FREELANCE EN AUSTRALIE EN WORKING HOLIDAY VISA

0
81
Une plage pour bureau
Une plage pour bureau

Le visa vacances-travail n’est pas seulement pertinent pour les travaux saisonniers ou les petits emplois. Il permet aussi de se positionner en tant qu’indépendant en Australie, sans passer par la case fastidieuse du visa travail. Tout ce qu’il faut savoir sur le travail à son compte avec un Working Holiday visa.

Nombreux sont les backpackers qui reviennent avec des récits exotiques mais éprouvants au cœur de fermes fruitières, de mines ou de bateaux de pêche dans les zones les plus reculées du pays. Mais l’Australie, avec la qualité de vie unique au monde de ses grandes villes, assure un cadre de travail idéal pour un indépendant, armé d’un simple ordinateur portable et d’une bonne connexion internet. Et la souplesse du Working Holiday visa permet une procédure relativement simple pour travailler à son compte, d’être freelance en Australie.

Freelance en Australie, d’excellentes conditions de travail

Les villes australiennes, régulièrement classées parmi les villes les plus agréables au monde pour leur qualité de vie, constituent un cadre de vie rêvé pour un travailleur freelance, entre les plages et les espaces verts.

freelance sur la plage en australie

Connectées et modernes, elles disposent de lieux de travail, au-delà des cafés et des bibliothèques, adaptés aux graphistes, aux développeurs, aux journalistes et autres voyageurs travaillant à leur compte. C’est notamment le cas des espaces de coworking, qui permettent de partager des bureaux entre indépendants, comme Berrins à Manly Beach (Sydney) ou River City Labs à Brisbane.

Déclarer son ABN

« D’un point de vue pratique, il est assez facile d’être freelance en Australie car les procédures et le système de taxation sont transparents, faciles et rapides »,

explique à Australia-Australie.com, Nathalie Astruc, ex-traductrice indépendante pour le site internet de la chaîne ABC, installée à Melbourne pendant un an avec un Working Holiday visa.

Concrètement, pour être freelance en Australie avec un visa vacances-travail, il faut demander un ABN (Australian Business Number), un numéro d’immatriculation à onze chiffres. Vous pouvez faire la demande simplement et gratuitement directement en ligne sur le site de l’ABR (Australian Business Register). Dans le formulaire, il faudra cocher la case « sole trader ». Si vous renseignez toutes les informations requises, la notification d’ABN sera immédiate. S’il manque des informations, l’ABR vous répondra sous 20 jours ouvrés.

Plus facile, plus rapide et moins coûteuse qu’un visa de travail, la procédure en Working Holiday a aussi ses limites. À savoir, celles liées à son statut : il n’est pas possible de travailler plus de six mois sur un an, en freelance ou en salarié, avec ce visa.

Payer ses taxes

Pour pouvoir déclarer ses impôts, de la même manière qu’un travail saisonnier en ferme par exemple, il faut posséder un numéro TFN. Sans ce dernier, le montant de l’impôt à valoir sera de 47%.

Concernant le montant des taxes, il dépend du statut, celui d’être résident ou non-résident fiscal en Australie. Est considéré comme résident celui qui passe plus de 6 mois domicilié au même endroit. Pour les résidents fiscaux, le taux d’imposition dépend, comme en France, du montant des revenus perçus. Selon les situations, l’ATO (Australian Tax Office) permet de répondre à toutes les questions et de se mettre à jour sur une palette fiscale évolutive selon les années.

La taxe GST, la TVA australienne
La taxe GST, la TVA australienne

La taxe GST (Goods & Services Tax) s’applique aux freelances qui dépassent 75 000 dollars de chiffre d’affaires annuel.

Un bon tremplin pour un sponsorship ou un visa de travail

Commencer en freelance avec un Working holiday peut se révéler être une bonne entrée en douceur dans le monde des indépendants en Australie. Ainsi qu’un bon tremplin pour obtenir le parrainage d’une entreprise et le visa 457 (ou Standard Business Sponsorship), qui permet de rester jusqu’à quatre ans en Australie.

Il est également possible de passer sur un visa de travail permanent à travers le visa 189, en-australie réservé aux personnes qui ne sont pas sponsorisées par une entreprise, un état ou un membre de la famille.