WILSONS PROMONTORY NATIONAL PARK

0
2275
Squeaky Beach -Wilsons Promontory National Park
Squeaky Beach -Wilsons Promontory National Park

Wilsons Promontory, affectueusement surnommée The Prom par les Australiens, est une péninsule située à environ 200 km au sud-est de Melbourne. La péninsule est en majeure partie recouverte par un parc national, créé il y a plus d’un siècle. Wilsons Promontory National Park est connu pour ses forêts tempérées, ses dunes et ses plages sauvages, sa faune abondante et ses points de vue à couper le souffle. Accessible uniquement en voiture ou par voyage organisé, les habitants de Melbourne peuvent y venir le temps d’un week-end pour faire le plein de nature. L’entrée est gratuite et les activités ne manquent pas pour ceux qui aiment partir à l’aventure.

Géographie du Wilsons National Park

La majeure partie de la péninsule de Wilsons Promontory, dont la forme est plutôt triangulaire, est protégée par le statut de parc national. Ce dernier s’étend sur 500 km2. South Point, l’endroit le plus au sud de Wilsons Promontory, est aussi le point le plus au sud de l’Australie continentale. Étant donné la position privilégiée du promontoire, bordant les eaux turbulentes de Bass Strait, un phare fut construit en 1859.

Tidal River et Norman Bay
Tidal River et Norman Bay

Situé en région tempérée, comme Melbourne, le parc national connaît la plupart de ses précipitations en hiver (de mai à octobre), période pendant laquelle les températures oscillent entre 8 et 15 degrés en moyenne. Pour profiter au mieux du grand air, mieux vaut s’y rendre en été, ou plus largement de novembre à avril. Les mois de décembre, janvier et février étant les mois les plus chauds mais aussi les plus secs.

Il était une fois…

Des preuves indiquent que la présence des Aborigènes remonte au moins à 6 500 ans. Le parc national est très important pour les Gunai et les Boonerwrung qui l’avait respectivement baptisé Yiruk et Warnoon.

Le premier Européen à fouler le promontoire fut George Bass en 1798. George Bass et Matthew Flinders recommandèrent le nom de Wilsons Promontory en l’honneur de Thomas Wilson, un marchant anglais et ami de Flinders. Au départ, les Européens y voient un endroit parfait pour exploiter les phoques, les baleines, le bois mais aussi pour s’adonner au pâturage. Dès les années 1840, les éléphants de mer avaient disparu de Bass Strait et la population des otaries à fourrure avait diminué dramatiquement… Face aux pressions diverses, le gouvernement du Victoria fit de Wilsons Promontory un parc national temporaire dès 1898. Le statut de parc national devint finalement permanent en 1908.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale le parc est fermé au public et sert de base d’entraînement militaire. Ce n’est qu’à partir des années 1970 et la création d’une route bitumée que le parc commence à recevoir de nombreux visiteurs. Malheureusement, une grande partie du parc a subi un incendie majeur en avril 2005 après qu’un feu contrôlé soit devenu hors de contrôle…

Le bush et la mer au coeur du parc national
Le bush et la mer au coeur du parc national

À voir et à faire

Malgré tout, la nature reprend son cours. Il y a de nombreux sites d’importance à l’intérieur du parc, dont Darby River, Squeaky Beach, Five Mile Beach, Picnic Bay, Mount Oberon et Tidal River. On y trouve des formations de granit, des plages de sable, des dunes côtières, des marécages, des forêts, des montagnes et même de la mangrove, dite blanche.

Partenaire du site

Tidal River est la rivière principale du parc, au teint violacé, c’est aussi le quartier général de Wilsons Prom avec camping tout équipé et un magasin.

La jolie plage située le long de Tidal River dans la baie de Norman est le meilleur endroit pour nager et surfer. Si vous êtes équipé de matériel de snorkeling, rendez-vous dans le Wilsons Promontory Marine National Park, dont les limites démarrent à Tidal River et s’étendent ensuite au sud du parc national. Une trentaine de marches est aussi répertoriée dans Wilsons Prom et nombre d’entre elles partent des alentours de Tidal River également.

Partout où vous irez, sur terre ou dans l’eau, vous ne manquerez pas de voir la richesse de la faune locale, tout aussi foisonnante que la flore !

Les espèces animales

Wilsons Promontory est notamment l’habitat de nombreux marsupiaux. Plus de 30 espèces de mammifères indigènes, sans compter les mammifères marins, ont été répertoriés dans le parc. On y trouve par exemple le Potoroo à long nez (un marsupial), le Mastacomys fuscus (un rongeur), mais aussi des possums, des kangourous, des wallabies, des koalas, des émeus et des wombats. Ces derniers sont largement présents, eux qui sont souvent si difficiles à apercevoir dans le reste du pays.

Un wombat
Un wombat

Plusieurs espèces de baleines sont également visibles depuis la côte. Côté oiseaux, on peut voir un grand nombre de puffins à bec grêle (Muttonbird), mais aussi des cacatoès funèbres, des perruches de Pennant et des mérions superbes.

De nombreuses espèces oscillent autour des campings afin de trouver de la nourriture, même s’il est bien sûr interdit de nourrir les animaux sauvages (sous peine d’amende). Pour les amateurs, la partie nord du parc accueille aussi de nombreux serpents…

Le parc marin

Les plages du parc varient des longues étendues de sable aux criques escarpées. Parmi les activités aquatiques possibles, outre la baignade, figurent le kayak, le surf et surtout le snorkeling. Les eaux autour du Prom sont protégées par le statut de parc national marin. Le Wilsons Promontory Marine National Park est ainsi la plus grande réserve marine protégée du Victoria. Elle s’étend sur plus de 15 000 hectares.

Les falaises de granit plongent sous la surface de l’eau et les récifs profonds sont couverts d’éponges, faisant le bonheur des plongeurs. Des poissons colorés, tels que l’Achoerodus viridis, l’hippocampe feuille mais aussi des anémones, des poulpes ou des étoiles de mer peuplent les fonds marins du parc. Les petites îles au large sont quant à elles l’habitat de manchots, d’oiseaux marins et de phoques.

Les randonnées

Des randonnées de 1 heure à 3 jours fourmillent dans tout le parc. On en compte environ 30, de tous les niveaux de difficultés, parmi lesquelles :

La Great Prom Walk : la plus populaire des longues randonnées, de difficulté modérée. Elle s’étend sur 45 km et se parcourt en 2/3 jours.
Little Oberon Bay : longue de 8 km, soit 3h de marche environ, est de difficulté moyenne. On y découvre des dunes de sable couvertes de théiers.
Mount Oberon Summit : une ascension difficile de 7 km qui vous prendra environ 2h30 et vous récompensera d’un beau panorama.
Lilly Pilly Gully Nature Walk : une randonnée facile de 5 km a travers la foret, soit environ 2h de votre temps.
Squeaky Beach Nature Walk : une autre randonnée facile de 5km sur une plage de sable blanc a travers les théiers et les banksias.

Mount Oberon
Mount Oberon

Dormir dans le parc

S’agissant d’un parc national, il est interdit de camper dans des zones non désignées. De nombreux sites se situent loin des routes et constituent des aires de repos pour les randonneurs au long court.

On compte environ 480 emplacements de camping à Tidal River dont seulement 20 sites avec électricité. En haute saison, mieux vaut donc réserver votre place. Le Caravan Park de Tidal River, situé tout près de la plage, propose un cinéma en plein air les soirs d’été.

Il n’y a pas d’auberges de jeunesse dans le parc mais à proximité, dans la petite ville de Foster. Il vous en coutera environ 30 dollars la nuit en dortoir.

Sinon, pour avoir un aperçu de la vie des gardiens de phare de l’époque, vous pouvez rester dormir dans l’un des cottages installés autour du phare de South Point. Une belle vue garantie dès le réveil pour prolonger cette escapade nature.


Plus d’informations

En savoir plus : 
Visit Victoria
Wilsons Promontory National Park
Prom Country Application mobile
Liste et plans des randonnées du parc

Tours : un day tour coûte environ 120 dollars.
Wildlife Coast Cruises
Bunyip Tours
Viator

Hébergement : 
Campings
Prom Coast YHA (auberge de jeunesse)
Accomodation at the lightstation (cottages)

Photos : Pierre Checa

Partenaire Australia-australie.com