Outback Australie

Un jeune homme de 18 ans, disparu près de Sydney, vient d’être retrouvé, amaigri et affaibli, après avoir survécu pendant plus de 2 mois dans la canicule du bush australien.

Dans des conditions extrêmes, vous pouvez vivre 3 minutes sans air, 3 heures sans abri, 3 jours sans eau et, tout dépend de qui vous parlez, trois semaines sans nourriture. » Glen Nash, directeur des opérations de l’école australienne d’alpinisme à The Australian.
Matthew Allen, 18 ans, étudiant en comptabilité, avait disparu le 27 novembre dernier à Westleigh, dans la banlieue de Sydney. Il a été retrouvé, le 26 janvier, à seulement 2 kilomètres de la maison de ses parents, après avoir passé plus de 9 semaines dans le bush australien sous une température dépassant parfois les 45 degrés.
« Il était dans un sale état », a raconté l’inspecteur Glyn Baker à la presse australienne. « Il était complètement épuisé, totalement déshydraté et souffrait d’une perte de poids conséquente, de l’ordre de 50%. Il était à moitié aveugle et il avait des sangsues partout. »
L’adolescent, déficient mental, ne se serait pas perdu mais aurait volontairement déserté la maison de ses parents pour le bush. Retrouvé par des marcheurs, il aurait perdu 38 kilos et commençait à être affecté par la gangrène.

Une survie relevant du miracle dans ces conditions extrêmes. Le jeune homme doit sa bonne fortune à une crique presque asséchée et à une nourriture frugale composée de poissons et de grenouilles. « C’est bien si vous avez de l’eau, mais le corps humain a besoin de sels et minéraux, et si vous n’avez pas ces éléments, vous devenez très malade. Vous devenez même potentiellement presque mort », a commenté Glen Nash, de l’école australienne d’alpinisme.

Partenaire Australia-australie.com