Nouveau visa de travail en Australie

En janvier, le département australien de l’Immigration a proposé un nouveau visa pour les étrangers qualifiés travaillant sur une courte période en Australie. Les syndicats australiens montent au créneau. »Nous avons 6,3% de chômage et 14 % de chômage chez les jeunes. L’impact de ce qu’ils [NDLR : le département australien de l’Immigration] suggèrent est presque un accès sans entraves au marché du travail australien. » Ged Kearney, président du Conseil australien des syndicats, au média ABC.

C’est une proposition qui n’a laissé personne indifférent en Australie. En janvier, le département australien de l’Immigration a proposé un nouveau visa de travail de courte durée. Un visa pour les travailleurs étrangers qualifiés, restant moins d’un an sur le territoire australien, sans passer par un visa 457, appelé « temporary work » ou « sponsorship visa ».

« Nous en avons besoin », a réagi Kate Carnell, directrice de la Chambre de commerce australienne, interviewée par ABC. « Embaucher un étranger sur une courte période, plus longue que six semaines, est vraiment efficace en terme de coût et de rendement. »

Mais pour Steven Durkin, du syndicat « Ingénieurs australiens », le taux de chômage en Australie reste important, et il ne faudrait pas que ce visa ouvre la porte aux étrangers au détriment des travailleurs australiens. « Nous sommes vraiment d’avis que ces visas devraient être un privilège, pas un droit. Nous pensons avec certitude que les employeurs devraient devoir prouver qu’ils ne peuvent pas satisfaire leurs emplois en utilisant les compétences et la main d’œuvre locale. »

Contacté par ABC en janvier, le département de l’Immigration a expliqué que le nouveau visa n’était pour l’instant qu’une proposition.

Partenaire Australia-australie.com