19.3 C
Sydney
30 novembre 2020

L’Australie me manque terriblement je veux y retourner.

Le 1er site francophone sur l’Australie, le pays-continent Forums Général Australie – le pays-continent L’Australie me manque terriblement je veux y retourner.

  • Créateur
    Sujet
  • #31905
    drup_2015
    Membre

    J’ai passé 3 mois à Sydney entre février et mai 2009.
    J’étais à une école international , EF et j’étais logé dans une résidence pour jeunes.
    Les 10 premiers jours je voulais partir , je me sentais pas bien , mais après ces 10 jours tout allait bien , et jusqu’à la fin je me suis vraiment amusé là bas.
    La ville est très sûre , les gens sympas , la ville est très belle même si c’est pas comparable aux grandes villes européennes bien entendu.
    Sydney est vraiment tranquille comme ville on peut sortir sans se dire qu’on risque de se faire embrouiller.
    Je rêve d’y retourner mais voilà … je suis jeune 21 ans et je vis chez mes parents et là ils refusent de me repayer un voyage là bas ce qui est normal car je dois me lancer dans la vie active mais voilà pensez-vous que si j’avais l’argent je pourrais en allant là bas y rester en trouvant un travail ?
    J’ai pas mon bac mais un bon niveau d’anglais (comparé à pas mal de français on va dire :mrgreen: )

    Je sais que l’immigration est très dure là bas et elle ne laisse que peu de gens …
    Mais là ba sil y a plein d’immigrés alors pourquoi n’aurais-je pas ma place aussi ?
    Chaque jours je suis obligé d’y repenser , c’était la vie de rêve là bas , le truc qui me fout les boules c’est qu’au moment de prendre l’avion je ne me rendais pas compte que sans doute je ne reviendrais jamais là bas. Je me souviens de ma dernière journée j’avais pris le bateau à circular quay pour aller marché près de Shelly Beach puis ensuite aller sur la presqu’île qui forme l’entrée nord de la baie. Et pour rentrer à ma résidence j’ai pris le bateau avec une magnifique couché de soleil sur harbor bridge , mon dernier là bas , putain c’est con mais je suis ému en repensant à ça …



40 réponses de 121 à 160 (sur un total de 173)
  • Auteur
    Réponses
  • #175691
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    Je vous aime amis voyageurs, et je partage totalement votre vision des choses… Voilà, il fallait que ça soit dit 😆



    #175674
    matt29
    Membre

    Salut a tous !!

    Je suis entiérement d’accord avec l’idée Toothbrush de vivre sa vie comme on l’entend de pouvoir être libre de toute contrainte que la société nous impose (carrière, maison, plan épargne, consommer…)
    J’ai vraiment hate de partir en australie ca me retourne le ventre rien que d’y penser mais encore un an a tenir pour économiser et finir ce bts …
    Donc je vous dit a très bientôt en oz !!!! :mrgreen:

    See ya



    #175692
    Carolle
    Participant
    Toothbrush Nomads wrote:
    New_Caprica350 wrote:
    A te lire on dirait que tu n’as jamais eu de situation fixe!

    Je comprends tout à fait ta démarche. L’Australie a l’air de compter beaucoup pour toi. Mais une fois cette année terminée, tu retourneras donc en France. Et ensuite? Tu attendras encore un an pour économiser et tu repartiras en Australie avec le même visa qui ne te permet pas de travailler? Et ainsi de suite?
    J’aimerais bien savoir en faite si tu te projettes dans l’avenir. Qu’est-ce que tu recherches au final?

    Si par « situation fixe » tu entends garder le même travail pendant + de 6 mois, non, je n’ai jamais eu de situation fixe. Ma vie « fixe et sédentaire » s’est arrêtée avec mes études. Après, je suis partie en Australie.

    Je n’ai peut-être tout simplement pas la même façon de voir la vie que beaucoup de gens, c’est tout. Qu’est-ce que je recherche ? Rien de particulier mon bon ami, je vis simplement la vie qui me rend heureuse, ça n’est pas plus compliqué que ça 😉

    Qu’est-ce que je vais faire ensuite ? Je ne sais pas, je verrai quand j’y serai.

    D’un côté je comprends la curiosité que peut engendrer ce mode de vie, d’un autre je trouve parfois ces questions un peu agressives (je ne veux pas dire que c’était ton intention, hein 😉 ). On dirait souvent que beaucoup de gens supposent que si on vit sa vie différemment, d’une manière qui peut sembler bohémienne ou précaire (et l’est en partie !), on est quelqu’un d’un peu incompréhensible, voire même qu’on fuit quelque chose, ou qu’on est un(e) paumé(e). Bah, non, au nom de tous les voyageurs chroniques et nomades incurables, je pense pouvoir dire qu’on est juste contents comme ça 😉 !

    Ce que j’aime c’est la liberté, l’imprévu, les rencontres, la flexibilité, la beauté de la nature, la vie sauvage… je ne peux pas imaginer de meilleures valeurs avec lesquelles vivre 🙂 Je n’ai pas besoin de chercher ce que j’ai déjà trouvé.

    Pour rebondir sur autre chose qu’a dit oz4life également, je n’ai pas la sensation de « ne pas avancer ». Voyager m’a fait grandir et évoluer de bien des façons, et agrandit chaque jour mes horizons…

    ça fait plaisir de lire ça 🙂
    C’est vrai que la question « Et ensuite? » « Au final tu vas faire quoi etc. » même si comme tu le dis, ça engendre de la curiosité, lorsqu’on me la pose, souvent j’ai l’impression qu’il y’a une petite pointe d’amertume ou un mini ton de reproche là dedans..
    A ça je réponds:

    QUI VIT VOIT, QUI VOYAGE VOIT DAVANTAGE…

    Et toc 😛

    La vie est trop courte, voyager ne fait que grandir, pas le contraire.

    J’aime ce forum, il y’a de vrais perles ici quand même 😀



    L'utopie n'est pas l'irréalisable mais l'irréalisé.
    #175693
    Carolle
    Participant
    matt29 wrote:
    Salut a tous !!

    Je suis entiérement d’accord avec l’idée Toothbrush de vivre sa vie comme on l’entend de pouvoir être libre de toute contrainte que la société nous impose (carrière, maison, plan épargne, consommer…)
    J’ai vraiment hate de partir en australie ca me retourne le ventre rien que d’y penser mais encore un an a tenir pour économiser et finir ce bts …
    Donc je vous dit a très bientôt en oz !!!! :mrgreen:

    See ya

    Ben profite bien de tes voyages, fais gaffe tu vas y prendre trop goût 🙂



    L'utopie n'est pas l'irréalisable mais l'irréalisé.
    #175694
    plisken11
    Participant
    WHV
    Age: 37
    Carolle wrote:
    QUI VIT VOIT, QUI VOYAGE VOIT DAVANTAGE…

    dans le même genre il y a celle ci que j’adore : « Rester, c’est exister : mais voyager, c’est vivre »



    1an au pays des kangourous... http://michal.kikooboo.com/
    #175569
    New_Caprica350
    Membre
    Age: 39

    Je suis entièrement de votre avis aussi, mais il y a une chose que je ne comprends pas. En faite, pour l’instant ce mode de vie ne vous aucun problème c’est sûr, mais quid de votre vieillesse? Et oui il faut bien y penser, personne ne rajeunie et sans retraite et ben… on crève comme une merde! Et seul souvent.

    C’est vraiment sur ce point que j’aimerais bien que certains m’éclairent, car leur mode de vie, je le trouve génial. En faite tout le monde devrait pouvoir vivre comme ça, mais une fois qu’on devient dépendant des autres, ne serait-ce que pour se laver et s’habiller parfois, ben avec ce mode vie, pas de retraite, pas de rentrée d’argent d’aucune sorte, donc fin misérable qui dénote totalement de la vie qu’on a pu mener avant.

    Je sais que ce post fout un peu le bourdon mais c’est la vérité!



    #175695
    Anonyme
    Inactif

    En France, tu paies des cotisations durant plus de 40 ans alors qu’à l’Etranger cet argent tu l’épargnes… ce qui te fait un beau petit pactole pour vivre paisiblement jusqu’à la fin de tes jours… Mes parents ont très bien vécu comme cela à l’Etranger.



    #175696
    flowflo
    Membre
    Age: 36
    Rainbow wrote:
    En France, tu paies des cotisations durant plus de 40 ans alors qu’à l’Etranger cet argent tu l’épargnes… ce qui te fait un beau petit pactole pour vivre paisiblement jusqu’à la fin de tes jours… Mes parents ont très bien vécu comme cela à l’Etranger.

    Pour quel pays en particulier? Quels sont les pays qui privilégient l’épargne aux cotisations?



    Départ en Oz le 17 août 2011 http://lesdeuxfloenoz.blog.free.fr
    #175697
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    Ce sont en général les pays anglo-saxons qui privilégient le système de retraite par capitalisation…



    #175698
    matt29
    Membre

    Ben profite bien de tes voyages, fais gaffe tu vas y prendre trop goût 🙂 [/quote]

    oui c’est clair mais meme si je suis jeune j’ai la chance de bouger pas mal c’est ni plus ni moins ma passion je me suis toujours donner les moyens de pouvoir bouger (je suis bretons 😉 ) mais l’australie est la destination la plus loin de chez moi et c’est sourtout pour un an j’ai vraiment hate de retrouver des gens sur la meme longeur d’onde que moi vraiment :mrgreen:



    #175699
    TNZ
    Membre
    Autre...
    Age: 36
    Rainbow wrote:
    En France, tu paies des cotisations durant plus de 40 ans alors qu’à l’Etranger cet argent tu l’épargnes… ce qui te fait un beau petit pactole pour vivre paisiblement jusqu’à la fin de tes jours… Mes parents ont très bien vécu comme cela à l’Etranger.

    ==> Je bosse actuellement à l’étranger mais en cotisant en France (VIE, Volontariat International en Entreprise). Mais si je poursuis avec un contrat local, je vais devoir me pencher sérieusement sur ces questions de retraite (même si j’ai le temps !) et ce n’est pas si évident. D’ailleurs, tous ceux que je connais et qui sont en contrat local ici au Brésil se vont payer (ou essayent de…) une cotisation retraite en France. Comme quoi ce n’est pas un si mauvais système 😉



    Petit guide pour préparer son voyage en Oz. Après 1 a
    #175700
    New_Caprica350
    Membre
    Age: 39
    matt29 wrote:
    Ben profite bien de tes voyages, fais gaffe tu vas y prendre trop goût 🙂

    oui c’est clair mais meme si je suis jeune j’ai la chance de bouger pas mal c’est ni plus ni moins ma passion je me suis toujours donner les moyens de pouvoir bouger (je suis bretons 😉 ) mais l’australie est la destination la plus loin de chez moi et c’est sourtout pour un an j’ai vraiment hate de retrouver des gens sur la meme longeur d’onde que moi vraiment :mrgreen:[/quote]

    Je suis breton également! :mrgreen: Et si la seule et unique personne avec qui je veux vivre cette expérience décide de m’accompagner, alors je partirais en milieu d’année prochaine! Je croise les doigts! Quand est-ce que tu pars?



    #175701
    matt29
    Membre

    hey les bretons sont partout ahahah c’est trop bon !!

    Je me tatais a partir a la fin de cette année mais le trip est reporté a l’année prochaine 🙁 ,il faut que je termine un bts qui me plait pas,bref du coup ca sera très probablement vers septembre octobre 2011 avec deux potes bretons eux aussi

    Moi c’est sur que je partes meme si je dois partir seul je pars en Australie 😀 mais je crois qu’on est tous aussi motivé les uns que les autres



    #175690
    New_Caprica350
    Membre
    Age: 39

    Ben en faite moi c’est un peu différent car ce « quelqu’un » est une fille et que je ne me vois pas partir sans elle. D’ailleurs ça n’aurait plus aucune signification pour moi. Alors il faut que j’arrive à la convaincre!! Elle est déjà allé en Australie, elle veut absolument y retourner, mais… enfin c’est compliqué! 😛

    Bonne chance à toi en tout cas et qui sait? Peut-être qu’on se croisera dans un bar de Brisbane un de ces jours? 😉



    #175702
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...
    Quote:
    Je vous aime amis voyageurs, et je partage totalement votre vision des choses… Voilà, il fallait que ça soit dit 😆
    Quote:
    J’aime ce forum, il y’a de vrais perles ici quand même 😀

    Group hug !? :mrgreen: :inlove: 😆

    Quote:
    Je suis entièrement de votre avis aussi, mais il y a une chose que je ne comprends pas. En faite, pour l’instant ce mode de vie ne vous aucun problème c’est sûr, mais quid de votre vieillesse? Et oui il faut bien y penser, personne ne rajeunie et sans retraite et ben… on crève comme une merde! Et seul souvent.

    C’est vraiment sur ce point que j’aimerais bien que certains m’éclairent, car leur mode de vie, je le trouve génial. En faite tout le monde devrait pouvoir vivre comme ça, mais une fois qu’on devient dépendant des autres, ne serait-ce que pour se laver et s’habiller parfois, ben avec ce mode vie, pas de retraite, pas de rentrée d’argent d’aucune sorte, donc fin misérable qui dénote totalement de la vie qu’on a pu mener avant.

    Je sais que ce post fout un peu le bourdon mais c’est la vérité!

    Bien sûr, c’est la vérité ! Mais la question est de savoir ce qui est le plus important : vivre une vie dont on ne veut pas vraiment afin d’avoir une retraite confortable, ou vivre la vie qui nous passionne et connaître des vieux jours difficiles ? Personnellement la pensée de vivre une vie qui ne me rend pas heureuse et ne me permet pas de faire ce qui me passionne le plus au monde, ça me glace ! Je ne peux rien imaginer de plus effrayant ou regrettable. Donc, je vis ma vie comme je le souhaite. Je le paierai sans doute plus tard, mais je ne pense pas que cela signifie pour autant que j’ai fait le mauvais choix, ou que ma vie aura été un échec. Les humains aiment bien se focaliser sur la fin, on cherche toujours une finalité (même dans nos livres, films, etc…) qui nous satisfasse, comme si les 10 minutes de conclusion étaient plus importantes que les heures d’avant. Je ne suis pas vraiment d’accord avec cette idée. Un peu sur le thème du fameux « ce n’est pas la destination qui est importante, c’est le voyage ». Avoir une belle retraite c’est génial, j’aimerais beaucoup, mais pas au prix du reste de ma vie 😉



    #175703
    drup_2015
    Membre

    Je cherchais du travail en France là mais je commence à perdre patience. je veux bosser à l’aéroport mais c’est très dur de trouver en ce moment dans ce secteur. J’ai fait une formation spécifique et là je cherche je ne trouve rien.

    Donc voilà j’ai pas d’argent sur mon compte mais j’ai parler à ma mère si je pouvais retourner en Australie pour travailler , elle m’a dit oui mais pour quoi faire ? J’ai pas le bac et pas un niveau d’étude très élevé. Je suis donc limité niveau travail et surtout est-ce que c’est facile de trouver du travail là bas ?

    Je sais d’avance que je ne pourrais pas trouver de travail dans le secteur de l’aéroport mais bon faire des petits boulots je suis ok sauf serveur.

    J’envisage vraiment d’y retourner j’en ait marre de ma vie en France totalement sans intérêt



    #175704
    drup_2015
    Membre

    Personne pour m’aider ?



    #175705
    theophile
    Membre

    salut ,

    tu n’as vraiment pas a t’inquieter en ce qui concerne ton niveau d’etudes , la plupart des backpackers venant en australie font des ptis boulots qui n’ont aucuns rapports avec leur secteur d’activité…

    Puis venir en australie pour voyager , voir du pays , c’est des boulots « passagers » qui demandent pas specialement de qualifications.

    Un mec qui a un haut diplome tres specialisé genre Ingenieur en systemes embarqués , qui s’attende pas a trouver son boulot dans sa branche pour permettre son voyage autour de l’australie .

    L’australie , ya des moments , tous les niveaux sociaux , niveaux d’etudes , les nationalités , etc.. sont brouillés , un tres bon exemple est le picking !tu travailles avec des mec de pays en voie de dvlpt qui travaillent dur comme toi pour le meme salaire .

    tu trouveras dans les villes des boulots en hotellerie restauration principalement ,et dans les terres du picking , woofing .

    Perso , en plusieurs mois en australie , j’ai jamais eu a faire un CV , et encore moins a parler de mon niveau d’etudes , de mon secteur d’activité !

    je cherchais tous types de taff, juste pour continuer la route !

    Par contre , si tu te vois t’installer en australie pour long therme , il te faudra des diplomes .

    ceux qui ne sont pas d’accords avec moi , n’hesitez pas a le dire



    #175706
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...

    Plutôt d’accord avec theophile.

    Pierre, tu parles de retourner en Australie, dans quel cadre y as-tu été avant ? Si c’était en WHV, tu sais sans doute déjà si c’est facile ou non pour toi de trouver du travail 😉 Par contre ça pose la question de savoir si tu as toujours droit à un WHV ou pas ? Si oui, pas vraiment de souci pour retourner en Oz et y faire des petits boulots, si non… eh bien les autres visas de travail sont en effet beaucoup plus difficiles à obtenir, sans métier recherché, diplômes, expérience… c’est un peu mort :-|

    De manière générale je te déconseille de venir en Australie avec un compte en banque à zéro, c’est toujours mieux d’avoir un peu d’argent pour assurer ses arrières… mais bon, après, tout dépend honnêtement de tes circonstances, ton ressenti et ta capacité à te débrouiller avec pas grand chose… personnellement quand je suis rentrée à la Réunion après l’Oz j’ai connu une grosse déprime pendant 3 mois, j’arrivais pas à trouver de taf, j’avais plus vraiment de sous, je ne me plaisais pas du tout là où j’étais… j’ai pris la décision de partir en France métropolitaine et je l’ai fait avec 500 € sur mon compte, rien d’autre 😉 Grâce à des amis et à HelpX j’ai pu suffisamment bien me débrouiller pour faire durer ce modeste capital quelques semaines le temps de trouver un taf, et j’ai ensuite bossé et économisé pendant 6 mois ce qui m’a permis de revenir en Australie… tout ça pour dire que parfois, une décision un peu audacieuse peut porter ses fruits… mais il ne faut pas la prendre n’importe comment non plus ! 😉



    #175707
    drup_2015
    Membre

    Bah en fait je n’ai aucune diplôme , même pas le bac.
    Là j’ai juste un diplôme de coordinateur de vol mais impossible que je puisse m’en servir en Australie vu que je n’ai pas un niveau exceptionnel d’anglais. Et puis même ils ne voudraient jamais m’embauché même si je serais tout a fait capable de faire ce métier en Australie. Vu qu’on a juste à me donner des chiffres ensuite je fais le calculs et tout.

    Sinon moi justement je souhaiterai être vraiment en ville , le fruit picking , je me connais trop bien , je tiendrais même pas deux heures. Niveau boulot aussi d’être serveur , c’est pas une question de feignantise ou pas mais je ne me sentirais pas à l’aise je suis trop maladroit !

    Quand j’étais aller en Australie j’y étais aller avec un visa d’étudiant. J’y étais resté trois mois. Des mecs qui étaient avec moi n’avaient pas trouvé de job malgré leur WHV.
    Donc je suis un peu pessimiste. J’ai aussi peur que mon rêve australien se brise s’y j’y retourne et que ça se passe mal. Je garde un souvenir énorme de l’Australie mais là s’y j’y retourne ce ce sera dans des circonstances bien différentes.

    Mais voilà j’ai vraiment envie de quitter le France , je vais faire une déprime si ça continue. Je ne trouve pas de travail, je reste chez moi à m’enmerder tous les jours, je déteste la ville où j’habite et puis voilà j’ai besoin de quitter la France , j’aime ce pays mais en ce moment tout me dégoute ici. J’ai envie de fuir la France.

    PS : ça fait bizarre mais il y a un an jour pour jour j’étais dans un boeing 747 de Qantas en train de quitter l’Australie en direction de Hong-Kong. alala , un an que j’ai plus mis les pieds dans ce pays. Ça me manque.



    #175708
    petitclem
    Membre

    Je ressens la meme chose que toi Pierre.
    Je suis revenu de l’Australie il y a 7 mois et je ne toruve pas de travail (si j avais su que ca durait autant de temps…).
    bref aujourd’hui j’aimerais y repartir sachant que j’ai des souvenirs enormes de la bas et que j’ai peur d’etre forcement decu.
    de plus, meme si j’ai adoré le contact avec les australiens, je me rend compte qu’il est extremement difficile de garder contact avec eux (pour tous le sgens que j’ai rencontré, c’est pareil). Meme si une amie aussie m’aide a trouver le bon skilled visa et du boulot, je ne sais pas, je le sens pas.
    et pourtant, j’y ai été heureux comme jamais 🙂



    #175709
    drup_2015
    Membre

    Bah moi j’ai gardé contact par MSN avec des gens de là bas mais c’est hyper dur de leur parler à cause du décalage horaire.
    Je leur parle de moins en moins.

    J’ai trop envie d’y retourner là ça fait un an que j’ai quitté l’Australie et j’ai beau chercher du travail en aéroport , je ne trouve rien. Alors si je vais en Australie je ne pourrais pas faire ce métier mais j’ai tellement envie de retourner là bas quand même.

    Et puis une fois là si je peux rester un an ça veut dire que je devrais revenir en France. Et donc je ne ferais que repousser.

    Mais là vu comment je suis , si je ne trouve vraiment rien d’ici un mois va falloir que j’envisage sérieusement d’y retourner car je ne vais pas supporter longtemps de rester chez moi à longueur de journée à rien faire.



    #175710
    Isobela
    Membre

    Bon, je me lance, même si j’avoue que ce post m’a bien fait rire à certains moments… En fait je trouve le fond assez triste, d’où les réactions épidermiques de Pierre.

    Je pense (et tout ceci n’engage que moi) que Pierre a vécu un ailleurs merveilleux et rêvé dans de très bonnes conditions, par rapport à sa vie en France qu’il trouve terne et ennuyeuse. Je crois que ce n’est pas l’Australie en elle-même qui l’attire (car elle lui fait peur au point de le paralyser), mais l’ailleurs merveilleux, une sorte de parenthèse enchantée. Mais, contrairement à ce qu’on peut croire, il est conscient de la réalité : les conditions pour immigrer sont drastiques, et le WHV demande beaucoup d’effort. L’Australie est un ailleurs merveilleux sous conditions en quelque sorte… Sauf qu’il lui est difficile d’accepter cette réalité !

    De deux choses l’une, Pierre :
    soit tu veux retourner en Australie, au risque de te casser les dents, mais là tu donnes tout ce que tu as pour vivre ton rêve, c’est-à-dire : prendre la liste d’emplois ouverts à l’immigration et bosser comme un fou pour y arriver (ça prendra un peu de temps), ou te prendre par la peau des fesses, y aller avec un WHV et vivre à fond le temps présent que tu passeras là-bas, parce que rien que ça c’est un cadeau (même si ça dure une ou deux années). Et j’ajoute que bosser durement pour se payer un billet d’avion et mettre de l’argent de côté pour le voyage ne lui donne que plus de valeur… éh oui, je ne t’envie pas non plus d’avoir été pris en charge par tes parents…
    Soit ton envie de retourner en Australie est guidée par des phantasmes que tu as créés quand tu étais là-bas à moitié en vacances, par l’ennui que tu traînes en France, par des désirs flous du style « j’voudrais bien mais j’peux point  pis chais pas ça va être dur pas envie mais j’en rêve » et tu ne bougeras jamais.

    Tu dis « le fruit picking, je me connais je tiens pas deux heures, serveur, je suis trop maladroit ». Et si le voyage devenait pour toi un moyen de te dépasser ? Peut-être que tu ne te connais pas si bien que ça… Poussés par la nécessité, on se découvre aussi… Tu es encore jeune, tu as toute un éventail de possibles devant toi, ne te laisse pas happer par l’immobilisme mental ! Et réfléchis à une chose : si tu ne prends aucun risque, tu es sûr qu’il ne t’arrivera rien. Si tu prends des risques, tu acceptes la possibilité de l’échec. Mais au moins tu auras essayé (et si ça se trouve, ça sera la grande réussite !).

    Je voudrais encore ajouter une chose : il n’est pas exceptionnel de ne pas garder de contacts étroits avec des personnes qu’on a vues en voyage, avec lesquelles on a vécu des choses fortes. Ca m’est arrivé aussi, ça m’arrivera encore (du moins je l’espère). J’appelle ça les « communautés éphémères » : on passe beaucoup de temps avec quelqu’un, à un moment donné, c’est puissant émotionnellement, c’est plus ou moins court et, même si on reste pas amis-pour-la-vie-on-s’écrit-toutes-les-semaines, ben on garde une part des autres et des bons moments qu’on a passés dans un coin de sa tête et on y repense avec plaisir. :feu ‘tain c’est beau c’que j’écris !



    #175711
    leon78fr
    Membre

    A mon tour de donner mon avis sur ce sujet « a fleur de peau »…

    Ah le retour à notre bonne vieille France bien de chez nous, les bonnes bouffes, le bon pinard et toutes les traditions environnantes… Et bah vous voyez l’aime encore notre France !! Même si desfois…

    Moi aussi je reviens de mon énorme cru 2009 en Oz, année en or dans ma tête et là bah je suis comme vous tous à me poser des questions. J’ai commencer par le début ça veut dire retour chez papa/maman bah oui il faut l’avouer ça fait du bien d’avoir un pied à terre ou quelqu’un nous attend. Et j’ai comme tout le monde rechercher un boulot, ça m’a mis 3 mois 1/2 pour en trouver un… Le métier que j’exerce me plait (je l’ai pas pratiqué en Australie), je suis pas trop à me plaindre niveau finance, je suis re rentré dans le moule de la capitalisation, je consomme, je me lève pour aller bosser et je paye même mes facture.

    Là arrive le fameux dilemne : Dois je vivre à la mode de « Mr Tout le monde » ou plutôt chercher le mode de vie adéquat avec mes attentes ?
    J’ai pas de réponse toute faite désolé pour l’illusion mais ce que je sais c’est que j’en suis conscient, alors je ne vais pas me mettre à me lamenter il y a pire. Cependant les solutions doivent bien exister… J’y ai travailler, j’attends la retraite et me redécouvre à ce moment là (solution valable mais attendre un truc qui n’arrivera peut être jamais ou très tard) ou opter pour m’investir dans la société, me découvrir de nouvelles passions, travailler pour « viabiliser » mon environnement (dur comme solution mais c’est celle là que j’exploite pour le moment) et comme à l’école on nous apprend à émettre au minimum 2 hypothèses voici la dernière. M’investir dans mon métier, essayer de devenir un « kador » et préparer une immigration future vers des contrées lointaine.

    Comme vous le remarquerez, toute les solutions sont quand même basées sur une stabilité pro car voyager c’est bien mais avoir une situation je trouve ça mieux.

    Ceci n’est pas dans le but de vous décourager de partir en WHV dans le monde entier mais tout départ à un retour… A garder en tête.

    En ce qui concerne le post en lui même je trouve ça bizarre la notion je pars en Australie mais je veux absolument rester en ville ??? Les meilleures opportunités selon moi se trouve dans les zones reculées mais c’est mon point de vue.

    A bon entendeur, et allez y vivez votre WHV à fond c’est un régal à consommer plutôt 2 fois qu’une.

    Seb.



    Le plaisir se ramasse. La joie se cueille. Le bonheur se cultive.
    #175712
    drup_2015
    Membre

    C’est clair que quand j’y étais , c’était quand même un cadre spécial. J’étais en résidence pour jeunes avec plein de français. On allait en cours le matin ou l’après midi et après on restait glandé tous ensemble.
    Bien sûr toutes mes sorties étaient financés par mes parents donc voilà.

    C’est pas une vision correcte de l’Australie.

    Mais moi je suis près à aller là bas car vraiment ça me plait quand même beaucoup comme cadre de vie et en plus ça me ferait oublié la France. Juste que voilà faire du fuit picking je sais que c’est impossible que ça me plaise. J’ai déjà fait ça pour des fraises , j’en pouvait plus au bout de deux heures. Ça me rendrait vite triste de faire ça. Après serveur pourquoi pas mais je suis mal à l’aise et j’aurais peur de faire tomber des trucs , c’est pas pour moi ce travail.

    Après faut voir les autres métiers que je peux faire.



    #175713
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    Et le travail à la mine, tu penses que ça te rendrait triste? Je pense que ça pourrait être une solution pour toi…



    #175714
    Webflo
    Membre
    WHV
    Age: 37

    Lol Fred oui la mine, sous une chaleur de 50°c 8h par jour en pleine cagne c’est parfait pour forger les esprits 🙂 .

    Sans qualifications Pierre et si tu ne veux pas faire de fruit picking ou serveur ça va être tendu. Après il reste des boulots du type caissier dans un supermarché, magasinier, travailler à l’usine, bosser dans une roadhouse (peut-être physique aussi), faire des ménages dans les campings/hôtels, ramasser les ordures, nettoyeur de rue, travailler dans le batiment…bref il reste quand même quelques solutions mais faudra s’accrocher !

    Sinon autre solution, reste en France encore un peu, l’aventure ça peut se faire même ici !, quitte la ville où tu habites et part ailleurs, loin de ta famille, dans une région que tu ne connais pas (je te conseillerais les Alpes…juste magnifiques !), trouves un boulot le temps de mettre un peu de côté et puis dans 2 ans tu pourras envisager de prendre un WHV pour rejoindre l’Oz !

    En fouillant un peu la France révèle de multiples trésors 😉



    http://www.fa-canada.com http://www.fa-australie.com
    #175715
    Toothbrush Nomads
    Participant
    Autre...
    Quote:
    Donc je suis un peu pessimiste. J’ai aussi peur que mon rêve australien se brise s’y j’y retourne et que ça se passe mal. Je garde un souvenir énorme de l’Australie mais là s’y j’y retourne ce ce sera dans des circonstances bien différentes.

    C’est un doute auquel tous les gens qui y sont allés et rêvent d’y revenir sont confrontés… j’ai fait face à la même crainte personnellement en tout cas quand j’ai passé mon année en France. Je pense qu’il n’y a pas de réponse absolue à ce doute, et que la seule certitude c’est qu’il faut prendre une décision, choisir son camp. Pour ma part, si j’ai un problème, j’ai tendance à y réagir en cherchant la confrontation, « prendre le taureau par les cornes »… d’où décision de faire face au doute, et revenir en Australie pour ma part. Ne serait-ce que pour être fixée, en fait. Ma logique c’est plutôt de se dire qu’au pire on est déçu, mais au moins on a plus à tergiverser et se demander « et si… ». Mais bien sûr, d’autres personnalités réagissent différemment ! Il faut avant tout rester en accord avec soi même.

    Quote:
    de plus, meme si j’ai adoré le contact avec les australiens, je me rend compte qu’il est extremement difficile de garder contact avec eux (pour tous le sgens que j’ai rencontré, c’est pareil).

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ça. Je trouve qu’il est difficile de garder contact dans le sens où effectivement en général les e-mails, etc… se font vite rares et dans la majeure partie des cas disparaissent. Mais ça ne veut pas forcément dire que le contact est perdu. J’ai eu plusieurs fois l’occasion au fil de mon voyage de revoir des gens que j’avais laissé derrière moi, et toujours avec le même résultat : une grande joie ! Les amis qu’on se fait en Australie ne disparaissent jamais à mon sens, je suis toujours heureuse d’avoir de leurs nouvelles et réciproquement, et quand on se retrouve à nouveau dans la même région on se souvien très bien les uns des autres et on est heureux de pouvoir passer à nouveau du temps ensemble… bref… « loin des yeux, loin du coeur », pour moi c’est faux cet adage ! Même quand on est loin, qu’on ne s’écrit pas et qu’on ne se voit pas pendant longtemps, on peut rester très proches ultimement là où ça compte… ne serait-ce qu’hier j’ai revu une ancienne collègue de boulot que je n’avais pas vu depuis 2 ans… on avait échangé qq e-mails de temps en temps mais très irréguliers et occasionnels (ça faisait plusieurs mois qu’on ne s’était pas donné de nouvelle du tout)… ça s’est tellement bien passé que j’y suis allée pour le déjeuner à la base et je suis pas rentrée chez moi avant 23H au final… trop de choses à se dire et à partager ! Alors, le contact, finalement moi je crois que ça se conserve bien 😉

    Isobela a fait une très belle intervention en tout cas, je partage les idées qui ont été écrites…

    Pierre en effet tu sembles avoir expérimenté une vie très privilégiée en Australie, à toi de faire la part des choses. Si tu viens ici en WHV, clairement, il faut le faire avec une autre attitude que « je ne peux pas faire de picking, je ne peux pas faire serveur, etc » car ça risque de t’être « fatal ». L’Australie et le WHV ont beaucoup de choses à donner et à apprendre, mais il faut le vouloir.

    Webflo est aussi de bon conseil en te parlant de tenter ta chance ailleurs en France… il n’y a pas forcément besoin d’aller à l’autre bout du monde pour changer d’air et trouver son équilibre !



    #175717
    drup_2015
    Membre

    merci pour vos explications en tout cas.
    c’est sympa de votre part.

    Je sais que je ne dois pas partir en disant que je veux pas faire si ou ça , c’est pas un bon raisonnement , mais du fruit picking , je ne pourrais pas faire ça je le sais.
    Après faire serveur ça peut m’amener à vaincre ma timidité maladive.

    Vous avez pas d’autres exemples de métier sinon ?

    Au fait un mec que je connais via internet aimerais retourner en Australie mais il a déjà eu une fois un WHV , il ne peut pas en demander un autre ? Car il voudrait aller bosser là bas et quand il y était il ne s’en ait pas servit pour travailler ?

    a oui ils regardent le casier judiciaire aussi pour avoir un visa de ce type ?



    #175718
    Xavier-Perth
    Membre
    Résident
    Age: 62

    Pierre,
    As tu songe a poursuivre des etudes en Australie?
    Un visa d’etudiant permet de travailler 20 h voire plus en periode de vacances.
    Il existe des ecoles qui touchent a l’aviation (genre TAFE) et il n’est pas necessaire d’etudier exclusivement dans les universites. (voir lien:
    http://www.google.com.au/search?hl=en&source=hp&q=aviation+course+australia+tafe&meta=&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai= )
    Un diplome australien facilitera les choses pour la suite… si tu tiens toujours a rester en Australie.

    CU
    X



    The West is the Best
    #175719
    gilloz
    Membre
    Résident

    Pierre j’etais dans ton cas, aucun diplome scolaire, je ne parlais pas anglais et ca s’annoncait difficile pour immigrer en Australie.
    J’ai rencontre d’autres personnes dans notre situation et cela ne nous a pas empecher d’immigrer dans ce beau pays.
    Il faut y croire, c’est pas facile mais dans un pays comme l’Australie tout est possible, il y a le reglement ecrit sur le website de l’immigration et il y a la pratique, je l’ai entendu maintes fois par des Aussies, et c’est vrai.
    Si t’es bosseur et que tu fais tes preuves tu peux trouver un job qui peut ensuite se transformer en sponsor.
    Je le repete c’est pas facile mais tu serais surpris.
    Comme l’ont dit certains plus haut, le WHV est une pepite, certes ca n’ouvre pas les portes vers les meilleurs jobs, mais ca reste un visa tres peu onereux est super facile a obtenir, et en plus il est renouvellable.
    Le WHV est une porte d’entree en Oz, une fois sur place il faut se bouger, rien ne tombe du ciel et rien n’arrive de suite.
    Je suis arrive en 2006, je parlais 2 mots d’Anglais, j’ai bosse au fin fond du pays pendant 5 mois au milieu de nulle part, c’etait vraiment pas facile par moments mais je me suis accroche. Combien j’en vois qui arrivent et veulent repartir apres 2 mois parce que le travail est trop dur et pas bien paye ?
    On va pas nous filer les meilleures places, ca faut oublier.
    En 2008 lors de mon 2nd WHV je trouve un boulot dans une boite, par des connaissances que j’avais etablies lors de mon 1er WHV, et en 2 ans je me suis retrouve de balayer l’entrepot a creer ma propre entreprise, mon salaire a ete multiplie par 3 et j’ai 2 employes. Oui c’est possible sans diplomes, mais il faut se bouger les fesses 3 fois plus, accepter de travailler dur, de faire des boulots que les Aussies ne veulent pas, et etre paye au minimum.

    Je ne dis pas que ca marche a tous les coups, mais ca vaut la peine d’etre tente, je l’ai fait.



    #175722
    drup_2015
    Membre

    Et bien moi perso faire du fruit picking je ne pourrais pas.

    Après faire des études là bas ça me tenterai mais ça doit couter cher , nan ?



    #175723
    TNZ
    Membre
    Autre...
    Age: 36
    Pierre1988 wrote:
    Et bien moi perso faire du fruit picking je ne pourrais pas.

    ==> Pourquoi tu ne pourrais pas ?



    Petit guide pour préparer son voyage en Oz. Après 1 a
    #175721
    flowflo
    Membre
    Age: 36

    Fainéantise, quand tu nous tiens…



    Départ en Oz le 17 août 2011 http://lesdeuxfloenoz.blog.free.fr
    #175716
    gilloz
    Membre
    Résident
    Pierre1988 wrote:
    Et bien moi perso faire du fruit picking je ne pourrais pas.

    Après faire des études là bas ça me tenterai mais ça doit couter cher , nan ?

    J’ai jamais fait de fruit picking en Australie.



    #175724
    TNZ
    Membre
    Autre...
    Age: 36

    Dommage pour toi, c’est une superbe expérience (dans mon cas) !



    Petit guide pour préparer son voyage en Oz. Après 1 a
    #175725
    drup_2015
    Membre

    fruit picking c’est trop physique pour moi , je ne tiendrais pas.

    Après travailler dans un bar en tant que serveur j’ai aucune expérience. Bref c’est la misère.

    pourtant faut que j’y retourne en France j’ai plus rien à faire.



    #175726
    melimelia
    Membre
    WHV
    Age: 32

    Moi je compte partir en Oz en mars 2011 et sincerement ce qui me stimule le plus, c’est de partir à l’aventure avec un grand A.
    Je ne suis pas trés sportive 🙂 loin de la! Mias pour moi le fruit picking etc… ca fait partie intégralement de mon idée que je me fait du Trip road!!
    Je trouve ca dommage de te limiter ainsi alors que tu pourrais te surprendre, depasser tes limites et faire de belles rencontres…
    Enfin bon chacun sa facon de voir les choses mais je trouve ca vraiment dommage d’une part pour l’image que tu donnes de toi même « c’est trop physique pour moi, je ne tiendrais pas » et d’autres part des belles choses que tu vas rater.



    Recherche lift melbourne adelaide pour debut mars
    #175727
    drup_2015
    Membre

    c’est pas une question d’être sportif ou pas , c’est que je sais que je ne tiendrais pas longtemps en faisant ça.

    Et si vous aimez faire des métiers ultra pénibles c’est votre problème

    Moi perso ça ne peut pas me motiver le matin en me levant et me dire « trop bien je vais ramasser des fruits en plein soleil pendant 8 heures (ou plus) , ça va me casser le dos , je peux me faire piquer par des red back , bref c tro cool mdr »

    Non merci

    Et de toute façon je préfère travailler en ville.



    #175728
    Arrache-rotule
    Participant
    Autre...

    Bla bla bla… Tu cherches quoi au bout du compte? Ca fait 11 pages que les gens essayent de t’aider et te proposent des solutions, et tout ce que tu trouves à dire c’est « non je peux pas c’est trop dur… »

    Si t’as pas de diplôme ce sont des jobs plutôt chiants qui t’attendent en Oz. Même les diplômés, dans beaucoup de cas, font des boulots chiants en Australie, soit à cause de la barrière de la langue, soit à cause de la nature du WHV qui ne permet pas de travailler plus de 6 mois pour le même employeur. Si tu veux quand même te donner toutes les chances d’éviter les boulots pénibles en arrivant, il te faut reprendre les études et revenir dans quelques années.
    Bref, tu parles comme un gamin de 14 ans… En fait tu veux juste retourner en Oz te la couler douce comme la première fois je me trompe? Qu’est-ce qui se passe cette fois, maman ne veux plus te payer le voyage et tes dépenses sur place?

    Bienvenue dans le monde des adultes…



40 réponses de 121 à 160 (sur un total de 173)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Articles récents