19.5 C
Sydney
mercredi, novembre 22, 2017
Le guide Gratuit du Working Holiday Visa Australie

ROAD TRIP EN AUSTRALIE

1) Circuit organisé

Avant toute chose, on essaye d’oublier un peu le cliché du troupeau de touristes armés d’appareils photos, de casquettes ou de t-shirts colorés !

De nombreuses agences de voyage proposent des circuits organisés avec des formules «tout inclus» (transport, logement, nourriture, matériel). Excursions sur la Grande Barrière de Corail, séjour à Uluru, tour en 4×4 à Fraser Island, Safari dans le Top End, etc.

Les circuits ne manquent pas en Australie !

Le principe

Vous êtes en groupe avec des personnes que vous ne connaissez pas ainsi qu’un accompagnateur et parfois même un guide. En bus, en car, en train, en voiture, vous pouvez voyager plusieurs jours ou semaines.

C’est un bon compromis pour ceux qui ont envie de se soucier de rien !

Avantages

Tout est organisé, la seule chose que vous avez à faire, c’est profiter !
Pas vraiment besoin de préparation ni de gros achats de matériel.
Plus sécurisant car vous êtes encadré et avec d’autres gens.
L’accompagnateur ou le guide permet d’apprendre beaucoup de choses sur la culture ou sur l’environnement par exemple.

C’est une bonne solution pour visiter un site précis (Ayers Rock, Blue Mountains, etc).
Si vous êtes seul, cela permet de voyager sans avoir à dépenser une fortune dans un véhicule, un logement, etc.
Le circuit permet d’avoir une idée précise du budget.

Inconvénients

Timing oblige, vous êtes beaucoup moins libre de votre temps et de vos envies car il faut s’adapter au programme.
La notion d’aventure est moins importante lorsque c’est en circuit organisé.
Etre toujours en groupe peut être ennuyeux à la longue.

Budget et contacts

Le budget dépend de : la compagnie, des saisons, la prestation choisie, la durée, etc.

Le mieux est donc de comparer les différentes offres en fonction de vos besoins. Quelques compagnies proposant des circuits organisés et d’autres services variés pour les backpackers.

Adventure tours
OzExperience

 

Bon à savoir :

Le choix du tour opérateur est primordial ainsi que de lire le programme pour être sûr qu’il vous convienne. N’hésitez pas à comparer les différentes offres.
Renseignez-vous sur les temps de visite pour ne pas être déçu.
Choisissez une compagnie respectant les populations et l’environnement.
Vérifiez avec quel type de personnes vous allez voyager (moyenne d’âge du groupe par exemple).

2) Road trip

Le road trip en Australie, vous l’aurez vite compris, est une véritable initiation, un chemin de vie, une quête même pour certains ! C’est aussi la grande aventure car les routes bordées de rouge et de vert réservent des surprises à chaque kilomètre.

On peut y aller sans préparation particulière ou s’organiser un minimum. Pour parler d’expérience, il est conseillé de se préparer un peu, ne serait-ce qu’au niveau matériel !

Le principe

Pas vraiment besoin de vous faire un dessin. Seul ou à plusieurs, vous prenez la route à bord du transport qui vous chante et c’est vous qui « construisez » votre voyage !

Avantages

Vous vouliez de l’aventure, le road trip en sera assurément une !
Liberté, mobilité : vous pouvez aller où bon vous semble et rester dans un endroit le temps voulu.
Il y a généralement un vrai contact avec la nature et avec les gens.
Vous apprenez à vous débrouiller par vous-même.
Le road trip permet de sortir des sentiers battus et d’éviter le côté touristique qui peut être parfois désagréable.

Inconvénients

Le manque de confort peut être fatigant.
L’aventure et les imprévus n’ont pas que des bons côtés donc soyez préparé pour les petites (et parfois grosses) galères !
Vous pouvez prévoir un budget, mais il s’ajustera au jour le jour.

Budget

  • Pour le road trip le budget comprend principalement :
  • Le véhicule si vous en avez un (location ou achat)
  • L’essence
  • Le matériel nécessaire (Voir « Mon matériel de base » dans cette partie 5)
  • La nourriture
  • Les hébergements
  • Les visites

Témoignages

Antoine : Le Road Trip l’essence du voyage.

«Le road trip est une expérience unique. Et je pense que chacune des personnes l’ayant vécu sera d’accord pour dire que c’est un voyage qu’elle n’oubliera jamais.

Mais attention, n’allez pas croire que tout est rose, bien au contraire ! Il faut faire de nombreuses concessions : pas de douches tous les jours, des dîners parfois froids ou sur le pouce. Le sort peut aussi s’acharner contre nous et donner l’impression que l’on n’atteindra jamais notre but.
Néanmoins, toutes ces mésaventures ne sont que des aléas du voyage, auxquels on pensera des mois plus tard avec nostalgie. Car après tout, voyager ce n’est pas arriver à notre destination, mais parcourir le chemin qui nous permet d’y arriver et peu importe que celui-ci soit semé d’embuches.

Le road trip est pour moi l’essence même du voyage.

Je suis arrivé à Sydney puis j’ai fait le tour de l’Australie en voiture. Je suis passé par Melbourne, Perth, Broome, Townsville, Cairns, Brisbane puis Sydney à nouveau (pour ne citer que les grandes villes) sans compter tous les innombrables détours et allers/retours.

Dormir dehors, sous la tente, dans le véhicule, se réveiller dans un endroit et dormir dans un autre le soir, voir de nouvelles choses chaque jour. Cela fait beaucoup de route, d’aventures et de découvertes en 15 mois.

Alors si vous êtes aujourd’hui chez vous et que vous vous demandez quoi faire pour vos prochaines vacances : prenez votre sac, un peu d’argent et partez, la route vous guidera !»

3) Les différents moyens de transport

Les basiques :

Voiture

Vous avez l’embarras du choix !

L’achat, la location mais aussi le « lift » (covoiturage) qui consiste à vous faire transporter par d’autres personnes (backpackers ou locaux) d’un point A à un point B. En échange, vous participez aux frais d’essence. Il permet d’économiser et de faire des rencontres.

Avion

C’est le moyen le plus rapide pour se déplacer d’un bout à l’autre de l’Australie. Pour vous rendre dans les capitales et dans les grands centres touristiques. Il existe plusieurs compagnies low cost qui proposent des prix intéressants (Jet StarQantasVirgin BlueTigerair).

Train

Il permet de profiter pleinement du paysage et de s’arrêter dans de nombreux endroits que vous avez envie d’explorer. En Australie, il n’existe pas de compagnie nationale et le réseau n’est pas aussi développé qu’en France.
Cependant, vous pouvez emprunter plusieurs trains et réseaux comme NSWtrainlinkTranswaGreat Southern RailQueensland Raille Ghan et l’Indian Pacific pour ne citer que les principaux.

Le train mythique the Ghan
Le train mythique the Ghan

Attention, la réservation est obligatoire ! Vous pouvez aussi consulter le site Rail Australia qui regroupe tous les trains du pays.

Car/Bus

Le car est un moyen de transport très économique qui vous permet de faire de nombreux arrêts et d’admirer le paysage. En Australie, les principales compagnies sont Greyhound et OzExperience.

Appelés « coaches », ces bus longue distance sont souvent bien équipés (climatisation, toilettes, wifi pour certains, etc.). Vous pouvez prendre un billet à l’unité ou choisir un forfait.

Ferry

Les ferries vous permettront de visiter la Tasmanie (Spirit of Tasmania) et Kangaroo Island (Sealink), ainsi que d’autres petites îles (Magnetic Island, Stradbroke Island, ou encore Rottnest Island).

Les originaux

Vous n’avez pas envie de faire comme tout le monde ! Vous voulez vivre une expérience hors du commun ! Optez pour des transports plus singuliers, comme la moto, le vélo, le cheval (débutants s’abstenir) et même le chameau (étonnant mais vrai).

Évidemment, ce n’est pas forcément l’idéal vu le climat et les distances, mais tout est possible à condition d’être bien préparé ! Certains l’ont déjà fait et d’autres le feront encore.

Bon à savoir :

Le stop est illégal dans presque tous les états d’Australie.

De toute façon, il n’est pas vraiment conseillé. Légendes urbaines ou pas, soyez toujours très prudent avant de monter en voiture avec des inconnus !

Le site Iwantthatflight vous permet de comparer les prix, notamment sur les vols internes.
NSWtrainlink propose des prix très intéressants sur les trains, notamment avec plusieurs Pass.
Les cars Greyhound et OzExperience proposent des pass pour les backpackers et seront peut-être plus adaptés pour certains (clientèle jeune, activités proposées, etc.).

Voici quelques sites utiles pour le covoiturage : CatchaliftNeedaride et Coseats.

4) Les « Backpackmobiles »

Vous pouvez acheter toute sorte de voiture, c’est au goût et au budget de chacun. Il y a cependant 3 types de véhicules particulièrement prisés par les backpackers.

Le van ou campervan

Symbole du road trip à l’australienne, véhicule star de l’époque hippie, le van remporte un franc succès parmi les backpackers et c’est généralement le plus demandé. Il existe le van (équipement aléatoire) et le campervan (généralement très bien équipé).

Avantages

Pratique et confortable, vous pouvez y dormir, cuisiner, ranger vos affaires, bref, une véritable petite maison ! Du moins si vous choisissez un modèle équipé sinon, vous aurez au moins l’avantage d’avoir de la place !

Certains vans ont un toit qui s’ouvre (« pop top ») permettant de se tenir debout, de dormir en hauteur ou de ranger quelques affaires.

 

Inconvénients

Le van n’est pas toujours facile à garer en ville. Il consomme pas mal d’essence et sa conduite n’est pas toujours très agréable.

Le break

Avantages

À l’achat, il s’agit du véhicule le moins cher. Il est assez pratique en ville et ne consomme pas trop d’essence. Le break offre une conduite assez agréable.

Inconvénients

Il n’est pas forcément très pratique de dormir à l’intérieur mais vous avez tout de même la possibilité d’aménager l’arrière avec un matelas. C’est souvent un peu le bazar avec toutes les affaires qu’il faut sortir et ranger à chaque arrêt.

Si vous ne souhaitez pas dormir dedans, il faudra planter la tente chaque soir !

Le 4×4

Avantages

C’est le top du top pour les baroudeurs qui ont envie d’explorer les endroits reculés !

Le 4×4 permet de rouler partout où les autres véhicules n’auront pas le droit d’aller (plages, nord de l’Australie, certains chemins de parcs nationaux, etc.). Sa conduite est très confortable.

Inconvénients

Il coûte cher à l’achat comme à l’entretien et mieux vaut savoir le conduire (passer en 4 roues motrices) ! Il consomme souvent beaucoup d’essence. Selon le modèle, vous pourrez aménager l’arrière en couchette. Sinon, il faudra aussi opter pour la tente.

Passage difficile en 4x4
Passage difficile en 4×4 Copyright DavidBushaus

 

Bon à savoir :

Si vous avez un van vide et que vous vous sentez l’âme d’un bricoleur, aménagez-le vous-même avec un lit et quelques meubles. Vous trouverez tout ce qu’il vous faut dans les magasins Bunnings par exemple.

En Australie, la plupart du réseau routier est adapté à tous types de véhicules. Cependant, il existe certaines routes uniquement accessibles en 4×4.
Beaucoup de voitures sont automatiques là-bas donc pensez bien à poser la question avant d’acheter ou de louer !