tout cas, et je te souhaite de réussir la suite de ton voyage.

    #101440

    Mais …..pourquoi vous atterissez tous a Sydney??? C’est blinde de backpackers, la competition est rude (1 job, 20 personnes qui se presentent) et vous tomberez sur des francais a chaque coin de rue (et franchement, les backpackers francais commencent a developper une image deplorable parmi les employeurs et commerces Australiens ce qui rend les choses encore plus difficile ). C’est quoi l’interet??? Allez plutot a Darwin, Adelaide, ou des villes moyennes comme Bendigo etc… et sortez un peu des sentiers battus et ne faites pas tous la meme chose. Bonne chance a tout le monde, mais bon, arriver directement a Sydney, c’est a mon avis se mettre deja une epine dans le pied.

    #101441
    drix
    Membre

    Et pendant ce temps là, dans mon bled, tout le monde galère pour trouver de la main d’oeuvre en ce moment 🙂 Pourtant y’a masse de postes à pourvoir pour la saison à venir en serveur/chef etc…

    #101442
    Tsubigol
    Participant
    Stefanie_flyaway wrote:
    Bodaa wrote:
    Par contre, il y a quelque chose qui me sort par les yeux, ce sont les M. Jesaistout, qui foutent tout le monde dans un même panier, incapable de faire la part des choses et sous prétexte d’être un peu plus âgé, ou d’avoir joué d’heureuses expériences, pensent pouvoir faire la morale à tout va.

    +1

    Bon courage en tout cas, et je te souhaite de réussir la suite de ton voyage.

    Ca vous fout des complexes mes bichons ?

    #101443
    fred.oz
    Membre

    Hello,
    J’apprécie bien ce sujet car il me donne la patate :onfire: !
    C’est certain qu’un départ loin de la métropole fasse plus ou moins peur suivant l’expérience des gens. Mais après avoir lu vos messages, les peurs s’éffacent.
    Pour certains, partir c’est changer d’air, c’est découvrir de nouvelles personnes, de nouveaux paysages, de nouvelles cultures.
    Pour d’autres, c’est faire la bringue loin de chez soi, c’est vivre une expérience à l’étranger, apprendre à vivre en se débrouillant tout seul.
    Pour d’autres encore, c’est un mix de tout ça.

    Je suis persuadé qu’il n’est pas SI difficile que ça de trouver du boulot en Australie. Quand je dis « trouver un boulot », c’est trouver un job qui rapporte de l’argent. C’est certain que trouver un job qui rapporte de l’argent dans un domaine « précis » et dans une grande ville doit être plus compliqué 😉 .

    Puis, se faire une expérience dans un domaine que l’on ne connait pas est enrichissant. Par exemple, est-ce que beaucoup d’entre vous on déjà fait du Fruit piking en France avant d’arrivé en Australie ? Je pense que non. Mais je suis certain que vous en retirez quelque chose ( « c’était trop bien !!! 😀 😀 😀  » ;  » c’est de la m**** 😡  » ; « y’avait trop d’arraignées 😕  » etc… ).

    En fait c’est juste pour dire que je vois l’Australie comme une sacrée chance 🙂

    #101444
    cherounette
    Participant
    drix wrote:
    Et pendant ce temps là, dans mon bled, tout le monde galère pour trouver de la main d’oeuvre en ce moment 🙂 Pourtant y’a masse de postes à pourvoir pour la saison à venir en serveur/chef etc…

    Mouahahahah tu es ou drix?

    fred.oz wrote:
    Hello,
    J’apprécie bien ce sujet car il me donne la patate :onfire: !
    C’est certain qu’un départ loin de la métropole fasse plus ou moins peur suivant l’expérience des gens. Mais après avoir lu vos messages, les peurs s’éffacent.
    Pour certains, partir c’est changer d’air, c’est découvrir de nouvelles personnes, de nouveaux paysages, de nouvelles cultures.
    Pour d’autres, c’est faire la bringue loin de chez soi, c’est vivre une expérience à l’étranger, apprendre à vivre en se débrouillant tout seul.
    Pour d’autres encore, c’est un mix de tout ça.

    Je suis persuadé qu’il n’est pas SI difficile que ça de trouver du boulot en Australie. Quand je dis « trouver un boulot », c’est trouver un job qui rapporte de l’argent. C’est certain que trouver un job qui rapporte de l’argent dans un domaine « précis » et dans une grande ville doit être plus compliqué 😉 .

    Puis, se faire une expérience dans un domaine que l’on ne connait pas est enrichissant. Par exemple, est-ce que beaucoup d’entre vous on déjà fait du Fruit piking en France avant d’arrivé en Australie ? Je pense que non. Mais je suis certain que vous en retirez quelque chose ( « c’était trop bien !!! 😀 😀 😀  » ;  » c’est de la m**** 😡  » ; « y’avait trop d’arraignées 😕  » etc… ).

    En fait c’est juste pour dire que je vois l’Australie comme une sacrée chance 🙂

    Je suis tout à fait d’accord avec toi!

    #101445
    Tsubigol wrote:
    Stefanie_flyaway wrote:
    +1

    Bon courage en tout cas, et je te souhaite de réussir la suite de ton voyage.

    Ca vous fout des complexes mes bichons ?

    Tu continues dans ton mépris gratuit.
    Personnellement, un an en Australie, un an en Nouvelle Zélande et maintenant au Luxembourg, aucun complexe pour ma part, tu le comprendras. Ce n’est pas pour autant que j’arrive avec mes grands sabots pour faire la morale à des gens qui me semblent faire leur maximum pour réussir leur voyage et ont simplement besoin de soutien, je leur souhaite le meilleur. Peut-être qu’une mauvaise expérience te fera redescendre sur terre.

    #101446
    drix
    Membre
    Stefanie_flyaway wrote:
    Tu continues dans ton mépris gratuit.
    Personnellement, un an en Australie, un an en Nouvelle Zélande et maintenant au Luxembourg, aucun complexe pour ma part, tu le comprendras. Ce n’est pas pour autant que j’arrive avec mes grands sabots pour faire la morale à des gens qui me semblent faire leur maximum pour réussir leur voyage et ont simplement besoin de soutien, je leur souhaite le meilleur. Peut-être qu’une mauvaise expérience te fera redescendre sur terre.

    Faut pas déconner non plus quoi… Faire le maximum ça veut dire dans l’absolu:

    – venir en australie en sachant qu’il faut impérativement un moyen de locomotion si on veut trouver du taf très facilement. Posséder au moins une voiture
    – être over mobile afin de ne jamais stagner quand on est dans une situation compliquée, particulièrement en ville
    – éviter de rester en backpack et chercher des colocs en maison/appart dès que possible.
    – éviter de cotoyer principalement des français
    – avoir un diplome ou une expérience dans les secteurs qui dépannent (hotellerie restauration en particulier qui reste quand même le plus gros pourvoyeur d’emploi avec le picking)

    Je pense que pour la grande majorité des galériens, y’a 1 ou plusieurs de ces points qui ne sont pas respectés. J’ai jamais rencontré 1 personne possédant une caisse en galère financière. Bizarre non? les galériens, ils voyagent pour la plupart en bus ou en avion… Ou n’ont même pas le permis.

    Et oué, ça se prépare un peu à l’avance tout ça et pa une fois arrivé sur place..

    Quote:
    Mouahahahah tu es ou drix?

    Quelque part ou il y a du taf à foison :mrgreen:

    #101447
    wind_Oz
    Membre
    drix wrote:
    Quelque part ou il y a du taf à foison :mrgreen:

    ???

40 sujets de 41 à 80 (sur un total de 90)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Nos articles