24 C
Sydney
lundi, mars 27, 2017
Le guide Gratuit du Working Holiday Visa Australie

LES DIFFÉRENTS TYPES DE LOGEMENTS EN AUSTRALIE

1) L’auberge de jeunesse australienne

Backpacker en Australie

Couramment appelée « backpacker », elle est très prisée par les voyageurs. C’est généralement le premier endroit où l’on se rend une fois arrivé sur place car les tarifs sont souvent plus intéressants que dans les hôtels. C’est un peu la solution temporaire en attendant de vous installer ou de partir voyager.

Sur place, vous avez la possibilité de prendre une chambre privée, seul ou accompagné. Vous pouvez aussi opter pour le dortoir (mixte ou non) où chaque voyageur occupe un lit (en général de 4 à 10 lits). Vous pouvez demander une chambre avec salle de bain privée dite « Ensuite » (plus chère) ou utiliser la salle d’eau commune. Dans la plupart des auberges, vous trouverez aussi une cuisine ouverte à tous où chacun peut préparer son repas à sa guise, équipée d’un frigo, de plaques de cuisson et de quelques instruments.

Les prix vont généralement de 10 à 60 AU$ la nuit selon le type de chambre que vous prenez et la ville concernée. Les tarifs sont parfois dégressifs en fonction du temps que vous restez. De nombreux backpackers proposent des services supplémentaires tels que : une pièce pour les lessives (« laundry »), un accès internet, un tableau de petites annonces, une salle commune avec télévision, un petit déjeuner, des soirées organisées, etc.

Dortoir dans un backpacker - Auberge
Dortoir dans un backpacker – Auberge

 

Bon à savoir :

Avant de réserver votre auberge, comparez avec d’autres établissements, regardez les avis sur internet (propreté des lieux par exemple) et renseignez-vous sur les services proposés
Si vous êtes en dortoir, faites bien attention à vos affaires et demandez à louer un casier pour les objets de valeur (PC portable par exemple).
Tout comme les hôtels, les backpackers sont pris d’assaut pendant la haute saison et les prix bien plus élevés dans les grandes villes.
Certaines chaînes de backpackers (YHA, VIP, Nomads) proposent une carte d’adhérent donnant accès à de multiples bons plans et réductions.

2) Le camping en Australie

En Australie, le camping est une institution et rares sont les villes qui n’en ont pas. Rien à voir avec certains clichés français !
Tentes, bungalows, emplacements pour van, etc. Tout est fait pour votre confort (propreté, coin barbecue et cuisine, salles de bain séparées, piscines, etc.). Ce n’est pas forcément la solution idéale en arrivant mais c’est pratique et très économique lorsque vous voyagez.
Voir les sites de camping Turu ou Caravan Parks Online.

Dormir dans l'Outback
Dormir dans l’Outback

3) L’appartement

Si vous restez plus de quelques semaines en ville, la meilleure solution est de trouver un appartement ou une maison.

Solution 1 : la location

En Australie, les locations ne manquent pas et beaucoup de propriétaires acceptent de louer leur appartement/maison pour seulement quelques mois (minimum 3 mois en général). Du coup, pas besoin de vous engager sur une trop longue durée. Chercher Vous pouvez consulter les petites annonces en ligne, dans les journaux locaux (le mercredi ou le samedi en général) ou dans les agences immobilières (Ray White, Century 21, Hockingstuart, etc.).

Trouver

Dès que vous trouvez quelque chose qui vous intéresse, téléphonez pour demander une visite. Le prix dépendra de l’appartement/maison mais aussi du quartier où il se trouve. Les tarifs sont généralement indiqués à la semaine.

Louer

Remplir une « Tenancy Form Application » avec toutes les informations vous concernant demandées par l’agence (adresse, situation professionnelle, références, etc.).
Fournir des pièces justificatives (passeport, numéro de visa, relevé de banque, etc.).
Payer un loyer d’avance (4 semaines en général) et des frais d’agence assez faibles.
Verser le dépôt de garantie ou caution (« bond ») qui sera remboursé si vous quittez les lieux et si tout est en bon état à la fin de votre bail.

Dans votre contrat de location (« lease »), vérifiez bien que vous avez tous les éléments essentiels (identité du/des locataires et du propriétaire, adresse de la location, durée du bail avec dates de début et de fin, montant du loyer et de la caution).

Quitter ou rester

Si vous quittez votre location avant, vous devrez payer la somme des loyers jusqu’à la date convenue au début. Cependant, il est parfois possible de vous arranger avec le propriétaire en trouvant un autre occupant pour vous remplacer. Arrivé au terme du bail, vous pouvez résilier votre contrat (préavis de 21 jours) ou voir avec le propriétaire pour continuer à louer si vous le souhaitez.
Pour récupérer votre caution, il vous faudra remplir un formulaire de demande (« claim for refund of bond money »).

Solution 2 : la colocation ou Share House

Particulièrement convivial, ce système consiste à partager un appartement/maison à plusieurs. C’est l’option la plus appréciée des backpackers en raison des prix (moins cher qu’une location) mais aussi parce que c’est un bon moyen pour rencontrer des gens et de parler anglais. Mieux vaut donc être réactif et appeler dès que vous trouvez l’annonce qui vous intéresse !

Vous pouvez partager un appartement/ maison entre amis ou arriver dans une colocation déjà formée et remplacer une personne qui s’en va. Il est possible d’avoir votre propre chambre ou de la partager avec quelqu’un d’autre.

Les avantages :

  • Flexibilité dans la durée de location (périodes courtes)
  • Pas besoin de garant, ni de pièces justificatives, généralement la caution et l’avance du loyer suffisent (2 à 4 semaines)
  • Emménagement rapide et facile

Chercher

Comme pour la location, cherchez dans les journaux locaux, sur les sites internet (Gumtree notamment) et sur les panneaux des auberges, de certains magasins ou des Internet café. Regardez partout et demandez autour de vous !

Liste des sites utiles pour trouver une location ou une colocation en Australie :

Gumtree
Forum « Colocation » Australia Australie
EasyRoomate
Flatmate Finders
Shareaccomodation.net
Flatmates.com
Domain.com.au
Real Estate.com.au

Trouver

Lors de la visite, n’hésitez pas à poser des questions sur le mode de vie des autres collocataires du lieu mais aussi sur les charges, les services supplémentaires, les règles de vie, etc. Il est important de vous faire une idée de l’ambiance et des gens qui habitent là.

Important : Attention aux nombreuses arnaques ! Ne faites aucune transaction d’argent via internet (Paypal ou Western Union) et ne répondez pas aux annonces dont les personnes sont soi-disant à l’étranger. Méfiez-vous des propositions trop alléchantes ! Évitez aussi de transmettre vos coordonnées bancaires et personnelles par internet.

Bon à savoir :

En Australie, généralement, le loyer se paye toutes les semaines ou tous les 15 jours.
Essayez de lutter contre l’envie de loger avec des personnes parlant français. Vous êtes à l’autre bout du monde, c’est l’occasion d’améliorer votre anglais et de découvrir d’autres cultures !
Pour les références, en général 2 personnes suffisent. Choisissez des personnes crédibles (patron, ancien propriétaire, anciens colocataires, etc.) qui parlent anglais.
Les prix sont souvent moins élevés en banlieue qu’en centre ville. Sydney et Melbourne sont les deux villes dont les loyers sont les plus chers.
Pour une location, comptez environ 300 AU$ minimum la semaine.
Pour une colocation, comptez de 120 à 350 AU$ par semaine.

Wwoofing et Helpx en Australie

4) Les solutions alternatives : Helps, Couchsurfing, et Wwoofing

Il existe des alternatives qui vous permettent de vous loger gratuitement, mais surtout de rencontrer des locaux, de partager leur quotidien et leur culture. Ce sont de bonnes solutions d’hébergement temporaire (de quelques jours à quelques mois). Une expérience très enrichissante à tenter au moins une fois pendant votre séjour !

Help Exchange

Il s’agit d’un réseau international en ligne d’hôtes variés. Le principe ? Vous travaillez volontairement pour ceux qui vous hébergent, en échange du gîte et du couvert. Il peut s’agir de tâches ménagères, de jardinage, de bricolage, etc. (environ 6 heures maximum par jour).Pour participer, vous devez devenir membre en vous inscrivant sur leur site (gratuit ou premium à 20€ pour 2 ans pour 1 ou 2 personnes).
N’hésitez pas à consulter les photos des hôtes, de leur habitation, les descriptions et à regarder les commentaires laissés par ceux qui y sont allés.

CouchSurfing

Le CouchSurfing ou « Surf sur canapé », vous permet de dormir gratuitement chez des particuliers pendant une ou plusieurs nuits (sofa, lit, tente dans le jardin, etc.). Ils ne sont pas dans l’obligation de vous offrir le couvert mais certains le font aussi. Certains hôtes proposent même de vous faire visiter les environs !

Pour participer, il suffit simplement de s’inscrire gratuitement sur le site du réseau en remplissant votre profil. Vous aurez ainsi accès aux informations sur les hôtes de la ville où vous comptez vous rendre. Si vous souhaitez un accès plus poussé, vous devrez obtenir le statut « verified » (18€/personne/an).

WWOOFing

Particulièrement populaire en Australie, le WWOOFing consiste à travailler volontairement pour un hôte en échange du gîte et du couvert. Très proche du système HelpX, il se faisait auparavant uniquement dans les fermes bios mais aujourd’hui le réseau s’est élargi. On vous demandera environ 4 à 6 heures de travail par jour.

Pour vous inscrire, comptez 70 AU$ pour 12 mois. Ce prix comprend un livre avec les coordonnées des hôtes (descriptif du lieu, du travail, etc.) ainsi qu’une police d’assurance basique en cas de problème. Vous pouvez acheter votre livre dans certaines auberges, dans les agences Peter Pans Adventure, le commander directement en ligne ou télécharger l’application.

Pétition wwoofing

 

Bon à savoir :

Pour ces 3 types de logements, sachez que vous n’êtes pas engagé et que vous pouvez donc partir quand bon vous semble, y compris si vos hôtes ne vous plaisent pas.
Le Wwoofing, l’HelpX et le Couch Surfing existent en Australie et à l’international.
Le site Workaway propose aux voyageurs dont le budget est serré d’aider quelques heures par jour des particuliers dans des domaines variés, qui leur offrent en échange le gîte et le couvert. L’inscription annuelle coûte 29 $US pour une personne et 38$US pour deux personnes.

Trucs et astuces

Si vous restez quelque temps dans une auberge, vous pouvez demander au gérant de travailler pour lui (ménage, accueil, etc.) en échange de l’hébergement gratuit.
Pour trouver des campings et des auberges de jeunesse, demandez au Centre d’information de la ville dans laquelle vous vous trouvez. Ils pourront même appeler, vous donner les tarifs, et vous dire s’il reste des places disponibles.
Si vous êtes en Australie depuis peu de temps et que vous cherchez à louer, optez pour un appartement/maison meublée (« furnished ») pour être plus tranquille.
Pour vous aider, consultez le « Vocabulaire immobilier en Australie » en Annexe de votre Guide.